Vous êtes sur la page 1sur 4

21ème édition de la journée de la recherche de l’UAE JR21

Étude De L’influence De Changement De Section


Des Poteaux En Béton Armé Sur Le Comportement
Sismique De Structure Par La Méthode Statique Non
Linéaire Pushover
Soumaya. EL JANOUSa, Abdelouafi. EL GHOULBZOURIb
Équipe de Recherche : Modélisation, Optimisation et Dynamique des Structures en Génie Civil (MODSGC) ENSA– AL
Hoceima, Université Abdelmalek Essaâdi, Maroc
soumaya.eljanous@gmail.com, e.abdelouafi@hotmail.fr

Résumé — Pour apprécier la performance sismique d’un transformation de cette courbe en courbe de capacité (Sa- Sd)
portique en béton armé, il faut réaliser une modélisation du (figure 2) donc la force latérale appliquée (F) est transformée
comportement non linéaire de ce dernier par la méthode push en accélération spectrale Sa, et le déplacement réel au
over, en représentant les courbes de capacité et les lois de sommet (D) est transformé en déplacement spectral, Sd, en
comportement qui forment une donnée fondamentale dans la l'utilisant les formules suivantes :
détermination du degré d’endommagement face à un séisme.
Pour approuver notre méthode, nous avons évalué le
comportement sismique d’un portique en béton armé par
l’analyse statique non-linéaire (Pushover) par la détermination
du point de performance des portiques en mettant l’accent sur Avec : M1 est la masse effective de la structure, liée à
l’influence de changement de section des poteaux sur les dégâts l’amplitude du premier mode de vibration et aux masses mi
observés. des différents niveaux, ΦN,1 correspond au 1er mode de
Mots-clés— Rotule, Analyse non-linéaire, Point de vibration de Néme étage et est le facteur de participation
performance- SAP2000. modale correspondant au premier mode de vibration, équation
(1).
I. INTRODUCTION
(1)
Cette normalisation des communications a pour objectif de
faciliter le travail du comité scientifique de la journée de 3. On passe maintenant à la conversion de spectre de
recherche pour sélectionner les communications, et du comité réponse, les spectres de demande sismiques sont des spectres
d’organisation pour les mettre à la disposition des participants. de réponse élastiques présentés au format spectre
Il est par ailleurs important que l’intercompréhension de d’accélération en fonction de spectre de déplacement ( - ),
chercheurs venus de disciplines différentes soit la plus aisée (voir figure 3). Ces spectres de demande sismique élastiques
possible. Cela suppose une présentation normalisée, sont obtenus en utilisant la formule (2) :
expression aussi claire que possible, susceptible d’être
comprise par des chercheurs de diverses disciplines.
Ce document représente le format à suivre lors de la
rédaction de l’article. (2)
Où : Sd le Pseudo spectre de déplacement élastique, Sa le
II. MÉTHODE EN POUSSÉE PROGRESSIVE PUSHOVER Pseudo spectre d’accélération élastiques.
Tn : Période propre.
Le principe général de la méthode Pushover consiste à III. APPLICATION
superposer dans un diagramme commun, spectre de Une structure de bâtiment d’habitation en béton armé est
déplacement-spectre d’accélération, la courbe de capacité de étudiée, elle est composée respectivement de 4 niveaux dont
la structure et le spectre de demande afin d’en dégager le « la hauteur de chaque étage est de 3m et présente une
point de performance ». superficie en plan de (24x20) m, les dimensions des différents
1. On doit tout d’abord ramener le problème d'une éléments sont indiquées dans les figures 5,6.
structure à N DDL à celui d'une ossature équivalente à 1 seul Le ferraillage des poteaux et poutres sont mentionnées
DDL. Pour cela on définit un déplacement de contrôle (on dans le tableau 1
prend celui du dernier plancher du bâtiment) et un effort de
contrôle (l'effort tranchant à la base du bâtiment). (figure 1)
2. Après l’obtention de la courbe Pushover (effort
tranchant-déplacement au sommet) en faisant la

Larache, 14, 15 février 2020


21ème édition de la journée de la recherche de l’UAE JR21

forces statiques équivalentes se fait en calculant le poids de la


structure à l’aide de la combinaison de calcul G+0,2Q.

Pour l’application du RPS 2011, nous donnons dans le


tableau 2 les paramètres de sismicité qui évaluent le
mouvement sismique du site.

Facteur
Facteur de Classe
d’ampl
Site Zone Vitesse comportemen Période ductilit
ificatio
S Z V t T é
n
K ND
D

Zone 0.483 1.9


1.2 0.13 m/s 3.5 ND2
3 s
Tableau. 2 Les paramètres de sismicité selon RPS2000
Figure. 1 Détail de la structure étudiée version 2011

Poutre principale Poutre secondaire Poteau


Ferrailla
Niveau

ge
Dim Ferraillage Dim Ferraillage
Sup Inf Sup Inf
cm×cm cm×cm (cm2)
(cm2) (cm2) (cm2) (cm2)
3 25×40 3.39 6.78 25×30 2.37 3.39 9.04
2 25×40 3.39 6.78 25×30 2.37 3.39 9.04
1 25×40 3.39 6.78 25×30 2.37 3.39 9.04
4 25×40 3.39 6.78 25×30 2.37 3.39 9.04

Tableau. 1 Dimensions et ferraillages des poteaux et poutres Figure. 3 Distribution de la force sismique statique
appliquée sur le portique

Spectre de réponse sismique correspondant au site S2 :


Le spectre de réponse sismique dépend du type de site ainsi
que l’accélération du sol, l’interpolation linéaire des valeurs
de Ca et Cv donné par les normes permet d’aboutir aux
coefficients sismiques représentant la région et la nature du
site. L’interpolation linéaire donne comme résultat :
Ca= 0.21, Cv = 0.285, Ces résultats sont obtenus en
combinant entre les codes ATC40 et RPS2011

A. Les Poteaux De Section 35×35 cm :

La courbe de Pushover est caractérisée par deux phases :


Figure. 2 Détail de la structure étudiée
- Un état élastique correspondant où on a une
Propriété Des Matériaux : résistance élastique limite Vy=180,602 KN un déplacement
Le béton : élastique limite dy=1.8367 cm
- La resistance a la compression fc28 du béton utilise
est de 25 MPa - Un état limite ultime correspondant où on a une
- La résistance à la traction ft28 du béton est de 2.1 MPa
résistance limite ultime Vu=306.3545 KN, un déplacement
- Le module d’élasticité E=24821128 MPa
- L’acier : élastique limite du= 26.9388 cm
- Les barres utilisées sont des barres à haute adhérence
de limite élastique : fe=500 MPa - Le point de performance est VPF = 164.402 KN, dpf
- Le module d’élasticité Es=24821128 MP =1.615 cm et la raideur au point de performance est k=101.80
KN/cm
IV. INFLUENCE DE LA GÉOMÉTRIE
Dans cette hypothèse de l’étude, on propose de faire le
calcul sur une structure situé à la zone 3 (v=0.13 m/s), sur un B. Les Poteaux De Section 40×40 cm :
sol de site 2, le coefficient de la zone et du site selon le
règlement parasismique marocain sont S = 1,2. Le calcul des
La courbe de Pushover est caractérisée par deux phases :

Larache, 14, 15 février 2020


21ème édition de la journée de la recherche de l’UAE JR21

- Un état élastique correspondant où on a une Au terme des analyses non linéaires du portique avec
résistance élastique limite Vy=199.33 KN un déplacement différentes configurations, les critères de comparaison sont
élastique limite dy=1.5306 cm définis comme suit :
- L’effort tranchant élastique à la base du portique.
- Un état limite ultime correspondant où on a une - La ductilité globale
résistance limite ultime Vu=321.0702 KN, un déplacement - Déplacement à la limite élastique et ultime
élastique limite du= 27.0408 cm - Raideur au point de performance

- Le point de performance est VPF = 157.782 KN, dpf


=1.331 cm et la raideur au point de performance est k=132.06 35*35 cm 40*40 cm 45*45 cm 50*50 cm
KN/cm Effort tranchant à la limite élastique VY (KN) 180.602 199.33 210.0334 219.398
Déplacement à
la limite
C. Les Poteaux De Section 45×45 Cm : élastique dY
1.8367 1.5306 1.2755 1.0204
(cm)
La courbe de Pushover est caractérisée par deux phases : Déplacement
26.9388 27.0408 30.3571 30.3571
ultime du (cm)
-Un état élastique correspondant où on a une résistance Ductilité
14.67 17.66 23.800 29.75
globale µ
élastique limite Vy=210,0334 KN un déplacement élastique Raideur au point
limite dy=1.2755 cm de performance 101.80 132.06 153.87 171.89
(KN/cm)
-Un état limite ultime correspondant où on a une résistance Effort tranchant
au point de
limite ultime Vu=327.7592 KN, un déplacement élastique 164.402 175.782 188.493 197.153
performance
limite du= 30.3571 cm (KN)
Déplacement au
-Le point de performance est VPF = 188.493 KN, dpf =1.225 point de
1.615 1.331 1.225 1.147
cm et la raideur au point de performance est k=153.87 KN/cm performance
(cm)
Tableau. 3 Caractéristiques générales du portique à l’état
élastique limite avec différentes configurations.
D. Les Poteaux De Section 50×50 cm :
IV. Conclusion Générale :
-Un état élastique correspondant où on a une résistance
élastique limite Vy=219.6398 KN un déplacement élastique L’objectif ce travail était de comprendre le comportement
limite dy=1.0204 cm sismique des structures en portiques en béton armé en
tenant compte l’influence d’augmentation de section des
-Un état limite ultime correspondant où on a une résistance
limite ultime Vu=333.1104 KN, un déplacement élastique poteaux.
limite d_u= 30.3571 cm Pour cela, on a considéré un portique appartenant à un
bâtiment en (R+3) de forme régulière en plan et en
-Le point de performance est VPF = 197.153 KN, dpf élévation, dimensionné selon le règlement parasismique
=1.147 cm et la raideur au point de performance est k=171.89 marocain RPS2000/Version 2011 et le BAEL91.
KN/cm Par la suite, on a mené des analyses statiques en poussées
progressives (Pushover), sous l’action des forces
E. Analyse Comparative Des Caractéristiques sismiques horizontales croissantes d’une façon monotone
Des Portiques À L’état Élastique Limite Et À sur ce portique, en prenant en considération le
L’état Limite Ultime De Résistance : comportement non-linéaire des éléments poteaux poutres,
conformément au code FEMA 273.
Dans cette partie, On effectue une comparaison des différents Après une analyse statique non linéaire pour chaque
résultats obtenus lors des analyses Pushover portique avec des poteaux de section 35*35 cm, 40*40
cm, 45*45 cm et 50*50 cm nous avons constaté que
l’augmentation de section des poteaux influence
positivement sur la ductilité de structure et aussi sur le
déplacement maximal de structure.
Finalement on trouve que l’analyse Pushover permet
d’avoir une idée claire sur le processus d’endommagement
de structure.

Figure. 3 Le point de performance avec des poteaux 35*35 cm

Larache, 14, 15 février 2020


21ème édition de la journée de la recherche de l’UAE JR21

V. RÉFÉRENCES
[1] Règlement de construction parasismique RPS 2000, Ministère de
l’ATUHE, Secrétariat d’État de l’Habitat, Royaume du Maroc, 2011;
[2] BAEL 91, 1992, Règles Techniques de Conception et de Calcul des
Ouvrages et Constructions en Béton
[3] Federal Emergency Management Agency (FEMA), 1997, NEHRP the
Seismic Rehabilitation of Buildings, FEMA273
[4] Federal Emergency Management Agency (FEMA), 1997, NEHRP the
Seismic Rehabilitation of Buildings, FEMA356
[5] SAP2000, Web tutorial1-quick pushover analysis tutorial, computer
and structures, Berkeley, California. , 1999
[6] A.K. Chopra and R.K. Goel, A Modal Pushover Analysis Procedure
to Estimate Seismic Demands
for Buildings: Theory and Preliminary Evaluation.Tech. Rep.2001/3, Pacific
Earthquake Engineering Research Center, University of California,
Berkeley, 2001.
[7] Y. MENASRI, M.S. NOUAOURIA &M. GUENFOUD,Evaluation de
la vulnerabilite sismique a l'echelle d'une structure en beton arme par
l'analyse statique non lineaire (PUSHOVER),Laboratoire de Génie
Civil et d'Hydraulique, Université de Guelma, Algerie

Larache, 14, 15 février 2020

Vous aimerez peut-être aussi