Vous êtes sur la page 1sur 39

ADMINISTRATION ET SECURITE

DES RESEAUX INFORMATIQUES

Objectif
Les réseaux informatiques se composent
principalement de :

 Les ordinateurs ou les périphériques


finaux.
 Les supports de transmission.
 Equipements d’interconnexion
 Les protocoles de communication

Cette leçon aborde les supports de


transmission et les équipements
d’interconnexion.

A la fin de la leçon, le stagiaire sera capable de

 Donner les différents supports de


transmission et leurs caractéristiques
 Choisir le type de média à utiliser en
fonction d’un contexte précis
Composants d’un réseau
informatique

MQ2 : Etablissement de connexion point à point


et réseau

Durée : 6 heures
MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

OBJECTIF :

A la fin du chapitre, le stagiaire sera capable de

 connaître les éléments composant un réseau informatique;


 décrire les caractéristiques de chaque élément;
 déterminer le rôle de chaque élément d’interconnexion;
 comprendre comment interconnecter les éléments les uns aux autres de manière
à ce que la communication soit performante.
 Décider du type de média à utiliser en fonction d’un contexte précis

Bibliographie :

https://waytolearnx.com

https://www.commentcamarche.net

Prof Mme Aissat Page 2/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

TABLE DES MATIERES


1. Introduction .......................................................................................................................................5

1. Définition d’un réseau local ...............................................................................................................5

2. Composant d’un réseau local ............................................................................................................5

3. Les périphériques finaux....................................................................................................................6

4. Les interconnexions ...........................................................................................................................8

4.1. La carte réseau Ethernet ................................................................................................................8

4.2. Les supports de transmission (médias de transmission) ...............................................................9

4.2.1. Définition .................................................................................................................................9

4.2.2. Caractéristiques des supports de transmission réseaux .........................................................9

A) Bande passante (Bandwith) .......................................................................................................9

B) Le débit .....................................................................................................................................10

4.2.3. Les supports en cuivre : .........................................................................................................11

4.2.1. Le câble coaxial : ...............................................................................................................12

4.2.2. Paire torsadée ...................................................................................................................13

4.2.3. la fibre optique : ................................................................................................................20

4.2.4. Les médias sans Fil ............................................................................................................21

4.3. Comment choisir un câble ? .....................................................................................................21

4.4. Normes utilisées .......................................................................................................................22

5. Les équipements d’interconnexion .................................................................................................26

5.2. Notion d’équipement actif et passif.........................................................................................26

5.3. Le modem .................................................................................................................................26

5.4. Répéteur ...................................................................................................................................26

5.5. Concentrateur (HUB) ................................................................................................................27

5.6. Le pont : ....................................................................................................................................28

Prof Mme Aissat Page 3/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

5.7. -Le commutateur (SWITCH) .....................................................................................................29

A. Présentation .............................................................................................................................29

B. Caractéristiques d’un commutateur ........................................................................................30

C. Familles de commutateur ........................................................................................................30

D. Type de commutateur ..............................................................................................................31

E. Facteurs à prendre en compte pour choisir un commutateur ................................................32

5.8. Le routeur : ..............................................................................................................................32

5.9. La passerelle : ...........................................................................................................................35

Exercices ..................................................................................................................................................36

Annexe C .................................................................................................................................................39

Prof Mme Aissat Page 4/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

1. INTRODUCTION
Ce chapitre est entièrement consacré à l’étude des équipements composants un réseau
informatique.

Il est très important de bien comprendre leur fonctionnement interne de manière à choisir
correctement son matériel lors de la création ou de l’adaptation d’un réseau.

En effet, un choix non adapté peut avoir des conséquences importantes sur l’activité et la charge
subie par le réseau.

1. DEFINITION D’UN RESEAU LOCAL

Un réseau local, ou LAN pour Local Area Network, est un réseau d’ordinateur et autres composants
situés relativement près les uns des autres sur une zone limitée afin qu'ils communiquent,
s'échangent des informations, divisent intelligemment le travail pour une meilleur efficacité.

Un réseau local peut comporter que deux ordinateurs dans un bureau à domicile ou de petites
entreprises, ou des centaines d’ordinateurs dans un grand bureau de société ou dans plusieurs
bâtiments.

Ethernet est le type de réseau local le plus répondu. Ce réseau est régit par des normes dont la
norme Ethernet 802.3 basée sur le protocole d’accès CSMA/CD.

2. COMPOSANT D’UN RESEAU LOCAL

Chaque réseau local a des composants spécifiques tels que du matériel et du logiciel.

Les composants physiques sont :

 Les ordinateurs (PC de bureau, serveur,..) ou les périphériques finaux :


Les ordinateurs servent de point d’extrémité du réseau.
 Interconnexions
Les interconnexions permettent aux données de circuler d’un point à un autre.
 Equipements d’interconnexion ou périphériques réseaux intermédiaires : sont les
équipements qui servent à interconnecter les ordinateurs entre eux puis les réseaux entre
eux.

Prof Mme Aissat Page 5/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Composants physiques communs d’un réseau1

Les composants logiciels sont

 Les protocoles de communication


 Les logiciels ou systèmes d’exploitation

3. LES PERIPHERIQUES FINAUX


Ces périphériques forment l'interface entre les utilisateurs et le réseau de communication sous-
jacent.

Voici quelques exemples de périphériques finaux :

 Ordinateurs (stations de travail, ordinateurs portables, serveurs de fichiers, serveurs Web)


 Imprimantes réseau
 Téléphones VoIP
 Terminal TelePresence
 Caméras de surveillance

1
Les symboles utilisés dans ce schéma sont les symbole Cisco à voir en annexe A

Prof Mme Aissat Page 6/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

 Appareils mobiles (tels que les smartphones, tablettes, PDA, les lecteurs de cartes bancaires
et les scanners de codes-barres sans fil)

Un périphérique hôte est la source ou la destination d'un message transmis sur le réseau.

Les périphériques finaux font l’objet d’un cours complémentaire : Les équipements finaux.docx

Prof Mme Aissat Page 7/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

4. LES INTERCONNEXIONS
Les interconnexions permettent aux données de circuler d’un point à un autre du réseau. Cette
interconnexion ce fait au niveau de la couche Physique du OSI.

On distingue les composants suivants :

 Les carte réseaux


 Les support réseau ou médias de transmission

4.1. LES NORMES


Les supports et connecteurs sont régis par des normes établies par des organismes internationaux et
nationaux, organisations gouvernementales de réglementation et entreprises privées. On trouve :

ISO (International Standards Organization)

TIA/EIA (Telecommunications Industry Association/Electronic Industries


Association)

Union Internationale des Télécommunications (UIT)

ANSI (American National Standards Institute)

Institute of Electrical and Electronics Engineers (IEEE)

4.1. LA CARTE RESEAU ETHERNET


Les cartes réseaux convertissent les données générées par l’ordinateur en un format pouvant être
transmis via le réseau local.

Les cartes réseaux Ethernet sont identifiées par une adresse unique : l'adresse MAC (Media Access
Control) gravée par le fabriquant.

Prof Mme Aissat Page 8/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

4.2. LES SUPPORTS DE TRANSMISSION (MEDIAS DE TRANSMISSION)

4.2.1. DEFINITION

Les médias sont les supports physiques de transmission qui servent à lier et à mettre en contact
l’ensemble des nœuds.

On appelle nœud tout point de connexion d’un élément d’émission ou de réception au réseau (les
PC, les serveurs, les commutateurs, …).

La liaison entre le média et l’ordinateur (le nœud) se fait en général par des connecteurs.

Ces machines sont reliées entre elles par un câble en cuivre, des ondes radios ou, dans certains cas,
par des fibres optiques.

Nous traiterons les types de supports suivants :

Cuivre : coaxial et paire torsadée : transmission électrique o(courant faible)

Verre : fibre optique : transmission optique (lumière)

Ondes : sans fil : transmission électromagnétique

Avant d’aborder les différents supports, voyons quelques notions liées aux supports réseaux.

4.2.2. CARACTERISTIQUES DES SUPPORTS DE TRANSMISSION RESEAUX

Différents supports physiques prennent en charge le transfert de bits à différentes vitesses. Le


transfert des données est généralement décrit par la bande passante et le débit.

A) BANDE PASSANTE (BANDWITH)


La bande passante est la capacité d'un support à transporter des données.

La bande passante numérique mesure la quantité de données pouvant circuler d'un emplacement à
un autre pendant une période donnée.

Prof Mme Aissat Page 9/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Elle est généralement exprimée en kilobits par seconde (kbit/s) ou en mégabits par seconde (Mbit/s)
et en Gbits/s)

On trouve 10 Mbits/s 100 Mbits/s 1Gbits/s 10 Gbits/s

La bande passante pratique d'un réseau est déterminée par une combinaison de facteurs :

 Les propriétés des supports physiques


 Les technologies choisies pour signaliser et détecter les signaux réseau

Les propriétés du support physique, les technologies courantes et les lois de la physique jouent
toutes un rôle dans la détermination de la bande passante disponible.

B) LE DEBIT
Le débit est la mesure du transfert de bits sur le support pendant une période donnée.

En raison de différents facteurs, le débit ne correspond généralement pas à la bande passante


spécifiée dans les mises en œuvre de couche physique. De nombreux facteurs influencent le débit,
notamment :

 Type de données transmises


 Topologie de réseau
 Nombre d’utilisateurs sur le réseau
 Ordinateur de l’utilisateur
 Ordinateur serveur

Il existe de nombreux tests de débit en ligne qui peuvent indiquer le débit d'une connexion Internet.

Trouvez sur Internet quelques site de teste de débit.

Donnez les résultats affichés.

Prof Mme Aissat Page 10/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

4.2.3. LES SUPPORTS EN CUIVRE :


Le support le plus souvent utilisé pour les communications de données est un câblage qui utilise des
fils de cuivre. Il existe deux sortes de câbles utilisant le cuivre : Le câble coaxial et le câble à paires
torsadées.

A. caractéristiques des supports en cuivre


La transmission des données sur un support en cuivre subit des interférences provenant de deux
sources :

Interférences électromagnétiques ou interférences radioélectriques : les signaux électromagnétiques


et radioélectriques peuvent déformer et détériorer les signaux de données transportés par les supports
en cuivre. Les sources
potentielles de ces
interférences sont
notamment les ondes
radio et les appareils
électromagnétiques tels
que les éclairages
fluorescents ou les
moteurs électriques
comme illustré sur la
figure.

Plus la distance de
transmission du signal
est longue, plus il se
détériore selon un
phénomène dit
d'atténuation du signal.

Pour cette raison, tous les supports en cuivre sont soumis à des restrictions de distance strictes
spécifiées par les normes en la matière.

Diaphonie : la diaphonie est une perturbation causée par les champs électriques ou magnétiques
d'un signal dans un câble au signal traversant le câble adjacent.

Pour remédier à ces problèmes, les fils transportant les informations sont isolées à l’aide d’un
blindage qui permet de minimiser la dégradation du signal lié aux bruits électrique.

Pour contrer les effets négatifs des perturbations électromagnétiques et radioélectriques, certains
types de câbles en cuivre sont entourés d'un blindage qui permet de minimiser la dégradation du
signal lié aux bruits électrique.

Pour contrer les effets négatifs de la diaphonie, certains types de


câbles en cuivre utilisent des paires de fils opposés torsadés qui
annulent la perturbation.

Prof Mme Aissat Page 11/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

On peut atténuer ou éliminer ces interférences en utilisant des techniques particulières comme la
torsade ou le blindage.

4.2.1. LE CABLE COAXIAL :

Un câble coaxial se compose d’un conducteur de cuivre entouré d’une couche de matériau isolant
flexible.

Le câble coaxial est un type couramment utilisé dans les technologies sans fil et d’accès par câble. Il
permet par exemple de relier des antennes à des périphériques sans fil. Le câble coaxial transporte
de l’énergie en radiofréquence (RF) entre les antennes et le matériel radio.

Le câble coaxial est également le support le plus largement employé pour le transport par fil de
signaux de radiofréquence élevée, en particulier les signaux de télévision par câble.

Applications : Aérospatiale, Télécommunication, Radio/Télévision, Caméras, Informatique, Médical :


scanners, échographes, Militaire : radars, mesures,…

Connecteur F-type pour RG-6 et

RG-59

Type de câble coaxial

Prof Mme Aissat Page 12/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

4.2.2. PAIRE TORSADEE


4.2.2.1. Déscription
Une paire torsadée est une ligne de transmission formée de deux fils conducteurs enroulés en hélice
l’un autour de l’autre. Cette configuration a pour but de maintenir précisément la distance entre les
fils et de diminuer la diaphonie.

Ces câbles sont souvent appelés câbles RJ45 qui est en fait le nom du connecteur, ou encore câble
Ethernet qui est le nom d'une technologie.

4.2.2.2. Structure d’un câble à paires torsadées

1. CONDUCTEUR

Composé de cuivre nu, il est constitué d’un fil unique (âme rigide ou
massive) ou de plusieurs fils fins voire très fins (âme câblée, souple ou
extra-souple). Il conduit le courant électrique.

2. ISOLANT

Isolant en plastique, il est placé autour du conducteur intérieur pour


l’isoler de l’extérieur aussi bien d’un point de vue, mécanique
qu’électrique.

Chaque paire possède une couleur :

 Vert / blanc-vert ;

 orange / blanc-orange ;

 bleu / blanc-bleu ;

 brun / blanc-brun.

3. ASSEMBLAGE

L’assemblage est souvent réalisé par multiples de 4 paires. Des


séparateurs en Polyéthylène (croix) sont ajoutés pour améliorer la
daiphonie du câble.

Prof Mme Aissat Page 13/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

BLINDAGE

Le blindage peut être individuel (paire à paire) ou général. On trouve les rubans en aluminium et la
tresse en cuivre.

GAINE EXTERIEURE

Elle est constituée de couche en matériau polymère (élastomère, thermoplastique ou


thermodurcissable), qui assure la résistance mécanique et la protection du câble vis-à-vis de
l’environnement extérieur. Elle est principalement constituée de PVC ou de LSZH.

4.2.2.3. Type de câble


Selon le blindage, on distingue trois principaux type de câble :

a. Câble non blindé UTP

La paire torsadée non blindée n’est entourée d’aucun blindage protecteur.

La figure représente un câble UTP, Unshielded Twisted Pair Paire torsadée sans blindage.

b. Câble blindé STP

Un autre type de câblage utilisé dans les réseaux est le câble à paires torsadées blindées (STP).
Comme l’illustre la figure, la norme STP utilise deux paires de fils enveloppées dans un revêtement
tressé ou un film métallique.

STP : Shield Twisted Pair Paires torsadées blindée

Prof Mme Aissat Page 14/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Description : Contrairement à l’ UTP chaque paire est enveloppée dans une gaine protectrice.
Et le blindage est une tresse métallique.

c. Câble écranté
Parfois, le blindage n'est pas constitué avec une tresse métallique mais avec une simple feuille
d'aluminium appelée "écran". On parle alors de câble FTP : Foiled Twisted Pair ou Paires torsadées
écrantées
Ces deux types de câbles offrent une meilleure immunité aux interférences mais sont plus couteux.

Câble STP

Séparateurs en
Polyéthylène (croix)

Câble STP

Prof Mme Aissat Page 15/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Câble STP

4.2.2.4. Les types de blindages appellations normalisées associées (norme ISO-CEI 11801)

Les paires torsadées sont souvent blindées afin de limiter les interférences. Comme le blindage est fait
de métal, celui-ci constitue également un référentiel de masse.

Le blindage peut être appliqué individuellement aux paires à l'ensemble formé par celles-ci. Lorsque
le blindage est appliqué à l'ensemble des paires, on parle d'écrantage.

Il existe cinq types de paires torsadées présentés dans le tableau suivant :

Dénomination officielle actuelle

Prof Mme Aissat Page 16/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Ancienne Nouvelle Blindage gaine Blindages des


extérieure paires
dénomination dénomination Image

UTP U : Aucun écran U: Aucun


(Unshielded écran
U/UTP
twisted pair)

Usage : La paire torsadée non blindée n'est pas entourée d'un


blindage protecteur. C'est le type de câble souvent utilisé pour le
téléphone et certains réseaux informatiques.

FTP (Foiled Le « F » de FTP signifie U : Aucun


Twisted Pairà foiled ou feuilleté2 Ecran
F/UTP

Usage : Les paires torsadées ont un blindage général assuré par


une feuille d'aluminium. L'écran est disposé entre la gaine
extérieure et les 4 paires torsadées. Elle est utilisée pour le
téléphone et les réseaux informatiques.

STP (Shielded U : Aucun écran F : Blindage sur


Twisted Pair) chaque paire
U/FTP
par feuillard
aluminium

Chaque paire torsadée blindée est entourée d’un feuillard en


aluminium qui permet une meilleure protection contre les
interférences. Elle est communément utilisée dans les réseaux
token ring.

2
Foil en Anglais signifie feuille de métal

Prof Mme Aissat Page 17/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

(SFTP)Shielded SF : Ruban et feuille


and Foiled tresse de métallisé et
SF/UTP
Twisted Pair cuivre tresse

Câble doté d'un double écran commun à l'ensemble des paires


(feuille métallisé et tresse).

(SSTP)Shielded S: Ecran F : écran formé


and Shielded constitué d’un ruban
S/FTP
Twisted Pair d’une tresse polyester
en cuivre

Chacune des paires est blindée par un écran en aluminium, et en


plus la gaine extérieure est blindée par une tresse en cuivre
étamé.. Câble Super blindé

Les câbles à paires torsadées blindées empêchent les interférences mieux que
les câbles non blindés mais ils sont plus onéreux en raison de cette protection
améliorée et plus difficiles à installer en raison de leur épaisseur et de la mise
à la terre obligatoire. Ils ne sont nécessaires que si l’on est en environnement
perturbé ou si l’on veut bâtir un réseau évolutif vers les très hauts débits et de
très grande qualité.

4.2 .2.2.5. Les catégories de câble


Des catégories de câble ont été normalisées : elles en garantissent les caractéristiques électriques.

Le câblage respecte les normes établies conjointement par la TIA et l'EIA. Plus particulièrement, les
normes TIA/EIA-568A et TIA/EIA-568B définissent les éléments du câblage commercial pour
les installations de réseau local tels que les types de câbles, les longueurs de câbles, les connecteurs,
le raccordement des câbles, les méthodes de test des câbles, etc.

Les caractéristiques électriques du câblage en cuivre sont définies par l'IEEE (Institute of Electrical and
Electronics Engineers) qui classe les câbles à paires torsadées suivant ses performances.

Les câbles sont placés dans des catégories selon leur capacité à prendre en charge des débits maximum
de bande passante. La qualité des câbles est normalisée : un câble est certifié dans une classe donnée
pour supporter au minimum certains débits sur une certaine distance.

Prof Mme Aissat Page 18/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Catégorie Fréquence Débit maximum Utilisation Type de câble


sur 100m recommandé

Cat 5 100 MHZ 100 Mbps Qualité la plus utilisée Le blindage minimum
pour les réseaux locaux est généralement en
surtout pour le Fast UTP. Ce câble peut
Ethernet 100 Mbits/s être considéré comme
obsolète, vous n’en
trouverez plus dans le
commerce.

Cat 5e 155 MHZ 1000 Mbps utilisée pour les réseaux Le blindage minimum
locaux surtout pour le est généralement en
Enhanced
Fast Ethernet et Gigabit FTP.
(améliorée) Ethernet 1000 Mbits/s

Cat 6 250 MHZ 1 Gbps -10 Gbps Devient la norme des Le blindage minimum
réseaux d'entreprise est généralement en
FTP.

Cat 6a 500 MHZ 10 Gbps

Cat 7 600 à 1200 10 Gbps Utilisé dans les nouvelles Le blindage minimum
MHz technologie Gigabit est généralement en
Ethernet. STP.

Cat 7a 1000 Mhz 10 Gbps Le blindage minimum


est généralement en
SFTP.

Cat 8 40 Gbps Spécification en cours. Le


connecteur est différent:
GG45

Distance max est de 30 m

Nous allons travailler essentiellement avec des câbles cat6 et cat5e.


Ils sont appelés rétro-compatible, un câble de catégorie 6 est parfaitement compatible avec un câble
de catégorie 5 ou 5e.

Sur https://www.touslescables.com/bobine-aide.html un bon récapitulatif des câbles existants sur le


marché, leur coût et leur emploi possible.

Prof Mme Aissat Page 19/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

1. Identification des câbles


TP

4.2.3. LA FIBRE OPTIQUE :

Contrairement aux autres supports de réseau composés de fils de cuivre, le câble à fibre optique ne
transporte pas d'impulsions électriques. Les signaux représentant les données sont convertis en
faisceaux lumineux.

Le câblage en fibre optique utilise des fibres de verre ou de plastique pour guider des impulsions
lumineuses de la source à la destination.

Les fibres présentent de nombreux avantages par rapport au cuivre au niveau de la largeur de bande
passante et de l'intégrité du signal sur la distance. Cependant, le câblage en fibre est plus difficile à
utiliser et plus coûteux que le câblage en cuivre. Les connecteurs sont onéreux, tout comme la main
d'œuvre pour terminer les extrémités des câbles.

Les câbles à fibre optique peuvent être classés en deux grands types : monomode et multimode.

Prof Mme Aissat Page 20/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Il existe nombre de connecteurs pour la fibre optique. Les plus répandus sont les connecteurs ST
(rond) et SC (carré).

4.2.4. LES MEDIAS SANS FIL

Les supports de transmission sont l’air libre et l’espace. La transmission se fait par onde
électromagnétiques et la gamme des fréquences est alors très vaste de l’ordre du kHz jusqu’à
107GHz.

Les réseaux ainsi réalisés sont appelés les réseaux sans fils.

4.3. COMMENT CHOISIR UN CABLE ?

Plusieurs critères entrent en jeu, notamment :

 Combien de matériels doit on raccorder sur le support ?


 Quel protocole de communication utilise t'on ?
 Quelle longueur de câble faut-il ?

Prof Mme Aissat Page 21/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

 Quelle vitesse de transmission veut on atteindre ?


 Dans quel environnement va se trouver le câble (perturbations magnétiques ...) ?
 La distance sur laquelle les supports peuvent transporter correctement un signal ;
 La quantité de données et le débit de la transmission ;
 Le coût des supports et de l’installation.

4.4. NORMES UTILISEES


L'IEEE a normalisé l'appellation des différents câbles en leurs donnant un nom composé de trois
parties :

vitesse en Mbps – type de signal – type de câble.

 la fréquence de transmission du signal en MHz (Méga-Hertz) 10MHz, 100Mhz (à associer au


nombre de Mbits/s vitesse de transmission de l'information) ou la bande passante.

 le type de signal de utilisé :

o Bande de base (Base Bande) Le signal est envoyé directement sur le canal après
Codage en ligne sans passer par un codage canal (sans modulation) (signal
numérique).

o Broadband (utilisation de porteuse : transmission par ondes par exemple).

 la longueur maximale d'un segment en centaines de mètres ou le type du support ou


 Le type de câble utilisé : cuivre à paires torsadées non blindé T (Unshielded Twisted Pairs), ou
de type fibre optique (F).

•On exprime aussi sa capacité à supporter le Full Duplex par un X. (à l’exception du 10 Base T qui
supporte tout de même le mode Full Duplex).

Exemple :

10BASE2 indique que la Bande passante est de 10MHz donc que la vitesse de transmission des
informations se fera à 10Mbits/s sur une distance maximale de 200 mètres.

100BASE-T Bande passante et de 100 Mbits/s T Câble à paire torsadées

Tableau suivant est un comparatif des spécificités des câbles des réseaux locaux

Prof Mme Aissat Page 22/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Tableau comparatif des spécificités des câbles des réseaux locaux

Le câble coaxial La paire torsadée La fibre optique

Coaxial fin Coaxial épais Non blindée Blindée (STP)


(UTP)

Norme 10 base 2 10 base 5 10 base T 10 base T

Réseau Ethernet fin Ethernet


épais

Longueur 185 mètres 500 mètres 100 mètres 100 mètres 2 kilomètres

Connecteur BNC BNC, AUI RJ45 RJ45

Débit 10 Mb/s 10 Mb/s 10 à 100 10 à 100 0,1 à 1 Gb/s


Mb/s Mb/s

Blindage Oui Oui Non Oui Non

Installation Simple Simple Simple Simple Compliquée

Prof Mme Aissat Page 23/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Flexible Assez Peu flexible Très flexible Assez flexible Pas du tout
flexible

Atténuation Oui Oui Oui Oui Non

Interférences Peu Peu sensible Très Sensible Pas du tout


sensible sensible

Sécurité Faible Faible Très faible Assez Faible Importante

Coût Peu cher Assez cher Le moins Pas cher Le plus cher
cher

Tableau comparatif des spécificités des câbles des réseaux locaux

Sigle Dénomination Câble Connecteur Débit Portée

Ethernet mince Câble coaxial (50 Ohms) de faible


10Base2 BNC 10 Mb/s 185m
(thin Ethernet) diamètre

Ethernet épais Câble coaxial de gros diamètre


10Base5 AUI 10Mb/s 500m
(thick Ethernet) (0.4 inch)

Ethernet
10Base-T Paire torsadée (catégorie 3) RJ-45 10 Mb/s 100m
standard

Ethernet rapide Double paire torsadée (catégorie


100Base-TX RJ-45 100 Mb/s 100m
(Fast Ethernet) 5)

Ethernet rapide Fibre optique multimode du type


100Base-FX 100 Mb/s 2 km
(Fast Ethernet) (62.5/125)

Double paire torsadée (catégorie


1000Base-T Ethernet Gigabit RJ-45 1000 Mb/s 100m
5e)

1000Base- Fibre optique monomode / 550m


Ethernet Gigabit 1000 Mb/s
LX multimode /10000m

Prof Mme Aissat Page 24/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

1000Base-
Ethernet Gigabit Fibre optique multimode 1000 Mbit/s 550m
SX

Ethernet
10GBase-SR Fibre optique multimode 10 Gbit/s 500m
10Gigabit

10GBase- Ethernet
Fibre optique multimode 10 Gbit/s 500m
LX4 10Gigabit

Prof Mme Aissat Page 25/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

5. LES EQUIPEMENTS D ’INTERCONNEXION


Sont les équipements qui servent à interconnecter les hôtes entre eux par l’intermédiaire des médias
de transmission.

5.2. NOTION D’EQUIPEMENT ACTIF ET PASSIF


Dans les équipements d’interconnexion on distingue 2 grandes classes selon que le matériel est actif
ou passif.

Equipement actif : On appelle matériel actif tout le matériel comportant un équipement électronique
chargé d'assurer la répartition des signaux entre les différentes branches d'un réseau informatique.

Equipement passif : à l’inverse de l’équipement actif, un matériel passif n’a aucun besoin d’être
alimenté en électricité pour fonctionner (es câbles, les coffrets, les cordons et panneaux de
brassages)

5.3. LE MODEM
Le terme modem est l’acronyme de modulateur-démodulateur.

Un modem est un appareil capable de transformer les signaux binaires produits par un ordinateur en
des signaux également binaires mais dotés d’une forme sinusoïdale et qui peuvent être acheminer
dans un câble téléphonique.

Modem Cisco DPSC2100

5.4. REPETEUR
Un signal ne peut pas se propager infiniment sur le câble. Il s’affaiblit
jusqu’à s’atténuer complètement. Pour prolonger les réseaux au delà
des limites d’un câble, on utilise un répéteur.

Un répéteur ne fait que régénérer le signal pour pouvoir étendre la


portée des câbles.

Symbole

Prof Mme Aissat Page 26/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

5.5. CONCENTRATEUR (HUB)


Le concentrateur, ou répéteur multi ports, reprend le
fonctionnement du répéteur en ajoutant une fonctionnalité de
connectivité. En effet, il dispose de plusieurs ports ce qui
permet d’interconnecter plusieurs équipements réseau.

Symbole :

Principe de fonctionnement

Chaque signal arrivant sur un port est régénéré, resynchronisé et réémis au travers de tous les autres
ports tel que le montre le schéma suivant :

Le problème est que toutes les interfaces pour lesquelles le message n´est pas destiné le receveront
également. Cela génère beaucoup de trafic inutile sur le réseau.

Prof Mme Aissat Page 27/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

5.6. LE PONT :

Un pont est un dispositif matériel permettant de relier des réseaux travaillant


avec le même protocole.

Contrairement au répéteur, qui travaille au niveau physique, le pont travaille au niveau logique (au
niveau de la couche 2 du modèle OSI), c'est-à-dire qu'il est capable de filtrer les trames en ne laissant
passer que celles dont l'adresse correspond à une machine située à l'opposé du pont.

Un pont inspecte le trafic entrant et décide de le transférer ou de le filtrer. Chaque trame Ethernet
entrante est inspectée pour déterminer l’adresse MAC de destination. Si le pont détermine que l’hôte
de destination se trouve sur un autre segment du réseau, il transmet la trame à ce segment.

Prenons l’exemple du réseau suivant:

Dans l’image ci-dessus, nous avons un réseau de quatre ordinateurs(hôte A, hôte B, hôte C et hôte
D). Le réseau est divisé en segments par un pont. Chaque segment est un domaine de collision
distinct avec sa propre bande passante. Supposons que l’hôte A souhaite communiquer avec l’hôte C.
L’hôte A enverra la trame avec l’adresse MAC de l’hôte C au pont. Le pont inspectera la trame et
l’enverra au segment où il se trouve l’hôte C.

Les ponts réseau offrent des améliorations par rapport aux concentrateurs(Hub), mais ils ne sont plus
largement utilisés dans les réseaux locaux modernes. Les commutateur(Switch) sont couramment
utilisés à la place.

Prof Mme Aissat Page 28/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

5.7. -LE COMMUTATEUR (SWITCH)

A. PRESENTATION
Un commutateur est comme un concentrateur,
possède plusieurs ports et interconnecte plusieurs
hôtes.

En revanche, contrairement au concentrateur, le commutateur peut transférer un message vers un


hôte précis ce qui est appelé Ethernet Commuté.

Lorsqu'un hôte envoie un message à un autre hôte sur le commutateur, ce dernier accepte et décode
le message pour lire la partie adresse MAC du destinataire.

Sur le commutateur, une table est créée, appelée « table d'adresses MAC », contient une liste de
tous les ports actifs et des adresses MAC hôtes correspondantes.

Symbole :

L’hôte H 3 envoie un message à l’hôte H8.

Comment l'adresse MAC d'un nouvel hôte accède-t-elle à la table d'adresses MAC ?

Un commutateur crée la table d'adresses MAC en examinant l'adresse MAC source de chaque trame
qui est envoyée entre les hôtes. Lorsqu'un nouvel hôte envoie un message ou répond à un message
diffusé, le commutateur enregistre immédiatement son adresse MAC et le port auquel l'hôte est
connecté. La table est mise à jour de manière dynamique chaque fois que le commutateur lit une
nouvelle adresse MAC source. De cette manière, un commutateur enregistre rapidement les adresses
MAC de tous les hôtes connectés.

Il en résulte que chaque échange peut s'effectuer à débit nominal (plus de partage de la bande
passante), sans collisions, avec pour conséquence une augmentation très sensible de la bande
passante du réseau (à vitesse nominale égale).

Prof Mme Aissat Page 29/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

B. CARACTERISTIQUES D ’UN COMMUTATEUR


Un commutateur est caractérisé par :

 Nombre de ports : un commutateur


comporte généralement 24, 48 , 64 ou 128
pour les grandes infrastructures réseaux
 Vitesse des ports : les commutateurs se
distinguent par la vitesse des ports. On
trouve des ports à 10 et 100Mb/s et des
ports à 1 ou 10 Gb/s
 Manageable (administrable) ou non
 Duplexe Mode
Les commutateurs moderne passent en
mode full Duplexe sur les ports : une paire
torsadée par sens de transmission.
 Auto MDX
Détection automatique du type de câble (droit ou croisé). Entre deux switch un câble droit
peut fonctionné.

Exemple d’un witch à 8 ports Gigabit Ethernet et Auto MDIX

C. FAMILLES DE COMMUTATEUR
Il existe deux familles de swicth :

Desktop (de bureau) :

 Petite taille
 Se pose sur un bureau
 Possède 5 à 16 ports
 Silencieux
 Alimentation externe ou interne.

Rackable 19’’

Prof Mme Aissat Page 30/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

 S’intègre dans les baies et les coffrets


 Possède 8 à 48 ports
 Liaison possible entre switch via les ports fibres ou
cuivre RJ45
 Plusieurs type de ports possible : port SFP/LC , Rj45, ..

D. TYPE DE COMMUTATEUR
Il existe aujourd'hui 4 types de switches :

1- Les commutateur non-manageables : il ne dispose pas d'interface de paramétrage mais se


branche simplement pour diffuser l'information sur les ports en fonction de la demande
initiale.
 Solution Plug and play, simple et facile à installer
 Idéal pour un petit réseau
 Paramétrage impossible

2 - Les commutateur de niveau 2 (Smart manageable): ils sont manageables avec une interface web
ou une interface interne.

 Administration simple
 Idéal pour les petites et moyennes entreprises
 Paramétrage du réseau possible (VLAN, Contrôle de flux,..)

3 - Les commutateurs de niveaux 2+3 : Travaillent au niveau des couche 2 et 3 (Liaison et réseau)

 Ils sont également manageables


 font du routage interne à base d'IP et de Mac Adresse.
 Assurent de nombreuses fonctions
 Haut niveau de performance et de fiabilité
 Adaptés aux infrastructure multiniveaux
 Sécurité optimale (Authentification,…)

4 - Les commutateur cloud manageables : ce sont les derniers nés du marché. Ils réalisent les mêmes
actions que leurs prédécesseurs mais leur interface est consultable à distance sur tous types de
device (tablette, téléphone portable, laptop).

Remarque :

Il existe des commutateur dit Routeur à services intégré ISR qui proposent un
composant de commutation équipé de plusieurs ports, ce qui permet la
connexion de plusieurs périphériques au réseau local (LAN) à l'aide de câbles et
permet également la connexion des périphériques sans fil.

Prof Mme Aissat Page 31/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

E. FACTEURS A PRENDRE EN COMPTE POUR CHOISIR UN COMMUTATEUR


De nombreux facteurs sont à prendre en compte lorsque vous sélectionnez un commutateur.

Le Coût

Le coût d’un commutateur est déterminé par sa capacité et ses fonctions. La capacité du
commutateur inclut le nombre de ports, les types de port disponibles et la vitesse de commutation.
Les autres facteurs qui ont un impact sur le coût sont ses fonctions de gestion réseau, ses
technologies de sécurité intégrées et ses technologies de commutation avancées facultatives.

Vitesse et types de port/d’interface

La vitesse est toujours une nécessité dans un environnement de réseau local. Des ordinateurs récents
avec des cartes réseau intégrées 10/100/1 000 Mbits/s sont disponibles. Choisir des périphériques de
couche 2 qui peuvent gérer des vitesses accrues permet au réseau d’évoluer sans avoir à remplacer
les périphériques centraux.

Lorsque vous choisissez un commutateur, le nombre et le type de ports est une décision très
importante à prendre. Posez-vous les questions suivantes : Achèteriez-vous un commutateur avec :

 juste assez de ports pour vos besoins actuels ?


 Une combinaison de vitesses de câble UTP ?
 Des ports UTP et à fibre optique ?

5.8. Le routeur :

Un routeur est un équipement


d'interconnexion de réseaux
informatiques permettant d'assurer le
routage des paquets entre deux
réseaux ou plus afin de déterminer le le
meilleur chemin qu'un paquet de
données va emprunter.

Ils utilisent une table de routage qui


contient les chemins à suivre pour
chaque nœud du réseau et à partir de
tous les nœuds du réseau.

Un routeur possède plusieurs interfaces réseau, chacune connectée sur un réseau différent. Il
possède ainsi autant d'adresses IP que de réseaux différents sur lesquels il est connecté.

Prof Mme Aissat Page 32/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Prof Mme Aissat Page 33/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

Exemple

Dans le schéma suivant :

Chaque interface réseau d'un routeur est dans un réseau différent (dans la figure exemple, on a donc
3 réseaux)

Généralement, on emploie un routeur pour chaque réseau local et on relie ensuite les routeurs
entre-eux via des connexions UTP ou plus généralement, des connexions longue distance (pour relier
des sites distants)

Prof Mme Aissat Page 34/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

5.9. LA PASSERELLE :

Ce sont des éléments d’interconnexion pour des réseaux utilisant des protocoles différents.

Les passerelles permettent à des architectures réseau différentes de communiquer entre elles. Une
passerelle peut réassembler différemment les données reçues d’un réseau pour permettre à chaque
réseau de comprendre les données reçues d’un réseau ayant une architecture différente.

Passerelle reliant deux réseau de topologie différentes

Passerelle reliant un LAN à Internet

Exemple : Réseau local et le réseau Interner.

Cependant, le terme passerelle désigne plus couramment le modem-routeur ou box qui permet
de relier un réseau local au réseau Internet. Une passerelle effectue donc le routage des paquets
mais peut également effectuer des traitements plus évolués sur ceux-ci. Le plus souvent, elle
sert également de pare-feu, de proxy, effectue de la qualité de service, etc.

Une passerelle permet de relier deux systèmes qui n’utilisent pas :

 la même architecture ;

 le même ensemble de règles de communication ;

 la même structure de format de données

Les passerelles peuvent être implantées sous forme logicielle ou matérielle.

Prof Mme Aissat Page 35/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

EXERCICES
1.

2.

Prof Mme Aissat Page 36/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

6. Relier chaque concept avec sa description


1. Hôte
2. Interconnexion
3. Connecteur
a) Est un point de liaison du support de transmission à l’hôte.
b) Gère les chemins que prend une donnée transmise sur le réseau
c) Sert de point final de réception et d’émission dans le réseau

7. Concentrateur (HUB)

Soit le schéma suivant représentant des concentrateurs qui achemine des messages :

a- Si l’hôte 3 envoie un message à l’hôte 6, quels hôtes recevront le message ?

Prof Mme Aissat Page 37/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

b- Si l’hôte 1 envoie un message à l’hôte 3, quels hôtes recevront le message ?

8. Commutateur

1. L’hôte H4 envois un message à l’hôte H6

Représenter sur le schéma comment le message sera-t-il transmis de H4 vers H14.

2. L’hôte H4 envois un message à l’hôte H16

Même question que 1

3. Que se passe t-il si les Hôtes H5 et H2 envoient un message à H14 et H11 respectivement au
même temps.

Solution 2 :

Prof Mme Aissat Page 38/39


MQ2 : Chapitre 1 : Les composants d’un réseau informatique ASRI 2019

ANNEXE C
Représentation symbolique des principaux équipements d'interconnexion des réseaux. (CISCO)

Prof Mme Aissat Page 39/39

Vous aimerez peut-être aussi