Vous êtes sur la page 1sur 12

Dossier ❘ PROCESS ET CONDITIONNEMENT

PROCESS ET CONDITIONNEMENT
Plus connecté, plus écolo
Agilité, rigueur, adaptation, innovation… On demande beaucoup aux outils de production,
entre transformation primaire, conditionnement et fin de ligne. L’automatisation et la connexion
accompagnent les solutions offertes par les équipementiers, tandis que le packaging,
sous la pression de l’opinion, prépare la révolution du plastique.

Enquête : Dominique GUILLOT

Des outils simples et Une automatisation La chasse aux plastiques


agiles dans les ateliers poussée des équipements bat son plein

L ’innovation est constante dans l’uni-


vers de la transformation des pro-
duits de la mer. Avec, évidemment,
des avancées notables dans l’auto-
matisation, via la circulation de l’informa-
tion et jusqu’à la robotisation. En France, au
niveau industriel global, on enregistrait une
Argus, qui leur permet d’améliorer les cycles
grâce à un autocontrôle et une correction
des erreurs, même sur des tâches répétitives
comme la mise en barquette.
Marel, qui multiplie les installations XXL
dans le monde (AquaChile au Chili, pour
le saumon, ou Brim en Islande, pour le
La « smart
factory » entre
intelligence
artificielle
et robotique.
gestion de la qualité et de la traçabilité pré-
cise et sans papier. De plus, par un suivi en
temps réel des indicateurs de performance
des lignes et des équipements, les respon-
sables de production sont en mesure de réa-
gir rapidement. »
La société évoque le concept de « smart
progression de 4,8  % en 2018 avec près poisson blanc) promeut des usines tou- factory  », notamment lorsque l’on com-
de 5  000  installations automatisées grâce jours plus connectées. «  Les process étant mence à parler d’intelligence artificielle
au développement des bras polyarticulés de plus en plus automatisés et interdépen- (apprentissage permanent du système) et
et des robots collaboratifs. Un temps assi- dants, les solutions informatiques de pilo- de robotique. Marel développe ses équi-
gné à une tâche dans une ligne de process, tage deviennent nécessaires, constate Yann pements et en invente de nouveaux. Son
les robots sont désormais connectés à l’en- Tanguy, responsable commercial Innova de Batcher, avec ses bras préhenseurs sensibles,
semble de la ligne et en autorégulation avec Marel France. La maîtrise des données est est capable de saisir des produits comme des
elle. Ils tendent à se réduire en taille tout en cruciale. Innova, notre logiciel MES (NDLR : filets ou des pavés et de constituer, dans des
restant d’une grande souplesse. Multipond logiciel de pilotage de la production), per- barquettes d’unités de vente aux consom-
a ainsi développé un système de contrôle met l’acquisition, le stockage et le traite- mateurs, des lots à poids fixes par associa-
par vision via des caméras 3D brevetées ment de ces données tout en assurant une tion. « La FleXicut portionne au plus juste
•••

Garder le contrôle

D e l’agilité en même temps que beaucoup


de rigueur. C’est ce que l’on demande
aux lignes de production, soumises à des
conditionnement, poids cible non atteint…
Une façon d’optimiser les rendements, alors
que le lot peut éventuellement être corrigé
impératifs toujours plus forts de sécurité ali- et réintégré, de limiter le gaspillage et de
mentaire. Contrôles de poids, visuels, aux réduire les erreurs pour se conformer à des
rayons  X… sont autant d’outils rythmant cahiers des charges de certifications (IFS,
les flux qui permettront d’évacuer, y com- BRC). L’OxyCheck de GEA (photo) vérifie
pris à très grande cadence, des lots considé- l’oxygène et le scellage des emballages sous
DR

Ce système en ligne, non destructif, élimine les tests d’échantillons rés comme non conformes : taches de sang atmosphère modifiée qui sortent des ther-
chronophages qui gaspillent matériaux d’emballage et produits. sur des filets, cartilage ou métal dans un moformeuses.

❘  44 ❘ PRODUITS DE LA MER N°199 FÉVRIER-MARS 2020


Une sélection de produits d’exception naturels & durables

S 2020
RENN1E2 MARS
10•11 o
• Acteur majeur
du thon MSC
E x p
e Parc rt
24 édition Re n ne s aéropo

1 600 exposa
nts

Partenaire
de flottes à
l’avant garde
de la durabilté

Une gamme de thon


100% naturel
sans additif
certifiée MSC
Albacore, Germon
et Listao

Sahimi Ultra Basse


Température -60°C,
frais, refresh & surgelé

L’INNOVATION
AGROALIMENTAIRE
S’INVENTE ICI !
Le plus grand rassemblement
de fournisseurs des IAA
Agence BRAVO - T. 0 3 2 1 9 2 2 2 7 1 - w w w.brav o.fr - 01 20 20

VOTRE BADGE GRATUIT


& votre espace visiteur
sur www.cfiaexpo.com

RETROUVEZ LE CFIA TOUTE L'ANNÉE, 24H/24, 7J/7

la première plateforme digitale dédiée aux IAA


+ de 20 000 produits / + de 1 800 fournisseurs
+33 (0)1 46 87 99 41
INGRÉDIENTS & PAI cfiaexpo.com / mycfia.com info@fishislife.com
ÉQUIPEMENTS & PROCÉDÉS
EMBALLAGES & CONDITIONNEMENTS
@MyCfia www.fishislife.com MSC-C-54502
FISH PROCESSING

TRANSFOR
RMING
FOOD PROCESSING MEAT PROCESSING

Restez connectés aux nouvelles


technologies et solutions pour les
différentes filières de l’agroalimentaire. POULTRY PROCESSING

RDV sur le stand MAREL


Hall 8 B4B3
10-12 mars 2020 FURTHER PROCESSING

marel.com/cfia2020
Dossier ❘ PROCESS ET CONDITIONNEMENT

D.G.
DR
D.G.

D.G.
•••
les filets de poissons blancs et de saumon précise Christian Moreau, distributeur food qui produisent de gros volumes avec
avec ses deux jets d’eau haute pression, de la marque en France, c’est de dépas- de grandes machines, rappelle Franck
en séparant la ligne d’arêtes et en maxi- ser la simple installation d’une ou deux Boismond, responsable commercial. Nos
misant les parties à valeur ajoutée du filet, machines, monofonctions et faites pour équipements se retrouvent chez LDC, Cité
présente Virgile Touzé, ingénieur commer- durer dans le temps. Désormais, la société Marine… Mais nous déclinons aussi vers des
cial pour Marel France. La fileteuse MS2730 conçoit des lignes complètes et développe opérateurs moins conséquents les options
permet, sur un espace restreint de 4 mètres, des concepts de A à Z, avec abattage, évis- prises par ces grands, comme le flash frying,
un filetage optimisé des salmonidés puis un cérage, filetage et au-delà, comme chez qui permet de réaliser des produits enro-
parage précis du dos et du ventre. » des Labeyrie ou des Cermaq, en Norvège bés plus sains. Nos nouveaux outils de ther-
Comme tous les grands opérateurs du ou au Chili. » moformage intéressent aussi beaucoup de
secteur, Marel travaille en partenariat avec En descendant dans la chaîne de pro- gens, comme MerAlliance par exemple. »
des clients de toutes tailles et est en mesure duction vers des produits finis élaborés, les Ces machines  de conditionnement
d’équiper les grands transformateurs, avec opérateurs offrent des solutions pour créer entrent en résonance avec la réflexion sur
des lignes complètes, mais aussi des ateliers de la valeur ajoutée avec des outils qui, eux l’écoconception. Pour limiter la consomma-
de fumaison ou des mareyeurs. Avec une aussi, évoluent au fil du temps. Capic, spé- tion de plastique, elles acceptent des films
constante  : les technologies sophistiquées cialiste breton de la cuisson, propose plus fins, réduisent au minimum les rejets
sont toujours plus accessibles et la demande des marmites professionnelles de découpe. GEA a ainsi motorisé et syn-
DR
est aux solutions globales. Si le développe- qui intègrent de la pro- chronisé le déroulement des films supé-
ment a été plus lent, comparé au secteur de duction de vapeur rieurs et inférieurs de sa nouvelle thermo-
la viande ou de la volaille, l’univers du pois- à une pression de formeuse PowerPak Plus pour limiter la
La tendance :
son, moins homogène à l’origine, rattrape 1 bar. Handtmann, une matière tension des films et les risques de rupture.
son retard, notamment grâce à l’aqua- autre grand nom familier première optimisée, Autre caractéristique du moment, selon
culture qui favorise la standardisation, un des salons internationaux, pré- un emballage limité. Gwenvaël Peres, directeur commercial de
paramètre essentiel de l’industrialisation. Et sente la FS522, un dispositif de formage Guelt, outre la facilité de maintenance et
aujourd’hui, des pays émergents, impliqués en 3D dédié à diverses filières. Son poussoir de nettoyage, il y a un besoin de flexibilité :
dans le bar et la daurade par exemple, sont sous vide permet de réaliser des portions 3D «  L’univers du conditionnement, notam-
très réceptifs. Une bonne connaissance de aux formes souhaitées, parfaitement iden- ment, se cherche et est en attente d’inno-
ce secteur particulier est donc un plus pour tiques en poids, avant un éventuel passage vations. Du coup, les industriels souhaitent
les équipementiers. en friteuse. Le tout à haute cadence et avec des outils facilement adaptables à d’éven-
Baader, par exemple, jouit d’une exper- peu de perte matière. tuelles nouveautés, en termes de conte-
tise acquise grâce à une centaine d’années Le broyage, le formage, l’enrobage… nants entre autres. Nous sommes dans l’ère
de développement dans la filière. « Ce qui c’est aussi l’affaire de GEA : « Nous sommes du simple et agile, voire de la location  !
caractérise désormais l’approche de Baader, très présents chez les fournisseurs de fast- L’idée est de ne pas figer l’offre. » n

PRODUITS DE LA MER N°199 FÉVRIER-MARS 2020 ❘  47 ❘


Dossier ❘ PROCESS ET CONDITIONNEMENT

Conditionnement : la filière s’emballe !


est inévitable, les industriels ne laissent pas
Les préoccupations
passer le train. Vittel (Nestlé) a ainsi lancé la
écologiques placent première bouteille en rPET (PET recyclé). Et
la problématique de Faerch propose des barquettes alimentaires
l’emballage alimentaire dans ce même matériau.
au cœur des débats. Le climat antiplastique a des répercus-
sions concrètes : 40 % des entreprises adhé-
L’industrie du plastique
rentes à Elipso (qui réunit les entreprises de
est particulièrement l’emballage plastique) déclarent avoir vu
incriminée, alors que leur chiffre d’affaires baissé en 2018-2019.
l’océan ne semble plus L’association s’inquiète des conséquences
d’une éventuelle interdiction complète
avoir d’autre fonction que
alors qu’une enquête confirme une utili-
de charrier ses déchets. sation croissante de plastique recyclé et de
Du coup, la filière cogite matières biosourcées. Ainsi, en 2019, trois
tous azimuts… sources de matières premières sont utilisées
pour fabriquer les 2,2  millions de tonnes

U
d’emballages plastique (1,1  million dans
l’emballage ménager et autant dans l’em-

D.G.
ne vidéo réalisée par le journal ballage industriel et commercial) mises sur
Le Monde éclaire le sujet : la moitié le marché français chaque année : 82 % des
des déchets des Français concerne matières premières sont vierges  ; 14,5  %

10
du plastique. 70  % sont stockés unique en 2040, tout en stimulant les éco- d’origine recyclée (soit 320 000 tonnes, en
en décharges ou jetés dans la nature, 14 % organismes, pour mieux recycler (maximisa- hausse de 20 %) et 3,5 % sont d’origine
incinérés et le reste est recyclé. À l’échelle tion des taux de collecte, consigne ou non % biosourcée (soit 79 000 tonnes, en hausse
de la planète, seuls 10 % des 78 millions des bouteilles plastique, collecte séparée des des 78 millions de 80 %).
de tonnes de plastique produites chaque biodéchets et compostage industriel…). de tonnes de plastique Raccord avec le législateur, la grande dis-
Selon le Comité technique pour le recy-
produites par an au tribution n’hésite pas à multiplier les mes-
année sont recyclés. Face à des chiffres
niveau mondial sont
qui font désordre à l’heure des injonctions clage des emballages plastique (Cotrep), à sages sur des engagements fracassants
recyclés.
au zéro déchet et à la diminution de l’em- ce jour, les centres de tri français traitent les et met la pression sur ses fournisseurs.
preinte carbone, les législateurs montent au bouteilles et flacons (PET, PEHD, PP (1)) en Carrefour ou Leclerc affirment viser 100 %
créneau (responsabilité élargie des produc- attendant les pots et les barquettes mono- d’emballages recyclables, réutilisables ou
teurs, lois Egalim, sur les plastiques à usage matériau (PET, PE, PP), les pots en PS, ainsi compostables d’ici à 2025.
unique, relative à la lutte contre le gaspil- que les films mono-PE. En France, l’unique Le plastique n’est plus du tout fan-
lage et à l’économie circulaire…). Des objec- matériau qui peut être réutilisé dans des tastique, donc. Mais quid des autres
tifs s’imposent –  parfois contradictoires  – emballages à contact alimentaire est le PET. matériaux, parfois séduisants mais qui
comme atteindre 60 % de taux de recyclage Même si le recyclage ne permet pas d’uti- demandent une analyse complète de leur
des plastiques d’ici 2030, voire même inter- liser la matière à l’infini, car la consomma- cycle de vie  ? Ainsi, verre et métaux sont
dire les emballages en plastique à usage tion de nouvelles ressources à chaque cycle globalement très énergivores. Après avoir
forcé sur la fragmentation des produits et
donc la multiplication des emballages sous

Fleury Michon : la révolution du bois prétexte de foyers réduits et de change-


ments des habitudes de consommation, le
secteur du conditionnement se défend en

F leury Michon, le spécialiste vendéen des plats cuisinés, se démarque tout


en restant fidèle à sa réputation d’innovateur. Il lance une gamme qui
passe par de nouveaux process, de nouvelles recettes et un conditionnement
soulignant les services rendus dans l’agroa-
limentaire. Un emballage adapté autorise
une bonne conservation d’un produit et
en bois de ses portions individuelles. Ce qui implique une réduction de 80 % de toutes ses qualités (nutritives, organo-
du recours au plastique. Ses gratins sont désormais cuits au four avec une leptiques), jusqu’à sa consommation. Sans
pasteurisation ouverte. La nouvelle ligne a nécessité un investissement de parler de la traçabilité précise. Il constitue
7 millions d’euros et avale plus de 3 500 barquettes à l’heure. Celles-ci sont ainsi un outil de lutte contre le gaspillage et
en peuplier déroulé (certifié PEFC) et glissées dans un sachet flowpack ther- de sécurité alimentaire.
morétracté. Un conditionnement cinq fois plus cher que le plastique, avec Écoconception, nouveaux matériaux…
lequel Fleury Michon entend rester leader du rayon. le secteur est animé par de nombreuses
DR

réflexions. En attendant de pouvoir délami-


•••

❘  48 ❘ PRODUITS DE LA MER N°199 FÉVRIER-MARS 2020


2
1

Solutions De
4

Coupe ou Broyage
Des Produits De La Mer 3

Quel que soit votre besoin de coupe : des lanières aux bâtonnets,
des petits cubes aux râpés, des émulsions à de fines purées,
vous pouvez compter sur l’expertise d’Urschel pour vous fournir
la solution la plus appropriée. Faites appel à Urschel pour vous
proposer des solutions de coupe innovantes.

1. Cubes De Surimi 2. Lanieres De Calamars


3. Rillettes De Crevettes 4. Sauces 5. Cubes De Saumon Carrefour des fournisseurs
de l'industrie agroalimentaire

HALL 5
E36/F35

Contactez Urschel pour un essai gratuit avec votre produit


URSCHEL INTERNATIONAL LTD.
france@urschel.com | fr.urschel.com

® Urschel, Urschel logo symbol, et The Global Leader in Food Cutting Technology sont des marques déposées d’Urschel Laboratories, Inc. U.S.A.

HALL8
STAND
C15
HYGIÉNIQUE, FRAÎCHE
et POLYVALENTE
Carrefour des fournisseurs
de l'industrie agroalimentaire

HALL 5
Stand A17

GLACE ECAILLES
Refroidissement Une gamme complète
idéal de produits frais : pour tous les besoins :
n Température environ -7°C n 85 kg à 15.200 kg/24h
n Peu d‘eau de fonte n Avec ou sans groupe frigorifique
n Grande surface d‘échange thermique n Grand choix d‘options
pour transport, stockage,
dosage
Meilleures conditions d‘hy-
n Production de glace écologique
giène :
grâce aux gammes fonctionnant
n Le principe HY-GEN : au R717 et R744
Quelques gestes suffisent à extraire
et à nettoyer la pièce essentielle,
le bac à eau.
n Options : nettoyage automatique
MAJA-SCS et dégermination par ozone

www.maja.fr

FISH PROCESSING
FISH PROCESSING MACHINERY
MACHINERY
FISH PROCESSING MACHINERY
Thanks to our goal for perfection for 60 years, ST700TV TABLETOP SKINNING MACHINE
Thanks to our goal for perfection for 60 years, ST700TV
ST700TVTABLETOP
TABLETOPSKINNING
SKINNINGMACHINE
MACHINE
Thanks toweouralwas
goalhave been delivering
for perfection for 60high quality
years,
we alwas have and
products been delivering
services high
for the fishquality
processing
we alwas have been delivering high quality
products and services for the fish processing
market.
products
market. and services for the fish processing
market.
By meeting the technical challenges and goals
By meeting the technical challenges and goals
set by our customers, we have build long-term
Byset by our customers,
meeting the technical
relationships
wechallenges
have build and
of trust
long-term
with our clients.goals
relationships of trust with our clients.
set by our customers, we have build long-term
relationships
The of trust with our
introduction clients.
of the ST700TV skinning
The introduction of the ST700TV skinning
machine is a typical result of such collaboration.
machine is a typical result of such collaboration.
The This tabletop
Thisintroduction
tabletop of model,
model, thewhich which
ST700TV isskinning
available
is available in in
different
differentis aversions,versions, is
is capable capable
of skinning a a
of skinning
machine typical result of such collaboration.
variety of fish,
whole asfish,
wellaslarge
well large fillets. On top
This tabletop model, which is fillets.
variety of whole
availableOn top
in Security
Security A seriesofofelectronically
A series electronically monitored
monitored guards
guardsand
andfoot pedal
foot help
pedal for for
help controlled use. use.
controlled
of that of that
this this machine
machine is suitable
is suitable for both
for both lightlight
different versions, is capable of skinning a Technology The
Theknife
knifeholder
holdercan
can be
be taken
taken out
andduty
and heavy heavyoperations.
duty operations. Technology outwithout
withoutextra
extratools.
tools.
variety of whole fish, as well large fillets. On top
Security A series of electronically monitored guards and foot pedal help for controlled use.
of that this machine is suitable for both light Efficiency The
Efficiency Theskinning
skinningknife
knifecan
can be set
set and
andlocked
lockedatatdifferent
differentheights.
heights.

and heavy duty operations. Technology


Easy
Easy The
The knife
Thein- holder
in-and
and canplate,
outfeed
outfeed be taken
plate, as out
as well
well without
the
the rear extra
rearside,
side, tools.
can
can bebe opened
opened easily
easily without
without theof
the use use of extra
extra tools. tools.

New
Efficiency
New A brand
The new
newconcept
skinning
A brand knife canwith
concept aa succesful
be set
with succesful track
and locked
trackat recordin in
thethe
different
record skinning
heights.
skinning industry.
industry.

Easy The in- Discover


and outfeed plate, as well
our full the rear side,
solution can be opened
portfolio easily
on our without the use of extra tools.
website!
Discover our full solution portfolio on our website!
Reliable Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience New A brand
Service QualitynewSuccess
concept with a Solid
Reliable succesful track record
Experience Servicein the skinning
Quality Successindustry.
Reliable Solid Experience Service Quality
Service QualityReliable Solid
Success Experience
Reliable SolidService QualityService
Experience SuccessQuality SolidSTEEN
ReliableSuccess WORLDWIDE
Experience
Reliable Service Quality- F.P.M.
Solid Experience Success INTERNATIONAL
Reliable
Service QualitySolid
Success NVService
Experience
Reliable SolidQuality SuccessService
Experience ReliableQuality
Solid Experience Service Quality
Success Reliable Solid Experience
Service Quality Success Reliable Solid Experience Service Quality
Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience ServiceFranseweg
STEEN
Success WORLDWIDE
Reliable Solid 33, 2920
Quality Success
-
ExperienceF.P.M. INTERNATIONAL
Service
Kalmthout
Reliable Quality Success NV
Reliable Solid Experience Service Quality
- Belgium Service Quality Success Reliable Solid Experience
Solid Experience Success Reliable Solid
Service Experience
Quality Success
Solid Experience
Service Quality Service Quality
Success Reliable Success Reliable
Solid Experience ServiceSolid Experience
Quality ServiceFranseweg
Quality 33,
Success 2920 Kalmthout
Reliable Solid
+32 3 665 04 00 | info@steen.be | www.steen.be
Success Reliable Solid Experience Service - Belgium
Experience
Quality Service
Success Quality
Reliable Success
Solid Reliable
Experience Solid Experience
Service Service
Quality Quality
Success Success
Reliable Solid Experience
Success Service
ReliableQuality
Success
Solid Success Reliable
Experience
ReliableSuccess
SolidQuality
Service
Solid Experience
Experience
Service
Service
Success QualitySolid
Reliable
Quality Success
+32
Success 3Reliable
Experience Discover our full solution portfolio on our website!
665 04 Service
00 | info@steen.be
Solid Experience
Quality Success | www.steen.be
Service Quality
ReliableSuccess
Solid Reliable
ExperienceSolidService
Experience Service
Quality Quality
Success Reliable
SuccessSolid
Reliable Solid Experience
Experience
Service
Service
Experience Service Quality Reliable Solid Experience ServiceReliable
QualitySolid Experience
Success Reliable Service
SolidQuality Success
Experience ReliableQuality
Service Solid Experience Service Solid
Success Reliable QualityExperience
Success Reliable
ServiceSolid Experience
Quality Success Reliable Solid
Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid
Reliable Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience Service Quality
STEEN
Service Quality Success Reliable Solid Experience Service Quality Success WORLDWIDE
Reliable - F.P.M.
Solid Experience INTERNATIONAL
Service NV Solid Experience Service Quality Success Reliable Solid Experience
Quality Success Reliable
Dossier ❘ PROCESS ET CONDITIONNEMENT

•••
ner les matériaux (séparer les couches des
films complexes), la tendance est au mono-

Innover : du biodégradable
matériau. Mais comment conserver les qua-
lités des complexes qui offrent barrière à
l’oxygène, à l’humidité, solidité mécanique,
DLC allongée, résistance à différents traite-
ments, dont thermique… ?
Leygatech  développe ainsi des embal-
à la consigne
lages souples, avec propriétés barrières (gaz,
arômes…) et une recyclabilité améliorée par
rapport aux complexes en PE et EVOH. Leur
Le challenge Innovation écoemballage
résistance thermique et mécanique autorise de Scapmarée
des applications en sachets sous vide, flow
packs et doypacks. Epoca propose un embal- Un total de 3,2 millions de caisses marée en PSE ; 14,8 millions de barquettes libre-
lage souple en PE, 100 % recyclable, idéal service de filets et crevettes ; 2,1 millions de barquettes LS de moules : c’est le nombre
pour des sachets en présentation verticale, de contenants absorbé chaque année par la Scapmarée. Des volumes conséquents qui
mais sans barrière à l’humidité. Boulanger ont poussé l’enseigne Leclerc à décliner son manifeste du Mouvement pour la planète en
et Guelt développent des solutions skin sur lançant le challenge Innovation écoemballage, qui vise à trouver des contenants vertueux
carton. Et Guelt, avec Iziwrap, assure une écologiquement susceptibles de remplacer cette masse.
mise sous fourreau carton d’une barquette Entre réception des candidatures, des échantillons et leurs tests en situation, l’opération
plastique : faire disparaître à la vue le plas- prendra fin en avril 2020. « La première phase s’est déroulée avec succès, indiquait
tique, devenu un gros mot, fait aussi partie mi-décembre Adrien Cagna, responsable qualité de Scapmarée. Les tests ont réuni une
des possibilités que ne rejettent pas les ser- dizaine de candidats avec un haut degré d’innovation et une diversité des matériaux,
vices marketing ! de la barquette en bois pelliplaqué à la caisse marée biodégradable. La deuxième phase
Plus concrètement, des pistes se des- se dessine avec des caisses marée réutilisables et des barquettes en fibres de bagasse de
sinent dans l’univers des bioplastiques, issus canne à sucre. Nous restons par ailleurs attentifs à de nombreuses pépites, non éligibles
de matériaux biosourcés et/ou intégrale- hélas, car portant sur des projets qui ne sont pas encore aboutis. »
ment biodégradables. Mais avec 2,1  mil-
lions de tonnes de capacité de production
en 2018, ils ne représentent que 0,75  %
du marché mondial des polymères. La solu- Pandobac en rotation
tion viendra-t-elle de la mer ? Lucy Hughes,
étudiante à l’université du Sussex, en « Pandobac, la livraison zéro
Angleterre, a inventé un bioplastique créé déchet » : dans le domaine,
à partir de peau de poisson, d’écailles et Shu Zhang sait de quoi elle
d’algues rouges, biodégradable et compos- parle. Se débarrasser des
table, appelé Marinatex. caisses PSE venues de Rungis
Pour certains observateurs, des dévelop- après que les grossistes ont
pements forts sont attendus sur le papier, livré son restaurant parisien
le matériau pour lequel le recyclage fonc- Maguey n’est pas toujours
tionne le mieux. Le problème demeure simple. D’où l’idée de s’associer
ses performances en termes de barrières, avec Roch Feuillade et Anaïs
bonnes pour l’oxygène et la graisse mais Ryterband pour créer Pandobac.
limitées pour l’humidité. Installée dans le pavillon A4 de
Entre qualités intrinsèques, rapport à la marée à Rungis, la start-up,
l’environnement et prix (qui fait pencher la lancée en juillet 2018, assure
DR

balance), le choix des matériaux pour conce- location et gestion d’un


voir son conditionnement n’est pas toujours stock de caisses en PEHD et PP pour effectuer la livraison du dernier kilomètre vers l’Île-
simple. Aucune solution ne répond à la qua- de-France. Les principaux opérateurs de la marée du Min sont abonnés à ce service
drature du cercle : origine autre que fossile, (Reynaud, Demarne, Transgourmet, Armara et J’Océane). « Nous leur proposons un tarif
propriété de l’emballage et fin de vie sans d’abonnement selon le nombre de bacs utilisés et leurs rotations. Ils viennent les chercher,
dommage environnemental. Mais la filière assurent leurs livraisons en collectant chez leurs clients les bacs sales. Ils nous les ramènent
phosphore. Au moment de choisir, ne vous pour le lavage et repartent avec un lot propre. » Pandobac gère environ 800 bacs par jour.
emballez pas… n Le service revient entre 40 centimes et 1 euro à l’utilisateur selon l’importance de ses flux.
La jeune société travaille actuellement à la mise en place d’un bac spécialement dessiné
(1) PET : polyéthylène terephthalate,
selon les retours d’expérience et isotherme, et s’apprête à proposer ses services dans
PE : polyéthylène, PEHD : polyéthylène haute d’autres Min de l’Hexagone.
densité, PP : polypropylène, PS : polystyrène
(PSE : expansé), EVOH : éthylène alcool vinylique

PRODUITS DE LA MER N°199 FÉVRIER-MARS 2020 ❘  51 ❘


Dossier ❘ PROCESS ET CONDITIONNEMENT

Des nouveautés à découvrir au CFIA


Baader Ishida
Un modèle 101 spécial truite Une nouvelle peseuse associative circulaire

Avec l’évolution des réglementations d’abattage, la Baader 101 En standard, tous les modèles de la gamme RVE offrent la
revient sur le devant de la scène avec une version développée pour technologie brevetée PFCV (powerful frequency controlled
la truite. Celle-ci permet d’abattre le poisson de façon instantanée vibration), réservée un temps aux peseuses associatives
par percussion. Cette technique garantit une qualité haut de gamme. Amplitude et fréquence des vibrations
de produit supérieure et un abattage plus éthique varient automatiquement pour garantir le flux constant
qu’avec le CO2, l’étourdissement des produits, même les plus difficiles, comme les aliments
manuel ou l’électricité. collants et volumineux, frais ou congelés à écoulement
La Baader 101 peut traiter des poissons de 1,2 à 4 kg, rapide. Le système limite donc les bennes
jusqu’à 20 par minute et par couloir (jusqu’à trois). trop remplies ou en manque
de produits. La RVE 214W-1S-
30-WP-ENH2 fonctionne à
Stand 8 – A1
moyenne et haute cadence
(jusqu’à 100 coups par minute)
pour des poids cibles moyens
et élevés (jusqu’à 1 kg).
Scott Automation
Haut sécurité avec le BladeStop
Stand 9 – C20/21
En frais ou en surgelé, la découpe de produits avec des outils
de type scie à ruban comporte des risques. Scott Automation
développe, sur ses équipements, la technologie australienne
BladeStop. Ce système sophistiqué de capteurs permet d’identifier
rapidement si l’opérateur entre en contact avec les dents de la Marel 
scie. Si oui, le ruban est automatiquement stoppé en moins de
La nouvelle calibreuse Compact Grader
15 millisecondes : un temps qui peut faire la différence entre
une coupure superficielle et une blessure beaucoup plus grave.
La calibreuse compacte et autonome de Marel est
Stand 10 – G28/H27 conçue pour répondre aux besoins d’une large gamme
d’opérateurs, y compris les plus modestes. Hygiénique
et robuste, elle se compose d’une zone d’alimentation,
d’une autre de pesage et de systèmes de déchargement
dynamique avec divers process potentiels de calibrage.
Guelt Sa technologie de pesée, très
précise, autorise des
Skin carton et barquette bois classements simples

L’équipementier breton a mis au par poids, mais aussi


point une gamme d’operculeuses des traitements
multi-technologies qui répondent plus poussés par
aux besoins de flexibilité et d’agilité poids et nombre de
des productions à petite à moyenne pièces ou encore
cadence, pouvant aller de 300 une mise en lot à
à 2  400  barquettes par heure, sur poids constant.
tout type de produits et matériaux
Stand 8 – B4.A3
(carton, plastique, bois-plastique,
verre, céramique…). La technologie
skin sur carton pelliplaqué offre
une excellente stabilité du produit
dans un emballage sécurisé, une
Storopack
durée de conservation allongée SeaClic Box, la nouvelle caisse marée
et un volume de stockage réduit.
L’OPA2000 accompagne notamment Cette première version de la SeaClic Box est la version biodégradable
les barquettes bois (deux formats) par compostage industriel. Elle est issue de ressources renouvelables
de Blanchet, primées lors des Oscars et dispose de très bonnes performances d’isolation grâce à la
de l’emballage. Guelt propose un kit matière expansée Ecovio utilisée. Cette nouvelle caisse marée a été
de pièces pour adapter l’operculeuse dessinée de manière à être en symbiose avec l’univers de la pêche,
OPA2000 aux milieux salins. en prenant en compte l’ensemble des acteurs de la chaîne de valeur :
livreurs, mareyeurs, distributeurs, poissonniers… Le design, travaillé pour
Stands 5 – C20 et 10 – G64 être plus identitaire, est aussi plus ergonomique.

Stand 9 – C45

❘  52 ❘ PRODUITS DE LA MER N°199 FÉVRIER-MARS 2020


Couteau pneumatique avec jauge
de profondeur EFA 805D

Fileteuse Curio C-2011

Ecailleuse électrique KT
Couteau à lame circulaire
QUANTUM FLEX

C.S. 50007 • F 67012 Strasbourg Cedex • Tél. 03 90 20 07 07 • Fax : 03 88 83 67 55 • info@industriade.fr • www.industriade.fr


ai157916168746_PRODUITS DE LA MER 98x260.pdf 1 16/01/2020 09:01:28

LE SPÉCIALISTE DES PULPES ET DES POUDRES


DE CRUSTACÉS
Ingrédients congelés ou secs produits en France, 100% naturels

Carrefour des fournisseurs


de l'industrie agroalimentaire

Hall 4
stand C1bis

C
42 avenue de la Perrière 56100 LORIENT - France
M
Tél : 02 56 68 79 17 - Mobile : +33 (0)6 31 47 06 84
J
email : b.lohezic@sea-creative.com
CM

MJ

CJ The Aromatic Drying Technology dedicated to the Fish Processing Insdustry


CMJ

Cellules climatisées pour la décongélation, le séchage,


le fumage et la cuisson des produits de la mer

                    

Découvrez nos solutions en vidéo sur :


www.arcos-agro.com/video

www.arcos-agro.com
The leading manufacturer of fish smoking kilns in France
Dossier ❘ PROCESS ET CONDITIONNEMENT

Sealed Air Ulma


Réduire les films Une nouvelle thermoformeuse

Ulma lance la thermoformeuse TFS 200 MSV capable


de travailler selon trois modes, à savoir Map, skin
et sous-vide souple, en occupant le minimum
d’espace. Elle réalise des emballages skin rigides avec
atmosphère modifiée ou souples sous vide. La TFS
200 MS est polyvalente, les changements de formats
s’effectuent en 20 minutes.

Stand 10 – F38-G39

Avec sa marque Cryovac, le géant du plas-


tique alimentaire est très attentif à toutes
les évolutions sociétales et législatives dans
Multivac
le secteur. Pour accompagner les profes- Une operculeuse dans la gamme X-Line
sionnels, il propose des solutions qui aident
à réduire le poids des emballages mis sur Après la thermoformeuse RX 4.0, bardée de capteurs pour une optimisation
le marché  : les films rétractables barrière des performances et toujours plus connectée (en option) pour plus de services
(BDF), Darfresh et sacs rétractables ou via le cloud Multivac, la firme cinquantenaire propose une operculeuse tout
OptiDure, à effet skin et sans recours aussi intelligente. La TX 710
au thermoformage. Le film Darfresh peut assure de 10 cycles à la minute
être conçu à partir de matière recyclée et (en MultiFresh) à 25 en sous-
utilisé avec des supports en haute teneur vide (et 18 en atmosphère
en rPET. Tout comme le film Sealappeal, modifiée). Ses outils de contrôle,
pour l’operculage, qui se pèle parfaite- comme le Flow Manager ou le
ment en laissant le contenant paré pour X-Tools, gèrent au plus précis les
le recyclage. flux ou la qualité des opérations.

Stand 9 – E7 Stand 10 – C28.D27

Faerch
Barquettes recyclées et recyclables

Faerch lance ses nouvelles gammes de produits Mapet II Boulanger


Evolve (emballages industriels) et Apet Evolve (emballages
magasins). Elles possèdent les mêmes attributs que Le skin en mode recyclable
les produits Mapet II et Apet, mais sont réalisées en
matériau 100 % recyclé (bouteilles et barquettes) Boulanger propose une gamme complète
et peuvent ensuite être à nouveau intégralement de matériels et outillages polyvalents pour
recyclées. Disponibles dans plusieurs teintes, elles le conditionnement, de la simple mise sous
sont détectables dans les systèmes de tri actuels. La vide au thermoformage, en passant par
gamme préserve les aliments de - 40 à + 220 °C et l’operculage Map et skin. Sur le salon, il
est disponible pour les plats congelés, réfrigérés et à présente une nouvelle ligne de thermoformage
température ambiante. ainsi qu’un outillage adapté aux machines
100 % électriques ReeTray 30 (modèle semi-
Stand 9 – C10.C11 automatique) et
ReeEco (modèle
automatique). Elle
Knauf permet d’operculer
en skin des produits
Kaplight passe au tri optique sur des plaques
carton et offre les
Avec Kaplight, Knauf propose une barquette monomatériau avantages conjoints
sombre mais qui n’inclut pas de noir de carbone. Cette d’une belle mise en
particularité, au contraire d’autres barquettes sombres, valeur des produits,
le rend détectable par tri optique et lui permet d’intégrer d’un support de
la filière de tri PP existante. Le noir de carbone absorbe en communication
effet la lumière infrarouge du tri et ne renvoie pas le bon signal. (avec un carton
Kaplight offre aussi qualité de scellage et étanchéité pour un bon maintien personnalisable) et
des mélanges gazeux. Micro-ondable et pasteurisable, cette barquette est adaptée d’une garantie de
au conditionnement sous atmosphère modifiée et sous skin. recyclabilité.

Stand 9 – B20.C21 Stand 9 – B30-C29

PRODUITS DE LA MER N°199 FÉVRIER-MARS 2020 ❘  55 ❘