Vous êtes sur la page 1sur 9

Rapport travaux pratiques de

topographie

Réalisé par : Encadré par :


Oumlkhir mohamed. Mr. EL BRIRCHI .

ID OUARAB Youssef.

Anass OMRI.

BOUADI Ayman.

EL GAID Sofiane.

Moussaab Maskouri.

ES-SOUFI Mohamed amine.

1GC1 2017/2018
Travaux pratiques N°1 : Nivellement
Définition du Nivellement :
Le nivellement en topographie est l'ensemble des opérations consistant à mesurer des
différences de niveau (ou dénivelés ou dénivellation), généralement pour déterminer
des altitudes. En d'autres termes, le nivellement permet de mesurer des dénivelés puis de
déduire l'altitude de repères ou de points caractéristiques du sol ou d'ouvrages

Technique utilisée dans notre cas :

Le nivellement direct :
Le principe du nivellement géométrique est la mesure d’une différence d’altitude, ou
d’une succession de différences, par rapport à un point d'altitude connue, souvent
un repèredenivellement. L'altitude du point connu, et les différences d'altitude
mesurées, permettent par simple soustraction de déterminer l'altitude des points.
Il est réalisé au niveaudechantier, au niveauoptique ou au niveaunumérique, et à l'aide
d'une miregraduée. Le principe est en fait assez simple, le niveau faisant toujours une
lecture à l'horizontale, chaque dénivelé est simplement lu sur la mire qui est tenue à la
verticale.

Matériel utilisé :

Mire Niveau
Trépied
Le TP vise la détermination de la dénivelée (la différence de hauteur) entre
deux points A et E en passant par trois points intermédiaires :B ,C et D.

Principe de mesure :

Il faut notamment faire attention à la mise en station et pour cela il faut


suivre ces étapes en début de la procédure de mesure :

1. Déplier le trépied de manière à ce que les pieds soient tous d'égale


longueur
(pour une mesure "confortable", il est préférables que, plié, la hauteur du
trépied atteigne le menton de l'utilisateur
2. Placer ensuite le trépied sur la station en veillant, a l'œil, à l'horizontalité
du
plateau.
3. Visser l'appareil sur le plateau en le plaçant au milieu
4. Si besoin est, faire coulisser les pieds pour caler la nivelle sphérique, puis
ajuster avec les vis calantes.
5. Mesurer, tout en contrôlant régulièrement que l'appareil est
correctement
stationné.
Pour la mesure :

On place la mire en A pour prendre la 1ère lecture arrière, en lisant sur la


mire les trois fils stadimétriques (supérieur, inférieur, niveleur).

On vérifie que │ (Fs-Fn)-(Fn-Fi) │< 3 mm.

Ensuite on place la mire en B et on effectue la lecture de la même façon


qu’en A

On obtient alors la 1ère lecture avant.


On s’assure que │ distance arrière – distance avant│<1m

On continue ainsi jusqu’au point E.

Cheminement : E15 =}G41=}G42=}G43=}G44 =} E5


Stati Poi Lecture Lecture avant Dista Dénivelé Altit Compensati Altitud
on nt Arrière nces ude on es
Fi Fn Fs Fi Fn Fs + - + - compe
nsées
1 E1 1.8 1.8 1.9 1.0 56.35 1.00 57.354
5 20 95 69 14.9 03 0 4
G4 1.9 2.0 2.1 0.8 0.8 0.9 14.5 0.8 57.35 0.89 58.249
2 1 75 45 15 20 92 65 14.0 94 3 5
G4 0.7 0.8 0.9 1.0 1.1 1.2 14.1 1.9 58.24 1.90 56.343
3 2 32 25 18 80 51 21 18.6 04 7 55 5
G4 0.9 1.0 1.1 2.6 2.7 2.8 18.7 0.9 56.34 0.94 55.395
4 3 85 48 11 35 29 22 12.6 47 3 8 5
G4 1.5 1.6 1.6 1.9 1.9 2.0 13.0 0.2 55.39 0.3 55.695
5 4 60 26 92 30 95 60 13.2 99 6
E5 1.2 1.3 1.3 13.1 55.69
61 27 92 5
Som
me

La fermeture : f= 55.699 – 55.695= 4mm

La tolérance : T= 120*(K)^(0.5) = 45.06mm avec K= 120

Travaux pratiques N°2 : Altimétrie


Description de matériel de planimétrie :

Les appareils topographiques sont des instruments de mesure permettant


de recueillir des données de terrain afin de tracer des plans et des cartes.
Ainsi pour notre travail pratique, nous avons faire recours à les
instruments suivants :
 Le théodolite

Mise en station du théodolite :

Mise à

l’horizontal par le nivellement :


 Mètre

 Prisme :
Principe et description :

Relèvement :

Le relèvement est la détermination de l'angle que fait, dans le


plan horizontal, la ligne d'un observateur vers un objet avec celle d'une
direction de référence fixe. En général, le relèvement se fait par rapport
au Nord vrai ou géographique : positif dans le sens horaire.

Le relèvement consiste à se placer sur un point et viser angulairement


d’autres points connus en coordonnées. Ces visées permettront ensuite de
calculer les coordonnées du point stationné.

Il faut d’abord faire une reconnaissance pédestre des lieux pour repérer les
points visés et ainsi pouvoir choisir une bonne station. Elle devra pour cela
posséder les caractéristiques suivantes :

o On voit tous les points visés


o Les points visés ne sont pas trop éloignés.
o Bonnes intersections de visée

Notre groupe a pu pointer le doigt sur un endroit à travers lequel on a pu


viser facilement 3 points connus : E5, E15, E14.
Rayonnement :

Pour préparer un levé par rayonnement,


vous devez choisir judicieusement une
station d'observation depuis laquelle tous
les points à repérer doivent être visibles.
Cette méthode convient très bien au levé
de petites superficies lorsqu'il vous
faut simplement repérer des points pour
établir une carte.

La station d'observation doit être facilement accessible ; en outre, elle doit


être située de façon à :

 permettre d'observer tous les sommets de la surface dont vous devez


effectuer le levé ;
 permettre de mesurer la longueur des droites reliées aux différents
sommets ;
 permettre de mesurer les angles formés par ces droites.

Ainsi, nous notons les distances et angles relevés :

Point Di Vi Alphai Hr Gsti


B1 31,916 99,1302 25,0873 156 305,25779
R1 8,817 100,8432 37,646 130 317,81649
B2 15,451 100,7528 245,7569 130 525,92739
T3 18,674 103,3503 211,3957 130 491,56619
T4 68,393 103,1083 215,3201 130 495,49059
DP 55,42 102,5824 211,9441 189 492,11459
PE 61,86 102,833 212,4447 169,5 492,61519
R6 89,117 101,7781 333,7408 130 613,91129
R8 26,877 98,8577 7,7846 130 287,95509
L4 41,279 101,6691 350,8417 130 631,01219
T10 8,519 103,4559 244,4191 130 524,58959
T11 7,517 102,3957 260,3951 130 540,56559
PT1 12,015 99,1401 199,6525 130 479,82299
PT2 7,336 98,754 187,2503 130 467,42079
PT3 3,739 97,2213 142,9772 130 423,14769
PT4 4,739 97,842 70,6522 130 350,82269
E15 64,963 102,1935 332,3315 130 612,50199

On utilise les formules de calcul pour trouver :


𝒓𝒑 + 𝒔𝒒
𝒙𝑴 = 𝒙𝟏𝟒 + ×𝒒
𝒑𝟐 + 𝒒²

𝒓𝒑 + 𝒔𝒒
𝒚𝑴 = 𝒚𝟏𝟒 + ×𝒑
𝒑𝟐 + 𝒒²

Avec :

𝒓 = (𝒚𝟏𝟒 − 𝒚𝟏𝟓 ) + (𝒙𝟏𝟒 − 𝒙𝟏𝟓 )𝒄𝒐𝒕𝒂𝒏 𝜶

𝒓 = (𝒙𝟏𝟒 − 𝒙𝟏𝟓 ) − (𝒚𝟏𝟒 − 𝒚𝟏𝟓 )𝒄𝒐𝒕𝒂𝒏 𝜶

𝒒 = (𝒙𝟓 − 𝒙𝟏𝟒 ) − (𝒚𝟓 − 𝒚𝟏𝟒 )𝒄𝒐𝒕𝒂𝒏 𝒃 + 𝒔

𝒑 = (𝒚𝟓 − 𝒚𝟏𝟒 ) + (𝒙𝟏𝟒 − 𝒙𝟓 )𝒄𝒐𝒕𝒂𝒏 𝜷 + 𝒓

Et on procède à calculer les coordonnées de chacun de nos points relevés :

Pour quelque point cachés, nous avons procédé à calculer les distances par
le mètre :

Points distance distance2


Bm A3 : 6,40 A4 : 2,40
P1 R2 :2,36 R1 : 2,50
T12 T9 : 1,30 parallèle
T2 :2,50
T13 parallèles