Vous êtes sur la page 1sur 32

In Amenas Operations

PROCÉDURE POUR LES


TRAVAUX EN HAUTEUR
Author Checked Approved
Date Revision Issued / Emis
Auteur Vérifié Admis

X07 Diffusé auxpour Opérations

24-07-10 X06 Modification définitions et annexes GR AB Ops Mgr

14-04-10 X05 Mise à jour Norme CoW BB AB Ops Mgr

12/02/09 R03 Procédure entièrement réécrite A Brodie YB RM

24/02/06 X04 Diffusé aux pour Opérations HSE Adv HSE Mgr Ops Mgr

14/11/05 X03 Diffusé aux pour Opérations

09/11/05 R02 Diffusé pour revue finale HSE

12/10/05 R01 Diffusé pour commentaires HSE HSE Mgr

Doc Number (From Doc type through to Revision) to be completed as per numbering procédure-IAO-AP-AA-99-00-80000
Revision.
DOCUMENT NUMBER Number/Numero Formatted Table
NUMERO DE DOCUMENT Doc Type Discipline Zone Systeme
X07
IAO JO OX 99 00 99041 6
Rev. Page Description of changes Rév. Page Description des changements
Brouillon pour CommentairesDraft R01X0
R01 Projet pour critique
for Review 6
R02 Reformulé après révision Reformatted R02X0 Modifications mineures
after review 7 Reformaté suite à critique
X03 Diffusé aux pour OpérationsIssued X03 Diffusé aux opérations
for Operations
X04 Diffusé aux pour OpérationsIssued X04 Diffusé aux opérations
for Operations
X07X0 ????????
5
Numéro de Document (Doc type á Révision) pour être complété conformément á la procédure IAO-AP-AA-99-00-80000
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

TABLE DES MATIERES:

1. Procédures associées 3 Formatted: Highlight

2. Définitions 4

3. Introduction 6

4. Objet 6

5. champ d'applicationApplication 6

6. Responsabilités 7

7. Détails de la procédure 12

8. Matériel de sécurité pour les travaux en hauteur 21

9. Formation et évaluation des compétences 23

10. Inspection, Testmaintenance et contrôle et délivrance 23

11. Sélection et évaluation contrôle technique 24

12. Audits et contrôlesinspections 24

13 Annexes 25

Annexe 1 - Exigences de formation et de compétence


Annexe 2 - IA OPS Checklist des travaux en hauteur
Annexe 3 - Checklist d'échafaudage
Annexe 4 – Checklist de le harnais de sécurité Commented [MS1]: To make an auto summary and
compared with the following.

2
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

1. PROCEDURES ASSOCIEES:

Titre du document N° de Document


Gestion du Travail (CoW) 99031
Procédure pour la Gestion des PTW 99038
Désignations et Responsabilités de zone 98114
Analyse des Risques 99037
Procédure de Contrôle des Gaz Atmosphériques 99076
Règles d'Or de la Sécurité 99250
Modification des Documents et Procédures 98111
Procédure pour le Travail à Chaud 99034
Perturbation du Sol et Terrassements 99086
Travaux en hauteur 99041 Commented [MS2]: This is the actual procedure
Procédure pour les interdits 92085
Procédure pour le Travail à Chaud 99034
Perturbation du Sol et Terrassements 99086
Entrée en Espaces Confinés 99032
Opérations et Matériel de Levage 99089
Procédure Générale de Gestion des Modifications 98100
Isolation et Rétablissement des Installations en Sécurité 99035
Procédure pour les Operations Simultanées (Simops) 98704
Procédure de Contrôle des Gaz Atmosphériques 99076
Procédure pour la Gestion des PTW 99038
Procédure applicable aux échafaudages 99088
Procédure pour les interdits 92085
Procédures applicables aux électriciens autorises 98200
Procédure de sécurité en Radiographie 99224
Procédure pour les Audits et Contrôles de Zone 99225
Procédure pour la sécurité de l'Azote TBA99077
Procédures applicables aux électriciens autorises 98200
Procédure de sécurité en Radiographie 99224
Procédure pour les Operations Simultanées (Simops) 98704

3
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

2. DEFINITIONS:

Utilisé essentiellement par rapport à une action


Verbe au futur entreprise par la Compagnie, à l'opposé d'un sous-
traitant ou d'un fournisseur.
Utilisé lorsque des variantes sont tout aussi
Verbe au conditionnel
acceptables.
Devrait Utilisé lorsqu'une condition est préférée.
Devra Utilisé lorsqu'une condition est obligatoire.
Utilisé uniquement lorsqu'une condition est une
Doit
exigence légale.
Lorsqu'il y a la possibilité d'une chute de, sur, dans
n'importe quoi, n'importe où, d'un niveau à un autre,
et qu'il n'y a pas de mesures de protection étudiées
Travail en hauteur
en place, le travail sera classifié Travail en Hauteur,
et nécessitera l'exécution d'une analyse de risque
avant de commencer le travail.
ALARP Aussi bas que raisonnablement pratique : Le point
(As Low As Reasonably auquel le risque potentiel a été réduit à un niveau
Practicable) dont toute diminution supplémentaire exigerait un
coût ou un effort démesuré par rapport à
l'amélioration obtenue.
Les informations concernant ce qui a été appris lors
de l'exécution d'une tâche, qui sont enregistrées
Leçons
afin que d'autres personnes puissent profiter de
l'expérience acquise lors de travaux semblables.
Les mesures de sécurité ou précautions mises en
place pour atténuer la probabilité d'apparition de
Mesures de protection
dangers et pour maîtriser le travail dans une zone
(voir Prérequis et Mesures Complémentaires)
Le produit de l'effet d'un danger et de sa probabilité
Risque
d'apparition.
Les effets de l'apparition d'un danger (Voir aussi
Conséquence
Effet)
La conséquence de la réalisation de l'effet d'un
Effet danger, c'est à dire son impact. (Voir aussi
Conséquence).
Une condition du poste de travail, du matériel, ou
de la méthode d'exécution d'une activité qui a le
Danger potentiel de causer des dégâts. Ces dégâts peuvent
prendre la forme de blessures corporelles, ou de
dégâts aux biens ou à l'environnement.
Les conséquences qui peuvent être
Effet de danger
entraînéesentrainées par la réalisation d'un danger.
Area Owner – Une personne désignée au sein d'IA
COWS ayant la responsabilité de la bonne
application de la norme CoW et la Procédure du
Système PTW, dans sa zone d'influence.
AO Les Area Owners d'IA Ops sont :
 Chef Division Exploitation
 Chef Division LogisticsLogistiques
 Chef Division DEP
 IA Chef Division Construction Commented [KY3]: IA construction project manager
AA Area Authority (Autorité de Zone) – Une personne

4
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

désignée au niveau d'IA COWS ayant la


responsabilité générale de l'approbation de toutes
les activités PTW et d'analyse des risques dans sa
zone d'influence.
Performing Authority (Autorité Exécutante) - une
personne désignée au niveau d'IA COWS ayant la
responsabilité et l'imputabilité d'initier les PTW et la
PA surveillance des travaux pour s'assurer de leur
exécution en sécurité et conformément aux
mesures de protection et/ou procédures PTW
correspondantes.
Affected Area Authority (Autorité de la Zone
Concernée) - une personne désignée au niveau
d'IA COWS ayant la responsabilité et l'imputabilité
AAA de la surveillance des travaux dans une zone qui
peut influencer sa discipline, et de s'assurer de leur
exécution en sécurité et selon les autorisations
et/ou procédures correspondantes.
Isolation Authority (Autorité d'Isolation) - une
personne désignée au niveau d'IA COWS ayant la
IA responsabilité générale de s'assurer que les
Isolations Mécaniques et de process sont en place
et validées avant d'entreprendre de travaux.
Auhorised Electrical Person (Electricien Autorisé) -
une personne désignée au niveau d'IA COWS
AEP ayant la responsabilité générale de s'assurer que
les Isolations Electriques sont en place et validées
avant d'entreprendre de travaux.
Authorised Gas Tester (Contrôleur de Gaz Autorisé)
- une personne désignée au niveau d'IA COWS
ayant la responsabilité générale de s'assurer que le
AGT
niveau adéquat de contrôle des gaz, niveau 3, 2 &
1, a été effectué et validé avant d'entreprendre de
travaux.
Technical Authority (Autorité technique) –
Spécialiste en la Matière d'IA Ops (SME) pour les
TA
machines rotatives, le matériel électrique, l'intégrité
mécanique, les process, l'instrumentation etc.
Une personne habituée et connaissant bien la
norme CoW. Il examine les PTW, IC et les dossiers
de travail dans le système et leurs tâches associées
Auditor
afin de vérifier qu'elles sont exécutées
conformément aux procédures de la compagnie.
Les résultats des audits sont archivés officiellement.
Le fait d'approuver un changement d'état de PTW /
Autorisation
IC.
Une personne qui selon sa formation, ses
connaissances et son expérience, est considérée
Personne Compétente comme étant capable d'évaluer correctement les
risques pour la santé, la sécurité et
l'environnement, liés à la tâche.
CoW Control of Work (Gestion du Travail).
Central Processing Facility (Site Central de
CPF
Process).

5
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

CCR Central Control Room (Salle de Contrôle Centrale).


Confined Space Entry (Entrée en Espace Confiné)
– un espace entièrement ou partiellement fermé, à
CSE
pression atmosphérique lors de l'entrée, et qui n'est
ni prévue ni conçue comme lieu de travail.
L'enveloppement et capture effective d'une
personne par une substance liquide ou solide
finement pulvérisée, qui peut entraîner la mort par
Engloutissement remplissage ou colmatage du système respiratoire,
ou capable d'exercer une pression suffisante sur le
corps pour causer la mort par étranglement,
striction ou écrasement.
Un dispositif permettant au porteur de disposer
Appareil Respiratoire SCCBA
d'une source continue d'air non contaminé, diffusé
(Appareil respiratoire
via un masque facial, un casque intégral ou une
autonome à air comprimé)
embouchure SCCABA ou un masque à ligne d'air.
L'entrée est effective dès qu'une partie de la tête
d'une personne franchit le plan de l'ouverture de
Entrée
l'espace confiné (par exemple l'ouverture ou trou
d'homme d'accès d'un espace confiné).
Une personne formée et compétente (PA, employé
ou entrepreneur) ayant démontré les capacités
Entrant
requises pour travailler à l'intérieur d'un espace
confiné chez IA Ops.
Tout travail susceptible d'entraîner un incendie, une
Travail à Chaud flamme nue, une température élevée ou une
étincelle.
Documentum Le système IA Ops de gestion des documents.
Tout travail qui n'est pas susceptible de générer
une source d'allumage, tel qu'une flamme nue, une
température élevée ou une étincelle susceptible
Travail à Froid
d'allumer une matière inflammable. Ceci pourrait
inclure les outils manuels (non électroportatifs), le
contrôle, la peinture et le nettoyage.
La fermeture et le verrouillage des vannes. Ceci
peut inclure la dépressurisation, le rinçage, la
purge, l'inertage et la vérification de leur efficacité.

Isolation Mécanique de La déconnexion et/ou isolation physique des


Process appareils, du matériel et des sources de leur
puissance motrice, des liquides, gaz et de la
gravité. Elle inclut l'installation d'obturateurs à
lunettes ou pelles, etc. et la vérification de leur
efficacité.
Impérative pour toutes les entrées en espace
confiné :
L'isolation positive est obtenue par l'une des
méthodes suivantes :
Dépose de Manchette – Dépose d'une section de
Isolation positive
tuyauterie et pose d'un obturateur boulonné/serré
capable de résister à la pleine pression de service
en bout de ligne.
Isolation par Obturateur à Lunette – Insertion
vérifiée entre des brides boulonnées ou serrées

6
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

d'une plaque pleine, le pivotement d'un obturateur à


lunette. Toute insertion de ce type doit être
conforme à la spécification technique de la
tuyauterie. L'insertion de l'obturateur doit être
vérifiée par le Technical Authority compétent.
La déconnexion et ouverture certaine et sure d'un
circuit, ou matériel, de toute source d'énergie
Isolation Electrique
électrique. La vérification d'efficacité est comprise –
Verrouiller, Etiqueter, Tester & Essayer.
Tout travail ou activité d'essai effectué sur des
conducteurs sous tension, y compris les systèmes à
batterie. Le travail sous tension doit être
Travail sous Tension découragé. La politique de travail HORS TENSION
doit toujours être utilisée, sauf dans des
circonstances exceptionnelles, par exemple pour
les essais.
Un risque ayant le potentiel d'entraîner la blessure
d'une personne ou une certaine perte mais pas de
Risque niveau 1
manière importante en ce qui concerne l'intégrité
des opérations.
Un risque ayant le potentiel de compromettre
Risque niveau 2 l'intégrité des opérations et/ou d'entraîner un
incident majeur.
Operations Risk Assessment (analyse des risques
d'une opération) – exigé pour les opérations en
ORA dehors des procédures d'IA Ops et/ou au-delà des
paramètres et/ou conditions normales de
fonctionnement.
Le processus de transfert des responsabilités pour
Transfert les activités de travail entre le personnel des
différentes équipes.
Conditions atmosphériques présentant un danger
immédiat pour la santé ou la vie.
Nota – L'entrée en atmosphère IDLH ne doit être
utilisée qu'en dernier recours, et nécessite
IDLH l'émission et l'autorisation d'une ORA. L'entrée doit
se faire par un spécialiste formé et compétent d'une
entreprise spécialisée, portant une combinaison
SAM (à alimentation en air surveillée) et du matériel
spécial.
IA Control of Work Standard (système intégré de
gestion du travail d'IA) – un système de procédures
IA COWS
et de processus conçu pour assurer la gestion du
travail en sécurité.
Permit to Work (Autorisation de Travail) – un
document d'autorisation, approuvé par
PTW l'encadrement du site spécifiant les précautions et
conditions permettant l'exécution du travail ou des
activités.
Permit to Work System (système de PTW) – un
système formalisé utilisé pour gérer le travail
PTWS effectué dans les zones sous le contrôle d'IA Ops. Il
s'agit également d'un moyen de communication et
de planification entre l'encadrement du site, les

7
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

Superviseuors, les opérateurs d'installations, les


opérateurs des plates-formes de puits, les
entreprises et ceux qui effectuent les travaux sur
tous les sites et installations d'IA Ops.
PPE Equipements de Protection Individuelle.
Un registre tenu par le PTW Co-ordinateuor au
PTW Register
CCR identifiant le statut de toutes les autorisations.
Un tableau d'affichage utilisé par le PTW
PTW Display Board Coordinateuror pour afficher toutes les autorisations
et certificats actifs ou suspendus.
Un registre tenu dans le CCR identifiant le statut de
Isolation Certificate Register
tous les certificats d'isolation.
Essai ou fonctionnement d'un matériel avant la fin
Sanction to Test
des travaux et sa remise en service
L'inhibition de l'action exécutive d'un système de
protection. Dans la mesure du possible, cette
Inhibit Register
inhibition ne doit pas neutraliser le système
d'alarme visuelle/audible.
Safety Critical Task (tâche critique pour la sécurité)
– une activité qui, en cas d'exécution incorrecte, a
SCT le potentiel d'entraîner des blessures graves,
causer des victimes, des dommages à
l'environnement, ou autre pertes significatives.
Simultaneous Operations (opérations simultanées)
– le fonctionnement normal d'un process alors que
SIMOPS
des travaux importants sont en cours par exemple
la construction, TAR, etc.
Turnaround – Arrêt majeur ou total prévu d'une
TAR installation pour la maintenance ou des
modifications.
Un lot de travail individuel, exécuté par une ou
Tâche
plusieurs personnes.
Task Risk Assessment (analyse de risque) –
l'examen systématique d'une tâche afin d'identifier
TRA
et d'atténuer tous les dangers et risques liés à la
tâche.
Environmental Risk Assessment (analyse du risque
environnemental) l'analyse systématique
ERA environnemental d'une tâche et/ou d'un projet afin
d'identifier et d'atténuer l'impact et l'exposition liés à
une activité.
Equipe d'Analyse de Risque – Une équipe d'au
moins trois personnes. Ils effectuent une analyse de
Risk Assessment team risque sous la direction d'une personne formée
comme Chef d'Equipe d'Analyse de Risque Niveau
2.
Total Safety Task Instruction – un processus de
contrôle des risques utilisé par les Project
TSTI
Services/Equipes des Entreprises de Construction
exclusivement dans les zones hors process.
RPE Equipement de protection respiratoire.
HSE Santé, sécurité et environnement.
Piping & Instrument Diagram – Schéma des circuits
P&ID
de tuyauteries et d'instrumentation.

8
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

Material Safety Data Sheet – Fiche de Données de


MSDS
Sécurité.
Risque initial – Les facteurs à risque utilisés dans
une analyse des risques de niveau 2 et calculés
Initial Risk
pour chaque danger avant la mise en place des
mesures de protection.
Une personne (désignée et formée comme
sentinelle du feu) qui doit être présente chaque fois
Sentinelle du feu qu'un travail est effectué impliquant l'utilisation
d'une flamme nue ou qui implique la surchauffe ou
la combustion de matériaux.
BDV Base de Vie.
IBO Base Industrielle des Opérations.
CC Camp des Compagnies.
Une zone désignée dans laquelle l'exposition du
Zone sous Contrôle personnel (aux radiations) est sous le contrôle
d'une personne autorisée.
Zone de Danger Zone 0, 1 ou 2
Zone dans laquelle un mélange explosif gaz-air est
Zone 0 présent en permanence ou pour de longues
périodes.
Zone dans laquelle un mélange explosif gaz-air est
Zone 1 possible pendant de courtes périodes en
fonctionnement normal.
Zone dans laquelle un mélange explosif gaz-air
n'est pas probable, et en cas d'apparition ne pourra
Zone 2
exister que pendant de très courtes périodes sous
des conditions anormales.

Atmosphère Inflammable Atmosphère contenant des Gaz Inflammables en


concentrations supérieures à la LEI et inférieures à
la LSE.
Limite d'Explosivité Inférieure La concentration la plus faible d'un Gaz ou d'une
(LEI) vapeur dans l'air, pouvant s'enflammer
Limite Supérieure d'Explosivité La concentration la plus forte d'un gaz ou d'une
(LSE) vapeur dans l'air, capable de s'enflammer. Au-delà
de cette limite, le mélange est considéré trop riche
pour s'enflammer.
Enveloppe d'Inflammabilité ou Toutes les concentrations d'un gaz ou d'une vapeur
d'Explosivité combustible dans l'air, entre la LEI et la LSE.
Atmosphère pauvre en Une atmosphère qui contient moins de 19,5%
oxygène d'oxygène.
Atmosphère riche en oxygène Une atmosphère qui contient plus de 23 %
d'oxygène.
Atmosphère inerte Une atmosphère qui contient moins de 5 %
d'oxygène.

9
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

3. INTRODUCTION:

Le travail en hauteur chez IA Ops est considéré comme un élément essentiel du


système de travail intégré (ICOWS), le système d'autorisation du travail (PTWS) et
les processus d'analyse des risques sur le site. Il est impératif que toute activité de
travail en hauteur soit exécuté exclusivement par du personnel formé et compétent,
muni d'un PTW au niveau adéquat et d'une analyse des risques effectuée et
documentée avant de pouvoir commencer les activités.

Chez IA Ops nous avons une déclaration utile, qui dit que; “Nous nous occupons
de nous-mêmes et de nous tous pour nous permettre de rentrer sains et saufs
chez nous auprès de nos familles et de nos amis”. Ceci fait donc partie
intégrante de la responsabilité opérationnelle du personnel d'IA Ops et concerne
directement la sécurité sur le lieu du travail.

4. OBJET:

L'objet de cette procédure est de spécifier les exigences minimales pour la limitation
des risques liés au travail en hauteur chez IA Ops et de définir les exigences
minimales à respecter afin de garantir la sécurité lors de ces activités.

5. APPLICATION :

La Procédure de Travail en Hauteur d'IA Ops s'applique à tous les sites de travail
d'IA Ops et doit être respectée par tous les employés d'IA Ops ainsi que par le
personnel des sous-traitants.

Cette procédure s'applique à toutes les opérations et installations de support d'IA


Ops, y compris celles liées aux opérations de forage, d'exploration, de construction,
au développement de nouveaux projets, et à la production.

Cette procédure décrit les processus obligatoires clés qui doivent y être appliquées
par tous les employés et sous-traitants, lors de la préparation et l'exécution des
travaux en hauteur lorsqu'il y a un risque potentiel de chute et/ou de blessure.

Cette procédure s'applique également aux situations où le personnel peut être


amené à travailler à proximité d'une ouverture à travers de laquelle une personne
pourrait tomber.

En particulier, cette procédure concerne les exigences pour :

 Les analyses de risques avant l'exécution des travaux en hauteur

 La sélection du matériel fixe et individuel de protection contre les chutes

 Les précautions, l'utilisation et l'entretien du matériel fixe et individuel de


protection contre les chutes

Cette procédure couvre les exigences essentielles à respecter pour pouvoir exécuter
les activités en hauteur en toute sécurité sur tous les sites d'IA Ops.

Des renseignements complémentaires sont disponibles en consultant les


procédures spécifiques d'IA Ops et les check-listes appelées par cette
procédure.

10
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

6. RESPONSABILITES:

Rôles spécifiques pour Responsabilités


le travail en hauteur

Superviseurs (IA Ops et / Les Superviseurs doivent :


ou contracteur)
 S'assurer que toute tâche effectuée sur le chantier
par un employé ou une entreprise, impliquant un
risque de chute, est identifiée lors de la
planification du travail, du PTW et du processus
TRA.
 S'assurer que le risque associé au travail en
hauteur, est identifié, évalué et les mesures de
protection mises en œuvre conformément à cette
procédure.
 S'assurer que tous les dangers liés au travail en
hauteur sont identifiés et éliminés, et que si leur
élimination est impossible, atténués au niveau le
plus bas pratiquement raisonnable (ALARP) par
l'utilisation des plateformes de travail ou de
barrières fixes ou, en dernier recours, par
l'utilisation d'équipements antichute individuels.
 S'assurer que tout le matériel utilisé pour le travail
en hauteur est et utilisé exclusivement lorsqu'il est
en état sûr.
 Selon les exigences des PTW et TRA, s'assurer
que les procédures de travail et les réunions de
TBT sont développées pour les tâches de routine
qui impliquent un danger de chute.
 Assurer la formation et la supervision de tout le
personnel et aux entreprises devant exécuter le
travail en hauteur (y compris une formation
spécifique l'utilisation correcte des équipements
antichute.
 S'assurer que la check-list de travail en hauteur
est utilisée lors de l'évaluation des risques des
Travaux en hauteur (voir la check-list dans les
annexes).
 S'assurer que les échafaudages sont contrôlés
tous les 15 jours (voir la check-list en annexe).
 S'assurer que la matérielle antichute est contrôlé
tous les 6 mois et que tous ces contrôles soient
enregistrés (voir la check-list dans les annexes).
 Assurer l'inspection du matériel de travail en Formatted: Not Highlight

11
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

hauteur avant de commencer le travail.


 Se conformer aux exigences de la procédure des
travaux en hauteurs.
 Signaler immédiatement tous les problèmes et / ou
dangers potentiel au responsable de la zone (AA).
 Arrêter le travail dangereux.

IA Ops Employés et  Tous les employés et contracteurs doivent:


contracteurs

 Lorsqu’entreprenez une activité qui consiste à
travailler en hauteur ou autour des trous ouverts,
faites-le en accord avec des systèmes de travail
sûrs, et d'une manière qui n'affecte pas leur propre
santé et sécurité, ou celle des autres.
 Effectuez les tâches conformément à ces Formatted: Highlight
informations, instructions et formations et
respectez toutes les instructions et assurez qu'ils
sont familiers avec les équipements de sécurité
fournie en tout temps lorsque travaillez en hauteur.
 Utilisez toutes les mesures de contrôle de PTW &
TRA mises en place ou fournies par IA Ops selon
les informations, les instructions ou la formation.
 Arrêter le travail dangereux.

7. PROCEDURE DETAILLEE :

La Procédure pour les Travaux en Hauteur d'IA Ops définit une approche cohérente
et claire pour la planification et l'exécution des activités de travail lorsqu'il y a un
risque de chute d'une hauteur et de se blesser.

Les éléments clés visés par cette procédure sont :

 L'analyse des risques liés au travail en hauteur

 Le choix des mesures prévues pour diminuer le risque sur la base d'une
philosophie “d'hiérarchie des mesures” (voir les définitions)

 La vérification que les mesures ont bien été mises en œuvre et ont atteint leur
objectif de diminuer le risque du travail en hauteur jusqu'à un niveau acceptable.

Les zones où les employés d'IA Ops et les sous-traitants doivent effectuer des
travaux en hauteur incluent le travail à partir :

 D'échafaudages fixes

 D'échafaudages mobiles

 De plates-formes fixes

12
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

 D'échelles

 De nacelles d'élévation de personnel et de plates-formes d'élévation

 Les toitures - Un TRA Niveau 2 est obligatoire pour travailler sur les toitures Formatted: OS Body Text (2), Left, Bulleted + Level: 1 +
Aligned at: 0" + Tab after: 0.25" + Indent at: 0.25"
 Il existe également uatres situations où des équipement Antichute personnel
sont requis lorsque l'installation de barrières fixes n'est pas possible.

 Cette section fournit des détails sur les exigences relatives au permis de travail
(PTW), à l'évaluation des risques (TRA) et au contrôle et fournit des détails sur la
sélection, l'utilisation et la maintenance des équipements et installations de
protection contre le chute en hauteur.

 Conformément aux procédures d'IA Ops, un PTW doit être délivrer pour toutes Formatted: OS Body Text (2), Left, Bulleted + Level: 1 +
les activités de travail en hauteur lorsqu'il n'y a pas de protection contre les Aligned at: 0" + Tab after: 0.25" + Indent at: 0.25"
chutes (plate-forme fixe, échafaudage certifié) - cela doit être documenté sur le
TRA.

7.1 Evaluation de Risque (TRA):

Une évaluation de risque doit être effectuée pour tout travail :

 Sur un poste lieu de travail élevé d'où une personne pourrait tomber et se
blesser;

 A proximité d'une ouverture à travers de laquelle une personne pourrait tomber et


se blesser.

Une analyse de risque pour les chutes lors du travail en hauteur et les mesures de
protection exigées doivent être effectuées lors des phases de planification et de
développementdes taches.

7.2 Limitation des risques:

La limitation des risques pour les chutes lors du travail en hauteur est exigée dans
les cas spécifiques suivants :

 Si le risque de blessure suite à une chute est inacceptable dû à la distance et


l'environnement du poste de travail.

 Pour tous les travaux effectués a 2 m d'une excavation où il y a un risque


inacceptable qu'une blessure puisse résulter d'une chute dans l'excavationPour
tous les travaux effectués à moins de 2 m de fouilles lorsqu'il y a un risque
inacceptable de se blesser en tombant dans la fouille en raison de :
 la largeur et la profondeur de la fouillel’excavation.

 les caractéristiques de surface de la fouillel’excavation.

Lors du choix des mesures de protection efficaces et des systèmes de sécurité pour
les travaux en hauteur par rapport aux risques et dangers identifiés, il faut prendre en
compte la hiérarchie des mesures (Nota: La mesure préférée est l'élimination et la
moins acceptable est l'utilisation d'un dispositif d'arrêt de chute):

13
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

 Elimination – Eliminer la nécessité d'accéder à la zone de risque de chute, par


exemple en positionnant ou déplaçant les éléments à contrôler, entretenir ou
autre, vers un autre endroit plus sûr.

 Substitution – Fournir un autre moyen d'accès au point ou à l'élément auquel il


faut accéder qui évite le risque de chute, par exemple une passerelle.

 Isolation - Barricader ou envelopper le risque de chute pour qu'il ne puisse être


atteint.

 Administration – Développer des Procédures de travail et des mesures


administratives pour promouvoir les systèmes de travail en sécurité.

 Protection antichute – Fourniture d'un dispositif individuel de protection


antichute qui peut soit empêcher la chute ou réduire le risque ou la gravité de
la chute soit, en cas de chute, réduit au minimum le risque de blessure.

D'autres mesures doivent aussi être considérées comme par exemple :

 L'identification d'autres dangers au poste de travail et dans son environnement


immédiat.

 La formation, la compétence et la certification

 Un encadrement superviseur compétent

 L'organisation du travail selon le TRA et les directivesles mesures intégrées au


TRA ou les exigences de la procédure de travail.

 S'assurer que le matériel approprié adapté a été choisi, qu'il est apte à remplir sa
fonction, correctement entretenu et régulièrement contrôlé.

 Une check-listecheck-list d'identification des dangers liés au travail en hauteur


est disponible en dans l’aAnnexe 1 de cette procédure.

 Le travail en hauteur doit être planifié, et une évaluation de risque doit être
effectuée avant de commencer le travail. Le travail en hauteur en toute sécurité
comprend les éléments suivants :

 Tout travail en hauteur doit être identifié.

 Tous les dangers raisonnablement prévisibles liés au travail en hauteur doivent


être identifiés.

 Tout travail en hauteur doit être planifié avant de commencer.

 La nécessité de travail en hauteur doit être éliminée tant que possible.

 Lorsqu'il n'est pas possible d'éliminer les dangers, une analyse evaluation des
risques doit être exécutée, des mesures de limitation des risques doivent être
mises en œuvre place.

 Afin de minimiser les risques, s'assurer de la mise en place des mesures de


protection contre les chutes, par exemple les garde-corps, échafaudages et
plates-formes de travail.

14
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

 Lorsque la mise en place de mesures fixes (de protection contre les chutes) n'est
pas possible, des systèmes d'arrêt de chute tels que les harnais de sécurité
doivent être utilisés en plus des équipements habituels de protection individuelle.

 Le matériel adéquat doit être sélectionné et fourni, et doit être correctement


entretenu et régulièrement contrôlé. Les employés doivent suivre une formation,
pour l'utilisation, le port et l'entretien de tout équipement de protection individuelle
qu'ils doivent utiliser.

7.3 Accès limitéAccès protégé:

Lorsque le travail est exécuté en hauteur et qu'il y a un risque de chute d'objets, la


zone doit être aussi loin que possible, barricadée et clairement signalée.Lorsque des
travaux sont exécutés en hauteur il y a un risque de chute d'objets pour les
personnes en dessous. D0ans la mesure du pratique, la zone doit être protégée par
des barrières et clairement signalée.

7.4 Procédures de sauvetage :

Des plans et/ou procédures et ressources doivent être en place pour le sauvetage
d'une personne en cas d'urgenceincident. Les Plans/Procédures doivent prendre en
compte les exigences suivantes :

 Le sauvetage immédiat d'une personne suite à une chute arrêtée.

 Le matériel nécessaire pour effectuer le sauvetage.

 La formation du personnel dans la procédure de sauvetage.

 Les communications.

 Les premiers soins et soins médicaux.

7.5 Plates-formes fixespermanentes de travail fixes :

Les plates-formes fixes représentent la méthode la plus sûr de travailler au-dessus


du niveau du sol. IA Ops/JV utilise un Code de Travail: “Plates-formes Fixes,
Passerelles, Escaliers et Echelles”, qui fournit des informations complètes sur la
conception, la construction et l'installation de plates-formes fixes, de passerelles,
d'escaliers et d'échelles.

De manière générale l'accès vers et en retour des plates-formes doit être sûr; et des
protections de sécurité doivent être fournies pour le personnel sur la plateforme ainsi
que pour les personnes se trouvant au sol en-dessous et à proximité de la
plateforme.

7.5.1 Règles de sécurité applicables aux plates-formes Fixes :

 L'accès aux plates-formes doit se faire de préférence par des échelles, marches
ou escaliers fixes.

 Dans certains cas précis, les échelles fixes en acier doivent incorporer une cage
de sécurité qui rajoute un niveau de protection de sécurité.

15
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

 Les marches ou escaliers fixes doivent être munies d'une main courante et d'un
rail à mi-hauteur; les marches doivent être munies d'un revêtement antidérapant
et doivent être propres et libres de tout obstacle à tout moment.

 Les plates-formes doivent incorporer les protections fixes de sécurité suivantes :

 Rails de sécurité à une hauteur de 900 à 1100 mm


 Rails intermédiaires à une hauteur de 450 à 600 mm
 Des garde-pieds d'au moins 100 mm de haut
 Un revêtement antidérapant

Nota : Lorsqu'il n'est pas pratique d'installer des rails de sécurité fixes (par exemple
pour des problèmes d'accès) aux plateformes, il est admissible de fournir des
barrières de sécurité à coulisse, à charnière, ou toute autre barrière de
sécurité. Néanmoins, toutes les ouvertures doivent être mises en sécurité
lorsque des personnes sont présentes sur la plateforme; il n'est pas
acceptable de simplement installer une pancarte “danger” pour signaler une
ouverture.

 Les plates-formes doivent être tenues propres et libres de tout obstacle à tout
moment.

 Les personnes travaillant sur une plateforme doivent toujours se tenir sur le
plancher de la plateforme et non sur un objet, de la matière, ou un escabeau afin
de gagner de la hauteur supplémentaire.

7.5.2 Nacelles d'élévation et plates-formes élévatrices de travail:

Les plates-formes élévatrices de travail incluent :

 Les nacelles élévatrices

 Les girafes

 Les tables élévatrices à ciseaux

 Les treuils à transport de personnel

 Les cages de travail

 Les nacelles pour personnel

 Les plates-formes de travail sur charriot élévateur

Les exigences clés suivantes sont applicables à l'utilisation des plates-formes


élévatrices de travail:

 Le personnel devant utiliser les plates-formes élévatrices de travail doit être


formé et certifié compétent par un organisme de contrôle approuvé par IA Ops, et
détenir un Certificat de Compétence d'IA Ops.

 Le matériel fourni par les sous-traitants doit être fourni, entretenu et utilisé selon
les normes d'IA.

16
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

 Le matériel fourni par les sous-traitants doit être contrôlé avant utilisation et subir
une vérification trimestrielle formalisée.

 Un registre des Plates-formes Elévatrices de Travail doit être tenu afin


d'enregistrer les contrôles, l'entretien, les évaluations de risques et le maintien
des compétences.

7.6 Cages à Personnel et Cages de Travail:

Les exigences clés suivantes sont applicables à l'utilisation des cages à personnel
ou cages de travail :

 Une certification et approbation sont exigées pour l'utilisation des cages à


personnel ou cages de travail.

 La charge de service homologuée et la tare doivent être affichées sur toutes les
cages à personnel.

 Des mesures doivent être mises en œuvre afin de garantir le respect des
charges de service homologuées et le déplacement en toute sécurité du
personnel et des charges.

 Tous les composants des cages de travail ainsi que les points d'ancrage, les
cordages et câbles utilisés avec les cages de travail doivent être conçus et/ou
procurés conformément aux normes australiennes. Des contrôles de routine
doivent être effectués pour vérifier le maintien de l'intégrité du matériel.

 Une autorisation de travail (PTW) et une analyse de risque sont exigées avant de
pouvoir utiliser les cages à personnel. Les facteurs à risque qui doivent être pris
en compte doivent inclure, mais sans limitation, les risques dus aux :

o Vents forts

o Les structures avoisinantes

o Les lignes de la hautes tension

o Les surcharges

o L'arrimage des charges

o Les chutes d'objets

 Un registre des Cages à Personnel doit être tenu afin d'enregistrer les contrôles,
l'entretien, les évaluations de risques et le maintien des compétences.

Des informations complémentaires concernant les exigences pour l'élévation


de personnel et les plates-formes élévatrices de travail sont présentées dans la
Procédure d'IA Ops sur les Opérations et le Matériel de Levage.

7.7 Passerelles suspendues:

Lorsque le personnel doit utiliser des passerelles suspendues et qu'il existe un risque
de chute, une méthode de travail spécifique et détaillée doit être développée
conformément à la Procédure d'IA Ops sur l'Analyse des Risques.

17
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

D'autre part, un TRA Niveau 2 complet doit être développé conjointement avec le
Superviseur et l'équipe de travail devant exécuter l'activité de travail sur la passerelle
suspendue.

7.8 Le travail à partir des échafaudages:

Le personnel ne doit jamais travailler avec le corps à l'extérieur du garde-corps de


l'échafaudage sauf en cas d'utilisation d'un dispositif antichute et que les risques ont
été identifiés, évalués et limités.

7.9 Sécurité des échelles :

Les échelles permettent d'accéder aux zones de travail et ne sont pas un moyen de
protection contre les chutes. Les exigences adéquates pour l'utilisation des échelles
doivent être intégrées à la planification du travail, aux procédures de travail en
sécurité et au TRA. Ces exigences à respecter pour l'utilisation en toute sécurité des
échelles, doivent inclure les points suivants :

 Dans la mesure de la pratique, les échelles ne doivent pas être utilisées pour
exécuter un travail. Leur utilisation doit être limitée aux contrôles et aux tâches
simples qui permettent au personnel de maintenir un niveau acceptable de
stabilité lors de l'exécution de tâches spécifiques.

 Les Superviseurs du lieu de travail doivent s'assurer que des échelles adéquates
sont fournies afin de permettre au personnel d'accéder en toute sécurité à tous
les postes de travail nécessaires.

 Toutes les échelles utilisées sur les lieux de travail doivent être de qualité
industrielle (non pour utilisation privée) et doivent être approuvées selon les
normes algériennes correspondantes pour le type d'échelle et l'utilisation prévue.

 Les éléments doivent être stockés de manière à éviter la nécessité d'utiliser une
échelle.

 Les échelles ne doivent pas être utilisées, lorsqu'il y a un risque de chute d'une
hauteur, sans effectuer une évaluation de risque (TRA).

 Les échelles doivent être stockées dans des conditions qui évitent toute
possibilité de dommages ou détérioration.

 Les échelles doivent être contrôlées avant utilisation et subir une vérification
semestrielle formalisée par une personne compétente.

 Les échelles considérées comme dangereuses doivent être étiquetées ‘Hors


Service’ et retournées au magasin (les étiquettes rouges ‘Hors Service’ utilisées
lors des isolations électriques peuvent servir pour ces cas – elles sont
disponibles en magasin).

 Les dangers liés à l'utilisation des échelles dans les différentes situations de
travail doivent être identifiés, évalués, et un système de limitation mis en œuvre
afin d'assurer la sécurité du personnel utilisateur. L'utilisation dangereuse des
échelles peut inclure :

18
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

o L'utilisation d'un type d'échelle inadapté (par exemple une échelle en


aluminium pour des travaux électriques)
o L'échelle qui glisse le long du mur (par exemple si l'angle est trop petit,
l'échelle n'est pas fixée ou l'angle de l'échelle est au-delà du ratio de
positionnement recommandé d'un mètre horizontal pour 4 mètres
verticaux)
o La rupture d'un échelon sous le poids de l'utilisateur (par exemple une
échelle mal entretenue, manque de contrôles)
o L'échelle qui glisse par le côté (par exemple un appui instable, une
surface dénivelée, l'échelle non fixée)
o Une collision entre l'échelle et une installation mobile.
 Les rails latéraux ne doivent pas être appuyés sur des boîtes, des briques libres,
ou autres supports libres.

 Les échelles ne doivent pas être placées dans une position où elles peuvent être
renversées suite à un impact (par exemple devant une porte s'ouvrant vers
l'extérieur).

 Dans la mesure du pratique, les échelles doivent être utilisées à un angle tel que
la distance horizontale entre le pied de l'échelle et la structure contre laquelle
l'échelle prend son appui, est d'un quart (1/4) la longueur de l'échelle.

 Chaque échelle ou série d'échelles dont la longueur verticale est égale ou


supérieure à 6 m doit disposer d'un palier intermédiaire ou un plat tel que la
distance verticale entre deux paliers successifs ne dépasse pas 6 m.

 Les échelles doivent être projetées à au moins 1 mètre au-dessus du palier


d'arrivée pour les personnes qui les utilisent.

 Lorsqu'une échelle passe à travers une ouverture dans un plancher ou un niveau


de descente, l'ouverture doit être aussi petite que raisonnablement pratique afin
de limiter le risque de chute de cette hauteur.

 Une échelle appuyée contre l'encadrement d'une fenêtre doit être munie d'une
planche fixée à son extrémité supérieure. La dimension et la position de cette
planche doivent assurer la distribution uniforme sur l'encadrement de fenêtre de
la charge à supporter par l'échelle.

 Les échelles doivent être solidement attachées en haut et en bas pour empêcher
tout déplacement de leurs points d'appuis supérieur et inférieur. En cas
d'impossibilité d'attacher l'échelle en haut et en bas elle doit être solidement fixée
en bas. Si ceci n'est pas possible, une personne devra se tenir en bas de
l'échelle et la tenir pour l'empêcher de glisser.

 Dans la mesure du pratique, un observateur doit être présent pour surveiller et


assister son collègue de travail chaque fois qu'une échelle est utilisée.

 Les échelles doivent être équipées d'un dispositif efficace pour éviter leur
déplacement suite aux collisions (par exemple des barrières au niveau des voies
de passage).

 Une seule personne à la fois est autorisée à grimper sur une échelle.

19
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

 Le personnel doit se tourner face vers l'échelle pour y monter et descendre.

 Le personnel ne doit pas utiliser d'échelle ni d'escabeau si :

o Un échelon ou une marche est affaibli, cassé ou autrement défectueux,


ou un montant est cassé ou défectueux; ou
o Un échelon ou une marche ne tient que par des clous, des pointes, ou
autre fixation semblable.
 Un moyen efficace doit être mis en œuvre afin d'éviter les collisions.

 Aucune échelle à part un chevalet ne doit être utilisée comme support pour une
planche sur laquelle une personne doit travailler.

 Les échelles métalliques, les échelles renforcées au fil de fer, ou toute autre
échelle conductrice d'électricité ne doivent pas être utilisées à proximité d'un
danger électrique. Pour les travaux d'électricité, il faut utiliser exclusivement les
échelles en fibre de verre.

 Les échelles improvisées, les tables, caisses et chaises ne doivent jamais être
utilisées à la place d'une échelle.

 Les conditions météorologiques doivent être prises en compte lors de l'utilisation


des échelles.

 Tout personnel devant utiliser des échelles dans l'exécution de leurs fonctions
doit être formé pour les dangers et les mesures associées au travail en hauteur
avec les échelles.

8. MATERIEL DE SECURITE POUR LE TRAVAIL EN HAUTEUR:

Lorsqu'une personne doit travailler en hauteur, et qu'il n'y a pas de protection anti-
chute à poste, ou si la personne doit travailler à l'extérieur de la protection existante,
un système industriel adapté d'arrêt de chute doit être utilisé à tout moment.

L'utilisation d'un système d'arrêt de chute est obligatoire pour tout travail en hauteur
chaque fois qu'il existe un risque de chute et de blessure correspondante.
L'utilisation d'un système d'arrêt de chute aux niveaux inférieurs ou en d'autres
situations dépend du résultat de l'analyse de risque (TRA) pour le travail concerné.
Tout personnel devant utiliser, ou encadrer l'utilisation d'un système d'arrêt de chute
doit être formé pour les dangers associés, l'ajustement correct et l'utilisation du
matériel.

Les systèmes d'arrêt de chute recouvrent :

 Les harnais de sécurité complets

 Les cordes élastiques ou de retenue

 Les points d'ancrages fixes ou temporaires

 Les blocs d'arrêt de chute ou treuils auto-freinés

 Les filins de sécurité horizontaux ou verticaux

20
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

 La quincaillerie associée (coulisseaux de sécurité, manilles, mousquetons,


élingues etc.)

8.1 Harnais d'arrêt de chute:

Seuls les harnais de sécurité complets, de qualité industrielle, conformes aux normes
algériennes peuvent être utilisés pour le travail en hauteur sur les sites d'IA Ops.

Tous les harnais doivent comporter :

 Des points d'ancrage d'arrêt de chute identifiés entre les omoplates

 Des étiquettes indiquant la procédure de mise en place

 Le symbole de la norme algérienne et le numéro de série

 La date de fabrication (limite de 10 ans d'âge)

 Une étiquette indiquant la date à laquelle le harnais a été contrôlé par une
personne compétente

Les harnais doivent être portés selon les exigences suivantes :

 Ils doivent être mis en place dans un endroit sûr

 Ils ne doivent être utilisés que lorsque le travail s'effectue en binôme.

 Ils doivent être mis en place sans tortillons

 La mise en place doit être ajustée

 Le harnais doit être muni des bonnes boucles

8.2 Treuils auto-freinés:

Il y a plusieurs types de treuils auto-freinés prévus pour utilisation avec les harnais
d'arrêt de chute. Ceux utilisés pour IA Ops doivent être conformes aux normes
algériennes.

 Les treuils auto-freinés ne doivent pas être utilisés à plus de 30 degrés de leur
point d'ancrage. Les personnes utilisant ce dispositif ne doit pas grimper au-
dessus du point d'ancrage du treuil auto-freiné.

 Un treuil auto-freiné ne doit pas être utilisé en guise de filin de sécurité horizontal.

8.3 Cordes:

21
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

 Lorsqu'une personne est susceptible de tomber et ne peut pas être protégée par
une barrière statique, une corde munie d'un amortisseur ou d'un treuil auto-freiné
doit être utilisée.

 Lorsqu'une corde à amortisseur est exigée, la corde doit être choisie de manière
à ce que la distance de chute libre soit inférieure à la hauteur à laquelle le travail
est exécuté.

 Lorsqu'une corde est utilisée comme moyen de protection secondaire, une corde
de retenue doit être utilisée.

 Les attaches aux points d'ancrage et aux lignes statiques doivent être manuelles
et autobloquantes.

8.4 Points d'ancrage :

 Les points d'ancrage doivent être évalués et homologués pour supporter le choc
généré par une chute, soit 1500 kg au minimum.

 Les points d'ancrage doivent être situés le plus haut possible dans la limite du
pratique et dans une position où la personne ne peut pas se balancer et impacter
des objets en cas de chute.

 Les points d'ancrage doivent être contrôlés par une personne compétente et
inscrits au registre du matériel tous les 12 mois

8.5 Filins de sécurité et rails horizontaux :

 Les filins de sécurité et rails horizontaux fournissent un ancrage linéaire


permettant aux utilisateurs de dispositifs d'arrêt de chute la flexibilité du
déplacement latéral, sans la nécessité de se déconnecter du point d'ancrage.

 Les filins de sécurité temporaires ou fixes doivent être utilisés pour le travail en
hauteur lorsque des dispositifs de protection antichute d'ordre supérieur ne sont
pas disponibles.

 Seuls les filins de sécurité horizontaux conçus selon les exigences des normes
algériennes, doivent être utilisés pour le raccordement des dispositifs d'arrêt de
chute. Tous les autres filins de sécurité doivent être installés et utilisés de
manière à empêcher les utilisateurs d'atteindre un point duquel une chute libre
pourrait se produire.

 Il faut bien vérifier que l'élasticité du dispositif (ou l'effet balancier), ne permettra
pas à l'utilisateur de frapper le sol ou tout autre objet dans le cas d'une chute
libre.

 Les filins de sécurité élastiques peuvent être utilisés avec des coulisseaux de
sécurité.

 Les lignes de retenue qui sont prévues uniquement comme moyen de retenue
et donc incapables de supporter les charges d'un arrêt de chute; doivent être
clairement marqués ‘Utilisable en retenue exclusivement. Ne pas utiliser en
arrêt de chute'.

22
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

Les filins de sécurité et les lignes de retenue doivent être installés et utilisés
conformément aux normes algériennes et aux recommandations du fabricant.

9. FORMATION ET COMPETENCE :

Le Training Manager d'IA Ops a la responsabilité de s'assurer que les programmes de

formation et d'évaluation à base de compétences, sont développés, approuvés pour

utilisation par le Chef Division HSE, et mis en œuvre pour tout le personnel d'IA Ops devant

effectuer des travaux en hauteur, et que ces programmes et évaluations sont largement

disponibles, et déclinés en français, en arabe et en anglais.

Le Training Manager d'IA Ops a la responsabilité de s'assurer que tous les


formateurs HSE sont formés et certifiés compétents pour animer les formations pour
le travail en hauteur et pour diriger les évaluations de compétences.

Tout le personnel, y compris les visiteurs, devant utiliser le matériel industriel d'arrêt
de chute doit être formé pour la bonne mise en place et utilisation du matériel. Le
personnel doit pouvoir apporter la preuve d'avoir suivi une formation adaptée et
d'avoir obtenu un certificat de compétence.

10. CONTROLE, ESSAIS ET FOURNITURE :

Le Chef Division HSE a la responsabilité de s'assurer que tout le matériel de


protection individuelle pour les travaux en hauteur entretenu sur le site est contrôlé,
essayé et étiqueté selon les recommandations du fabricant.

Le Chef Division HSE doit s'assurer qu'un système est en place qui garantit que tout
le matériel de protection individuelle pour les travaux en hauteur est fourni
exclusivement au personnel formé et compétent.

Le Chef Division Technical Support a la responsabilité de s'assurer que toutes les


plates-formes fixes, points d'ancrage etc, sont contrôlés et essayés par un
organisme tiers habilité de contrôle, conformément à la législation algérienne.

10.1 Exigences générales:

 Tout le matériel de sécurité et de protection contre les chutes doit être contrôlé
avant utilisation par la personne devant l'utiliser, et selon les recommandations
du fabricant.

 Tout le matériel doit être stocké dans un endroit frais, sec et bien aéré, et ne doit
pas subir de contrainte, être exposé à la lumière directe du soleil ni aux
conditions d'humidité.

 Tout matériel, y compris le matériel de protection individuelle et le matériel fixe à


poste, qui a été utilisé pour arrêter une chute ou trouvé défectueux suite au

23
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

contrôle par l'utilisateur ou lors d'un contrôle périodique doit être immédiatement
déclaré hors service et remplacé si nécessaire.

Une étiquette identifiant l'état ou le défaut doit être appliquée au matériel, et


celui-ci doit être examiné par une personne compétente afin de décider si le
matériel en question doit être détruit ou réparé si nécessaire avant sa remise en
service. Dans ce dernier cas, les détails de la réparation éventuelle doivent être
enregistrés et une copie du certificat remis à l'utilisateur.

 Le matériel en limite de vie ou condamné doit être mis hors service et détruit.

10.2 Treuils auto-freinés:

 Des contrôles formalisés trimestriels doivent être effectués par une personne
compétente ou selon les recommandations du fabricant. Le matériel contrôlé doit
être étiqueté et les résultats du contrôle inscrits au registre du matériel.

 Tous les treuils auto-freinés doivent être retournés chez le fabricant pour une
révision tous les 12 mois à compter de leur première utilisation.

 Tout le matériel industriel d'arrêt de chute doit être retourné au point de


distribution (magasin) à la fin du travail pour contrôle et essais (si nécessaire).

 Tout le matériel d'arrêt de chute doit être entièrement révisé et contrôlé en cas de
chute avant sa remise en service.

10.3 Harnais:

 Les harnais doivent être contrôlés, étiquetés et enregistrés tous les 6 mois par
une personne compétente.

10.4 Points d'ancrage:

 Les points d'ancrage doivent être contrôlés, étiquetés et enregistrés tous les 12
mois.

24
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

11. SELECTION ET EVALUATION TECHNIQUE :

Le Chef Division HSE est responsable de l'évaluation technique et de la sélection de


tout le matériel de sécurité de protection individuelle pour les travaux en hauteur du
site.

Le Chef Division HSE devra s'assurer que tout le matériel de sécurité proposé pour
le travail en hauteur est contrôlé et évalué avant l'achat, et devra s'assurer que tout
le matériel de sécurité pour le travail en hauteur existant et futur sur le site est 'en
état'.

12. AUDITS ET CONTROLES :

Le Chef Division HSE en consultation avec l'IA Ops Manager a la responsabilité de


s'assurer que cette procédure est soumise à audit et examinée tous les ans.

Les Area Owners (AO) ont la responsabilité de s'assurer que les audits du travail en
hauteur et les contrôles du matériel de sécurité pour le travail en hauteur sont
effectués régulièrement (au moins tous les deux mois), et que les résultats de ces
audits et contrôles sont inscrits dans Synergi pour assurer la traçabilité.

13. ANNEXES:

Annexe 1 – Exigences de formation et compétence

Annexe 2 – Check-liste pour la sécurité du travail en hauteur:

Annexe 3 – Check-liste pour les échafaudages

Annexe 4 – Check-liste pour le matériel de sécurité de protection individuelle pour le


travail en hauteur:

25
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

Annexe 1 – Exigences de formation et compétence:

Exigences de la procédure de formation

Position Niveau de formation Coordinateur de


formation
Tout le personnel d'IA Ops Connaissance de la HSE Trainer
et des sous-traitants sécurité en hauteur et
responsables de, de la procédure de
concernés par ou encadrant travail en hauteur
le travail en hauteur

Tout le personnel d'IA Ops Connaissance de la Sénior HSE Trainer


et des sous-traitants sécurité en hauteur, de et le Chef Section
responsables de, la procédure de travail intervention Commented [KY4]: Les position a revoir
concernés par ou encadrant en hauteur et du travail
le travail en hauteur en sécurité en hauteur
(la formation doit inclure
un module de base sur
le sauvetage en
hauteur)

Position Exigences de compétence

Tout le personnel d'IA Ops La formation pour la compétence en travail en


et des sous-traitants sécurité en hauteur doit inclure les exigences
responsables de, procédurières et des éléments
concernés par ou encadrant théoriques/pratiques:
le travail en hauteur
 Les dangers pour la sécurité en hauteur

 Le matériel d'arrêt de chute fixe et


individuel

 Le sauvetage en hauteur

26
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

Annexe 2 – Check-liste d'IA Ops pour le Travail en Hauteur:

IA OPS – CHECK-LISTE POUR LE TRAVAIL EN


HAUTEUR EN TOUTE SECURITE
Avez-vous considéré la possibilité d'éliminer la nécessité de travailler en
hauteur ?

Tâche: Zone: N° TRA : Date:

Travail en hauteur
 Travail près des fouilles

Renseigné par (Supervisor): Equipe TRA Commented [KY5]: Les superviseurs

Question Oui Non Action prise/Dem/Par qui

1. Est-ce possible d'installer une


protection antichute fixe, par exemple
un échafaudage ?

2. Est-ce possible d'utiliser une


plateforme de travail mobile ?

3. Est-ce qu'une plateforme élévatrice


de travail sera utilisée ?

4. Est-ce que l'accès à la zone de


travail et la position de la plateforme
est plat, uniforme et stable ?

5. Est-ce que l'accès à la zone de


travail est dégagé et libre de toute
obstruction ou danger ?

6. Y a-t-il un accès sûr pour les


plates-formes de travail ?

7. Est-ce que la zone en-dessous de la


zone de travail a été isolée ?

8. Est-ce que la zone est libre de tout


danger de trébucher ?

9. Est-il nécessaire de prendre des


mesures contre les glissades au
niveau des accès, sur la plateforme de
travail ou sur la surface de travail ?

10. Est-ce que toutes les surfaces de


travail sont capables de résister aux
charges ?

27
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

11. Est-ce que le risque de chute en


hauteur en accédant à la plateforme
de travail a été identifié et pris en
compte ?

12. Y a-t-il des bords tranchants


susceptibles d'endommager le
matériel d'arrêt de chute et causer
des blessures ?

13. Y a-t-il des câbles électriques


aériens, du matériel électrique, des
tuyauteries ou autres obstacles à
proximité du chemin d'accès, de la
plateforme ou de la zone de travail ?

14. Y a-t-il des sorties de secours et


des accès aux zones de travail à
proximité de la plateforme de travail
et ceux-ci seront ils barricadés ?

15. A-t-il été confirmé que les


échafaudages ou le matériel d'accès
mobile sera ou a été installé par du
personnel compétent ou que le
matériel sera utilisé par du personnel
compétent ?

16. Est-ce que la conception de la


plateforme de travail / l'échafaudage
est conforme aux exigences et est-ce
que tout le matériel est en bon état ?

17. Est-ce que les exigences pour la


sécurité en hauteur ont été clairement
considérées au niveau du TRA ?

18. Est-ce que le matériel individuel


d'arrêt de chute doit être porté en
tant que protection antichute primaire
ou secondaire ?

19. Est-ce que tout le matériel


individuel d'arrêt de chute est en bon
état avec les essais/contrôles à jour ?

20. Est-ce que le matériel individuel


d'arrêt de chute est en bon état avec
les essais/contrôles à jour ?

21. Est-ce que tout le personnel est


formé pour la garde, l'utilisation et
l'entretien du matériel individuel
d'arrêt de chute ?

22. Est-ce que les points d'ancrage


sont capables de résister à la charge

28
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

d'un choc de 1500 kg et sont-ils en


bon état ?

23. Est-ce que toutes les lignes


statiques sont en bon état ?

24. Est-ce que les treuils auto-freinés


peuvent être actionnés sur la hauteur
du travail au niveau le plus bas ?

25. En cas de chute, des mesures ont-


elles été mises en œuvre pour éviter
les collisions avec la structure dû à
l'effet balancier ?

26. Est-ce que les conditions


météorologiques modifient le risque ?

27. Est-ce que des garde-corps


peuvent être installés sur le toit
comme mesures de protection
secondaires ?

28. Y a-t-il une procédure de travail


existante ?

29. Est-ce qu'un TRA a été effectué ?

30. Est-ce que le sauvetage en


hauteur a été pris en compte en cas
d'incident ?

Signature : ____________________________________

29
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

Annexe 3 – check-liste pour les échafaudages :

IA OPS – CHECK-LISTE DE SECURITE POUR LES


ECHAFFAUDAGES
Ce formulaire est à renseigner tous les 14 jours. Un contrôle visuel
des échafaudages doit être entrepris avant et après utilisation

Nom : Date Type de N° de matériel


matériel

Fixe: 
Mobile: 

Point contrôlé Oui ou Action Action


Non nécessaire terminée

Détérioration physique

Détérioration chimique

Surfaces glissantes

Corrosion

Déformation

Fatigue métallique

Fixations solides

Tubes solides

Surface de travail en
bon état

Scaff-Tag en place et
statut correct

Conformité à la
législation

Zone de travail isolée

Etat général

Risque de chute d'objets


de hauteur

Signature:
_______________________________________________________

30
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

Annexe 4 – Check-liste pour le matériel d'arrêt de chute:

IA OPS – CHECK-LISTE DE SECURITE POUR LE


MATERIEL D'ARRET DE CHUTE
Ce formulaire est à renseigner tous les 3 mois. Un contrôle visuel
du matériel doit être entrepris avant et après utilisation

Nom Date

Type de matériel N° de matériel

Corde à amortisseur 
Corde d'assurance rétractable 
Corde fixe ou élingue 
Coulisseau de sécurité 
Harnais 
Point d'ancrage 
Filin de sécurité 

Point contrôlé Oui ou Action Action


Non nécessaire terminée

Détérioration physique

Usure

Détérioration chimique

Corrosion

Erosion

Déformation

Fatigue métallique

Etat des soudures

31
Procédure pour les Travaux en Hauteur Doc N° IAO JO OX 99 00 99041

Marquage
d'identification

Conformité avec la
législation

Etiquetage

Coutures détériorées

Sangles cassantes

Usure excessive aux


points pivots

Liberté de mouvement
des parties

Signature :
_________________________________________________________

32

Vous aimerez peut-être aussi