Vous êtes sur la page 1sur 1

Made in France - Synthèse - 3 documents – 500 mots

Après avoir lu ces trois articles, la première question qui me vient à la tête, c’est de savoir pourquoi
cela n’existait pas avant? Ces trois courts documents m’ont appris que cette nouvelle marque « Made
in France » va être introduite par le gouvernement. Quand même, il n’est pas le seul qui la soutient :
ce sont les grandes entreprises françaises qui veulent aussi participer dans ce programme.

Il faut savoir que cela sera plus qu’un campagne de marketing, c’est-à-dire, selon les sondages les
français trouvent que c’est un act citoyen d’acheter des produits fabriquées dans l’Hexagone. Le
drapeau bleu blanc rouge donc se présenterai sur les produits des sociétés participantes. C’est
comme ça que les consommateurs vont pouvoir distinguer les proudits locaux des autres. D’autre
part, les créateurs soulignent aussi qui c’est un moyen pour battre contre le chômage en emploiant
plus de travailleurs français, même s’ils coutent plus chers que ceux qui travaillent dans les pays
lointains. Selon un sondage fait par Ifop-Atol, environ 77% des Français ont exprimé leur volonté
d’acheter des produits fabriqués en France, même si leurs prix soient plus élevés.

Ce plan représentera aussi un nouvel début pour la démondialisation, c’est-à-dire, la lutte contre le
globalisation, pour que les communautés locaux aient plus de chance qu’avant. Malhereusement, les
Européens ne sont pas compétitifs face aux Chinois ou Brésiliens par exemple, même en calculant les
frais des transport. D’autre part, c’est comme ça qu’on peut économiser ainsi qu’au sujet des
carburants, parce que les grands vaisseux qui nous ramènent leur produits ne consomment pas
autant de pétrole.

Ces petits textes nous montrent clairement, que l’innovation a pour but pas seulement l’introduction
d’une nouvelle brande de marketing, mais qu’elle donne les Français un nouveau point de repère. Je
suis bien conscient du fait que cela va engendrer des débats, comme le premier article le souligne
aussi. Notamment, vis à vis la question de savoir si un produit ou service est français ou pas.
Je vous explique : si les matières premières d’une marchandise viennent de Kenya, mais elle a été
rassemblée en France, peut-elle être considérée française ? On dirait oui, parce que la plupart de la
valeur ajoutée est créé dans l’Hexagone. Mais si cette marchandise soit un légume par exemple ? On
dirais que ce légume n’est pas français, étant donné que la valeur ajoutée signifie seulement les coûts
de la transportation. Ce que je veux vous dire, c’est que déterminer le statut d’une marchandise n’est
pas aussi simple qu’on le pensait. Rassurez-vous, que les sociétés concernées vont faire tout pour
pouvoir garantir le statut de leur produit.

En résumé, on peut déduire le fait que même en offrant une idée bienveillante et généreuse pour la
société, cela peut causer autant de problème qu’elle pourra résoudre. C’est-à-dire, même avec la
bonne volonté, il n est pas toujours facile à atteindre son but sans difficultés. Enfin, la responsabilité
appartient à chacun concernant la prise de décision - c est dans la main de chacun de décider quoi
acheter.