Vous êtes sur la page 1sur 5

Plan de travail

1- Définition des termes-clés : comportement , jeune, chrétien, évolution

2- Qu’est-ce qui caractérise l’évolution de ce monde ?


- Sur le plan social/relationnel
- Sur le plan technologique et scientifique
- Sur le plan idéologique et philosophique
- Sur le plan moral

3- Quel doit etre le comportement du jeune chrétien face à cette évolution croissante et rapide
de la société mondiale

Premier jour

Définition de certains termes-clés


Comportement :
- Ensemble des réactions observables chez un individu placé dans un milieu de vie et dans des
circonstances données.
- Manière d’etre ou d’agir d’une personne.
- Au sens large, ensemble des manifestations et des actions extérieures d’un individu, habituelles ou
occasionnelles, tenant lieu d’interraction et de communication avec l’environnement, depuis la
seule apparence physique jusqu’au geste intentionnel. (dict. De la psychiatrie des editions CILF)
Attitude : C’est l’état d’esprit d’un sujet (individu) ou d’un groupe vis-à-vis d’un objet, d’une action
, d’un autre individu ou groupe. c’est un état mental de préparation à l’action. John Maxwell
l’appelle le comportement intérieur.
Ainsi, on ne peut pas voir un comportement intérieur de manière isolée de l’attitude, puisque ce
dernier entraine le comportement observable.

Jeunesse, définition
La jeunesse constitue pour l’être humain la période ou il se forme, ou il vit projeté vers l’avenir
et/ou prenant conscience de ses potentialités, il bâtit ses projets pour l’âge adulte. La jeunesse
représente ainsi, la couche de la population qui aspire a une plus grande liberté et est à la pointe de
l’évolution grâce a son dynamisme, son impatience et sa combativité. La jeunesse se définit aussi
comme la transition de l’humanité physique. Elle est assimilée le plus souvent à la folie ou est
permis. On dit aussi que la jeunesse est un état d’esprit.
C’est aussi la période de la vie entre l’enfance et l’âge mur
On voit souvent dans le jeune, celui qui n’a pas encore atteint l’âge mur.
Il est difficile de parler de jeune comme un groupe homogène et constitué. Il faut donc distinguer a
minima, trois catégories :
a) La première, les adolescents âges de 12 à 15 ans, qui constitue ce qu’on peut appeler la
première adolescence. (très vulnérables)
Cette étape correspond au début de la puberté. C’est à cette période qu’effectue le détachement
progressif des premiers liens, les liens parentaux. La culture amicale, entre pairs, devient
fondamentale dans la construction identitaire de l’adolescent. Cette période est marquée par des
usages intensifs des NTIC dans le but de rester connecte a sa tribut d’élection. Le portable est donc
massivement investi. Les textos et les réseaux sociaux peuvent servir a maintenir les liens
quasiment en permanence.
b) La seconde ou deuxième adolescence concerne les jeunes de 15 a 18 ans. (vulnérables)
A cette étape, l’adolescent tend à se détacher du poids du groupe pour davantage affirmer son
autonomie identitaire. Les réseaux sociaux continuent d’être utilisés mais au fur et a mesure avec
plus de pondération ou parfois avec des objectifs différents, l’adolescent à cet âge, voulant se
séparer de plus en plus de son groupe pour s’affirmer…
c) La troisième catégorie, aux frontières plus floues, concernerait plutôt les jeunes entre 18
à 25 ou 26 ans. (moins vulnérables)
A ce stade, s’il est vrai que le jeune continue à utiliser les TIC, il est toutefois moins concerné par le
besoin de rester en contact avec le cercle amical. Les photos de groupes commencent a diminuer
pour faire place a des photos plus intimistes avec le ou la meilleure amie, puis avec le petit ami,
pour passer a des photos plus classiques qui se rapproche de la photo d’identité. Ainsi, plus le jeune
est socialement intégré, avec un bon capital social culturel et économique, plus il sera a même de
diversifier ses modes d’utilisation des TIC.

Le Chrétien : ce qu’il est et les caractéristiques du chrétien authentique.


Textes à lire : Actes 11 : 26
1- Définition du terme chrétien et différentes considérations
a) Le mot chrétien vient du grec ‘’christianos’’ qui veut dire ‘’disciple de Christ’’ et ce
dernier dérive de ‘’Kristos’’ signifiant ‘’Celui qui est sacre’’.
b) Le dictionnaire Webster définit le chrétien comme étant "une personne qui fait
profession de foi en Jésus-Christ ou en la religion basée sur l’enseignement de Jésus".
Malgré que ce soit un bon point de départ pour comprendre ce qu’est un chrétien,
cette définition séculière ne communique pas le vrai sens biblique de ce que signifie
être un chrétien.
Le mot Chrétien est utilisé trois fois dans le Nouveau Testament (Actes 11:26; Actes
26:28; 1Pierre 4:16). Les disciples de Jésus-Christ ont été appelés "Chrétiens" pour la
première fois à Antioche (Actes 11:26) car leur comportement, leurs activités et leur
discours reflétaient ceux de Christ. A l’origine, ce mot était utilisé avec mépris par les
non-croyants d’Antioche, comme un surnom servant à se moquer des disciples du
Christ. Littéralement, le mot chrétien veut dire, "appartenant au corps de Christ" ou
"adhérent ou disciple de Christ," ce qui est très similaire à la définition du dictionnaire
Webster.

c) Le chrétien est un homme éclairé par l’action de la grâce divine, qui est convaincu de la
dépravation du cœur humain et de l’incapacité et de l’insuffisance de ses œuvres pour
obtenir le salut. Il se confie entièrement à Jésus-Christ et se soumet a l’action du Saint-
Esprit pour la régénération de son âme. Ses pensées et ses affections sont ainsi élevées
au-dessus des choses de ce monde, et son caractère transforme pour qu’il glorifie
désormais le Dieu qui s’est révélé à lui par une conduite digne de son appel.

d) Le chrétien est une personne adhérant aux doctrines et pratiques du christianisme, qui
croit en la divinité et suit l’enseignement de Jésus-Christ rapporte par les évangiles.

e) Le chrétien est celui qui croit en Jésus-Christ, c'est-à-dire qui Le reconnait comme
Sauveur et Seigneur.

Malheureusement, à travers le temps, le mot "Chrétien" a perdu beaucoup de sa


signification et est souvent utilisé pour désigner un religieux ou une personne ayant des
valeurs morales, au lieu de désigner un vrai disciple de Jésus-Christ, né de nouveau.
Plusieurs personnes qui ne croient pas en Jésus-Christ se considèrent quand même
chrétiennes, simplement parce qu’elles vont à l’église ou qu’elles vivent dans une nation
"chrétienne". Aller à l’église, aider les démunis ou être une bonne personne ne fait pas
de quelqu’un un chrétien. Comme un évangéliste a dit un jour, "Qu’une personne aille à
l’église ne la rend pas plus chrétienne que le fait d’aller au garage la transformerait en
automobile." En effet :
- Ce n’est pas le fait d'être membre d’une église, d'assister aux services régulièrement et de
participer aux œuvres de l’église qui fait de nous des chrétiens.
- Ce n’est pas le fait d’avoir été baptise quand tu étais tout petit qui fait de nous des
chrétiens.
- Ce n’est pas le fait d’avoir reçu une éducation chrétienne qui fait de nous des chrétiens.
(Nous serions dans ce cas des chrétiens sociologiques)

Evolution :
- Tout type de modification graduelles et accumulées au fil du temps affectant un objet, un etre
vivant, une population, un système, la pensée, le comportement (les mœurs)…
- Changement progressif de position ou de nature ; processus de transformation, passage d’un état à
un autre.
Dans notre contexte, l’évolution peut s’appliquer à divers domaine, ce qui nous pousse à jetter un
coup d’oeil sur :
l’évolution sociale , culturelle, scientifique, technologique etc.Toute transformation observable dans
le temps, qui affecte, d’une manière qui ne soit pas que provisoire ou éphémère, la structure ou le
fonctionnement de l’organisation sociale d’une collectivité donnée et modifie le cours de son
histoire.
l’innovation technologique

Deuxième jour :
Ce qui caractérise l’évolution de ce monde.
Troisième jour
Rappelons que le dernier temps est caractérisé par toute sorte d’immoralité, l’apostasie,
l’injustice… en ce sens, combien il est important pour le chrétien de savoir comment vivre dans ce
monde ?
Le comportement que le jeune chrétien doit afficher par rapport à l’évolution de ce monde :
texte : Jean 17 : 14 a 16
Le comportement du jeune chrétien dans ces derniers temps sera déterminé par son attitude
intérieure par rapport à ces évolutions et ce monde. Ceci est déterminé par sa conception du siècle,
et des enjeux qu’il y a dans le monde et aussi tenant compte de sa responsabilité face aux
hommes de ce temps.
Ainsi, le chrétien a des responsabilités, des précautions à prendre, une vie exemplaire à
mener…
Attitudes que le chrétien doit adopter en ces derniers temps
D’abord, c’est quoi l’attitude et qu’est-ce qui détermine l’attitude d’une personne ?
On en a déjà parlé plus haut mais en guise de rappel et d’ajout je dirais que c’est une
Tendance à agir d’une certaine façon dans une situation déterminée ou à adopter telle manière de
penser. Elle dépend de la personnalité et des normes du groupe. C’est une disposition mentale à agir
de telle ou telle manière.
Donc, on peut dire que l’attitude est surtout intérieure et non observable et le comportement est le
résultat des attitudes. Ainsi, c’est l’attitude qui détermine le comportement. A noter aussi qu’un
comportement peut modifier une attitude afin de produire un autre comportement.
Analysons ce schéma :
2. Manipulation persuasive : de l’attitude vers le comportement

Une des applications les plus évidentes du lien unissant attitude et comportement repose sur la
manipulation de l’attitude pour voir apparaître un comportement désiré. En modifiant
volontairement l’attitude d’un individu par le biais d’une manipulation, le comportement associé à
cette attitude est ainsi plus susceptible d’être réalisé.

Figure 2 : Changer l’attitude pour changer le comportement

Qu’est-ce qui peut déterminer l’attitude d’une personne ?


a) L’éducation : Analysons ce que dit la bible : Jean 8 : 32. Donc, vous devez être éduqués de
la parole de Dieu ; savoir ce que Dieu dit de vous et de votre comportement. (Savoir qui
vous etes)

 Vous êtes le sel de la terre (Mat 5:13).


 Vous êtes une enfant de Dieu (Jean 1:12)
 Vous êtes choisie et établie par Christ pour porter du fruit (Jean 15:16).
 Vous êtes saints (Eph. 1:1; 1 Cor. 1:2; Phil. 1:1; Col 1:2). Vous êtes l'ouvrage, l'œuvre
de Dieu, née de nouveau en Christ pour accomplir son œuvre (Eph. 2:10).
 Vous êtes choisie par Dieu, sainte et bien-aimée (Col. 3:12; 1 Thess. 1:4).

b) L’expérience : Parfois nos expériences ont tendance à nous faire changer d’attitude. Mettez
en tête une personne qui passe beaucoup de temps à souffrir, pourtant il avait eu la promesse
de Dieu (Joseph par exemple). Cette personne peut arriver a changer d’attitude, elle peut
devenir pessimiste quand a son avenir, quand aux promesses de Dieu. Et tout ceci va
changer son comportement. Ainsi, pour ne pas avoir un changement d’attitude, il faut savoir
que : La vérité est plus forte que la réalité. Toute réalité de votre vie n’est pas forcement la
verite de votre vie, donc la finalité de votre vie. Par conséquent, il faut continuer à garder
une attitude positive, qui déterminera de comportements positifs.
c) L’environnement : L’homme, en tant qu’être sociable, est en constante relation avec son
environnement et se laisse souvent influencer par celui-ci. Lisons : 1 Cor 15 :33. L’homme
n’aime pas être différent des autres sur le risque d’être indexé…
Tout ce que je viens de dire plus haut va déterminer le comportement du jeune chrétien face a
l’évolution de ce monde.

Vous aimerez peut-être aussi