Vous êtes sur la page 1sur 83

L’objectif de notre module est de vous introduire à la préfabrication.

La préfabrication des construction en béton est un processus


industriel qui comprend les grandes étapes suivantes:

Préfabrication Transport Manutention


Finition
à l’usine au site et montage
La préfabrication peut être envisagée dans pratiquement tous les domaines:
• Bâtiments d’habitation
• Bâtiment administratifs
• Ouvrages de recréation
• Bâtiments ruraux
• Écoles, hôpitaux, …
I. Introduction
Lorsque la qualité, le coût et le temps de réalisation sont de mise, il n’y a pas
mieux que la préfabrication à l’usine.

La préfabrication à l’usine est un processus industriel composé des opérations


suivantes:

Façonnage
Ferraillage Bétonnage Durcissement
ou coffrage

Stockage Finition

Ces différentes opérations technologiques sont effectuées au niveau des


ateliers spécialisés

U. Laghouat PGC (M.B) 7474


Atelier de façonnage
U. Laghouat PGC (M.B) 7575
Deux types de ferraillage sont à prévoir: Armatures + Pièces de liaison

U. Laghouat PGC (M.B) 7676


Centrale à béton
U. Laghouat PGC (M.B) 7777
II. Préfabrication à l’usine

On distingue principalement deux types d’usine:


1. Usine à moules fixes: Toutes les opérations technologiques sont faites au
même endroit
2. Usine à moules déplaçables: Les opérations technologiques sont
effectuées dans des endroits différents selon une chaîne technologique.
Usine à moules fixes

Implique la circulation des matériaux, produits finis et équipements spéciaux

1. Emploi très souple: utilise des engins de levage et de transport


2. Économie de surface
3. Long circulation des matériaux. Ceci avec un possible retard
d’approvisionnement peut gêner le fonctionnement de l’usine
4. Investissement dans les dispositifs de basculement propre à chaque
moule est assez élevé
Usine à moules déplaçables
1. Manque de souplesse dans l’emploi sauf si l’on consent une multiplication
des lignes de fabrication
2. Occupe une surface souvent importante
3. Ne nécessite pas des moyens de manutention intérieurs puissants

U. Laghouat PGC (M.B) 7979


Façonnage
Le procédé de façonnage occupe une place centrale dans une usine.
Ferraillage + bétonnage peuvent être effectués ailleurs.
Usine sous traitant ces deux dernières opérations a un rendement meilleur.

Les éléments préfabriqués (poutre, dalle, mur,poteau et escalier) sont


généralement fabriqués en coulant le béton dans des moules positionnés
horizontalement (La + grande surface du mur ou de dalle placée sur la table).

Les moules utilisés sont généralement réglables. La forme de l’élément ainsi


que le ferraillage sont ajustés pour satisfaire le design.

U. Laghouat PGC (M.B) 8080


Façonnage

Moule réglable:

U. Laghouat PGC (M.B) 8181


Façonnage

U. Laghouat PGC (M.B) 8282


Façonnage

Moule
Double Té
Poids: 5000 kg
Poids: 5000 kg

Noyau mécaniquement
contrôlé

U. Laghouat PGC (M.B) 8383


Façonnage

Poutre en L (02 poutres jointes) - Gradins

U. Laghouat PGC (M.B) 8484


Façonnage
Poteau
Façonnage
Moule Hydraulique pour Té inversé

U. Laghouat PGC (M.B) 8686


Façonnage

U. Laghouat PGC (M.B) 8787


Façonnage

U. Laghouat PGC (M.B) 8888


Façonnage

Les moules verticaux viennent en forme d’une batterie de 2 à 15 éléments


(banches). Ces batteries sont ouvertes en jouant sur les joues externes des
banches. Une tôle épaisse est utilisée pour fabriquer ces banches qui sont
parcourues parfois par des serpentins contenant de fluide chauffant ou
alimenté en vapeur libre pour assurer le durcissement du béton.

Dans les usines à moule non déplaçable, le banc peut être équipé de moyens de
chauffage (traitement thermique du béton) tels que des tubes traversés par la
vapeur ou l’eau chaude, spirales électriques..

Ils existent aussi des moules dites spéciaux pour des ouvrages complets ou
secondaires:

U. Laghouat PGC (M.B) 8989


Façonnage

Plusieurs matériaux sont utilisés dans la fabrication des moules. Leur


sélection dépend des facteurs physiques suivants:
1. Dimension
2. Forme et type de l’élément
3. Nombre de variables dans le moule maître
4. Types de fixation dans le moule
5. Tolérance
6. Finition

Deux matériaux de base sont utilisés pour les moules: Bois et l’acier

U. Laghouat PGC (M.B) 9090


Façonnage

Bois
1. Coût = 1/3 (tiers) du coût de l’acier
2. Tolérance fournie peut dépasser celle de l’acier
3. Adaptable et versatile pour prendre les variations
4. Nombre d’utilisation ~ 30 (qualité et tolérance maintenues)
5. A remplacer après 30 utilisations car coût de réparation est exhaustive
6. Moules simples peuvent arriver à faire 40-50 éléments

Acier
1. Utilisé lorsque le temps et le nombre de répétition le permet
2. Durable (nombre d’utilisation = 100)

U. Laghouat PGC (M.B) 9191


Façonnage

Le temps disponible pour le pré fabricant peut déterminer le choix approprié du


matériaux des moules.
Exemple: Pour 100 éléments identiques, il est suffisant d’utiliser un moule en
acier. Mais ceci nécessite 100 jours (20 semaines) de préfabrication (à raison
d’un produit / jour). Ceci n’arrangera pas le client. Si on utilise 03 moules en bois,
on réduit la durée de production à 6-7 semaines

U. Laghouat PGC (M.B) 9292


Façonnage

La majorité des éléments préfabriqués sont en BA.


Parfois certains éléments notamment des poutres et des panneaux de dalle
sont précontraint en usine par la prétension
Pour les panneaux de dalle, le procédé de fabrication est spécifique car ces
panneaux sont coulés sur toute la longueur du banc. C’est uniquement
qu’après le durcissement du béton qu’un découpage des panneaux aura lieu
pour donner les longueurs spécifiées.

Pour les panneaux alvéolés, la fabrication s’effectue par extrusion et suit le


cheminement suivant:

Mise en
tension Coulage du Découpage des
des béton Durcissement éléments
câbles

U. Laghouat PGC (M.B) 9393


Façonnage
Extrudeuse

U. Laghouat PGC (M.B) 9494


Façonnage

Mise en
précontrainte

U. Laghouat PGC (M.B) 9595


Façonnage

Mise en précontrainte

U. Laghouat PGC (M.B) 9696


Façonnage

Bétonnage

U. Laghouat PGC (M.B) 9797


Ferraillage
L’organisation des travaux de ferraillage est très importante (20% du prix du
revient d’un produit préfabriqué = ferraillage)
Le ferraillage d’un élément préfabriqué comporte:
1. Armatures des pièces en BA ou BP
2. Armatures de liaison avec les éléments adjacents
3. Armatures de manutention

Le ferraillage est réalisé généralement en utilisant un treillis soudé et des


barres qui sont soudées aux points de croisement

Le ferraillage est réalisé dans un atelier équipé d’appareil de coupure, de


couder, et de soudure. Les opérations consistent de nettoyage, dressage,
coupure, jonction bout à bout, pliage et assemblage par soudure

U. Laghouat PGC (M.B) 9898


Ferraillage

U. Laghouat PGC (M.B) 9999


Bétonnage
En plus de la résistance, la propriété la plus importante d’un béton est sa
qualité de mise en œuvre ou son ouvrabilité.
La composition d’un béton est étroitement liée au degré de vibration ou
de compactage nécessaire pour la mise en œuvre.

Produit Escalier, Pierre en béton Briques Revêtement de Panneaux de


poutres, sol dalle
façades
Processus de Vibration Compactage Vibration Pressage extrusion
compactage extérieure / mécanique hydraulique hydraulique
intérieure

Type de Plastique ou sec Semi humide Très humide Semi


mélange humide humide

Quelques compositions pratiquées

U. Laghouat PGC (M.B) 100100


Bétonnage

L’usine est équipé d’un malaxeur de grande capacité alimenté directement à


partir des silos ou compartiments d’agrégats.
La composition du béton est automatisée pour produire différentes
composition du béton et prendre en considération l’humidité des agrégats.
La vitesse de rotation du malaxeur est prise comme indice sur la plasticité du
béton.

Pompe a béton Aiguille vibrante

U. Laghouat PGC (M.B) 101101


Bétonnage

Le transport du béton à l’intérieur d’une usine se fait par des moyens


mécaniques tels que: Pont ou portique roulant, convoyeur, dumper, chariot
élévateur ou une pompe à béton

U. Laghouat PGC (M.B) 102102


Bétonnage

Les moyens de vibration peuvent être électriques ou à air comprimée. Ils


peuvent être externes ou intégrés dans le châssis. Parfois une mécanisation
complète du coulage du béton est utilisée grâce à des systèmes d’épandage, de
réglage et de lissage.

U. Laghouat PGC (M.B) 103103


Durcissement

- Livraison à 0,7 fc28


On distingue 2 modes de conservation
1. Normal T=15 – 20 °C 02 semaines ou plus
2. Traitement thermique T=100 °C 4 – 15 heures

Il existe principalement 02 modes de traitement thermique:


1. Transfert de fluide au béton sous forme de vapeur ou d’air chaud
directement dans une chambre d’étuvage ou indirectement à travers des
conduites intégrées dans le banc de l’usine
2. Moyens électriques

U. Laghouat PGC (M.B) 104104


Finition
Satisfaire les conditions suivantes: durabilité, protection du béton, décoration
On distingue deux catégories de finition:
1. Finition principalement effectuée lors de la fabrication
2. Application d’un revêtement

1. Auto Finition

Acide dilué: acide chlorhydrique (33%) utilisé avec l’eau dans des proportions 1-
acide/15-eau
Bétons colorés: Béton + pigments d’oxyde (0,25-1% du poids du ciment)
Oxyde de fer: couleur rouge, noire, jaune
Oxyde de chrome: Couleur verte
Oxyde de titane : couleur Blanche
Propriétés: Insoluble, inorganique, inerte résistant au milieu alcalin

U. Laghouat PGC (M.B) 105105


Finition

Peintures: résistante à l’eau et stable à la décoloration ---- peinture en silicate ou au ciment


+ polymère

Formes de moules (polystyrène – caoutchouc...)

U. Laghouat PGC (M.B) 106106


Finition

• Texture et couleurs

Lavage à l’eau

Sablage

Polissage
U. Laghouat PGC (M.B) 107107
Finition

Polissage

U. Laghouat PGC (M.B) 108108


Finition

2. Revêtements Pierre naturelle, céramique, béton coloré, verre


Élément comme support pour le revêtement

U. Laghouat PGC (M.B) 109109


2. Revêtements
• Habillage en pierre naturelle

Goujon
avec
• collier
défor-
mable

Goujons collés avec


• angles opposés

• 2/3de la
largeur totale

• Des goujons en acier inoxidable sont collés dans la face arriarrièèrere desdes
pipieerresrres naturelles pour l’ancrage dans le béton
U. Laghouat PGC (M.B) 110110
Zone de stockage
Dès que l’élément acquiert une résistance suffisante, ils sont déplacés à la zone de
stockage.
Plusieurs méthodes existent pour attacher les éléments aux engins de manutention:
1. En laissant des trous dans les éléments
2. En incorporant des crochets dans le ferraillage de l’élément
3. En utilisant d’autres dispositifs appropriés: chaîne en acier, ventouse ….

Les points de manutention sont positionnés de telle manière à minimiser les


contraintes créées et assurer la stabilité de l’élément lors de l’opération

U. Laghouat PGC (M.B) 111111


Zone de stockage

Pour les panneaux de dalle et les poutres : la position des élingues est vers l’extrémité du
panneau

U. Laghouat PGC (M.B) 112112


Zone de stockage

Pour les poteaux les élingues sont positionnées de telle manière à avoir un moment
négatif et positif pratiquement identique
Zone de stockage
Pour des formes irrégulières des dispositions particulières doivent être prises pour que
l’élément soit relever à son cdg

U. Laghouat PGC (M.B) 114114


Zone de stockage
P

T = P/(2sinα) , N = P/(2tgα)
α ≥ 45°

T - Coefficient de sécurité = 6 -
T
Φ = 10 – 12 mm
N N α
- Acier doux ou acier de BP

P/2 P/2

La zone de stockage doit être organisée telle que:


1. Une suffisante commodité de desserte pour les engins de transport et de
manutention. Densifier et harmoniser la zone de stockage des éléments
2. Sécurité des ouvriers. Accès rapide aux élingues, densité de stockage modérée

Dans la zone de stockage, les éléments sont organisés de telle manière à ne pas créer des
contraintes ou des déformations dans les éléments. Stockage sur un sol meuble avec des
chevalets propres en bois ou en plastique

U. Laghouat PGC (M.B) 115115


Zone de stockage
I. III . Éléments préfabriqués pour le bâtiment
Introduction

La préfabrication n’est pas une variante des constructions coulées en place

Mur porteur

Mur non porteur

Préfabrication
Coffrage Tunnel
Exigences
Les exigences pour une construction donnée sont:
1. Satisfaire les règles de qualité
2. Satisfaire les règles d’habitabilité
3. Être durable

Stabilité = Satisfaire les états limites


Cohésion d’ensemble
Qualité
Résistance aux actions accidentelles (choc, explosion ..)
Comportement au feu

Étanchéité à l’air et l’eau Isolation


Habitabilité thermique et acoustique Aspect et
aménagement convenable

Matériaux durable
Durabilité
Entretien
Conception et découpage
1. Respectez la philosophie de conception spécifique à la préfabrication
en béton:
Systèmes de stabilité appropriés
Grandes portées
Intégrité structurelle

Action
diaphragme
du plancher

Noyau de stabilité
et murs
transversaux
Liaisons simples
Conception et découpage
2. Utilisez des solutions standardisées
Systèmes de préfabrication spécifiques
Produits standardisés
Liaisons standards
Consignes d’usine pour les détails
Conception et découpage

3. Simplifier les détails

Limitez le nombre de diamètres de


barres dans un projet
Utilisez autant que possible des treillis
Respectez les rayons de courbure
Evitez la surcharge de détails Neoprène
Colonne avec détail
trop complexe

Risque de
mauvaise
exécution
et fragilité

Des liaisons complexes se justifient


uniquement en cas de risques sismiques
Conception et découpage Simplifier les détails

Ne prévoyez pas absolument tous les détails en préfabrication


Il est souvent préférable de couler en place les petits morceaux étant donné
la difficulté de fabrication et de manipulation de petits éléments

A bétonner avec
les joints ou la
dalle de
compression
Conception et découpage
4. Tenir compte des tolérances dimensionnelles
Des tolérances peuvent être absorbées dans les assemblages
Les matériaux de support sont nécessaires dans la plupart des cas
Tenez compte des contreflèches et des écarts entre contreflèches
Des mouvement dus au retrait, fluage, déformations thermiques, etc. doivent être
possibles

L’ajustage d’une liaison


doit être possible en 3
dimensions

Des matériaux d’appui sont toujours


nécessaires pour localiser les réactions
d’appui et uniformiser les contraintes

Plancher avec contreflèche


en 2 dimensions
Conception et découpage Modulation
Des projets modulés sont fortement conseillés
Facteur économique important
Sens Horizontal : Module de base = 3M (6M et 12M sont aussi courants)
Sens Vertical: Module de base = 2M ou 3M

L’épaisseur dépend de la stabilité et de l’isolation


Les colonnes sont implantées sur l’axe modulaire
La longueur des planchers est en principe libre

Les noyaux de préférence implantés avec les faces extérieures sur les axes modulaires
La modulation n’est pas obligatoire mais influence le coût de fabrication

Solution pour les angles Exemple d’un plancher non modulé


Conception et découpage Standardisation
Éléments préfabriqués standardisés

Poteaux poutre de toiture poutres de plancher Planchers


Conception et découpage Standardisation
Produits à techniques intégrées
Incorporation de conduites et boites électriques, rainures, etc.
Descentes d’eau dans les colonnes
Couche d’étanchéité placée en usine
etc.

Tuyau de descente d’eau dans une colonne Elément de toiture avec


étanchéité placée en usine
Conception et découpage Systèmes de construction

Les systèmes de structures portantes en béton préfabriqué les plus courantes sont:
1. Construction par portiques avec colonnes et grandes poutres de toiture: Halls d’usine,
bâtiment de stockage ou commerciaux, ouvrages de recréation …
2. Constructions par ossature poutre – poteau complétée par un noyau pour la stabilité :
bureaux, hôpitaux, parking, écoles …
3. Constructions par panneaux de mur porteur : Bâtiments d’habitation
Éléments d’un bâtiment
Éléments de mur Refend et cloison

Trois types de mur: Façade (porteur ou non) – Refend interne - Cloison


1. Refend et cloison

Caractéristiques des murs préfabriqués

Utilisation pour murs intérieurs et extérieurs


Souvent hauteur d’étage
L’épaisseur est déterminée par des exigences de stabilité, isolation acoustique, résistance
au feu, etc.

Principalement utilisé pour les logements et appartements


En béton armé ou non-armé (cloison)
Éléments de mur Refend et cloison

Modulation

Refend
Refend Plancher Plancher

Mur de stabilité

B C H B = 3M ou 6M

Minimum 4.00 m 2.40 m - C = 6M ou 12M


Normal 6.00 - 12.00 3.60 - 6.00 2.60 - 3.30
Maximum 14.00 12.00 4.20 - 4.50
Éléments de mur Refend et cloison

Les refends sont généralement constitués par des panneaux ayant les propriétés suivantes:
Epaisseur 80 - 240 mm
Hauteur d’étage
Longueur libre: 2.40 - 14.00 m
Surfaces lisses

Joint cranté
Éléments de mur Refend et cloison

Dimensions minimales
Éléments de mur Refend et cloison

Détails incorporés dans les éléments

Conduites électriques

Boîtes de contact
Tuyaux
Éléments de mur Refend et cloison

Les cloisons peuvent être en panneaux de plâtre + un autre matériau raidisseur


Les exigences:
1. Isolation phonique
2. Étanchéité

Pour le plâtre: problème de fluage et d’humectation.


Humidité relative inférieure à 60% . Revêtement ou plâtre au ciment de pouzzolane
Libre dilatation dans les deux sens.

Terrasse Plancher préfabriqué de 8 - 12 m de portée


Cage d’escalier

Plan d’un bâtiment


avec refends Appartement Appartement Appartement Appartement
transversaux

Appartement
Studio Appartement Studio
Éléments de mur Refend et cloison

Tous les murs externes et internes sont préfabriqués


Éléments de mur Refend et cloison

Murs intégraux

Bâtiment à appartements Bâtiment à appartementsments


à Manchester UK de 23 étages aux Paysys--BasBas

Bâtiments résidentiels complètement préfabriqués


Éléments de mur Refend et cloison

Plancher alvéolé

Perspective
d’un bâtiment à
appartements
avec murs
transversaux
porteurs

Façade préfabriquée Murs porteurs


Éléments de mur Refend et cloison

Système enveloppe - façades porteuses

Ossature
complémentaire
dans le cas de
bâtiments larges

Bâtiments d’appartements
avec façades sandwich
porteuses
Éléments de mur Façades 2. Façades

Les façades en béton architectonique contribuent de


diverses manières à l’architecture d’un bâtiment:

Expressivité de la Les façades peuvent être conçues


comme portante ou non portante
façade Conception libre
et mono ou multicouche
Qualité élevée
Grande variété de finitions et de couleur de surface

Dimensions préférentielles
Hauteur d’étage
Masse maximum 10 tonnes
Epaisseur des panneaux  h/15
Largeur modulée sur éléments de
plancher
Poutres - poteaux

Constructions à ossature: Bureaux, bâtiments commerciaux, Constructions à portiques: Bâtiments industriels,


parkings, ... Halls de stockage, etc...

Construction à portiques

Portique de base : 2 colonnes + poutre de toiture


Poutres - poteaux

Exemples de couvertures

Béton cellulaire

Éléments nervurés légers

Couvertures en tôles d’acier


Poutres - poteaux

Poutres de toiture droites en forme de I

Portée 15à 32m

Constructions à portiques avec pannes

Pannes de 6 à 16 m
Poutres - poteaux

Constructions à portiques avec poutres primaires et secondaires

Variante avec poutres droites

Type de poutre Minimum Optimum Maximum

Poutre toiture (B) 12 m 18 - 32 m 50 m


Pannes 4 8 - 12 16
Poutre primaire (C) 12 12 - 18 24
Colonns (H) 4 12 20
Poutres - poteaux

Construction à ossatures

Noyau
Planchers
Poutres

Colonnes
Poutres - poteaux

Construction à ossatures

Bâtiments plus élevés (jusqu’à 40 étages)


Bâtiments bas ( 3 à 4 étages) Colonnes, poutres, noyau central et
Colonnes encastrées dans les éventuellement murs de contreventement.
fondations
Poutres – poteaux Poteaux

Grande variétés de sections

Dimensions recommandées
Poutres – poteaux Poutre

Une grande variété existe en matière de sections et de dimensions de poutres.

Pannes: petites poutres de toiture

Poutres rectangulaires pour toits

Poutres de plancher rectangulairess

Poutres droites en T- renversé et enn LL

Poutres droites en I Poutres

primaires de toiture Poutres

de toiture à versants
Poutres – poteaux Poutre

Les poutres de toitures de hauteur variable et de section en forme de I ont les dimensions:
Construction à ossature typique
Escalier et noyau des stabilité Escalier

Les escaliers sont coulés à l’envers pour assurer un bon bétonnage


Escalier et noyau des stabilité Escalier

On distingue les escaliers droits et les escaliers tournants ou en colimaçon

Escalier monobloc
Escalier et noyau des stabilité Noyau
La construction d’un noyau est une extension de celle des voiles. Les noyaux sont soit
préfabriqués comme une structure entière 3D ou formés en chantier à partir des voiles de
forme en T, en L ou en U. Dans le premier cas il faut se soucier du transport et des
tolérances d’exécution.
IV. CONCLUSION
Il existe essentiellement deux méthodes de réalisation des ouvrages
en béton:
1. Construction traditionnelle: L’élément est formé in situ c.a.d. Les
phases classiques: ferraillage – coffrage – bétonnage – décoffrage
sont effectuées en chantier. Le coulage de l’élément ce fait à
l’endroit même où la pièce sera incorporée dans la structure.
2. Construction préfabriquée: Les opérations de ferraillage –
coffrage – bétonnage – décoffrage sont effectuées dans des
conditions contrôlées d’usine. L’élément n’est placé à son endroit
dans la structure qu’après un durcissement suffisant.