Vous êtes sur la page 1sur 15

Fiche pratique

FICHE PRATIQUE

L’acte d’engagement
(AE)

Février 2020

www.francemarches.com
Chaque jour, France Marchés publie les appels d’offres publics de plus de 300 journaux de presse régionale (PQR, PHR), du BOAMP, du
Journal officiel de l’union européenne (JOUE) et de plus de 1000 sites d’acheteurs publics.
Table des matières

L’acte d’engagement

L’acte d’engagement (AE) constitue la « pièce maîtresse » du marché 3

L’AE est au sommet de la hiérarchie de l’ensemble des pièces contractuelles 4

Exemples de la prévalence de l’AE sur les autres pièces contractuelles  5

Le formalisme de l’AE : Exemples et contre-exemples 6

Le formalisme de l’AE : Le cas particulier des erreurs dites « matérielles »  7

Qui doit signer l’AE ? 8

À quel stade de la consultation devez-vous signer l’AE ? 9

Combien d’exemplaires de l’AE devez-vous fournir à l’appui de votre offre 10

Veillez à renseigner les rubriques « objet du marché » et « acheteur concerné » 11

Les renseignements relatifs à « l’avance » 12

Les renseignements relatifs à la durée d’exécution du marché 13

Les renseignements relatifs à la cession de créances 14

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


3

Préambule : L’Acte d’Engagement (AE) constitue la « pièce


maîtresse » du marché

Précision : Il existe un « modèle officiel » d’AE,


En signant l’Acte d’engagement, « vous
proposé aux acheteurs par la DAJ (Direction des
vous engagez ! »
Affaires Juridiques du ministère des Finances). Ce
modèle est presque systématiquement utilisé par
La mention ci-dessus n’a rien de rhétorique… Cela l’Etat, ses ministères et ses établissements publics.
signifie qu’en signant cette pièce, vous
manifestez votre adhésion pleine et entière aux Mais chaque acheteur peut choisir d’élaborer ses
clauses et spécifications du marché et de ses propres documents types, notamment l’AE, dès
pièces constitutives. Vous validez ainsi tous les lors que ceux-ci reproduisent toutes les mentions
aspects de votre offre et principalement, le prix que obligatoires et réglementaires. C’est souvent le
vous y avez inscrit. choix des collectivités territoriales.

Lien vers le modèle de la DAJ et sa notice


explicative

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


4

L’AE est au sommet de la hiérarchie de l’ensemble des pièces


contractuelles
L’AE (et significativement, ses mentions Les mentions de l’AE prévalent donc :
financières) prime sur tous les autres
documents contractuels. Il est identifié comme 1) Sur celles des autres « pièces particulières »,
tel dans la quasi-totalité des consultations rédigées spécialement pour la réalisation des
lancées par les acheteurs. prestations du marché (CCAP, CCTP,
documents financiers, planning…) ;
Cette « primauté » n’est plus mentionnée dans le
code de la commande publique actuellement en 2) Et sur celles de toutes les
vigueur (elle l’était dans l’ancien code de 2006). « pièces générales » telles le CCAG (pièce qui
Néanmoins, tous les Cahiers des Charges fixent les dispositions applicables à chaque
Généraux (les « CCAG ») pouvant être rendus catégorie de marchés), le CCTG (pièce
applicables aux marchés – et l’étant presque comportant les spécifications des marchés en
systématiquement - en mentionnent toujours le codifiant les clauses qui y sont d’emploi
principe. systématique – exemple pour les travaux de
génie civil), les normes ou labels rendus
applicables au marché…

En ce sens, vous ne pourriez faire


valoir des indications contenues
dans les autres pièces de votre offre
qui seraient contraires ou
incohérentes par rapport aux
mentions que vous auriez
renseignées dans votre AE.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


5

Exemples concrets de la prévalence de l’Acte d’Engagement


sur les autres pièces contractuelles 
Exemples (ou contre-exemples) :

• Hypothèse d’une incohérence entre l'AE et le


CCAP (Cahier des Charges Administratives
Particulières)
Si l’AE précise que le marché est « à prix ferme
et actualisable, » tandis que le CCAP prévoit un
prix « ferme non actualisable non révisable », les
dispositions de l’AE l’emporteront.

• Hypothèse d’une incohérence entre l'AE et le


calendrier d’exécution
Si ce planning prévisionnel établit un
commencement d'exécution avant la notification
du marché alors que l’AE prévoit que « le marché
prend effet à compter de sa date de notification,
» ce sont bien ces dispositions qui l’emportent
(arrêt du conseil d’Etat du 12 janvier 2011).

• Hypothèse d’une incohérence entre l'AE et


une police d’assurance
Si les modalités prévues dans une police
d’assurance exigée pour les prestations du
marché sont incohérentes avec les dispositions
de l’AE, ce sont celles-ci qui prévalent – par
exemple, concernant les conditions de révision
des prix (arrêt du 11 mars 2008).

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


6

Le formalisme de l’acte d’engagement : exemples et contre-


exemples
Dans tous les cas, veillez à bien renseigner Sur la forme :
voire reproduire à l’identique toutes les
Ne modifiez pas la présentation et la ventilation des
dispositions de l’AE !
prix telles que prévues dans l’AE – et ce quand
bien même vous fourniriez, par bonne intention, un
Sur le fond :
document annexe qui permettrait une lecture plus
La circonstance que vous ayez chiffré globalement précise de votre offre financière (arrêt de la CAA de
votre offre, mais sans préciser les montants Versailles du 11 septembre 2014).
respectifs des tranches ferme et optionnelle(s), rend
votre offre invalide (arrêt du conseil du 9 mai 2008).

Précision : Dans l’hypothèse ci-dessus, votre initiative, aussi louable soit-elle, pourrait à elle
seule vous faire perdre une chance de remporter le marché. Telles sont les règles… Le
principe « d’égalité de traitement des candidats » auquel est lié l’acheteur lui impose de
n’accepter que les propositions formulées sur une même base, quand bien même il
souhaiterait valider vos efforts.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


7

Le formalisme de l’acte d’engagement : Le cas particulier des


erreurs dites « matérielles » 
Une « erreur matérielle » que vous auriez Quelques exemples « d’erreurs matérielles » :
commise dans la rédaction de votre AE peut
faire l’objet d’un « rattrapage » par l’acheteur : il • Un « mauvais report » entre le montant de l’offre
ne pourra alors pas modifier de lui-même votre AE mentionné en toutes lettres et celui donné en
mais pourra vous poser la question (via sa plate- chiffres,
forme de dématérialisation) de savoir si
l’incohérence relevée en est bien une. Par la suite, • « Un zéro » oublié dans l’affichage de différents
si vous êtes déclaré attributaire du marché, il sera montants : « 220 Euros » (hypothèse réaliste) au
procédé à une « mise au point », laquelle prend la lieu des « 22 Euros » indiqués dans l’AE (arrêt du
forme d’une annexe à l’AE, mentionnant les conseil d’Etat du 21 septembre 2011),
erreurs rectifiées (voir le modèle proposé par la
DAJ et sa notice explicative). • Une confusion entre le prix d'achat au kilo et le
prix d'achat au détail auprès de votre fournisseur
et par extension : une erreur entre les coûts
horaires et les coûts journaliers pour une
prestation de services (arrêt du 10 décembre
2015).

Précision importante : Le
« rattrapage » de telles erreurs reste
une faculté pour l’acheteur, non une
obligation !

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


8

Qui doit signer l’acte d’engagement (AE) ?

Dans les premières rubriques d’un AE, vous Dans ces conditions, il y a deux possibilités :
pourriez être surpris de la présence de 2 articles
successifs portant la même mention : • Soit la société désignée comme
« Identification du co-contractant. » « mandataire » (vous ou l’un des autres
membres) a été habilitée et donc, à engager le
Seul l’un des 2 articles, celui correspondant à votre groupement tout entier : auquel cas seul la
situation, doit être rempli : mandataire signe l’AE. Condition : chaque co
traitant doit être identifié et avoir fourni une
• Soit vous candidatez pour votre propre compte délégation de pouvoir en annexe de l’AE ;
ou en qualité de représentant d’une société :
vous êtes alors considéré comme vous • Soit vous et les sociétés associées au sein du
présentant « seul » et devez alors remplir l’article groupement avez souhaité « garder la main » sur
correspondant ; vos engagements respectifs : dans ce cas,
chacun d’entre vous devra apporter sa signature
• Soit vous vous présentez en association avec aux documents contractuels – y compris
d’autres sociétés, cad en « groupement » - s’agissant des éventuels avenants au marché
lequel est représenté par vous-même ou l’un de initial en cours de contrat.
vos associés.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


9

A quel stade de la consultation devez-vous signer l’AE ?

Avant la réforme de 2015-2016, l'absence de En conséquence :


signature de l’AE rendait votre offre irrégulière,
sans possibilité de rattrapage (arrêt du conseil • La remise d’un AE non signé lors du dépôt du
d’Etat du 7 novembre 2014). Elle était donc écartée dossier initial n’est plus un motif de rejet et peut
sans être analysée. être régularisé,

Depuis la réforme de 2015-2016 (reprise en l’état • Sauf si l’acheteur a exigé explicitement cette
dans le code de la commande publique aujourd’hui signature dans l’avis de publicité ou les
en vigueur), l’AE n’a plus à être signé dès le documents de la consultation, auquel l’offre ne
dépôt de l’offre : cette signature n’est en effet serait pas rattrapable (réponse ministérielle du 16
requise que du seul candidat « pressenti pour juin 2016).
l’attribution du marché » - après qu’il ait fourni à
l’acheteur les pièces requises concernant la
régularité de ses obligations sociales et fiscales.

La fiche de la DAJ précise en effet « qu’alors


qu’un acte d’engagement était autrefois
requis de l’opérateur économique
soumissionnaire lors du dépôt de son offre, sa
signature n’est plus aujourd’hui requise qu’au
stade de l’attribution du marché », dans
l’objectif de simplifier le travail de l’acheteur, lequel
peut ainsi « aller droit » au contenu des offres sans
avoir à analyser préalablement toutes les
candidatures.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


10

Combien d’exemplaires de l’AE devez-vous fournir à l’appui de


votre offre : un seul, plusieurs ou … Aucun ?
Plusieurs hypothèses sont envisageables.

1) Soit vous candidatez en groupement : dans


ce cas, un seul exemplaire de l’AE doit être adressé
à l’acheteur - et non autant d’exemplaire qu’il y a
de cotraitants membres du groupement.

2) Soit vous vous portez candidat à l’attribution


de plusieurs lots dans une même consultation :
vous avez alors la possibilité de ne présenter qu’un
seul dossier de candidature pour l’ensemble des
lots – en revanche, vous devrez produire autant
d’AE que de lots, cad autant de réponse
particulière aux prestations de chacun d’entre eux.
Et dans chaque AE, précisez l’intitulé voire la
référence du lot concerné.

3) Soit vous vous portez candidat à un lot et :

• Soit que des « variantes obligatoires » vous


soient imposées,

• Soit que l’acheteur vous laisse la possibilité de


produire des « variantes facultatives ».

Il vous faut alors produire autant d’acte


d’engagement que de variantes – chacune de Veillez à bien lire les documents de chacune
vos propositions (sur l’offre de base, sur l’une des des consultations auxquelles vous vous
variantes) constituant une offre à part entière.
portez candidat !
Pour plus de précisions concernant les
« variantes », voir les articles R.2151-8 à 11 du
code de la commande publique.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


11

Veillez à bien renseigner les rubriques concernant l’objet du


marché et l’acheteur concerné

Il peut vous paraître « évident », alors même que


vous en êtes au stade de l’aboutissement de votre Aussi fastidieux soit-il, cet exercice
offre, de forcément connaître l’identité de l’acheteur est un indice devant permettre à
auquel vous vous adressé et a fortiori, la nature des l’acheteur de s’assurer que vous
prestations. faites acte de candidature à sa
demande en pleine connaissance
Il vous est néanmoins demandé de rappeler ces
de cause.
informations dans le contenu de l’AE, de façon
exhaustive.

1) S’agissant de l’objet du marché : Reportez-


vous et retranscrivez « fidèlement » la dénomination
qu’en a faite l’acheteur dans l’avis de publicité
publié.

2) S’agissant de l’identité de l’acheteur : De la


même façon, reproduisez « stricto sensu » toutes
les mentions relatives au statut de l’acheteur, ses
coordonnées postales et électroniques, numéros
de téléphone voire de télécopie, le service en
charge de l’exécution du marché (cas de grosses
structures publiques) et enfin, les nom et qualité(s)
de la personne habilitée à signer le marché.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


12

Les renseignements relatifs à « l’avance »

Que devez-vous entendre par le terme Attention :


« avance ? »
• Le montant de base sur lequel est calculée
l’avance n’est pas le même selon le type ou
Il s’agit d’une somme proportionnée au montant du
la décomposition de votre marché : marché
marché, qui peut vous être versée par l’acheteur
« classique » avec un seul prix ≠ marché à
préalablement à tout « service fait » de votre part
tranches conditionnelles (l’assiette de calcul est
cad, avant même le début d’exécution du marché.
alors le prix de chaque tranche) ≠ accord-cadre
La raison d’être de cette avance est de vous
à bon de commandes ou à marchés
permettre de vous préparer à l’exécution des
subséquents (voir articles R2191-16 à 19 du
prestations : approvisionnement en matières
code de la commande publique).
premières, anticipation quant à vos moyens
humains, matériels…
• De même, le taux de l’avance peut varier
selon le choix de l’acheteur, voire des
Elle ne s’impose pas systématiquement :
obligations qui lui imposées par la
• Tout d’abord, elle ne vous est que « proposée » : réglementation (voir à ce sujet l’article R.2191-7
il vous appartient de l’accepter ou non, en du code de la commande publique).
cochant une case dédiée dans l’AE.

• Ensuite, l’acheteur n’est tenu de vous la A noter concernant ce taux qui est
proposer que si : au minimum de 5%, une nouvelle
• Le montant initial de votre offre est supérieur à mesure en votre faveur puisque
50 000 € HT ; dorénavant : pour les marchés
• Le délai d'exécution prévisionnel des
passés par l'Etat, le taux de
prestations est supérieur à deux mois.
l'avance est porté à 20 % lorsque le
Ces conditions étant cumulatives – ce qui titulaire du marché ou son sous-
n’empêche pas l’acheteur de vous proposer cette traitant admis au paiement direct
avance pour des marchés de courte durée et d’un est une PME ou a fortiori, une TPE.
montant inférieur au montant réglementaire
Cette obligation est d’ailleurs
mentionné ci-dessus.
susceptible d’être étendue en 2020
aux 322 grandes collectivités
territoriales françaises (voir notre
article dédié).

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


13

Les renseignements relatifs à la durée d’exécution du marché

La durée d’exécution sur laquelle vous vous


êtes engagé n’est pas anodine !

Vous avez peut-être été appelé à proposer une


durée « optimisée » qui vous a permis de remporter
le marché (toujours au regard de l’analyse faite par
l’acheteur à partir des autres critères).

Vous avez alors à renseigner soit :

• Le délai d’exécution ou les dates


prévisionnelles de début d’exécution et
d’achèvement ;

• Si l’acheteur a fixé ce délai en jours, il s’entend


en jours de calendrier donc, comprenant les
samedis, dimanches et jours fériés compris 
(hormis le 1er mai !) ;

• S’il est fixé en mois, il est compté de quantième


à quantième, du 20 au 20 par exemple ;

• S’il est fixé une date de début d’exécution, il est


fixé une date d’achèvement des prestations.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


14

Les renseignements relatifs à la cession de créances

Précision : L’acheteur n’a plus à vous fournir


Vous avez la possibilité, dès
automatiquement cet « exemplaire unique » ou un
l’attribution du marché, de céder « certificat de cessibilité » : c’est à vous de le lui
auprès d’un organisme financier la demander.
créance que vous détenez auprès
de l’acheteur, laquelle est d’un Il vous sera alors délivré, pour faire valoir votre
créance :
montant égal à celui mentionné
dans l’AE. • Soit ce que l’on appelle « un exemplaire
unique » - comprendre : une copie de l'AE de
votre marché, sur laquelle devront être
Cette opportunité vous est offerte, soit pour indiqués : d’une part, une mention signée par
rembourser les intérêts d’un emprunt que vous l'acheteur mentionnant le montant de votre
auriez auparavant contracté, soit pour solliciter créance et d’autre part, le montant de celle-ci ;
l’octroi d’un prêt pour l’avenir.
• Soit ce un certificat de cessibilité, dont un
Dans cette hypothèse, vous devez préciser modèle est proposé aux acheteurs et est annexé
l’identité de la personne habilitée, au sein de la au code de la commande publique (lien pour voir
structure de l’acheteur, à vous fournir tous les détails de ce document).
renseignements pour cette cession de créance à
savoir ses nom, prénom, adresses postale et
électronique et numéros de téléphone et de
télécopie : Il s’agit de la ou des personnes
chargées du suivi de l’exécution du marché
public - ou du comptable assignataire chargé
des paiements pour le compte de l’acheteur.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


Chaque jour, France Marchés publie les appels d’offres publics de
plus de 300 journaux de presse régionale (PQR, PHR), du BOAMP,
du Journal officiel de l’union européenne (JOUE) et de plus de 1000
sites d’acheteurs publics

www.francemarches.com