Vous êtes sur la page 1sur 13
SSN 0768-295, Ceci nest pas un livre mais un rece de legons. Ou, plats, un fichice de notes prépastites & explication orsle de I'Ana~ Tysique du sublime (Kant, Gisique del fal de ager, 95 23- 29). Il ne dispense nullement de lire le text kanten, il exige Ta ecoilerte de ces notes vest pas acheve, et le profeseur aut jamais fini son cours, De cette double négligence, eulee ton double défat: Iérture conserve les loutdeuts les edies de Fexplication orale, qui suit le rexte kanien pas fen méme temps, l'ensemble est loin de «couvir» ce texte, je re parle pas du + contenu, qui est inépuisable, mais méme selon la «letere Le geare de ccs legons est modeste. On Vappelait naguire ccexplication de teaten. Une de ses eégles ese de trouver Tex- plicttion du texte dans le texte, sine resource extéricure, Ce ‘que jak fie, en éeendant routefois les rferenes & Tensemble thes ois Critiques, comme Analytique du sublime y conesine. Pourquoi publier cs notes en Test? La question excide Legous sar PAnalytigne dealin toujours ce que Ix auteur» peut avancer en guise de raisons ou dexcuses. En voici quelae-unes, I imagine que ces noes serone propre a évier des mépriss dans la lecture dt texte ancien, et aussi dans les discussions, en cours ou & Yeni, aver ses colligues philosophes. I se convaine ausi que ce livre, une fois public, permenta ealléger beaucoup celui qui ee en ‘hantiee, I aimeraie encore que les marques vsibles de Ten- seignemene onal, qu'il y a laissées,fassene de ce fichier une sore dhommage maladroi, e d'adiew, a cete «profession + si range : on ne enseigae la philosophic» qu’en apprenant & Philosopher. Tel qu'il est, je dedi le recuel ax écinnts ui ict et I, ont support ce restasement pendant des années, Sil fallait en désigner le propos de_ quelques mor, on pourra dze que cs legon wsen isoer, dans le texte kantin, Fanalyse d'un diférend dans le sentiment, qui ce aust celle un seatimene du diferend, ct & rapport le moti de ce sentiment au transpore gui conduit toute pensée (y compris tigue) a se Ties, ‘ae braatiate de pp, 4/199, 0195 ds Te pew calle De ‘aha, $08 moe desde llc SIGLES UTILSES ‘Auth. Anthrplogi point de sue pregmatigne (1798), ta. frang Foscaule, Vin, 1970. Gepond, :4 Da premier fordemene de ls dierece des sigions ans espace» (1768), tad. fans, Zac, in Qelger ‘pues prdritiques, Ven, 1970, KRY: Giga dela raion pratique (1788), ta. fg. Pi ve, PUP, 1943; Krith der praise Vor, Ham Borg, Meier, 1974, ARV A,B: Geiqu de lesson pave (A 1781; B:1787), ed fang Temesaygucs et Paced, PUR, 1980; Kei der rece Ver, Harbours, Mcies, 1956. UK: Cinque dela fut de jger (1790), ead. Fag. Pic Teme Ven, 1979, Krk der Ursa, Hamm ours, Meines, 1974, Orient, : Qretce que Farintr dans lt pene? (1786), ed. fran. Philnenko, Ven. 1978, a Premie Intruction 8 Griiquede lac de ager (1789), ae Fang. Guillerni, Vi, 1975 NEB : Pou les wois Gitgns, es rfences sot fits eabord {it eaduction fangs, nmi & Vion allemande. Les freces spine on as pees un sgl apellen a Cogn del fale {be jngor Le signe «cm,» suivant wn appl & la eadacion Fagase signle que celle we modi 1. La séflexion esthétique 1. Le systime et le sentiment atch assignée a In Critique de la fault de jag, qu'exe plicite soa Inrocluccion, est de tblirFunité de la philosophic pres la seve « division » ue les deux premizres Critiques hi nr inligée. Une leeere,conrecte mais top confante dans Ia lee, woit cette tiche Faccomplir gre A U'dée régulatice Fue finalicé de la nature qu'exposera Ia dewiéme Partie de In eroisgme Gitigne, Cete Ld fait en fe ew poat » recherche cate le théorique et le pratique par-desus Vabime reuse auparavaneenee la connaissance des objes selon les conditions ide Texpérience pesible et la réalisation de Ia liber sous Vincondivionné de a loi morale. Dans louvereure de ce passage la critique de la ficult de juger esthixique remplirat, selon ladice lecture, un office principalement prépartoire: Te godt au soins, sion Te sentiment sublime, ofr le paradoxe d'un Levon sur MAnalytique di sublime iugemeat qui part vou & la particulart, a la contingence et fu problématique. L’Analytique du godt lui rsteuere une universe, une finalicé et une nécesie, toutes subjectives certes, en révilane simplement son sttut de jugement rele chissant. Cest ce stare qui sera reporeé sur le jugement tléo- logique pour en legitimer exatement usage. La validation da plist subject ne fai aloes quvineroduige celle de laclélogic sarurlle ‘Cewelectre pure pleinement justice par la fagon done la réflexion est présente dans Ilnroliction de la woisitme Cr ‘gue. La faculté de juger ese dite «simplement reféechissamtes lorsque «seul le particulier ese donn » ex qu'il sag de « tou. ver Funiversel » 28; 15). Elle est ce que lAnsémpaigie (44) nommera Wits, ingeivm, inventer le généeal pout le par calier, trouver une ident dans une mulkplcité de dissem= blables. Sa flexion est convaquée a la iche de réaniiaton, ese donc en raison de sa fonction hesistique: la faculeé de juger pure n'a peur-ue pas «une législation qui lui soit ropre , mais i se pourrae qu'elle aie du moins « un principe particulier pout chercher ses lois (26; 12). Dans les termes de Is mouvance juiciire employés att paragraphe Ide ete nroduction (23-24; 9-10), la faculté de juger n'aura pas de ‘domaine » of elle lépitérraie de fagon autonome, mais son Principe particulier peut sappliquer a « quelque tertitice On eneend que ce principe, justement parce quil n'est pos legiférae, peut venir supplémenter les legislations determi faates de Tentendement dans son domaine théorique ee de la raison dans son domaine pratique, er par conséquent les técon. cilet, La files» de la réflexion fait ainsi sa force» Cea faiblesse se remanque & ceci que ce principe qui ex pariclie & ta éfexion ese « un principe @ pron implement subject» (26; 12). Tl ne concerne pas la érermination des objes que sont le monde pour lentendement etl bere pour Ja raison. Mais aussi bien les objets ainsi déverminés ne Pont 6 par es deux précédentes Grtigaes que comme possibles La riflexion eubtiqne rir Le ingens ss applique & cs objets dans ler Feral com oe de ge me Reales qui céterminent leur posite prin ne sfiiene fos rendre compte de le price done oer EP cdsounre tne génelit ou ime unieralte gut ses pasclle de leur pose mals de eur existence. Ba question Giique et de termine clon goal principe tron se four hemi dee dca ‘Ce qui ex pon en principe prc problémaique, Cae ue ce procipe ve dot se wouver oi dane le domaine de ene demenethéorique ni dans eli de I on prague. Tne doi pas re empruneé A une ate ato facie que la face de ger ello-méme. Clleci ene peut que se doone &elle- time comme lo un el principe ancendacal» 28; 16). Tale eta «subjective» de ce principe Ta faux cst ln mime qu Tinvente, Ce prinpe, qui réslt d'un art luce que dela rion ec qui ne peu Fappliquerqu'aver a, Ee principe ne pew done ps ao la meme aid objective Gurls cago pout Fenrenderment ox la fol pout It ton ie, qs disne pe argumeneaion, r Ce principe, on le sait, est celui d’une téléologie de la nature pou i iba. En june caps li, pea + arse pense les lis praise a nature» comme forma on Tntie de Tespérence» tl ue note fculé de comaite dns son ensemble (Cea-vie a penae elleméme) pour avoir determing son polit, som Bef stir Ere omen (28; 16) Cost pce & coe Le simplement ri inc, enon lari, que es drains spre de a ate de la bent peuven Ere rei, sane ie perce de leur hestogeni Tl stat dooe pes dsctable que la eflxion est convaquée a scl de Insite Grig a sel tite dese capac Fv: lem ne at le ude sur hu pour dehier ke lois empiriques de a ature Gin sac au prose de eseemblemenr de la poste phils Lepons sur FAnalytique dt sable hig sve elleméme puitque la fait nature ne pe Alor eve pene qu analogue, «nach dor Augie» (2, 12°13), ave sl de ls nin dans son wage prague, ob fn ex I asa pr Ide. convient dane dmeoduiee lnfacaleseive ce entendemen lao pour are 1 suppmenaion ingen ce pee Pour le eee de Tloroduction e Se tent ps i dnvgue «encore ue ton» po fel en ene hergue pane Eke len tn ea atone de ete son «sembled une importance enc pls grande» que eli qu'on sien cinder Ce deer Eat logue» (ey 12 a0 so sunset dela derminaton des domains elif ces erties de gilt, Cla ule jug plas pon tance concen les «facut de Vise» iid), ce Ton da Gul appariene& la pycholgieteanscendantale si ce nom Mea top apparené & cla de a « pene ool dont ies Paalogmes de la premire Coviqe ont Salfarment ‘mone quelle ne te son origine que cu simple mal tend» (KRV'B, 308; 413). Ce nest pas Te hiew de discuer cee din, some toute Gigmatiqe, ene les feats de connaissance gic) rele ate Time dan ler ensanbler doe I 6s nsrodction dese fe palin, neste «torda 0 un able fameoe (42; 36) Cece dsinton, tI par Ieisme qu'elle indie en eur, sont pout mporans