Vous êtes sur la page 1sur 164

MEMO MECANIQUE

V28.0 - 08.01.2014
Base d'éléménts de mécanique / formules / Matériaux
- publié sous licence GNU / GPL - © Patrick ROCH

généralités: Données matériaux et éléments de machines:


1.0 généralités 4.1 données de visserie /comparatifs ISO vs AISI
1.1 glossaire 4.2 clavettes parallèles et rainures de clavettes
1.2 Procédés de fabrication 4.3 données et types de soudure
1.3 densités 4.4 Données aciers et métaux ferreux
1.4 Unités légales 4.5 Action des éléments d'addition des alliages d'acier
1.5 indices de prix 4.6 Données inox (stainless) / titanes
1.6 Dessin 4.7 composition des alliages
4.8 Données aluminiums et alliages
Conversions, équivalences 4.9 Données cuivres / laitons / bronzes / autres cuivreux
2.1 conversions impériales / métriques 4.10 Données matières plastiques
2.2 conversions pieds \ pouces \ mm 4.11 appellations commerciales et densités des plastiques
2.3 équivalences des duretés vickers, brinnell et Rockwell 4.12 traitements thermiques et de surface des matériaux
2.4 gauges de tôlerie AISI / ASTM 4.13 Goupilles cylindriques standard
2.5 équivalences materiaux ISO / ASTM / AISI 4.14 goupilles coniques taraudées métriques
2.5.1 équivalences matériaux cuivreux 4.15 Alliages exotiques à très bas point de fusion
2.6 conversions forces / pressions 4.16 caoutchoucs et élastomères
4.17 Données RDM sur les bois
Calculs, formules et données techniques: 4.18 electrotechnique (données)
3.1 Calculs de dilatation linéique 4.19 dimensions standard pour moteurs électriques
3.2 calculs aéronautiques
3.3 trigonométrie et logarithmes
3.4 coefficients de friction
3.5 poussée des vérins hydrauliques et pneumatiques
3.6 modules de young
3.7 coefficient de Poisson
3.8 éléments de géométrie
3.9 calculs de charpente
3.10 formules de RDM
3.11 calculs de RDM
3.12 calculs de visserie
3.13 électrotechnique (formules)
3.14 courbes de Wohler, calculs de fatigue des matériaux
3.15 rugosité
3.16 tolérances et ajustements
3.17 calcul rapide
3.18 Couples de serrage
3.19 tolerances de decoupe laser, plasma, oxy, waterjet
3.20 formules de physique
3.21 vecteurs
3.22 Rappels mathématiques
3.23 calculs de roulements

Divers liens
Le catalogue de profilés Metallium
Ma base de roulements à billes
Le MHBK
Nuances-matieres
Tous les chiffres donnés ici le sont à titre indicatif, mais n'en demeurent pas moins fiables.
Les cas les plus défavorables sont toujours ceux pris en compte
Ce mémo constitue une aide à la décision et est fort utile en phase de pré-étude afin de faire les meilleurs choix (ou les moins mauvais...), en étude ainsi qu'en phase
de développement.
www.patrick-roch.com © Patrick ROCH 2013
Date version description sommaire

06.03.1998 0.9.0 création du mémo

1998 à 2012 1 à 16.4.3 modifs non répertoriées, création des principaux onglets.

ajout traitements de surface + mise en forme. création de l'onglet notes de


28.03.2012 16.4.4
versions

correction tableau conversion pressions + ajout autre tableau conversion


29.03.2012 16.4.5
pressions depuis PSI

ajout de l'onglet rugosité, ainsi que l'onglet procédés de fabrication


30.03.2012 17.0.0
(incomplet)

04.04.2012 18.0.0 ajout de l'onglet goupilles cylindriques ainsi que celui de goupilles coniques

06.04.2012 18.1.0 mise à jour rugosités + refonte mise en page fichier XLS

06.04.2012 18.1.1 mise à jour calculs de visserie, ajout de l'onglet alliages exotiques

12.04.2012 18.1.2 ajout un tableau conversions po et 1000, po fractions et mm + l'inverse

16.04.2012 18.1.3 ajout d'un tableau pas metriques (onglet donnees de visserie)

23.04.2012 18.1.4 ajout donnees rugosite + ajout tableaux equivalences matériaux

03.05.2012 18.1.5 donnees visserie: ajout tableau taille de vis UNC / UNF / UNEF (extra fine)

15,05,2012 18.1.6 ajout aciers (encore…)

17,05,2012 19.0.0 ajout onglet courbes de wohler

30.05.2012 19.1.0 ajout logarithmes dans l'onglet trigo

15.06.2012 19.1.1 mises à jour liens internes

15.06.2012 20.0.0 ajout de l'onglet tolerances et ajustements

10.07.2012 20.1.0 ajout de données sur les aciers

24.07.2012 20.2.0 ajouts et corrections données de visserie (couples ANSI)

07.08.2012 20.3.0 creation de l'onglet conversions forces - pressions

01.10.2012 21.0.0 création de l'onglet calcul rapide

03.10.2012 21.1.0 ajout aciers (encore…)

ajout onglet couples de serrage (déplacement des tableaux de couple des


15.10.2012 21.2.0
onglets calculs et données de visserie)

12.12.2012 22.0.0 ajout onglet tolérances de découpe laser, oxy, plasma, waterjet

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL notes de versions, 2
Date version description sommaire

12.12.2012 22.0.1 ajout procédés de fabrication

04,01,2013 23,0,0 ajout onglet formules de physique de base

21.01.2013 24.0.0 ajout onglet élastomères et ajout de données dans coefs de dilatation

22.01.2013 24.1.0 ajout onglet électrotechnique (données), ajout données calcul rapide

24.01.2013 24.1.1 ajout données electrotechniques

15.05.2013 24.2.0 ajout tableau thermoformage (plastiques)

11.06.2013 24.2.1 correction tableau conversion forces / pressions

20.06.2013 24.2.2 ajout traitements de surface

02.07.2013 25.0.0 ajout onglet vecteurs

28.08.2013 25.1.0 ajout onglet RDM des bois

29.08.2013 25.1.1 chgt mise en page onglet torques

17.09.2013 26.0 ajout onglets glossaire et équivalences matériaux cuivreux

28.09.2013 26.1 corrections et ajouts onglet calcul rapide

18.11.2013 27.0 ajout onglet mathématiques

08.01.2014 28.0 ajout onglet calcul de roulements + onglet dimensions moteurs standard

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL notes de versions, 3
sommaire
Généralités sur quelques matériaux usuels
coefficient de
conductivité
température de dilatation standard Module de
matériau masse volumique thermique
fusion (°c) (1.10-6m, plage 0- Young (N/mm²)
(w.cm.°c)
200deg.c)

aciers 7.85 1510 10 à 14 0.46 210000

alliage Wood 60-70

alpax 2.65 580 20 1.65 70000 à 75000

aluminium 2.7 650-660 25 2.37 70000

argent 10.5 960-1040 19 4.18 74000

béton 2.6 à 2.8 . / . 0.0092 28000

bronzes 8,85 à 9,3 900 17,4 à 18,8 0,4 à 0,7 100000 à 120000

chrome 7.19 1857 6 0.91 250000

cire blanche 68

cuivre 8.96 1080 16.6 3.98 126000

dural 2.79 650 22.6 1.29 75000

étain 5,75 à 7,31 232 20 0.64 40000

fer 7.87 1535 12 0.803 200000

fontes 6,8 à 7,8 1100 à 1300 5 à 15 0,21 à 0,63 100000

invar 8.131 1500 0.8 140000

laitons 8,3 à 8,9 920 18 à 21 0,84 à 1,21 92000 à 120000

maillechort 8.72 1060

métal Darcet 94

nickel 8.9 1453 13 0.9 220000

nylon 1.14 220 7 0.0029 5500

or 19.35 1100 14.6 3.17 76000

platine 21.09 1768 0.716 168000

plomb 11.35 327 29 0.346 14000


300 à plus selon
téflon 2.2 18 0.25 2500
nuance
titane 4,42-4,54 1660 8.5 0.2 105000 à 112000

tungstène 19.3 3410 4.5 1.78 420000

verre 2.6 700 à 800 8.6 0.012 50000 à 90000

zamak 6,6 à 6,7 380 à 410 39.7 1.13

zinc 7.14 420 35 1.15 80000

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.0 généralités, 4
Glossaire
(source: Euralliage.com)

A
Affinage :
Purification de la matte ou d'un métal non pur en vue d'obtenir un métal pur ou un mélange doté de propriétés
déterminées.

Alésage :
L'alésage consiste en l'usinage de la paroi intérieure d'une pièce de révolution brute de fonderie ou de forge, afin
de lui donner ses dimensions définitives.

Alliage :
Produit métallurgique résultant de la combinaison de plusieurs métaux. Les alliages permettent d’obtenir diverses
caractéristiques : dureté, souplesse, légèreté, conductivité, anticorrosion, facilité de fusion, aptitude à l’usinage…

Aluminium (Aluminium):
L'aluminium est un métal de couleur blanche argentée, de masse volumique faible (2700 kg/m3) qui fond à 660°C
et bout à 2467°C. Ses propriétés spécifiques sont intéressantes lorsqu'il est allié à d'autres éléments d'addition.
Ainsi, il entre dans la composition d'alliages légers.

Allongement à la rupture (at break) :


Désigné par le sigle A%, il caractérise l'allongement maximum que peut supporter une éprouvette ou pièce avant
de casser.

Anodisation :
Dépôt d’une couche superficielle protectrice d’alumine (de 15 à 24 µm), de teinte naturelle ou colorée, par
traitement dans un bain électrolytique. Procédés conformes à la norme NF A 91-450. L’ADAL gère l’attribution, en
France, de la marque de qualité européenne EWAA.

Anode :
(du grec ana, en haut et hodos, route ) : Electrode d'arrivée de courant dans un milieu de conductivité différente.
Lors d'une électrolyse, les plaques de métal à déposer sont situées à l'anode, au potentiel le plus élevé .

Arrachement lamellaire :
Fissuration parallèle à la peau d’un produit laminé, au droit d’une zone sollicitée dans la direction de l’épaisseur ;
risque généralement dû à l’inclusion de sulfures plastiques pendant le laminage.

B
Brinell (Dureté):
Dureté Brinell : l'essai consiste à appliquer une force F Newton sur une bille en acier ou en carbure, de diamètre
déterminé D mm. Maintenir la pression pendant 15 à 30 s selon le métal. Mesurer le diamètre d mm de
l'empreinte obtenue. On en déduit la valeur de HB en MPa par une formule.

Bronze (Bronze):
Alliage essentiellement constitué de cuivre (Cu) et d'étain (Sn, de 5 à 12 %) possédant des propriétés
intéressantes vis-à-vis de la corrosion et du coefficient de frottement.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 5
Glossaire
Cadmium :
Métal utilisé notamment dans les alliages pour la protection des métaux.

Calamine :
Pellicule d’oxydes de fer qui se forme à la surface des barres ou des tôles au cours du laminage à chaud ; doit
être éliminée (par brossage, sablage, grenaillage…) avant la mise en peinture.

Cathode :
(du grec kata, en bas et hodos, route) : Electrode de sortie de courant dans un milieu de conductivité différente.
Lors d'une électrolyse, les pièces à plaquer recueillant le métal (recombinaison anions + électrons) sont situées à
la cathode, au potentiel le plus bas.

Chrysocale :
Alliage de cuivre-étain -zinc.

Coeficient de poisson (Poisson's ratio) :


Le coefficient principal de Poisson permet de caractériser la contraction de la matière perpendiculairement à la
direction de l'effort appliqué.

Conductibilité (Conductibility) :
La conductibilité est la propriété que possèdent les corps à transmettre la chaleur, l'électricité ou certaines
vibrations.

Conductivité (Conductivity) :
La conductivité caractérise la résistance au passage du courant ou de la chaleur dans un matériau. La
caractéristique inverse est la résistivité.

Contraction thermique :
D'une manière générale, les matériaux subissent un allongement sous l'effet de la chaleur ; c'est la dilatation. À
l'opposé, ils subissent un raccourcissement sous l'effet de froid ; il s'agit de la contraction. Les matériaux ne
réagissent pas tous de la même façon sous une même température, car ils ont des coefficients thermiques
différents. Par exemple, l'aluminium peut se dilater environ deux fois plus que l'acier sous une même variation de
température.

Contraintes (Stress) :
Intensité, en un point d'un corps, des forces internes qui agissent normalement ou tangentiellement à un plan de
surface unitaire passant par ce point.

Corrosion (Corrosion) :
Action et effet des substances corrosives ou d'un milieu corrosif. La corrosion altère le matériau par
transformation chimique ou physico-chimique.

Corroyage (Kneeding) :
Opération consistant à déformer un métal en provoquant un allongement dans une ou plusieurs directions
privilégiées.

Courbe de Wöhler :

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 6
Glossaire
Essai de fatigue consistant à soumettre plusieurs éprouvettes à des cycles d'efforts périodiques, d'amplitude
maximale et de fréquences constantes et à noter le nombre de cycle Nr au bout duquel la rupture se produit. On
reporte ce nombre Nr, en général sur une échelle logarithmique, en fonction de la contrainte maximale des
cycles. A chaque éprouvette correspond un point du plan (å, N ) et, à partir d'un lot d'éprouvettes soumises à des
contraintes maximales différentes, on obtient une courbe nommée courbe de Wöhler ou courbe S-N (Stress-
Number of cycles).

Cuivre (Copper) :
Le cuivre est un métal de couleur brun orangé de masse volumique élevée (8940 kg/m3), qui fond à 1083°C et
bout à 2567°C. Il présente une faible dureté, il est inaltérable à l'eau et à la vapeur d'eau et est très bon
conducteur de l'électricité et de la chaleur.

D
Dilatation :
D'une manière générale, les matériaux subissent un allongement sous l'effet de la chaleur ; c'est la dilatation. À
l'opposé, ils subissent un raccourcissement sous l'effet de froid ; il s'agit de la contraction. Les matériaux ne
réagissent pas tous de la même façon sous une même température, car ils ont des coefficients thermiques
différents. Par exemple, l'aluminium peut se dilater environ deux fois plus que l'acier sous une même variation de
température.

Ductilité (Ductility) :
Propriété de certains matériaux (essentiellement des métaux) de pouvoir être étirés et allongés sans se rompre.

Dureté (Hardness) :
Qualifie la capacité d'un matériau à résister à la déformation. La dureté d'un matériau est définie comme la
résistance qu'il oppose à la pénétration d'un corps plus dur que lui. Par exemple, l'acier est plus dur que
l'aluminium, car il est plus difficile à rayer. En d'autres termes, la dureté dépend de la facilité avec laquelle un
corps peut déformer ou détruire la surface d'un matériau en y pénétrant.

E
Ecrouissage (Cold working reduction) :
Opération consistant à modifier localement l'état structural d'un métal par déformation dans le domaine plastique.

Effort (Load) :
Action exercée sur une pièce ou une structure. Synonyme de charge et de chargement.

Elasticité (Elasticity) :
Propriété physique d'un corps à reprendre sa forme initiale après suppression de la sollicitation.

Electro-érosion :
Méthode assez récente d'usinage par étincelage ; est largement utilisée pour mettre en forme des matériaux
conducteurs, et ce en dépit de la relative lenteur du procédé.

Electrolyse (Electrolysis) :
Décomposition chimique de certaines substances sous l'effet d'un courant électrique.

Electrométallurgie :

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 7
Glossaire
On nomme électrométallurgie l'ensemble des techniques de préparation ou d'affinage des métaux dans
lesquelles on utilise l'électricité. Cette dernière peut intervenir soit comme source d'énergie thermique (effet
Joule), soit comme agent de déplacement de charges (migration d'ions) dans un électrolyte, composé fondu ou
en solution aqueuse.

Emboutissage :
L'emboutissage permet d'obtenir des pièces de formes déterminées, sans recourir à la fusion. L'opération peut se
faire à froid ou à chaud, manuellement ou par l'intermédiaire de machines (presse à emboutir). La pièce est
formée à l'aide d'estampes (poinçon et matrices) adéquates, entre lesquelles est comprimée une feuille de métal.
Il existe d'autres procédés de formage, tels le fluotournage, l'hydroformage, le repoussage et les méthodes
électrohydrauliques, électromagnétiques, pneumatiques ou par explosion.

Epaulement :
Surface plane parallèle à l'axe de révolution

Estampage :
L'estampage est réalisé à l'aide de machines spéciales (mouton, marteau-pilon, presse verticale, machine à
forger horizontale, etc.). La déformation plastique du lopin de métal provient des parois de la cavité creusée dans
la matrice. La pièce obtenue a une forme et des dimensions très proches de celles de la pièce finie. L'estampage
permet d'économiser de la matière, d'écourter le temps d'usinage, d'obtenir des séries importantes de pièces
semblables, avec des tolérances assez serrées, et d'améliorer les propriétés mécaniques (résistance, résilience,
allongement, limite de fatigue, etc.), car les fibres de la matière métallique sont toutes orientées dans le sens des
efforts et les amorces de rupture sont inexistantes.

Etain (Tin) :
L'étain est un métal blanc, très malléable, de masse volumique 7280 kg/m3, qui fond à 232°C et bout à 2250°C. Il
est surtout utilisé dans les alliages métalliques.

Etirage (Stretch) :
Consiste à déformer un métal en provoquant un allongement dans une direction privilégiée.

Etuve (Stove, Oven) :


Enceinte chauffante fonctionnant, dans la majorité des cas, dans l'air (parfois sous vide ou gaz neutre) et
permettant d'effectuer des traitements thermiques à température régulée.

Extrusion :
L'extrusion, en métallurgie, est un procédé de filage à chaud qui consiste à porter les métaux à une température
adéquate, puis à les faire passer, sous une très forte pression, à travers une filière dont les ouvertures définissent
le profil recherché.

F
Fatigue (Fatigue) :
Désigne une évolution locale et progressive mais irréversible des caractéristiques mécaniques d'une structure
soumise à des contraintes et des déformations variables et répétées.

Feuillard :
Produit plat laminé à chaud ou à froid, d’une largeur inférieure à 600 mm et d’une épaisseur de 0,3 à 15 mm.

Filage (Spinning) :
Consiste à déformer un métal en provoquant un allongement dans une direction privilégiée.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 8
Glossaire
Filetage :
Les filetages déterminent la compatibilité des vis et des écrous. Ces éléments étant complémentaires, l'exécution
des filets (en creux ou en relief selon le cas) doit être conforme à des normes précises de fabrication, qui fixent
les caractéristiques des différentes parties.

Fonte (Cast iron) :


Classe de matériaux sidérurgiques obtenus par mélange de fer et de carbone, dont la teneur en carbone est
comprise entre 2,5 % et 6 %.

Forgeage (Forging) :
Opération de corroyage destinée à travailler un métal, en général à chaud, pour lui donner une forme simple et/ou
améliorer sa qualité.

Formage (Forming) :
Opération qui consiste à donner une forme à un composant drapé (appelé aussi prédrapé).

Fragilité :
Un métal fragile est un métal qui se rompt au lieu de se déformer. Le verre, la fonte, le béton et les céramiques
sont d'excellents exemples de matériaux fragiles. Ils ne supportent pas les efforts de pliage et se brisent lors d'un
choc ou impact.

Fraisure :
Logement conique destiné, par exemple, à recevoir une tête de vis.

Frittage :
Le frittage en phase solide consiste à agglomérer des poudres à une température à laquelle tous les constituants
restent à l'état solide (soit env. 80 % de la température de fusion du corps le plus fusible), en appliquant
simultanément une pression ou une charge.

G
Galvanoplastie :
La galvanoplastie est utilisée pour l'application de dépôts qui peuvent être : protecteurs (chromage,
galvanisation), décoratifs (dorure, argenture, nickelage), ou encore destinés à la reproduction de pièces
métalliques à partir d'un moule en cire, qu'on rend conducteur au moyen d'un vernis.

H
Hall-Héroult (procédé de) :
Principal procédé employé pour obtenir de l'aluminium, consistant en une électrolyse de l'alumine dissoute dans
un bain de cryolithe à 980 °C.

Hydrolyse (Hydrolysis) :
Décomposition d'un corps par fixation des ions H+ et OH- provenant de la dissociation de l'eau.

I
Inclusions :

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 9
Glossaire
On distingue les inclusions métalliques (gouttes froides) et les inclusions non métalliques (phosphores, silicates,
oxydes, sulfures, laitier, sables, scories, etc.). Les inclusions perturbent la structure de l'alliage en réduisant ses
caractéristiques mécaniques. Leur influence nocive varie selon leur taille, leur répartition, leur nature et leur
forme.

Isotropie (Isotropic - Isotropy) :


Se dit d'un matériau dont les caractéristiques générales et le comportement sont identiques quelle que soit la
direction spatiale considérée.

L
Lamage :
Logement cylindrique destiné, par exemple à recevoir une tête de vis. Les lames servant au lamage et à l'alésage
sont montées perpendiculairement sur des broches, les arêtes coupantes étant, selon les cas, perpendiculaires
ou parallèles à l'axe de rotation. Pour forer des cavités dont les parois ont un profil évolutif, on utilise des lames
de forme qui agissent sur une pièce en rotation selon un principe analogue au tournage. Enfin, nombre de fraises
sont munies de lames rapportées, généralement fixées au moyen de vis.

Laminage (Rolling) :
Série d'opérations de corroyage destinées à transformer progressivement la forme d'un lingot de métal pour
obtenir des produits plats (tôle) ou des produits longs (barre, ronds, profilés).

Limite d' élasticité (Elastic limit) :


Valeur maximale de la contrainte au-delà de laquelle le comportement n'est plus linéaire et élastique.

Loi de Hooke (Hooke's law) :


Dans le domaine élastique linéaire, la loi de Hooke relie la déformation à la contrainte exercée par l'intermédiaire
du module de Young.

M
Magnétisme :
Le magnétisme est la propriété des métaux ferreux d'être attirés par les aimants. Seuls les métaux ferreux sont
sensibles aux aimants. Les métaux ne contenant pas de fer, comme le cuivre, l'aluminium et le laiton ne sont
donc pas soumis aux effets du magnétisme.

Maillechort :
Alliage de cuivre, nickel, zinc, généralement utilisé en : orfèvrerie, horlogerie, médaille, lunetterie, instruments de
musique, matériel médical, stylo, briquets, électrotechnique, électromécanique, électronique, automobile,
téléphonie, etc...

Malléabilité :
La malléabilité est la facilité avec laquelle un matériau se laisse façonner, étendre et aplatir en feuille mince sous
un effort de compression. Les procédés de compression sont le forgeage (martèlement) et le laminage (rouleau
compresseur). L'or, l'argent, le fer blanc et le plomb sont très malléables. La malléabilité croît avec l'augmentation
de la température.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 10
Glossaire
Masse Atomique :
Masse en grammes d'une mole d'atomes d'un élément. La masse atomique du Carbone est de 12 g.

Masse volumique :
Quotient de la masse d'un corps par son volume. S'exprime en g / cm3 .

Matage (Beating) :
Ecrasement localisé de la matière dû à un champ de pression trop élevé dans une zone de contact entre deux
pièces. Le matage correspond en général à une déformation plastique.

Matriçage (Stamping) :
Opération de corroyage destinée à transformer, en général à chaud, un lingot de métal en une ébauche aux
formes précises et proches des cotes finales de la pièce.

Métallisation :
La métallisation englobe de nombreuses techniques ayant pour objet le dépôt d'une couche (généralement
mince) de métal à la surface d'un objet dans un but de décoration, de protection, de durcissement ou de
régénération.

Micromètre :
1µm = 1 micromètre = 0,001 mm, appelé aussi micron et noté µ.

Module d' élasticité (Elastic modulus) :


Constante élastique qui, pour un matériau homogène isotrope, lie la contrainte à la déformation. Dans le Système
International, on l'exprime en MPa.
Synonyme : module de Young.

Module de Young (Young's modulus) :


Constante élastique qui, pour un matériau homogène isotrope, lie la contrainte à la déformation. Dans le Système
International, on l'exprime en MPa.
Synonyme : module d'élasticité.

Molybdène (Molybdenum) :
Le molybdène est un métal blanc, de masse volumique 10200 kg/m3 qui fond à 2620°C et bout à 4612°C.

N
Nickel (Nickel) :
Le nickel est un métal blanc, de masse volumique 8900 kg/m3 qui fond à 1455°C et bout vers 2900°C. Il est
utilisé comme élément d'addition dans de nombreux alliages, notamment dans les aciers inoxydables.

O
Oxydation (Oxidation) :
Réaction électrochimique permettant de faire passer un métal à l’état d’oxydes par combinaison avec l'oxygène
et, plus généralement, réaction dans laquelle un atome ou un ion du métal perd des électrons.

P
Paliers :

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 11
Glossaire
Les paliers sont horizontaux ou verticaux (rarement obliques) ; les premiers servent le plus souvent à supporter
une charge radiale importante, tout en assurant un rôle de butée vis-à-vis des efforts axiaux. Les seconds se
divisent en colliers (ou boitards), qui assurent uniquement un rôle de guidage, et en crapaudines, qui servent en
outre de butées vis-à-vis des efforts axiaux (lesquels peuvent être très importants). La nature des surfaces de
contact dépend du type d'effort et de la vitesse de rotation

Phosphatation :
La phosphatation est une opération de traitement destinée à protéger une surface, surtout utilisée pour l'acier et
parfois pour l'aluminium, le zinc, le cadmium. Thèmes associés. Elle est réalisée par contact (brossage,
vaporisation, immersion) de la surface à traiter avec une solution aqueuse acide de sels de zinc ou de
manganèse. Il se forme un réseau poreux de petits cristaux de phosphates métalliques en contact intime avec le
métal. Pour activer la réaction, le bain contient souvent des ions accélérant la réaction (C, Cl5, N5).

Pliage :
Opération qui consiste à donner en atelier la forme désirée à des tôles planes dont l’épaisseur dépasse rarement
5 mm. La longueur des plieuses est le plus souvent de 4 à 6 mètres.

Plomb (Lead) :
Le plomb est un métal gris bleuâtre, mou, malléable et ductile, de masse volumique 11340 kg/m3, qui fond à
327,5°C et bout à 1740°C.

Point de fusion :
Le point de fusion d'un métal est la température à laquelle il passe à l'état liquide sous l'action de la chaleur. Le
point de fusion d'un métal détermine en grande partie sa soudabilité. Les métaux dont le point de fusion est bas
exigent moins de chaleur pour être soudés.

Poinçonnage :
Opération d’atelier consistant à faire dans une pièce de charpente des trous circulaires ou oblongs avec une
poinçonneuse.

Procédé de Kroll :
Procédé utilisé pour obtenir des métaux plus purs. En l'occurrence, on soumet à une réduction par voie chimique
les chlorures purifiés de ces métaux, avec un métal non noble, la plupart du temps le magnésium. On utilise
fréquemment le procédé lors de la préparation de titane et de zirconium.

R
Recuit (le) :

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 12
Glossaire
D'une façon générale, le recuit tend à homogénéiser le matériau et à lui conférer une structure proche de
l'équilibre thermodynamique. En fonction du résultat visé, on distingue plusieurs sortes de recuits : le recuit de
recristallisation remplace une structure écrouie par de nouveaux grains, dont la taille est d'autant plus faible que
la déformation antérieure était plus grande. En pratique, les opérations de mise en forme à froid (laminage,
tréfilage, emboutissage) sont généralement effectuées en plusieurs passes séparées par des recuits de
recristallisation intermédiaires. Lorsque cela est possible (laminage des tôles minces, tréfilage), on cherche à
réaliser un recuit continu entre les passes (température élevée et courte durée) plutôt qu'un recuit de longue
durée sur les bobines de tôle ou de fil. En effectuant un recuit partiel (ou recuit contrôlé) sur un métal écroui, on
peut ajuster les caractéristiques mécaniques (dureté, ductilité) en fonction des conditions d'emploi du produit. Les
alliages d'aluminium sont souvent soumis à un recuit de mise en solution (suivi d'une trempe et d'un traitement de
vieillissement) qui leur confère une résistance mécanique accrue. Enfin, le recuit de détensionnement permet la
relaxation des contraintes résiduelles après une trempe ou une opération de mise en forme ou de soudage.

Résilience :
Energie absorbée par la rupture sur un mouton pendule d’une éprouvette entaillée en son milieu et reposant sur
deux appuis ; s’exprime en joules (KU ou KV, selon le type d’éprouvette) ou en joules par centimètre carré (KCU
ou KCV).

Résistance (Strength) :
Capacité d'une pièce, structure ou assemblage à supporter, avec ou sans endommagement, les efforts qui lui
sont appliqués.

Résistivité :
Caractéristique d'une substance conductrice, numériquement égale à la résistance d'un cylindre de cette

Résistance en traction (Tensile strength)


Valeur maximale de la contrainte de traction supportable par un élément avant endommagement (rupture ou

Rockwell (Dureté) (HRC ou HRB):


L'essai consiste à appliquer une force de 100 N sur un cône en diamant à 120°. Le cône s'enfonce d'une
L'essai est le même que le précédent sauf qu'on utilise une bille d'acier de Æ 1,6 mm et que F est égale 900 N.
On obtient HRB selon la formule indiquée.

S
Silicium (Silicon) :
Le silicium est un corps simple non métallique, de masse volumique 2330 kg/m3 qui fond à 1420°C et bout vers
2700°C. Il est utilisé en métallurgie comme élément d'addition dans de nombreux alliages.

T
Tantale (Tantale) :
Métal blanc argenté, de masse volumique de 16600 kg/m3, et qui fond vers 2990°C et bout vers 5425°C.

Ténacité :
Cette propriété est, en quelque sorte, le contraire de la fragilité. Connue aussi sous le terme de "résilience", la

Titane (Titanium ) :
Le titane est un métal de masse volumique 4500 kg/m3 qui fond vers 1660°C et bout vers 3290°C. Le titane et
ses alliages présentent des caractéristiques attrayantes telles qu'une tenue à la corrosion exceptionnelle, et des
propriétés mécaniques élevées à chaud et à froid.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 13
Glossaire
Torsion (Twisting) :
Mode de sollicitation mécanique d'un corps solide déformable dû à un mouvement autour d'un axe provoquant un
déplacement angulaire des plans perpendiculaires à ce dernier.

Traction (Tension, Tensile test) :


Mode de sollicitation mécanique d'un corps solide déformable dû à un mouvement rectiligne tendant à allonger
celui-ci dans la direction et le sens du mouvement.

Tréfilage :
Le tréfilage, opération continue portant sur des fils de diamètre faible (< 0,1 mm) ou moyen, est généralement
effectué à grande vitesse (de 20 à 30 m/s) sur des tréfileuses multipasses comportant jusqu'à 20 filières en série,
chacune imposant au fil une réduction de diamètre de 10 à 30 %. La filière est généralement en carbure de
tungstène fritté et lié au cobalt, ou en diamant mono- ou polycristallin. Le fil doit être lubrifié (savons, bisulfure de
molybdène, etc.) pour réduire le frottement. Enfin, l'écrouissage induit étant très important, chaque tréfilage
multipasse doit être suivi d'un recuit du fil de façon à restaurer la ductilité du métal.

Tungstène (Tungsten) :
Le tungstène est un métal gris, de masse volumique 19 300 kg/m3 qui fond vers 3410°C et bout vers 5660°C.

V
Vickers (Dureté) :
L'essai consiste à appliquer une force F Newton sur une pyramide à base carrée en diamant d'angle au sommet
136°. Maintenir la pression pendant 15 s. Mesurer la diagonale d mm. On en déduit la valeur de HV en MPa par
une formule. C'est l'essai le plus précis des trois essais de dureté (Brinell, Rockwell, Vickers), et celui qui a le
domaine d'applications le plus étendu. Pour des matériaux rugueux, on peut néanmoins préférer l'essai Brinell.

Z
Zinc (Zinc) :
Le zinc est un métal de masse volumique 7140 kg/m3 qui fond à 420°C et bout à 907°C.

Zirconium (Zirconium) :
Le zirconium est un métal gris, de masse volumique 6500 kg/m3, qui fond à 1850°C et bout vers 4380°C.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.1 glossaire, 14
Procédés de fabrication (résumé) sommaire
(sources: wikipedia, chevallier, müller, MHBK)
Précision
Type Description
usuelle / Ra

par enlèvement Consiste à obtenir la forme finale par arrachements de petits morceaux de matière (copeaux). De manière générale
de matière on appelle usinage ces procédés.

Le tournage est un procédé d'usinage par enlèvement de copeaux qui consiste à l'obtention de pièces de forme
cylindrique ou/et conique à l'aide d'outils coupants sur des machines appelées tours. La pièce à usiner est fixée dans
une pince, dans un mandrin, ou entre pointes. Il est également possible de percer sur un tour, même si ce n'est pas
sa fonction première. En tournage, le mouvement de coupe est obtenu par rotation de la pièce serrée entre les mors
Le Tournage +/-0.02, Ra N7
d'un mandrin ou dans une pince spécifique, tandis que le mouvement d'avance est obtenu par le déplacement de
l'outil coupant. La combinaison de ces deux . Un tour permet de fabriquer principalement des pièces de révolution
même si certaines machines peuvent réaliser des formes très complexes (tours de décolletage).mouvements permet
l'enlèvement de matière sous forme de copeaux.

Le fraisage désigne un procédé d'usinage par enlèvement de matière. Il se caractérise par le recours à une machine-
outil : la fraiseuse. L'outil classiquement utilisé est la fraise. En fraisage, l'enlèvement de matière — sous forme de
copeaux — résulte de la combinaison de deux mouvements : rotation de l'outil de coupe d'une part, et avance de la
Le Fraisage pièce à usiner d'autre part. +/-0.02, Ra N6

La fraiseuse est particulièrement adaptée à l'usinage de pièces prismatiques et permet également, si la machine est
équipée de Commande Numérique, de réaliser tout type de formes mêmes complexes ou gauches.

Le brochage est un procédé d'usinage fondé sur l'utilisation d’un outil broche monté sur une brocheuse. pour
l’exécution de formes complexes internes, externes et de surfaçage. Ces opérations, de par leur précision, tendent à
remplacer le fraisage et le mortaisage et, malgré le coût élevé d’un tel outil, l’amortissement est vite réalisé en
fabrication grande-série.
Le brochage +/-0.005, Ra N5
Une broche est typiquement utilisée pour agrandir un trou circulaire à une forme non circulaire plus grande comme
un carré ou autre forme désirée (forme d'étoile ou de double D par exemple). Une broche peut également servir à
réaliser une forme courbe spline ou une rainure de clavette (voir image) sur des objets comme des arbres
d'entraînement, des poulies, des mâchoires de direction etc..

Le limage est l’usinage d’une pièce à l’aide d’une lime. Ce travail, généralement manuel peut être aussi mécanique,
exécuté par un ajusteur, un serrurier ou toutes autres personnes professionnelles ou non. Limage mécanique:
Machine à ruban
Le limage mécanique se pratique sur des machines dont les plus simples sont du type scie à ruban, dont la lame est +/-0.5, Ra N9
une bande souple en acier sur laquelle sont rivés des segments de lime. pour le sciage,
Le limage Machine rotative +/-0.01, Ra N6
Machine composée d'un bâti recevant un outil cylindrique animé d'un mouvement circulaire à vitesse réglable et pour l'ajustage à
d'une table d'appui. IL existe deux types d'outil: un disque taillé sur ses flancs et réversible ou une couronne taillée la lime
sur l'extéreiur. Cette opération donne un travail semblable au limage manuel, mais avec plus de rapidité..
Machine alternative.
il existe également des machines à limer verticales à mouvement orbital de la lime

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.2 procédés de fabrication, 15
La rectification s'effectue sur une machine-outil conçue à cet effet : la rectifieuse. Il s'agit de rectifier donc
d'approcher une surface d'une forme parfaite (en général : plan, cylindre de révolution ou cône).

La rectification est souvent utilisée dans le but de préparer des surfaces frottantes, par exemple la portée d'un arbre
qui tournera dans un palier lisse ou dans un joint d'étanchéité. Elle peut également être utilisée pour donner un profil
particulier à la pièce lorsque la meule a été au préalable usinée au profil complémentaire.

La rectification plane consiste en un meulage horizontal de la pièce de façon à éliminer à plusieurs reprises des
couches de matériau allant de 20 à 40 micromètres (0,0005 à 0,001 pouce). Ici, la pièce effectue un mouvement de
va et vient longitudinal (qui peut être combiné à un balayage transversal pour rectifier une largeur supérieure à la
La rectification largeur de la meule).
+/-0.005, Ra N5
ou lapidage
De même, la rectification double face consiste à rectifier les deux faces de la pièce en même temps.

Dans le cas de la rectification cylindrique, la pièce tourne sur elle-même en effectuant sa course parallèlement à
l'axe de la meule.

Aujourd’hui avec l’apparition des nouveaux procédés d’usinage à grande vitesse, on voit également apparaître un
nouveau procédé appelé rectification grande vitesse.

Contrairement à l'usinage traditionnel (enlèvement de copeaux par outils coupant), la rectification permet des
usinages de précision dimensionnelle élevée grâce au principe de l'usinage par abrasion.

L'électro-érosion, appelée aussi EDM (Electrical Discharge Machining), est un procédé d'usinage qui consiste à
enlever de la matière dans une pièce en utilisant des décharges électriques.

On parle aussi d'usinage par étincelage. Cette technique se caractérise par son aptitude à usiner tous les matériaux
conducteurs de l'électricité (métaux, alliages, carbures, graphites, etc.) quelle que soit leur dureté.
Il existe trois types d'usinage par électro-érosion :
L'électro-érosion par enfonçage dans laquelle une électrode de forme complémentaire à la forme à usiner s'enfonce
dans la pièce ;
L'électro-érosion par fil, où un fil conducteur animé d'un mouvement plan et angulaire découpe une pièce suivant une
surface réglée ;
Le perçage rapide utilise une électrode tubulaire pour percer les matériaux très durs. +/-0.001, Ra N5

L'électro- L'électro-érosion est particulièrement adaptée à la réalisation des empreintes des moules pour l'injection. L'électro-
érosion / érosion est aussi utilisée pour obtenir un état de surface granité (dû à l'étincelage).
étincelage /
EDM De l'eau ou une huile diélectrique spéciale est utilisée dans le bac où la pièce usinée est immergée. Elle est
continuellement filtrée. Dans le cas de l'eau, elle est aussi dé-ionisée par une résine.

Le procédé d'usinage consiste à faire passer un courant dans un diélectrique, qui a pour but de recréer le
phénomène de la foudre qui frappe le sol. Il est recommandé dans les usinages de matériaux très durs (mais
impérativement conducteurs !!!), des aciers trempés, ou alors dans les cas où la complexité de la pièce en nécessite
l'usage. L'action du courant, de forte intensité, va ioniser un canal à travers le diélectrique. Un arc électrique va alors
se produire, de l'électrode vers la pièce à usiner, détériorant celle-ci très localement (quelque µm²). Le diélectrique
refroidit alors les particules détériorées, qui tombent alors dans le bac de la machine sous forme d'une boue (micro
particules de matière et diélectrique). Les vitesses d'usinage ne sont pas très élevées (entre 0,2 et 10 mm/min), mais
la précision en est tout à fait l'opposé. Sur une machine bien entretenue, on peut aisément atteindre plus ou moins 5
micromètre sur la cote désirée.On peut réaliser également des états de surface proches du poli-miroir, en baissant
l'intensité du courant à quelques dixièmes d'ampères.

Le perçage est un usinage consistant à faire un trou dans une pièce. Ce trou peut traverser la pièce de part en part
ou bien ne pas déboucher. On parle alors de trou borgne.

Ce trou peut être effectué par un foret sur une perceuse, une mèche sur un vilebrequin, la découpe entre un poinçon
et une matrice, laser, électro-érosion, ultrasons, etc.

Ce trou peut servir à faire passer une pièce (un arbre, un tube), un fluide, ou peut encore être taraudé pour recevoir
une vis.L'opération de perçage par usinage (avec un foret) est une des plus utilisées dans la fabrication de pièces
mécaniques. Environ 25 % des usinages sont des perçages dans la mécanique générale. On parle de micro-perçage
perçage
pour des diamètres inférieurs à 5 mm, alors que les trous d'un diamètre supérieur à 20 mm sont du domaine du
macro-usinage. Le perçage doit être considéré comme une opération d'ébauche, et donc nécessite une opération
d'alésage pour obtenir une cote diamétrale exacte. Néanmoins, des avancées majeures dans la conception des
forets ont permis l'obtention directe de trous avec une tolérance IT9, soit une qualité suffisante dans une grande
majorité des applications.

Le perçage est également découpé en deux catégories en fonction de la profondeur du trou, et plus particulièrement
du rapport diamètre sur longueur. On admet en général qu'au-delà de 10 fois le diamètre on se trouve en perçage
profond, et qu'au-delà de 20 fois, c'est le domaine du forage.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.2 procédés de fabrication, 16
l’alésage est l’opération d’usinage consistant à retoucher l’intérieur d’un cylindre, généralement ébauché au
préalable, au moyen d’outils variés : foret, alésoir, ou d'autres outils spéciaux montés sur une barre d’alésage ou une
tête à aléser. Plus généralement, c'est la régularisation très précise de l'intérieur d'un tube, d'un trou.
L'opération d'alésage, vise le plus souvent deux objectifs :
calibrer la précision dimensionnelle, en se conformant à des normes industrielles de qualité, telles que celles définies
par l'AFNOR1
Alésage améliorer la finition de l'état de surface.
Ces objectifs ne peuvent être atteints qu’en optimisant les conditions de coupe : vitesse de rotation, avance,
lubrification, type de matière. Pour obtenir les qualités citées, les alésoirs droits et hélicoïdaux doivent être montés «
flottants » dans des mandrins de ce type et ne peuvent en aucun cas corriger les écarts axiaux.

L'alésage peut se pratiquer manuellement, mais il est généralement réalisé à l'aide de machines-outils : tour,
fraiseuse ou, pour les grosses pièces, sur une aléseuse.

L'oxycoupage est un procédé de coupage des métaux, par oxydation localisée mais continue, à l'aide d'un jet
d'oxygène pur. Il est nécessaire, pour cela, de porter à une température d'environ 1 300 °C, dite température
d'amorçage (ou d'ignition), le point de la pièce où l'on va commencer la coupe, qui peut être manuelle ou
automatisée selon un gabarit de coupage. Ce procédé nécessite :
Une flamme de chauffe (oxy-gaz) pour l'amorçage et l'entretien de la coupe, où plusieurs types de gaz, tel que
l'acétylène, peuvent être utilisés ;
L'oxycoupage
Un jet de coupe central d'oxygène pur, venant en milieu de buse, qui permet la combustion dans la saignée et sur
toute l'épaisseur à couper. Ce jet de coupe a aussi un rôle mécanique d'élimination des oxydes formés (scories).
L'efficacité de la coupe sera améliorée par un très haut degré de pureté de l'oxygène.
Le choix du combustible sera fonction de différents paramètres tels que l'épaisseur de la pièce, la vitesse de coupe,
le temps de préchauffage ou la qualité de la coupe. L'oxycoupage est utilisé pour des aciers doux ou faiblement
alliés, et sur des épaisseurs allant de quelques millimètres à près d'un mètre pour les pièces les plus massives.

Le découpage laser est un procédé de fabrication qui utilise un laser pour découper la matière (métal, bois) grâce à
la grande quantité d'énergie concentrée sur une très faible surface. La focalisation d'un rayon laser permet de
chauffer jusqu'à vaporisation une zone réduite de matière. Les lasers utilisés couramment ont une puissance de
4000 watts mais les sources peuvent varier de quelques watts à plus de 7 kW. La puissance est adaptée en fonction
du matériau et de l'épaisseur à découper. À titre de comparaison, un laser de classe II potentiellement dangereux a
une puissance de moins de 1 mW.

Ce procédé permet une découpe précise, nette et rapide de nombreux matériaux jusqu'à 25 mm. La découpe se fait
sans effort sur la pièce et la zone affectée thermiquement (ZAT) est assez faible (de l'ordre de 0,5 mm sur les
Le Découpage métaux) ce qui permet d'avoir des pièces très peu déformées. La réalisation de trou est facile mais leur diamètre doit
laser être au moins égal à l'épaisseur de la tôle quand cette tôle est supérieure à 10 mm. Par exemple, maintenant dans
du 8 acier, il est possible de faire un trou utilisable de 5 mm. Dans tous les cas, il est nécessaire d'utiliser un gaz
additionnel dans la zone de découpage pour en améliorer l'efficacité (argon, azote, O2). Souvent, il est aussi
possible de graver (texte, etc.) avec la même machine.

La découpe s'effectue sur des plaques de matière ce qui donne généralement des objets plat une fois découpés,
mail existe des lasers à tubes qui autorisent des découpes d'éléments tridimensionnels

Certains matériaux, comme l'argent, ou le cuivre, sont toutefois plus difficiles à découper au laser à cause de leur
fort pouvoir réfléchissant, dans ce cas, mieux vaut utiliser la découpe par jet d'eau haute pression.

Le découpage au jet d'eau est un procédé de fabrication qui utilise un jet d'eau pour découper la matière. L'eau, ou
plus exactement le fluide, peut contenir des additifs, notamment pour faciliter la coupe du matériau. La découpe au
jet d'eau additionnée d'abrasif (type grenat), d'une granulométrie de 80 mesh dans le standard, permet la découpe de
métaux, pierres, marbres, verre dans des épaisseurs allant jusqu'à 600 millimètres.

On distingue deux techniques de découpage :


la découpe à l'eau pure (tous les matériaux se coupant au cutter) ; buse de coupe de 0,08 mm à 0,30 mm (sertie d'un
saphir industriel) ;
la découpe à l'eau chargée d'abrasif (tout matériaux) ; l'eau passe par la buse, on y adjoint le sable, l'eau et le sable
passent par le canon de focalisation qui assure une cylindricité du mélange ; buse de coupe de 0,20 mm à 0,40 mm
Le Découpage (sertie d'un saphir ou d'un diamant industriel). Canon de focalisation de 0,50 mm à 1,2 mm.
jet d'eau Un seul matériau ne peut être découpé au jet d'eau : le verre trempé, qui casse dès les premiers millimètres de
découpe à cause des trop fortes contraintes présentes dans le matériau.
L'eau sous très haute pression (jusqu'à 6150 bars) sort de la buse de découpe :
à une vitesse de 900 m/s à 4135 bars (environ 3 fois la vitesse du son)
à une vitesse de 1 200 m/s à 6150 bars (environ 4 fois la vitesse du son)
Le bruit d'une machine en fonctionnement peut monter jusqu'à 90 décibels. Ce bruit peut facilement être diminué en
immergeant la coupe.
Les machines de dernières générations intègrent une tête montée sur deux axes et un algorithme permettant de
compenser le seul point faible du jet d'eau : la dépouille. Cette technique est très bonne en ligne droite car elle
permet d'obtenir une vitesse de coupe supérieure mais montre des points faibles lors des changements de direction :
de forts ralentissements.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.2 procédés de fabrication, 17
Apparenté au soudage TIG (un arc électrique jaillit entre une électrode réfractaire et la pièce) par l’aspect de la
torche, le découpage plasma diffère par les mélanges gazeux utilisés. Le jet de plasma est généré par l'arc
électrique qui s’établit entre une électrode intérieure à la torche de coupage et la pièce. Le mélange gazeux ionisé à
la sortie de la tuyère forme le plasma. Le pouvoir calorifique du jet (environ 18 000 °C) provoque une fusion quasi
instantanée qui se propage dans toute l’épaisseur de la pièce.

Le découpage plasma est principalement utilisé par les entreprises du secteur de la métallurgie. Il permet la découpe
Le Découpage
de tôles en métal sur des épaisseurs de 0 à 70 mm avec une précision de plus ou moins 0,2 mm.
plasma
Sur une machine de découpe plasma, la température extrêmement élevée fait fondre instantanément le métal tandis
que le gaz sous pression chasse au fur et à mesure les gouttelettes de métal en fusion. L'usage de la torche de
découpage au plasma doit se faire impérativement dans des locaux spécialement ventilés ou en plein air à cause de
dégagement de gaz toxiques généré par les très hautes températures de travail. Certains systèmes de découpe au
plasma comprennent un apport d'eau sous forme d'un jet calibré qui, jaillissant de la torche plasma, permet de
refroidir le métal sitôt après sa découpe plasma, évitant également le dégagement de ces gaz toxiques.

procédé qui consiste à ébavurer et à polir la surface de pièces métalliques ou autres. Les pièces sont insérées avec
des médias d’ébavurage ou de polissage (aussi appelés chips1 ), de l’eau et un additif (liquide, pâte, ou poudre)2
dans des enceintes. Par rotation ou vibration, une abrasion se produit à la surface et sur les arrêtes des pièces. On
obtient une surface qui peut être très lisse, brillante ou mate également, ce qui non seulement procure au produit une
meilleure finition (aspect noble et précieux), mais permet d'optimiser les frottements (pour une pièce mécanique),
améliorer les contacts électriques, etc...
Le terme de trovalisation est souvent employé en Suisse romande; dérivé du verbe allemand 'trowalisieren', il a été
utilisé pour la première fois par la famille Walther qui a industrialisé le polissage mécano-chimique.
la tribofinition / La tribofinition s'est inspirée de la nature où l'écoulement constant de l'eau transforme les pierres brutes en galets
trovalisation parfaitement polis.
Le processus est l'exploitation industrielle des phénomènes de friction dans un environnement chimique contrôlé.
Les pièces et les médias abrasifs sont mis en vibration dans une cuve avec ajout d'eau et d'additif chimique pour
obtention de la finition demandée.
L'enlèvement de matière, le niveau de polissage et l'état de surface dépendent de la composition et de la taille des
médias.
Polissage, ébavurage, rayonnage, désoxydation, lissage, dégraissage, sablage, grenaillage, nettoyage de surface,
décalaminage, une avalanche d’applications pour ce procédé d’exploitation des frottements usants, appelé
tribofinition.

par déformation Consiste à déformer plastiquement le matériau jusqu'à obtention de la forme désirée.

L’estampage est une opération de forgeage en trois coups (ébauche, finition et ébavurage). Cette opération consiste
à former, après chauffage, des pièces brutes par pression entre deux outillages nommés matrices, que l’on vient
fixer sur des presses (hydrauliques, mécaniques…).
On commence par faire l’ébauche de la pièce désirée, en plaçant le lopin dans la matrice d’ébauche. Une fois celle-
ci prête, on la met dans la matrice ayant la forme de la pièce voulue. Puis, on vient découper les cordons de bavures.
Estampage Le matriçage, réservé aux métaux non ferreux, est une variante de l’estampage (on dit aussi estampage de
précision). Dans ce cas la presse hydraulique lente se substitue au marteau-pilon et la pièce est insérée par force
dans un outillage (matrice) démontable. Dans le matriçage, il n’y a pas de bavure, il s’agit donc d’une opération en
deux temps.
L’intérêt technique de ces procédés est la compression des molécules de matière selon la forme de la pièce d’où des
résistances extrêmes aux efforts mécaniques.

La forge par matriçage consiste à former par déformation plastique après chauffage des pièces brutes réalisées en
alliages non ferreux tels que les alliages d'aluminium, de cuivre, de titane, de nickel, etc.
Le matriçage est une opération de forge effectuée à l'aide d'outillage appelés des matrices (demi-matrice supérieure
et demi-matrice inférieure). Les matrices portent en creux la forme de la pièce.
Matriçage On présente dans l'outillage une ébauche. Celle-ci peut être préparée en forge libre (éventuellement à la main pour
les pièces de petites dimensions) ou à l'aide de matrices d'ébauche. Cette opération a une très grande importance
pour le corroyage et pour l'orientation des fibres et que l'on retrouvera dans la pièce finale.
L'excédent de métal file en bavure dans le logement prévu à cet effet. La bavure est ensuite découpée en suivant le
contour de la pièce.

Tréfilage réduction de la section d'un fil en métal par traction mécanique sur une machine à tréfiler.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.2 procédés de fabrication, 18
procédé de fabrication (thermo)mécanique par lequel un matériau compressé est contraint de traverser une filière
ayant la section de la pièce à obtenir. On forme en continu un produit long (tube, tuyau, profilé, fibre textile) et plat
(plaque, feuille, film). Les cadences de production sont élevées.
Il ne faut pas confondre ce procédé avec le tréfilage qui consiste aussi à faire passer un matériau au travers d'une
filière, mais sous l'effet d'une traction. Ce procédé est conduit à froid.
L'extrusion donne des pièces aux formes encore plus précises que celles qui sont réalisées avec l'estampage ou le
Extrusion matriçage. De plus, les pièces présentent des états de surface excellents, ce qui permet souvent de les utiliser sans
usinage complémentaire. La masse moyenne des pièces extrudées est de l'ordre du kilogramme.
L'extrusion s'applique à divers produits tels les métaux (voir l'article Filage), les matières plastiques, les caoutchoucs,
les matériaux composites, mais aussi l'argile pour la fabrication des briques alvéolaires, les pâtes alimentaires, et
également à certaines matières pharmaceutiques pour la fabrication de médicaments1.
Contrairement au laminage et au profilage de bandes qui se limitent généralement à des formes simples, elle permet
d'obtenir des formes très complexes et des profilés creux.

ensemble des techniques permettant d'obtenir une pièce mécanique en appliquant une force importante sur une
barre de métal, à froid ou à chaud, afin de la contraindre à épouser la forme voulue. Le forgeage implique un
dispositif de frappe (marteau, masse, martinet ou marteau-pilon) et un support (enclume ou matrice).

La forge ne permet pas d'obtenir les mêmes marges de tolérance que l'usinage, ce qui la réserve aux pièces
requérant une forte résistance mais une faible précision (boulonnerie, outillage). Le forgeage se révèle inutilisable
pour obtenir directement les pièces mécaniques ayant besoin d'une forte précision dimensionnelle.
Forgeage
En revanche, les pièces obtenues sont plus résistantes aux contraintes mécaniques car la déformation des métaux
(frappe à
engendre un grand nombre de phénomènes métallurgiques, tant au niveau microscopique que macroscopique.
chaud) Parmi ces phénomènes on trouve notamment le corroyage, qui lui même est à l'origine du fibrage du métal.
Le terme fibrage est utilisé par analogie avec des matériaux qui présentent réellement cette caractéristique tels que
le bois ou encore certains composites.
Dans le cas des métaux, l’existence d’un fibrage est le résultat d’un écrouissage subi par une pièce obtenue par
déformation plastique (Estampage, matriçage, extrusion,…).
Ce fibrage traduit toujours une anisotropie des propriétés mécaniques de la pièce et permet de visualiser
l’écoulement réel (la déformation) de la matière. Il représente, selon les sources,

L'hydroformage est un procédé de fabrication par déformation; il consiste à déformer plastiquement des pièces
d’épaisseur faible (plaques, tubes). La forme finale de la pièce est déterminée par un « moule » appelé matrice.
Contrairement au matriçage, il n’y a pas de matrice complémentaire, celle-ci est remplacée par un fluide sous haute
Hydroformage
pression qui contraint la pièce à prendre la forme de l’empreinte de la matrice (par repoussage). L’utilisation d’un
fluide sous pression permet d’appliquer un effort dans des zones inaccessibles par d’autres moyens. Ce procédé
permet donc d’obtenir des pièces d’une géométrie inédite, notamment des corps creux asymétriques.

Laminage

méthode de mise en forme des métaux par compression. Elle consiste à pousser un matériau ductile
(éventuellement rendu ductile par chauffage) à travers une filière.
Cette méthode permet d'obtenir des produits longs qui peuvent être de formes simples (barres, tubes) ou plus
compliquées (profilés pour l'aéronautique ou le bâtiment). La poussée permettant la déformation est généralement
fournie par des presses hydrauliques.
Le filage consiste à placer du métal solide chauffé à la température dite de filage dans un outillage appelé
généralement conteneur et de la faire ressortir par un orifice (d'une filière, en général) plus petit en exerçant une
Filage
poussée. À partir d'un certain effort, il y a écoulement plastique à travers la filière. Cette dernière peut avoir des
formes variées.
L'intérêt de la méthode est la relative simplicité, le coût relativement modéré des outillages. Elle permet d'obtenir
avec un nombre limité d'opérations des déformations très importantes. La mise en œuvre est relativement faible. En
revanche, le nombre de formes est par essence relativement limité.
Il est possible de filer un grand nombre de métaux : alliages d'aluminium, aciers, alliages de cuivre, alliages de
magnésium, etc.

procédé mécanique de déformation d'un tube ou d'une barre, suivant un rayon et un angle avec une cintreuse. Le
Cintrage terme cintrage est aussi utilisé pour désigner globalement la transformation d'un produit cintré. Il existe plusieurs
techniques : par enroulement, par poussée, par roulage et par emboutissage.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.2 procédés de fabrication, 19
technique de fabrication permettant d’obtenir, à partir d’une feuille de tôle plane et mince, un objet dont la forme
n’est pas développable. L'ébauche en tôle est appelée « Becker », c'est la matière brute qui n’a pas encore été
emboutie. La température de déformation se situe entre le tiers et la moitié de la température de fusion du matériau.
L’emboutissage est un procédé de fabrication très utilisé dans l’industrie automobile, dans l’électroménager, etc.
Le principe est fondé sur la déformation plastique du matériau (en général un métal), déformation consistant en un
allongement ou un rétreint local de la tôle pour obtenir la forme.
L’emboutissage se pratique à l’aide de presses à emboutir de forte puissance munies d’outillages spéciaux qui
comportent, dans le principe, trois pièces :
Emboutissage une matrice, en creux, épouse la forme extérieure de la pièce
un poinçon, en relief, épouse sa forme intérieure en réservant l’épaisseur de la tôle
un serre-flan entoure le poinçon, s’applique contre le pourtour de la matrice et sert à coincer la tôle pendant
l’application du poinçon.
des joncs sont parfois utilisés pour freiner le glissement de la tôle (retenue de l'acier)
L’entrée de la matrice doit être très arrondie et polie pour éviter toute déchirure du métal et pour optimiser le
comportement des zones de rétreint - aucun angle ne doit être vif et un parfait état de surface est primordial : la mise
au point de tels outils est une opération très spécialisée et très coûteuse notamment sur les pièces d'aspect
(exemple : plusieurs mois pour l'extérieur d'une portière, capot, etc.)

procédé de fabrication de pièces consistant à chauffer une poudre sans la mener jusqu’à la fusion. Sous l'effet de la
chaleur, les grains se soudent entre eux, ce qui forme la cohésion de la pièce. Le cas le plus connu est celui de la
cuisson des poteries.

Au XXIe siècle, le frittage est utilisé pour obtenir la densification de matériaux céramiques :
Il permet de maîtriser la densité de la matière ; comme on part d'une poudre et que celle-ci ne fond pas, on peut
Frittage maîtriser la taille des grains de poudre (granulométrie) et la densité du matériau, selon le degré de compactage initial
des poudres et/ou l'utilisation de dopants, et/ou l'adjonction de liants...
Il permet d'obtenir des matériaux durs mais fragiles, à porosité contrôlée, inertes chimiquement (faible réactivité
chimique et bonne tenue aux corrosions) et thermiquement.
Il permet de maîtriser les dimensions des pièces produites : comme il n'y a pas de changement d'état, les variations
de volume, de dimensions, sont peu importantes par rapport à la fusion (absence de phénomène de retrait).

metallurgie des procédé qui permet de réaliser des pièces mécaniques ou d'autres objets à partir de poudres plus ou moins fines.
poudres: Dans un premier temps, ces poudres sont agglomérées par divers procédés pour constituer une préforme, laquelle
(frittage) est ensuite chauffée pour acquérir une certaine cohésion.
Le frittage peut être réalisé avec ou sans liant, sur des matériaux très divers.

technique qui consiste à déformer la matière selon un pli (rectiligne).


Pliage
La machine utilisée (presse plieuse) est dotée d'une matrice en vé et d'un poinçon.

méthode de pliage de certains matériaux dits thermoplastiques par chauffage local. Le matériau s'assouplit en se
réchauffant, autorisant ainsi sa mise en forme.

La machine servant à cette opération est une thermoplieuse. Cette machine est composée d'une résistance et d'une
Extrusion
paque amovible fixée a une surface équipée d'un étau pour immobiliser la pièce à plier. L'extrusion donne des pièces
aux formes encore plus précises que celles qui sont réalisées avec l'estampage ou le matriçage. De plus, les pièces
présentent des états de surface excellents, ce qui permet souvent de les utiliser sans usinage complémentaire. La
masse moyenne des pièces extrudées est de l'ordre du kilogramme.

méthode de pliage de certains matériaux dits thermoplastiques par chauffage local. Le matériau s'assouplit en se
réchauffant, autorisant ainsi sa mise en forme.
Thermopliage
La machine servant à cette opération est une thermoplieuse. Cette machine est composée d'une résistance et d'une
paque amovible fixée a une surface équipée d'un étau pour immobiliser la pièce à plier.

technique qui consiste à prendre un matériau sous forme de plaque (verre, plastique...), à le chauffer pour le ramollir,
et à profiter de cette ductilité pour le mettre en forme avec un moule. Le matériau redurcit lorsqu'il refroidit, gardant
cette forme. Dans le cas du thermoformage plastique, le matériau utilisé se présente le plus souvent sous forme de
Thermoformage
bobine, dès que l'épaisseur avant thermoformage se situe sous deux millimètres.
Dans le cas du verre, cela consiste à poser à froid une ou des feuilles de verre, éventuellement coloré, sur une forme
réfractaire dont elles épouseront le relief à la cuisson.

par fusion Consiste à rendre liquide un matériau afin qu'il prenne la forme d'un moule.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.2 procédés de fabrication, 20
action de prendre une empreinte qui servira ensuite de moule dans lequel sera placé un matériau et qui permettra le
Moulage tirage ou la production en plusieurs exemplaires d'un modèle. Le moulage consiste donc à placer un matériau
(liquide, pâte, poudre, feuille, plaque, paraison, préforme, pastille, etc.) dans un moule dont il prendra la forme.

par assemblage

moyen d'assemblage permanent. Il a pour objet d'assurer la continuité de la matière à assembler. Dans le cas des
métaux, cette continuité est réalisée à l'échelle de l'édifice atomique. En dehors du cas idéal où les forces inter-
atomiques et la diffusion assurent lentement le soudage des pièces métalliques mises entièrement en contact
Soudage
suivant des surfaces parfaitement compatibles et exemptes de toute pollution, il est nécessaire de faire intervenir
une énergie d'activation pour réaliser rapidement la continuité recherchée. Les méthodes de soudages font ici l'objet
d'une étude séparée, tant la variété est grande

Collage assemblage de matériaux au moyen d'une colle.

Boulonnage assemblage de matériaux au moyen de vis, écrous, boulons

assemblage de pièces à l'aide de rivets. C'est un assemblage définitif, c’est-à-dire non démontable sans destruction
de l'attache. Un autre procédé beaucoup plus élaboré est le rivetage par fluage radial : ce système est de nos jours
le plus fiable des assemblages rivetés..

Ce mode d'assemblage a connu une très large utilisation dans l'assemblage métallique au XIXe siècle avant
l'apparition de la soudure oxy-acétylénique : employé en rivetage « à chaud », il permettait un assemblage très
résistant et de faible encombrement. On le trouvait utilisé pour l'assemblage des chaudières, la construction en
charpente métallique (bâtiments, ponts, ouvrages d'art, …), montage de grilles, portiques, rails. Il a longtemps été
employé en construction navale car les tôles n'étaient pas déformées par la chaleur comme dans le cas du soudage.
La tour Eiffel a été assemblée avec 2 millions de rivets. Le navire Normandie a utilisé 11 millions de rivets.À cette
époque le travail était manuel et la pose d'un rivet demandait le travail de trois personnes : le « chauffeur » qui
Rivetage
chauffait le rivet et l'introduisait dans le trou, le « teneur de tas » qui maintenait le rivet avec un outil spécial (le « tas
») et le « riveur » qui, à l'opposé, frappait la partie chaude avec une bouterolle afin de former la tête. Ce travail de
frappe manuelle fut remplacé par des marteaux pneumatiques plus performants et moins physique.

Le principe des rivets « aveugles » (« rivet pop ») a élargi considérablement ses possibilités d'emploi.
De nos jours, le rivetage est largement employé là où il se révèle plus léger, plus fiable et plus rapide à mettre en
œuvre que d'autres modes de fixation. Deux exemples extrêmes :
revêtements métalliques aéronautiques (légèreté, fiabilité) ;
assemblage de textiles pour vêtements.
Il est aussi beaucoup utilisé dans l'industrie mécanique et de plus en plus dans l'automobile car peu coûteux par
rapport à un assemblage vis-écrou. Les rivetages modernes se font dans des usines.

Agrafage assemblage de matériaux au moyen d'agrafes ou de clous.

assemblage de deux pièces grâce à un ajustement serré. La pièce extérieure est appelée « frette », la pièce
intérieure est dite « frettée ».

L'assemblage est réalisé avec des tolérances d'usinage qui interdisent son montage à la main ou même à la presse.
La solution la plus simple, quand elle est possible sans détérioration du matériau, est de chauffer la frette pour la
dilater avant de l'enfiler sur l'élément qu'il faut fretter. On peut à l'inverse refroidir l'élément intérieur à l'azote liquide
ou à la glace carbonique pour le contracter et l'engager dans la frette, mais ces solutions sont plus onéreuses. Dans
certains cas, par exemple pour des outils de frittage ou de forgeage, on est obligé de pratiquer en même temps la
dilatation de la frette et la contraction de l'élément fretté.

Frettage Le frettage se pratique le plus souvent sur des pièces de révolution pour lesquelles il est plus facile de maîtriser les
tolérances d'usinage et les contraintes engendrées dans les matériaux.

On peut aussi avoir recours au frettage pour créer grâce à l'assemblage de deux pièces une nouvelle pièce trop
complexe pour être usinée seule comme, par exemple, un arbre de transmission comportant des pignons rapportés.
On peut également avoir recours au frettage pour créer une pièce composée de deux parties de matières différentes.
On peut encore avoir recours au frettage pour créer une pièce composée de deux parties de caractéristiques ou
d'utilisations différentes. Par exemple, les roues de chemin de fer comportent généralement un bandage fretté
chauffé par induction au montage. Ce bandage est réalisé dans un acier différent de celui de la roue, avec des
caractéristiques de résistance à l'usure bien meilleures. Lorsque le bandage est trop usé, on le démonte et on le
remplace.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.2 procédés de fabrication, 21
exemples de vitesses de decoupe à l'eau:

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.2 procédés de fabrication, 22
Densités sommaire

Matériau (kg/dm3) MINI MAXI


1 dm³ d'air pesé (gaz) 1.293
Acacia 0.78 0.82
Acajou 0.56 0.85
Acide carbonique (gaz) 1.53
Acide sulfhydrique (gaz) 1.19
Acide sulfurique (gaz) 2.27
Acier coulé 7.2 7.6
Acier de cémentation 7.3 7.8
Acier fondu 7.8 7.9
Air (gaz) 1
Albâtre 2.7
Alpax 2.65
Aluminium fondu (Al) 2.56
Aluminium laminé 2.67
Alun 1.72
Amiante 0.469
Ammoniac (gaz) 0.59 0.6894
Anthracite 1.4
Antimoine (balisitique) 6.65 6.72
Ardoise 2.7 2.9
Argent au titre de la monnaie 10.4
Argent fondu (Ag) 10.17 10.47
Argent forgé 10.5 10.6
Argile 1.93
Arsenic 5.73
Asphalte 1.33 2.11
Aulne 0.46 0.55
Azote (gaz) 0.972
Balsa 0.117 0.134
Béton 2.6 2.8
Beurre 0.94
Bioxyde d'azote (gaz) 1.037
Bismuth 9.82
Borax 1.72
Bouleau 0.62 0.75
Brique (en argile réfractaire) 1.4 2.645
Bronze 8.4 9.2
Bronze d'aluminium 7.45
Buis de France 0.91
Buis de Hollande 1.32
Cadmium 8.69
Calcium 1.58
Caoutchouc Pur 0.98
Caoutchouc vulcanisé (mou) 1.1
Cèdre du Liban Sec 0.9

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.3 densités, 23
Densités sommaire

Matériau (kg/dm3) MINI MAXI


Céruse (PbCO³) 6.43
Charbon de bois 0.25
Charme 0.759 0.9
Châtaigner 0.55 0.74
Chaux (CuO) 3.15
Chêne blanc 0.61
Chêne vert 0.983
Chlore (Liquide) 2.45
Chrome 5.9
Cobalt 7.8
Cœur de chêne de 60 ans 1.17
Coke 0.3 0.5
Corail 2.69
Cormier 0.819
Corps humain (moyenne) 1.07
Coton 0.08
Craie 1.25
Cristal 3.33
Cuivre fondu (Cu) 8.6
Cuivre forgé 8.8 8.96
Cuivre pur 8.933
Cyanogène (Liquide) 1.806
Cyprès 0.66
Diamant 3.52
Duralumin 2.9
Eau saturée (Liquide) 7.122
Ebène 1.12 1.18
Elektron 1.8 1.83
Erable 0.56 0.64
Etain (Sn) 7.29
Ethylène (C2H4) (Liquide) 0.98
Farine 1.03
Feldspath 2.5
Fer fondu (Fe) 7.2
Fer forgé 7.78
Ferro-Nickel 8.4
Fonte blanche 7.4 7.8
Fonte grise 6.7 7.1
Frêne 0.84
Fréon ( C Cl2 F2 ) (Liquide) 13.058
Fréon ( C Cl2 F2 ) (Liquide)
Gaïac 1.339
Gaz d'éclairage (Liquide) 0.399
Glace à 0° (H²O) 0.918
Glucinium 1.85

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.3 densités, 24
Densités sommaire

Matériau (kg/dm3) MINI MAXI


Glycérine (Liquide) 1.257
Graisse 0.92 0.97
Granit 2.8
Grès 2.35
Hélium (Liquide) 0.01625
Hélium (Liquide) 0.0488
Hêtre 0.8
Houille compacte 1.33
Houille mesurée à l'hectolitre 0.85
Huile d'amande douce (Liquide) 0.917
Huile de baleine (Liquide) 0.923
Huile de lin (Liquide) 0.94
Huile de navette (Liquide) 0.919
Huile de noix (Liquide) 0.922
Huile de pavot (Liquide) 0.928
Huile de ricin (Liquide) 0.962
Huile d'olive (Liquide) 0.915
Huile hydraulique minérale (Liquide) 0.89
Hydrogène (Liquide) 0.0692
Laine de verre 0.024 0.096
Laine minérale 0.064 0.196
Lait (Liquide) 1.03
Laiton 7.3 8.45
Liège (Plaque) 0.016
Liège aggloméré 0.275
Liège naturel 0.24
Lithium 0.53
Maçonnerie de briques 1.87
Maçonnerie de moellon 2.25
Maçonnerie de pierres sèches 1.45
Magnésium (G) 1.74
Manganèse (M) 7.4 8.01
Marbre 2.7 2.8
Mélèze 0.54 0.63
Métane ou gaz des marais (CH4) (Liquide) 0.558
Minium (Pb2O3) 9.07
Molybdène (D) 8.6
Naphte 0.84
Nickel fondu (Ni) 8.3
Nickel forgé 8.9
Nitrate d'amoniaque (NH4NO3) 1.52
Nitrure de silicium (céramique)
Noyer frais 0.89
Noyer sec 0.66
Or fondu (Au) 19.32

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.3 densités, 25
Densités sommaire

Matériau (kg/dm3) MINI MAXI


Or forgé 19.36
Or monnayé 17.64
Orme 0.54 0.63
Oxyde de carbone (Liquide) 0.968
Oxyde de fer (Fe2O3) 5.12
Oxyde de mercure 11.14
Oxyde de zinc (ZnO) 5.6
Oxygène (Liquide) 1.1056
Palladium fondu 11.3
Perchloréthylène à 15° cent (Liquide) 1.66
Pétrole (Liquide) 0.82
Peuplier 0.39
Phosphore ordinaire 1.84
Phosphore rouge 2.1
Pin blanc 0.435
Pin du nord 0.74
Pin jaune 0.64
Pin rouge 0.66
Platane 0.65
Platine (Pt) 21.5
Plâtre 0.96
Plexiglas 1.18
Plomb 11.37
Poirier 0.7 0.84
Pommier 0.73 0.8
Porcelaine 2.2 2.5
Potassium 0.865
Poudre à canon 0.84
Protoxyde d'azote (Liquide) 1.614
Quartz 2.65
Rhodium 11
Roche
Sable 1.3 1.8
Sapin 0.45
Silicium 2.49
Sodium 0.97
Soufre (S) 2.07
Sucre 1.6
Suif 0.94
Tantale
Teak 0.86
Téflon 2.2
Terre argileuse 1.3 2.1
Tétrachlorure de carbone (Liquide) 1.631
Tilleul 0.6

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.3 densités, 26
Densités sommaire

Matériau (kg/dm3) MINI MAXI


Titane 4.42 4.51
Trichloréthylène à 15° cent (Liquide) 1.47
Tungstène (W) 17.6
Vanadium (V) 6
Verre à vitre (plaque) 2.5 2.6
Verre pyrex 2.225
Vin (Liquide) 0.99
Zinc fondu (Zn) 6.86
Zinc laminé 7.19
Zirconium 6.55
ZrO2 5.77

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.3 densités, 27
sommaire Unités légales
Grandeur Unités légales S.I (ISO) Autres unités et conversions multiplicateurs
Distance m (mètre) 1m = 3.2808ft / 1m = 39.37po 10 +18 Exa E
Vitesse m/s (mètre par seconde) 3,6 km/h = 1 m/s 10 +15 Péta P
Accélération m/s² (mètre par seconde²) = 0.10197g / 1g=9.81m.sec2 10 +12 Tera T
Fréquence de rotation rd/s (radian par seconde) 1 tr/min = 2p/60 rd/s 10 +9 Giga G
Accélération angulaire rd/s² (radian par seconde²) 10 +6 Méga M
Temps s (seconde) 1 heure = 3600s 10 +3 kilo K
Force N (Newton) 1N = 0.10197KgF +2
10 hecto hH
1KgF = 9.81N
Moment (ou couple) N.m (Newton mètre) 1Nm = 8.8507Lbs/po 10 +1 deca Da

Masse kg (kilogramme) 1kg=9.81N 1 unité

Pression Pa (Pascal) 1 bar = 1.6MPa = 29.53 po.Hg = -1


10 déci d
750mmHg = 14.504 lbs/po2(psi)
Puissance W, j (Watt, joule) 1cv = 736W, 1w=3600 joules 10 -2 centi c
température degré Kelvin °C= °K + 273.15 °C -3
10 mili m
= (°F − 32) / 1,8
Energie J (Joules) 1j=1w/sec. 1w/h=3600joules 10 -6 micro μ

viscosité dynamique pascal/seconde 1pa/s=1poiseuille=10poises -9


10 nano n
visc de l'eau à 20°c =1 centipoise
viscosité cinématique (viscosité stoke m2/sec -12
dynamique / masse volumique) 1stoke=1cm3/sec, 1centistoke=1mm3/sec 10 pico p

10 -15 femto f

surfaces: (modifier la valeur des cases colorées) 10 -18 atto a

M2
1 10000 Cm2
1000000 mm2
0.00 hectares
0.00 acres
1550.00 pouces2
10.76 pieds2
1.20 yards2
0.00 arpents
1 0.16 po2
cm2 100.00 mm2

Pressions (modifier la valeur de la case colorée)


n/mm2 = megapascal
0.1 100.00 Kilopascal
1.00 bars
1.02 kg/cm2
0.01 kg/mm2
14.50 psi
0.99 atmosphères
1000 Hpa / mbar

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.4 unités, 28
Pressions (modifier la valeur de la case colorée)
PSI
1 6.89 Kilopascal
0.07 bars
0.07 kg/cm2
0.00 kg/mm2
0.01 n/mm2 = megapascal
0.07 atmosphères
68.95 Hpa / mbar

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.4 unités, 29
Indices de prix ( à titre indicatif) de métaux usinés / traités (le cas échéant) sommaire
indice au Kg indice au dm3 indice au indice au
Nuance facteur
(€) (€) Kg ($can) dm3 ($can)
Aciers
e235 / e335 / fe360 / xc18 / xc38 / xc48 (aisi 1018) 80 1.60 12.56 2.32 18.21
xc18 / xc38 cem / tr / rev (aisi 1018) 650 3.00 23.55 4.35 34.15
xc48 nit (aisi 1045) 350 7.00 54.95 10.15 79.68
xc48 nit / tr (aisi 1045) 505 10.10 79.29 14.65 114.96
xc70 (aisi1070) 350 7.00 54.95 10.15 79.68
xc70 tr / rev (aisi1070) 830 16.60 130.31 24.07 188.95
z160cdv12 tr / rev (aisiD2) 800 16.00 125.60 23.20 182.12
z160cdv12 tr / rev / ni ionique (aisiD2) 1170 23.40 183.69 33.93 266.35
z3cn18 hypertrempe (aisi 631) 250 5.00 39.25 7.25 56.91

Aluminiums
AA1050 (AL99,5) 200 4.00 10.80 5.80 15.66
Au4G 2017A 295 5.90 15.93 8.56 23.10
AA7075 355 7.10 19.17 10.30 27.80
Fortal 490 9.80 26.46 14.21 38.37
Alplan / Usiplan 690 13.80 37.26 20.01 54.03

Alliages de cuivre
bronze d'alu CuAl10Ni5Fe5 570 11.40 102.60 16.53 148.77
CuSn10Pb10 395 7.90 71.10 11.46 103.10
CuSn7Pb7Zn4 330 6.60 59.40 9.57 86.13
CuSn8P 425 8.50 76.50 12.33 110.93
CuZn25Al5Mn4Fe3 550 11.00 99.00 15.95 143.55
CuZn39Pb3 340 6.80 61.20 9.86 88.74
CuZn40Pb2 340 6.80 61.20 9.86 88.74

Titanes
TiAl6V4 (rond) 3000 60.00 270.00 87.00 391.50
TiAl6V4 (Tôle) 5600 112.00 504.00 162.40 730.80

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.5 prix, 30
formats de dessin sommaire

ANSI
nom 1 nom 2 nom 3 nom 4 taille (mm) taille (po)
ANSI A 1 Letter 216 x 279 8.5x11
Legal 8.5x14
ANSI B 2 tabloid Ledger 279 x 432 11x17
ANSI C 4 432 x 559 17x22
ANSI D 5 559 x 864 22x34
ANSI E E 864 x 1118 34x44
ANSI F 6 711,2 x 1016 28x40

ISO la largeur égale la longueur x racine de 2


nom taille (mm)
A4 210x297
A3 297x420 Conversions en 1/16
A2 420x594 1 1/16
A1 594x841 2 1/8
A0 841x1189 3 3/16
4 1/4
5 5/16
6 3/8
échelles en douzièmes 7 7/16
1:1 12:12 8 1/2
3:4 9:12 9 9/16
2:3 8:12 10 5/8
1:2 6:12 11 11/16
1:4 3:12 12 3/4
1:8 1 1/2:12 13 13/16
1:12 1:12 14 7/8
1:16 3/4:12 15 15/16
1:24 1/2:12 16 1

Projections normalisées:

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 1.6 dessin, 31
pouces / milliemes de po / mm / vis équivalentes (approx) sommaire
imperiales (UNC - imperiales (UNC -
Po 1/1000 po Mm Vis equiv. UNF) po 1/1000 mm vis equiv. UNF)

1/32 31.25 0.79375 (approx.) 17/32 531.25 13.49375


1/16 62.5 1.5875 9/16 562.5 14.2875
3/32 93.75 2.38125 19/32 593.75 15.08125
1/8 125 3.175 M3 n°6 32 - 40 5/8 625 15.875 M16 5/8 11 - 18

5/32 156.25 3.96875 M4 n°8 32 - 36 21/32 656.25 16.66875


3/16 187.5 4.7625 11/16 687.5 17.4625
7/32 218.75 5.55625 M5 n°10 24 - 32 23/32 718.75 18.25625
¼ 250 6.35 M6 1/4 20 - 28 ¾ 750 19.05 M20 3/4 10 - 16

9/32 281.25 7.14375 25/32 781.25 19.84375


5/16 312.5 7.9375 M8 5/16 18 - 24 13/16 812.5 20.6375
11/32 343.75 8.73125 .. 27/32 843.75 21.43125
3/8 375 9.525 M10 3/8 16 - 24 7/8 875 22.225
13/32 406.25 10.31875 29/32 906.25 23.01875
7/16 437.5 11.1125 15/16 937.5 23.8125
15/32 468.75 11.90625 31/32 968.75 24.60625
½ 500 12.7 M12 1/2 13 - 20 1 1000 25.4 M24 1 8 - 12

1/1000 po 1/100 mm 1/1000 po 1/100 mm 1/100 mm 1/1000 po 1/100 mm 1/1000 po


1 2.54 300 762 1 0.39 40 15.75
2 5.08 350 889 2 0.79 45 17.72
3 7.62 400 1016 3 1.18 50 19.69
4 10.16 450 1143 4 1.57 55 21.65
5 12.7 500 1270 5 1.97 60 23.62
6 15.24 550 1397 6 2.36 65 25.59
7 17.78 600 1524 7 2.76 70 27.56
8 20.32 650 1651 8 3.15 75 29.53
9 22.86 700 1778 9 3.54 80 31.50
10 25.4 750 1905 10 3.94 85 33.46
50 127 800 2032 15 5.91 90 35.43
100 254 850 2159 20 7.87 95 37.40
150 381 900 2286 25 9.84 100 39.37
200 508 950 2413 30 11.81
250 635 1000 2540 35 13.78

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.1 conversions imp.met, 32
convertXpress Consommation essence véhicules Convertisseur
diviser 282.48 par la conso au 100km pour l'obtenir pieds + pouces = Total en pieds et en mm
en miles au gallon (UK) pieds pouces Total pieds mm
Mi/Gal 18.00 10 9 1/4 10.7708 3283.0
=L/100 15.69

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.1 conversions imp.met, 33
pieds / mètres
pieds mètres pieds mètres pieds mètres pieds mètres pieds mètres pieds mètres
1 0.30 31 9.45 61 18.59 91 27.74 121 36.88 151 46.02
2 0.61 32 9.75 62 18.90 92 28.04 122 37.19 152 46.33
3 0.91 33 10.06 63 19.20 93 28.35 123 37.49 153 46.63
4 1.22 34 10.36 64 19.51 94 28.65 124 37.80 154 46.94
5 1.52 35 10.67 65 19.81 95 28.96 125 38.10 155 47.24
6 1.83 36 10.97 66 20.12 96 29.26 126 38.40 156 47.55
7 2.13 37 11.28 67 20.42 97 29.57 127 38.71 157 47.85
8 2.44 38 11.58 68 20.73 98 29.87 128 39.01 158 48.16
9 2.74 39 11.89 69 21.03 99 30.18 129 39.32 159 48.46
10 3.05 40 12.19 70 21.34 100 30.48 130 39.62 160 48.77
11 3.35 41 12.50 71 21.64 101 30.78 131 39.93 161 49.07
12 3.66 42 12.80 72 21.95 102 31.09 132 40.23 162 49.38
13 3.96 43 13.11 73 22.25 103 31.39 133 40.54 163 49.68
14 4.27 44 13.41 74 22.56 104 31.70 134 40.84 164 49.99
15 4.57 45 13.72 75 22.86 105 32.00 135 41.15 165 50.29
16 4.88 46 14.02 76 23.16 106 32.31 136 41.45 166 50.60
17 5.18 47 14.33 77 23.47 107 32.61 137 41.76 167 50.90
18 5.49 48 14.63 78 23.77 108 32.92 138 42.06 168 51.21
19 5.79 49 14.94 79 24.08 109 33.22 139 42.37 169 51.51
20 6.10 50 15.24 80 24.38 110 33.53 140 42.67 170 51.82
21 6.40 51 15.54 81 24.69 111 33.83 141 42.98 171 52.12
22 6.71 52 15.85 82 24.99 112 34.14 142 43.28 172 52.43
23 7.01 53 16.15 83 25.30 113 34.44 143 43.59 173 52.73
24 7.32 54 16.46 84 25.60 114 34.75 144 43.89 174 53.04
25 7.62 55 16.76 85 25.91 115 35.05 145 44.20 175 53.34
26 7.92 56 17.07 86 26.21 116 35.36 146 44.50 176 53.64
27 8.23 57 17.37 87 26.52 117 35.66 147 44.81 177 53.95
28 8.53 58 17.68 88 26.82 118 35.97 148 45.11 178 54.25
29 8.84 59 17.98 89 27.13 119 36.27 149 45.42 179 54.56
30 9.14 60 18.29 90 27.43 120 36.58 150 45.72 180 54.86

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.1 conversions imp.met, 34
°C= °F températures
°C °F °C °F °C °F °C °F °C °F °C °F
-20 -4.00 145 293.00 310 590.00 475 887.00 780 1436.00 1110 2030.00
-15 5.00 150 302.00 315 599.00 480 896.00 790 1454.00 1120 2048.00
-10 14.00 155 311.00 320 608.00 485 905.00 800 1472.00 1130 2066.00
-5 23.00 160 320.00 325 617.00 490 914.00 810 1490.00 1140 2084.00
0 32.00 165 329.00 330 626.00 495 923.00 820 1508.00 1150 2102.00
5 41.00 170 338.00 335 635.00 500 932.00 830 1526.00 1160 2120.00
10 50.00 175 347.00 340 644.00 510 950.00 840 1544.00 1170 2138.00
15 59.00 180 356.00 345 653.00 520 968.00 850 1562.00 1180 2156.00
20 68.00 185 365.00 350 662.00 530 986.00 860 1580.00 1190 2174.00
25 77.00 190 374.00 355 671.00 540 1004.00 870 1598.00 1200 2192.00
30 86.00 195 383.00 360 680.00 550 1022.00 880 1616.00 1210 2210.00
35 95.00 200 392.00 365 689.00 560 1040.00 890 1634.00 1220 2228.00
40 104.00 205 401.00 370 698.00 570 1058.00 900 1652.00 1230 2246.00
45 113.00 210 410.00 375 707.00 580 1076.00 910 1670.00 1240 2264.00
50 122.00 215 419.00 380 716.00 590 1094.00 920 1688.00 1250 2282.00
55 131.00 220 428.00 385 725.00 600 1112.00 930 1706.00 1260 2300.00
60 140.00 225 437.00 390 734.00 610 1130.00 940 1724.00 1270 2318.00
65 149.00 230 446.00 395 743.00 620 1148.00 950 1742.00 1280 2336.00
70 158.00 235 455.00 400 752.00 630 1166.00 960 1760.00 1290 2354.00
75 167.00 240 464.00 405 761.00 640 1184.00 970 1778.00 1300 2372.00
80 176.00 245 473.00 410 770.00 650 1202.00 980 1796.00 1310 2390.00
85 185.00 250 482.00 415 779.00 660 1220.00 990 1814.00 1320 2408.00
90 194.00 255 491.00 420 788.00 670 1238.00 1000 1832.00 1330 2426.00
95 203.00 260 500.00 425 797.00 680 1256.00 1010 1850.00 1340 2444.00
100 212.00 265 509.00 430 806.00 690 1274.00 1020 1868.00 1350 2462.00
105 221.00 270 518.00 435 815.00 700 1292.00 1030 1886.00 1360 2480.00
110 230.00 275 527.00 440 824.00 710 1310.00 1040 1904.00 1370 2498.00
115 239.00 280 536.00 445 833.00 720 1328.00 1050 1922.00 1380 2516.00
120 248.00 285 545.00 450 842.00 730 1346.00 1060 1940.00 1390 2534.00
125 257.00 290 554.00 455 851.00 740 1364.00 1070 1958.00 1400 2552.00
130 266.00 295 563.00 460 860.00 750 1382.00 1080 1976.00 1410 2570.00
135 275.00 300 572.00 465 869.00 760 1400.00 1090 1994.00 1420 2588.00
140 284.00 305 581.00 470 878.00 770 1418.00 1100 2012.00 1430 2606.00

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.1 conversions imp.met, 35
seizièmes fractions 1/1000" mm pouces pieds mètres pouces pieds mètres
1 1/16 0.063 1.588 12 1 0.30 420 35 10.67
2 1/8 0.125 3.175 24 2 0.61 432 36 10.97
3 3/16 0.188 4.763 36 3 0.91 444 37 11.28
4 1/4 0.250 6.350 48 4 1.22 456 38 11.58
5 5/16 0.313 7.938 60 5 1.52 468 39 11.89
6 3/8 0.375 9.525 72 6 1.83 480 40 12.19
7 7/16 0.438 11.113 84 7 2.13 492 41 12.50
8 1/2 0.500 12.700 96 8 2.44 504 42 12.80
9 9/16 0.563 14.288 108 9 2.74 516 43 13.11
10 5/8 0.625 15.875 120 10 3.05 528 44 13.41
11 11/16 0.688 17.463 132 11 3.35 540 45 13.72
12 3/4 0.750 19.050 144 12 3.66 552 46 14.02
13 13/16 0.813 20.638 156 13 3.96 564 47 14.33
14 7/8 0.875 22.225 168 14 4.27 576 48 14.63
15 15/16 0.938 23.813 180 15 4.57 588 49 14.94
16 1 1.000 25.400 192 16 4.88 600 50 15.24
204 17 5.18 612 51 15.54
216 18 5.49 624 52 15.85
228 19 5.79 636 53 16.15
240 20 6.10 648 54 16.46
252 21 6.40 660 55 16.76
264 22 6.71 672 56 17.07
276 23 7.01 684 57 17.37
288 24 7.32 696 58 17.68
300 25 7.62 708 59 17.98
312 26 7.92 720 60 18.29
324 27 8.23 732 61 18.59
336 28 8.53 744 62 18.90
348 29 8.84 756 63 19.20
360 30 9.14 768 64 19.51
372 31 9.45 780 65 19.81
384 32 9.75 792 66 20.12
396 33 10.06 804 67 20.42
408 34 10.36 816 68 20.73

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.1 conversions imp.met, 36
1/100 de pouces et pouces et
1/1000" fractions mm mm
mm 1/1000" 1/1000"
1.0 2.5400 1/64 0.015625 0.39688 0.01 0.000394
2.0 5.0800 1/32 0.031250 0.79375 0.02 0.000787
3.0 7.6200 3/64 0.046875 1.19063 0.03 0.001181
5.0 12.7000 1/16 0.062500 1.58750 0.04 0.001575
10.0 25.4000 3/32 0.093750 2.38125 0.05 0.001969
12.5 31.7500 1/8 0.125000 3.17500 0.06 0.002362
15.0 38.1000 5/32 0.156250 3.96875 0.07 0.002756
17.5 44.4500 3/16 0.187500 4.76250 0.08 0.003150
20.0 50.8000 7/32 0.218750 5.55625 0.09 0.003543
25.0 63.5000 1/4 0.250000 6.35000 0.10 0.003937
30.0 76.2000 9/32 0.281250 7.14375 0.25 0.009843
35.0 88.9000 5/16 0.312500 7.93750 0.50 0.019685
40.0 101.6000 11/32 0.343750 8.73125 0.75 0.029528
45.0 114.3000 3/8 0.375000 9.52500 1.00 0.039370
50.0 127.0000 13/32 0.406250 10.31875 2.00 0.078740
55.0 139.7000 7/16 0.437500 11.11250 2.50 0.098425
60.0 152.4000 15/32 0.468750 11.90625 3.00 0.118110
65.0 165.1000 1/2 0.500000 12.70000 4.00 0.157480
70.0 177.8000 17/32 0.531250 13.49375 5.00 0.196850
75.0 190.5000 9/16 0.562500 14.28750 6.00 0.236220
80.0 203.2000 19/32 0.593750 15.08125 7.00 0.275591
85.0 215.9000 5/8 0.625000 15.87500 7.50 0.295276
90.0 228.6000 21/32 0.656250 16.66875 8.00 0.314961
95.0 241.3000 11/16 0.687500 17.46250 9.00 0.354331
100.0 254.0000 23/32 0.718750 18.25625 10.00 0.393701
200.0 508.0000 3/4 0.750000 19.05000 15.00 0.590551
250.0 635.0000 25/32 0.781250 19.84375 20.00 0.787402
300.0 762.0000 13/16 0.812500 20.63750 25.00 0.984252
400.0 1016.0000 27/32 0.843750 21.43125 30.00 1.181102
500.0 1270.0000 7/8 0.875000 22.22500 40.00 1.574803
600.0 1524.0000 29/32 0.906250 23.01875 50.00 1.968504
700.0 1778.0000 15/16 0.937500 23.81250 60.00 2.362205
750.0 1905.0000 31/32 0.968750 24.60625 70.00 2.755906
800.0 2032.0000 1 1.000000 25.40000 75.00 2.952756
900.0 2286.0000 80.00 3.149606
1000.0 2540.0000 90.00 3.543307
100.00 3.937008

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.1 conversions imp.met, 37
pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm
0.1 1 25.40 9.1 109 2768.60 18.1 217 5511.80 27.1 325 8255.00 36.1 433 10998.20 45.1 541 13741.40
0.2 2 50.80 9.2 110 2794.00 18.2 218 5537.20 27.2 326 8280.40 36.2 434 11023.60 45.2 542 13766.80
0.3 3 76.20 9.3 111 2819.40 18.3 219 5562.60 27.3 327 8305.80 36.3 435 11049.00 45.3 543 13792.20
0.4 4 101.60 9.4 112 2844.80 18.4 220 5588.00 27.4 328 8331.20 36.4 436 11074.40 45.4 544 13817.60
0.5 5 127.00 9.5 113 2870.20 18.5 221 5613.40 27.5 329 8356.60 36.5 437 11099.80 45.5 545 13843.00
0.6 6 152.40 9.6 114 2895.60 18.6 222 5638.80 27.6 330 8382.00 36.6 438 11125.20 45.6 546 13868.40
0.7 7 177.80 9.7 115 2921.00 18.7 223 5664.20 27.7 331 8407.40 36.7 439 11150.60 45.7 547 13893.80
0.8 8 203.20 9.8 116 2946.40 18.8 224 5689.60 27.8 332 8432.80 36.8 440 11176.00 45.8 548 13919.20
0.9 9 228.60 9.9 117 2971.80 18.9 225 5715.00 27.9 333 8458.20 36.9 441 11201.40 45.9 549 13944.60
0.10. 10 254.00 9.10. 118 2997.20 18.10 226 5740.40 27.10 334 8483.60 36.10 442 11226.80 45.10 550 13970.00
0.11. 11 279.40 9.11. 119 3022.60 18.11 227 5765.80 27.11 335 8509.00 36.11 443 11252.20 45.11 551 13995.40
1 12 304.80 10.0 120 3048.00 19 228 5791.20 28 336 8534.40 37 444 11277.60 46 552 14020.80
1.1 13 330.20 10.1 121 3073.40 19.1 229 5816.60 28.1 337 8559.80 37.1 445 11303.00 46.1 553 14046.20
1.2 14 355.60 10.2 122 3098.80 19.2 230 5842.00 28.2 338 8585.20 37.2 446 11328.40 46.2 554 14071.60
1.3 15 381.00 10.3 123 3124.20 19.3 231 5867.40 28.3 339 8610.60 37.3 447 11353.80 46.3 555 14097.00
1.4 16 406.40 10.4 124 3149.60 19.4 232 5892.80 28.4 340 8636.00 37.4 448 11379.20 46.4 556 14122.40
1.5 17 431.80 10.5 125 3175.00 19.5 233 5918.20 19.5 341 8661.40 37.5 449 11404.60 46.5 557 14147.80
1.6 18 457.20 10.6 126 3200.40 19.6 234 5943.60 28.5 342 8686.80 37.6 450 11430.00 46.6 558 14173.20
1.7 19 482.60 10.7 127 3225.80 19.7 235 5969.00 28.6 343 8712.20 37.7 451 11455.40 46.7 559 14198.60
1.8 20 508.00 10.8 128 3251.20 19.8 236 5994.40 19.6 344 8737.60 37.8 452 11480.80 46.8 560 14224.00
1.9 21 533.40 10.9 129 3276.60 19.9 237 6019.80 28.7 345 8763.00 37.9 453 11506.20 46.9 561 14249.40
1.10. 22 558.80 10.10. 130 3302.00 19.10 238 6045.20 28.10 346 8788.40 37.10 454 11531.60 46.10 562 14274.80
1.11. 23 584.20 10.11. 131 3327.40 19.11 239 6070.60 28.11 347 8813.80 37.11 455 11557.00 46.11 563 14300.20
2 24 609.60 11.0 132 3352.80 20 240 6096.00 29 348 8839.20 38 456 11582.40 47 564 14325.60
2.1 25 635.00 11.1 133 3378.20 20.1 241 6121.40 29.1 349 8864.60 38.1 457 11607.80 47.1 565 14351.00
2.2 26 660.40 11.2 134 3403.60 20.2 242 6146.80 29.2 350 8890.00 38.2 458 11633.20 47.2 566 14376.40
2.3 27 685.80 11.3 135 3429.00 20.3 243 6172.20 29.3 351 8915.40 38.3 459 11658.60 47.3 567 14401.80
2.4 28 711.20 11.4 136 3454.40 20.4 244 6197.60 29.4 352 8940.80 38.4 460 11684.00 47.4 568 14427.20
2.5 29 736.60 11.5 137 3479.80 20.5 245 6223.00 29.5 353 8966.20 38.5 461 11709.40 47.5 569 14452.60
2.6 30 762.00 11.6 138 3505.20 20.6 246 6248.40 29.6 354 8991.60 38.6 462 11734.80 47.6 570 14478.00
2.7 31 787.40 11.7 139 3530.60 20.7 247 6273.80 29.7 355 9017.00 38.7 463 11760.20 47.7 571 14503.40
2.8 32 812.80 11.8 140 3556.00 20.8 248 6299.20 29.8 356 9042.40 38.8 464 11785.60 47.8 572 14528.80
2.9 33 838.20 11.9 141 3581.40 20.9 249 6324.60 29.9 357 9067.80 38.9 465 11811.00 47.8 573 14554.20
2.10. 34 863.60 11.10. 142 3606.80 20.10 250 6350.00 29.10 358 9093.20 38.10 466 11836.40 47.10 574 14579.60
2.11. 35 889.00 11.11. 143 3632.20 20.11 251 6375.40 29.11 359 9118.60 38.11 467 11861.80 47.11 575 14605.00
3 36 914.40 12.0 144 3657.60 21 252 6400.80 30 360 9144.00 39 468 11887.20 48 576 14630.40
pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm
3.1 37 939.80 12.1 145 3683.00 21.1 253 6426.20 30.1 361 9169.40 39.1 469 11912.60 48.1 577 14655.80
3.2 38 965.20 12.2 146 3708.40 21.2 254 6451.60 30.2 362 9194.80 39.2 470 11938.00 48.2 578 14681.20
3.3 39 990.60 12.3 147 3733.80 21.3 255 6477.00 30.3 363 9220.20 39.3 471 11963.40 48.3 579 14706.60
3.4 40 1016.00 12.4 148 3759.20 21.4 256 6502.40 30.4 364 9245.60 39.4 472 11988.80 48.4 580 14732.00
3.5 41 1041.40 12.5 149 3784.60 21.5 257 6527.80 30.5 365 9271.00 39.5 473 12014.20 48.5 581 14757.40
3.6 42 1066.80 12.6 150 3810.00 21.6 258 6553.20 30.6 366 9296.40 39.6 474 12039.60 48.6 582 14782.80
3.7 43 1092.20 12.7 151 3835.40 21.7 259 6578.60 30.7 367 9321.80 39.7 475 12065.00 48.7 583 14808.20
3.8 44 1117.60 12.8 152 3860.80 21.8 260 6604.00 30.8 368 9347.20 39.8 476 12090.40 48.8 584 14833.60
3.9 45 1143.00 12.9 153 3886.20 21.9 261 6629.40 30.9 369 9372.60 39.9 477 12115.80 48.9 585 14859.00
3.10. 46 1168.40 12.10. 154 3911.60 21.10 262 6654.80 30.10 370 9398.00 39.10 478 12141.20 48.10 586 14884.40
3.11. 47 1193.80 12.11. 155 3937.00 21.11 263 6680.20 30.11 371 9423.40 39.11 479 12166.60 48.11 587 14909.80
4.0 48 1219.20 13.0 156 3962.40 22 264 6705.60 31 372 9448.80 40 480 12192.00 49 588 14935.20
4.1 49 1244.60 13.1 157 3987.80 22.1 265 6731.00 31.1 373 9474.20 40.1 481 12217.40 49.1 589 14960.60
4.2 50 1270.00 13.2 158 4013.20 22.2 266 6756.40 31.2 374 9499.60 40.2 482 12242.80 49.2 590 14986.00
4.3 51 1295.40 13.3 159 4038.60 22.3 267 6781.80 31.3 375 9525.00 40.3 483 12268.20 49.3 591 15011.40
4.4 52 1320.80 13.4 160 4064.00 22.4 268 6807.20 31.4 376 9550.40 40.4 484 12293.60 49.4 592 15036.80
4.5 53 1346.20 13.5 161 4089.40 22.5 269 6832.60 31.5 377 9575.80 40.5 485 12319.00 49.5 593 15062.20
4.6 54 1371.60 13.6 162 4114.80 22.6 270 6858.00 31.6 378 9601.20 40.6 486 12344.40 49.6 594 15087.60
4.7 55 1397.00 13.7 163 4140.20 22.7 271 6883.40 31.7 379 9626.60 40.7 487 12369.80 49.7 595 15113.00
4.8 56 1422.40 13.8 164 4165.60 22.8 272 6908.80 31.8 380 9652.00 40.8 488 12395.20 49.8 596 15138.40
4.9 57 1447.80 13.9 165 4191.00 22.9 273 6934.20 31.9 381 9677.40 40.9 489 12420.60 49.9 597 15163.80
4.10. 58 1473.20 13.10. 166 4216.40 22.10 274 6959.60 31.10 382 9702.80 40.10 490 12446.00 49.10 598 15189.20
4.11. 59 1498.60 13.11. 167 4241.80 22.11 275 6985.00 31.11 383 9728.20 40.11 491 12471.40 49.11 599 15214.60

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.2 pieds-pouces-mm, 38
5.0 60 1524.00 14.0 168 4267.20 23 276 7010.40 32 384 9753.60 41 492 12496.80 50 600 15240.00
5.1 61 1549.40 14.1 169 4292.60 23.1 277 7035.80 32.1 385 9779.00 41.1 493 12522.20 50.1 601 15265.40
5.2 62 1574.80 14.2 170 4318.00 23.2 278 7061.20 32.2 386 9804.40 41.2 494 12547.60 50.2 602 15290.80
5.3 63 1600.20 14.3 171 4343.40 23.3 279 7086.60 32.3 387 9829.80 41.3 495 12573.00 50.3 603 15316.20
5.4 64 1625.60 14.4 172 4368.80 23.4 280 7112.00 32.4 388 9855.20 41.4 496 12598.40 50.4 604 15341.60
5.5 65 1651.00 14.5 173 4394.20 23.5 281 7137.40 32.5 389 9880.60 41.5 497 12623.80 50.5 605 15367.00
5.6 66 1676.40 14.6 174 4419.60 23.6 282 7162.80 32.6 390 9906.00 41.6 498 12649.20 50.6 606 15392.40
5.7 67 1701.80 14.7 175 4445.00 23.7 283 7188.20 32.7 391 9931.40 41.7 499 12674.60 50.7 607 15417.80
5.8 68 1727.20 14.8 176 4470.40 23.8 284 7213.60 32.8 392 9956.80 41.8 500 12700.00 50.8 608 15443.20
5.9 69 1752.60 14.9 177 4495.80 23.9 285 7239.00 32.9 393 9982.20 41.9 501 12725.40 50.9 609 15468.60
5.10. 70 1778.00 14.10. 178 4521.20 23.10 286 7264.40 32.10 394 10007.60 41.10 502 12750.80 50.10 610 15494.00
5.11. 71 1803.40 14.11. 179 4546.60 23.11 287 7289.80 32.11 395 10033.00 41.11 503 12776.20 50.11 611 15519.40
6.0 72 1828.80 15.0 180 4572.00 24 288 7315.20 33 396 10058.40 42 504 12801.60 51 612 15544.80
pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm pieds pouces mm
6.1 73 1854.20 15.1 181 4597.40 24.1 289 7340.60 33.1 397 10083.80 42.1 505 12827.00 51.1 613 15570.20
6.2 74 1879.60 15.2 182 4622.80 24.2 290 7366.00 33.2 398 10109.20 42.2 506 12852.40 51.2 614 15595.60
6.3 75 1905.00 15.3 183 4648.20 24.3 291 7391.40 33.3 399 10134.60 42.3 507 12877.80 51.3 615 15621.00
6.4 76 1930.40 15.4 184 4673.60 24.4 292 7416.80 33.4 400 10160.00 42.4 508 12903.20 51.4 616 15646.40
6.5 77 1955.80 15.5 185 4699.00 24.5 293 7442.20 33.5 401 10185.40 42.5 509 12928.60 51.5 617 15671.80
6.6 78 1981.20 15.6 186 4724.40 24.6 294 7467.60 33.6 402 10210.80 42.6 510 12954.00 51.6 618 15697.20
6.7 79 2006.60 15.7 187 4749.80 24.7 295 7493.00 33.7 403 10236.20 42.7 511 12979.40 51.7 619 15722.60
6.8 80 2032.00 15.8 188 4775.20 24.8 296 7518.40 33.8 404 10261.60 42.8 512 13004.80 51.8 620 15748.00
6.9 81 2057.40 15.9 189 4800.60 24.9 297 7543.80 33.9 405 10287.00 42.9 513 13030.20 51.9 621 15773.40
6.10. 82 2082.80 15.10. 190 4826.00 24.10 298 7569.20 33.10 406 10312.40 42.10 514 13055.60 51.10 622 15798.80
6.11. 83 2108.20 15.11. 191 4851.40 24.11 299 7594.60 33.11 407 10337.80 42.11 515 13081.00 51.11 623 15824.20
7.0 84 2133.60 16.0 192 4876.80 25 300 7620.00 34 408 10363.20 43 516 13106.40 52 624 15849.60
7.1 85 2159.00 16.1 193 4902.20 25.1 301 7645.40 34.1 409 10388.60 43.1 517 13131.80 52.1 625 15875.00
7.2 86 2184.40 16.2 194 4927.60 25.2 302 7670.80 34.2 410 10414.00 43.2 518 13157.20 52.2 626 15900.40
7.3 87 2209.80 16.3 195 4953.00 25.3 303 7696.20 34.3 411 10439.40 43.3 519 13182.60 52.3 627 15925.80
7.4 88 2235.20 16.4 196 4978.40 25.4 304 7721.60 34.4 412 10464.80 43.4 520 13208.00 52.4 628 15951.20
7.5 89 2260.60 16.5 197 5003.80 25.5 305 7747.00 34.5 413 10490.20 43.5 521 13233.40 52.5 629 15976.60
7.6 90 2286.00 16.6 198 5029.20 25.6 306 7772.40 34.6 414 10515.60 43.6 522 13258.80 52.6 630 16002.00
7.7 91 2311.40 16.7 199 5054.60 25.7 307 7797.80 34.7 415 10541.00 43.7 523 13284.20 52.7 631 16027.40
7.8 92 2336.80 16.8 200 5080.00 25.8 308 7823.20 34.8 416 10566.40 43.8 524 13309.60 52.8 632 16052.80
7.9 93 2362.20 16.9 201 5105.40 25.9 309 7848.60 34.9 417 10591.80 43.9 525 13335.00 52.9 633 16078.20
7.10. 94 2387.60 16.10. 202 5130.80 25.10 310 7874.00 34.10 418 10617.20 43.10 526 13360.40 52.10 634 16103.60
7.11. 95 2413.00 16.11. 203 5156.20 25.11 311 7899.40 34.11 419 10642.60 43.11 527 13385.80 52.11 635 16129.00
8.0 96 2438.40 17.0 204 5181.60 26 312 7924.80 35 420 10668.00 44 528 13411.20 53 636 16154.40
8.1 97 2463.80 17.1 205 5207.00 26.1 313 7950.20 35.1 421 10693.40 44.1 529 13436.60 53.1 637 16179.80
8.2 98 2489.20 17.2 206 5232.40 26.2 314 7975.60 35.2 422 10718.80 44.2 530 13462.00 53.2 638 16205.20
8.3 99 2514.60 17.3 207 5257.80 26.3 315 8001.00 35.3 423 10744.20 44.3 531 13487.40 53.3 639 16230.60
8.4 100 2540.00 17.4 208 5283.20 26.4 316 8026.40 35.4 424 10769.60 44.4 532 13512.80 53.4 640 16256.00
8.5 101 2565.40 17.5 209 5308.60 26.5 317 8051.80 35.5 425 10795.00 44.5 533 13538.20 53.5 641 16281.40
8.6 102 2590.80 17.6 210 5334.00 26.6 318 8077.20 35.6 426 10820.40 44.6 534 13563.60 53.6 642 16306.80
8.7 103 2616.20 17.7 211 5359.40 26.7 319 8102.60 35.7 427 10845.80 44.7 535 13589.00 53.7 643 16332.20
8.8 104 2641.60 17.8 212 5384.80 26.8 320 8128.00 35.8 428 10871.20 44.8 536 13614.40 53.8 644 16357.60
8.9 105 2667.00 17.9 213 5410.20 26.9 321 8153.40 35.9 429 10896.60 44.9 537 13639.80 53.9 645 16383.00
8.10. 106 2692.40 17.10. 214 5435.60 26.10 322 8178.80 35.10 430 10922.00 44.10 538 13665.20 53.10 646 16408.40
8.11. 107 2717.80 17.11. 215 5461.00 26.11 323 8204.20 35.11 431 10947.40 44.11 539 13690.60 53.11 647 16433.80
9.0 108 2743.20 18.0 216 5486.40 27 324 8229.60 36 432 10972.80 45 540 13716.00 54 648 16459.20

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.2 pieds-pouces-mm, 39
sommaire Équivalences des unités de dureté
(source: muller)
Résistance à la Résistance à la Dureté
Tensile Brinell Rockwell Rockwell Rockwell
traction N/mm² traction KSI Vickers Dureté Brinell Dureté Rockwell
HRA HRB HRC (ksi) A B C

255 36.98 80 76 - 745 84.1 - 65.3


270 39.16 85 80.75 41 - 712 - - -
285 41.34 90 85.5 48 - 682 82.2 - 61.7
305 44.24 95 90.25 52 - 653 81.2 - 60
320 46.41 100 95 56.2 - 627 80.5 - 58.7
335 48.59 105 99.75 - 601 79.8 - 57.3
350 50.76 110 104.5 62.3 - 578 79.1 - 56
370 53.66 115 109.25 298 555 78.4 - 54.7
385 55.84 120 114 66.7 288 534 77.8 - 53.5
400 58.02 125 118.75 274 514 76.9 - 52.1
415 60.19 130 123.5 71.2 264 495 76.3 - 51
430 62.37 135 128.25 252 477 75.6 - 49.6
450 65.27 140 133 75 242 461 74.9 - 48.5
465 67.44 145 137.75 230 444 74.2 - 47.1
480 69.62 150 142.5 78.7 219 429 73.4 - 45.7
495 71.79 155 147.25 212 415 72.8 - 44.5
510 73.97 160 152 81.7 202 401 72 - 43.1
530 76.87 165 156.75 193 388 71.4 - 41.8
545 79.05 170 161.5 85 184 375 70.6 - 40.4
560 81.22 175 166.25 177 363 70 - 39.1
575 83.40 180 171 87.1 170 352 69.3 - 37.9
595 86.30 185 175.75 163 341 68.7 - 36.6
610 88.47 190 180.5 89.5 158 331 68.1 - 35.5
625 90.65 195 185.25 152 321 76.5 - 34.3
640 92.82 200 190 91.5 147 311 66.9 - 33.1
660 95.72 205 194.75 92.5 143 302 66.3 - 32.1
675 97.90 210 199.5 93.5 139 293 65.7 - 30.9
690 100.08 215 204.25 94 135 285 65.3 - 29.9
705 102.25 220 209 95 131 277 64.6 - 28.8
720 104.43 225 213.75 96 128 269 64.1 - 27.6
740 107.33 230 218.5 96.7 125 262 63.6 - 26.6
755 109.50 235 223.25 121 255 63 - 25.4
770 111.68 240 228 60.7 98.1 20.3 118 248 62.5 - 24.2
785 113.85 245 232.75 61.2 21.3 114 241 61.8 100 22.8
800 116.03 250 237.5 61.6 99.5 22.2 111 235 61.4 99 21.7
820 118.93 255 242.25 62 23.1 109 229 60.8 98.2 20.5
835 121.11 260 247 62.4 101 24 104 223 - 97.3 -
850 123.28 265 251.75 62.7 24.8 103 217 - 96.4 -
865 125.46 270 256.5 63.1 102 25.6 100 212 - 95.5 -
880 127.63 275 261.25 63.5 26.4 99 207 - 94.6 -
900 130.53 280 266 63.8 104 27.1 97 201 - 93.8 -
915 132.71 285 270.75 64.2 27.8 94 197 - 92.8 -
930 134.89 290 275.5 64.5 105 28.5 92 192 - 91.9 -
950 137.79 295 280.25 64.8 29.2 90 187 - 90.7 -
965 139.96 300 285 65.2 29.8 89 183 - 90 -
995 144.31 310 294.5 65.8 31 88 179 - 89 -
1030 149.39 320 304 66.4 32.2 86 174 - 87.8 -
1060 153.74 330 313.5 67 33.3 84 170 - 86.8 -
1095 158.82 340 323 67.6 34.3 83 167 - 86 -
1125 163.17 350 332.5 68.1 35.3 82 163 - 85 -
1155 167.52 360 342 68.7 36.3 80 156 - 82.9 -
1190 172.59 370 351.5 69.2 37.3 - 149 - 80.8 -
1220 176.95 380 361 69.8 38.8 - 143 - 78.7 -
1255 182.02 390 370.5 70.3 39.8 - 137 - 76.4 -
1290 187.10 400 380 70.8 40.8 - 131 - 74 -
1320 191.45 410 389.5 71.4 41.8 - 126 - 72 -
1350 195.80 420 399 71.8 42.7 - 121 - 69.8 -
1385 200.88 430 408.5 72.3 43.6 - 116 - 67.6 -
1420 205.95 440 418 72.8 44.5 - 111 - 65.7 -
1455 211.03 450 427.5 73.3 45.3
1485 215.38 460 437 73.6 46.1
1520 220.46 470 446.5 74.1 46.9
1555 225.53 480 456 74.5 47.7
1595 231.34 490 465.5 74.9 48.4
1630 236.41 500 475 75.3 49.1
1665 241.49 510 484.5 75.7 49.8
1700 246.56 520 494 76.1 50.5
1740 252.37 530 503.5 76.4 51.1
1775 257.44 540 513 76.7 51.7
1810 262.52 550 522.5 77 52.3
1845 267.59 560 532 77.4 53
1880 272.67 570 541.5 77.8 53.6
1920 278.47 580 551 78 54.1
1955 283.55 590 560.5 78.4 54.7
1995 289.35 600 570 78.6 55.2
2030 294.43 610 579.5 78.9 55.7
2070 300.23 620 589 79.2 56.3
2105 305.30 630 598.5 79.5 56.8
2145 311.11 640 608 79.8 57.3
2180 316.18 650 617.5 80 57.8
2215 321.26 660 627 80.3 58.3
2250 326.33 670 636.5 80.6 58.8
2285 331.41 680 646 80.8 59.2
2320 336.49 690 655.5 81.1 59.7
2355 341.56 700 665 81.3 60.1
2390 346.64 720 684 81.8 61
2425 351.72 740 703 82.2 61.8
2460 356.79 760 722 82.6 62.5
2495 361.87 780 741 83 63.3
2530 366.95 800 760 83.4 64
2565 372.02 820 83.8 64.7
2600 377.10 840 84.1 65.3
2635 382.17 860 84.4 65.9
2670 387.25 880 84.7 66.4
2705 392.33 900 85 67
2740 397.40 920 85.3 67.5
2775 402.48 940 85.6 68

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.3 équivalences des duretés, 40
Sheet Metal Thickness Gauges sommaire

Standard
Standard Steel Galvanized Steel Galvanized Steel Aluminum Aluminum
Gauge (ga) Steel Stainless Steel Stainless Steel
(inches) (inches) (milimètres) (inches) (milimètres)
(milimètres) (inches) (milimètres)
3 0.2391 6.07314 0.2294 5.82676 0.25 6.35
4 0.2242 5.69468 0.2043 5.18922 0.2344 5.95376
5 0.2092 5.31368 0.1819 4.62026 0.2187 5.55498
6 0.1943 4.93522 0.162 4.1148 0.2031 5.15874
7 0.1793 4.55422 0.1443 3.66522 0.1875 4.7625
8 0.1644 4.17576 0.1285 3.2639 0.1719 4.36626
9 0.1495 3.7973 0.1532 3.89128 0.1144 2.90576 0.1562 3.96748
10 0.1345 3.4163 0.1382 3.51028 0.1019 2.58826 0.1406 3.57124
11 0.1196 3.03784 0.1233 3.13182 0.0907 2.30378 0.125 3.175
12 0.1046 2.65684 0.1084 2.75336 0.0808 2.05232 0.1094 2.77876
13 0.0897 2.27838 0.0934 2.37236 0.072 1.8288 0.0937 2.37998
14 0.0747 1.89738 0.0785 1.9939 0.0641 1.62814 0.0781 1.98374
15 0.0673 1.70942 0.071 1.8034 0.0571 1.45034 0.0703 1.78562
16 0.0598 1.51892 0.0635 1.6129 0.0508 1.29032 0.0625 1.5875
17 0.0538 1.36652 0.0575 1.4605 0.0453 1.15062 0.0562 1.42748
18 0.0478 1.21412 0.0516 1.31064 0.0403 1.02362 0.05 1.27
19 0.0418 1.06172 0.0456 1.15824 0.0359 0.91186 0.0437 1.10998
20 0.0359 0.91186 0.0396 1.00584 0.032 0.8128 0.0375 0.9525
21 0.0329 0.83566 0.0366 0.92964 0.0285 0.7239 0.0344 0.87376
22 0.0299 0.75946 0.0336 0.85344 0.0253 0.64262 0.0312 0.79248
23 0.0269 0.68326 0.0306 0.77724 0.0226 0.57404 0.0281 0.71374
24 0.0239 0.60706 0.0276 0.70104 0.0201 0.51054 0.025 0.635
25 0.0209 0.53086 0.0247 0.62738 0.0179 0.45466 0.0219 0.55626
26 0.0179 0.45466 0.0217 0.55118 0.0159 0.40386 0.0187 0.47498
27 0.0164 0.41656 0.0202 0.51308 0.0142 0.36068 0.0172 0.43688
28 0.0149 0.37846 0.0187 0.47498 0.0126 0.32004 0.0156 0.39624
29 0.0135 0.3429 0.0172 0.43688 0.0113 0.28702 0.0141 0.35814
30 0.012 0.3048 0.0157 0.39878 0.01 0.254 0.0125 0.3175
31 0.0105 0.2667 0.0142 0.36068 0.0089 0.22606 0.0109 0.27686
32 0.0097 0.24638 0.0134 0.34036 0.008 0.2032 0.0102 0.25908
33 0.009 0.2286 0.0071 0.18034 0.0094 0.23876
34 0.0082 0.20828 0.0063 0.16002 0.0086 0.21844
35 0.0075 0.1905 0.0056 0.14224 0.0078 0.19812
36 0.0067 0.17018 0.007 0.1778
37 0.0064 0.16256
38 0.006 0.1524

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.4 Sheet Metal Thick. Gauges, 41
sommaire
ACIERS Equivalences
AFNOR ISO numérique AISI
E24-2 (NF) S235 JR 1.0037
E36-4 (NF) S355K2G3 1.0595 1020
S300Pb (NF) 11SMnPb37 1.0737
S250Pb (NF) 11SMnPb30 1.0718
45SPb20 (DIN) 46SPb20 1.0757
XC 18 C22E 1.1121 1018
16 MC 5 (NF) 16MnCr52 1.7131
16 MC 5 (NF) 16MnCrS5 1.7139
20 NCD 2 (NF) 20NiCrMo2-22 1.6523
XC38H1/H2 C35E 1.6526 1035
18 NCD 6 18CrNiMo7-6 1.6587
XC 48 (NF) C45E2 1.1191 1045
XC 70 C70U 1.1201 1070
40CMD8S 40CrMnNiMo8-6-4 1.7225 P20
25 CD 4 25CrMoS4 1.7227 4140
30 CND 8 30CrNiMo8 1.6580
35 NCD 16 36NiCrMo16 1.6773
100 C 6 100Cr6 1.3505
34CD4 34CrMos4 4135

ACIERS INOXYDABLES
AFNOR ISO numérique AISI
301 X9CrNiMo17-8 1.4310 301
302 Z12CN18-09 1.4310 302
303 (USA-AISI) X8CrNi18-9 1.4305 303
303Cu (USA-AISI) X6CrNiCuS18-9-2 1.4570 303Cu
304 (USA-AISI) X5CrNi18-10 1.4301 304
304 L (USA-AISI) X2CrNi18-9 1.4307 304 L
304 L X2CrNi19-11 1.4306 304 L
304Cu (USA-AISI) X3CrNiCu18-9-2 1.4567 304Cu
316 (USA-AISI) X5CrNiMo17-12-2 1.4401 316
316L (USA-AISI) X2CrNiMo17-12-2 1.4404 316L
321 1.4541 321
420 (USA-AISI) X44CrS14 1.4034F 420
420F X22CrMoNuS13-1 420F
631 Z8CNA17-7 1.4568 631
904 L 904 L
22-05 (S31803) Z3CND22-05-03 1.4462
17-4 PH (USA-SAE) X5CrNiCuNb16-4 1.4542 17-4 PH
25-07 (S32750) 1.4410
X32CrNi12 1.4003 403
X32CrTi12 1.4512 409

ACIERS A OUTILS Equivalences


AFNOR ISO numérique AISI
40CMD8+S 40CrMnMoS8 1.2312 p20+souffre
90MCWV5 / 90MnCrWV5 95MnWCr5 1.2825
ASP 2023 HS6-5-3/M3:2 1.3344
ASP 2030 HS6-5-3-8
ASP 2052 HS10-2-5-8
ASP 2053 HS4-3-8
ASP 2060 HS6-7-6-10 1.3241
Z38CD17+S X38CrMoS17
Z38CD17 X38CrMo17
Z38CDV5 X37CrMoV5-1 1.2343 H11
Z85WDKCV6-5-4-2 HS6-5-2/M2 1.3343 M2
Z90WDKCV6-5-4-2 HS6-5-2-5/M35 1.3243
Z110DKCWV9-8-4-2-1 HS2-9-1-8/M42 1.3247
Z160CDV12 X153CrMoV12 1.2379 D2
Z200C12 / X200Cr12/z210c12 X210Cr12 D3
Z100CMV5 X100CrMoV5 A2
40CAD6-12 A355 cl4

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5 équivalences, 42
NON FERREUX
AFNOR ISO numérique AISI
2017A ou A-U4G EN AW-2017A [AlCu4MgSi(A)] 2017A
2618A ou AU2GN 2618A
5083 ou AG.5 5083
5754 ou AG3M 5754
6060 ou AGS 6060
7075 EN AW-7075 [AlZn5,5MgCu] 7075
CuZn35Pb2 CW614N / CuZn39Pb2 CW614N B124377
CuZn40Pb3 CuZn39Pb3 / CW614N CW614 N
CuTeP CuTeP CW118C
CuSn4Pb4Zn4 CuSn4Pb4Zn4 CW456K
CuNi18Zn19Pb1 CuNi18Zn19Pb1 CW408J
CuNi7Zn39Mn2Pb3 CuNi7Zn39Mn2Pb3 CW400J
TA6V TA6V
Inconel 600 NiCr15Fe 2.4816
Inconel 718 NC19FeNb 2.4669

normalisation des aciers selon CSA G40.21 limites élastiques

type caracteristiques générales KSI MPA

acier de construction général,qui rencontre des exigences minima de résistance, mais


nonrecommandé pour un service en basse température. Principalement conçu pour les
G applications rivées ou boulonnées. Toutefois, peut être soudé en conditions d'atelier contrôlées
33, 50, 60 230, 350 400
avec soin, mais n'est pasconseillé sur chantiers ou le contrôle peut être difficile à effectuer.

aciers soudables pour la construction en général, disponibles en six grades de résistance, ces
aciers sont largement employés pour la construction es ponte et autres structures lourdement 230,260,
33,38,44,
W chargées. Le grade 44W est recommandé pour la construction normale de batimentlorsque les
50,60,70
300,350,
procédures de soudure sur les chantiers ou en atelier sont employées. Ils ne sont pas 400,480
recommandés spécifiquement pour les applications à basse température.

aciers soudables à basse température. Acir de charpente soudable et de qualité supérieure avec
une composition chimique qui le rendconvenable pour des applications à basse température. Il
38,44, 260,300,
T possède une bonne résistance contre les encoches "tel que laminé". employé ds la construction
50,60, 70 350,400, 480
des ponts pour tous genres de chargements. les exigences certifiées de l'épreuve par choc sont
disponibles. de soudure facile en utilisant les méthodes habituelles en atelier ou en chantier.

aciers à charpente, 4x plus résistants à la corrosion atmosphérique que l'XC ss cuivre. Limité a
R 1/2po d'épaisseur, facilement soudable en atelier ou sur chantier. Les applications populaires 50 350
sont la toiture non peinte, la voie d'embranchement, facia et le rideau métallique

aciers à charpente, plus résistants à la corrosion atmosphérique, et possédant des propriétés


améliorées à basse température. Des aciers de première qualité pour plaques et charpentes.
Ces aciersà basse teneur en alliageet de haute résistance possèdent de bonnes props à basse
A temp. et offrent une bonne résistance à long terme contre la corrosion atmo. ils sont soudables 50.6 350.4
ds ttes les épaisseurs et sont largement employés peints ou non dans la construction des ponts,
des poutres exposées, colonnes et autres constructions. une bonne robustesse contre les
encoches dans les conditions "tel que laminé", laminage contrôlé et normalisé.

plaque en acier à basse teneur en alliage, trempé et revenu. Des aciers qui révèlent une très
gde limite élastique ainsi qu'une bonne résistance à l'effrittement. Ils sont convenables pour les
Q ponts et les autres charpentes.Peuvent être soudés pourvu que les techniques employées
100 700
n'affectent pas les propriétés de la plaque défavorablement.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5 équivalences, 43
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5 équivalences, 44
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5 équivalences, 45
Equivalences des matériaux cuivreux sommaire

bronzes

europe numerique France usa gb Allemagne

iso EN (europe) NF UNS BS DIN WERKSTOFF


produits corroyés
CuSn4 CW450K - C51100 PB101 CuSn4 2.1016
CuSn4P - CuSn4P - - - -
CuSn5 CW451K - C51000 PB102 - -
CuSn6 CW452k - C51900 PB103 CuSn6 2.102
CuSn6P - CuSn6P - - - -
CuSn8 CW453k - C52100 PB104 CuSn8 2.103
CuSn8P CW459K CuSn8P C52180 - - -
CuSn9P - CuSn9P - - - -
CuSn3Zn9 CW454k CuSn3Zn9 - - - -
CuSn5Zn4 - CuSn5Zn4 - - - -
CuSn4Pb2P CW455k - C53200 - - -
CuSn4Pb4Zn4 CW456k CuSn4Zn4Pb4 C54400 - - -
CuSn4Te1P CW457k - - - - -
CuSn5Pb1 CW458K - C53400 - - -
CuSn8PbP CW460K - - - - -

Produits coulés ou moulés


CuSn8 - CuSn8 - - - -
CuSn9P - CuSn9P - - - -
CuSn10 CC480K - - CT1 G-CuSn10 2.105
CuSn11P CC481k - - PB1 - -
CuSn11Pb2 CC482K - C92700 - G-CuSn12Pb 2.1061
CuSn12 CC483K CuSn12 - PB2 G-CuSn12 2.1052
CuSn12P - CuSn12P - - - -
CuSn12Ni2 CC484K - C91700 CT2 G-CuSn12Ni 2.106
CuSn14 - CuSn14 - - - -
CuSn3Zn8Pb5 CC490K - C83800 LG1 - -
CuSn3Zn9Pb7 - CuSn3Zn9Pb7 - - - -
CuSn5Zn5Pb5 CC491K CuSn5Pb5Zn5 C83600 LG2 G-CuSn5ZnPb 2.1096
CuSn7Zn2Pb2 CC492K - - LG4 G-CuSn7ZnPb 2.109
CuSn7Zn4Pb6 - CuSn7Pb6Zn4 - - - -
CuSn7Zn4Pb7 CC493K - C93200 - - -
CuSn6Zn4Pb2 CC498K - - - - -
CuSn5Pb9 CC494K - C93500 LB4 - -
CuSn10Pb10 CC495K CuSn10Pb10 C93700 LB2 G-CuPb10Sn 2.1177
CuSn7Pb15 CC496K - C93800 LB1 G-CuPb15Sn 2.1183
CuSn5Pb20 CC497K CuPb20Sn5 C94300 LB5 - -

laitons
europe numerique France usa gb Allemagne
iso EN (europe) NF UNS BS DIN WERKSTOFF

Produits corroyés
Alliages de cuivres-zinc binaires
CuZn5 CW500L CuZn5 C21000 CZ125 CuZn5 2.022
CuZn10 CW501L CuZn10
C22000 CZ101 CuZn10 2.023
CuZn15 CW502L CuZn15 C23000 CZ102 CuZn15 2.024
CuZn20 CW503L CuZn20 C24000 CZ103 CuZn20 2.025
CuZn28 CW504L - C25600 - CuZn28 2.0261
CuZn30 CW505L CuZn30 C26000 CZ106 CuZn30 2.0265
CuZn33 CW506L CuZn33 C26800 - CuZn33 2.028
CuZn36 CW507L CuZn36 C27200 CZ107 CuZn36 2.0335
CuZn37 CW508L CuZn37 C27400 CZ108 CuZn37 2.0321
CuZn40 CW509L CuZn40 C28000 CZ109 CuZn40 2.036
Alliages cuivre-zinc-plomb
CuZn35Pb1 CW600N - C34000 CZ118 - -
CuZn35Pb2 CW601N CuZn35Pb2 C34200 CZ119 - -

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5.1 equival. cuivres, 46
CuZn36Pb2As CW602N - - CZ132 - -
CuZn36Pb3 CW603N CuZn36Pb3 C36000 CZ124 CuZn36Pb3 2.0375
CuZn37Pb0,5 CW604N - C33500 - - -
CuZn37Pb1 CW605N - C35000 - - -
CuZn37Pb2 CW606N - C35300 CZ121/119 - -
CuZn38Pb1 CW607N - C35000 - - -
CuZn38Pb2 CW608N - C37700 CZ128 - -
CuZn38Pb4 CW609N - - CZ121-Pb4 - -
CuZn39Pb0,5 CW610N - C36500 CZ123/137 - -
CuZn39Pb1 CW611N - C37100 CZ129 - -
CuZn39Pb2 CW612N CuZn39Pb2 C37700 CZ12 - -
CuZn39Pb2Sn CW613N - C48500 - - -
CuZn39Pb3 CW614N - C38500 CZ121-Pb3 CuZn39Pb3 2.0401
CuZn39Pb3Sn CW615N - - - - -
CuZn40Pb1Al CW616N - - - - -
CuZn40Pb2 CW617N - C38010 CZ122 CuZn40Pb2 2.0402
CuZn40Pb3 - CuZn40Pb3 - - - -
CuZn40Pb2Al CW618N - C38000 - - -
CuZn40Pb2Sn CW619N - - - - -
CuZn41Pb1Al CW620N - - - - -
CuZn42PbAl CW621N - - - - -
CuZn43Pb1Al CW622N - C38000 - - -
CuZn43Pb2 CW623N - - CZ130 - -
CuZn43Pb2Al CW624N - - CZ130 - -
Alliages cuivre-zinc complexes
CuZn13Al1Ni1Si1 CW700R - - 0 - -
CuZn19Sn CW701R - C43500 - - -
CuZn20Al2As CW702R - - CZ110 CuZn20Al2 2.046
CuZn23Al3Co CW703R - - - - -
CuZn23Al6Mn4Fe3Pb CW704R - - - - -
CuZn25Al5Fe2Mn2Pb CW705R - C67000 CZ116 - -
CuZn28Sn1As CW706R - - CZ111 CuZn28Sn1 2.047
CuZn30As CW707R - - CZ126/105 - -
CuZn31Si1 CW708R - - - CuZn31Si1 2.049
CuZn32Pb2AsFeSi CW709R - - - - -
CuZn35Ni3Mn2AlPb CW710R - - - CuZn35Ni2 2.054
CuZn36Pb2Sn1 CW711R - C48400 CZ134 - -
CuZn36Sn1Pb CW712R - C48200 CZ112 - -
CuZn37Mn3Al2PbSi CW713R - C67420 CZ135 - -
CuZn37Pb1Sn1 CW714R - C48200 - - -
CuZn38AlFeNiPbSn CW715R - - - - -
CuZn38Mn1Al CW716R - - - CuZn37Al1 2.051
CuZn38Sn1As CW717R - - - - -
CuZn39Mn1AlPbSi CW718R - - - - -
CuZn39Sn1 CW719R - C46400 CZ133 CuZn38Sn1 2.053
CuZn40Mn1Pb1 CW720R - - CZ136 CuZn40Mn1Pb 2.058
Cuzn40Mn1Pb1AlFeSn CW721R - - CZ114 - -
CuZn40Mn1Pb1FeSn CW722R - - CZ115 - -
CuZn40Mn2Fe1 CW723R

Produits coulés ou moulés


CuZn33Pb2 CC750S - - SCB3 G-CuZn33Pb 2.029
CuZn33Pb2Si CC751S - - DZR2 - -
CuZn35Pb2Al CC752S - - DZR1 - -
CuZn37Pb2Ni1AlFe CC753S - - - -
CuZn39Pb1Al CC754S - C85700 DCB3 G-CuZn37Pb 2.034
CuZn15As CC760S - - - - -
CuZn16Si4 CC761S - C87400 - G-CuZn15Si4 2.0492
CuZn19Al6 - CuZn19Al6 - - - -
CuZn23Al4 - CuZn23Al4 - - - -
CuZn25Al5Mn4Fe3 CC762S - C86200 HTB3 - -
CuZn32Al2Mn2Fe1 CC763S - C86700 HTB1Pb - -
CuZn34Mn3Al2Fe1 CC764S - - - - -
CuZn35Mn2Al1Fe1 CC765S - C86400 HTB1 - -
CuZn37Al1 CC766S - - - - -

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5.1 equival. cuivres, 47
CuZn38Al CC767S - C85700 DCB1 - -
CuZn40 - CuZn40 - - - -

cupro-alu
europe numerique France usa gb Allemagne
iso EN (europe) NF UNS BS DIN WERKSTOFF
Produits corroyés
CuAl6 - CuAl6 - - - -
CuAl6Ni2 - CuAl6Ni2 - - - -
CuAl6Si2Fe CW301G - - CA107 - -
CuAl7Fe2 - CuAl7Fe2 - - - -
CuAl7Si2 CW302G - C64200 - - -
CuAl8 - CuAl8 - - CuAl8 2.092
CuAl8Fe3 CW303G - C62300 CA106 CuAl8Fe 2.0932
CuAl9 - CuAl9 - - - -
CuAl9Ni3Fe2 CW304G CuAl9Ni3Fe2 - CA105 - -
CuAl9Ni5Fe3 - CuAl9Ni5Fe3 - - - -
CuAl9Ni5Fe4 - CuAl9Ni5Fe4 - - - -
CuAl9Mn6Ni2Fe2 - CuAl9Mn6Ni2Fe2 - - - -
CuAl10Fe1 CW305G - C61800 - - -
CuAl10Fe3Mn2 CW306G - - - CuAl10Fe3Mn2 2.0936
CuAl10Ni5Fe4 CW307G CuAl10Ni5Fe4 C63000 CA104 CuAl10Ni5Fe4 2.0966
CuAl11Ni5Fe5 - CuAl11Ni5Fe5 - - - -
CuAl11Fe6Ni6 CW308G - - - CuAl11Ni6Fe5 2.0978
CuAl12Ni6Fe5 - CuAl12Ni6Fe5 - - - -
CuAl13Fe4Mn3 - CuAl13Fe4Mn3 - - - -
Produits coulés ou moulés
CuAl9 CC330G CuAl9 - - - -
CuAl9Fe3 - CuAl9Fe3 - - - -
CuAl9Ni3Fe2 - CuAl9Ni3Fe2 - - - -
CuAl10Fe2 CC331G - C95200 AB1 G-CuAl10Fe2 2.094
CuAl10Fe3 - CuAl10Fe3 - - - -
CuAl10Ni3fe2 CC332G - - - G-CuAl10Ni 2.0969
CuAl11Fe3 - CuAl11Fe3 - - - -
CuAl10Fe5Ni5 CC333G CuAl10Fe5Ni5 C95500 AB2 G-Cual11Ni 2.0981
CuAl11Fe6Ni6 CC334G - - - G-CuAl11Ni 2.098
CuMn11Al8Fe3Ni3* CC212E - - CMA1 - -

cupro-nickel
europe numerique France usa gb Allemagne
iso EN (europe) NF UNS BS DIN WERKSTOFF
Produits corroyés
Alliages cuivre-nickel
CuNi5 - CuNi5 - - - -
CuNi20 - CuNi20 - - - -
CuNi25 CW350H CuNi25 C71300 CN105 CuNi25 2.083
CuNi30 - CuNi30 - - - -
CuNi9Sn2 CW351H - C72500 - CuNi9Sn2 2.0885
CuNi5Fe - CuNi5Fe - - - -
CuNi10Fe - CuNi10Fe - - - -
CuNi10Fe1Mn CW352H - C70600 CN102 CuNi10Fe1Mn 2.0872
CuNi30Fe2Mn2 CW353H - C71640 CN108 CuNi30Fe2Mn2 2.0883
CuNi30Mn1Fe CW354H CuNi30Mn1Fe C71500 CN107 CuNi30Mn1Fe 2.0882
CuNi44Mn - CuNi44Mn - - CuNi44Mn1 20842
Alliages cuivre-nickel-zinc (Maillechorts)
CuNi7Zn39Pb3Mn2 CW400J - - - - -
CuNi10Zn25Pb1 - CuNi10Zn25Pb1 - - - -
CuNi10Zn27 CW401J CuNi10Zn27 C74500 NS103 CuNi10Zn27 -
CuNi10Zn42Pb2 CW402J CuNi10Zn42Pb2 C79830 NS101 - -
CuNi12Zn24 CW403J CuNi12Zn24 C75700 NS104 CuNi12Zn24 2.073
CuNi12Zn25Pb1 CW404J - C79200 NS111 - -
CuNi12Zn29 CW405J - - - - -
CuNi12Zn30Pb1 CW406J - C79000 - CuNi12Zn30Pb 2.078
CuNi12Zn38Mn5Pb2 CW407J - - - - -

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5.1 equival. cuivres, 48
CuNi13Zn23Pb1 - CuNi13Zn23Pb1 - - - -
CuNi15Zn22 - CuNi15Zn22 C75400 NS105 CuNi15Zn22 -
CuNi18Zn19Pb1 CW408J CuNi18Zn19Pb1 C67300 NS113 CuNi18Zn19Pb 2.079
CuNi18Zn20 CW409J CuNi18Zn20 C75200 NS106 CuNi18Zn20 2.074
CuNi18Zn27 CW410J CuNi18Zn27 C77000 NS107 CuNi18Zn27 2.075
CuNi25Zn20 - CuNi25Zn20 - - - -
Produits coulés ou moulés
CuNi10Fe1Mn1 CC380H - - - G-CuNi10Fe1Mn 2.0872
CuNi30Fe1Mn1 CC381H - - - - -
CuNi30Cr2FeMnSi CC382H - - CN1 - -
CuNi30Fe1Mn1NbSi CC383H - - CN2 - -

cuivres purs
europe numerique France usa gb Allemagne
iso EN (europe) NF UNS BS DIN WERKSTOFF
Cuivres
Cu-ETP1 CW003A - - C100 - -
Cu-ETP CW004A Cu-a1 C11000 C101 E-Cu57/58 2.0060/65
Cu-FRHC CW005A Cu-a2 C11020 C102 - -
Cu-FRTP CW006A Cu-a3 C12500 C104 - -
Cu-OF1 CW007A - - - - -
Cu-OF CW008A Cu-c1 C10200 C103 OF-Cu 2.004
Cu-OFE (OFHC) CW009A Cu-c2 C10100 C110 OF-Cu 2.004
Cu-Ag0,04 CW011A - - - - -
Cu-Ag0,07 CW012A - - - - -
CuAg0,10 CW013A - - - - -
CuAg0,04P CW014A - - - - -
CuAg0,07P CW015A - - - - -
CuAg0,10P CW016A - - - - -
CuAg0,04(OF) CW017A - C14415 - - -
CuAg0,07(OF) CW018A - - - - -
CuAg0,10(OF) CW019A - - - - -
Cu-PHC CW020A - C10300 - SE-Cu 2.007
Cu-HCP CW021A - C10300 - SE-Cu 2.007
Cu-PHCE CW022A - - - - -
Cu-DLP CW023A Cu-b2 C12000 - SW-Cu 2.0076
Cu-DHP CW024A Cu-b1 C12200 C106 SF-Cu 2.009
Cuivres faiblement alliés
CuBe1,7 CW100C CuBe1,7 C17000 CB101 CuBe1,7 2.1245
CuBe1,9 - CuBe1,9 C17200 - - -
CuBe2 CW101C - C17200 - CuBe2 2.1247
CuBe2Pb CW102C - C17300 - CuBe2Pb 2.1248
CuCo1Ni1be CW103C - - - - -
CuCo2Be CW104C - C17500 C112 CuCo2Be 2.1285
CuCr1 CW105C - C18200 CC101 - -
CuCr1Zr CW106C - - CC102 - -
CuFe2P CW107C - - - - -
CuNi1P CW108C - - C113 - -
CuNi1Si CW109C - C19101 - - -
CuNi2Be CW110C - C17510 - CuNi2Be 2.085
CuNi2Si CW111C - C70250 - CuNi2Si 2.0855
CuNi3Si1 CW112C - - - CuNi3Si 2.0857
CuPb1P CW113C - C18700 - CuPb1P 2.116
CuSp CW114C - C14700 C111 CuSp 2.1498
CuSi1 CW115C - C65100 - - -
CuSi3Mn1 CW116C - C65500 CS101 CuSi3Mn 2.1525
CuSn0,15 CW117C - C14415 - - -
CuTep CW118C - C14500 C109 CuTep 2.1546
CuZn0,5 CW119C - - - - -
CuZr CW120C - C15000 - CuZr 2.158

ASTM / ISO
N° ASTM Equivalent ISO N° ASTM Equivalent ISO N° ASTM Equivalent ISO
C10100 Cu-OFE C26000 CuZn30 C51900 CuSn6
C10200 Cu-OF C26800 CuZn33 C52100 CuSn8

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5.1 equival. cuivres, 49
C10300 Cu-PHC C27200 CuZn36 C52180 CuSn8P
C11000 Cu-ETP C27400 CuZn37 C53200 CuSn4Pb2P
C11020 Cu-FRHC C28000 CuZn40 C53400 CuSn5Pb1
C12000 Cu-DLP C33500 CuZn37Pb0,5 C54400 CuSn4Pb4Zn4
C12200 Cu-DHP C34000 CuZn35Pb1 C61800 CuAl10Fe1
C12500 Cu-FRTP C34200 CuZn35Pb2 C62300 CuAl8Fe3
C14415 CuSn0,15 C35000 CuZn38Pb1 C63000 CuAl10Ni5Fe4
C14500 CuTep C35300 CuZn37Pb2 C64200 CuAl7Si2
C15000 CuZr C36000 CuZn36Pb3
C17000 CuBe1,7 C36500 CuZn39Pb0,5
C17200 CuBe2 C37100 CuZn39Pb1
C17300 CuBe2Pb C37700 CuZn38Pb2
C17500 CuCo2Be C38000 CuZn43Pb2al
C17510 CuNi2Be C38010 CuZn40Pb2
C18200 CuCr1 C38500 CuZn39Pb3
C18700 CuPb1P C43500 CuZn19Sn
C19101 CuNi1Si C46400 CuZn39Sn1
C21000 CuZn5 C48200 CuZn36Sn1Pb
C22000 CuZn10 C48400 CuZn36Pb2Sn1
C23000 CuZn15 C48500 CuZn39Pb2Sn
C24000 CuZn20 C51000 CuSn5
C25600 CuZn28 C51100 CuSn4
CSA (canada) / ISO
N° CSA Equivalent ISO HC.5.TP44ZJ CuSn4Pb4Zn4
HC.4.237 CuZn37 HC.5.ZN2312 CuNi12Zn24
HC.4.NF301 CuNi30Mn1Fe HC.5.ZP353 CuZn36Pb3
HC.4.NZ.181 CuNi18Zn19Pb1 HC.7.NF201 CuNi20Zn1Fe1Mn1
HC.4.S2 CuSi1 HC.7.NF52 CuNi5Zn1Fe1,5
HC.4.S3 CuSi3Mn1 HC.9.AF101 CuAl10Fe1 (Coulé)
HC.4.TJ80 CuSn8 HC.9.AF114 CuAl11Ni2Fe4 (Coulé)
HC.4.Z10 CuZn10 HC.9.AF114N CuAl10Fe5Ni5 (Coulé)
HC.4.Z15 CuZn15 HC.9.AF93 CuAl10Fe2 (Coulé)
HC.4.Z20 CuZn20 HC.9.NZ207 CuNi20Zn5Sn4Pb4 (Coulé)
HC.4.Z30 CuZn30 HC.9.PT1010 CuSn10Pb10 (Coulé)
HC.4.Z34 CuZn34 HC.9.PT147 CuSn7Pb15 (Coulé)
HC.4.Z5 CuZn5 HC.9.PT245 CuSn5Pb20 (Coulé)
HC.4.ZN2410 CuNi10Zn27 HC.9.PT77 CuSn7Zn4Pb7 (Coulé)
HC.4.ZN2718 CuNi18Zn19Pb1 HC.9.TN55P CuSn5Pb1 (Coulé)
HC.4.ZP341 CuZn35Pb1 HC.9.TP102 CuSn11Pb2 (Coulé)
HC.4.ZP342 CuZn38Pb1 HC.9.ZF391 CuZn40 (Coulé)
HC.4.ZP352 CuZn37Pb2 HC.9.ZP361 CuZn40Pb1 (Coulé)
HC.4.ZP391 CuZn39Pb0,5 HC.9.ZP392 CuZn32Al2Mn2Fe1 (Coulé)
HC.4.ZT381P CuZn37Pb2 HC.9.ZP66 CuSn3Zn8Pb5 (Coulé)
HC.4.ZT391 CuZn39Sn1
HC.5.AN105F CuAl10Ni5Fe4

C65100 CuSi1
C65500 CuSi3Mn1
C67000 CuZn25Al5Fe2Mn2Pb
C67300 CuNi18Zn19Pb1
C67420 CuZn37Mn3Al2PbSi
C70250 CuNi2Si
C70600 CuNi10Fe1Mn
C71300 CuNi25
C71500 CuNi30Mn1Fe
C71640 CuNi30Fe2Mn2
C72500 CuNi9Sn2
C74500 CuNi10Zn27
C75200 CuNi18Zn19Pb1
C75400 CuNi15Zn22
C75700 CuNi12Zn24
C77000 CuNi18Zn27
C79000 CuNi12Zn30Pb1
C79200 CuNi12Zn25Pb1
C79830 CuNi10Zn42Pb2

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5.1 equival. cuivres, 50
C83600 CuSn5Zn5Pb5 (Coulé)
C83800 CuSn3Zn8Pb5 (Coulé)
C85700 CuZn39Pb1Al (Coulé)
C85700 CuZn38Al (Coulé)
C86200 CuZn25Al5Mn4Fe3 (Coulé)
C86400 CuZn35Mn2Al1Fe1 (Coulé)
C86700 CuZn32Al2Mn2Fe1 (Coulé)
C87400 CuZn16Si4 (Coulé)
C91700 CuSn12Ni2 (Coulé)
C92700 CuSn11Pb2 (Coulé)
C93200 CuSn7Zn4Pb7 (Coulé)
C93500 CuSn5Pb9 (Coulé)
C93700 CuSn10Pb10 (Coulé)
C93800 CuSn7Pb15 (Coulé)
C94300 CuSn5Pb20 (Coulé)
C95200 CuAl10Fe2 (Coulé)
C95500 CuAl10Fe5Ni5 (Coulé)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.5.1 equival. cuivres, 51
sommaire
Conversions forces / pressions

1.00 bar= 14.50 psi 1 psi= 0.069 bar

pressions psi / bar (approx kg/cm2) 10bars=1Mpa

psi bar psi bar psi bar


1 0.07 31 2.14 61 4.21
2 0.14 32 2.21 62 4.27
3 0.21 33 2.28 63 4.34
4 0.28 34 2.34 64 4.41
5 0.34 35 2.41 65 4.48
6 0.41 36 2.48 66 4.55
7 0.48 37 2.55 67 4.62
8 0.55 38 2.62 68 4.69
9 0.62 39 2.69 69 4.76
10 0.69 40 2.76 70 4.83
11 0.76 41 2.83 71 4.90
12 0.83 42 2.90 72 4.96
13 0.90 43 2.96 73 5.03
14 0.97 44 3.03 74 5.10
15 1.03 45 3.10 75 5.17
16 1.10 46 3.17 76 5.24
17 1.17 47 3.24 77 5.31
18 1.24 48 3.31 78 5.38
19 1.31 49 3.38 79 5.45
20 1.38 50 3.45 80 5.52
21 1.45 51 3.52 81 5.58
22 1.52 52 3.59 82 5.65
23 1.59 53 3.65 83 5.72
24 1.65 54 3.72 84 5.79
25 1.72 55 3.79 85 5.86
26 1.79 56 3.86 86 5.93
27 1.86 57 3.93 87 6.00
28 1.93 58 4.00 88 6.07
29 2.00 59 4.07 89 6.14
30 2.07 60 4.14 90 6.21

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.6 conv. forces - pressions, 52
psi bar psi bar psi bar
91 6.27 121 8.34 151 10.41
92 6.34 122 8.41 152 10.48
93 6.41 123 8.48 153 10.55
94 6.48 124 8.55 154 10.62
95 6.55 125 8.62 155 10.69
96 6.62 126 8.69 156 10.76
97 6.69 127 8.76 157 10.82
98 6.76 128 8.83 158 10.89
99 6.83 129 8.89 159 10.96
100 6.89 130 8.96 160 11.03
101 6.96 131 9.03 161 11.10
102 7.03 132 9.10 162 11.17
103 7.10 133 9.17 163 11.24
104 7.17 134 9.24 164 11.31
105 7.24 135 9.31 165 11.38
106 7.31 136 9.38 166 11.45
107 7.38 137 9.45 167 11.51
108 7.45 138 9.51 168 11.58
109 7.52 139 9.58 169 11.65
110 7.58 140 9.65 170 11.72
111 7.65 141 9.72 171 11.79
112 7.72 142 9.79 172 11.86
113 7.79 143 9.86 173 11.93
114 7.86 144 9.93 174 12.00
115 7.93 145 10.00 175 12.07
116 8.00 146 10.07 176 12.13
117 8.07 147 10.14 177 12.20
118 8.14 148 10.20 178 12.27
119 8.20 149 10.27 179 12.34
120 8.27 150 10.34 180 12.41

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.6 conv. forces - pressions, 53
couples / torque

1m.kg=9.81n.m

Lb/pi n.m n.m Lb/pi

1.00 1.36 1.00 0.74

2.00 2.71 2.00 1.48

3.00 4.07 3.00 2.21

4.00 5.42 4.00 2.95

5.00 6.78 5.00 3.69

6.00 8.13 6.00 4.43

7.00 9.49 7.00 5.16

8.00 10.85 8.00 5.90

9.00 12.20 9.00 6.64

10.00 13.56 10.00 7.38

20.00 27.12 20.00 14.75

30.00 40.67 30.00 22.13

40.00 54.23 40.00 29.50

50.00 67.79 50.00 36.88

60.00 81.35 60.00 44.25

70.00 94.91 70.00 51.63

80.00 108.47 80.00 59.00

90.00 122.02 90.00 66.38

100.00 135.58 100.00 73.76

125.00 169.48 125.00 92.20

150.00 203.37 150.00 110.63

175.00 237.27 175.00 129.07

200.00 271.16 200.00 147.51

225.00 305.06 225.00 165.95

250.00 338.96 250.00 184.39

275.00 372.85 275.00 202.83

300.00 406.75 300.00 221.27

400.00 542.33 400.00 295.02

500.00 677.91 500.00 368.78

600.00 813.49 600.00 442.54

700.00 949.07 700.00 516.29

800.00 1084.66 800.00 590.05

900.00 1220.24 900.00 663.80

1000.00 1355.82 1000.00 737.56

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.6 conv. forces - pressions, 54
Pressions (modifier la valeur de la case colorée)
MegaPascal = n/mm2
1 1 000.0000 Kilopascal
10.0000 bars
145.0377 PSI
0.1450 KSI

Pressions (modifier la valeur de la case colorée)


PSI (Pound-force \ square inch)
1 6.8948 Kilopascal
0.0689 bars
0.0069 n/mm2 = megapascal
0.0010 KSI

KSI vers MPA MPA vers KSI


KSI MPA MPA KSI
1.00 6.89 1.00 0.15
2.00 13.79 10.00 1.45
5.00 34.47 25.00 3.63
10.00 68.95 50.00 7.25
25.00 172.37 100.00 14.50
50.00 344.74 200.00 29.01
60.00 413.69 300.00 43.51
70.00 482.63 400.00 58.02
80.00 551.58 500.00 72.52
90.00 620.53 600.00 87.02
100.00 689.48 700.00 101.53
110.00 758.42 800.00 116.03
120.00 827.37 900.00 130.53
130.00 896.32 1000.00 145.04
140.00 965.27 1100.00 159.54
150.00 1034.21 1200.00 174.05
160.00 1103.16 1300.00 188.55
170.00 1172.11 1400.00 203.05
180.00 1241.06 1500.00 217.56
190.00 1310.00 1600.00 232.06
200.00 1378.95 1700.00 246.56
210.00 1447.90 1800.00 261.07
225.00 1551.32 1900.00 275.57
250.00 1723.69 2000.00 290.08
275.00 1896.06
300.00 2068.43

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 2.6 conv. forces - pressions, 55
Dilatation linéique sommaire

nuance coefficient de dilatation lineique rapporté à la plage de température de 20°c à t° (1 E-7m) allongement, effort dû à la dilatation:

100° 200° 300° 400° 500° 600° 700° 800° F (N) =9,81.dl°.Dt°.E.s
dl° = coef de lilatation linéique à
xc48 119 123 127 131 135 140 144 148 127
(x)°

xc65 121 126 130 134 138 142 146 152 Dt° = Delta de température en °c 400

35ncd16 115 119 123 127 131 135 140 144 E = module de Young 21000

au4g/fortal 232 240 247 252 256 258 s = section concernée (mm²) 100

laiton 172 178 184 191 197 200 200 200 F (DaN) = 104653

bronze 157 162 168 174 180 186 192 198 longueur froide 125

longueur chaude: 125.635

variation dimensionnelle par mm pour:

100° 200° 300° 400° 500° 600° 700° 800°

xc48 0.00119 0.00246 0.00381 0.00524 0.00675 0.00840 0.01008 0.01184

xc65 0.00121 0.00252 0.00390 0.00536 0.00690 0.00852 0.01022 0.01216

35ncd16 0.00115 0.00238 0.00369 0.00508 0.00655 0.00810 0.00980 0.01152

au4g/fortal 0.00232 0.00480 0.00741 0.01008 0.01280 0.01548 (fusion)

laiton 0.00172 0.00356 0.00552 0.00764 0.00985 0.01200 0.01400 0.01600

bronze 0.00157 0.00324 0.00504 0.00696 0.00900 0.01116 0.01344 0.01584

Facteur au mm : (si je chauffe)

100° 200° 300° 400° 500° 600° 700° 800°

xc48 1.0012 1.0025 1.0038 1.0052 1.0068 1.0084 1.0101 1.0118

xc65 1.0012 1.0025 1.0039 1.0054 1.0069 1.0085 1.0102 1.0122

35ncd16 1.0012 1.0024 1.0037 1.0051 1.0066 1.0081 1.0098 1.0115

au4g/fortal 1.0023 1.0048 1.0074 1.0101 1.0128 1.0155 (fusion)

laiton 1.0017 1.0036 1.0055 1.0076 1.0099 1.0120 1.0140 1.0160

bronze 1.0016 1.0032 1.0050 1.0070 1.0090 1.0112 1.0134 1.0158

Facteur inverse au mm: (si je refroidis)

100° 200° 300° 400° 500° 600° 700° 800°

xc48 0.9988 0.9975 0.9962 0.9948 0.9933 0.9916 0.9899 0.9882

xc65 0.9988 0.9975 0.9961 0.9946 0.9931 0.9915 0.9898 0.9878

35ncd16 0.9989 0.9976 0.9963 0.9949 0.9935 0.9919 0.9902 0.9885

au4g/fortal 0.9977 0.9952 0.9926 0.9899 0.9872 0.9845 (fusion)

laiton 0.9983 0.9964 0.9945 0.9924 0.9902 0.9880 0.9860 0.9840

bronze 0.9984 0.9968 0.9950 0.9930 0.9910 0.9888 0.9866 0.9842

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.1 dilatation linéique, 56
exemple d'utilisation pour insertion d'un roulement à billes d350mm serré dans son logement (alesage d350 M7, roulement std (m6))

A B C D E F G H I J K

(A*(9/5))+32 A-20 E+(E*D*C) F-E H-I G+J

temperature cote à 20°C cote pce tolérance tol bague xt


temperature de chauffe (°C) facteur T° delta temp jeu obtenu jeu à froid ouverture
de chauffe (mm) chauffée alesage roulement
50 122 0.0000119 30 350.000 350.125 0.125 -0.057 0.050 -0.107 0.018

60 140 0.0000119 40 350.000 350.167 0.167 -0.057 0.050 -0.107 0.060

70 158 0.0000119 50 350.000 350.208 0.208 -0.057 0.050 -0.107 0.101

80 176 0.0000119 60 350.000 350.250 0.250 -0.057 0.050 -0.107 0.143

90 194 0.0000119 70 350.000 350.292 0.292 -0.057 0.050 -0.107 0.185

100 212 0.0000119 80 350.000 350.333 0.333 -0.057 0.050 -0.107 0.226

110 230 0.0000123 90 350.000 350.387 0.387 -0.057 0.050 -0.107 0.280

120 248 0.0000123 100 350.000 350.431 0.430 -0.057 0.050 -0.107 0.323

130 266 0.0000123 110 350.000 350.474 0.474 -0.057 0.050 -0.107 0.367

140 284 0.0000123 120 350.000 350.517 0.517 -0.057 0.050 -0.107 0.410

150 302 0.0000123 130 350.000 350.560 0.560 -0.057 0.050 -0.107 0.453

160 320 0.0000123 140 350.000 350.603 0.603 -0.057 0.050 -0.107 0.496

170 338 0.0000123 150 350.000 350.646 0.646 -0.057 0.050 -0.107 0.539

180 356 0.0000123 160 350.000 350.689 0.689 -0.057 0.050 -0.107 0.582

190 374 0.0000123 170 350.000 350.732 0.732 -0.057 0.050 -0.107 0.625

200 392 0.0000123 180 350.000 350.775 0.775 -0.057 0.050 -0.107 0.668

210 410 0.0000127 190 350.000 350.845 0.845 -0.057 0.050 -0.107 0.738

220 428 0.0000127 200 350.000 350.889 0.889 -0.057 0.050 -0.107 0.782

230 446 0.0000127 210 350.000 350.933 0.933 -0.057 0.050 -0.107 0.826

240 464 0.0000127 220 350.000 350.978 0.978 -0.057 0.050 -0.107 0.871

250 482 0.0000127 230 350.000 351.022 1.022 -0.057 0.050 -0.107 0.915

260 500 0.0000127 240 350.000 351.067 1.067 -0.057 0.050 -0.107 0.960

270 518 0.0000127 250 350.000 351.111 1.111 -0.057 0.050 -0.107 1.004

280 536 0.0000127 260 350.000 351.156 1.156 -0.057 0.050 -0.107 1.049

290 554 0.0000127 270 350.000 351.200 1.200 -0.057 0.050 -0.107 1.093

300 572 0.0000127 280 350.000 351.245 1.245 -0.057 0.050 -0.107 1.138

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.1 dilatation linéique, 57
Dilatation
Dilatation linéique
matériau linéique (10-
(10-6 m/m K)
6 in/in F)

ABS (Acrylonitrile butadiene styrene) 73.8 41

ABS -glass fiber-reinforced 30.4 17

Acetal 106.5 59.2

Acetal - glass fiber-reinforced 39.4 22

Acrylic, sheet, cast 81 45

Acrylic, extruded 234 130

Alumina 5.4 3

Aluminum 22.2 12.3

Antimony 10.4 5.8

Arsenic 4.7 2.6

Barium 20.6 11.4

Benzocyclobutene 42

Beryllium 11.5 6.4

Bismuth 13 7.3

Brass 18.7 10.4

Brick masonry 5.5 3.1

Bronze 18 10

Cadmium 30 16.8

Calcium 22.3 12.4

Cast Iron Gray 10.8 6

Cellulose acetate (CA) 130 72.2

Cellulose acetate butynate (CAB) 80 - 95

Cellulose nitrate (CN) 100 55.6

Cement 10 6

Cerium 5.2 2.9

Chlorinated polyvinylchloride (CPVC) 66.6 37

Chromium 6.2 3.4

Clay tile structure 5.9 3.3

Cobalt 12 6.7

Concrete 14.5 8

Concrete structure 9.8 5.5

Constantan 18.8 10.4

Copper 16.6 9.3

Copper, Beryllium 25 17.8 9.9

Corundum, sintered 6.5 3.6

Cupronickel 30% 16.2 9

Diamond (Carbon) 1.18 0.66

Duralumin 23

Dysprosium 9.9 5.5

Ebonite 76.6 42.8

Epoxy, castings resins & compounds,


55 31
unfilled

Erbium 12.2 6.8

Ethylene ethyl acrylate (EEA) 205 113.9

Ethylene vinyl acetate (EVA) 180 100

Europium 35 19.4

Fluoroethylene propylene (FEP) 135 75

Gadolinium 9 5

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.1 dilatation linéique, 58
Dilatation
Dilatation linéique
matériau linéique (10-
(10-6 m/m K)
6 in/in F)

Germanium 6.1 3.4

German silver 18.4

Glass, hard 5.9 3.3

Glass, Pyrex 4 2.2

Glass, plate 9 5

Gold 14.2 8.2

Granite 7.9 4.4

Graphite, pure 7.9 4.4

Gunmetal 18

Hafnium 5.9 3.3

Hard alloy K20 6 3.3

Hastelloy C 11.3 6.3

Holmium 11.2 6.2

Ice 51 28.3

Inconel 12.6 7

Indium 33 18.3

Invar 1.5 0.8

Iridium 6.4 3.6

Iron, pure 12 6.7

Iron, cast 10.4 5.9

Iron, forged 11.3 6.3

Kapton 20

Lanthanum 12.1 6.7

Lead 28 15.1

Limestone 8 4.4

Lithium 46 25.6

Lutetium 9.9 5.5

Macor 9.3

Magnesium 25 14

Manganese 22 12.3

Marble 5.5 - 14.1 3.1 - 7.9

Masonry 4.7 - 9.0 2.6 - 5.0

Mercury 61

Mica 3 1.7

Molybdenum 5 2.8

Monel 13.5 7.5

Mortar 7.3 - 13.5 4.1-7.5

Neodymium 9.6 5.3

Nickel 13 7.2

Niobium (Columbium) 7 3.9

Nylon, general purpose 72 40

Nylon, Type 11, molding and extruding


100 55.6
compound

Nylon, Type 12, molding and extruding


80.5 44.7
compound

Nylon, Type 6, cast 85 47.2

Nylon, Type 6/6, molding compound 80 44.4

Oak 54

Osmium 5 2.8

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.1 dilatation linéique, 59
Dilatation
Dilatation linéique
matériau linéique (10-
(10-6 m/m K)
6 in/in F)

Palladium 11.8 6.6

Phenolic resin without fillers 80 44.4

Phosphor bronze 16.7

Plaster 16.4 9.2

Platinum 9 5

Plutonium 54 30.2

Polyallomer 91.5 50.8

Polyamide (PA) 110 61.1

Polybutylene (PB) 72

Polycarbonate (PC) 70.2 39

Polycarbonate - glass fiber-reinforced 21.5 12

Polyester 123.5 69

Polyester - glass fiber-reinforced 25 14

Polyethylene (PE) 200 111

Polyethylene (PE) - High Molecular


60
Weight

Polyethylene terephthalate (PET) 59.4 33

Polyphenylene - glass fiber-reinforced 35.8 20

Polypropylene (PP), unfilled 100 - 200 56 - 112

Polypropylene - glass fiber-reinforced 32 18

Polystyrene (PS) 70 38.9

Polysulfone (PSO) 55.8 31

Polyurethane (PUR), rigid 57.6 32

Polyvinyl chloride (PVC) 50.4 28

Polyvinylidene fluoride (PVDF) 127.8 71

Porcelain, Industrial 6.5 3.6

Potassium 83 46.1

Praseodymium 6.7 3.7

Promethium 11 6.1

Quartz 0.77 - 1.4 0.43 - 0.79

Rhenium 6.7 3.7

Rhodium 8 4.5

Rubber, hard 77 42.8

Ruthenium 9.1 5.1

Samarium 12.7 7.1

Sandstone 11.6 6.5

Sapphire 5.3

Scandium 10.2 5.7

Selenium 3.8 2.1

Silicon 3 1.7

Silicon Carbide 2.77

Silver 19.5 10.7

Sitall 0.15

Slate 10.4 5.8

Sodium 70 39.1

Solder 50 - 50 24 13.4

Steatite 8.5 4.7

Steel 13 7.3

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.1 dilatation linéique, 60
Dilatation
Dilatation linéique
matériau linéique (10-
(10-6 m/m K)
6 in/in F)

Steel Stainless Austenitic (304) 17.3 9.6

Steel Stainless Austenitic (310) 14.4 8

Steel Stainless Austenitic (316) 16 8.9

Steel Stainless Ferritic (410) 9.9 5.5

Strontium 22.5 12.5

Tantalum 6.5 3.6

Tellurium 36.9 20.5

Terbium 10.3 5.7

Terne 11.6 6.5

Thallium 29.9 16.6

Thorium 12 6.7

Thulium 13.3 7.4

Tin 23.4 13

Titanium 8.6 4.8

Tungsten 4.3 2.4

Uranium 13.9 7.7

Vanadium 8 4.5

Vinyl Ester 16 - 22 8.7 - 12

Wood, fir 3.7 2.1

Wood, oak parallel to grain 4.9 2.7

Wood, oak across to grain 5.4 3

Wood, pine 5 2.8

Ytterbium 26.3 14.6

Yttrium 10.6 5.9

Zinc 29.7 16.5

Zirconium 5.7 3.2

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.1 dilatation linéique, 61
sommaire Calculs aeronautiques
air standard:
1013.25 hpa ou 760 mmHg ou
pression atmo au niveau de la mer 29.92 poHg
temp °c 15°c
densité 1.23kg/m3
poids spécifique 12N/m3
viscosité dynamique 0.0000179
viscosité cinématique 0.0000146
constante gazeuse 2.869E2 j / (Kg x K)
chaleur spécifique 1.4K

npmbre de Reynolds: ( ro . V . L ) / mu mu viscosité


inertie / viscosité ro densité
V vitesse
nombre de Mach V / c L longueur caractéristique
vitesse / compressibilité c compressibilité
p pression
nombre d'Euler pression / inertie i inertie
p / ( ro . V2 ) K coef de résistance à l'avancement
s surface (m2)
trainée (selon Eiffel) r résistance à l'avancement (trainée)
r = KsV2 (voir tableau pour variations)

calcul de la puissance mini (ou poussée) nécessaire à maintenir un aeronef en vol: (en CV)
.= masse (Kg) / finesse

variation moyenne de température selon l'altitude:


retirer 1°c par 500 pieds

variations de K avec l'allongement (plaques rectangulaires)


allongement K
1 0.066
1.5 0.0685
3 0.0705
6 0.0725
10 0.0755 selon muller
15 0.0825
20 0.0885
30 0.092
40 0.0945
50 0.097

K de certains volumes
cone 60° pointe en avant 0.032
cone 30° pointe en avant 0.031
sphère 0.011
1/2 sphère creuse (boule au vent) 0.021 selon muller
1/2 sphère creuse (creux au vent) 0.083
disque 0.06
corps sphero-conique:
d250 angle 20° pointe en avant 0.0101
d250 angle 20° pointe en arrière 0.0055
cylindre terminé par 2 calottes
sphériques d150 L1200 0.012

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.2 aeronautique, 62
Dans de l'air standard:
prise au vent et résultante
F = K S V² (selon eiffel)
(modifier les cellules colorées)
effort résultant F(N) 2270.83
K 1
section S (m²) 0.3
vitesse du vent V (m/s) 27.77777778
Vitesse du vent en km/h 100

calcul de trainée, effort sur une voile:

Lorsque le flux d'air transite autour d'un profil, il crée une surpression
sur l'intrados et une dépression sur l'extrados. Cette différence de
pression intégrée sur la surface de la voile donne une force.
La force: F\, en newtons (N) agissant sur une voile vaut :

masse volumique du fluide


S surface de référence en m²
V vitesse en m/s
C coefficient aerodynamique

viscosité cinématique de l'air:


(en conditions std) en m2.s-1.

La viscosité cinématique est le


quotient de la viscosité
dynamique par la masse
volumique du fluide. Elle représente
la capacité de rétention des
particules du fluide et quantifie sa
capacité à s’épancher.

valeurs usuelles de coefs de viscosité cinématique:


Eau 20°c 1,007
Eau 25°c 0,884
Eau 50°c 0,556
Air 25°c 15,6
huile d'olive 100

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.2 aeronautique, 63
sirop 20° 5000
miel liquide 20° 10000
à vérifier!!!

1 mm²/s 1 centistoke (cSt)


1 m²/s 1E6 cSt

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.2 aeronautique, 64
Trigonométrie et logarithmes sommaire

sinus = coté opposé / hypoténuse


cosinus = coté adjacent / hypoténuse
tangente = coté opposé / coté adjacent

sin A= a/c
cos A= b/c
tan A= a/b

Pythagore:
c²=a²+b²

Résolution rapide de Triangles rectangles


Exemple donné avec le triangle 3 - 4 - 5. Les cases de gauche sont les variables
valeurs connues Solutions
c b a C B A
5.00 4.00 3.00 90.00 53.13 36.87
c a b C B A
5.00 3.00 4.00 90.00 53.13 36.87
c A a C b B
5.00 36.87 3.00 90.00 4.00 53.13
a B a C b A
5.00 53.13 3.00 90.00 4.00 36.87
a b c C A B
3.00 4.00 5.00 90.00 36.87 53.13
b B c C a A
4.00 53.13 5.00 90.00 3.00 36.87
b A c C a B
4.00 36.87 5.00 90.00 3.00 53.13
a A c C b B
3.00 36.87 5.00 90.00 4.00 53.13
a B c C b A
3.00 53.13 5.00 90.00 4.00 36.87

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.3 trigonométrie, 65
Logarithmes:
nombre d'euler, constante de neper 2,71828182845904523536

Ln: log neperien, log naturel


Log x: logarithme de base x
log: logarithme décimal
colog: 1/log

(wikipedia)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.3 trigonométrie, 66
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.3 trigonométrie, 67
sommaire coef de friction = tan de angle (% pente) sous lequel le matériau commence à glisser
Coefficient de Friction
Materiau 1 Materiau 2 sec lubrifié
Statique glissant Statique glissant
acier acier 1,0 0,15 - 0,2
Aluminum acier moyen 0,61 0,47
Aluminum Aluminum 1,05-1,35 1,4 0,3
argent argent 1,4 0,55
bois bois sec 0,25 - 0,5
bois bois humide 0,2
bois métaux à sec 0,2-0,6
bois métaux lubrifiés 0,2
bois brique 0,6
bois béton 0,62
Brique bois 0,6
Bronze fonte 0,22
Bronze fer 0,16
Cadmium Cadmium 0,5 0,05
Cadmium acier moyen 0,46
caoutchouc Asphalte (seche) 0,5-0,8
caoutchouc Asphalte (humide) 0,25-0,0,75
caoutchouc béton sec 0,6-0,85
caoutchouc béton mouillé 0,45-0,75
carbure de tungstène carbure de tungstène 0,2-0,25 0,12
carbure de tungstène fer 0,4 - 0,6 0,08 - 0,2
carbure de tungstène cuivre 0,35
carbure de tungstène acier 0,8
chêne chêne (fibre parallele) 0,62 0,48
chêne (fibre parallele) chêne (fibre perpendiculaire) 0,54 0,32 0,072
Chrome Chrome 0,41 0,34
cuir bois 0,3 - 0,4
cuir Metal(propre) 0,6 0,2
cuir Metal(humide) 0,4
cuir chêne (fibre parallele) 0,61 0,52
cuivre fonte 1,05 0,29
cuivre cuivre 1,0 0,08
cuivre acier moyen 0,53 0,36 0,18
cuivre acier 0,8
cuivre inox (304) 0,23 0,21
cuivre + pb acier 0,22 -
Diamant diamant 0,1 0,05 - 0,1
Diamant Metal 0,1 -0,15 0,1
étain fonte ,32
fer Aluminium Brossé 0,45
fer laiton 0,35 0,19
fer fonte 0,4 0,21
fer cuivre + pb 0,22 0,16 0,145
fer Graphite 0,1 0,1
fer phosphore 0,35
fer Zinc (Plaqué sur fer) 0,5 0,45 - -
fer doux laiton 0,51 0,44
fer doux fonte 0,23 0,183 0,133
fer doux plomb 0,95 0,95 0,5 0,3
fer doux phosphore 0,34 0,173

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.4 coef.de friction, 68
Coefficient de Friction
Materiau 1 Materiau 2 sec lubrifié
Statique glissant Statique glissant
fer doux fer doux 0,74 0,57 0,09-0,19
fer doux fer doux - 0,62
fer dur Graphite 0,21 0,09
fer dur Polytethylene 0,2 0,2
fer dur Polystyrene 0,3-0,35 0,3-0,35
fer dur fer dur 0,78 0,42 0,05 -0,11 0,029-,12
fonte fonte 1,1 0,15 0,07
fonte chêne 0,49 0,075
Graphite Graphite 0,1 0,1
Graphite fer 0,1 0,1
Graphite (sous vide) Graphite (sous vide) 0,5 - 0,8
revêtement carbone dur revêtement carbone dur 0,16 0,12 - 0,14
revêtement carbone dur fer 0,14 0,11 - 0,14
laiton fonte 0,3
Magnesium Magnesium 0,6 0,08
Nickel Nickel 0,7-1,1 0,53 0,28 0,12
Nickel acier moyen 0,64; 0,178
Nylon Nylon 0,15 - 0,25
plaquette de frein fonte 0,4
plaquette de frein fonte (humide) 0,2
Platine Platine 1,2 0,25
Plexiglas Plexiglas 0,8 0,8
Plexiglas fer 0,4 - 0,5 0,4 - 0,5
plomb fonte 0,43
plomb fer 1,4
Polyethylene fer 0,2 0,2
Polystyrene Polystyrene 0,5 0,5
Polystyrene fer 0,3-0,35 0,3-0,35
Saphire Saphire 0,2 0,2
Bronze fritté fer - 0,13
Solides caoutchouc 1,0 - 4,0 --
Teflon fer 0,04 0,04 0,04
Teflon Teflon 0,04 0,04 0,04
Titane allié Ti-6Al-4V Aluminium 6061-T6 0,41 0,38
Titane allié Ti-6Al-4V Titane allié Ti-6Al-4V 0,36 0,30
Titane allié Ti-6Al-4V Bronze 0,36 0,27
verre verre 0,9 - 1,0 0,4 0,1 - 0,6 0,09-0,12
verre Metal 0,5 - 0,7 0,2 - 0,3
verre Nickel 0,78 0,56
Zinc Zinc 0,6 0,04
Zinc fonte 0,85 0,21

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.4 coef.de friction, 69
sommaire
effort minimum des vérins pneumatiques (en poussée): (N) incluant 10% de frottements internes effort minimum des vérins pneumatiques (en traction = - 5%): (N) incluant 10% de frottements internes

F=(A x p) - R A = aire du piston (cm2) d = alésage (cm) F=(A x p) - R A = aire du piston (cm2) d = alésage (cm)
p = pression de travail (bar) p = pression de travail (bar)
ou F=p x 10(pi.d2/4) - R R = frottements (10%.F) ou F=p x 10(pi.d2/4) - R R = frottements (10%.F)
(1bar=14.504psi) (1bar=14.504psi)
alésages (mm) pressions: (bars) alésages (po) alésages (mm) pressions: (bars) alésages (po)
2 4 6 8 10 12 2 4 6 8 10 12
2.5 0.9 1.8 2.7 3.5 4.4 5.3 1/16 2.5 0.8 1.7 2.5 3.2 4.2 5.0 1/16
3.5 1.7 3.5 5.2 6.9 8.7 10.4 1/8 3.5 1.6 3.3 4.9 6.2 8.2 9.9 1/8
5.35 4.0 8.1 12.1 16.2 20.2 24.3 3/16 5.35 3.8 7.7 11.5 14.6 19.2 23.1 3/16
6 5.1 10.2 15.3 20.4 25.4 30.5 1/4 6 4.8 9.7 14.5 18.3 24.2 29.0 1/4
8 9.0 18.1 27.1 36.2 45.2 54.3 5/16 8 8.6 17.2 25.8 32.6 43.0 51.6 5/16
10 14.1 28.3 42.4 56.5 70.7 84.8 3/8 10 13.4 26.9 40.3 50.9 67.2 80.6 3/8
12 20 41 61 81 102 122 1/2 12 19 39 58 73 97 116 1/2
16 36 72 109 145 181 217 5/8 16 34 69 103 130 172 206 5/8
20 57 113 170 226 283 339 3/4 20 54 107 161 204 269 322 3/4
25 88 177 265 353 442 530 1 25 84 168 252 318 420 504 1
32 145 290 434 579 724 869 1 1/4 32 138 275 413 521 688 825 1 1/4
40 226 452 679 905 1131 1357 1 1/2 40 215 430 645 814 1074 1289 1 1/2
50 353 707 1060 1414 1767 2121 2 50 336 672 1007 1272 1679 2015 2
63 561 1122 1683 2244 2806 3367 2.5 63 533 1066 1599 2020 2665 3198 2.5
80 905 1810 2714 3619 4524 5429 3 80 860 1719 2579 3257 4298 5157 3
100 1414 2827 4241 5655 7069 8482 4 100 1343 2686 4029 5089 6715 8058 4
125 2209 4418 6627 8836 11045 13254 5 125 2098 4197 6295 7952 10492 12591 5
160 3619 7238 10857 14476 18096 21715 6 160 3438 6876 10314 13029 17191 20629 6
200 5655 11310 16965 22619 28274 33929 8 200 5372 10744 16116 20358 26861 32233 8
320 14476 28953 43429 57906 72382 86859 12 320 13753 27505 41258 52115 68763 82516 12
29 58 87 116 145 174 29 58 87 116 145 174
alésages (mm) pressions: (psi) alésages (po) alésages (mm) pressions: (psi) alésages (po)

effort minimum des vérins hydrauliques (en poussée): (DaN) incluant 10% de frottements internes effort minimum des vérins hydrauliques (en traction = - 55%): (DaN) incluant 10% de frottements internes
F=(A x p) - R A = aire du piston (cm2) d = alésage (cm) F=(A x p) - R A = aire du piston (cm2) d = alésage (cm)
p = pression de travail (bar) p = pression de travail (bar)
ou F=p x 10(pi.d2/4) - R R = frottements (10%.F) ou F=p x 10(pi.d2/4) - R R = frottements (10%.F)
(1bar=14.504psi) (1bar=14.504psi)
alésages (mm) pressions: (bars) alésages (po) alésages (mm) pressions: (bars) alésages (po)
100 120 140 160 180 200 100 120 140 160 180 200
25 442 530 619 707 795 884 1 25 199 239 278 318 358 398 1
32 724 869 1013 1158 1303 1448 1 1/4 32 326 391 456 521 586 651 1 1/4
40 1131 1357 1583 1810 2036 2262 1 1/2 40 509 611 713 814 916 1018 1 1/2
50 1767 2121 2474 2827 3181 3534 2 50 795 954 1113 1272 1431 1590 2
63 2806 3367 3928 4489 5050 5611 2.5 63 1262 1515 1767 2020 2272 2525 2.5
80 4524 5429 6333 7238 8143 9048 3 80 2036 2443 2850 3257 3664 4072 3
100 7069 8482 9896 11310 12723 14137 4 100 3181 3817 4453 5089 5726 6362 4
125 11045 13254 15463 17671 19880 22089 5 125 4970 5964 6958 7952 8946 9940 5
150 15904 19085 22266 25447 28628 31809 6 150 7157 8588 10020 11451 12882 14314 6
175 21648 25977 30307 34636 38966 43295 8 175 9741 11690 13638 15586 17535 19483 8
200 28274 33929 39584 45239 50894 56549 12 200 12723 15268 17813 20358 22902 25447 12
250 44179 53014 61850 70686 79522 88357 10 250 19880 23856 27833 31809 35785 39761 10
320 72382 86859 101335 115812 130288 144765 12 320 32572 39086 45601 52115 58630 65144 12
400 113097 135717 158336 180956 203575 226195 14 400 50894 61073 71251 81430 91609 101788 14
500 176715 212058 247400 282743 318086 353429 20 500 79522 95426 111330 127235 143139 159043 20
1450 1740 2031 2321 2611 2901 1450 1740 2031 2321 2611 2901
alésages (mm) pressions: (psi) alésages (po) alésages (mm) pressions: (psi) alésages (po)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.5 poussée des verins, 70
effort minimum des vérins pneumatiques (en poussée): (Lbs) incluant 10% de frottements internes effort minimum des vérins pneumatiques (en traction = - 5%): (Lbs) incluant 10% de frottements internes
F=(A x p) - R A = aire du piston (cm2) d = alésage (cm) F=(A x p) - R A = aire du piston (cm2) d = alésage (cm)
p = pression de travail (bar) p = pression de travail
ou F=p x 10(pi.d2/4) - R R = frottements (10%.F) ou F=p x 10(pi.d2/4) - R R = frottements (10%.F)
(1bar=14.504psi) (bar)(1bar=14.504psi)
alésages (mm) pressions: (bars) alésages (po) alésages (mm) pressions: (bars) alésages (po)
2 4 6 8 10 12 2 4 6 8 10 12
2.5 0.2 0.4 0.6 0.8 1.0 1.2 1/16 2.5 0.2 0.4 0.6 0.7 0.9 1.1 1/16
3.5 0.4 0.8 1.2 1.6 1.9 2.3 1/8 3.5 0.4 0.7 1.1 1.4 1.8 2.2 1/8
5.35 0.9 1.8 2.7 3.6 4.5 5.5 3/16 5.35 0.9 1.7 2.6 3.3 4.3 5.2 3/16
6 1.1 2.3 3.4 4.6 5.7 6.9 1/4 6 1.1 2.2 3.3 4.1 5.4 6.5 1/4
8 2.0 4.1 6.1 8.1 10.2 12.2 5/16 8 1.9 3.9 5.8 7.3 9.7 11.6 5/16
10 3.2 6.4 9.5 12.7 15.9 19.1 3/8 10 3.0 6.0 9.1 11.4 15.1 18.1 3/8
12 4.6 9.2 13.7 18.3 22.9 27.5 1/2 12 4.3 8.7 13.0 16.5 21.7 26.1 1/2
16 8.1 16.3 24.4 32.5 40.7 48.8 5/8 16 7.7 15.5 23.2 29.3 38.6 46.4 5/8
20 13 25 38 51 64 76 3/4 20 12 24 36 46 60 72 3/4
25 20 40 60 79 99 119 1 25 19 38 57 72 94 113 1
32 33 65 98 130 163 195 1 1/4 32 31 62 93 117 155 186 1 1/4
40 51 102 153 203 254 305 1 1/2 40 48 97 145 183 242 290 1 1/2
50 79 159 238 318 397 477 2 50 75 151 226 286 377 453 2
63 126 252 378 505 631 757 2.5 63 120 240 360 454 599 719 2.5
80 203 407 610 814 1017 1220 3 80 193 386 580 732 966 1159 3
100 318 636 953 1271 1589 1907 4 100 302 604 906 1144 1510 1812 4
125 497 993 1490 1986 2483 2980 5 125 472 944 1415 1788 2359 2831 5
160 814 1627 2441 3254 4068 4882 6 160 773 1546 2319 2929 3865 4638 6
200 1271 2543 3814 5085 6356 7628 8 200 1208 2415 3623 4577 6039 7246 8
320 3254 6509 9763 13018 16272 19527 12 320 3092 6183 9275 11716 15459 18550 12
29 58 87 116 145 174 29 58 87 116 145 174
alésages (mm) pressions: (psi) alésages (po) alésages (mm) pressions: (psi) alésages (po)
effort minimum des vérins hydrauliques (en poussée): (Lbs) incluant 10% de frottements internes effort minimum des vérins hydrauliques (en traction = - 55%): (Lbs) incluant 10% de frottements internes

F=(A x p) - R A = aire du piston (cm2) d = alésage (cm) F=(A x p) - R A = aire du piston (cm2) d = alésage (cm)
p = pression de travail (bar) p = pression de travail
ou F=p x 10(pi.d2/4) - R R = frottements (10%.F) ou F=p x 10(pi.d2/4) - R R = frottements (10%.F)
(1bar=14.504psi) (bar)(1bar=14.504psi)
alésages (mm) pressions: (bars) alésages (po) alésages (mm) pressions: (bars) alésages (po)
100 120 140 160 180 200 100 120 140 160 180 200
25 993 1192 1390 1589 1788 1986 1 25 447 536 626 715 804 894 1
32 1627 1953 2278 2604 2929 3254 1 1/4 32 732 879 1025 1172 1318 1465 1 1/4
40 2543 3051 3560 4068 4577 5085 1 1/2 40 1144 1373 1602 1831 2059 2288 1 1/2
50 3973 4767 5562 6356 7151 7945 2 50 1788 2145 2503 2860 3218 3575 2
63 6307 7569 8830 10091 11353 12614 2.5 63 2838 3406 3973 4541 5109 5676 2.5
80 10170 12204 14238 16272 18306 20340 3 80 4577 5492 6407 7323 8238 9153 3
100 15891 19069 22247 25425 28604 31782 4 100 7151 8581 10011 11441 12872 14302 4
125 24830 29795 34761 39727 44693 49659 5 125 11173 13408 15643 17877 20112 22347 5
150 35754 42905 50056 57207 64358 71509 6 150 16090 19307 22525 25743 28961 32179 6
175 48666 58399 68132 77865 87598 97332 8 175 21900 26280 30659 35039 39419 43799 8
200 63564 76276 88989 101702 114414 127127 12 200 28604 34324 40045 45766 51486 57207 12
250 99318 119182 139045 158909 178772 198636 10 250 44693 53632 62570 71509 80448 89386 10
320 162723 195267 227812 260356 292901 325445 12 320 73225 87870 102515 117160 131805 146450 12
400 254254 305105 355956 406807 457657 508508 14 400 114414 137297 160180 183063 205946 228829 14
500 397272 476726 556181 635635 715090 794544 20 500 178772 214527 250281 286036 321790 357545 20
1450 1740 2031 2321 2611 2901 1450 1740 2031 2321 2611 2901
alésages (mm) pressions: (psi) alésages (po) alésages (mm) pressions: (psi) alésages (po)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.5 poussée des verins, 71
Module de Young de quelques matériaux. (les liens renvoient vers les pages de wikipédia
concernées)
sommaire

Métaux purs Alliages


Matériaux Module (MPa) Matériaux Module (MPa)
Aluminium (Al) 69 000 Acier de construction 210 000
argent (Ag) 83 000 Acier à ressorts 220 000
Baryum (Ba) 13 000 Acier inoxydable 18-10 203 000
Béryllium (Be) 240 000 Bronze (cuivre + 9 à 12% d'étain) 124 000
Bismuth (Bi) 32 000 Bronze au Béryllium 130 000
Cadmium (Cd) 50 000 Cuivre laminé U4 (Recuit) 90 000
Césium (Cs) 1 700 Cuivre laminé U4 (Écroui dur) 150 000
Chrome (Cr) 289 000 Duralumin AU4G 75 000
Cobalt (Co) 209 000 Fontes 83 à 170 000
Cuivre (Cu) 124 000 Hastelloy B2 (Ni + Mo) 217 000
Étain (Sn) 41 500 Hastelloy C 2000 (Ni + Cr + Mo) 206 000
Fer (Fe) 196 000 Inconel X-750 (Ni + Cr + Fe) 212 à 218 000
Germanium (Ge) 89 600 Invar 140 000
Indium (In) 110 000 Monel 400 (Ni + Cu) 173 000
Iridium (Ir) 528 000 Nimonic 90 (Ni + Cr + Co) 213 à 240 000
Lithium (Li) 4 900 Nispan (Ni + Cr + Ti) 165 à 200 000
Magnésium (Mg) 45 000 Phynox (Co + Cr + Ni + Mo) 203 400
Manganèse (Mn) 198 000
Molybdène (Mo) 329 000
Nickel (Ni) 214 000 Bois
Niobium (Nb) 105 000 Matériaux Module (MPa)
Or (Au) 78 000 Acajou (Afrique) 12 000
Palladium (Pd) 121 000 Bambou 20 000
Platine (Pt) 168 000 Bois de rose (Brésil) 16 000
Plomb (Pb) 18 000 Bois de rose (Inde) 12 000
Plutonium (Pu) 96 000 Chêne 12 000
Rhodium (Rh) 275 000 Contreplaqué glaw 12 400
Rubidium (Rb) 2 400 Épicéa 13 000
Ruthénium (Ru) 447 000 Érable 10 000
Scandium (Sc) 74 000 Frêne 10 000
Sélénium (Se) 10 000 Papier 3 000 à 4 000
Sodium (Na) 10 000 Séquoia 9 500
Tantale (Ta) 186 000
Titane (Ti) 116 000
Tungstène (W) 406 000
Uranium (U) 208 000
Vanadium (V) 128 000
Zinc (Zn) 78 000
Zirconium (Zr) 68 000

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.6 module de young, 72
Verres, céramiques, oxydes, carbures
divers
métalliques, minéraux
Matériaux Module (MPa) Matériaux Module (MPa)
Arsenic (As) 8 000 cable d'acier 126000
Arséniure de gallium (AsGa) 85 500
Béton 27 000
Brique 14 000
Calcaire (carbonate de calcium 20 000 à Polymères, fibres
CaCO3, pierres) 70 000 Matériaux Module (MPa)
Carbure de chrome (Cr3C2) 373 000 caoutchoucs 700 à 4 000[2]
Carbure de silicium (SiC) 450 000 Fibre de carbone haut module 640 000
Carbure de Titane (TiC) 440 000 Fibre de carbone haute résistance 240 000
Carbure de tungstène (WC) 650 000 Kevlar 34 500
Diamant (C) 1 000 000 Nanotubes (Carbone) 1 100 000
Graphite 30 000 Nylon 2 000 à 5 000
Granite 60 000 Plexiglas (Polyméthacrylate de méthyle) 2 380
Marbre 26 000 Polyamide 3 000 à 5 000
Mullite (Al6Si2O13) 145 000 Polycarbonate 2 300
Alumine (Oxyde d'Aluminium Polyéthylène 200 à 700
390 000
Al2O3) Polystyrène 3 000 à 3 400
Oxyde de béryllium (BeO) 30 000 Résines époxy 3 500
Oxyde de magnésium (MgO) 250 000
Oxyde de zirconium (ZrO) 200 000 Biomatériaux
Saphir 420 000 Matériaux Module (MPa)
Silice (oxyde de silicium SiO2) 107 000 Bec de poussin 50 000
Titanate d'aluminium (Ti3Al) 140 000 Cartilage 24
Titanate de baryum (BaTiO3) 67 000 Cheveux 10 000
Verre 69 000 Collagène 6
Fémur 17 200
Humérus 17 200
Piquant d'oursin 15 000 à 65 000
Radius 18 600
Soie d'araignée 60 000
Tibia 18 100
Vertèbre cervicale 230
Vertèbre lombaire 160

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.6 module de young, 73
Coefficient de Poisson sommaire

Les liens renvoient aux pages wikipedia concernées

Métaux purs
Matériaux Coef
Aluminium (Al) 0,33
Béryllium (Be) 0,032
Bore (Be) 0,21
Cuivre (Cu) 0,33
Fer (Fe) 0,21 - 0,259
Magnésium (Mg) 0,35
Or (Au) 0,42
Plomb (Pb) 0,44
Titane (Ti) 0,34

Alliages
Matériaux Coef
Acier de construction 0,27 - 0,30
Acier inoxydable 0,30 - 0,31
Fontes 0,21 - 0,26
Laiton 0,37

Verres, céramiques, oxydes, carbures métalliques, minéraux


Matériaux Coef
Argile humide 0,40 - 0,50
Béton 0,20
Sable 0,20 - 0,45
Carbure de silicium (SiC) 0,17
Si3N4 0,25
Verre 0,18 - 0,3

Polymères, fibres
Matériaux Coef
Caoutchouc ~ 0,5
Liège ~ 0,00
Mousse 0,10 - 0,40

Plexiglas (Polyméthacrylate de méthyle) 0,40 - 0,43

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.7 coefficient de poisson, 74
sommaire
Surfaces: volumes:
Rectangle parallelépipède rectangle
A = aire (m 2 , ft 2 ) V = AH
A=bh b = largeur (m, ft) V=abh
h = hauteur (m, ft)
Parallelogramme parallelépipède quelconque

A=bh V=AxH

Triangle prisme droit

A = 1/2 b h V=AxH
Trapeze
B=grande base
A = 1/2 (B+ b) h b=petite base V=AxH
Losange
A = aire (m2, ft2)
D= grande diagonale
A=Dd/2 d=petite diagonale
Cercle cylindre

A = π r2 V=AxH
where V = π r2 H
r = radius (m, ft)

Secteur circulaire

2
A = 1/2 θ r r (θr = angle en radians) V=AxH
= 1/360 θ d π r 2 (θd = angle en degrés)

couronne circulaire

A = 1/2 (θ r - sin θ r ) r 2 V=AxH


2
= 1/2 (π θ d /180 - sin θ d ) r
A=π (R2-r2)

Tore
V= π 2.D.r2
Cylindre
h = hauteur du cylindre(m, ft) V=AxH
A = 2 π r h+2(2π r) r = rayon de la base (m, ft)

cône circulaire droit


A=πrl h = hauteur du cone (m, ft) V = (π r 2 H)/3
2 2 1/2
= π r (r + h ) r = rayon de la base (m, ft)
l = longueur tangente (m, ft)
Sphere
A = 4 π r2 V = (π D3)/6
V = (4π r3)/3

mémo: pour tracer une ellipse, utiliser une corde, la fixer à la moitié du rayon de chq côté, la
raccourcir à la valeur du pt rayon, mettre le crayon dedans, tracer en gardant la corde tendue…

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.8 géométrie, 75
calculs sur les polygones réguliers:

A= aire
r1= rayon du cercle circonscrit
r2= cercle inscrit
L= longueur d'une face

aire:
en fonction de r1 en fonction de r2
A= X x r1² A= X x r2²
triangle équilatéral 1.299 5.196
carré 2 4
pentagone 2.378 3.633
hexagone 2.598 3.464
octogone 2.828 3.314
décagone 2.939 3.249
dodécagone 3 3.215

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.8 géométrie, 76
en fonction de L
A= X x L²
triangle équilatéral 0.433
carré 1
pentagone 1.72
hexagone 2.598
octogone 4.828
décagone 7.694
dodécagone 11.2

Longueur d'une face (L)


en fonction de r1 en fonction de r2
L= X x r1 L= X x r2
triangle équilatéral 1.732 3.464
carré 1.414 2
pentagone 1.176 1.453
hexagone 1 1.155
octogone 0.7654 0.8284
décagone 0.618 0.6498
dodécagone 0.5176 0.5359

valeurs de r1 et r2 en fonction l'une de l'autre


r1= X x r2 r2= X x r1
triangle équilatéral 2 0.500
carré 1.414 0.707
pentagone 1.236 0.809
hexagone 1.155 0.866
octogone 1.082 0.924
décagone 1.051 0.951
dodécagone 1.035 0.966

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.8 géométrie, 77
sommaire conversion des taux de pente

angle: (en angle: (en taux: angle: (en taux: angle: (en angle: (en taux: angle: (en taux: angle: (en
taux: (en %) taux: (en %) taux: (en %)
degrés) degrés) (en %) degrés) (en %) degrés) degrés) (en %) degrés) (en %) degrés)
15 26.79 57 153.99 15 8.53 120 50.19 225 66.04 332.5 73.26 430 76.91
16 28.67 58 160.03 17.5 9.93 122.5 50.77 227.5 66.27 335 73.38 432.5 76.98
17 30.57 59 166.43 20 11.31 125 51.34 230 66.50 337.5 73.50 435 77.05
18 32.49 60 173.21 22.5 12.68 127.5 51.89 232.5 66.73 340 73.61 437.5 77.12
19 34.43 61 180.40 25 14.04 130 52.43 235 66.95 342.5 73.72 440 77.20
20 36.40 62 188.07 27.5 15.38 132.5 52.96 237.5 67.17 347.5 73.95 442.5 77.27
21 38.39 63 196.26 30 16.70 135 53.47 240 67.38 350 74.05 445 77.33
22 40.40 64 205.03 32.5 18.00 137.5 53.97 242.5 67.59 352.5 74.16 447.5 77.40
23 42.45 65 214.45 35 19.29 140 54.46 245 67.80 355 74.27 450 77.47
24 44.52 66 224.60 37.5 20.56 142.5 54.94 247.5 68.00 357.5 74.37 452.5 77.54
25 46.63 67 235.59 40 21.80 145 55.41 250 68.20 360 74.48 455 77.60
26 48.77 68 247.51 42.5 23.03 147.5 55.86 252.5 68.39 362.5 74.58 457.5 77.67
27 50.95 69 260.51 45 24.23 150 56.31 255 68.59 365 74.68 460 77.74
28 53.17 70 274.75 47.5 25.41 152.5 56.75 257.5 68.78 367.5 74.78 462.5 77.80
29 55.43 71 290.42 50 26.57 155 57.17 262.5 69.15 370 74.88 465 77.86
30 57.74 72 307.77 52.5 27.70 157.5 57.59 265 69.33 372.5 74.97 467.5 77.93
31 60.09 73 327.09 55 28.81 160 57.99 267.5 69.50 375 75.07 470 77.99
32 62.49 74 348.74 57.5 29.90 162.5 58.39 270 69.68 377.5 75.16 472.5 78.05
33 64.94 75 373.21 60 30.96 165 58.78 272.5 69.85 380 75.26 475 78.11
34 67.45 76 401.08 62.5 32.01 167.5 59.16 275 70.02 382.5 75.35 477.5 78.17
35 70.02 77 433.15 65 33.02 170 59.53 277.5 70.18 385 75.44 480 78.23
36 72.65 78 470.46 67.5 34.02 172.5 59.90 280 70.35 387.5 75.53 482.5 78.29
37 75.36 79 514.46 70 34.99 175 60.26 282.5 70.51 390 75.62 485 78.35
38 78.13 80 567.13 72.5 35.94 177.5 60.60 285 70.67 392.5 75.71 487.5 78.41
39 80.98 81 631.38 75 36.87 180 60.95 287.5 70.82 395 75.79 490 78.47
40 83.91 82 711.54 77.5 37.78 182.5 61.28 290 70.97 397.5 75.88 492.5 78.52
41 86.93 83 814.43 80 38.66 185 61.61 292.5 71.13 400 75.96 495 78.58
42 90.04 84 951.44 82.5 39.52 187.5 61.93 295 71.27 402.5 76.05 497.5 78.63
43 93.25 85 1143.01 85 40.36 190 62.24 297.5 71.42 405 76.13 500 78.69
44 96.57 86 1430.07 87.5 41.19 192.5 62.55 300 71.57 407.5 76.21
45 100.00 87 1908.11 90 41.99 195 62.85 302.5 71.71 410 76.29
46 103.55 88 2863.63 92.5 42.77 197.5 63.15 305 71.85 412.5 76.37
47 107.24 89 5729.00 95 43.53 200 63.43 307.5 71.99 415 76.45
48 111.0612515 97.5 44.274776 202.5 63.718589 310 72.1213034 417.5 76.530222
49 115.0368407 100 45 205 63.9966542 312.5 72.2553284 420 76.607502
50 119.1753593 102.5 45.707319 207.5 64.2692944 315 72.3874222 422.5 76.683917
51 123.4897157 105 46.397181 210 64.5366549 317.5 72.5176248 425 76.75948
52 127.9941632 107.5 47.070031 212.5 64.7988764 320 72.6459754 427.5 76.834206
53 132.7044822 110 47.726311 215 65.0560947 322.5 72.7725118
54 137.638192 112.5 48.366461 217.5 65.3084418 325 72.897271
55 142.8148007 115 48.990913 220 65.5560452 327.5 73.0202892
56 148.2560969 117.5 49.600096 222.5 65.7990284 330 73.1416012

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.9 charpente, 78
Formules de Calculs de Résistance des Matériaux sommaire
rapport masse/volume/densité
masse 7.80 7.80 volume x densité
volume 1.00 1.00 masse / densité
densité 7.80 7.80 masse/volume

module de coulomb (G):


(module de cisaillement)
G=E/2.(1+v)
E: module de young
v: coef. De poisson
rdm
allongement : eps=T/E=F/A.E
teta (T)=contrainte
A=section
E=module de young
Epsilon(eps)=allongement (cf loi de hooke)

rappel du coefficient de poisson

rappel sur la loi de hooke:


l'allongement est proportionnel à la force
contrainte σ (similaire à une pression) allongement relatif ε

L'analogue de la constante de raideur du ressort est donc le module de Young E.


La loi de Hooke s'exprime alors sous la forme :

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.10 formules RDM, 79
La résistance des matériaux est une branche de la mécanique des milieux continus adaptée aux déformations
des structures (machines — génie mécanique — ou bâtiments — génie civil).

Cette science permet de ramener la loi de comportement global d'une structure (relation entre sollicitations -
forces ou couple- et déplacements) à une loi de comportement locale des matériaux (relation entre contraintes et
déformations). L'objectif étant le dimensionnement de la structure suivant un critère de résistance ou de
déplacement admissible.

Selon l'intensité de la contrainte, il y a d'abord déformation élastique (lorsque la sollicitation disparaît, le matériau
reprend sa forme et sa position initiale) puis déformation plastique (lorsque la sollicitation disparaît, une certaine
déformation subsiste) et enfin rupture lorsque les limites intrinsèques du matériau sont dépassées.

La matière est :
élastique (pas de plastification),
linéaire (pas de non-linéarité),
homogène (pas de variation de comportement dans le matériau),
isotrope (pas de variation de comportement suivant la direction).

Le problème est :
iso-statique (pièce en équilbre cinématique),
en petits déplacements (pas de grand déplacement),
quasi-statique (pas d'effet dynamique),
quasi-isotherme (pas de changemet de température).

Notion de poutre:
L'ingénieur utilise la résistance des matériaux avant tout pour concevoir les éléments de construction et vérifier
leur résistance et leur déformation. Quelques rapides calculs peuvent être menés facilement si on se limite à la
poutre à plan moyen , c'est-à-dire un objet de grande longueur par rapport à sa section et doté d'un plan de
symétrie (plan moyen).
Sollicitations simples:
Type Commentaire Exemple
Allongement longitudinal, on tire de
Traction Câble de remorquage
chaque côté
Raccourcissement, on appuie de chaque
Compression noyau d'une tour en absence de vent
côté

Cisaillement Glissement relatif des sections tectonique des plaques

Rotation par glissement relatif des


Torsion arbre de transmission d'un moteur
sections droites
Fléchissement sans allongement des
Flexion simple planche de plongeoir
fibres contenues dans le plan moyen
Fléchissement sans effort tranchant dans partie de poutre entre deux charges
Flexion pure ou circulaire
certaines zones concentrées

Le Principe de Saint-Venant stipule qu'une condition limite (au point M) peut être remplacée par un chargement
équivalant sans modifier notablement le problème , si l'on se place sufficammant "loin" de M.

remplacement des conditions limites par un chargement,


notion de d'erreur à "proximité" des conditions limites.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.10 formules RDM, 80
Le Principe de superposition permet de décomposer toute sollicitation complexe en somme de solicitations
simples.

L'équilibre statique donne la base de la résolution du problème. Il stipule que :

La somme des forces extérieures au système est égale au vecteur nul :

La somme des moments en un point, ici au point A, est égale au vecteur nul :

le Théorème de Castigliano définit déplacement du point, lieu d'application d'une force par la dérivée du potentiel
élastique par rapport de cette force.

Suivant les domains étudiés, il existe deux types de grandeur (extérieur et intérieur). elles sont différenciées par
rapport à la pièce étudiée.

point de vue point de vue


domaine physique
extérieur intérieur
mécanique efforts contraintes
géométrique déplacements déformations

Les efforts (ou chargement) regroupent les Forces [N] et les moments [Nm]. les déplacement engloblent les
translations et les rotations.

Contraintes mécaniques

loi de Hooke

La contrainte normale σ [Pa] est proportionnelle à l’allongement relatif ε [sans unité] par la constante du module de
Young E [Pa]:

avec l’allongement relatif ε [sans unité] donné par la relation des longueurs initiale et finale [m]:

Traction / Compression
Cette contrainte est donnée normale à la force de traction. σ [Pa] est égale à la force F [N] divisée par la surface normale S [m2]

Flexion
la contrainte de flexion est décrite avec le moment
de flexion M_3 [N/m], la flèche x_2 [m] et le moment
d'inertie I_3 [m^4]

avec le Moment d'inertie :

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.10 formules RDM, 81
Cisaillement
avec le moment de cisiallement
[Pa] :

Références théoriques:

La contrainte normale σ : contrainte


l’allongement relatif ε : Allongement à la rupture
le module de Young E ou le module d’élasticité longitudinal : Module de Young
le module de cisaillement G ou le module d’élasticité tangentiel : Module de Cisaillement
le moment d'inertie de flexion I : Moment d'inertie

sollicitations composées

Type Commentaire Exemple


arbre de
Flexion et torsion
transmission
Flexion et traction vis
Flexion et compression Flambage bielle
Cisaillement et compression
Cisaillement et traction
La poutre est généralement supposée composée d'un matériau isotrope homogène et chargée dans son plan
moyen (pas de torsion donc). Dans ces conditions, la résultante des efforts extérieurs est composée :

d'un effort longitudinal de compression ou traction ;


d'un effort normal de cisaillement : l'effort tranchant ;
d'un moment fléchissant .
On peut encore simplifier en considérant par exemple, une poutre droite, horizontale, de section constante,
chargée uniformément et reposant sur deux appuis simples. Si on désigne par p la charge linéaire et par l la
longueur de la poutre, la solution du problème tient en quelques formules simples :

la réaction d'appui est réduite à deux forces verticales, égales chacune à la moitié de la charge soit pl/2

l'effort tranchant varie de +pl/2 à -pl/2 avec une valeur nulle en milieu de travée . On doit vérifier que la contrainte de cisaillement
le moment fléchissant est nul sur appui et maximum en milieu de travée où il vaut pl²/8 On doit vérifier que les
contraintes dans la section médiane ne dépassent ni la résistance à la compression, ni la résistance à la traction
maximales.

Flambage:

la charge critique à partir de laquelle il y a risque de rupture par flambage peut être calculée par la formule
d'Euler:


E est le module de Young du matériau ;
I est le moment quadratique de la poutre ;
lk est la longueur de la flambement de la poutre ;

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.10 formules RDM, 82
Le facteur l k représente une longueur équivalente à celle d'une poutre rotulée-rotulée. Il s'agit de la distance
séparant deux points d'inflexions de la poutre. Ainsi,

pour une poutre rotulée aux deux bouts,

, la longueur de la poutre ;

pour une poutre encastrée aux deux bouts,

pour une poutre encastrée-rotulée,

pour une poutre encastrée-libre,


Ce problème est sérieusement considéré dans les cas du dimensionnement de piliers en Génie Civil et de bielles
en mécanique, éléments nécessairement de grande longueur et soumis à la compression.

En pratique cependant, ce n'est pas la formule d'Euler qui est utilisée pour calculer le dimensionnement d'une
poutre. On définit habituellement un paramètre géométrique, λ, appelé coefficient d'élancement :

où ρ est le rayon de giration de la poutre et S la section de cette poutre.

On peut alors définir un coefficient d'élancement critique, λc , qui ne dépend que des propriétés du matériaux :

où σe est la limite élastique du matériau ;


On peut alors déterminer la charge critique F c applicable sur une poutre en comparant sa valeur
d'élancement λ à la valeur de λc .

Si
, la poutre est en compression simple :

Si
, on utilise alors la formule expérimentale de Rankine :

Si
, on utilise alors la formule d'Euler, qui peut se réecrire sous la forme :

Energie cinétique:

W= énergie cinétique
F= force (N)
V= vitesse initiale du corps (m/sec)
M= masse du corps (kg)
L= distance sur laquelle le corps restitue son énergie (m)
(1km/h=0,2777m/sec)
W=(MxV2)/2
F=(MxV2)/2L

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.10 formules RDM, 83
Remplir les champs en gris avec les données pour dimensionner aux sollicitations simples. sommaire
RDM
Dimensionner par une condition de résistance Dimensionner par une condition de déformation
TRACTION effort normal N = 10000000 Newton effort normal N = 3E+06 Newton
section droite S= 4.76E+02 mm² section droite S= 10 240 mm²
concentration Kt = 1 longueur libre Lo = 50 6000 mm
sécurité s= 1 matériau E = 210000 MPa
matériau Re = 2.10E+04 MPa allongement Delta L = 71.4286 mm
CISAILLEMENT

Dimensionner par une condition de déformation


effort tranchant T= 500 Newton moment Mt = 329700 N.mm
section droite S= 0.023809524 mm² Mt Quad Io Io = 1 mm4
sécurité s= 1 longueur libre Lo = 100 mm
matériau Rg = 21000 MPa matériau G = 210000 MPa
rotation a= 0.5 radian

Dimensionner par une condition de résistance Module Io/v moment quadratique pi.d^4/32
TORSION

Moment Mt = 400 N.mm Module I/v moment quadratique pi.d^4/64 ou BH^3/12


Module Io/v Io/v = 1.00E+00 mm3 concentration accidents de forme caractérisés par un facteur
matériau Rg = 400 MPa
sécurité s= 1
concentration Kt = 1

Dimensionner par une condition de résistance


Moment Mf = 300 N.mm
FLEXION

Module I/v I/v = 2.4 mm3


matériau Re = 250 MPa
sécurité s= 2
concentration Kt = 1

formule générique de calcul d'allongement :


ALLONGEMENT

teta (T) = contrainte (N.mm2) 5000


A = section (mm2) 20
E = module de young (Mpa) 210000
F = force
allongement (eps) =T/E 0.023809524
allongement (Epsilon(eps))=F/A.E

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.11 calculs RDM, 84
Calculs de visserie sommaire

Résistance à la traction des vis en restant dans la zone de


déformation élastique (valeurs mini) en DaN

resistance resistance resistance


diamètre d'une vis traction vis traction vis 8,8 traction vis 12.9 Résistance à la traction selon
section (mm²)
(mm) 6.8 (daN) HR (daN) HR (daN) les classes de Qualité
(Re:480) (Re:640) (Re:1080)

M 3 7.07 344.94 452.38 763.38 Qual, Rm Re


M 4 12.57 613.22 804.22 1357.13 3-6 300 180
M 5 19.63 958.16 1256.60 2120.51 4-6 400 240
M 6 28.27 1379.75 1809.50 3053.54 4-8 400 320
M 8 50.26 2452.88 3216.90 5428.51 6-8 600 480
M 10 78.54 3832.63 5026.40 8482.05 8-8 800 640
M 12 113.09 5518.99 7238.02 12214.15 10-9 1000 900
M 16 201.06 9811.53 12867.58 21714.05 12-9 1200 1080
M 20 314.15 15330.52 20105.60 33928.20

Résistance à la traction des vis en allant à la rupture (valeurs mini) Résistance au cisaillement des vis en restant dans la zone de
en DaN déformation élastique (valeurs mini) en DaN

resistance resistance resistance resistance resistance


resistance
diamètre d'une vis traction vis traction vis 8,8 traction vis 12.9 diamètre d'une vis section traction vis 8,8 traction vis
section (mm²) traction vis 6.8
(mm) 6.8 (daN) HR (daN) HR (daN) (mm) (mm²) HR (daN) 12.9 HR (daN)
(daN) (tC:161)
(Rm:588) (Rm:784) (Rm:1176) (tC:234) (tC:350)

M 3 7.07 415.62 554.16 831.24 M 3 7.07 113.80 165.40 247.39

M 4 12.57 738.88 985.17 1477.76 M 4 12.57 202.31 294.04 439.81

M 5 19.63 1154.50 1539.34 2309.00 M 5 19.63 316.11 459.44 687.20

M 6 28.27 1662.48 2216.64 3324.96 M 6 28.27 455.20 661.60 989.57

M 8 50.26 2955.52 3940.70 5911.05 M 8 50.26 809.25 1176.18 1759.24

M 10 78.54 4618.01 6157.34 9236.01 M 10 78.54 1264.45 1837.78 2748.81

M 12 113.09 6649.93 8866.57 13299.85 M 12 113.09 1820.81 2646.40 3958.29

M 16 201.06 11822.09 15762.79 23644.19 M 16 201.06 3237.00 4704.71 7036.96

M 20 314.15 18472.02 24629.36 36944.04 M 20 314.15 5057.82 7351.11 10995.25

tenue à l'arrachement en fonction du nombre de tours en prise en 8,8 (rm 784) dans de
l'acier (DaN)

vis pas 2 tours 4 tours 6 tours 8 tours 10 tours


M 3 0.50 36.95 73.89 110.84 147.78 184.73

M 4 0.70 68.96 137.93 206.89 275.86 344.82

M 5 0.80 98.52 197.04 295.56 394.08 492.60

M 6 1.00 147.78 295.56 443.34 591.12 738.90

M 8 1.00 197.04 394.08 591.12 788.16 985.20

M 8 1.25 246.30 492.60 738.90 985.20 1231.50

M 10 1.00 246.30 492.60 738.90 985.20 1231.50

M 10 1.50 369.45 738.90 1108.35 1477.81 1847.26

M 12 1.75 517.23 1034.46 1551.70 2068.93 2586.16

M 16 2.00 788.16 1576.33 2364.49 3152.65 3940.81

M 20 2.25 1108.35 2216.71 3325.06 4433.42 5541.77

comparatif surface section vis / surface filet en prise (mm²)


prof mini
vis pas section (mm²) 2 tours 4 tours 6 tours 8 tours 10 tours 1,5D prof mini 2D (alus)
(aciers)

M 3 0.50 7.07 4.71 9.42 14.14 18.85 23.56 4.50 6.00


M 4 0.70 12.57 8.80 17.59 26.39 35.19 43.98 6.00 8.00

M 5 0.80 19.63 12.57 25.13 37.70 50.27 62.83 7.50 10.00


M 6 1.00 28.27 18.85 37.70 56.55 75.40 94.25 9.00 12.00

M 8 1.00 50.26 25.13 50.27 75.40 100.53 125.66 12.00 16.00

M 8 1.25 50.26 31.42 62.83 94.25 125.66 157.08 12.00 16.00

M 10 1.00 78.54 31.42 62.83 94.25 125.66 157.08 15.00 20.00


M 10 1.50 78.54 47.12 94.25 141.37 188.50 235.62 15.00 20.00

M 12 1.75 113.09 65.97 131.95 197.92 263.89 329.87 18.00 24.00

M 16 2.00 201.06 100.53 201.06 301.59 402.12 502.65 24.00 32.00


M 20 2.25 314.15 141.37 282.74 424.12 565.49 706.86 30.00 40.00

arrachement du taraudage possible si la surface en prise < 1,5 surface vis (ac ordinaire) ou < 2,5 surface en prise (alus)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.12 calculs de visserie, 85
diam
SURPLATS ISO
[mm] pas [mm] 6 pans [mm]

1.60 0.35 3.20 18.00 2.50 27.00


2.00 0.40 4.00 20.00 2.50 30.00
2.50 0.45 5.00 22.00 2.50 34.00
3.00 0.50 5.50 24.00 3.00 36.00
3.50 0.60 6.00 27.00 3.00 41.00
4.00 0.70 7.00 30.00 3.50 46.00
5.00 0.80 8.00 33.00 3.50 50.00
6.00 1.00 10.00 36.00 4.00 55.00
7.00 1.00 11.00 39.00 4.00 60.00
8.00 1.25 13.00 42.00 4.50 65.00
10.00 1.50 16.00 45.00 4.50 70.00
12.00 1.75 18.00 48.00 5.00 75.00
14.00 2.00 21.00 52.00 5.00 80.00
16.00 2.00 24.00

rapport entre l'effort de serrage sur un


levier (clé, cliquet etc..) et la pression
résultante en bout de vis
pas de longueur
effort sur le pression de la
la vis du levier
levier (daN) vis (daN)
(mm) (mm)
0.50 200.00 1.00 2512.00
0.70 200.00 1.00 1794.29
0.80 200.00 1.00 1570.00
1.00 200.00 1.00 1256.00
1.25 200.00 1.00 1004.80
1.50 200.00 1.00 837.33
1.75 200.00 1.00 717.71
2.00 200.00 1.00 628.00
2.50 200.00 1.00 502.40
3.00 200.00 1.00 418.67
4.00 200.00 1.00 314.00
5.00 200.00 1.00 251.20

calcul de longueur à ajouter à l'épaisseur à assembler, en


calcul de la pression totale rapportée à la fonction du diamètre, incluant 2 rondelles plates, une lock-
surface de la vis: washer (rondelle grower) et un écrou, laissant 3 à 5 filets
libres.
diamètre pression
pression longueur longueur à
totale
d'une vis section (mm²) ponctuelle vis vis
(mm) (DaN / mm²) à ajouter ajouter

100.00 3.00 7.07 14.15 1/4-20 1/2 M3 +6


100.00 4.00 12.57 7.96 5/16-18 3/8 M4 +8
100.00 5.00 19.63 5.09 3/8-16 3/4 M5 +10
100.00 6.00 28.27 3.54 1/2-13 1 M6 +12
100.00 8.00 50.26 1.99 5/8-11 1 1/4 M8 +16
100.00 10.00 78.54 1.27 3/4-10 1 1/2 M10 +20
100.00 12.00 113.09 0.88 1-8 2 M12 +24
100.00 16.00 201.06 0.50 1-1/8-7 2 1/4 M16 +32
100.00 20.00 314.15 0.32 1-1/4-7 2 1/2 M20 +40

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.12 calculs de visserie, 86
charges d'épreuve des écrous (tenue à rupture) en
charges d'épreuve des écrous (tenue à rupture) en DaN
livres

filetage classe de qualité filetage classe de qualité

6 8 12 6 8 12

M 3 300 400 580 M 3 674 899 1304


M 4 525 700 1010 M 4 1180 1574 2271
M 5 950 1214 1630 M 5 2136 2729 3664
M 6 1350 1720 2310 M 6 3035 3867 5193
M 8 2490 3180 4250 M 8 5598 7149 9554
M 10 3940 5050 6730 M 10 8858 11353 15130
M 12 5900 7420 1003 M 12 13264 16681 2255
M 16 10990 13820 18680 M 16 24707 31069 41995
M 20 17640 22540 29400 M 20 39656 50672 66094
M 24 25420 32480 42360 M 24 57147 73018 95230
M 27 33050 42230 55080 M 27 74300 94937 123825
M 30 40390 51610 67320 M 30 90801 116024 151342
M 36 58820 75160 98040 M 36 132233 168967 220404

La différence entre les écrous standard et les écrous 0.8d n'est pas significative. Par précaution, on peut prendre pour les 0.8d = 80% des
écrous std.

Vis et Goujons
Caractéristiques mécaniques
Alon-
Rm (Mpa) Rm (Mpa) Re (Mpa) Dureté Rockwell
Classe gement
mini maxi mini
min max %

3.6 330 480 195 B49 B82 25


4.6 390 540 235 B62 B88 25
4.8 390 540 315 B62 B88 14
5.6 490 690 295 B77 B97 20
5.8 490 690 390 B77 B97 10
6.6 590 780 350 B88 B102 16
6.8 590 780 470 B88 B102 8
8.8 780 980 625 C18 C31 12
10.9 980 1180 880 C27 C38 9
12.9 1180 1370 1060 C34 C44 8
14.9 1370 1570 1235 C40 C49 7

ALUMINIUM
Nuance Rm (MPa) Re (MPa) A%
6056 400 350 7%
7075 570 505 10%

% Résistance suivant Température

Classe de
20°C 100°C 200°C 300°C
résistance
5.6 100% 90% 75% 65%
6.8 100% 90% 85% 75%
8.8 100% 90% 85% 75%
10.9 100% 90% 85% 75%
12,9 100% 90% 85% 75%

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.12 calculs de visserie, 87
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.12 calculs de visserie, 88
sommaire Electrotechnique:

appellation abréviation unité formule

tension U volt

intensité I ampère

résistance R ohm
=u/i
impédance Z ohm
=u/i
=ω.L
réactance X ohm
(partie réactive d'une impédance)
conductance G siemens
1/r
ohm.mètre2/mètre ou
résistivité ρ, rhô
ohm.mètre
puissance P watt =u.i, =r.i2, =u2/r
énergie W joule, watt/heure =p.t, =F(n).L(m)
quantité d'électricité Q coulomb, ampère/heure =i.t
force électromotrice E, FEM volt =u+ri

force contre-électromotrice E, FCEM volt =u-ri

déphasage φ, phi degré, radian donnée

fréquence Fr hertz =ω/2.pi, =1/ω

pulsation ω, oméga radians par seconde =1/fr, =2.pi.rpm

inductance L henry =X/ω

capacité C farad =Q/u

charge de condensateur Q coulomb =u.C, =i.t

appellation abréviation unité formule

réactance de capacité Xc ohms 1/(ω.C)


=P(sortie)/P(entrée) ou
rendement η (pourcentage)
=W(sortie/W(entrée)
flux magnétique Φ weber
induction magnétique (champ, tesla (anc. Gauss,
B =Φ/a, =μ.H
densité d'induction) maxwell/cm2)
intensité de champ magnétique H A/m

longueur L mètre

temps t seconde

solénation (exitation totale) θ, théta ampère =n.i

aire, surface, section A, S m2

perméabilité magnétique μ Tm/A


nombre (de tours, de spires,
n /
quelconque…)
nombre imaginaire J j j2= -1

vitesse de rotation (rpm, f) Rpm, F Radian par seconde =F/2.pi

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.13 électrotechnique, 89
circuits série / parallèle
résistances série: Rt=R1+R2+R(n)

Résistances parallèles (même


Rt=R1/n
valeur):
Résistances parallèles ( valeurs
Rt=1/((1/r1)+(1/R2)+(1/Rn))
différentes):

condensateurs série C=1/(1/C1)+1/C2)+(1/C(n))

condensateurs parallèles C= C1+C2+C(n)

Pont de wheatstone

Pont de Maxwell

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.13 électrotechnique, 90
Courbes de Wohler, calcul de fatigue sommaire

La courbe (ou diagramme) de Wöhler est appelée courbe S-N (Stress vs Number of
cycles) dans les pays anglo-saxons. La courbe de Wöhler est la plus ancienne et la
seule qui permette de visualiser la tenue de la pièce ou des matériaux dans le
domaine de fatigue. Elle définit une relation entre la contrainte appliquée σ (sigma
parfois notée S) et le nombre de cycles à la rupture NR (en fait nombre de cycles
pour lequel on observe P% de ruptures). En pratique, la courbe de Wöhler est
généralement donnée pour une probabilité de rupture P = 0,5
On définit généralement :
la fatigue conventionnelle au-delà de 50 000 cycles, les courbes de Wöhler obtenues
avec des essais de fatigue en effort imposé sont pertinentes.
la fatigue oligocyclique en deçà de 50 000 cycles, domaine dans lequel il y a
interaction entre deux modes de ruine, la fatigue et l'instabilité ductile.

La modélisation des courbes de Wöhler exige donc la représentation des deux


modes de ruine couplés.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.14 courbes de wohler, 91
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.14 courbes de wohler, 92
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.14 courbes de wohler, 93
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.14 courbes de wohler, 94
Rugosité sommaire

L'amplitude moyenne de rugosité Ra est la moyenne arithmétique des écarts avec le profil central sur une
longueur donnée.
L'unité de la rugosité est le micromètre (µm).
La rugosité est un paramètre important car sa valeur détermine entre autres les propriétés d'antifriction ainsi que
l'aspect optique de la surface.

On général on peut dire: plus le grain est fin, plus la rugosité est réduite.

Ra (microns) 0.025 0.05 0.1 0.2 0.4 0.8 1.6 3.2 6.3 12.5 25 50

Ra (micropouces) 1 2 4 8 16 32 63 125 250 500 1000 2000

RMS (microinches) 1.1 2.2 4.4 8.8 17.6 32.5 64.3 137.5 275 550 1100 2200

Indice ISO (N) N1 N2 N3 N4 N5 N6 N7 N8 N9 N10 N11 N12

CLA (microinches) 1 2 4 8 16 32 63 125 250 500 1000 2000

Rt (microns) 0.3 0.5 0.8 1.2 2 4 8 13 25 50 100 200

Rz (microns) 0.12 0.25 0.5 1 2 4 8

Rp (microinches) 3.6 7.2 14.4 28.8 57.6 115.2 226.8 450 900 1800 3600 7200

Rp (microns) 0.09 0.18 0.36 0.72 1.44 2.88 5.76 11.52 22.68 45 90 180

RPM (microinches) 2.9 5.8 11.6 23.2 46.4 92.8 182.7 362.5 725 1450 2900 5800

RPM (microns) 0.073 0.145 0.29 0.58 1.16 2.32 4.64 9.28 18.27 36.25 72.5 145

symbole
superfinition, usinage
méthode honing
rodage
rectification
fin
usinage normal usinage grossier

facteurs et formule de conversion:


Pour convertir des RA en d'autres unités,
multipliez le Ra par le facteur ci-dessous.
Paramètre facteur
Rt 8.7
Rz 7.2
Rz iso 7.6
Rmax 8
Rp 3.6
RPM 2.9
RMS 1.1

Ra roughness average
RMS Root mean square (en microinches)
CLA Center Line Average (en microinches)
Rt roughness total (microns)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.15 rugosité, 95
Pour convertir des Ra microns en Ra micro-in, multiplier les microns par 39.37. reponse en ra micropouces

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.15 rugosité, 96
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.15 rugosité, 97
sommaire Tolérances et ajustements

Indices de tolérances fondamentales (en µm) en fonction du palier (en mm) selon ISO 286

IT01 IT0 IT1 IT2 IT3 IT4 IT5 IT6 IT7 IT8 IT9 IT10 IT11 IT12 IT13 IT14 IT15 IT16 IT17 IT18
3 0.3 0.5 0.8 1.2 2 3 4 6 10 14 25 40 60 100 140 250 400 600 1000 1400
6 0.4 0.6 1 1.5 2.5 4 5 8 12 18 30 48 75 120 180 300 480 750 1200 1800
10 0.4 0.6 1 1.5 2.5 4 6 9 15 22 36 58 90 150 220 360 580 900 1500 2200
18 0.5 0.8 1.2 2 3 5 8 11 18 27 43 70 110 180 270 430 700 1100 1800 2700
30 0.6 1 1.5 2.5 4 6 9 13 21 33 52 84 130 210 330 520 840 1300 2100 3300
50 0.6 1 1.5 2.5 4 7 11 16 25 39 62 100 160 250 390 620 1000 1600 2500 3900
80 0.8 1.2 2 3 5 8 13 19 30 46 74 120 190 300 460 740 1200 1900 3000 4600
120 1 1.5 2.5 4 6 10 15 22 35 54 87 140 220 350 540 870 1400 2200 3500 5400
180 1.2 2 3.5 5 8 12 18 25 40 63 100 160 250 400 630 1000 1600 2500 4000 6300
250 2 3 4.5 7 10 14 20 29 46 72 115 185 290 460 720 1150 1850 2900 4600 7200
315 2.5 4 6 8 12 16 23 32 52 81 130 210 320 520 810 1300 2100 3200 5200 8100
400 3 5 7 9 13 18 25 36 57 89 140 230 360 570 890 1400 2300 3600 5700 8900
500 4 6 8 10 15 20 27 40 63 97 155 250 400 630 970 1550 2500 4000 6300 9700
630 4.5 6 9 11 16 22 32 44 70 110 175 280 440 700 1100 1750 2800 4400 7000 11000
800 5 7 10 13 18 25 36 50 80 125 200 320 500 800 1250 2000 3200 5000 8000 12500
1000 5.5 8 11 15 21 28 40 56 90 140 230 360 560 900 1400 2300 3600 5600 9000 14000
1250 6.5 9 13 18 24 33 47 66 105 165 260 420 660 1050 1650 2600 4200 6600 10500 16500
1600 8 11 15 21 29 39 55 78 125 195 310 500 780 1250 1950 3100 5000 7800 12500 19500
2000 9 13 18 25 35 46 65 92 150 230 370 600 920 1500 2300 3700 6000 9200 15000 23000
2500 11 15 22 30 41 55 78 110 175 280 440 700 1100 1750 2800 4400 7000 11000 17500 28000
3150 13 18 26 36 50 68 96 135 210 330 540 860 1350 2100 3300 5400 8600 13500 21000 33000

Les écarts sont calculés en ajoutant la déviation fondamentale et la tolérance fondamentale. +35
P.ex: pour un arbre D100 m6, l'écart se note comme suit: +13
+35, l'addition de la tol fondamentale (m) et dde son IT (6) 100
+13, tel que noté dans le tableau de deviations fondamentales (m)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.16 tolérances, 98
Déviations fondamentales de l'alésage (en µm) ( à arbre normal)
A B C CD D E EF F FG G H JS J6 J7 J8 K M N~8 N9~ P R S T U V X Y Z ZA ZB ZC
3 270 140 60 34 20 14 10 6 4 2 0 0 2 4 6 0 -2 -4 -4 -6 -10 -14 X -18 X -20 X -26 -32 -40 -60
6 270 140 70 46 30 20 14 10 6 4 0 0 5 6 10 -1 -4 -8 0 -12 -15 -19 X -23 X -28 X -35 -42 -50 -80
10 280 150 80 56 40 25 18 13 8 5 0 0 5 8 12 -1 -6 -10 0 -15 -19 -23 X -28 X -34 X -42 -52 -67 -97
14 290 150 95 50 32 16 6 0 0 6 10 15 -1 -7 -12 0 -18 -23 -28 X -33 X -40 X -50 -64 -90 -130
18 290 150 95 50 32 16 6 0 0 6 10 15 -1 -7 -12 0 -18 -23 -28 X -33 -39 -45 X -60 -77 -108 -150
24 300 160 110 65 40 20 7 0 0 8 12 20 -2 -8 -15 0 -22 -28 -35 X -41 -47 -54 -63 -73 -98 -136 -188
30 300 160 110 65 40 20 7 0 0 8 12 20 -2 -8 -15 0 -22 -28 -35 -41 -48 -55 -64 -75 -88 -118 -160 -218
40 310 170 120 80 50 25 9 0 0 10 14 24 -2 -9 -17 0 -26 -34 -43 -48 -60 -68 -80 -94 -112 -148 -200 -274
50 320 180 130 80 50 25 9 0 0 10 14 24 -2 -9 -17 0 -26 -34 -43 -54 -70 -81 -97 -114 -136 -180 -242 -325
65 340 190 140 100 60 30 10 0 0 13 18 28 -2 -11 -20 0 -32 -41 -53 -66 -87 -102 -122 -144 -172 -226 -300 -405
80 360 200 150 100 60 30 10 0 0 13 18 28 -2 -11 -20 0 -32 -43 -59 -75 -102 -120 -146 -174 -210 -274 -360 -490
100 380 220 170 120 72 36 12 0 0 16 22 34 -3 -13 -23 0 -37 -51 -71 -91 -124 -146 -178 -214 -258 -335 -445 -585
120 410 240 180 120 72 36 12 0 0 16 22 34 -3 -13 -23 0 -37 -54 -79 -104 -144 -172 -210 -254 -310 -400 -525 -690
140 460 260 200 145 85 43 14 0 0 18 26 41 -3 -15 -27 0 -43 -63 -92 -122 -170 -202 -248 -300 -365 -470 -620 -800
160 520 280 210 145 85 43 14 0 0 18 26 41 -3 -15 -27 0 -43 -65 -100 -134 -190 -228 -280 -340 -415 -535 -700 -900
180 580 310 230 145 85 43 14 0 0 18 26 41 -3 -15 -27 0 -43 -68 -108 -146 -210 -252 -310 -380 -465 -600 -780 -1000
200 660 340 240 170 100 50 15 0 0 22 30 47 -4 -17 -31 0 -50 -77 -122 -166 -236 -284 -340 -425 -520 -670 -880 -1150
225 740 380 260 170 100 50 15 0 0 22 30 47 -4 -17 -31 0 -50 -80 -130 -180 -258 -310 -385 -470 -575 -740 -960 -1250
250 820 420 280 170 100 50 15 0 0 22 30 47 -4 -17 -31 0 -50 -84 -140 -196 -284 -340 -425 -520 -640 -820 -1050 -1350
280 920 480 300 190 110 56 17 0 0 25 36 55 -4 -20 -34 0 -56 -94 -158 -218 -315 -385 -475 -580 -710 -920 -1200 -1550
315 1050 540 330 190 110 56 17 0 0 25 36 55 -4 -20 -34 0 -56 -98 -170 -240 -350 -425 -525 -650 -790 -1000 -1300 -1700
355 1200 600 360 210 125 62 18 0 0 29 39 60 -4 -21 -37 0 -62 -108 -190 -268 -390 -475 -590 -730 -900 -1150 -1500 -1900
400 1350 680 400 210 125 62 18 0 0 29 39 60 -4 -21 -37 0 -62 -114 -208 -294 -435 -530 -660 -820 -1000 -1300 -1650 -2100
450 1500 760 440 230 135 68 20 0 0 33 43 66 -5 -23 -40 0 -68 -126 -232 -330 -490 -595 -740 -920 -1100 -1450 -1850 -2400
500 1650 840 480 230 135 68 20 0 0 33 43 66 -5 -23 -40 0 -68 -132 -252 -360 -540 -660 -820 -1000 -1250 -1600 -2100 -2600
560 520 260 145 76 22 0 0 0 -26 -44 -44 -78 -150 -280 -400 -600 -740
630 580 260 145 76 22 0 0 0 -26 -44 -44 -78 -155 -310 -450 -660 -820
710 640 290 160 80 24 0 0 0 -30 -50 -50 -88 -175 -340 -500 -740 -920
800 700 290 160 80 24 0 0 0 -30 -50 -50 -88 -185 -380 -560 -840 -1000
900 780 320 170 86 26 0 0 0 -34 -56 -56 -100 -210 -430 -620 -940 -1150
1000 860 320 170 86 26 0 0 0 -34 -56 -56 -100 -220 -470 -680 -1050 -1300
1120 940 350 195 98 28 0 0 0 -40 -66 -66 -120 -250 -520 -780 -1150 -1450
1250 1050 350 195 98 28 0 0 0 -40 -66 -66 -120 -260 -580 -840 -1300 -1600
1400 1150 390 220 110 30 0 0 0 -48 -78 -78 -140 -300 -640 -960 -1450 -1800
1600 1300 390 220 110 30 0 0 0 -48 -78 -78 -140 -330 -720 -1050 -1600 -2000
1800 1450 430 240 120 32 0 0 0 -58 -92 -92 -170 -370 -820 -1200 -1850 -2300
2000 1600 430 240 120 32 0 0 0 -58 -92 -92 -170 -400 -920 -1350 -2000 -2500
2240 1800 480 260 130 34 0 0 0 -68 -110 -110 -195 -440 -1000 -1500 -2300 -2800
2500 2000 480 260 130 34 0 0 0 -68 -110 -110 -195 -460 -1100 -1650 -2500 -3100
2800 2200 520 290 145 38 0 0 0 -76 -135 -135 -240 -550 -1250 -1900 -2900 -3500
3150 2500 520 290 145 38 0 0 0 -76 -135 -135 -240 -580 -1400 -2100 -3200 -3900

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.16 tolérances, 99
Déviations fondamentales de l'arbre (en µm) (à alésage normal)
a b c cd d e ef f fg g h js j5 j6 j7 k4~7 k8~ m n p r s t u v x y z za zb zc
3 -270 -140 -60 -34 -20 -14 -10 -6 -4 -2 0 0 -2 -2 -4 0 0 2 4 6 10 14 X 18 X 20 X 26 32 40 60
6 -270 -140 -70 -46 -30 -20 -14 -10 -6 -4 0 0 -2 -2 -4 1 0 4 8 12 15 19 X 23 X 28 X 35 42 50 80
10 -280 -150 -80 -56 -40 -25 -18 -13 -8 -5 0 0 -2 -2 -5 1 0 6 10 15 19 23 X 28 X 34 X 42 52 67 97
14 -290 -150 -95 -50 -32 -16 -6 0 0 -3 -3 -6 1 0 7 12 18 23 28 X 33 X 40 X 50 64 90 130
18 -290 -150 -95 -50 -32 -16 -6 0 0 -3 -3 -6 1 0 7 12 18 23 28 X 33 39 45 X 60 77 108 150
24 -300 -160 -110 -65 -40 -20 -7 0 0 -4 -4 -8 2 0 8 15 22 28 35 X 41 47 54 63 73 98 136 188
30 -300 -160 -110 -65 -40 -20 -7 0 0 -4 -4 -8 2 0 8 15 22 28 35 41 48 55 64 75 88 118 160 218
40 -310 -170 -120 -80 -50 -25 -9 0 0 -5 -5 -10 2 0 9 17 26 34 43 48 60 68 80 94 112 148 200 274
50 -320 -180 -130 -80 -50 -25 -9 0 0 -5 -5 -10 2 0 9 17 26 34 43 54 70 81 97 114 136 180 242 325
65 -340 -190 -140 -100 -60 -30 -10 0 0 -7 -7 -12 2 0 11 20 32 41 53 66 87 102 122 144 172 226 300 405
80 -360 -200 -150 -100 -60 -30 -10 0 0 -7 -7 -12 2 0 11 20 32 43 59 75 102 120 146 174 210 274 360 480
100 -380 -220 -170 -120 -72 -36 -12 0 0 -9 -9 -15 3 0 13 23 37 51 71 91 124 146 178 214 258 335 445 585
120 -410 -240 -180 -120 -72 -36 -12 0 0 -9 -9 -15 3 0 13 23 37 54 79 104 144 172 210 254 310 400 525 690
140 -460 -260 -200 -145 -85 -43 -14 0 0 -11 -11 -18 3 0 15 27 43 63 92 122 170 202 248 300 365 470 620 800
160 -520 -280 -210 -145 -85 -43 -14 0 0 -11 -11 -18 3 0 15 27 43 65 100 134 190 228 280 340 415 535 700 900
180 -580 -310 -230 -145 -85 -43 -14 0 0 -11 -11 -18 3 0 15 27 43 68 108 146 210 252 310 380 465 600 780 1000
200 -660 -340 -240 -170 -100 -50 -15 0 0 -13 -13 -21 4 0 17 31 50 77 122 166 236 284 350 425 520 670 880 1150
225 -740 -380 -260 -170 -100 -50 -15 0 0 -13 -13 -21 4 0 17 31 50 80 130 180 258 310 385 470 575 740 960 1250
250 -820 -420 -280 -170 -100 -50 -15 0 0 -13 -13 -21 4 0 17 31 50 84 140 196 284 340 425 520 640 820 1050 1350
280 -920 -480 -300 -190 -110 -56 -17 0 0 -16 -16 -26 4 0 20 34 56 94 158 218 315 385 475 580 710 920 1200 1550
315 -1050 -540 -330 -190 -110 -56 -17 0 0 -16 -16 -26 4 0 20 34 56 98 170 240 350 425 525 650 790 1000 1300 1700
355 -1200 -600 -360 -210 -125 -62 -18 0 0 -18 -18 -28 4 0 21 37 62 108 190 268 390 475 590 730 900 1150 1500 1900
400 -1350 -680 -400 -210 -125 -62 -18 0 0 -18 -18 -28 4 0 21 37 62 114 208 294 435 530 660 820 1000 1300 1650 2100
450 -1500 -760 -440 -230 -135 -68 -20 0 0 -20 -20 -32 5 0 23 40 68 126 232 330 490 595 740 920 1100 1450 1850 2400
500 -1650 -840 -480 -230 -135 -68 -20 0 0 -20 -20 -32 5 0 23 40 68 132 252 360 540 660 820 1000 1250 1600 2100 2600
560 -520 -260 -145 -76 -22 0 0 0 0 26 44 78 150 280 400 600 740
630 -580 -260 -145 -76 -22 0 0 0 0 26 44 78 155 310 450 660 820
710 -640 -290 -160 -80 -24 0 0 0 0 30 50 88 175 340 500 740 920
800 -700 -290 -160 -80 -24 0 0 0 0 30 50 88 185 380 560 840 1000
900 -780 -320 -170 -86 -26 0 0 0 0 34 56 100 210 430 620 940 1150
1000 -860 -320 -170 -86 -26 0 0 0 0 34 56 100 220 470 680 1050 1300
1120 -940 -350 -195 -98 -28 0 0 0 0 40 66 120 250 520 780 1150 1450
1250 -1050 -350 -195 -98 -28 0 0 0 0 40 66 120 260 580 840 1300 1600
1400 -1150 -390 -220 -110 -30 0 0 0 0 48 78 140 300 640 960 1450 1800
1600 -1300 -390 -220 -110 -30 0 0 0 0 48 78 140 330 720 1050 1600 2000
1800 -1450 -430 -240 -120 -32 0 0 0 0 58 92 170 370 820 1200 1850 2300
2000 -1600 -430 -240 -120 -32 0 0 0 0 58 92 170 400 920 1350 2000 2500
2240 -1800 -480 -260 -130 -34 0 0 0 0 68 110 195 440 1000 1500 2300 2800
2500 -2000 -480 -260 -130 -34 0 0 0 0 68 110 195 460 1100 1650 2500 3100
2800 -2200 -520 -290 -145 -38 0 0 0 0 76 135 240 550 1250 1900 2900 3500
3150 -2500 -520 -290 -145 -38 0 0 0 0 76 135 240 580 1400 2100 3200 3900

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.16 tolérances, 100
indices (grades) de tolerance standard ANSI B4.1 - (1/1000po)
4 5 6 7 8 9 10 11 12 13

0.12 0.12 0.15 0.25 0.4 0.6 1 1.6 2.5 4 6


0.24 0.15 0.2 0.3 0.5 0.7 1.2 1.8 3 5 7
0.4 0.15 0.25 0.4 0.6 0.9 1.4 2.2 3.5 6 9
0.71 0.2 0.3 0.4 0.7 1 1.6 2.8 4 7 10
1.19 0.25 0.4 0.5 0.8 1.2 2 3.5 5 8 12
1.97 0.3 0.4 0.6 1 1.6 2.5 4 6 10 16
3.15 0.3 0.5 0.7 1.2 1.8 3 4.5 7 12 18
4.73 0.4 0.6 0.9 1.4 2.2 3.5 5 9 14 22
7.09 0.5 0.7 1 1.6 2.5 4 6 10 16 25
9.85 0.6 0.8 1.2 1.8 2.8 4.5 7 12 18 28
12.41 0.6 0.9 1.2 2 3 5 8 12 20 30
15.75 0.7 1 1.4 2.2 3.5 6 9 14 22 35
19.69 0.8 1 1.6 2.5 4 6 10 16 25 40
30.09 0.9 1.2 2 3 5 8 12 20 30 50
41.49 1 1.6 2.5 4 6 10 16 25 40 60
56.19 1.2 2 3 5 8 12 20 30 50 80
76.39 1.6 2.5 4 6 10 16 25 40 60 100
100.9 2 3 5 8 12 20 30 50 80 125
131.9 2.5 4 6 10 16 25 40 60 100 160
171.9 3 5 8 12 20 30 50 80 125 200
200 4 6 10 16 25 40 60 100 160 250

ANSI B4.1 - Fundamental deviations for shaft


c d8 d9 e7~8 e9 f6~7 f8 g4~5 g6 h js k 5 n6~7 p r s t u x
0.12 -2.5 -1 -1 -0.6 -0.6 -0.3 -0.3 -0.1 -0.1 0 0 X 0.25 0.25 0.4 0.5 0.6 X 0.7 0.9
0.24 -2.8 -1.2 -1.2 -0.8 -0.8 -0.4 -0.4 -0.15 -0.15 0 0 X 0.3 0.3 0.5 0.6 0.7 X 0.9 1.2
0.4 -3 -1.6 -1.6 -1 -1 -0.5 -0.5 -0.2 -0.2 0 0 0.1 0.4 0.4 0.6 0.8 1 X 1.2 1.4
0.56 -3.5 -2 -2 -1 -1 -0.6 -0.6 -0.25 -0.25 0 0 0.1 0.4 0.5 0.7 1 1.2 X 1.4 1.6
0.71 -3.5 -2 -2 -1.2 -1.2 -0.6 -0.6 -0.25 -0.25 0 0 0.1 0.4 0.5 0.7 1 1.2 X 1.4 1.8
0.95 -4.5 -2.5 -2.5 -1.2 -1.2 -0.8 -0.8 -0.3 -0.3 0 0 0.1 0.5 0.6 0.8 1.2 1.4 X 1.6 2.2
1.19 -4.5 -2.5 -2.5 -1.6 -1.6 -0.8 -0.8 -0.3 -0.3 0 0 0.1 0.5 0.6 0.8 1.2 1.4 1.6 1.8 2.5
1.58 -5 -3 -3 -1.6 -1.6 -1 -1 -0.4 -0.4 0 0 0.1 0.6 0.7 1 1.4 1.8 2 2.5 3
1.97 -5 -3 -3 -2 -2 -1 -1 -0.4 -0.4 0 0 0.1 0.6 0.7 1 1.4 1.8 2.2 2.8 4
2.56 -6 -4 -4 -2 -2 -1.2 -1.2 -0.4 -0.4 0 0 0.1 0.8 0.8 1.4 1.6 2 2.5 3.5 5
3.15 -6 -4 -4 -2.5 -2.5 -1.2 -1.2 -0.4 -0.4 0 0 0.1 0.8 0.8 1.4 1.6 2.2 3 4 6
3.94 -7 -5 -5 -2.5 -2.5 -1.4 -1.4 -0.5 -0.5 0 0 0.1 1 1 1.6 2 2.8 3.5 5 7
4.73 -7 -5 -5 -3 -3 -1.4 -1.4 -0.5 -0.5 0 0 0.1 1 1 1.6 2 3 4 6 8
5.52 -8 -6 -6 -3 -3 -1.6 -1.6 -0.6 -0.6 0 0 0.1 1.2 1.2 1.8 2.5 3.5 5 7 10
6.3 -8 -6 -6 -3.5 -3.5 -1.6 -1.6 -0.6 -0.6 0 0 0.1 1.2 1.2 1.8 2.5 4 5 7 12
7.09 -8 -6 -6 -3.5 -3.5 -1.6 -1.6 -0.6 -0.6 0 0 0.1 1.2 1.2 1.8 2.5 4.5 6 8 12
7.88 -10 -7 -7 -4 -4 -2 -2 -0.6 -0.6 0 0 0.2 1.4 1.4 2 3 5 7 9 14
8.86 -10 -7 -7 -4 -4 -2 -2 -0.6 -0.6 0 0 0.2 1.4 1.4 2 3 5 7 10 16
9.85 -10 -7 -7 -4 -4 -2 -2 -0.6 -0.6 0 0 0.2 1.4 1.4 2 3 6 8 12 16
11.03 -12 -8 -7 -5 -4.5 -2.5 -2.2 -0.8 -0.7 0 0 0.2 1.4 1.4 2.2 3.5 6 9 12 18
12.41 -12 -8 -7 -5 -4.5 -2.5 -2.2 -0.8 -0.7 0 0 0.2 1.4 1.4 2.2 3.5 7 9 14 20
13.98 -14 -10 -8 -6 -5 -3 -2.5 -1 -0.7 0 0 0.2 1.6 1.6 2.5 4.5 8 10 16 22
15.75 -14 -10 -8 -6 -5 -3 -2.5 -1 -0.7 0 0 0.2 1.6 1.6 2.5 4.5 8 12 18 25
17.72 -16 -12 -9 -8 -5 -4 -2.8 -1.2 -0.8 0 0 0.2 1.8 1.8 2.8 5 9 12 20 28
19.69 -16 -12 -9 -8 -5 -4 -2.8 -1.2 -0.8 0 0 0.2 1.8 1.8 2.8 5 10 14 22 30

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.16 tolérances, 101
Ajustements normalisés ANSI

alesage RC alesage LC alesage LT alesage LN alesage FN


RC 1 H5 g4 LC 1 H6 h5 LT 1 H7 js6 LN 1 H6 n5 FN 1 H6 X
RC 2 H6 g5 LC 2 H7 h6 LT 2 H8 js7 LN 2 H7 p6 FN 2 H7 s6
RC 3 H7 f6 LC 3 H8 h7 LT 3 H7 k6 LN 3 H7 r6 FN 3 H7 t6
RC 4 H8 f7 LC 4 H10 h9 LT 4 H8 k7 FN 4 H7 u6
RC 5 H8 e7 LC 5 H7 g6 LT 5 H7 n6 FN 5 H8 x7
RC 6 H9 e8 LC 6 H9 f8 LT 6 H7 n7
RC 7 H9 d8 LC 7 H10 e9
RC 8 H10 c9 LC 8 H10 d9
LC 9 H11 c10

arbre RC arbre LC arbre LT arbre LN arbre FN


RC 1S G5 h4 LC 1S H6 h5 LT 1S X h6 LN 1S X h5 FN 1S X X
RC 2S G6 h5 LC 2S H7 h6 LT 2S X h7 LN 2S X h6 FN 2S X h6
RC 3S F7 h6 LC 3S H8 h7 LT 3S X h6 LN 3S X h6 FN 3S X h6
RC 4S F8 h7 LC 4S H10 h9 LT 4S X h7 FN 4S X h6
RC 5S E8 h7 LC 5S G7 h6 LT 5S X h6 FN 5S X h7
RC 6S E9 h8 LC 6S F9 h8 LT 6S X h7
RC 7S D9 h8 LC 7S E10 h9
RC 8S C10 h9 LC 8S D10 h9
LC 9S C11 h10

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.16 tolérances, 102
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.16 tolérances, 103
calcul rapide sommaire

tenue à la fatigue alternée (pire des cas) 1/5 de von mises


cisaillement vs traction (métaux) 0.577 x Re (yeld)

tenue des soudures au pouce linéaire: Lbs Kg


soudure de 3/16po, 5mm (traction) 8000 3500
soudure de 3/16po, 5mm (cisaillement) 4000 1750
soudure de 1/4po, 6.5mm (traction) 10000 4500
soudure de 1/4po, 6.5mm (cisaillement) 5000 2250

tenue des soudures au mm linéaire: Lbs Kg

soudure de 3/16po, 5mm (traction) 315 138

soudure de 3/16po, 5mm (cisaillement) 157 69

soudure de 1/4po, 6.5mm (traction) 394 177

soudure de 1/4po, 6.5mm (cisaillement) 197 89

tolérances rapides pour la coupe au plasma:

jusqu'à 1/2po +/-0.012

de 1/2 à 1po +/-0.015

de 1 à 2po +/-0.025

au-delà +0.030 à 0.035

tolérances rapides pour la coupe au laser:

jusqu'à 1/2po +/-0.005

de 1/2 à 1po +/-0.008

de 1 à 2po +/-0.010

au-delà +/-0.015

Diam mini plaques minces: (plasma) 3/16po

calcul rapide d'une section de cable électrique

considérer 5A/mm2 pour du cuivre

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.17 calcul rapide, 104
calcul rapide sommaire

calcul de chute d'un corps :

d=distance

g=9.81m.s2

=durée

energie cinetique potentielle:

m=masse en Kg

v=vitesse en m.sec-1

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.17 calcul rapide, 105
Couples de serrage ANSI sommaire

Grade 5 Grade 8 Grade L9

Size Clamp Load Torque Clamp Load Torque Clamp Load Torque

1/4-20 (UNC) 2,025 6 ft. lbs. 2,850 9 ft. lbs. 3,450 11 ft. lbs.
1/4-28 (UNF) 2,325 7 ft. lbs. 3,263 10 ft. lbs. 3,950 13 ft. lbs.
5/16-18 (UNC) 3,338 13 ft. lbs. 4,725 18 ft. lbs. 5,700 21 ft. lbs.
5/16-24 (UNF) 3,675 14 ft. lbs. 5,113 20 ft. lbs. 6,300 23 ft. lbs.
3/8-16 (UNC) 4,950 23 ft. lbs. 6,975 33 ft. lbs. 8,450 33 ft. lbs.
3/8-24 (UNF) 5,588 26 ft. lbs. 7,785 37 ft. lbs. 9,550 38 ft. lbs.
7/16-14 (UNC) 6,788 37 ft. lbs. 9,600 52 ft. lbs. 11,550 60 ft. lbs.
7/16-20 (UNF) 7,575 41 ft. lbs. 10,650 58 ft. lbs. 12,900 65 ft. lbs.
1/2-13 (UNC) 9,075 57 ft. lbs. 12,750 80 ft. lbs. 15,450 95 ft. lbs.
1/2-20 (UNF) 10,200 64 ft. lbs. 14,400 90 ft. lbs. 17,400 105 ft. lbs.
9/16-12 (UNC) 11,625 82 ft. lbs. 16,350 115 ft. lbs. 19,800 140 ft. lbs.
9/16-18 (UNF) 12,975 91 ft. lbs. 18,300 129 ft. lbs. 22,100 150 ft. lbs.
5/8-11 (UNC) 14,400 112 ft. lbs. 20,325 159 ft. lbs. 24,550 185 ft. lbs.
5/8-18 (UNF) 16,350 128 ft. lbs. 23,125 180 ft. lbs. 27,800 205 ft. lbs.
3/4-10 (UNC) 21,300 200 ft. lbs. 30,075 282 ft. lbs. 36,350 290 ft. lbs.
3/4-16 (UNF) 23,775 223 ft. lbs. 33,600 315 ft. lbs. 40,600 355 ft. lbs.
7/8-9 (UNC) 29,475 322 ft. lbs. 41,550 454 ft. lbs. 50,300 505 ft. lbs.
7/8-14 (UNF) 32,475 355 ft. lbs. 45,825 501 ft. lbs. 55,400 585 ft. lbs.
1-8 (UNC) 38,625 483 ft. lbs. 54,525 682 ft. lbs. 65,900 775 ft. lbs.
1-14 (UNF) 42,300 541 ft. lbs. 61,125 764 ft. lbs. 73,800 900 ft. lbs.
1-1/8-7 (UNC) 42,375 596 ft. lbs. 68,700 966 ft. lbs. 83,000 1150 ft. lbs.
1-1/8-12 (UNF) 47,475 668 ft. lbs. 77,025 1083 ft. lbs. 93,100 1325 ft. lbs.
1-1/4-7 (UNC) 53,775 840 ft. lbs. 87,225 1363 ft. lbs. 105,400 1600 ft. lbs.
1-1/4-12 (UNF) 59,550 930 ft. lbs. 96,600 2012 ft. lbs. 116,700 1750 ft. lbs.

Les valeurs ci-dessus sont pour de la visserie zinguée. Ajouter 33% pour de la visserie non zinguée ou un
montage à sec. Diminuer de 45% si montage à la graisse ou à l'antiseize (anti-fret).
couples de serrage ISO en fonction des classes de qualité
couple effort traction couple effort traction couple effort traction
diam vis pas surplats (dAN/m) (dAN) (dAN/m) (dAN) (dAN/m) (dAN)

6.8 8.8 12.9


2 0,4 4.00 0,018 42 0,035 85 0,047 113
2.5 0,45 5.00 0,036 57 0,072 112.00 0,097 150
3 0,5 5.50 0.06 107.00 0,12 215 0,17 287
4 0,7 7.00 0,14 185 0,27 370 0,37 494
5 0,8 8.00 0,25 290 0,5 575 0,67 768
6 1 10.00 0,46 430 0,9 860 1,25 1145
8 1,25 13.00 1,9 795 2,2 1590 3 2120
10 1,50 17.00 2,2 1250 4,5 2500 6 3340
12 1,75 19.00 3,7 1810 7,5 3620 10 4850
16 2 24.00 9,4 3440 18,5 6880 25 9170
20 2,5 30.00 18,5 5350 37 10750 49,5 1438
24 3 36.00 32 7750 64 15500 85 20600

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.18 Couples de serrage, 106
Coefficient de majoration du couple de serrage
1.00 Rondelle plate
1.05 Rondelle ondulée ou conique lisse
1.10 Rondelle Grower sans bec
1.15 Double denture ou Conique à denture intérieure
1.20 Grower avec bec ou à denture intérieure chevauchante
1.25 A denture extérieure chevauchante
1.30 Conique striée

coefficient frottement
0.10 Visserie phosphatée ou zinguée, avec graisse de bonne qualité
0.12 boulonnerie soignée, montée graissée
0.15 Visserie noire avec lubrification sommaire, ou visserie zinguée (état de livraison)
0.20 montage à sec

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.18 Couples de serrage, 107
tolérances de découpe plasma, laser, oxycoupage et waterjet sommaire

tolérances globales rapides :


plasma: ajouter 1/16" à la dim nominale
laser: ajouter 1/32 à la dim. Nominale
tolérances rapides pour la coupe au plasma:
jusqu'à 1/2po +10/1000
de 1/2 à 1po +15/1000 (1/64po)
de 1 à 2po +25/1000
au-delà +30 à35/1000 (1/32po)

Diam mini plaques minces:3/16po

tables de tolérances: (source CBR Laser, plessisville, Qc, Can)

Laser Oxycoupage

Diamètre
Diamètre Tolérance sur Épaisseur Tolérance sur
Épaisseur matériel minimum de
minimum de trou découpe matériel découpe
trou

26 ga 0.02 ±0.005" 7/8 0.875 ±0.060"


24 ga 0.02 ±0.005" 1 1.000 ±0.060"
22 ga 0.025 ±0.005" 1¼ 1.250 ±0.060"
20 ga 0.03 ±0.005" 1½ 1.500 ±0.060"
18 ga 0.035 ±0.005" 1¾ 1.750 ±0.060"
16 ga 0.04 ±0.005" 2 2.000 ±0.080"
14 ga 0.05 ±0.005" 2½ 2.500 ±0.080"
12 ga 0.07 ±0.005" 3 3.000 ±0.080"
1/8 0.08 ±0.005" 4 3.000 ±0.080"
3/16 0.125 ±0.005" 5 3.000 ±0.080"
1/4 0.187 ±0.005" 6 3.000 ±0.080"
5/16 0.25 ±0.005" 7 3.000 ±0.080"
3/8 0.25 ±0.005" 8 3.000 ±0.080"
1/2 0.375 ±0.005" 9 3.000 ±0.080"
5/8 437 ±0.005"
3/4 0.563 ±0.005"
1 0.075 ±0.008"

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.19 tolerances de decoupe, 108
Waterjet (métaux) Waterjet (matériaux synthétiques)
Diamètre
Diamètre Tolérance sur Épaisseur Tolérance sur
Épaisseur matériel minimum de
minimum de trou découpe matériel découpe
trou
26 ga 0.063 ±0.020" 26 ga 0.063 ±0.020"
24 ga 0.063 ±0.020" 24 ga 0.063 ±0.020"
22 ga 0.063 ±0.020" 22 ga 0.063 ±0.020"
20 ga 0.063 ±0.020" 20 ga 0.063 ±0.020"
18 ga 0.063 ±0.020" 18 ga 0.063 ±0.020"
16 ga 0.063 ±0.020" 16 ga 0.063 ±0.020"
14 ga 0.063 ±0.020" 14 ga 0.063 ±0.020"
12 ga 0.063 ±0.020" 12 ga 0.063 ±0.020"
1/8 0.063 ±0.020" 1/8 0.063 ±0.020"
3/16 0.093 ±0.020" 3/16 0.094 ±0.020"
1/4 0.125 ±0.020" 1/4 0.125 ±0.020"
5/16 0.156 ±0.020" 5/16 0.156 ±0.020"
3/8 0.188 ±0.020" 3/8 0.188 ±0.020"
1/2 0.250 ±0.020" 1/2 0.250 ±0.020"
5/8 0.312 ±0.020" 5/8 0.312 ±0.020"
3/4 0.375 ±0.020" 3/4 0.375 ±0.020"
7/8 0.437 ±0.020" 7/8 0.437 ±0.020"
1 0.5000 ±0.020" 1 0.5000 ±0.020"
1¼ 0.625 ±0.040" 1¼ 0.625 ±0.040"
1½ 0.750 ±0.040" 1½ 0.750 ±0.040"
1¾ 0.875 ±0.040" 1¾ 0.875 ±0.040"
2 1.000 ±0.060" 2 1.000 ±0.060"
2½ 1.250 ±0.080" 2½ 1.250 ±0.080"
3 1.5000 ±0.080" 3 1.5000 ±0.080"
4 2.000 ±0.080" 4 2.000 ±0.080"

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.19 tolerances de decoupe, 109
formules de physique newtonienne, vecteurs et machines simples sommaire

force centripète
f=m(v²/r)
F = force centripète résultante (en newtons) 23335.78 en kgf=> 2378.78
m=masse (en kg) 2.20
v=vitesse circonférentielle (en m.s-1) 81.75 en km.h=> 294.29
r =rayon (en mètres) 0.63

vitesse circonférentielle
v= (2pi.r.t)(en m.s-1, t en sec) 81.75
R (en m) 0.63
rpm (en tr.min) 2500.00

calcul de chute d'un corps:


d=distance
g=9.81m.s2
delta T=durée

energie cinetique potentielle:


m=masse en Kg
v=vitesse en m.sec-1

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.20 formules de physique, 110
formules de physique newtonienne, vecteurs et machines simples sommaire

Levier simple
le produit de la force motrice par son bras de
levier est égal au produit de la force résistante Fm .Lm = Fr . Lr
par son bras de levier

inter appui =>

<= inter resistant

multiplicateur de course =>

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.20 formules de physique, 111
formules de physique newtonienne, vecteurs et machines simples sommaire

plan incliné: (sans tenir compte des frottements)


force motrice Fm = poids x sin(angle)

poulies:

La démultiplication est égale au nombre de brins


arrivant et repartant des poulies mobiles

exemple:
1 poulie mobile divise l'effort par 2 (cable attaché
sur les fixes)
3 poulies mobiles divisent l'effort par 6 (cable
attaché sur les fixes)

treuil simple
Fm . lm = Fr . Lr

calcul de l'energie:
W=F.L
W=P.t

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.20 formules de physique, 112
Les vecteurs sommaire

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.21 vecteurs, 113
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.21 vecteurs, 114
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.21 vecteurs, 115
Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.21 vecteurs, 116
Rappels mathématiques sommaire

Pythagore: Le carré de l'hypothénuse est égal à la somme des carrés de deux autres côtés

Thalès: Soit un triangle ABC, et deux points D et E des droites (AB) et (AC) de sorte
que la droite (DE) soit parallèle à la droite (BC), on a:

en partant de A:

Théorème de la droite des


milieux

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 3.22 mathématiques, 117
Calculs de roulements sommaire

Durée de vie d’un roulement L10


définition de L10

On appel L10 la durée de vie normalisée d’un roulement. Le 10 signifie que la durée de
vie est calculée pour pour un taux de défaillance du roulement de 10%. Soit une fiabilité
de 90%. L10 est calculé en Millions de tour est sert de référence pour calculer
des durée de vie avec une fiabilité supérieure.

Calcul de L10

L10 : durée de vie en millions de tours


C : charge dynamique de base (donné par les constructeurs)
P : charge équivalente exercée sur le roulement (voir paragraphe 2)
n = 3 pour les roulements à bille
n = 10/3 pour les roulements à rouleaux

Calcul de L10H
L10H et la durée de vie en heures de fonctionnement

L10 : durée de vie en millions de tours


N : vitesse de rotation en tr/min

Durée de vie corrigée Ln


Si on souhaite obtenir une durée de vie Ln supérieure à L10, il suffit d’appliquer la
formule suivante :
Pour L10 (fiabilité de 90%) : a = 1
Pour L5 (fiabilité de 95%) : a = 0,62
Pour L4 (fiabilité de 96%) : a = 0,53
Pour L3 (fiabilité de 97%) : a = 0,44
Pour L2 (fiabilité de 98%) : a = 0,33
Pour L1 (fiabilité de 99%) : a = 0,21
Pour L0,5 (fiabilité de 99,5%) : a = 0,15
Pour L0,1 (fiabilité de 99,9%) : a = 0,06

3.23 calcul roulements 118


Calcul de la charge dynamique équivalente P
La charge équivalente P est une charge radiale pure qui donne la même durée de vie
que la charge radiale Fr et la charge axiale Fa réellement exercées sur le roulement. P
est différent de la charge combinée F.

Cas particuliers
Pour les roulements à aiguilles et les roulements à rouleaux cylindriques avec bagues
séparables : Fa = 0 et P = Fr .
Pour les butées ne supportant que des charges axiales : Fr = 0 et P = Fa.

Cas général
Pour calculer P, les efforts Fr et Fa doivent être connus. P est calculé à partir de la
relation suivante :

3.23 calcul roulements 119


3.23 calcul roulements 120
Données de visserie métrique et impériale sommaire

pas standard / coarse thread pas fin / fine thread


UNC métrique std UNF métrique fin
1-64 M2 x 0.4 1-72 M2 x 0.25 unc / unf:
3-48 M2.5 x 0.45 3-56 M2.5 x 0.35 diamètre et nombre filets au pouce
4-40 M3 x 0.5 4-48 M3 x 0.35
6-32 M3.5 x 0.6 6-40 M3.5 x 0.35
8-32 M4 x 0.7 8-36 M4 x 0.5
10-24 M5 x 0.8 10-32 M5 x 0.5
1/4-20 M6 x 1 1/4-28 M6 x 0.75
5/16-18 M8 x 125 5/16-24 M8 x 0.75 ou 1
3/8-16 M10 x 150 3/8-24 M10 x 0.75-1-1.25
1/2-13 M12 x 175 1/2-20 M12 x 1-1.25-1.5
5/8-11 M16 x 2 5/8-18 M16 x 1-1.5
3/4-10 M20 x 2.5 3/4-16 M20 x 1-1.5
1-8 M24 x 3 1-12 M24 x 1-1.5
1-1/8-7 M30 x 3.5 1-1/8-12 M30 x 1-1.5
1-1/4-7 M36 x 4 1-1/4-12 M36 x 1.5-2-3

aller à la page de calculs de visserie

perçages en gauges, pouces et milimètres calcul de longueur à ajouter à l'épaisseur à assembler, en fonction du
diamètre, incluant 2 rondelles plates, une lock-washer (rondelle
pouces
gauge n° mm grower) et un écrou, laissant 3 à 5 filets libres.
(1/1000)
longueur à longueur à
0000 0.021 0.53 vis vis
ajouter ajouter
000 0.034 0.86 1/4-20 1/2 M3 +6
00 0.047 1.19 5/16-18 3/8 M4 +8
0 0.060 1.524 3/8-16 3/4 M5 +10
1 0.073 1.854 1/2-13 1 M6 +12
2 0.086 2.184 5/8-11 1 1/4 M8 +16
3 0.099 2.515 3/4-10 1 1/2 M10 +20
4 0.112 2.845 1-8 2 M12 +24
5 0.125 3.175 1-1/8-7 2 1/4 M16 +32
6 0.138 3.505 1-1/4-7 2 1/2 M20 +40
8 0.164 4.166 M27 +54
10 0.190 4.826
12 0.216 5.486

Vis equiv. imperiales (UNC - vis equiv. imperiales (UNC -


Po 1/1000 po Mm UNF) sommaire po 1/1000 mm UNF)
(approx) (approx)
1/32 31.25 0.79375 17/32 531.25 13.49375
1/16 62.5 1.5875 M1.6 n°1 64 - 80 9/16 562.5 14.2875 9/16 12 - 18
3/32 93.75 2.38125 M2 n°3 48 - 56 19/32 593.75 15.08125
1/8 125 3.175 M3 n°5 40 - 44 5/8 625 15.875 M16 5/8 11 - 18
5/32 156.25 3.96875 M4 n°8 32 - 36 21/32 656.25 16.66875
3/16 187.5 4.7625 M5 n°10 24 - 32 11/16 687.5 17.4625
7/32 218.75 5.55625 n°12 24 - 28 23/32 718.75 18.25625
¼ 250 6.35 M6 1/4 20 - 28 ¾ 750 19.05 M20 3/4 10 - 16
9/32 281.25 7.14375 25/32 781.25 19.84375
5/16 312.5 7.9375 M8 5/16 18 - 24 13/16 812.5 20.6375
11/32 343.75 8.73125 .. 27/32 843.75 21.43125
3/8 375 9.525 M10 3/8 16 - 24 7/8 875 22.225 7/8 9 - 14
13/32 406.25 10.31875 29/32 906.25 23.01875
7/16 437.5 11.1125 7/16 14 - 20 15/16 937.5 23.8125
15/32 468.75 11.90625 31/32 968.75 24.60625
½ 500 12.7 M12 1/2 13 - 20 1 1000 25.4 M24 1 8 - 12

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.1 données visserie, 121
SURPLATS ISO

6 pans tête 6 pans tête H 6 pans tête 6 pans tête H


diam [mm] pas [mm] CHC [mm] [mm] diam [mm] pas [mm] CHC [mm] [mm]
1.60 0.35 3.20 18.00 2.50 27.00
2.00 0.40 4.00 20.00 2.50 30.00
2.50 0.45 5.00 22.00 2.50 34.00
3.00 0.50 5.50 24.00 3.00 36.00
3.50 0.60 6.00 27.00 3.00 41.00
4.00 0.70 7.00 30.00 3.50 46.00
5.00 0.80 8.00 33.00 3.50 50.00
6.00 1.00 10.00 36.00 4.00 55.00
7.00 1.00 11.00 39.00 4.00 60.00
8.00 1.25 13.00 42.00 4.50 65.00
10.00 1.50 16.00 45.00 4.50 70.00
12.00 1.75 18.00 48.00 5.00 75.00
14.00 2.00 21.00 52.00 5.00 80.00
16.00 2.00 24.00 56.00 85.00
60.00 90.00
64.00 95.00
68.00 100.00

Filetages ISO usuels


(Les standard sont repérés en gras)
Diamètre du Diamètre
Diamètre sur Section du
Diam. nominal Pas noyau de la intérieur de pas fin 6 pans
flancs noyau
vis l'écrou [mm] [mm]
1 0,25 0,838 0,693 0,729 0,377
(1,1) 0,25 0,938 0,794 0,829 0,50
1,2 0,25 1,038 0,894 0,929 0,63
1,4 0,3 1,205 1,032 1,075 0,84
1,6 0,35 1,373 1,170 1,221 1,08 0.20 3.2
1,8 0,35
2 0,4 1,74 1,509 1,567 1,79 0.25 4
2,2 0,45
2,5 0,45 2,208 1,948 2,013 2,98 0.35 5
3 0,5 2,675 2,386 2,459 4,47 0.35 5.5
3,5 0,6 0.35 6
4 0,7 3,545 3,141 3,242 7,75 0.50 7
(4,5) 0,75
5 0,8 4,48 4,018 4,134 12,7 0.50 8
6 1 5,35 4,77 4,918 17,9 0.75 10
-7 1 0.75 11
8 1,25 7,188 6,466 6,647 32,9 1,00-0,75 13
10 1,5 9,026 8,159 8,376 52,3 1,25–1–0,75 16
12 1,75 10,863 9,853 10,106 76,2 1,50–1,25–1 18
14 2 12,701 11,547 11,835 105 1,50-1,25-1,00 21
16 2 14,701 13,547 13,835 144 1,50-1,00 24
18 2,5 16,376 14,934 15,294 175 2,00-1,50-1,00 27
20 2,5 18,376 16,934 17,294 225 2,00-1,50-1,00 30
22 2,5 20,376 18,934 19,294 281 2,00-1,50-1,00 34
24 3 22,051 20,319 20,752 324 2,00-1,50-1,00 36
27 3 25,051 23,319 23,752 427 2,00-1,50-1,00 41
30 3,5 27,727 25,706 26,211 519 2,00-1,50-1,00 46
33 3,5 30,727 28,706 29,211 647 3,00-2,00-1,50 50
36 4 33,402 31,093 31,67 759 3,00-2,00-1,50 55
39 4 36,402 33,093 34,67 913 3,00-2,00-1,50 60
42 4,5 39,077 36,479 37,129 1050 4-3-2-1,50 65
45 4,5 42,077 39,479 40,129 1220 4-3-2-1,50 70
48 5 44,753 41,867 42,588 1380 4-3-2-1,50 75
52 5 48,753 45,867 46,588 1650 4-3-2-1,50 80
56 5,5 52,428 49,253 50,047 1910
60 5,5 56,428 53,253 54,047 2230
64 6 60,103 56,639 57,505 2520

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.1 données visserie, 122
Diamètre de vis Filets au pouce Diam foret pour tarauder std ANSI
Extra fine Coarse Fine
ref 1/1000 de po mm Coarse (UNC) Fine (UNF) Coarse Fine
(UNEF) (UNC) (UNF)
#0 0.06 1.524 – 80 3/64 in 0-80
#1 0.073 1.8542 64 72 #53 #53 1-64 1-72
#2 0.086 2.1844 56 64 #50 #50 2-56 2-64
#3 0.099 2.5146 48 56 #47 #45 3-48 3-56
#4 0.112 2.8448 40 48 #43 #42 4-40 4-48
#5 0.125 3.175 40 44 #38 #37 5-40 5-44
#6 0.138 3.5052 32 40 #36 #33 6-32 6-40
#8 0.164 4.1656 32 36 #29 #29 8-32 8-36
#10 0.19 4.826 24 32 #25 #21 10-24 10-32
#12 0.216 5.4864 24 28 32 #16 #14 12-24 12-28
1/4 0.25 6.35 20 28 32 #7 #3 1/4-20 1/4-28
5/16 0.3125 7.9375 18 24 32 F I 5/16-18 5/16-24
3/8 0.375 9.525 16 24 32 5/16 in Q 3/8-16 3/8-24
7/16 0.4375 11.1125 14 20 28 U 25/64 in 7/16-14 7/16-20
1/2 0.5 12.7 13 20 28 27/64 in 29/64 in 1/2-13 1/2-20
9/16 0.5625 14.2875 12 18 24 31/64 in 33/64 in 9/16-12 9/16-18
5/8 0.6250 15 11 18 24 17/32 in 37/64 in 5/8-11 5/8-18
3/4 075 8750 10 16 20 21/32 in 11/16 in 3/4-10 3/4-16
7/8 0.875 22.225 9 14 20 49/64 in 13/16 in 7/8-9 7/8-14
1 1 25.4 8 12 20 7/8 in 59/64 in 1-8 1-14
1-1/8 -7 1-1/8-12
1-1/4-7 1-1/4-12
1-3/8-6 1-3/8-12
1-1/2-6 1-1/2-12
1-5/8- 5-1/2 1-5/8-12
1-3/4 -5 1-3/4-12
1-7/8 -5 1-7/8-12
2-4-1/2 2-12

filetages NPT filetages NPS

NPT= Normal Pipe Taper NPS= Normal Pipe Straight


filetage conique pour tubes filetage droit pour tubes
normalisés normalisés
diam. diam.
taille Percage taille Percage
1/8-27 NPT R 1/8-27 NPS S

1/4-18 NPT 7/16 1/4-18 NPS 29/64

3/8-18 NPT 37/64 3/8-18 NPS 19/32

1/2-14 NPT 23/32 1/2-14 NPS 47/64

3/4-14 NPT 59/64 3/4-14 NPS 15/16

1"-11-1/2 NPT 1-5/32 1"-11-1/2 NPS 1-3/16

1-1/4-11-1/2 NPT 1-1/2 1-1/4-11-1/2 NPS 1-33/64

1-1/2-11-1/2 NPT 1-47/64 1-1/2-11-1/2NPS 1-3/4

2"-11-1/2 NPT 2-7/32 2"-11-1/2NPS 2-7/32

2-1/2-8 NPT 2-5/8 2-1/2-8 NPS 2-21/32

3"-8 NPT 3-1/4 3"-8 NPS 3-9/32

3-1/2-8 NPT 3-3/4 3-1/2-8 NPS 3-25/32

4"-8 NPT 4-1/4 4"-8 NPS 4-9/32

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.1 données visserie, 123
Clavettes parallèles et rainures de clavettes sommaire

diamètre de l'arbre clavette longueurs jeu total (h) rainure


d1
jusqu'à
sup. à L ep min max arbre ecart alesage ecart (D+x)
(inclus)
6 8 2 2 6-20 0.2 0.42 1.2 1,0 2.5
8 10 3 3 6-32 0.2 0.42 1.8 1,4 3.5
10 12 4 4 8-40 0.3 0.53 2.5 +0,1 1,8 +0,1 4
-0 -0
12 17 5 5 10-50 0.3 0.53 3 2,3 5
17 22 6 6 16-63 0.3 0.53 3.5 2,8 6
22 30 8 7 20-80 0.3 0.79 4 3 8
30 38 10 8 25-100 0.3 0.79 5 3,3 8
38 44 12 8 32-125 0.3 0.79 5 3,3 8
44 50 14 9 40-160 0.3 0.79 5.5 3,8 9
50 58 16 10 50-180 0.3 0.79 6 +0,2 4,3 +0,2 11
58 65 18 11 50-200 0.4 0.91 7 -0 4,4 -0 11
65 75 20 12 63-220 0.4 0.91 7.5 4,9 12
75 85 22 14 63-250 0.4 0.91 9 5,4 14
85 95 25 14 80-280 0.4 0.91 9 5,4 14
95 110 28 16 80-320 0.4 0.91 10 6,4 16

Longueurs nominales: d1: alésage mini pouvant passer


6 8 10 12 16 20 25 32 40 50 63 80 100 125 160 concentriquement sur l'arbre de diamètre D
200 250 280 320 muni de clavette
Forme A = oblongue
Forme B = rectangulaire
Forme C = semi-oblongue
Forme D = rectangulaire à chanfrein d'entrée (30°)

plage de longueurs 6 - 25 32 - 80 100- 320


écart de longueur de la
+0,1 à +0,3 +0,1 à +0,4 +0,2 à +0,7
rainure
écart de longueur de la
0 à -0,2 0 à -0,3 0 à -0,5
clavette
(norme DIN, source: VSM)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.2 clavettes, 124
Tailles de clavettes par rapport au diamètre d'arbre (source: Machinery's hanbook V27)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.2 clavettes, 125
sommaire soudure et brasure :
(plus bas dans la page: soudage métaux, soudage plastiques, défauts de soudure)
Quelques rappels:
h hauteur du cordon
h epaisseur du cordon (= cos.45 x h)
t fatigue admise du cordon (kg/mm2)
Rt charge de traction admissible du métal de base (kg/mm2)
K coefficient
L longueur du cordon
traction:
t = K x Rt
avec K = 0.70 bout à bout
0.60 frontales
0.50 latérales
0.90 compression
0.60 cisaillement
en pratique: (selon Müller)
Rm cordon approx =35 kg/mm2
Re cordon approx =25 kg/mm2

Procédés de soudage de pièces métalliques :


Soudage oxyacétylénique ou soudage oxy-gaz:
L'énergie thermique est générée par la combustion du mélange oxygène-acétylène. Le métal d'apport est en
général amené sous forme de baguette.
Soudage aluminothermique:
Utilisé pour la réparation de pièces massives telles que les rails de chemin de fer, est une méthode de
soudage chimique : le joint à réaliser est emprisonné dans une forme, que l'on remplit d'un mélange
pulvérulent à base d'aluminium et d'oxyde de fer. Les pièces à souder sont chauffées au rouge et le mélange
est ensuite enflammé : la réduction de l'oxyde de fer par l'aluminium provoque la fusion et l'alumine produite
est expulsée vers le haut par décantation.
Soudage électrique par résistance:
(ou par points, ou à la molette, ou PSE, ou PSR)

Le soudage est réalisé par la combinaison d'une forte intensité électrique et d'une pression ponctuelle. Ce
procédé ne nécessite pas d'apport extérieur. L'intensité électrique chauffe la matière jusqu'à la fusion. La
pression maintient le contact entre l'électrode et l'assemblage. Pour souder, une pince plaque l'assemblage
avec des embouts, ou des électrodes en cuivre, matière bonne conductrice de l'électricité et de la chaleur, ce
qui permet de moins chauffer la zone de contact avec cette pince et d'en éviter la fusion, qui se trouve limitée
à la zone de contact entre les deux feuilles à souder . Cette technique est donc dépendante de la résistivité
(résistance électrique) des matières, de l'épaisseur totale de l'assemblage et du diamètre des électrodes. Ce
procédé est majoritairement utilisé dans l'assemblage de tôle d'acier de faible épaisseur (<6mm). Cette
technique bénéficie d'un savoir-faire très important et d'une productivité incomparable (dans le domaine
d'application). Pour exemple, une caisse automobile est assemblé à plus de 80% par des points soudés.

Soudage à l'arc électrique avec électrodes enrobées:


(MMA : Manual Metal Arc , ou SMAW : Shielded Metal Arc Welding )
La température de soudage est générée par l'arc électrique entre deux électrodes que constituent la pièce à
souder et la baguette de métal d'apport où le métal fondu est protégé par un laitier.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 126
Soudage à l'arc sous flux gazeux:
(Soudage TIG : Tungsten Inert Gas, GTAW Gas Tungten Arc Welding selon les normes américaines ou
encore procédé 141 selon l'ISO 4063)
Un arc électrique est établi entre l'extrémité d'une électrode infusible en tungstène et la pièce à souder, sous
la protection d'un gaz inerte (argon, hélium ou mélange argon-hélium...). Le métal d'apport est ajouté si
nécessaire sous forme d'une baguette ou d'un feuillard placée dans l'arc électrique. Ce procédé peut
s'automatiser voire se robotiser dans le cas fréquent du soudage TIG orbital.

Soudage à l'arc avec fil électrodes fusibles ou soudage semi-automatique :


soudage MIG-MAG : Metal Inert Gas-Metal Active Gas, GMAW Gas Metal Arc Welding selon les normes
américaines ou encore procédé 131 (MIG) ou 135 (MAG) selon l'ISO 4063

Un arc électrique est établi entre l'extrémité d'une électrode consommable et la pièce à assembler, sous la
protection d'un mélange gazeux dont la nature dépend du type de soudure réalisée. L'électrode, amenée
automatiquement de façon continue depuis un dévidoir, se présente sous la forme d'un fil massif ou fourré.

Soudage laser:
L'énergie est apportée sous forme d'un faisceau laser. Les sources laser peuvent être de type CO 2 ou YAG ou
LED.

Soudage plasma:
(PAW : Plasma Arc Welding )
Considéré comme une évolution de la soudure TIG, il s'en distingue par le fait que l'arc est contraint
mécaniquement (constriction mécanique) ou pneumatiquement (constriction pneumatique), générant ainsi une
densité d'énergie supérieure. L'arc peut jaillir entre la tuyère et l'électrode (arc non-transféré) ou entre la pièce
et l'électrode (arc transféré) voire être semi-transféré.

Soudage par faisceau d'électrons:


(EBW : Electron Beam Welding )
Utilise l'énergie cinétique des électrons projetés dans une enceinte sous vide et focalisés sur la pièce à souder
pour créer une zone fondue.

Soudage par friction :


Ce type de soudage est obtenu par l'échauffement de deux pièces pressées et en mouvement l'une par
rapport à l'autre. Le mouvement relatif entraine un échauffement de l'interface jusqu'a plastification locale du
matériau, puis soudage par diffusion atomique.
On distingue deux familles de soudage par friction :
le soudage linéaire (LFW, Linear Friction Welding), obtenu par un mouvement d'aller/retour linéaire.
le soudage orbital, obtenu par rotation relative des deux pièces.
Ce dernier type se compose de deux familles :
le soudage à friction pilotée, pour lequel le couple du moteur d'entrainement est transmis directement à la
pièce en rotation.
le soudage à friction inertielle, qui utilise un volant d'inertie pour fournir le couple de frottement.
Soudage par friction malaxage ou soudage thixotropique:
(FSW, Friction Stir Welding)
Ce type de soudage est aujourd'hui essentiellement utilisé pour les alliages d'aluminium car il demande des
efforts très importants pour être mis en œuvre. De même les outils utilisés pour le soudage de nuances autres
que l'aluminium (aciers) doivent être très durs et très résistants.

Soudage par composition de procédés:


Dit hybride, par exemple Laser plus TIG.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 127
Soudage électrogaz:
Se rapproche de la fonderie.

Soudage par diffusion :


Consiste à se servir du phénomène de diffusion des atomes pour créer une liaison.

Soudage par explosion:

Cette technique découverte fortuitement en 1957 lors d'essais de formage par explosion, est essentiellement
employée pour assembler des métaux de nature différentes, par exemple de l'aluminium sur de
l'acier.Généralement il s'agit de profilés pré-soudés qui permettent ces assemblages (ex: superstructures en
aluminium sur un bateau à coque en acier dans le but d'abaisser le centre de gravité) Les métaux à assembler
sont superposés selon un certain angle et recouverts d'une couche uniforme d'explosif, la combustion rapide
(détonation) de celui-ci provoque une fusion en coin qui se propage sur toute la surface mêlant intiment les 2
métaux. Ce type de soudure n'est pas sujette par la suite à la corrosion galvanique.

Brasage:
Le brasage est l'assemblage de deux matériaux à l'aide d'un métal d'apport ayant une température de fusion
inférieure à celle des métaux à assembler et mouillant, par capillarité, les surfaces qui ne participent pas par
leur fusion à la constitution du joint brasé. C'est un assemblage dit « hétérogène ».
Le chauffage de la zone à braser peut se faire par un fer à souder, de l'air chaud, une flamme (chalumeau), un
arc électrique, un inducteur ou au laser.
Le brasage peut se faire aussi au four (à air, sous atmosphère contrôlée, sous vide).
Ce procédé est par exemple utilisé :
en électronique pour assembler les composants sur les circuits imprimés, ou divers éléments entre eux, tout
en assurant la continuité électrique.
en plomberie pour assembler des tubes de façon étanche (brasage par capillarité).
en industrie automobile (échangeurs de chaleur type condenseur et évaporateur).
en industrie aéronautique et aérospatiale (brasage sous vide des inox et superalliages).
dans la fabrication des instruments de musique.
dans la fabrication de bijoux et joyaux.
Le métal d'apport peut être un alliage d'étain, de cuivre, d'argent, d'aluminium, de nickel, ou autres alliages de
métaux précieux.
Très fréquemment des flux de brasage sont utilisés afin de permettre le mouillage du métal d'apport par
destruction de la couche d'oxyde à la surface des métaux à assembler.

Brasage fort et faible:


Le brasage fort est un mode de brasage dans lequel la température de fusion de l'alliage d'apport est
supérieure à 450°C.
A l'inverse, pour une température de fusion de l'alliage d'apport inférieure à 450°C, on parlera de brasage
tendre.

Brasage à la lampe à souder:

Lampe à souder : l'acétylène était autrefois fabriqué par l'action de l'eau sur des pierres à carbure de calcium
Utilisé avec le plomb : Ce métal ayant un point de fusion assez bas, les apports successifs de métal sont
chaque fois refroidis par passage d'un chiffon humide. Cette méthode ancienne exige beaucoup de doigté, la
moindre surchauffe provoquant l'effondrement de l'objet à souder.

Brasage à l'étain:
Le brasage à l'étain s'effectue à basse température (200 °C - 250 °C), un alliage d'étain et de plomb est fondu
et utilisé pour joindre des surfaces métalliques, en particulier dans le domaine de l'électronique et de la
plomberie. Il s'agit de brasure et non de soudure, car seul le métal d'apport est fusionné.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 128
Soudobrasage:
Procédé de Brasage fort dans lequel le joint soudobrasé est obtenu de proche en proche, par une technique
opératoire analogue à celle du soudage par fusion, mais sans aucune action capillaire comme dans le
brasage, ni fusion du métal de base. La température de fusion du métal ou de l'alliage d'apport est inférieure à
celle du métal de base, mais supérieure à 450 °C.
L'opération de soudobrasage est une opération de brasage, à la seule condition qu'il y a une préparation des
bords, comme une soudure classique (type EE). C’est une opération d'assemblage sans distinction entre
l'homogénéité et l'hétérogénéité de l'ensemble.

Brasage de composants électroniques :


En électronique, le métal d'apport était généralement constitué de 60% d'étain et de 40% de plomb en masse
afin de produire un mélange presque eutectique (point de fusion inférieur à 190°C).
Le rapport eutectique de 63/37 (%m) correspond de près à un Sn3Pb mélange intermétallique. Il donne un
eutectique aux environs de 179°C à 183°C.

La tendance actuelle est de reduire la quantité de plomb et de trouver d'autres alliages, à cause de la toxicité.

Évolution:
Suivant les directives de l'Union européenne WEEE (Waste of Electrical and Electronic Equipment ) et RoHS
(Reduction of Hazardous Substances ), le plomb doit être éliminé des systèmes électroniques à partir du
1er juillet 2006, amenant un grand intérêt des industriels pour les brasures sans plomb. Celles-ci contiennent
de l'étain, du cuivre, de l'argent, et d'autres métaux dans des quantités variées.

Brasage utilisé en plomberie:


En plomberie, une proportion de plomb supérieure était utilisée. Ce qui avait l'avantage de faire prendre la
brasure plus lentement, et qui permettait donc de le glisser sur le joint pour assurer l'étanchéité. Avec le
remplacement des canalisations de plomb par du cuivre, le plomb dans les brasures fut remplacé par du
cuivre, et la proportion d'étain augmenta.
Le métal d'apport utilisé pour le brasage fort est généralement un alliage cuivre/phosphore de cuivre/zinc, ou
cuivre/argent.
Le point de fusion de ces différents alliage se situe généralement entre 600°C et 880°C.
Les alliages à forte teneur en argent (40%) sont recommandés pour la réalisation de brasages à resistance
mécanique élévée et sont les seuls autorisés pour les raccordements de conduites de gaz de ville en cuivre et
en laiton.
Le laiton est utilisé pour le brasage de l'acier.

La brasure est en général mélangée avec, ou utilisée avec du flux, lequel est un agent réducteur conçu pour
aider à enlever les impuretés (en particulier les métaux oxydés. Pour l'aspect pratique le métal d'apport est
souvent commercialisée sous forme de baguettes ou comme tubes creux contenants du flux. La plupart des
brasures froides sont suffisamment souples pour être roulées et stockées en rouleau.

Brasage dans les instruments de musique:


En facture d'orgue, ce procédé est utilisé afin de fabriquer les tuyaux. La technique à acquérir n'est pas
évidente et nécessite un CAP spécifique. Les tuyaux sont fait d'un alliage soit riche en étain (>63.3%), soit
pauvre (<63.3%). L'idéal étant que cet alliage ne soit pas trop proche de l'alliage utilisé pour braser. Les barres
de soudure sont à 63.3% d'étain car c'est à ce pourcentage que la température de fusion est au plus bas. Par
ailleurs, tous les instruments de type cuivres (ainsi que certains bois dont la famille des saxophones) sont
brasés à l'étain, seules certaines parties le sont à l'argent.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 129
Soudure des plastiques:

La soudure plastique est un ensemble de techniques utilisées pour souder deux pièces en matière plastique.
Le choix d'une technique particulière est liée au type de plastique utilisé, la géométrie des pièces à assembler,
le temps de cycle de soudure requis ainsi que le coût des moyens à mettre en oeuvre. Ces techniques de
soudure sont basées sur un échauffement local des matériaux à souder. L'échauffement des matériaux se fait,
selon la technique utilisée, soit par un apport extérieur de chaleur soit par création de chaleur provoquée par le
process lui-même. Seuls les thermoplastiques sont de ce fait soudables par ces techniques.

Soudure par lame chauffante ou miroir chauffant:


Le soudage par lame chauffante consiste a positionner deux pièces plastique l'une au dessus de l'autre en
laissant un espace d'environ 1 cm entre celles-ci.Dans cet espace est introduit un miroir qui chauffe des deux
cotés.Les deux pièces plastiques viennent ensuite en contact du miroir jusqu'a ce que la température de la
matière ai atteind sa température de fusion en surface.Lorsque les températures de fusion sont atteintes, il
suffit de retirer les miroir chauffant et de mettre en contact les deux pièces plastiques l'une avec l'autre
pendant quelques secondes.La soudure est réalisée.

Soudage par ultrasons:


Le soudage par Ultrasons est une technique d'assemblage rapide et économique pour les pièces en plastique.
Ce procédé s'applique facilement aux polymères amorphes à point de fusion bas (polystyrène, ...). Pour les
amorphes à point de fusion plus haut ainsi que pour les semi-cristallins, l'assemblage des pièce demande plus
de préparation et de contrôle.
Le procédé:

Des vibrations de haute fréquence sont envoyées aux deux pièces par le biais d'un outil vibrant appelé
sonotrode ou tête de soudure. La soudure se fait grâce à la chaleur engendrée à l'interface des deux pièces.
L'équipement nécessaire comporte:
Un dispositif de fixation pour maintenir les pièces à souder
Un transducteur électromagnétique ou convertisseur qui va générer les ondes haute fréquence
Une sonotrode pour transmettre les ultrasons aux pièces à souder

Les fréquences typiquement utilisées sont 20, 30 ou 40 kHz et les amplitudes des vibration varient entre 10 et
120 micromètres, en fonction du type de matériel et de la forme des pièces a assembler.

Soudure par rotation:


Le soudage par rotation, est la méthode idéale pour réaliser des soudure solides et étanches entre des pièces
de révolutions en plastiques. Une pièce est maintenue immobile tandis que l'autre est mise en pression avec
un mouvement circulaire sur la première

Si le positionnement relatif des deux pièces pose problème ou doit être dans une position donnée, il faudra
utiliser un système à rotation indexée. (cf MECASONIC)

Dans le soudage par rotation, la chaleur est produite par la rotation et la pression appliquée sur les pièces.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 130
Soudure par Laser:

Cette technique demande que l'une des pièces soit transparente tandis que l'autre est opaque a la longueur
d'onde particulière du Laser utilise. Les deux pièces sont mises en pression tandis que le rayon Laser parcourt
la longueur du joint, traversant la première pièce et étant absorbée par la seconde pièce. La chaleur ainsi
générée fond le matériel, créant une soudure permanente lors de la phase de refroidissement.

Soudure par Haute Fréquence:


Principalement utilisée pour la soudure des feuilles de PVC, celles-ci sont placées entre une électrode en
laiton et un marbre. Un courant de Haute Fréquence (généralement 27,12 Mhz) vient faire fusionner la matière
selon la forme de l'électrode. Exemple de produits soudés selon ce procédé : pares-soleils, porte-cartes,
protéges documents (étuis de carnets chéques ...).
Le procédé de la soudure haute fréquence est utilisé pour la soudure instantanée des thermoplastiques. Il
consiste en un champ électrostatique permettant les vibrations moléculaires nécessaires à un réchauffement
interne entraînant le ramollissement des faces à souder.

Soudure par friction linéaire (dite par vibration):


mise en vibration d'une pièce par rapport à l'autre, maintenue solidement dans une enclume. Les modes
d'entrainement sont soit electromagnétiques( 50 à 200Hz, amplitude de l'ordre du mm) , soit à bielle équilibrée
(inf. à 50Hz, mais plus grande amplitude)(cf MECASONIC)

soudure par friction orbitale:


variante de la soudure par rotation permettant la soudure régulière de pièces ayant des largeurs de joints de
soudure différents

assemblage par air chaud:


Système permettant la soudure de certains plastiques par chauffage à l'aide d'un système à air chaud type
décapeur thermique. La simplicité de ce système le rend exploitable sur les chantiers, mais seuls quelques
plastiques se prêtent à ce type de soudure.

soudure par points:


apport ponctuel de chaleur. Ne se prête qu'aux matériaux de faible épaisseur.

bouterollage par ultrasons, pièce chaude ou par air chaud:


système de repoussage de "cheminées" préformées. Peut s'apparenter au rivetage à chaud.

soudure par infra-rouges:


système complexe par lequel une résistance infrarouge remplace le miroir d'une lame chauffante. Permet une
soudure sans contact du corps de chauffe.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 131
Problématiques du soudage:

Le soudage présente deux grandes familles de problématiques :


métallurgiques
mécaniques
Métallurgie du soudage:
L'opération de soudage induit de par son apport énergétique et parfois par l'apport de métal des modifications
métallurgiques au niveau du joint soudé. Ces modifications vont affecter les microstructures de la zone fondue
et des zones affectées thermiquement.
De fait, le joint soudé est soumis à diverses problématiques résultant de ces modifications :
fragilisation par l'hydrogène : phénomène de fissuration à froid

apparition de fissuration à chaud (liquation) en cours de solidification : retassures, fissuration intergranulaire


tenue à la corrosion différente du métal de base : essentiellement due aux phénomènes de ségrégation
Ces problématiques concernent aussi bien la zone fondue (qui est passée à l'état liquide au cours de
l'opération de soudage) que la zone affectée thermiquement. La zone affectée thermiquement appelée ZAT
est le siège de modification métallurgique du métal de base qui peuvent induire des fragilités, des baisses de
résistance mécanique, des manques de ductilité ... Ces modifications dépendent du matériau soudé, du
procédé utilisé, du mode opératoire suivi ...

Exemples :
Dans les aciers C-Mn faiblement alliés la ZAT est le siège d'une augmentation des propriétés mécaniques
(Re, Rm) et de chute de ductilité
Dans les aciers thermomécaniques à très haute limite élastique Re > 690 MPa, on peut trouver dans certaines
parties de la ZAT un phénomène d'adoucissement qui efface les effets du laminage thermomécanique et qui
diminue la limite élastique et la limite à la rupture.
Un alliage d'aluminum de la série 5000 soudé bout à bout présente toujours une baisse de propriétés
mécaniques en ZAT.
Un acier inoxydable austénitique du type 304 L soudé présente souvent une diminution de sa tenue à la
corrosion au niveau de la soudure.
Les alliages de Titane sont très sensibles aux phénomènes d'oxydation pendant l'opération de soudage, qui
peut faire chuter de manière drastique les propriétés mécaniques du joint soudé.

Tenue mécanique d'un joint soudé:

Les modifications métallurgiques impactent la tenue mécanique du joint soudé. Aussi faut-il s'assurer d'obtenir
une tenue mécanique suffisante et tenir compte des soudures dans le calcul et le dimensionnement des
pièces. L'opération de soudage engendre de plus la création de contraintes résiduelles dues au retrait créé par
l'opération de soudage sur les pièces. La tenue à la fatigue des assemblages soudés est une problématique
fondamentale dans la conception des appareils soudés. Les défauts géométriques des cordons de soudures
jouent un grand rôle dans le tenue à la fatigue des assemblages soudés.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 132
Défauts de soudure:

Fragilité induite par la ségrégation:

Le soudage consistant à chauffer localement le métal, il s'agit d'un traitement thermique local. Il y a donc une
modification locale de la microstructure et de l’état métallurgique de la zone du métal affectée par le chauffage
(ZAT : zone affectée thermiquement). En effet, le cycle de température inhérent au soudage détruit le
durcissement structural et abaisse la résistance mécanique au pourtour du joint de soudure.
Le chauffage active un certain nombre de mécanismes, dont notamment la diffusion des atomes. Il se produit
donc un phénomène appelé « ségrégation » : le métal n'étant pas pur, les atomes étrangers (impuretés,
éléments d'alliage) migrent vers les joints de grain.
Ceci peut entraîner une fragilisation des joints de grain, et donc faciliter la rupture fragile intergranulaire.
Pour éviter ce problème, on effectue parfois un recuit de la pièce (chauffage de toute la pièce afin
d'homogénéiser l'ensemble).

Corrosion au cordon de soudure:

La soudure est la juxtaposition de deux métaux différents. On peut donc avoir un phénomène de corrosion
galvanique. Ce défaut peut se présenter dans le cas du soudage hétérogène d'un assemblage mal conçu,
sous réserve de la présence d'un électrolyte. De plus, on peut également voir apparaître un phénomène de
corrosion interfaciale comme cela peut être rencontré lors de la ségrégation du [Bore] aux joints de grains
dans les bases Nickel ou lors de la ségrégation du Carbone aux joints de grains dans les aciers inoxydables.

Porosités :
Il s'agit de défauts sphériques creux qui peuvent être ou non débouchants. Elles sont causée par les courants
d'air, le manque de gaz, l'obstruction de la buse, un mauvais angle de soudage, de l'eau ou des impuretées
dans le joint à souder...

Soufflures:

Ce terme désigne un groupe de porosités débouchantes ou non débouchantes. Quand elles sont alignées, on
parle de soufflures vermiculaires. Si elles sont débouchantes, on parle alors de piqûres.

Inclusions:
Elles désignent un composé étranger à la soudure et peuvent contenir du Tungstène (Cas du Soudage TIG)
ou du laitier (Soudage à l'électrode enrobée ou baguette ) ou encore des oxydes.

Retassures :
Suite à un retrait du métal lors de son refroidissement, l'espace vide formé apparaît visuellement à la surface
du cordon.

Criques de solidification :
Même défaut que les retassures sauf que le défaut est non apparent.

Excès de pénétration :
Métal débordant du côté envers du cordon.

Collage ou manque de pénétration:


Le métal de base est non fondu, ce qui diminue la section efficace de la soudure. On distingue le collage noir
où l'interface entre le métal de base et la soudure est vide (par un contrôle aux rayons X apparaît une tache
sombre) et le collage blanc, où l'interface est cette fois-ci comblée par des oxydes fondus ( cette variété est
indécelable aux rayons X).

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 133
Fissures :

On distingue :
La fissuration à froid causée par des contraintes mécaniques résiduelles importantes, une présence
d'hydrogène dissout et une phase fragile,
La fissuration à chaud (ou plus exactement liquation) créée par la ségrégation dans le joint d'un eutectique par
exemple et,
En ce qui concerne les aciers au chrome ou des aciers inoxydables la formation de carbures de chrome
cr23c6 qui précipite au niveau des joints de grains et provoque la corrosion de joint soudés par fissuration
intergranulaire (le chrome est pompé par le carbone et n'assure donc plus son rôle de résistance à la
corrosion au voisinage du carbure).

Morsures:
Défaut où le métal de base est creusé sur une partie du cordon.

Caniveaux :
Un caniveaux est une morsure de grande taille proportionnellement à la grandeur du métal de base due à une
trop grande chaleur du métal d'apport par rapport à l'épaisseur ou la densité du métal qui recoit.(voir mauvais
paramètre de la machine à souder)

Pollution ferreuse:
La pollution ferreuse est une corrosion des aciers inoxydables causée par la destruction de la couche de
passivation et activée par la présence de fer. Elle résulte généralement de l'utilisation d'outils métalliques
(brosse, cisaille, etc.), après usinage, mise en forme ou est la conséquence des projections de métal fondu
lors d'opérations de soudage.

Défauts géométriques:
Ces défauts peuvent être des défauts d'alignement entre les pièces, un cordon trop bombé...

Déformations Géométriques:
Les pièces , n'ayant pas les mêmes tensions internes présentent de sévères déformations géométriques et
doivent en tout temps être réusinées après soudure

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.3 soudure, 134
Aciers (young=210000mpa, poisson=0.27 à 0.30) sommaire

Rm Mpa Re Mpa Allongement cisaillement. tC torsion tD Dureté


Nuance Traitements Caractéristiques / Utilisations
(Tensile, Ksi) (yeld, Ksi) A% Mpa (38-40%Re) Mpa Hv / Hb / HrC

e36 (s355) aisi1020 450-630 275-420 22 162 134 130-185hb 135hv brut de laminage laminé marchand, poutrelles

laminé marchand, poutrelles, standard en amérique du nord. Les tôles d'acier au


carbone, laminées à chaud, peuvent être utilisées dans un certain nombre
ASTM A36/A36M, 300W/44W, UNS G10180, d'applications, mais elles servent principalement à la production de wagons, de
400-550 (58- 126hb, 71HrB,
AFNOR NF A33-101 AF42C20, DIN 1.0453, 250 (36.3) 20 à 23 190 brut de laminage réservoirs pour le stockage du pétrole et du gaz, de machines de construction
79.8) 131Hv
DIN C16.8 lourdes, de matériel agricole, de ponts, de bâtiments industriels, de tours à bureaux
et, de pièces d'automobiles, ainsi qu'à la construction et à la réparation des navires (y
compris des récipients sous pression).

xc18 (C22e) aisi1018 370-550 210-360 21 133 112 105-220hb 105hv cémentation solide / liquide / gazeuse acier cémentable, petites pièces

400-550 (65- 126Hb, 71HrB,


CSA G40-21 / 44W 250 (44) 20 à 23 190 brut de laminage acier de construction générale soudable ordinaire selon CSA
85) 131Hv

trempe de surface, cémentation solide / liquide


xc25 aisi 1025 400-550 230-380 20 144 122 105-220hb mi-doux faible tremp.
/ gazeuse

nitruration ionique possible trempe économique, tremp.surface pour pcs faible et moyenne section moyennement
xc38 h1 / h2 (c35e) aisi1035 500-700 350-490 15 180 147 145-210hb 350hv
superficielle 5 -0+2mm pour 600hv sollicitées, boulonnerie, h1=faible tremp. H2tremp. Améliorée

nitruration ionique possible pour 350hv trempe idem xc38 meilleure trempe, bonne usinabilité, engrenages, vis sans fin, soudabilité
xc48 (c45e) aisi1045 600-850 450-550 15 201 161 170-220hb 180hv
superficielle 5 -0+2mm pour 600hv médiocre

24-37,5hrc 245-
xc70(c 70u) aisi1070 830-1180 620-765 14 298 234 trempe+revenu 350°c pour 47-51hrc ac de boulonnerie HR traitée très résistante aux chocs
345hb 37,5hv

190-235hb 22hrc
25cd4 (25CrMoS4) aisi4130 650-800 400-720 14 234 182 prétraité à Rm 650-800 mpa resistance aux chocs, pièces de fatigue moyenne, tiges de piston, axes
200hv

22-29,5hrc 235-
34cd4 (34CrMoS4) aisi4135 800-950 550-760 13 288 227 prétraité à Rm 800-950 mpa tremp.moyenne, arbres, vilbrequins, essieux, vis hr, engrenages
280hb 220hv

22-31,5hrc 235- prétraité à Rm 800/1000 mpa nitruration conçu pour nitruration gazeuse (pcs de très gde résist.à l'usure, dureté de surface
40cad6/12 (41CrAlMo7-10) 800-1000 640-800 12 335 300
295hb 950hv ionique 0,1mm 950hv très élevée)

22-31,5hrc 235- prétraité à Rm 800/1000 mpa nitruration


55s7 930-1150 660-740 12 340 290 ac au silicium => ressorts, arbres de torsion endurance élevée, résistant à l'usure
295hb ionique possible 0,1mm 950hv

(110-120) 760- trempé revenu (Quenched tempered) pour


ASTM 514 grade S, CHT100 (90-100) 620-690 18 280-300 230 240-300 hb acier soudable, pliable, usinable facilement, résistant à l'usure.
830 Re100

370-430 hb (38- trempé revenu (Quenched tempered) à acier peu soudable, peu pliable. Très résistant à l'usure, (C 0,15-0,30 + Mn6 +
QT 400, Hardox 400 (180) 1250 (145) 1000 14 400 320
43hrc) 400brinell CrMoV5 + CuNi15)

60-62hrc 670- trempe + 1 revenu 160-200°c pour dureté 60- acier ultra dur, tenace, etc (sonotrodes), lames, outils de frappe à chaud, frappe à
z160(155)cdv12 (x153CrMoV12) aisi D2 2530-2735 1895-2050 12 807 759
715hb 735hv 62hrc froid, très bonne résistance à l'usure

30,5-35,5hrc 285- prétraité à Rm 980-1130 nitruration ionique blocs de chauffe (acier 110 kg), acier très utilisé par les moulistes, bonne
40cmd8s (40CrMnNiMo8-6-4) aisiP20 980-1130 830-960 12 352 266
325hb 305hv possible 0,2mm 600hv trempabilité, pour travail à froid, bonne résistance aux chocs, apte à tte nitruration

22-35hrc 235- forte trempabilité. 42cd4=gros arbres, bielles à forte soll. / 50cv4=ressorts, organes
42cd4 (42CrMoS4) aisi4140 800-1100 550-800 12 288 227 prétraité à Rm 800-1100mpa
320hb 250hv de transmission

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.4 aciers, 135
Aciers (young=210000mpa, poisson=0.27 à 0.30) sommaire

Rm Mpa Re Mpa Allongement cisaillement. tC torsion tD Dureté


Nuance Traitements Caractéristiques / Utilisations
(Tensile, Ksi) (yeld, Ksi) A% Mpa (38-40%Re) Mpa Hv / Hb / HrC

Rm Mpa Re Mpa Allongement cisaillement. tC torsion tD Dureté


Nuance Traitements Caractéristiques / Utilisations
(Tensile, Ksi) (yeld, Ksi) A% Mpa (38-40%Re) Mpa Hv / Hb / HrC

trempé-revenu pour 1750-1950 mpa (51-


35ncd16 (36CrNiMo16) (latrobe- 51-54hrc 485- très forte tremp. Très dur, gde resistance aux frottements
1750-1950 1310-1460 10 630 330 54hrc) nitruration ionique possible (prof 0,2)
lescalloy35ncd16vac-arc) 530hb 530hv aeronautique, axes d'hélices,
pour 600hv mini
trempé-revenu pour 1600-1800 mpa
48,5-51,5hrc 450- endurance élevée: arbres de torsion pour pièces de grosse à très grosse sections à
45scd6 1000-1100 800-900 9 400 483 (possibilité de le tremper à moins:1100-
495hb 490hv tremper à cœur
1200mpa(rm) / 935-1020re / 35-38hrc / 320-
20MnCr5 (1.7147) 20MN5 750 600 17 recuit : HB 152-251

18NiCr5-4 (1.5810) 20NC6 750 600 17

34Cr4 (1.7033) 34C4 780 590 14

25Cr5Mo4 (1.7218) 25CD4 780 600 14 recuit : HB 212-251

46Si7 (1.5024) 45S7 780 620 13

37Cr4 (1.7034) 38C4 830 620 13

34CrMo4 (1.7220) 34CD4 850 700 12 recuit : HB 217-251

41Cr4 (1.7035) 42C4 880 660 12

56Si7 (1.5026) 55S7 930 740 10

37CrMo4 (1.7202) 38CD4 930 760 11

41CrAlMo7 (1.8509) 950 750 12 pleine trempe : HRC 59

42CrMo4 (1.7225) 42CD4 980 770 11 recuit : HB 217-251

51CrV4 (1.8159) 50CV4 980 785 10

31CrMo12 (1.8515) 30CD12 1030 810 10

30CrNiMo8 (1.6580) 30CND8 1030 850 12 recuit : HB 248-251

60SiCr8 (1.7108) 60SC7 1050 850 9

46SiCrMo6 (1.8062) 45SCD5 1050 870 9 pleine trempe : HRC 61

recuit : HB 260 ; pleine trempe (Rm = 1 950


36NiCrMo10 (1.6773) 35NCD16 1080 880 10
MPa) : HRC 53

100Cr6 (1.3505)[12] 100C6 2200 2000 recuit : HB 217 ; trempé : HRC ≥ 63

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.4 aciers, 136
Aciers (young=210000mpa, poisson=0.27 à 0.30) sommaire

Rm Mpa Re Mpa Allongement cisaillement. tC torsion tD Dureté


Nuance Traitements Caractéristiques / Utilisations
(Tensile, Ksi) (yeld, Ksi) A% Mpa (38-40%Re) Mpa Hv / Hb / HrC

aciers non alliés

C10 (1.0301) XC10, 1010 410 250

C22 (1.1151) XC18, 1020 440 330 21 recuit : HB 103-250

C25 (1.1158) XC25, 1025 490 365

C30 (1.1178) XC32, 1030 570 430 18

C35 (1.1181) XC38, 1035 630 490 17

C40 (1.1186) XC42, 1040 670 520 16

C45 (1.1201) XC48, 1045 710 550 15

C55 (1.1203) XC55, 1055 750 585 14 54HrC HRC ≥ 54


aciers faiblement alliés
20MnCr5 (1.7147) 20MN5 750 600 17 recuit : HB 152-250
18NiCr5-4 (1.5810) 20NC6 750 600 17
34Cr4 (1.7033) 34C4 780 590 14
25Cr5Mo4 (1.7218) 25CD4 780 600 14 recuit : HB 212-250
46Si7 (1.5024) 45S7 780 620 13
37Cr4 (1.7034) 38C4 830 620 13
34CrMo4 (1.7220) 34CD4 850 700 12 recuit : HB 217-250
41Cr4 (1.7035) 42C4 880 660 12
56Si7 (1.5026) 55S7 930 740 10
37CrMo4 (1.7202) 38CD4 930 760 11
41CrAlMo7 (1.8509) 40CAD6-12 950 750 12 pleine trempe : HRC 58
42CrMo4 (1.7225) 42CD4 980 770 11 recuit : HB 217-250
51CrV4 (1.8159) 50CV4 980 785 10
31CrMo12 (1.8515) 30CD12 1 030 810 10
30CrNiMo8 (1.6580) 30CND8 1 030 850 12 recuit : HB 248-250
60SiCr8 (1.7108) 60SC7 1 050 850 9
46SiCrMo6 (1.8062) 45SCD5 1 050 870 9 pleine trempe : HRC 60
36NiCrMo10 (1.6773) 35NCD16 1 080 880 10 recuit : HB 260 ; pleine trempe (Rm = 1 950 MPa) : HRC 52
100Cr6 (1.3505)[12] 100C6 2 200 2 000 recuit : HB 217 ; trempé : HRC ≥ 62
aciers de construction et construction mécanique
S185 (1.0035) A33 420 185
S235 (1.0037) E24 368 235
S275 (1.0044) E28 450 275
S355 (1.0037) E36 375 355
E295 (1.0050) A50 500 295
E335 (1.0060) A60 600 335
E360 (1.0070) A70 730 360
aciers pour appareils sous pression
P235GH (1.0345) A37FP 360 235 25
P265GH (1.0425) A42FP 410 265 23
P295GH (1.0481) A48AP 460 295 22

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.4 aciers, 137
sommaire Action des éléments d'alliage sur l'acier
On apelle acier fortement allié tous ceux dont au moins un composant atteint 5%

symbole symbole
élément action
de fonderie chimique

excellent désoxydant. Associé à l’oxygène, réduit la croissance du grain en phase austénitique. Peut rendre l’acier inapte
Aluminium Al
à la galvanisation à chaud.

augmentation du potentiel de durcissement des aciers à basse teneur en carbone. Jusqu'à 0,008% max de teneur en
Bore B B bore. Les propriétés d'usinage des aciers alliés réguliers sont améliorées, ainsi que leurs caractéristiques d'opération à
chaud et à froid

Le carbone a une importance primordiale car c'est lui qui, associé au fer, confère à l'alliage le nom d'acier. Son influence
carbone Z, XC C sur les propriétés mécaniques de l'acier est prépondérante. Par exemple, en ce qui concerne l'amélioration de la
propriété de dureté, l'addition de carbone est trente fois plus efficace que l'addition de manganèse.

augmentation du potentiel de durcissement, de la résistance à la corrosion, à l'oxydation, à l'abrasion et meilleure tenue


aux températures élevées. c’est l’élément d’addition qui confère à l’acier la propriété de résistance mécanique à chaud et
chrome C Cr à l’oxydation (aciers réfractaires). Il joue aussi un rôle déterminant dans la résistance à la corrosion lorsqu’il est présent à
une teneur de plus de 12 à 13 % (selon la teneur en carbone). Additionné de 0,5% à 9% il augmente la trempabilité
(famille des aciers au chrome). Il a un rôle alphagène.

cobalt Co utilisé dans de nombreux alliages magnétiques. Provoque une résistance à l’adoucissement lors du revenu.

cuivre U Cu augmentation de la résistance à la corrosion atmosphérique, mais provoque la fragilité à chaud comme à froid

prévient la fragilité à chaud, augmentation de la dureté, forme des sulfures qui améliorent l’usinabilité. Augmente
manganèse M Mn
modérément la trempabilité.

augmentation du potentiel de durcissement, de la résistance au fluage, résistance à la fragilité à chaud. Favorise la


molybdène D Mo résistance à la corrosion de l'acier inoxydable. La granulation exige une température plus élevée. augmente la
température de surchauffe, la résistance à haute température et la résistance au fluage. Augmente la trempabilité.

augmentation de la résistance et de la dureté des aciers ferritiques et perlitiques. Rend austénitiques (role gammagène)
les aciers à forte teneur en chrome (transformation en aciers inoxydables). Sert à produire des aciers de trempabilité
modérée ou élevée (selon les autres éléments présents), à basse température d’austénitisation et à ténacité élevée
nickel N Ni
après traitement de revenu. C’est l’élément d’alliage par excellence pour l'élaboration des aciers ductiles à basses
températures (acier à 9% Ni pour la construction des réservoirs cryogéniques, acier à 36%Ni dit INVAR pour la
construction des cuves de méthaniers).

même avantage que le titane mais beaucoup moins volatile. Dans le domaine du soudage il le remplace donc dans les
niobium Nb
métaux d’apport.

produit la friabilité et la fragilité générale à froid. Augmente la résistance à la traction des aciers à faible teneur en
phosphore P P carbone. Augmente la résistance à la corrosion et améliore l'usinabilité, augmente fortement la trempabilité. Augmente la
résistance à la corrosion. Peut contribuer à la fragilité de revenu.

Employé en général comme désoxydant. Augmente la résistance des aciers alliés à basse teneuren carbone et élève le
degré de dureté. Employé comme élément d'alliage dans les aciers aimantés et électriques, car favorise l’orientation
silicium S S
cristalline requise pour la fabrication d’un acier magnétique, augmente la résistivité électrique. Améliore la résistance à
l’oxydation de certains aciers réfractaires. Utilisé comme élément désoxydant.

Lorsque la teneur en souffre excède 0,06%, il y a tendance à la fragilité à chaud. L'acier de décolletage rapide pour
souffre F F
filetage et usinage automatique est obtenu en augmentant la teneur en souffre à partir de 0,075 jusqu'à 0,10%

pouvoir carburigène élevé (comme le niobium) et réduit donc la dureté de la martensite. Élimine le carbone en solution à
titane Ti haute température et réduit le risque de corrosion intergranulaire (TiC se forme avant Cr23C6 évite donc
l’appauvrissement en chrome au joint de grain).

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.5 elements d'alliage, 138
Augmente la résistance à chaud et forme des carbures très résistants à l'abrastion. Idéal pour outils de coupe. améliore
tungstène W W
la dureté à haute température des aciers trempés revenus. Fonctions sensiblement identiques à celles du molybdène.

agit comme désoxydant et augmente le potentiel de durcissement. La granulation exige une température plus élevée.
vanadium V V augmente la trempabilité. Élève la température de surchauffe. Provoque une résistance à l’adoucissement par revenu
(effet de durcissement secondaire marqué).

Zinc Z Zn

Désignation numérique des aluminiums: (wikipedia)

Unis), ce qui donne par exemple : 7075. Les quatre chiffres sont parfois précédés par les lettres AA (exemple : AA 6061), acronyme de « Aluminum Association ».
Les quatre chiffres sont parfois suivis par une lettre qui indique une variante nationale d'une composition existante.

Cette désignation a été reprise en Europe par la norme EN 573-3 en ajoutant les préfixe EN, A (aluminium) et W (wrought : mot anglais signifiant corroyage). Ce qui
donne EN AW-7075. Dans les faits, très souvent, seuls les quatre chiffres sont utilisés.

Cette notation à quatre chiffres est très usitée internationalement et a dans la pratique remplacé les anciennes appellations nationales.
Le premier chiffre indique l'élément d'addition principal de l'alliage :
Le deuxième chiffre indique une variante (exemple : 7075 comporte 0,50 % de fer et le 7175 plus pur comporte 0,20 % de fer). Les troisième et quatrième chiffres
sont des numéros d'ordre et servent à identifier l'alliage.
La seule exception est la série 1000, ces deux derniers chiffres y indiquant le pourcentage d'aluminium (exemple : 1050 qui comporte au minimum 99,50 %
d'aluminium).
1XXX (série des 1000) : alliage comportant au minimum 99 % d'aluminium (exemple : 1050)
2XXX (série des 2000) : cuivre (exemple 2024)
3XXX (série des 3000) : Manganèse (exemple : 3003)
4XXX (série des 4000) : silicium (exemple : 4006)
5XXX (série des 5000) : magnésium (exemple : 5083)
6XXX (série des 6000) : magnésium, silicium (exemple : 6061)
7XXX (série des 7000) : zinc (exemple : 7020)
8XXX (série des 8000) : autres éléments.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.5 elements d'alliage, 139
sommaire
Inox / titane

inox Rm Re A% tD tC dureté traitements utilisations

inoxydable à froid ( t<500°c ) résiste


trempe h 875° / rev
z30c13 950 750 8 277/321hb à l'usure et au matage (soupapes
600°
d'admission)

inoxydable à chaud, soudables sans


z3cn18( x2crni19-11 ) 520-670 220-265 155/200hb 160hv recuit ou hypertrempe traitement ap.soudure. Tôlerie de
fours>750°c, pots d'échappement.

inox martensiniques

tr= trempé huile à 1


X20Cr13 (1.4021) Z20C13,
550-1050 tr 340 24 45HrC 050 °C et revenu à 200
aisi420
°C
tr= trempé huile à 1
X30Cr13 (1.4028) Z33C13 600-1700 tr 340 24 50HrC 050 °C et revenu à 200
°C
tr= trempé huile à 1
X46Cr13 (1.4034) Z44C14 650-1800 tr 400 23 52HrC 050 °C et revenu à 200
°C

inox ferritiques

X2CrTi12 (1.4512) Z3CT12 410 250 32

X6CrNiTi12 (1.4516)
510 370 27
Z8CNT12

X6Cr17 (1.4016) Z8C17 500 340 26

X3CrTi17 (1.4510) Z4CT17 450 300 30

X6CrNi17-1 (1.4017)
700 360 20
Z8CN17

X2CrMoTi18-2 (1.4521)
540 380 27
Z3CDT18-2

inox austénitiques

X10CrNi18-8 (1.4310) Z11CN18-8 740 320 50

X2CrNiN18-7 (1.4313) Z3CN18-7Az 780 360 48

X5CrNi18-10 (1.4301) Z7CN18-9 304 630 300 52

X2CrNi18-9 (1.4307) 304L Z3CN18-10 304L 620 310 50

X2CrNi19-11 (1.4306) 316L Z3CN18-10 600 300 50

X12CrNi25-20 (non
Z10CN25-20 ≃ 310 580 410 30
normalisé)[13]

X8CrNiTi18-10 (1.4541) Z6CN18-10 321 610 280 48

X5CrNiMo17-12-2 (1.4401) Z7CND17-11-2 316 620 340 48

X2CrNiMo17-12-2 (1.4404) Z3CND17-11-2 316L 610 320 48

X2CrNiMo18-14-3 (1.4435) Z3CND17-12-3 610 310 45

X6CrNiMoTi17-12-2
Z3CNDT17-12 610 310 47
(1.4571)
X1NiCrMoCu25-20-5-12-2
Z2CDU25-20 650 340 40
(1.4539)

inox réfractaires

X18CrNi23-13 (1.4833) Z20CN24-13 330 630 45

X8CrNi25-21 (1.4845) Z8CN25-20 300 600 42

Titanes

34,5-44hrc 320- recuit / durcissement young=110000mpa / poisson=0.31 /


TiAl6V4 / ASTM grade5 / UNS R56400 900-1200 830-1100 297 324
420hb 330hv par précipitation dilat.lineique=9 10-6/°k (0 à 100)

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.6 inox _ titanes, 140
Tableau de correspondance INOX
AISI 420 430 430 F 301 303 304 (304L) (304L)

NFA 35.574 (1990) Z 33 C 13 Z 8 C 17 XZ14


13Cr
CFMoS
17 Z 12 CN 18-9 XZ 88 Cr
CNFNiS18-9
18- Z 7 CNX 18-09 Z 3 CN 19-09 Z 3 CN 19-11
NF-EN- 10088 symbolique X 30 Cr 13 X 6 Cr 17 17 X 10 Cr Ni 18-8 9 X 5 Cr Ni 18-10 X 2 Cr Ni 18-9 X 2 Cr Ni 19-11
NF-EN- 10088 numérique 1.4028 1.4016 1.4104 1.431 1.4305 1.4301 1.4307 1.4306
UGINE P 12 F 17 F 17 U NS 20 NS U NS 21 A NS 22 S NS 22 SF
SS SS SS SS SS SS SS SS
Normes suédoises 23-04-02-03 23-20-02 23-82-02-03 23-31-02-06 23-46-02-04 23-32-02 23-52-02 23-52-02
Europe Martensitique Ferritique Ferritique Austénitique Austénitique Austénitique Austénitique Austénitique
C Max 0.3 0.1 0.12 0.12 0.12 0.07 0.03 0.03
Analyse Cr 13 17 17 16/18 17/19 17/19 17/18 17/20
chimique Ni - - 0.5 07..09 08..10 08..10 08..09 08..11
moyenne Mo - - (0,2 / 0,6) - -0.6 - - -
Ti - - - - - - - -
Mn 1 1 1 2 01-févr 2 2 2
P 0.04 0.04 0.06 0.04 0.04 0.04 0.04 0.04
S 0.03 0.03 0.1 0.03 0.1 0.03 0.03 0.03
Si 1 1 0.75 0.75 0.75 0.75 0.75 0.75
Tubes Tubes Tubes Tubes
Barres Barres Barres Barres
Forme Barres Feuilles Barres Feuille Barres Feuilles Feuilles
Pièces Décoration Décolletage Articles Boulonnerie Mécanique Mécanique Mécanique
mécaniques Ustensiles Bonne ménagers Rivets Laiterie Chimie Chimie
Vannes Cuisine résistance Alimentaire Raccords Ménager Alimentaire Nucléaire
Azote à la corrosion Décolletage Architecture Engrais Alimentaire
Applications Nitrique Chimie Construction Engrais

AISI 316 316L (316L) 316 Ti 321 (302B) 309 310


Z7CND17.11.0 Z3CND17.11.0 Z3CND18.14.0 Z6CNT 17.10 Z6CNT 18.10 Z17CNS20.12 Z20CN 24.13 Z15CNS25.20
2 2 3
Z7CND17.12.0 Z3CND18.12.0
NFA 35.574 (1990) 2 2
NF-EN- 10088 symbolique X 5 Cr Ni Mo X 2 Cr Ni Mo X 2 Cr Ni Mo X 6 Cr Ni Mo Ti X 6 Cr Ni Ti X 15 Cr Ni Si X 18 Cr Ni X 13 Cr Ni Si
17.12.2 17.12.2 18.14.3 17.12.2 18.1 20.12.2 23.13 25.20.2
NF-EN- 10088 numérique 1.4401 1.4404 1.4435 1.4571 1.4541 1.4828 (1.4828) (1.4829) 1.4845
UGINE NSM 21 NSM 21 S NSM 22 S NSMC NS 21 C NSZ NS 24 NS 30
Europe Austénitique Austénitique Austénitique Austénitique Austénitique Austénitique Austénitique Austénitique
ANALYSE C 0.08 0.03 0.03 0.09 0.08 0.15 0.15 0.12
Cr 16/18 16/18 17/19 16/20 17/20 19/21 20/24 23/26
MOYENNE Ni 10--14 11--14 11--15 10--15 09--13 10--13 11-12 18/22
Mo 2/2,3 2/2,5 2,5/2,8 2 - - - -
Ti - - - 5xC 5xC - - -
Mn 2 2 2 2 2 2 2 2
P 0.04 0.04 0.04 0.04 0.04 0.04 0.04 0.04
S 0.03 0.03 0.03 0.03 0.03 0.03 0.03 0.03
Si 0.75 0.75 0.75 1 0.75 2 1.5 2
Tubes Tubes Tubes Tubes Tubes Barres Tubes
Forme Barres Barres Barres Barres Barres Feuilles Barres
Feuilles Feuilles Feuilles Feuilles Feuilles Feuilles Feuilles
Marine Chimie Conserves Chimie Aéronautique Oxydation
Accastillage Photographie salées Explosifs Chaudières à chaud

Applications
Produits salés Alimentaire Chimie Papeterie Fours Carburation Fours et Chaudières
Alimentaire Marine Vin blanc Vin blanc Chimie 1 000°C Températures élevées
Teinturerie 700/800°C 900/1 100°C 900/1 150°C

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.6 inox _ titanes, 141
sommaire Composition des alliages d'acier

Acier inoxydable

Afnor EN 10027 AISI


Composition
NF A 35573 (européenne) (États-Unis)
(France) %C % Cr % Ni % Mo % Si % Mn %P %S Autres
X12CrNi18-09 Z10CN18-09 302 0,12 16 à 18 6à8 — 1 2 0,04 0,03 —
X12CrNi18-08 Z10CNF18-09 303 ≤ 0,12 17 à 19 8 à 10 0,6 1 2 0,06 ≥ 0,15 —
X5CrNi18-09 1.4301 Z6CN18-09 304 0,07 17 à 19 8 à 10 — 1 2 0,04 0,03 —
X2CrNi18-09 1.4307 Z2CN18-10 304 L 0,03 17 à 19 9 à 11 — 1 2 0,04 0,03 —
X5CrNi19-11 1.4303 Z8CN18-12 305 0,1 17 à 19 11 à 13 — 1 2 0,04 0,03 —
X7CrNi23-14 Z12CNS25-13 309 0,2 22 à 25 11 à 14 — 1 2 0,04 0,03 —
X12CrNiSi25-20 Z12CNS25-20 310 0,15 23 à 26 18 à 21 — 1 2 0,04 0,03 —
X5CrNiMo18-10 1.4401 Z6CND17-11 316 0,07 16 à 18 10 à 12,5 2 à 2,5 1 2 0,04 0,03 —
X2CrNiMo18-10 1.4404 Z2CND17-12 316 L 0,03 16 à 18 10,5 à 13 2 à 2,5 1 2 0,04 0,03 —
Ti . 5 C ; Ti .
X10CrNiMoTi18-10 1.4571 Z6CNDT17-12 316 Ti 0,1 16 à 18 10,5 à 13 2 à 2,5 1 2 0,04 0,03
Ti . 50,6
C ; Ti .
X10CrNiTi18-09 1.4541 Z6CNT18-10 321 0,12 17 à 19 10 à 12 — 1 2 0,04 0,03
0,6
X7Cr13 1.4003 Z6C13 403 0,08 11,5/13,5 — — 1 1 0,04 0,03 —
X10Cr13 1.4006 Z12C13 410 0,08/0,15 11,5/13,5 — — 1 1 0,04 0,03 —
X12CrS13 Z12CF13 416 0,08/0,15 12 à 14 0,5 0,15/0,6 1 1,5 0,06 ≥ 0,15 —
X20Cr13 1.4021 Z20C13 420 0,16-0,25 12 — — ≤1 ≤ 1,5 ≤ 0,04 ≤ 0,015 —
X30Cr13 Z30C13 420 B 0,3 12 à 14 — — 1 1 0,04 0,03 —
X6Cr17 1.4016 Z8C17 430 0,08 16/18 0,5 — 1 1 0,04 0,03 —
X12CrMoS17 Z10CF17 430 F 0,12 16/18 0,5 0,2/0,6 1 1,5 0,06 ≥ 0,15 —
X22CrNi17 1.4057 Z15CN16-02 431 0,1/0,2 15/17 1,5/3 — 1 1 0,04 0,03 —
X105CrMo17 Z100CD17 440 C 1 17 — — — 1 — — —

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.7 composition des alliages, 142
sommaire
aluminiums et alliages
nuance Re Rm tC a% dureté caractéristiques / utilisations

1050a 105 à 27-38hb


75 à 100 38 10 chaudronnerie, emboutissage, ind chimiques et alimentaires
EN_AW1050A 145 30hv
105 à 27-38hb
alplan 75 à 100 38 10 alu pré-usiné, tolérancé / tables et plateaux machines
145 30hv
au4g (dural) /
2017 100-116hb
230-280 330-395 119 4 à 15 dural d'usage courant, pièces mécaniques
AlCu4MgSi(A) 110hv
EN_AW2017A
au4g1 / 2024
390 470 5 à 11 dural qualité aviation / sonotrodes
(dural aviation)
130-168hb
fortal 6061 320-420 400-500 144 6 à 10 plus tenace que le dural
143hv

fortal HR AA7075
103-131hb
t 651 AlZn5MgCu 350-450 430-550 170 6 à 10 encore plus tenace que le dural ( HR = haute résistance ) / blocs de chauffe
113hv
EN_AW-7075

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.8 aluminiums, 143
sommaire alliages de cuivre
torsion cisaill.
nuance Rm Re a% dureté caractéristiques / utilisations
tD tC
laitons
cu zn10 /
bonne tenue aux frottements, laiton ordinaire à usiner, bon pour repoussage et
UNS C22000 / 250 80-200 15-25 55HrB matriçage, outils à suivre (tubes type rouge à lèvres, ok pour frappe à chaud
brass 90-10

cu zn20 280 80-200 15-40 idem cu zn10, laiton un peu plus dur,

cu zn35 pb2 370-450 250-320 7-18 120-190 décolletage, sertissage, déformation à froid

cu zn36 pb3 320-450 180-320 20-28 95-185 décolletage, filets roulés

135-170hb
cu zn39 pb3 380-515 250-360 5-25 68 136 emboutissage
145hv
cu zn36 mn3 al2
550-680 260-350 5-7 hautes performances pour emboutissage et décolletage
sipb
cu zn36 mn2 al1
550-680 260-350 7-15 laiton hautes performances
fepb

cu zn40 pb3 (3,5) 370-500 220-370 4-22 décolletage, perçage profond, matriçage

bronzes

cu sn5 350 150 30-50 très bonne tenue aux frottements, autolubrifiant

cu sn10 pb9(pb10) / 70-95hb


220-300 110-210 6 39 79 bronze mou
SAE64 75hv

cu sn8 220 130 16


autolubrifiant, exell.prop de fonderie. Construction meca,
navale, robinetterie de hte précision
cu sn12 270 150 3

exellente aptitude à l'étanchéité exell.prop de fonderie.


cu sn5 pb5 zn5 200 90 12
Construction meca, navale, robinetterie de hte précision

cu sn8 ni 400 60 construction navale

cu sn5 pb20 150 60 5


exellentes propriétés de frottement, même mal lubrifié (charges
moyennes) resistant aux acides
cu sn10 pb10 180 80 7

70-95hb
cu sn7 pb6 zn4 220 100 12 exell prop de fonderie, construction navale, robinetterie
75hv
Cupro-aluminium

CuAl10Ni5Fe5 ou 280 - 150 - 210hb


650 - 875 8-10 117 234 couramment appelé bronze d'alu
CDA 958 (ccc333g) 600 160hv

cu al9 (cu al9 ni1


500 200 20 130hb très bonnes caractéristiques mécaniques, très bon en milieu
fe1,2 mn0,5)
marin. Construction electrique, navale, chimique, quinquaillerie,
robinetterie
cu al12 fe5 ni5 750 700 7 230hb

maillechort
bonne usinabilité et soudabilité, excellent pour le travail à froid.
Cu65Ni18Zn15 à 20 75 à 190hb rivets, visserie, fermeture Éclair, éléments optiques et bijoux
fantaisie.oxydable (vert de gris)
cupro-nickel

cu ni10 fe1 mn 280 120 20

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.9 cuivres _ laitons _ bronzes, 144
sommaire thermoplastiques
nuance T° max T° max
Re Rm A% dureté caractéristiques / utilisations finition
matériaux continu pointes
abs acrylonitrile- bonne resistance aux chocs / automobile,
butadiène-styrène
18 65 20 85 100HRr jaune
jouets
11sec à tenace, usinage facile, bonne tenue aux
pa 6,6 polyamide 150mpa bille
(nylon, ertalon)
76 85 90 70 160 frottements / visserie, engrenages, coussinets, blanc
85hrm / 55shore
humide galets
pa 11 polyamide bonne tenue aux chocs, aux agents chimiques,
(rilsan)
55 230 70 à 300 160 ivoire
visserie
transparent, incassable, stérilisation possible /
pc polycarbonate
(makrolon, lexan)
60 60 120 -60/+115 135 médical, vaisselle/ vitres industrielles, visières transparent/fumé
de casques, cd, dvd,
exellente usinabilité, stabilité dimensionnelle,
pom
140mpa bille bonnes carac.méca, autolubrifiant, faible coef
polyoxymétacrylate 19 83 250 100 140 blanc
(delrin) 84 hrm de frottement / mécanique générale, pièces de
précision, milieu humide
on a été
autolubrifiant capacité de glissement très
ptfe incapables
-200/+300 élevée, bonne résistance méca, thermique, blanc naturel, noir,
polytétrafluoroéthylè 55 300 300/400 de le fondre à 2,45kg/mm2
ne (téflon) (std) chimique, électrique / méca générale, toutes coloré par charges
l'aide d'une
pièces en frottement
torche
200
existe en souple, semi rigide et rigide,
mais 2 à 50 à 200
pvc polychlorure de facilement soudable, caract.méca ordinaires /
vinyle
20/35 50/60 40 si selon 72shore D gris
chaudronnerie plastique, pièces ss précision
pvc nuance
(plaques, etc..)
rigide

très bonne tenue au froid, aux chocs,


(pour le 80)
pe hd 80/500/1000 glissement, / pièces travaillant sous charge,
(polyéthylène HD)
20 40 35 à 300 +80 120 35mpa bille noir/blanc/vert
rails de glissement, orthopédie, qualité
60shore D
alimentaire (planches à découper)

PE UHD / UHMW PE
haut poids 21 40 300 80 96HRm 66 shore
moléculaire (tivar)

PS polystyrène 34 52 2.5 100 40 à 70 HRm pots de yaourt blanc

PET (polyethylène
thérephtalate)
45 62 195 100 160 105 HRm

pp (polypropylène) plus resistant et plus dur que le pehd, très


hostalen pp
31 700 100 120 3,1kg/mm2 blanc naturel, gris
élastique. Industries alimentaires et chimiques

dur, résistant aux rayures, sensible aux


ppma
entailles / très bonnes propriétés optiques,
polyméthacrylate de 49 77 3 à 10 85 96HRm transparent
méthyle (plexiglas) lentilles, plaques, aeronautique, vitrerie, capots
de protection,

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.10 plastiques, 145
thermodurcissables
gde résistance aux chocs, à l'usure,très bonne
pur (polyutéthane) 35 55 600 tenue aux flexions répétées et au vieillissement
/ galets, pièces mécaniques, existe en mousse

facilité de mise en œuvre, dur, fort coef de


250 tract.
ep epoxydes (araldit, retrait, très bonne tenue mécanique si armé de
delmat epoxy)
450 180 crème
fibre ou de bille de verre / petites pièces,
comp.
prototypes

230 voire
vetronite beaucoup plus isolant thermique type mica-silicone brun
si mica

facilité de mise en œuvre, dur, fort coef de


55 tract.
up (polyester, delmat retrait, très bonne tenue mécanique si armé de
polyester)
230 0.5 160 crème
fibre de verre / pièces de carrosserie, coques
comp.
de bateaux, aéronautique, etc,,
élastomères
caoutchouc naturel
(latex)
crème

caoutchoucs l'exemple pris est du caoutchouc butadiène, les


synthétiques - 80 50 à 80 shore A nuances sont très nombreuses.on additionne noir
polybutadiène également du styrène.
300 à très mou, peut servir à faire des moules, très naturel:rouge,
silicones 260 15 à 60 shore A
800 bonne tenue en température colorable.

Données de thermoformage des thermoplastiques sommaire

T max Plage de T° de
T° moule Taux de retrait
Polymère utilisation T fusion (°C) thermoformage
(°C) linéaire (%)
(°C) (°C)

ABS 90 - 120 - 80 130 - 180 0,3 - 0,8

PMMA 100 - 90 150 - 190 0,3 - 0,8

PC 150 - 130 170 - 200 0,6 - 0,8

PET 70 255 60 120 - 170 0,2 - 0,4

Pebd -110 134 70 130 - 185 3,0 - 3,5

PP 5 165 10 150 - 165 1,5 - 2,2

PS 90 - 100 - 80 130 - 185 0,3 - 0,5

PVC rigide 90 - 60 100 - 155 0,4 - 0,5

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.10 plastiques, 146
sommaire APPELLATIONS COMMERCIALES DES PLASTIQUES

types de charges: FV fibre de verre


FBC : fibre de carbone
G graphite
PG poudre de graphite

NC Non Chargé

FC fluore de carbone

DESIGNATION NOM CHIMIQUE CHARGES APPELATION COMMERCIALE DENSITE g/cm3 ABSORBTION D'EAU %

PTFE POLYTETRAFLUOROETHYLENE NC TEFLON/FLUON/HOSTAFLON/SOREFLON 2.20 0.005


POLYMONO CHLORO TRIFLUOR
PCTFE NC KEL'F / VOLTALEF 0.005
ETHYLENE 2.10
PFA PER FLUOR ALKOXY NC TEFLON / PFA 2.17 0.03
PVDF POLYFLUORURE DE VINYLDENE NC FORAFLON / SOLEF 1.78 0.04
PEhd 1000 POLYETHYLENE HMG 1000 NC HOSTALENGUR 0.94 0.01
PEhd 500 POLYETHYLENE HML 500 NC HOSTALEN 0.95 0.01
Pebd POLYETHYLENE BASSE DENSITÉ NC LUPOLEN / VESTALEN 0.95 0.01
PP POLYPROPYLENE NC HOSTALEN PP / VESTALEN 0.92 0.01
NC 1.14 3
PA6 POLYAMIDE 6 AKULON / ULTRAMIDE
30% fv 1.40 2
NC 1.14 2
PA6-6 POLYAMIDE 6/6 MARANYL / ULTRAMIDE / ZYTEL
30% fv 1.40 1.5
PA6G POLYAMIDE 6G NC GUSS 1.15 2.2
NC 1.06 1
PA11-12 POLYAMIDE 11/12 RILSAN / VESTAMID
30% fv 1.25 0.4
NC DELRIN homopolymere / HOSTAFORM- 1.42 0.25
POM POLYOXYMETHYLENE
25% fv ULTRAFORM copolymere 1.56 0.5
PVCr POLYCHLORURE DE VINYLE rigide NC ARMODUR / HOSTALIT / SIMONA 1.45 0.001
NC 1.20 0.20
PC POLYCARBONATE LEXAN / MACROLON
30% fv 1.42 0.19
NC 1.06 0.07
PPOm POLYOXYPHENYLENE modifié NORYL
30% fv 1.27 0.03
PMMA POLYMETACRYLATE DE METHYL NC ALTUGLASS / PLEXIGLASS / CASOCRYL 1.20 0.30
PPS-R4 POLYSULFURE DE PHENYLENE 40% fv RYTON R4 1.60 0.05
PEEK-450G POLYETHER ETHERCETONE NC VICTREX / PEEK 1.30 0.14
20% fv 1.44 0.1
PEEK POLYETHER ETHERCETONE VICTREX / PEEK
30% fbc 1.44 0.06
PS POLYSTYRENE RETICULE NC Q200-5 / REXOLITE 1.05 0.02

ABS ACRYLONITRILE BUTADIENE STYRENE NC UGIKRAL : NOVODUR 1.03-1.08 0.2 - 0.45

NC 1.37 0.45
PES POLYETHER SULFONE VICTREX / PES
30% fv 1.60 -
3% Ti 02 0,5%
PAI-4203L POLYAMIDE IMIDE TORLON 1.45 0.28
fc
12% de PG
PAI-4301 POLYAMIDE IMIDE TORLON 1.45 0.22
3% fc
NC 1.27 0.25
PEI POLYETHERIMIDE ULTEM
30% fv 1.51 0.18
PI-5504 POLYIMIDE DE STRUCTURE 65% fv KINEL 5504 1.90 0.5
PI-5508 POLYIMIDE DE FOTTEMENT 40% fv KINEL 5508 1.55 0.6
PA MXD6 POLYARYLAMIDE 30% fv IXEF 1.43 0.20
PI-SP 1 POLYIMIDE NC VESPEL 1.43 0.24
Hgw cotton PF TOILE BAKELISEE NFC 26150 (UTE) NC WARTEX / CELORON 1.40 0.5

HP PAPIER BAKELISE OU CELLULOSIQUE NC WAROLITE / DILECTO 1.35 0.7

Hgw tissu de verre TISSU DE VERRE - RESINE EPOXY NC WARVER / SILECTRO 1.90 0.20

PET-P POLETHYLENE TEREPHTALATE NC ARNITE 1.38 0.20


NC 1.24 0.22
PSU POLYSULFONE UDEL / STRASULFONC / SULFORER
30% fv 1.45 0.20

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.11 appellations plastiques, 147
sommaire Traitements
epaisseur /
Nom type °c materiaux caractéristiques
profondeur
A = point de transformation à cœur du métal (point au-delà duquel le métal se trouve trempé si refroidi brusquement, ou recuit si refroidi lentement), HV = dureté de
surface, HB ou HRC = dureté à cœur

noir chimique surface 0.1 ou - / tts métaux déco, anticorrosion grossière et temporaire

trempe superficielle surface <2 >A xc faiblement alliés durcissement sur une faible profondeur, traitement local

trempe à cœur à cœur / >A xc fortement alliés modification de la structure du matériau en vue d'un durcissement à ceur

idem trempe à cœur, mais conférant l'avantage d'avoir plusieurs duretés en un même
trempe étagée à cœur / >A xc fortement alliés
matériau. Habituellement le plus dur est à l'extérieur. Idéal pour les arbres de transmission

nitruration ionique /
bombardement surface 0,1 à 0,4 / xc fortement alliés durcissement extrême de surface
electronique / plasma

nitruration gazeuse /
surface 0,1 à 0,4 500°c xc fortement alliés idem ionique, mais moins cher (gaz d'ammoniaque)
carbonitruration

880 à apport carbone en surface, améliore la HV meilleure résistance à l'usure (dur au cœur
cémentation surface 0.3 ou - xc faiblement alliés
920°c tendre) peut de faire à la poudre d'os ou de corne

tous matériaux
chrome déco /
surface 0.01 50°c conducteurs ou rendus décoration + anticorrosion (relative)
nickelage
conducteurs par vernis

tous matériaux
chromage dur / étanche surface 0.02 50°c augmentation de la HV + anticorrosion
conducteurs

nickelage / véralisage tous matériaux


surface 0.01 50°c protection antirouille / déco / base pour d'autres traitement electrochimiques
(nickel dur) conducteurs

electrozinguage +
tous matériaux
passivation(zinguage surface 0.02 à 0.1 50°c anticorrosion + adoucissement de la surface par l'application ap.Zn d'un alcali
conducteurs
au bain)

zinguage au feu surface 0.04 ou + 440°c tts métaux anticorrosion

zinguage mécanique surface 0.05 ou + / aciers dépôt de poudre de zinc par contact mécanique (billes de verre) sur le métal

sulfonitruration surface 0.2 à 0.5 570°c ferreux augmentation de la résistance à l'usure + autolubrifiant

trempe par induction / à cœur / mi- xc faiblement et


/ >A trempe localisée
chalumeau profondeur fortement alliés

recuit de détente à cœur / <200°c xc trempés détend le matériau après un traitement brutal / adoucit en vue d'usinage

écrouissage à cœur / tts métaux augmente la ductilité et la malléabilité

augmente la ductilité et la limite élastique (matériaux cassants ap. trempe) mais abaisse
revenu à cœur / <500°c tts métaux trempés
(legerement) la dureté. Rev. de détente à 200°c

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.12 traitements th. et surf., 148
sommaire Traitements
epaisseur /
Nom type °c materiaux caractéristiques
profondeur
A = point de transformation à cœur du métal (point au-delà duquel le métal se trouve trempé si refroidi brusquement, ou recuit si refroidi lentement), HV = dureté de
surface, HB ou HRC = dureté à cœur

tts métaux conducteurs permet la préparation d'une surface en vue d'un chromage, nickelage en donnanat une
cuivrage surface 0.05 ou - 50°c ou rendus conducteurs meilleure"accroche" sur le matériau à traiter. Permet un chrome un nickel ou un argent
par vernis plus homogène

1° >A
double trempe à cœur / xc fortement alliés s'effectue 1°a haute temp, puis à temp modérée pour
2°<A

régénération à cœur / <A xc forgés trempe + revenu spécifique aux xc forgés, annule les points de surchauffe

anodisation dure surface 0.05 50°c aluminiums permet la formation d'une couche extra dure et résistante à l'abrasion sur les pcs en alu

anodisation déco surface 0.05 50°c aluminiums antioxydant décoratif et coloré (rouge, bleu, jaune, etc.. ) sur l'alu.

aluminisation surface 0.02 50°c xc anticorrosion pour haute température

phosphatation surface / / aciers décapage passivant de la surface, préparation avant peinture

moins traumatisant pour le matériau / permet des duretés différentes selon la profondeur
trempe étagée à cœur / >A xc fortement alliés
ou le besoin

tts métaux conducteurs


dorure (or) / argenture surface 0.01 à 0.03 50°c ou rendus conducteurs déco ou amélioration des contacts electriques
par vernis

oxydation anodique permettant la formation d'une couche protectrice anticorrodante et


éloxage surface 0.01 à 0.02 50°c aluminiums
colorée au besoin (ttes couleurs possibles)

poudrage surface 0.5 à 2 150°c tts métaux dépôt d'une couche plastique épaisse par adhésion de ce dernier sur la pièce chaude.

dépôt d'étain par trempage de la pièce dans un bain d'étain en fusion. Améliore le
étamage surface 0.1 ou + 250°c aciers, cuivreux.
brasage.anticorrodant.

dacromet (zinguage zinguage sans hydrogénisation, pas de fragilisation de sfc, bonne tenue en temp (<300°c)
surface 0.05 xc>1000rm / 300hv
anorganique) ne convient pas pour les pcs de moins de 4mm

diffusion d'étain dans une matrice d'acier. Dépôt electrolytique d'un alliage à base d'étain
200 à xc et inox, pcs chromées
stanal surface 15 à 30 microns suivi d'un traitement thermique de diffusion (200 à 550°c).améliore les possibilités de
550°c dur, fontes
lubrification. Utilisé pour la goujonnerie, articulations

Dépôt électrolytique d'étain suivi d'un traitement thermique de diffusion (300 à 400°C). La
alliages cuivreux (bronze,
300 à couche obtenue de dureté 400 à 700HV possède de très bonnes propriétés de frottement
Delsun surface 10 à 30 microns laiton, cupro-alu, cupro-
400°C (bas coefficient de frottement, anti-grippage par adhésion) et permet d'augmenter
nickel)
fortement la durée de vie des alliages cuivreux en condition de frottement.

laitonnage surface 0.01à 0.03 50°c tts metaux conducteurs déco, améliore la tenue des caoutchoucs et autres élastomères sur l'acier

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.12 traitements th. et surf., 149
sommaire Tailles standard de goupilles taraudées métriques

Ref D1 D2 D3 L1 L2 L3 L4 L5 L6 R1
2-230-4-50 4 M3 3,2 50 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-5-14 5 M3 3,2 14 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-8-18 8 M5 5,3 18 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-4-10 4 M3 3,2 10 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-12 4 M3 3,2 12 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-14 4 M3 3,2 14 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-16 4 M3 3,2 16 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-20 4 M3 3,2 20 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-24 4 M3 3,2 24 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-30 4 M3 3,2 30 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-32 4 M3 3,2 32 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-36 4 M3 3,2 36 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-4-40 4 M3 3,2 40 1,2 0,5 10 6 0,8 4
32-230-5-10 5 M3 3,2 10 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-12 5 M3 3,2 12 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-16 5 M3 3,2 16 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-18 5 M3 3,2 18 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-20 5 M3 3,2 20 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-24 5 M3 3,2 24 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-28 5 M3 3,2 28 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-30 5 M3 3,2 30 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-32 5 M3 3,2 32 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-36 5 M3 3,2 36 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-40 5 M3 3,2 40 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-45 5 M3 3,2 45 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-5-50 5 M3 3,2 50 1,5 0,7 10 6 1,0 5
32-230-6-12 6 M4 4,3 12 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-14 6 M4 4,3 14 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-16 6 M4 4,3 16 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-18 6 M4 4,3 18 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-20 6 M4 4,3 20 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-24 6 M4 4,3 24 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-28 6 M4 4,3 28 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-30 6 M4 4,3 30 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-32 6 M4 4,3 32 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-36 6 M4 4,3 36 1,5 0,9 10 6 1,0 6

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.13 Goupilles cylindriques, 150
sommaire Tailles standard de goupilles taraudées métriques

Ref D1 D2 D3 L1 L2 L3 L4 L5 L6 R1
32-230-6-40 6 M4 4,3 40 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-45 6 M4 4,3 45 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-50 6 M4 4,3 50 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-55 6 M4 4,3 55 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-6-60 6 M4 4,3 60 1,5 0,9 10 6 1,0 6
32-230-8-16 8 M5 5,3 16 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-20 8 M5 5,3 20 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-24 8 M5 5,3 24 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-28 8 M5 5,3 28 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-30 8 M5 5,3 30 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-32 8 M5 5,3 32 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-36 8 M5 5,3 36 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-40 8 M5 5,3 40 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-45 8 M5 5,3 45 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-50 8 M5 5,3 50 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-55 8 M5 5,3 55 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-60 8 M5 5,3 60 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-70 8 M5 5,3 70 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-80 8 M5 5,3 80 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-90 8 M5 5,3 90 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-8-100 8 M5 5,3 100 2,0 1,2 12 8 1,2 8
32-230-10-16 10 M6 6,4 16 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-20 10 M6 6,4 20 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-24 10 M6 6,4 24 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-28 10 M6 6,4 28 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-30 10 M6 6,4 30 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-32 10 M6 6,4 32 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-36 10 M6 6,4 36 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-40 10 M6 6,4 40 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-45 10 M6 6,4 45 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-50 10 M6 6,4 50 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-55 10 M6 6,4 55 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-60 10 M6 6,4 60 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-70 10 M6 6,4 70 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-80 10 M6 6,4 80 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-90 10 M6 6,4 90 2,5 1,5 16 10 1,2 10

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.13 Goupilles cylindriques, 151
sommaire Tailles standard de goupilles taraudées métriques

Ref D1 D2 D3 L1 L2 L3 L4 L5 L6 R1
32-230-10-100 10 M6 6,4 100 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-10-120 10 M6 6,4 120 2,5 1,5 16 10 1,2 10
32-230-12-20 12 M6 6,4 20 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-24 12 M6 6,4 24 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-28 12 M6 6,4 28 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-30 12 M6 6,4 30 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-32 12 M6 6,4 32 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-36 12 M6 6,4 36 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-40 12 M6 6,4 40 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-45 12 M6 6,4 45 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-50 12 M6 6,4 50 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-55 12 M6 6,4 55 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-60 12 M6 6,4 60 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-70 12 M6 6,4 70 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-80 12 M6 6,4 80 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-90 12 M6 6,4 90 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-100 12 M6 6,4 100 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-12-120 12 M6 6,4 120 3,0 1,8 16 10 1,2 12
32-230-14-32 14 M8 8,4 32 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-36 14 M8 8,4 36 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-40 14 M8 8,4 40 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-45 14 M8 8,4 45 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-50 14 M8 8,4 50 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-55 14 M8 8,4 55 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-60 14 M8 8,4 60 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-70 14 M8 8,4 70 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-80 14 M8 8,4 80 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-90 14 M8 8,4 90 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-100 14 M8 8,4 100 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-14-120 14 M8 8,4 120 3,5 2,0 20 12 1,2 16
32-230-16-32 16 M8 8,4 32 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-36 16 M8 8,4 36 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-40 16 M8 8,4 40 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-45 16 M8 8,4 45 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-50 16 M8 8,4 50 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-55 16 M8 8,4 55 4,0 2,5 20 12 1,2 16

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.13 Goupilles cylindriques, 152
sommaire Tailles standard de goupilles taraudées métriques

Ref D1 D2 D3 L1 L2 L3 L4 L5 L6 R1
32-230-16-60 16 M8 8,4 60 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-70 16 M8 8,4 70 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-80 16 M8 8,4 80 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-90 16 M8 8,4 90 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-100 16 M8 8,4 100 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-16-120 16 M8 8,4 120 4,0 2,5 20 12 1,2 16
32-230-20-32 20 M 10 10,5 32 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-40 20 M 10 10,5 40 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-45 20 M 10 10,5 45 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-50 20 M 10 10,5 50 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-55 20 M 10 10,5 55 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-60 20 M 10 10,5 60 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-70 20 M 10 10,5 70 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-80 20 M 10 10,5 80 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-90 20 M 10 10,5 90 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-100 20 M 10 10,5 100 5,0 3,0 25 16 1,6 20
32-230-20-120 20 M 10 10,5 120 5,0 3,0 25 16 1,6 20

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.13 Goupilles cylindriques, 153
sommaire Tailles standard de goupilles coniques taraudées métriques

Ref D1 D2 L1 R1
32-260-4-20 4 M3 20 4
32-260-4-24 4 M3 24 4
32-260-4-30 4 M3 30 4
32-260-4-40 4 M3 40 4
32-260-4-50 4 M3 50 4
32-260-4-60 4 M3 60 4
32-260-5-20 5 M3 20 5
32-260-5-24 5 M3 24 5
32-260-5-30 5 M3 30 5
32-260-5-36 5 M3 36 5
32-260-5-40 5 M3 40 5
32-260-5-50 5 M3 50 5
32-260-5-60 5 M3 60 5
32-260-6-20 6 M4 20 6
32-260-6-24 6 M4 24 6
32-260-6-30 6 M4 30 6
32-260-6-36 6 M4 36 6
32-260-6-50 6 M4 50 6
32-260-6-60 6 M4 60 6
32-260-6-80 6 M4 80 6
32-260-8-20 8 M5 20 8
32-260-8-24 8 M5 24 8
32-260-8-30 8 M5 30 8
32-260-8-36 8 M5 36 8
32-260-8-50 8 M5 50 8
32-260-8-60 8 M5 60 8
32-260-8-80 8 M5 80 8
32-260-10-24 10 M6 24 10
32-260-10-30 10 M6 30 10
32-260-10-32 10 M6 32 10
32-260-10-36 10 M6 36 10
32-260-10-40 10 M6 40 10
32-260-10-50 10 M6 50 10
32-260-10-100 10 M6 100 10
32-260-12-32 12 M8 32 12
32-260-12-36 12 M8 36 12
32-260-12-40 12 M8 40 12
32-260-12-50 12 M8 50 12
32-260-12-60 12 M8 60 12
32-260-12-80 12 M8 80 12
32-260-12-100 12 M8 100 12
32-260-16-40 16 M10 40 16
32-260-16-50 16 M10 50 16
32-260-16-60 16 M10 60 16
32-260-16-80 16 M10 80 16
32-260-16-100 16 M10 100 16

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.14 goupilles coniques, 154
Alliages exotiques à très bas point de fusion sommaire

Alliage de DARCET : 8 parts de bismuth (50%)+5 parts de plomb (31.25%)+3 parts d'étain (18.75%)
Il fond à 95°c. Si on lui ajoute 1/10 de mercure (ce que nous ne recommandons pas), il fond à 76°c.

autre définition (Larousse): Alliage à bas point de fusion (95 °C), constitué par 50 % de bismuth, 25 % de plomb
et 25 % d'étain, et utilisé pour fabriquer des éléments fusibles de sécurité ou couler des moulages permettant
des réglages mécaniques (matrices, poinçons).

Autre alliage : avec bismuth 52% - plomb 32% - étain 16% -- cet alliage fond aussi à 95°.
Alliage de LICHTENBERG : bismuth 50 % - plomb 20 % - étain 20 % -- Il fond à 96°
Alliage Cerro Low sn+bi+pb+cd+in il fond à 47°c
http://www.metaconcept-international.fr/Produits_a80.html,
http://www.bertrandias.fr/index.asp?id=353

Alliage de NEWTON : bismuth 50% - plomb 31,2 % - étain 18,8 % -- Il fond à 97°.
Alliage avec 12,5 % de cadmium - 50 % de bismuth - 25 % de plomb - 12,5 % d'étain.
Cet alliage fond à 47° mais le cadmium est un métal à éviter encore plus que les autres.
La remarque est la même pour : cadmium 18% - plomb 32% - étain 50% qui fond à 145°.
Celui avec 62 % d'étain - 36 % de plomb - 2 % d'argent fond à 178°.
Le simple alliage de 63 % d'étain et de 37 % de plomb fond à 183°.
Celui de 69,5 % d'étain et de 30,5 % de plomb fond à 189°.
Celui de 74 % d'étain et de 26 % de plomb fond à 191°.
Celui de 53 % d'étain et de 47 % de plomb fond à 196°.
Celui de 36 % d'étain et de 64 % de plomb fond à 241°
Celui de 60 % d'étain - 39,7 % de plomb - 0, 3 % d'antimoine fond à 188°.
A votre portée, quand vous aurez la pierre, l'alliage de : or 80 % - étain 20 % qui fond à 280°.
Celui de : plomb 93,5 - étain 5 % - argent 1,5 % qui fond à 301°
reste d'un coût très abordable.
Antifriction : étain 75 % - antimoine 12,5 % - cuivre 12,5 % -- Il fond à 233°.
La soudure des plombiers à 25 % d'étain et 75 % de plomb fond à 240°.
Il en existe de nombreuses variantes avec un rapport étain/plomb de 60/40 à 40/60.
Les températures de fusion qui en résultent vont de 200° à 250°.
Le respect scrupuleux des proportions pondérales est primordial pour l'obtention de la température de fusion.
L'étain fond à 232°.
Le bismuth fond à 272°.
Le cadmium fond à 321°
Le plomb fond à 327°.
Le plomb et l'étain se trouvent à prix raisonnable chez les ferrailleurs.
Pour info uniquement :
Le gallium est liquide à la température ambiante, 29,5°. (thermomètres médicaux).
Le césium est liquide à partir de 28,5°.

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.15 alliages exotiques, 155
Caoutchoucs et élastomères sommaire

NR BR SBR
Caoutchouc Caoutchouc Caoutchouc
Naturel Butadiène Butadiène Styrène

Intervalle de dureté [Shore A] 30-95 45-80 40-95


Poids autonome [g/cm3] 0.93 0,93 0,94
Température de travail maximum [°C] 80 100 100
Température de travail minimum [°C] -50 -60 -40
Résistance à la traction (matériel pur) [kg/cm²] >210 >70 >210
Résistance à la traction (matériel comblé) [kg/cm²] >300 >200 >240
Coefficient de dilatation thermique [10-6mm/mm°C] 130 130 130
Coefficient de frottement dynamique - - 1,70
Maintient continu B/C C/D B/C
Caractéristique d’élasticité A A B/C
Caractéristique d’élasticité à faible température A A B/C
Caractéristique d’isolation électrique A B/C B/C
Résistance au feu E E E
Résistant à l’air et à l’ozone C/D C/D C/D
Résistant à la perméabilité de gaz C/D C/D C/D
Résistant à la déchirure A C/D C/D
Résistant à l’usure B/C A A
Collage aux métaux B/C B/C B/C
Collage au textile B/C B/C B/C
Indice prix – fonction 1 1 0,85

A bon

B satisfaisant

C passable

D douteuse

E mauvaise

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.16 caoutchoucs, 156
NBR CR
Caoutchouc Caoutchouc
Nitrile Chloroprène

Intervalle de dureté [Shore A] 40-95 40-90

Poids autonome [g/cm3] 1,0 1,23

Température de travail maximum [°C] 120 100

Température de travail minimum [°C] -40 -40

Résistance à la traction (matériel pur) [kg/cm²] >70 >280

Résistance à la traction (matériel comblé) [kg/cm²] >240 >280

Coefficient de dilatation thermique [10-6mm/mm°C] 115 135

Coefficient de frottement dynamique 0,70-1,20 0,90

Maintient continu B/C B/C

Caractéristique d’élasticité B/C B/C

Caractéristique d’élasticité à faible température C/D C/D

Caractéristique d’isolation électrique E C/D

Résistance au feu E B/C

Résistant à l’air et à l’ozone E A

Résistant à la perméabilité de gaz B/C B/C

Résistant à la déchirure B/C B/C

Résistant à l’usure B/C B/C

Collage aux métaux B/C B/C

Collage au textile B/C B/C

Indice prix – fonction 1,5 2

A bon

B satisfaisant

C passable

D douteuse

E mauvaise

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.16 caoutchoucs, 157
EPDM
VMQ FKM
Caoutchouc
Caoutchouc en Caoutchouc
Diène Propylène
Silicone Élastomère Fluoro
Éthylène

Intervalle de dureté [Shore A] 40-90 20-80 55-90

Poids autonome [g/cm3] 0,86 1,00 1,60-2,10

Température de travail maximum [°C] 145 200-240 250

Température de travail minimum [°C] -40 -60 -30

Résistance à la traction (matériel pur) [kg/cm²] >70 40-100 >120

Résistance à la traction (matériel comblé) [kg/cm²] >210 40-100 >170

Coefficient de dilatation thermique [10-6mm/mm°C] 165 185 150

Coefficient de frottement dynamique 0,80 0,60-1,10 0,50

Maintient continu A A C/D

Caractéristique d’élasticité B/C B/C B/C

Caractéristique d’élasticité à faible température B/C A E

Caractéristique d’isolation électrique A A B/C

Résistance au feu E B/C A

Résistant à l’air et à l’ozone A A A

Résistant à la perméabilité de gaz C/D C/D A

Résistant à la déchirure B/C C/D B/C

Résistant à l’usure B/C E B/C

Collage aux métaux C/D C/D C/D

Collage au textile C/D C/D C/D

Indice prix – fonction 1,5 8,4 30

A bon

B satisfaisant

C passable

D douteuse

E mauvaise

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.16 caoutchoucs, 158
sommaire Résistance des bois
toutes les valeurs sont en Kg/cm2
pin sylvestre
limite de
% humidité module de young Rm (kg/cm2)
proportionnalité
traction || 13 90000 790
compression || 18 96000 155 280
flexion 23 108000 200 470
glissement 25 45

pin
limite de
% humidité module de young Rm (kg/cm2)
proportionnalité
traction || 16 92000 750
compression || 19 99000 150 245
flexion 29 111000 230 420
glissement 38 40

bois durs
limite de
% humidité module de young Rm (kg/cm2)
proportionnalité
traction || 225000 1000
compression || 213000 638
flexion 16 201000 357 1145
glissement 105

chêne
limite de
% humidité module de young Rm (kg/cm2)
proportionnalité
traction || 108000 475 965
compression || 103000 150 345
flexion 24 100000 215 600
glissement 75

hêtre
limite de
% humidité module de young Rm (kg/cm2)
proportionnalité

traction || 180000 580 1340


compression || 169000 100 320
flexion 17 128000 240 670
glissement 85

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.17 Bois, 159
Electrotechnique (données et tables) sommaire

Table de Specifications de cables AWG (American Wire Gauge)


Diamètre (d) surface cuivre Aluminum intensité max tours de cable
AWG sizes kcmil
ohms pour ohms pour cablage
pouces mm (d² x 1000 mm² ohms au km ohms au km moteur au pouce au cm
1000 pieds 1000 pieds d'armoire
inches)
0000 0.4600 11.68 211.60 107.22 0.05 0.16 0.08 0.26 380.00 302.00 2.17 0.86
000 0.4096 10.40 167.77 85.01 0.06 0.20 0.10 0.33 328.00 239.00 2.44 0.96
00 0.3648 9.27 133.08 67.43 0.08 0.26 0.13 0.42 283.00 190.00 2.74 1.08
0 0.3249 8.25 105.53 53.47 0.10 0.32 0.16 0.53 245.00 150.00 3.08 1.21
1 0.2893 7.35 83.69 42.41 0.12 0.41 0.20 0.67 211.00 119.00 3.46 1.36
2 0.2576 6.54 66.37 33.63 0.16 0.51 0.26 0.84 181.00 94.00 3.88 1.53
3 0.2294 5.83 52.63 26.67 0.20 0.65 0.32 1.06 158.00 75.00 4.36 1.72
4 0.2043 5.19 41.74 21.15 0.25 0.82 0.41 1.34 135.00 60.00 4.89 1.93
5 0.1819 4.62 33.10 16.77 0.31 1.03 0.51 1.69 118.00 47.00 5.50 2.16
6 0.1620 4.12 26.25 13.30 0.40 1.30 0.65 2.13 101.00 37.00 6.17 2.43
7 0.1443 3.67 20.82 10.55 0.50 1.63 0.82 2.68 89.00 30.00 6.93 2.73
8 0.1285 3.26 16.51 8.37 0.63 2.06 1.03 3.38 73.00 24.00 7.78 3.06
9 0.1144 2.91 13.09 6.63 0.79 2.60 1.30 4.27 64.00 19.00 8.74 3.44
10 0.1019 2.59 10.38 5.26 1.00 3.28 1.64 5.38 55.00 15.00 9.81 3.86
11 0.0907 2.30 8.23 4.17 1.26 4.13 2.07 6.79 47.00 12.00 11.00 4.34
12 0.0808 2.05 6.53 3.31 1.59 5.21 2.61 8.56 41.00 9.30 12.40 4.87
13 0.0720 1.83 5.18 2.63 2.00 6.57 3.29 10.79 35.00 7.40 13.90 5.47
14 0.0641 1.63 4.11 2.08 2.53 8.28 4.14 13.58 32.00 5.90 15.60 6.14
15 0.0571 1.45 3.26 1.65 3.18 10.45 5.22 17.13 28.00 4.70 17.50 6.90
16 0.0508 1.29 2.58 1.31 4.02 13.18 6.59 21.62 22.00 3.70 19.70 7.75
17 0.0453 1.15 2.05 1.04 5.06 16.61 8.31 27.26 19.00 2.90 22.10 8.70
18 0.0403 1.02 1.62 0.82 6.39 20.95 10.50 34.45 16.00 2.30 24.80 9.77
19 0.0359 0.91 1.29 0.65 8.05 26.41 13.20 43.31 14.00 1.80 27.90 11.00
20 0.0320 0.81 1.02 0.52 10.15 33.30 16.70 54.79 11.00 1.50 31.30 12.30
21 0.0285 0.72 0.81 0.41 12.80 41.99 21.00 68.90 9.00 1.20 35.10 13.80
22 0.0253 0.64 0.64 0.32 16.14 52.95 26.50 86.94 7.00 0.92 39.50 15.50
23 0.0226 0.57 0.51 0.26 20.36 66.80 33.40 109.58 4.70 0.73 44.30 17.40
24 0.0201 0.51 0.40 0.20 25.67 84.22 42.10 138.12 3.50 0.58 49.70 19.60
25 0.0179 0.45 0.32 0.16 32.37 106.20 53.10 174.21 2.70 0.46 55.90 22.00
26 0.0159 0.40 0.25 0.13 40.81 133.89 67.00 219.82 2.20 0.36 62.70 24.70
27 0.0142 0.36 0.20 0.10 51.47 168.86 84.40 276.90 1.70 0.29 70.40 27.70
28 0.0126 0.32 0.16 0.08 64.90 212.93 106.00 347.77 1.40 0.23 79.10 31.10
29 0.0113 0.29 0.13 0.06 81.84 268.50 134.00 439.63 1.20 0.18 88.80 35.00
30 0.0100 0.25 0.10 0.05 103.20 338.58 169.00 554.46 0.86 0.14 99.70 39.30
31 0.0089 0.23 0.08 0.04 130.10 426.84 213.00 698.82 0.70 0.11 112.00 44.10
32 0.0080 0.20 0.06 0.03 164.10 538.39 269.00 882.55 0.53 0.09 126.00 49.50
33 0.0071 0.18 0.05 0.03 206.90 678.81 339.00 1112.20 0.43 0.07 159.00 62.40
34 0.0063 0.16 0.04 0.02 260.90 855.97 428.00 1404.20 0.33 0.06 200.00 78.70
35 0.0056 0.14 0.03 0.02 329.00 1079.40 540.00 1771.65 0.27 0.04 252.00 99.30
36 0.0050 0.13 0.03 0.01 414.80 1360.89 681.00 2234.25 0.21 0.04 318.00 125.00
37 0.0045 0.11 0.02 0.01 523.10 1716.21 858.00 2814.96 0.17 0.03
38 0.0040 0.10 0.02 0.01 659.60 2164.04 1080.00 3543.31 0.13 0.02
39 0.0035 0.09 0.01 0.01 831.80 2729.00 1360.00 4461.94 0.11 0.02
40 0.0031 0.08 0.01 0.00 1049.00 3441.60 1720.00 5643.04 0.09 0.01
41 0.0028 0.07 0.01 0.00 1287.97 4225.62
42 0.0025 0.06 0.01 0.00 1585.12 5200.52
43 0.0022 0.06 0.00 0.00 2070.36 6792.52

Mémo méca 2013 Publié sous licence GNU / GPL 4.18 données electrotechnique, 160
sommaire Dimensions standard des moteurs electriques

Moteurs asynchrones triphasés

intensité mini Intensité Intensité Intensité Intensité Intensité


intensité de
Intensité en intensité de acceptée par le en en en en en
démarrage intensité mini
Kw HP fonction (A) démarrage contacteur de cos phi fonction fonction fonction fonction fonction
étoile-triangle du disjoncteur
sous 380v tri direct (A) démarrage (A) sous (A) sous (A) sous (A) sous (A) sous
(A)
(etoile-triangle) 220v tri 380v tri 440v tri 600v tri 660v tri

0.2 0.3 0.7 2 2 16 0.434 1.2 0.70 0.60 0.44 0.40


0.33 0.5 1.1 2 2 16 0.456 1.9 1.10 0.95 0.70 0.63
0.5 0.7 1.4 2 2 16 0.543 2.4 1.40 1.21 0.89 0.81
0.8 1.1 2.10 4 4 16 0.579 3.6 2.10 1.81 1.33 1.21
1.1 1.5 2.6 4 4 16 0.643 4.5 2.6 2.2 1.6 1.5
1.5 2 3.6 6 4 (16) 22 16 0.633 6.2 3.6 3.1 2.3 2.1
2.2 3 5 10 6 (16) 22 16 0.669 8.6 5.0 4.3 3.2 2.9
3 4 6.6 16 10 (16) 22 16 0.691 11.4 6.6 5.7 4.2 3.8
4 5.5 8.5 20 16 (16) 22 16 0.715 15 8.5 7.3 5.4 4.9
5.5 7.5 11.5 25 20 (16) 22 16 0.727 20 11.5 9.9 7.3 6.6
7.5 10 15.5 35 25 (25) 22 25 0.735 27 15.5 13.4 9.8 8.9
11 15 22.2 35 35 (40) 30 40 0.753 38 22.2 19.2 14.1 12.8
15 20 30 50 35 (40) 30 40 0.760 52 30 26 19 17
22 30 44 63 50 (63) / 60 60 0.760 76 44 38 28 25
30 40 57 80 63 (63) / 60 60 0.800 98 57 49 36 33
45 66 85 125 100 90 100 0.804 147 85 73 54 49
55 75 104 160 125 110 100 0.804 180 104 90 66 60
75 100 140 200 160 150 200 0.814 242 140 121 89 81
90 125 168 225 200 220 200 0.814 290 168 145 106 97
110 150 205 300 250 220 200 0.815 354 205 177 130 118
132 180 245 400 300 300 400 0.819 423 245 212 155 141
160 220 290 430 300 300 400 0.838 501 290 250 184 167
200 270 360 500 430 480 400 0.844 622 360 311 228 207
240 325 430 630 500 480 480 0.848 743 430 371 272 248

4.19 moteurs elec 161


Source:JM Perreault motors Ltd

4.19 moteurs elec 162


4.19 moteurs elec 163
4.19 moteurs elec 164