Vous êtes sur la page 1sur 7

TRANSMISSION D’INFORMATIONS PAR ONDES ELECTROMAGNETIQUES

MODULATION D’AMPLITUDE

I - LES ONDES HERTZIENNES


1. Définition : Les ondes électromagnétiques sont dues à la propagation d'un champ électrique E et
d'un champ magnétique B variables. Elles se propagent dans le vide à la célérité c = 3.108 m.s-1. Leurs
fréquences sont comprises entre 3.105 Hz et 3.1011 Hz.
Les ondes hertziennes sont des ondes électromagnétiques qui véhiculent des informations (sons,
musiques, images…) sur de grandes distances sans aucun support matériel.
C'est le physicien allemand Hertz qui produit en 1887 les premières ondes électromagnétiques.
Les ondes hertziennes sont caractérisées par une fréquence f (en Hz), une longueur d'onde  (en m)
et une vitesse de propagation dans le vide ou l'air c.
a) la relation entre f,  et c :
b) Les ondes hertziennes ont leurs fréquences comprises entre 300 kHz et 300 GHz. Calculer leurs
domaine de longueurs d’ondes :
c) Compléter le document ci-dessous en indiquant à chaque domaine les types d’ondes électromagnétiques
suivants : infrarouge, rayon X, ultra-violet, ondes hertziennes, rayon lumineux et visible.

0,1 nm 10 nm 400 nm 780 nm 1mm 10 km 

Type
d'onde

 (Hz) 3x10 18 3x10 16 7,5x10 14


3,85x10 14
3x10 11 3x10 4

II - RECEPTION ET EMISSION DES ONDES ELECTROMAGNETIQUES PAR


VOIES HERTZIENNES
1) Réception et émission des ondes électromagnétiques par
des antennes .

III – NECESSITE DE LA MODULATION D’AMPLITUDE


 Les informations que l'on transmet par ondes hertziennes (paroles, musiques, images ....)
correspondent à des signaux dont les fréquences sont de l'ordre du kilohertz (de 20 Hz à 20 kHz
pour les ondes sonores). Ces signaux basses fréquences (BF) ne peuvent pas être émis directement
car plusieurs problèmes se posent :

 La propagation des ondes BF se fait sur de faibles distances car les signaux sont fortement
amortis.
 le brouillage des informations à transmettre à cause de signaux parasites (signaux industriels à 50
Hz) ou des signaux de même fréquence émis par des stations différentes

 Dimensions des antennes de réception de l'ordre de grandeur de la longueur d'onde  des


signaux à transmettre: ( =c/f = 3.108 / 103 = 3.105 m = 300 km !!!)

 Ainsi, l'idée de transmettre des informations par une onde de fréquence élevée est naturellement
apparue. Les informations sont alors inscrites ou modulées dans une onde de haute fréquence (HF).

IV-TYPES DE MODULATIONS D’AMPLITUDES

ce type de modulation correspond à une


La modulation modification de l’amplitude de l’onde
d’amplitude ( AM ) porteuse par le signal information.

ce type de modulation correspond à une


La modulation de variation de la fréquence de l’onde
fréquence ( FM ) porteuse par le signal information.

ce type de modulation correspond à une


La modulation de phase variation par saut de phase de l’onde
( PM ) porteuse

A - Principe de la modulation d’amplitude


L’information à transmettre est contenue dans un signal électrique uS(t) de basse fréquence.

Pour le transporter, on utilise une « onde porteuse » de haute fréquence.

L’amplitude de l’onde porteuse est modulée par le signal électrique de basse fréquence.

Ceci est effectué par un modulateur.

Tension modulante

us(t) = Usmax.cos 2fst


Modulateur
Tension modulée en amplitude
D’amplitude
um(t) = [a.us(t) + b].cos 2fPt

Tension de la porteuse

uP(t) = UPmax.cos 2fPt

Notations utilisées :

 Signal sinusoïdal porteur haute fréquence : uP(t) = UP.cos(2.fP.t)


 Signal sinusoïdal contenant l'information à transmettre, signal modulant:

S(t) = Sm.cos(2.fm.t) avec fP >> fm

 Tension continue de décalage ajoutée à S(t) : U0


La modulation d'amplitude consiste à …………………. l'amplitude de l'onde porteuse haute
fréquence par le signal …………………………………..

B - Réalisation pratique: utilisation d'un montage multiplieur de tension


Pour moduler l'amplitude de l'onde porteuse
on utilise un multiplieur qui réalise le produit
du signal informatif décalé [S(t)+U0] par le
signal porteur uP(t).

La tension de sortie s(t) du multiplieur,


modulée en amplitude s'écrit alors :
s(t) = k  [um(t) + U0]  uP(t) avec k = 0,1 V-1 =
constante

Um
En posant : A = k  U0  UP et m= appelé …………………………
U0

s(t )  A  [1 + m  cos(2 .f m .t)]  cos(2 .f P .t)


Amplitude modulée cosinus du signal
par le signal décalé u p (t )

On peut interpréter le signal s(t) comme étant le signal de l'onde porteuse uP(t) dont

l'amplitude UP est remplacée par le terme A × [1 + m.cos(2.fm.t)] correspondant à


une amplitude modulée par le signal informatif.

IV – ETUDE EXPERIMENTALE DE LA MODULATION D’AMPLITUDE


A –signal modulant

B-signal porteur
c-Signal modulé

D- taux de modulation

Smax - Smin
Le taux de modulation m est défini par: m =
Smax + Smin

Sm
avec m =
U0

D - Influence du taux de modulation m sur la qualité de la modulation


d’amplitude
m Forme de signal modulé Forme en Qualité de
mode XY modulation

m 1 Bonne qualité

S m U 0

Surmodulation

m 1 (mauvaise
qualité)
S m U 0

Modulation
critique
m 1

S m U 0

E- conditions d’obtention une bonne modulation


 fP >> fm

 m 1

F - Analyse spectrale du signal modulé s(t)


Le signal modulé en amplitude s(t) = A.[1 + m.cos(2 fm.t) ].cos(2 f P.t) peut s'écrire
comme la somme de trois fonctions cosinus en utilisant la relation:
cos(a).cos(b) = 1/2.[ cos(a+b) + cos(a-b)].

A.m A.m
s(t) = A.cos(2f P t) + cos (2fP + fS)t) + cos (2f P - fS)t)
2 2
Lorsque la tension modulante et la porteuse sont des tensions sinusoïdales, de fréquences respectives f S et fP, la
tension modulée en amplitude est la somme de 3 tensions sinusoïdales de fréquences fP, fP + fS et fP - fS

Spectre en fréquence :

la tension modulée occupe la bande de fréquences (fP - fS ; fP + fS)

Une bande de fréquences de largeur minimale 2 fS, centrée en fP, est


nécessaire à la propagation et à la réception du signal à transmettre.

V-DEMODULATION
La démodulation consiste à récupérer le signal informatif modulant qui est contenu dans la partie supérieure
(ou inférieure) de l’enveloppe du signal modulé en amplitude.
a- Montage RC série : filtre passe-bas

Un montage qui laisse passer les signaux


basses fréquences est appelé filtre passe-bas.
Ce type de filtre « coupe » les hautes-fréquences.
b- Détecteur d’enveloppe

-Rôle de la diode : La diode de détection ne laisse passer le courant que lorsque la tension à ses bornes est
supérieure à une tension appelée « tension de seuil ».c’est le redressement.

Tension modulée tension après le détecteur d’enveloppe

Condition d’obtention une démodulation de bonne qualité :

Il faut que la constante de temps τ du dipôle RC soit très supérieure à la période Tp de la porteuse
tout en restant inférieure à la période T du signal modulant. Tp<<τ<Ts.

c- Elimination de la composante continue


Pour éliminer cette composante continue ‘’ tension de décalage ‘’ on
ajouter le montage suivant :

Bilan
Schéma électrique global du circuit de démodulation :

VI-Réalisation d’un simple radio


Démodulation d’un signal modulé en amplitude
L’antenne réceptrice va recevoir le signal modulé. Il faut donc le démoduler pour retrouver le signal
modulant qui est l’information à transmettre.

La réception de l’onde radio.

 L’élément 1 est appelé circuit d'accord (ou circuit bouchon).

L'antenne capte les ondes électromagnétiques émises par tous les émetteurs environnants. Le circuit LC parallèle
permet de sélectionner l'onde que l'on souhaite capter et élimine les autres ondes indésirables.
 L’élément 2 permet ‘détecteur d’enveloppe’ d'éliminer le signal de la porteuse et de ne conserver que
l'enveloppe du signal modulé reçu. (avec la diode, C2 et R1).

Il permet également d’éliminer la tension de décalage ( avec C3 et R2).

 L’élément 2 permet de démoduler le signal modulé reçu par l’anntenne.

 La diode ne laisse passer le courant que dans un seul sens et élimine ainsi les valeurs négatives de la tension
modulée en amplitude.