Vous êtes sur la page 1sur 6

Carnet de vocabulaire 03/12/10 12:28

Compartir Informar sobre mal uso Siguiente blog»

carnet de vocabulaire
DES DÉFINITIONS SIMPLES DES MOTS DE VOCABULAIRE EMPLOYÉS EN HISTOIRE, EN GÉOGRAPHIE OU EN
ÉDUCATION CIVIQUE.

samedi 29 septembre 2007

classe d'âge
C'est une
notion de
démographie.

Une classe
d'âge, c'est
un groupe de
gens qui ont
à peu près le
même âge, à
quelques
années près.
De ce fait, ils
ont plus ou index
moins les
a (2)
mêmes
B (3)
C (7)
D (3)
comportements, et font donc globalement partie du même groupe de
E (4)
population. On distingue souvent les catégories suivantes :
F (1)
- les enfants sont ceux qui vont à l'école, ne possèdent rien à eux, sont I (4)
sous la responsabilité de leurs parents, ... de 0 à 14 ans, à peu près
L (2)
- les adolescents (14 - 20 ans) vont au collège, au lycée, ont de l'argent
de poche en général et en tous cas influent sur la consommation de leurs M (6)
parents (aaahhh ! la Nintendo DS, le coca, les vêtements de marque...). N (2)
Ils ont souvent aussi un sale caractère mais comme on les aime bien on O (2)
leur pardonne ! ;-)
- les adultes : ils travaillent, vivent souvent en couple, font des enfants, P (6)
consomment, ... R (3)
- les retraités : ils ont du temps libre, de l'argent (enfin, aujourd'hui, ça S (4)
n'a pas toujours été et ne sera pas toujours le cas).
- les personnes âgées, ou 4ème âge, sont dépendants des autres pour T (2)
leur vie quotidienne.
en savoir plus ? consultez...
Tout cela est assez caricatural, je vous l'accorde. Cela sert à dessiner les
Les repères chronologiques
grands traits des comportements économiques et sociaux. On peut étudier
des classes d'âge plus petites en fonction du sujet sur lequel on Le blog Histoire-Géo pour les
s'interroge. Par exemple, si on étudie le passage à la retraite, on prendra collégiens
la classe d'âge 55-65 ans.
publié par caroline jouneau-sion 0 commentaires
libellés : c
les sites des professeurs
Le Spoutnik illustré
Cahier de texte 4 Dominici
Bolcheviks Cahier de texte en ligne

Les Bolcheviks sont les contributeurs

http://voc-hgec.blogspot.com/search?updated-max=2007-09-30T20%3A44%3A00%2B02%3A00&max-results=20 Página 1 de 6
Carnet de vocabulaire 03/12/10 12:28

contributeurs
communistes révolutionnaires
de Russie, menés par Lénine, Caroline Jouneau-Sion
qui prennent le pouvoir par un Profcdj
coup d'Etat en octobre 1917. F. Moreda

A l'origine, il n'existait qu'un seul Christine Galopeau


parti marxiste en Russie : le Parti La classe-relais de la Sarthe
Ouvrier Social Démocrate Russe Emmanuel Maugard
(POSDR) qui s'est scindé en 1903
C. Tambareau
entre les Bolcheviks (majoritaires)
et les Mencheviks (minoritaires). Anthony Lozac'h
Ils s'opposaient sur les modalités
que devraient prendre la
Révolution. Les deux sont affiliés à
la Seconde Internationale,
organisation qui réunit les partis
socialistes de la planète.
En 1922, l'année de la fondation de l'URSS par Lénine, le parti bolchevik
devient le Parti Communiste de l'Union Soviétique (PCUS). Lénine a fondé
en 1919 la IIIe Internationale ou l'Internationale communiste, appelée
aussi Komintern.
publié par anthony lozac'h 0 commentaires
libellés : b

Poilus
Le terme de poilus désigne communément les soldats français de la
Première guerre mondiale (1914-1918). Pourquoi ce nom ?

l'hygiène est rudimentaire au front


le port de la moustache est obligatoire pour les soldats jusqu'en
1917
Le poil était alors un symbole de virilité et de courage

Le terme s'est imposé rapidement, notamment à l'arrière dans les


journaux. Pourtant entre eux, les soldats se donnaient d'autres surnoms
comme PCDF ou biffins. Les Français surnommaient les Allemands les
boches.

Pour une définition plus complète des poilus, et pour découvrir les autres
noms donnés aux soldats, rendez-vous sur le site du CRID 14-18.

Source de la photographie.
publié par anthony lozac'h 0 commentaires
libellés : p

vendredi 28 septembre 2007

Propagande
Action exercée sur des individus pour les convaincre de la supériorité
d'une idéologie ou d'une politique.
Durant les guerres, elle permet d'entretenir le moral des soldats et des
civils.
Dans les régimes totalitaires, elle permet de convaincre de la justesse des
chois politiques, de définir les objectifs à atteindre, de désigner les
ennemis du régime.
AU XXème siècle, la propagande prend la forme d'affiches, de films
(comme ceux d'Eisenstein...)
publié par f. moreda 0 commentaires
libellés : p

Démocratie
La démocratie est un système politique où la souveraineté
appartient au peuple. Et non pas à une seule personne (monarchie) ou
à un groupe de personne (oligarchie).

La première forme de démocratie est apparue à la fin du VIe siècle avant


J.C. à Athènes avec les réformes de Clisthène. Elle symbolise l'apogée de

http://voc-hgec.blogspot.com/search?updated-max=2007-09-30T20%3A44%3A00%2B02%3A00&max-results=20 Página 2 de 6
Carnet de vocabulaire 03/12/10 12:28

la cité au Ve siècle avant-J.C.

La démocratie renaît au 18e siècle


sous l'influence des idées des
Lumières. Elle se diffuse d'abord
en Occident. Aujourd'hui, la
majorité des pays de la planète
(en bleu sur la carte de Wikipedia)
se revendique démocratique.
Pourtant, celle-ci revêt une
géométrie très variable. Ainsi compte-t-on des républiques, des
monarchies, des fédérations qui sont démocratiques !

Quels critères retient-on pour qualifier la démocratie ?

la souveraineté appartient au peuple, qui l'exerce directement


ou par ses représentants.
Le Suffrage est universel, direct et secret. La règle de la
majorité est appliquée.
Le multi-partisme garantit une alternance au pouvoir entre
différents partis politiques.
Les droits de l'Homme sont respectés.
Les pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire sont séparés et
indépendants

Pour en savoir plus, je vous recommande la lecture d'un ouvrage court et


très intéressant sur le sujet : La Démocratie de l'Antiquité à nos jours !
publié par anthony lozac'h 0 commentaires
libellés : d

Monarchie
La monarchie est un type de
régime politique où le pouvoir
est détenu par un seul, qui
peut être prince, roi, sultan ou
empereur.
Ce mot vient du grec : mono (un)
et archein (pouvoir,
commandement).

A l'époque moderne, une forme


particulière de la monarchie
s'impose en Europe : la monarchie
absolue. Mais une monarchie ne
signifie pas forcément que tous les
pouvoirs sont concentrés dans une
seule main. En 1689, le Parlement
anglais limite le pouvoirs du Roi
avec le Bill of Rights : on parle
alors de monarchie parlementaire.
Quand l'organisation des pouvoirs
est fixée par une constitution, on
parle de monarchie
constitutionnelle.

Au 18e siècle, sous l'influence des


Lumières, on parle également des
monarchies éclairées (par les
Lumières) pour qualifier les
monarques sensibles aux discours
des philosophes.
Aujourd'hui, de nombreux pays
européens sont encore des
monarchies, comme la Belgique, le
Luxembourg, les Pays-Bas, la
Suède, le Danemark ou encore
pour prendre des exemples plus connus le Royaume-Uni et l'Espagne !
Cela ne les empêche pas d'être des démocraties.

La vie de monarque n'est pas toujours des plus heureuses. Regarde les
peintures de Louis XVI et de Charles Ier. Ces deux rois ont un point
commun : leur mort ! Si tu veux en savoir plus, clique sur les images.
publié par anthony lozac'h 0 commentaires

http://voc-hgec.blogspot.com/search?updated-max=2007-09-30T20%3A44%3A00%2B02%3A00&max-results=20 Página 3 de 6
Carnet de vocabulaire 03/12/10 12:28

libellés : m

Régime politique
Un régime politique, c'est une forme d'organisation du pouvoir dans un
état.

Autrement dit : c'est la façon dont un état est dirigé.

On peut trouver :
- des monarchies (absolues, constitutionnelles, parlementaires)
- des empires
- des républiques
- des dictatures

Certains régimes sont des démocraties, d'autres des régimes autoritaires.


publié par caroline jouneau-sion 0 commentaires
libellés : r

jeudi 27 septembre 2007

Saint-Empire
Son nom complet est "Saint-Empire romain germanique". Il est l'héritier
de l'empire carolingien.
Même s'il se dit "empire romain", il n'a en réalité que très peu à voir avec
l'empire romain ou même avec l'empire carolingien.

En effet,
l'empereur
est élu par
les Grands de
Germanie
depuis la fin
des
carolingiens
en 911, et
sacré par le
pape depuis
962.
Cependant les
princes (ducs
et grands
ducs) gardent
une très forte

indépendance, allant parfois jusqu'à se révolter contre l'empereur si celui-


ci ne les laissait pas participer au gouvernement.

Les grandes décisions étaient prises par les princes (les Grands) en
assemblée, qu'on appelait la Diète.

Dans l'empire, il y avait de nombreuses langues différentes, de nombreux


états différents, et même des religions différentes puisqu'une partie des
princes étaient protestants, l'autre partie étant catholique.

Pas très uni, comme empire !!! Et pourtant : c'est dans ce premier
"Reich" (empire, en allemand) que les Allemands ont forgé leur sentiment
national.

En savoir plus
Image : carte du Saint-Empire en 1512 - Source de l'image : Wikipedia
publié par caroline jouneau-sion 0 commentaires
libellés : e, s

Bourgeois

http://voc-hgec.blogspot.com/search?updated-max=2007-09-30T20%3A44%3A00%2B02%3A00&max-results=20 Página 4 de 6
Carnet de vocabulaire 03/12/10 12:28

Au moyen-
âge et à
l'époque
moderne, c'est un habitant d'une ville qui dirige la ville, ou en tous cas
qui a des droits politiques dans la ville.

Depuis la révolution française et l'établissement d'une certaine égalité


entre les citoyens, le mot a changé de sens : cela devient synonyme de
"riche".

Pour connaître le sens du mot "bourgeois", il faut donc d'abord savoir de


quelle époque vous parlez.

Ce tableau de Jan Steen, le Bourgmestre de Delft et sa fille, (1655), représente


un bourgeois sur le pas de sa porte. Par contraste, une mendiante
demande l'aumône.

source : http://www.latribunedelart.com/

publié par caroline jouneau-sion 0 commentaires


libellés : b

Pôle économique
Un pôle, c'est un point qui attire : une ville par exemple.

Un pôle économique, c'est un espace qui est dynamique et qui attire donc
les activités économiques (entreprises, commerces...).
publié par caroline jouneau-sion 0 commentaires
libellés : p

Empereur
- Un empereur, c'est celui qui dirige un empire. C'est donc un chef d'Etat.

Oui mais, quelle est la différence entre un empereur et un roi ???

- au départ, dans l'empire romain, l'imperator est un général romain


victorieux. Bientôt, ce titre devient synonyme de "détenteur du pouvoir
absolu".

Donc, en réalité, il n'y a aucune différence entre un roi absolu et un


empereur :
- un empereur est un monarque, comme les rois.
- il a tous les pouvoirs sur le territoire qu'il dirige.

Seulement, c'est plus glorieux. En occident, ceux qui se font appeler


"empereur" (Charlemagne, les empereurs du Saint empire, Napoléon ...)
se réclament de l'empereur romain, avec le côté "militaire à la conquête
du monde entier" qui s'ensuit.

Empereur, c'est aussi un cran au-dessus de roi, comme roi est un cran
au-dessus de prince dans la hiérarchie des monarques.
publié par caroline jouneau-sion 0 commentaires
libellés : e

Roi
Qu'est-ce qu'un roi ?

- C'est le dirigeant d'un état, un chef d'Etat, donc.

- Il est chef d'état à vie, c'est-à dire qu'il ne perd sa place de roi que
quand il est mort.

- En général on devient roi par hérédité : on succède à son père ou à


quelqu'un de sa famille. Mais il arrive que des rois soient élus. Si si c'est
vrai : Hugues Capet par exemple, comme le montre ce texte de Richer.

http://voc-hgec.blogspot.com/search?updated-max=2007-09-30T20%3A44%3A00%2B02%3A00&max-results=20 Página 5 de 6
Carnet de vocabulaire 03/12/10 12:28

« Au temps fixé, les grands seigneurs de la Gaule se réunirent à


Senlis. Lorsqu’ils furent réunis, l’évêque(1) de Reims, Adalbéron,
leur parla ainsi : « Nous n’ignorons pas que Charles(2) a des
partisans : ils soutiennent qu’il a des droits à la couronne. Mais on
ne doit porter sur le trône qu’un homme exceptionnel. Prenez donc
pour chef le duc Hugues, recommandable par ses actions, sa
noblesse et par ses troupes, en qui vous trouverez un défenseur,
non seulement de la chose publique mais aussi de vos intérêts
privés. » Cette opinion proclamée, le duc fut, d’un consentement
unanime(3),
porté sur le trône, couronné à Noyon par l’évêque de Reims, et
reconnu pour roi. »

D’après Richer, Histoire de son temps, vers 995-996. source manuel


Hatier

1. Homme d’Eglise
2. Un descendant des Carolingiens.
3. Consentement unanime : accepté par tous
publié par caroline jouneau-sion 0 commentaires
libellés : r

Messages plus récents Accueil

Inscription à : Messages (Atom)

http://voc-hgec.blogspot.com/search?updated-max=2007-09-30T20%3A44%3A00%2B02%3A00&max-results=20 Página 6 de 6