Vous êtes sur la page 1sur 2

les expressions françaises

Il existe en français (comme dans les autres langues), des


expressions toutes faites, dont le sens ne varie pas ou peu, et
qui font partie du patrimoine de la langue.

LES EXPRESSIONS FRANÇAISES ONT UNE HISTOIRE


Quand on utilise une expression française, on estime que tout le monde
comprend ce qu’elle veut dire, mais son sens d’origine est bien moins
connu, il a souvent été détourné avec le temps.

QUELQUES EXPRESSIONS COURANTES


en mettre sa main au feu
L’expression signifie aujourd’hui « être certain de quelque chose » mais,
autrefois, elle avait un tout autre sens : au Moyen Âge, un suspect devait
porter une barre de fer rougie par le feu. S’il se brûlait les mains, il était
coupable, sinon, il était innocent. Cette pratique, à l’origine païenne, est
reprise par l’Église qui s’en remet au « jugement de Dieu » pour établir la
vérité. On appelle cette épreuve une ordalie.

c’est une autre paire de manche


L’expression signifie aujourd’hui « c’est une autre affaire, plus difficile »,
mais cette formule a une histoire : au Moyen Âge, les manches se
détachaient de l’habit. On pouvait donc en changer, notamment pour
changer d’activité : on avait des manches pour la chasse, d’autres pour
chez soi, etc.

connaître sur le bout des doigts


L’expression signifie aujourd’hui « connaître parfaitement son sujet »,
mais cette formule a une histoire : en latin, on disait « sur le bout de
l’ongle » en référence aux marbriers qui vérifiaient que leur travail était
parfait en passant l’ongle sur la jointure entre deux blocs de marbre.

se faire tirer l’oreille


L’expression signifie aujourd’hui « se faire gronder », mais cette formule
a une histoire : chez les Romains, un plaignant pouvait tirer par l’oreille
un témoin qui refusait de venir au tribunal.