Vous êtes sur la page 1sur 6

-COMPORTEMENT

MODELISATIONSTATIQUE
D’UNDES SYSTEMES
MECANISME -

PRINCIPE FONDAMENTALE DE LA STATIQUE


Exercice 1 : BOUCHE DE CLIMATISATION
Corrigé animé sur http://s2i.chateaubriand.free.fr
Exercice 2 : TABLE ÉLÉVATRICE
Corrigé animé sur http://s2i.chateaubriand.free.fr
Exercice 3 : SUSPENSION AUTOMOBILE
Question 1 : Justifier, à l’aide du Principe Fondamental de la Statique appliqué à 3, que
Y4 →3 = 0 .
BAME sur 3 :
AM 4 →3
AM pes →3 (négligée)
AM1→3
Ces AM sont modélisables par :
⎧ X 4 →3 0 ⎫
{T } ⎪ ⎪ JG JG
4 →3 = ⎨ Y4 →3 0 ⎬ hypothèse de problème plan ( x, y )
⎪ 0 ⎪ J
G J
G G
C⎩
0 ⎭( x, y ,z )
⎧ X1→3 0 ⎫
{T } ⎪ ⎪ JG JG
1→3 = ⎨ Y1→ 3 0 ⎬ hypothèse de problème plan ( x, y )
⎪ 0 0 ⎪⎭( JxG, yJG,zG )
B⎩
G JJJJJJJJJG G
Théorème du moment statique en B et en projection sur z : MB,3 →3 ⋅ z = 0
Avec :
JJJJJJJJJG G JJJJJJJJJG G JJJJJJJJG G
MB,3 →3 ⋅ z = MB,4 →3 ⋅ z + MB,1→3 ⋅ z
Or :
JJJJJJJJJG G JJJJJJJJJG JJJG JJJJJJG G JG JG JG G

G

( )
MB,4 →3 ⋅ z = (MC,4 →3 + BC ∧ R4 →3 ) ⋅ z = b ⋅ x ∧ ( X 4 →3 ⋅ x + Y4 →3 ⋅ y ) ⋅ z = b ⋅ Y4 →3
0
JJJJJJJJG G
MB,1→3 ⋅ z = 0
Donc :
b ⋅ Y4 →3 = 0 ⇒ Y4 →3 = 0
Question 2 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à l’ensemble
E=4+6 au point D, les trois équations scalaires liant les composantes d’actions
mécaniques et les dimensions du système.
BAME sur E=4+6 :
AM3 → 4
AM pes →E (négligée)
AM0 → 6
AM2 → 4
Ces AM sont modélisables par :
⎧ X3→ 4 0⎫
{T3→4} = − {T } ⎪
4 →3 = ⎨ 0
⎪ 0
0⎬

⎪ J
G J
G G
Théorème des actions réciproques
C⎩
0 ⎭( x,y ,z )

Sciences Industrielles pour l’Ingénieur Page 1/6 04/05/2012


Corrigé TD 24 - Comportement statique des systèmes CPGE 1ère année

⎧ 0 0⎫
{T } ⎪
0 → 6 = ⎨F0 → 6 0 ⎬
⎪ 0

L⎩
0 ⎪⎭( JxG,yJG,zG )
⎧ X 2→ 4 0 ⎫
{T } ⎪ ⎪ JG JG
2 → 4 = ⎨ Y2 → 4 0 ⎬ hypothèse de problème plan ( x, y )
⎪ 0 0 ⎪⎭( JxG,yJG,zG )
D⎩

Principe fondamental de la statique au point D: {TE →E } = {0} ¨


Avec :
⎧ X3→ 4 0 ⎫
{T }
3→4 = ⎨ 0

⎪ 0
0


D⎩
a ⋅ X 4 →3 ⎪⎭( JxG, yJG,zG )
JJJJJJJJJG JJJJJJJJJG JJJG JJJJJJG JG JG JG G
car MD,3 → 4 = MC,3 → 4 + DC ∧ R3 → 4 = (c ⋅ x − a ⋅ y ) ∧ X 3 → 4 ⋅ x = a ⋅ X 3 → 4 ⋅ z

G

0
⎧ 0 0 ⎫
{T } ⎪
0 → 6 = ⎨F0 → 6
⎪ 0
0


⎪ JG JG G
D⎩
( c + e ) ⋅ F0 → 6 ⎭( x, y ,z )
JJJJJJJJJG JJJJJJJJJG JJJG JJJJJJG JG JG JG G
car MD,0 → 6 = ML,0 → 6 + DL ∧ R0 → 6 = ((c + e )⋅x − (a + μ ) ⋅ y ) ∧ F0 → 6 ⋅ y = (c + e ) ⋅ F0 → 6 ⋅ z

G

0
donc :
⎧ X3→4 0 ⎫ ⎧ 0 0 ⎫ ⎧ X 2→ 4 0 ⎫ ⎧0 0 ⎫
⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪
⎨ 0 0 ⎬ + ⎨F0 → 6 0 ⎬ + ⎨ Y2 → 4 0 ⎬ = ⎨0 0 ⎬
⎪ 0 a ⋅ X 3 → 4 ⎭⎪( JxG, yJG,zG ) D ⎩⎪ 0 (c + e ) ⋅ F0 → 6 ⎭⎪( JxG,yJG,zG ) D ⎪⎩ 0 0 ⎪⎭( JxG, yJG,zG ) D ⎪⎩0 0 ⎪⎭( JxG,yJG,zG )
D⎩

Ce qui permet d’obtenir les trois équations scalaires :


(1) X 3 → 4 + X 2 → 4 = 0
(2) F0 → 6 + Y2 → 4 = 0
(3) a ⋅ X 3 → 4 + (c + e ) ⋅ F0 → 6 = 0

Question 3 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à 2 au point A,


les trois équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les
dimensions du système.
BAME sur 2 :
AM 4 → 2
AM pes → 2 (négligée)
AM9 → 2
AM1→ 2

Ces AM sont modélisables par :


⎧− X 2→ 4 0 ⎫
{T } = − {T }
4 →2

⎪ 0

2 → 4 = ⎨ −Y2 → 4 0 ⎬
⎪ J
G J
G G
Théorème des actions réciproques
D⎩
0 ⎭( x, y ,z )

Sciences Industrielles pour l’Ingénieur Page 2/6 04/05/2012


Corrigé TD 24 - Comportement statique des systèmes CPGE 1ère année

⎧ 0 0⎫
{T }
9→2 =

⎨−k ⋅ ( ΔA ) 0 ⎬
⎪ 0

H⎩
0 ⎪⎭( JxG, yJG,zG )
⎧ X1→ 2 0 ⎫
{T } ⎪ ⎪ JG JG
1→ 2 = ⎨ Y1→ 2 0 ⎬ hypothèse de problème plan ( x, y )
⎪ 0 0 ⎪⎭( JxG, yJG,zG )
A⎩

Principe fondamental de la statique au point A: {T2→2} = {0} ¨


Avec :
⎧− X 2→ 4 0 ⎫
{T } ⎪
4 → 2 = ⎨ −Y2 → 4
⎪ 0
0


A⎩
−d ⋅ Y2→ 4 ⎪⎭( JxG,JyG,zG )
JJJJJJJJJG JJJJJJJJJG JJJG JJJJJJG JG JG JG G
car M A,4 → 2 = MD,4 → 2 + AD ∧ R4 → 2 = d ⋅ x ∧ ( − X 2→ 4 ⋅ x − Y2→ 4 ⋅ y ) = −d ⋅ Y2 → 4 ⋅ z

G

0
⎧ 0 0 ⎫
{T } ⎪
9 → 2 = ⎨ −k ⋅ ( ΔA )
⎪ 0
0


A⎩
−L ⋅ k ⋅ ( ΔA )⎪⎭( JxG, yJG,zG )
JJJJJJJJJG JJJJJJJJJG JJJG JJJJJJG JG JG JG G
car M A,9 → 2 = MH ,9 → 2 + AH ∧ R9 → 2 = (L ⋅ x + h ⋅ y ) ∧ −k ⋅ ( ΔA ) ⋅ y = −L ⋅ k ⋅ ( ΔA ) ⋅ z

G

0
donc :
⎧− X 2→ 4 0 ⎫ ⎧ 0 0 ⎫ ⎧ X1→ 2 0 ⎫ ⎧0 0 ⎫
⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪
⎨ −Y2→ 4 0 ⎬ + ⎨−k ⋅ ( ΔA ) 0 ⎬ + ⎨ Y1→ 2 0 ⎬ = ⎨0 0 ⎬
⎪ 0 −d ⋅ Y2→ 4 ⎪⎭( JxG, yJG,zG ) A ⎪⎩ 0 −L ⋅ k ⋅ ( ΔA )⎪⎭( JxG,yJG,zG ) A ⎪⎩ 0 0 ⎪⎭( JxG,yJG,zG ) A ⎪⎩0 0 ⎪⎭( JxG,yJG,zG )
A⎩

Ce qui permet d’obtenir les trois équations scalaires :


(4) − X 2 → 4 + X1→ 2 = 0
(5) − Y2 → 4 − k ⋅ ( ΔA ) + Y1→ 2 = 0
(6) − d ⋅ Y2 → 4 − L ⋅ k ⋅ ( ΔA ) = 0

Question 4 : En déduire une relation entre F0 → 6 , ΔA et les dimensions du système. Faire


l’application numérique.

En utilisant les équations (2) et (6) :


d ⋅ F0 → 6 = L ⋅ k ⋅ ( ΔA )

Question 5 : Conclure quant au respect du critère de la fonction FS1.

Application numérique :
ΔA = 9 cm < 12 cm le critère du CdCF est donc respecté.

Sciences Industrielles pour l’Ingénieur Page 3/6 04/05/2012


Corrigé TD 24 - Comportement statique des systèmes CPGE 1ère année

Exercice 4 : MACHINE DE TRACTION


Question 1 : Etablir le graphe de structure du système de la partie du système étudiée : solides
0, 1 et 2.
Graphe de structure :
G
⎧⎪ 0 ⎫⎪
G
Pivot d’axe (A, y )
1 {T4→1} = ⎨ G⎬
A⎩⎪M4 →1.y ⎭⎪
Le respect de la condition de
Hélicoïdale symétrie impose de diviser par 2
G l’effort F.
0 d’axe (B, y )
⎧ F G⎫
⎪ − .y ⎪
G
Glissière de direction y 2 { }
Tep → 2 = ⎨ 2 ⎬
G
⎪ ⎪
O⎩ 0 ⎭
Question 2 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à 2 au point B,
les six équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les
dimensions du système.
BAME sur 2 :
AM0 → 2
AM pes → 2 (négligée)
AMep → 2
AM1→ 2
Ces AM sont modélisables par :
⎧ X 0 → 2 LP ,0 → 2 ⎫
{T }
0→2 =

⎨ 0
⎪Z
MP ,0 → 2 ⎬


0 → 2 NP ,0 → 2 ⎭ JG JG G
∀P ⎩ ( x, y ,z )
⎧ 0 ⎫
⎪ F 0⎪
⎪ ⎪
{ }
Tep → 2 = ⎨ − 0⎬
⎪ 2 0⎪
⎪ 0 ⎪⎭ JG JG G
O⎩ ( x, y , z )
⎧ LP ,1→ 2 ⎫
⎪ X1→ 2 ⎪
{T }1→ 2 =

⎨ 1→ 2
⎪Z
Y −Y1→ 2 ⋅
p ⎪

2 ⋅ π⎪
pas à droite
JG ⎪ 1→ 2 NP ,1→ 2 ⎪ JG JG G
∀P ∈( B, y ) ⎩ ⎭( x,y ,z )

Principe fondamental de la statique au point B: {T2→2} = {0} ¨


Avec :
⎧ 0 ⎫
⎪ 0 ⎪
⎪ F ⎪
{ }
Tep → 2 = ⎨ − 0 ⎬
⎪ 2 F⎪
⎪ 0 −d ⋅ ⎪ JG JG G
B⎩ 2 ⎭( x, y ,z )
JJJJJJJJJJG JJJJJJJJJJG JJJG JJJJJJJJG JG F JG F G
car MB,ep → 2 = MO,ep → 2 + BO ∧ Rep → 2 = D ⋅ x ∧ ( − ⋅ y ) = −d ⋅ ⋅ z
 G
2 2
0

Sciences Industrielles pour l’Ingénieur Page 4/6 04/05/2012


Corrigé TD 24 - Comportement statique des systèmes CPGE 1ère année

donc :
⎧ 0 ⎫ ⎧ LB,1→ 2 ⎫
⎧X LB,0 → 2 ⎫ ⎪ 0 ⎪ ⎪ X1→ 2 ⎪ ⎧0 0 ⎫
⎪ 0→2 ⎪ ⎪ F ⎪ ⎪ p ⎪ ⎪ ⎪
⎨ 0 MB,0 → 2 ⎬ + ⎨− 0 ⎬ + ⎨ Y1→ 2 −Y1→ 2 ⋅ ⎬ = ⎨0 0 ⎬
⎪Z ⎪ JG JG G ⎪ 2 2 ⋅ π⎪
0 → 2 NB,0 → 2 ⎭ F⎪ ⎪Z ⎪0 0 ⎪ JG JG G
B⎩ ⎭( x,y ,z )
B⎩ ⎪ 0 −d ⋅ ⎪ JG JG G ⎪ 1→ 2 NB,1→ 2 ⎪ JG JG G
2 ⎭( x, y ,z ) B ⎩ ⎭( x, y ,z )
( x, y , z )
B⎩

Ce qui permet d’obtenir les six équations scalaires :


(1) X 0 → 2 + X1→ 2 = 0 (4) LB,0 → 2 + LB,1→ 2 = 0
F p
(2) − + Y1→ 2 = 0 + (5) MB,0 → 2 − Y1→ 2 ⋅ =0
2 2⋅π
(3) Z0 → 2 + Z1→ 2 = 0 F
(6) NB,0 → 2 − d ⋅
+ NB,1→ 2 = 0
2
Question 3 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à 1 au point B,
les six équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les
dimensions du système.
BAME sur 1 :
AM0 →1
AM pes →1 (négligée)
AM 4 →1
AM2 →1
Ces AM sont modélisables par :
⎧ X 0 →1 LP,0 →1 ⎫
{T }
0 →1 =

⎨ Y0 →1 0 ⎬

JG ⎪ Z NP ,0 →1 ⎪⎭ JG JG G
∀P ∈( A, y ) ⎩ 0 →1 ( x, y ,z )
⎧0 0 ⎫
⎪ ⎪
{T4 →1} = ⎨0 M 4 →1 ⎬ un torseur couple est invariant
⎪0 ⎪
0 ⎭( JxG,JyG,zG )
∀P ⎩
⎧ −LP ,1→ 2 ⎫
⎪− X1→ 2 ⎪
{T } = − {T }
1→ 2 1→ 2 =

⎨ −Y1→ 2 Y1→ 2 ⋅
⎪ −Z
p ⎪

2 ⋅ π⎪
Théorème des actions réciproques
JG ⎪ 1→ 2 −NP ,1→ 2 ⎪ JG JG G
∀P ∈( B, y ) ⎩ ⎭( x,y ,z )

Principe fondamental de la statique au point B: {T } = {0}


1→1
donc :
⎧ −LB,1→ 2 ⎫
⎧ X 0 →1 LB,0 →1 ⎫ ⎧0 0 ⎫ ⎪− X1→ 2 ⎪ ⎧0 0 ⎫
⎪ ⎪ ⎪ ⎪ ⎪ p ⎪ ⎪ ⎪
⎨ Y0 →1 0 ⎬ + ⎨0 M 4 →1 ⎬ + ⎨ −Y1→ 2 Y1→ 2 ⋅ ⎬ = ⎨0 0 ⎬
⎪Z ⎪ ⎪ ⎪ J
G J
G G ⎪ −Z 2 ⋅ π⎪ ⎪0 0 ⎪ JG JG G
NB,0 →1 ⎭ JG JG G
( x, y ,z ) B ⎩
0 0 ⎭( x, y ,z ) B⎩ ⎭( x,y ,z )
B ⎩ 0 →1 ⎪ 1→ 2 −NB,1→ 2 ⎪ JG JG G
B⎩ ⎭( x, y ,z )
Ce qui permet d’obtenir les six équations scalaires :
(10) LB,0 →1 − LB,1→ 2 = 0
(7) X 0 →1 − X1→ 2 = 0
p
(8) Y0 →1 − Y1→ 2 = 0 + (11) M 4 →1 + Y1→ 2 ⋅ =0
2⋅π
(9) Z0 →1 − Z1→ 2 = 0
(12) NB,0 →1 − NB,1→ 2 = 0

Sciences Industrielles pour l’Ingénieur Page 5/6 04/05/2012


Corrigé TD 24 - Comportement statique des systèmes CPGE 1ère année

Question 4 : En déduire une relation entre F , M 4 →1 et les dimensions du système.


En utilisant les équations (2) et (11) :
F p
M4 →1 + ⋅ =0
2 2⋅π
Question 5 : Conclure quant au respect du critère de la fonction FS1.
p
C = 2 ⋅ M 4 →1 = F ⋅ ⇒ F = 41888 N > 20 000 N
2⋅π
Le critère du CdCF est donc respecté.

Sciences Industrielles pour l’Ingénieur Page 6/6 04/05/2012