Vous êtes sur la page 1sur 12

TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 1/12

Corrigé Exercice 1 : PASSERELLE TÉLESCOPIQUE


D'AÉROPORT

Question 1 : Réaliser le graphe de structure, puis compléter-le en vue d’une étude de statique.

Rpes 1
Rpes 2
Glissière de
direction y
Sphérique de
1 2
centre A (5)
Pivot d’axe
(3) (C, z )
Sphère-cylindre (5)
de centre B et de
direction x
4 3
(2)

(5) (1) Sphère-plan de


Pivot d’axe 0 point de contact D
(E , z ) et de normale z

Question 2 : Par quel(s) isolement(s) peut-on commencer ?

Isolement à ne pas faire :


- Ne jamais prendre le bâti dans un isolement.
- Ne jamais prendre un isolement qui a plus de 6 inconnues de liaison (exemple {2} où on a 10 inconnues)
car le PFS nous donne dans l'espace que 6 équations.
- Ne pas prendre un isolement qui n'inclue pas les données du sujet (ici Rpes 1 et Rpes 2 ) dans son
calcul… (exemple {3}).

On peut donc débuter par :


Isoler {1, 2, 3}
Isoler {1, 2, 3, 4}

Question 3 : Parmi ces isolements, lequel donnera moins de calcul ?

Isoler {1, 2, 3, 4}  4 AME : AM04 , AM03 , AMpes 1 et AMpes 2

Isoler {1, 2, 3}  5 AME : AM4LA LB


1 , AM41 , AM03 , AM pes 1 et AMpes 2
Ainsi, pour effectuer moins de calcul, il est préférable d'isoler le système qui comporte le moins d'AME, c'est-
à-dire ici {1, 2, 3, 4}.

Question 4 : Donner la suite d’isolement à effectuer pour pouvoir déterminer complètement toutes les
actions transmissibles dans les liaisons.

Méthode réfléchie (à réaliser au brouillon) :


Isoler {1, 2, 3, 4}  AM04 et AM03
Isoler {4}  AM1LA LB
4 et AM14
Isoler {1, 4}  AM21 (NB : pour déterminer cette action, nous aurions pu aussi isoler {2, 3})
Isoler {3}  AM23

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 2/12

Question 5 : Résoudre vos différents isolements.

1) Isolons {1, 2, 3, 4}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {1, 2, 3, 4}.


- Action mécanique de 0 sur 4 (pivot d’axe (E, z ) )
- Action mécanique de 0 sur 3 (sphère-plan de point de contact D et de normale z )
- Action mécanique de la pesanteur sur 1
- Action mécanique de la pesanteur sur 2

3) Modélisables par :
 X 04 LP,04   0 0
T  0 4 

 Y04
Z

MP,04  T 
03 

 0

0
P(E ,z )  04
0  ( x,y ,z )
Z
P(D,z )  03
0
( x,y ,z )
 0 0  0 0
Tpes1  
 0 0

m .g 0 
Tpes2   
 0 0

m .g 0 
P(G1,z )  1 ( x,y ,z ) P(G2 ,z )  2 ( x,y ,z )

4) Résolution :
On détermine les moments au point E des 3 torseurs à transporter :
ME,03  MC,03  EC  R03 ME,pes1  MG1,pes1  EG1  Rpes1
ME,03  (h.z  y0 .y )  (Z03 .z) ME,pes1  (h.z  d.y )  (m1.g.z)
ME,03  y0 .Z03 .x ME,pes 1  d.m1.g.x

ME,pes2  MG2,pes2  EG2  Rpes2


ME,pes2  (h.z  y0 .y  e.x )  (m2 .g.z)
ME,pes2  y0 .m2 .g.x  e.m2 .g.y

Donc :
 0 y 0 .Z03   0 d.m1.g   0  y 0 .m2 .g 
T  
03

 0
Z
0



T pes 1 
 0
m .g
0 

T pes 2  
 0 e.m2 .g 

E  03 0 ( x,y ,z ) E  1 0  ( x,y ,z ) E


m .g
 2 0 
( x,y ,z )

Puis, on applique le PFS :  T   0


S S

 X 04  0

Y04  0  X 04  Y04  0
Z 
 04  Z03  m1.g  m2 .g  0 Z04  Z03  m1.g  m2 .g  0
 
LE,04  y 0 .Z03  d .m1.g  y 0 .m2 .g  0 LE,04  y 0 .Z03  d .m1.g  y 0 .m2 .g  0
M M
 E,04
 e.m2 .g  0  E,04  e.m2 .g
0  0

On remarque que l'on ne peut pas tout résoudre car 1 équation a donné 0=0…

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 3/12

1) Isolons {4}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {4}.


- Action mécanique de 0 sur 4 (pivot d’axe (E, z ) )
- Action mécanique de 1 sur 4 en A (sphérique de centre A)
- Action mécanique de 1 sur 4 en B (sphère-cylindre de centre B et de direction x )

3) Modélisables par :
 X LA   0
 0 LE,04   14 0 0
T  
04

 0
Z

e.m2 .g 

T14
LA

  Y1LA
 LA
4

0 T
14
LB
 

 Y1LB
4


0
 04 0 ( x,y ,z ) 0  LB
Z14 0

E
A
 Z14 ( x,y ,z ) B ( x,y ,z )

4) Résolution :
On détermine les moments au point A des 2 torseurs à transporter :
LB LB LB
MA,04  ME,04  AE  R04 MA,14  MB,14  AB  R14
LB LB LB
MA,04  (LE,04 .x  e.m2 .g.y )  (a.x  h.z)  (Z04 .z) MA,14  (2.a.x )  (Y14 .y  Z14 .z )
LB
MA,04  LE,04 .x  e.m2 .g.y  a.Z04 .y MA . 1LB
,14  2.aY
LB
4 .z  2.a.Z14 .y

Donc :
 0 LE,04   0 0 

T  0 4

  0
Z

e.m2 .g  a.Z04 

T
14
LB
 

 Y1LB
4
 LB
2.a.Z1LB


4 

A  04
0 ( x,y ,z ) Z14
A
. 1LB
2.aY 4 ( x,y ,z )

Puis, on applique le PFS :  T   0


S S

 X LA  0
 14
Y1LA  Y1LB
4  0
 4  X LA  Y LA  Y LB  L
E ,0 4  0
Z1LA LB  14 14 14
4  Z04  Z14 0  LA LB
  Z14  Z04  Z14  0
LE ,04  0  LB
 LB e.m2 .g  2.a.Z14  a.Z04  0
e.m2 .g  2.a.Z14  a.Z04  0

. 1LB
2.aY 4  0

On remarque que l'on ne peut pas tout résoudre car il nous manque toujours l’inconnue Z04 de l'isolement
précédent.
Mais maintenant que l'on connait LE,04  0 , nous pouvons reprendre notre 1er système d'équations
déterminées à la question précédente :
 X 04  Y04  LE ,04  0

 X 04  Y04  0 Z d .m1.g  y 0 .m2 .g ( y  d ).m1.g
   m1.g  m2 .g  0
Z04  Z03  m1.g  m2 .g  0  04 y0 y0
 
LE,04  y 0 .Z03  d .m1.g  y 0 .m2 .g  0 Z 
d .m1.g  y 0 .m2 .g
M  03
 E,04  e.m2 .g 
y0
ME,04  e.m2 .g

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 4/12

( y 0  d ).m1.g
Connaisant Z04  , nous pouvons reprendre cette fois-ci notre 2ème système d'équations :
y0

 X LA  Y LA  Y LB  L
 X LA  Y1LA  Y1LB LE,04  0  14 14 1 4 E ,0 4  0
14 4 4
 
 LA LB ( y 0  d ).m1.g
Z14  Z04  Z14  0  Z1LA
4   Z1LB
4  0
  y 0
LB
e.m2 .g  2.a.Z14  a.Z04  0  e.m2 .g ( y 0  d ).m1.g
Z1LB
4   
 2.a 2.y 0

 
 X LA  Y LA  Y LB  L  X LA  Y LA  Y LB  L
 14 14 14 E,04  0  14 1 4 1 4 E ,0 4  0
 ( y 0  d ).m1.g  ( y 0  d ).m1.g e.m2 .g ( y 0  d ).m1.g
 Z1LA
4   Z1LB
4  0  Z1LA
4    
 y0  y0 2.a 2.y 0
 e.m2 .g ( y 0  d ).m1.g  e.m2 .g ( y 0  d ).m1.g
Z1LB
4    Z1LB
4   
 2.a 2.y 0  2.a 2.y 0


 X LA  Y LA  Y LB  L
 14 14 14 E ,04  0
 e.m2 .g ( y 0  d ).m1.g
LA
Z14  
 2.a 2.y 0
 e.m2 .g ( y 0  d ).m1.g
Z1LB
4   
 2.a 2.y 0

1) Isolons {1, 4}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {1, 4}.


- Action mécanique de 0 sur 4 (pivot d’axe (E, z ) )
- Action mécanique de 2 sur 1 (glissière de direction y )
- Action mécanique de la pesanteur sur 1

3) Modélisables par :
 
   X 21 LP,21 
 0 0   0 0
T 
04   0
 ( y  d ).m .g
e.m 2 
.g

T  
21

 0
Z

MP,21 

T
pes 1  

 0 0

m .g 0 
 21 NP,21 ( x,y ,z ) P(G1,z )  ( x,y ,z )
0
 0 1  P 1

E

 y 0 ( x,y ,z )

4) Résolution :
On détermine les moments au point M des 2 torseurs à transporter :
MM,04  ME,04  ME  R04 MM,pes1  MG1,pes1  MG1  Rpes1
( y  d ).m1.g
MM,04  (e.m2 .g.y )  ( l .y  h.z )  ( 0 .z ) MM,pes1  (l  d ).y  (m1.g.z)
y0
( y 0  d ).m1.g
MM,04  e.m2 .g.y  l . .x MM,pes 1  (l  d ).m1.g.x
y0

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 5/12

Donc :
 ( y 0  d ).m1.g 
 l . 
 0 y0   0 (l  d ).m1.g 
T 04 

 0
 ( y  d ).m .g
e.m2 .g



T 
pes 1

 0
m .g
0



 0 1 0
 M  1 0 ( x,y ,z )
 y0 
M ( x,y ,z )

Puis, on applique le PFS :  T   0


S S

 X 21  0  X 21  0
 
0  0 Z 
d .m1.g
 ( y 0  d ).m1.g  21 y0
Z21   m1.g  0 
 y0  d .m1.g d .( y 0  l ).m1.g
  LM ,21  l .  d .m1.g 
L ( y  d ).m1.g  y0 y0
 l. 0  (l  d ).m1.g  0
 M ,21 y0 M  e.m2 .g
  M ,21
MM ,21  e.m2 .g  0 NM ,21  0
N 
 M ,21  0 

1) Isolons {3}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {3}.


- Action mécanique de 2 sur 3 (pivot d’axe (C, z ) )
- Action mécanique de 0 sur 3 (sphère-plan de point de contact D et de normale z )

3) Modélisables par :
 
 
 X 23 LP,23   0 0
T23   
 Y23
Z

MP,23  T 03    0

0
P(C,z )  23
0  ( x,y ,z )
 d .m .g  y 0 .m2 .g 0
 1 
P(D,z ) 
 y0 ( x,y ,z )

4) Résolution :
Les 2 torseurs sont déjà écrits au point C.
Donc, on applique le PFS :  T   0
S S

 X 23  0  X 23  0
 
Y23  0 Y23  0
 d .m1.g  y 0 .m2 .g  d .m1.g  y 0 .m2 .g
Z23  0 Z23  
 y0  y0
L 0 L 0
 C,23  C,23
MC,23  0 MC,23  0
 
0  0 0  0

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 6/12

Ainsi, en récapitulant tous les résultats, les actions mécaniques au niveau des liaisons sont modélisables par :

     
     
 0 0  0 0   0 0
T
14
LA
  0 0

 e.m .g ( y  d ).m .g 0 
T 
04   0
 ( y  d ).m .g

e.m2 .g  T 
23   0 0

0   d .m .g  y .m .g 0 
 2
 0 1   0 1   1 0 2 
A

 2.a 2.y 0 ( x,y ,z ) E
 y 0 ( x,y ,z ) C

 y 0 ( x,y ,z )

   d.( y 0  l ).m1.g   
     
 0 0   0 y0   0 0 
T 
14
LB
  0 0
 e.m .g ( y  d ).m .g 0 
 T  
21

 0
 d.m .g
e.m2 .g



T 
03   0 0
 d.m .g  y .m .g 0 

0
 2
 0 1   1   1 0 2 
B

 2.a 2.y 0 ( x,y ,z )  y 0  P(D,z )

 y 0 ( x,y ,z )
M ( x,y ,z )

Question 6 : Faire l’application numérique.

 0 0  0 0   0 0
T 14
LA
 
  0 0

18750 0 
T  
04

 0
62500
150000



T  23

  0 0

187500 0 
A ( x,y ,z )  ( x,y ,z ) C ( x,y ,z )
E
0

 0 0  0 337500   0 0
T 14
LB
 
  0 0

81250 0 
T  
21

 0
37500

150000  T 
03 

 0 0

B ( x,y ,z ) M  0  ( x,y ,z )
187500 0 
P(D,z )  ( x,y ,z )

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 7/12

Corrigé Exercice 2 : MACHINE DE TRACTION

Question 1 : Établir le graphe de structure de la partie du système étudiée : solides 0, 1 et 2.


 0  
Pivot d’axe ( A, y ) 1 T41   
(5)  4 1 
A
M .y 
Le respect de la condition de
Hélicoïdale d’axe symétrie impose de diviser par 2
(B, y ) et de pas p l’effort F.
0 (5)
 F 
 .y 
Glissière de direction y 2  
Tep 2   2 
 
O 0 
(5)

Question 2 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à 2 au point B, les six


équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les dimensions du
système.

1) Isolons {2}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {2}.


- Action mécanique de 0 sur 2 (glissière de direction y )
- Action mécanique de l’éprouvette sur 2
- Action mécanique de 1 sur 2 (hélicoïdale d’axe (B, y ) et de pas p)

3) Modélisables par :
 0   LP,12 
 X 02 LP,02   F 0  X12 
T  
02

 0
Z

MP,02 

T ep 2 


 2

0 T 
12 

 12
Y Y12 
p 

2  
 02 NP,02  0 Z
P  0   12 NP,12 
P(B,y ) 
( x,y ,z )
O ( x,y ,z ) ( x,y ,z )
(signe « - » car pas à droite)

4) Résolution :
On détermine le moment au point B du torseur à transporter :
F F
MB,ep2  MO,ep2  BO  Rep2  D  x  (  y )  d   z
2 2
0
 0 
 0 
 F 
Donc : 
Tep2    0 
 2 F
 0 d  
B 2 ( x,y ,z )

Puis, on applique le PFS :  T   0


22

 0   LB,12 
 X 02 LB,02   0   X12  0 0 
   F   p   
 0 MB,02    0    Y12 Y12    0 0 
Z   2 2  
NB,02  F Z  0 0
B ( x,y ,z )
B  0 2 ( x,y ,z )  0 d    12 NB,12 
B 2 ( x,y ,z ) B ( x,y ,z )

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 8/12

Ce qui permet d’obtenir les six équations scalaires :


(1) X 02  X12  0 (4) LB,02  LB,12  0
F p
(2)   Y12  0 (5) MB,02  Y12  0
2 2
(3) Z02  Z12  0 F
(6) NB,02  d   NB,12  0
2

Question 3 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à 1 au point B, les six


équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les dimensions du
système.

1) Isolons {1}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {1}.


- Action mécanique de 0 sur 1 (pivot d’axe ( A, y ) )
- Action mécanique de 4 sur 1
- Action mécanique de 2 sur 1 (hélicoïdale d’axe (B, y ) et de pas p)

3) Modélisables par :
 0 
 X 01 LP,01  0 C 
T  
01

 Y01
Z
0 


T41 

0  
0 2
un torseur couple est invariant

P( A,y )  01 NP,01   0 


P 
( x,y ,z )
( x,y ,z )
 LP,12 
 X12 
T    T 
21 12 


 12
Y
 Z
Y12 
p 

2  
Théorème des actions réciproques

 12 NP,12 
P(B,y )  ( x,y ,z )

4) Résolution :
Les 3 torseurs sont déjà écrits au point B.
Donc, on applique le PFS :  T   0
11

 0   LB,12 
 X 01 LB,01  0   X12  0 0 
   C  p   
Donc :  Y01 0  0     Y12 Y12    0 0
Z  0 2  Z 2   0 0 
B ( x,y ,z )
N
B  01 B,01 ( x,y ,z )  0   12  N 
B ( x,y ,z ) B  B ,1 2 ( x,y ,z )
Ce qui permet d’obtenir les six équations scalaires :
(10) LB,01  LB,12  0
(7) X 01  X12  0
C p
(8) Y01  Y12  0 (11)   Y12  0
2 2
(9) Z01  Z12  0
(12) NB,01  NB,12  0

Question 4 : En déduire une relation entre F , C et les dimensions du système.

C F p p
En utilisant les équations (2) et (11) :    0 soit C  F  0
2 2 2 2

Question 5 : Conclure quant au respect du critère de la fonction FS1.


F  41888 N  20 000 N Le critère du CdCF est donc respecté.

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 9/12

Corrigé Exercice 3 : BRIDE HYDRAULIQUE

Question 1 : Repérer et colorier chaque classe d’équivalence cinématique (CEC) :


Question 2 : Réaliser le graphe de structure, puis compléter le en vue d’une étude de statique.
Pièce
(F=4000N)

Sphère-plan de
point de contact I
et de normale y
7, 8, 9 (1) 4

Ressort 5
Pivot glissant Fluide (connue)
Pivot d’axe (1)
d’axe (I, y )
(K , z ) (4)
(5)
1, 2, 6, 13,
14, 15

10, 11, 12
Pivot d’axe
(K , y ) NB : Rigoureusement, il ne faudrait pas faire ce
(5) graphe dans la position particulière du dessin.
Ainsi les sphères-plans en I et J ne seraient
plus suivant y …

Question 3 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à {7, 8, 9} au point K, les


six équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les dimensions du
système. En déduire l’expression de Y47 en fonction de l’effort presseur F et des
dimensions du système.

1) Isolons {7, 8, 9}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {7, 8, 9}.


- Action mécanique de la pièce sur 8 (sphère-plan de point de contact J et de normale y )
- Action mécanique de 10 sur 7 (pivot d’axe (K , z ) )
- Action mécanique de 4 sur 7 (sphère-plan de point de contact I et de normale y )

3) Modélisables par :
 0 0  X107 LP,107   0 0
Tpièce8   
F 0 
 0 0
T107   
 Y107
Z

MP,107 

T47   
Y47
 0

0
P( J ,y )  ( x,y ,z ) P(K ,z )  107
0 ( x,y ,z ) P(I ,y ) 
0
( x,y ,z )

4) Résolution :
On détermine les moments au point K des 2 torseurs à transporter :
MK ,pièce8  MJ,pièce8  KJ  Rpièce8 MK ,47  MI,47  KI  R47
MK ,pièce8  (a.x  ?.y )  F.y MK ,47  (b.x  ?.y )  Y47 .y
MK ,pièce8  a.F.z MK ,47  bY
. 47 .z

0 0   X107 LK ,107   0 0 
Donc : T pièce8  
F 0 

 0 a.F 
T  
107

 Y107
Z

MK ,107 

T  
47

Y47
 0
0 

K  ( x,y ,z ) K  107 0 ( x,y ,z ) K  . 47 


bY ( x,y ,z )

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 10/12

Puis, on applique le PFS :  T   0


S S

 X107  0
 
F  Y107  Y47  0  X107  Z107  LK ,107  MK ,107  0
Z107  0 
  a.F
  Y47 
LK ,107  0  b
M 0  a.F (a  b )
 K ,107 Y107  F  b  .F
a.F  bY
. 47  0  b

Question 4 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à {4} au point I, les six
équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les dimensions du
système. En déduire l’expression de p en fonction de l’effort presseur F , de la raideur k et
des dimensions du système.

1) Isolons {4}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {4}.


- Action mécanique du fluide sur 4
- Action mécanique du ressort sur 4
- Action mécanique de 2 sur 4 (pivot glissant d’axe (I, y ) )
- Action mécanique de 7 sur 4 (sphère-plan de point de contact I et de normale y )

3) Modélisables par :
 0 0  0 0
T fluide4  
 
 p.S 0 
 0 0
T ressort 4  
 
k.(L0  L) 0 

P(I ,y )  ( x,y ,z ) P(I ,y ) 
0 0( x,y ,z )
 0 
 X 24 LI,24   a.F 0
T  
24

 0
Z
0 

T  7 4 


 b

0
 24 NI,24 
 0
P(I ,y )  0 
P(I ,y ) 
( x,y ,z )
( x,y ,z )

4) Résolution :
On peut appliquer directement le PFS :  T   0 car les torseurs sont déjà tous écrits au même point I.
S S

 X 2 4  0

 p.S  k .(L  L )  a.F  0  X 24  Z24  LI,24  NI ,24  0
0
 b 
Z 
 2 4  0  a.F
k.(L0  L ) 
LI ,24  0 p b
  S
0  0
N
 I ,24  0

Question 5 : En déduire la valeur minimale de la pression p permettant le respect du critère de la fonction


FP1.

32.4000
10.(20  16) 
p 33  1, 4 N / mm2  1, 4 MPa  14 bar
.302

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 11/12

Corrigé Exercice 4 : BRIDE HYDRAULIQUE


AVEC HYPOTHÈSE PROBLÈME PLAN

Question 2 : Réaliser le graphe de structure, puis compléter le en vue d’une étude de statique.
Pièce
(F=4000N)

Sphère-plan de
point de contact I
et de normale y
7, 8, 9 4
(1)
Ressort 5
Pivot glissant Fluide (connu)
Pivot d’axe (1)
d’axe (I, y )
(K , z )
(2)
(2)
1, 2, 6, 13,
14, 15

10, 11, 12
Pivot d’axe
(K , y )
NB : Rigoureusement, il ne faudrait pas faire ce
(2) graphe dans la position particulière du dessin.
Ainsi les ponctuelles en I et J ne seraient plus
suivant y .

Question 3 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à {7, 8, 9} au point K, les


six équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les dimensions du
système. En déduire l’expression de Y47 en fonction de l’effort presseur F et des
dimensions du système.
1) Isolons {7, 8, 9}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {7, 8, 9}.


- Action mécanique de la pièce sur 8 (sphère-plan de point de contact J et de normale y )
- Action mécanique de 10 sur 7 (pivot d’axe (K , z ) )
- Action mécanique de 4 sur 7 (sphère-plan de point de contact I et de normale y )

3) Modélisables avec l’hypothèse problème plan (J, x, y ) par :


0 _  X107 _  0 _
T pièce8  

F
_

_ T  
107

 Y107

_ T  47 

Y47

_
P( J ,y ) 
0
( x,y ,z ) K
 _
 0
( x,y ,z )
 _
P(I ,y ) 
0
( x,y ,z )

NB : Avec l'hypothèse problème plan (J, x, y ) , la forme des différents torseurs n’est valable uniquement pour
des points du plan de symétrie. C’est pourquoi le torseur de la pivot n’est valable qu’au point K et non pas
P  (K, z) .

4) Résolution :
On détermine les moments au point K des 2 torseurs à transporter :
MK ,pièce8  MJ,pièce8  KJ  Rpièce8 MK ,47  MI,47  KI  R47
MK ,pièce8  (a.x  ?.y )  F.y MK ,47  (b.x  ?.y )  Y47 .y
MK ,pièce8  a.F.z MK ,47  bY
. 47 .z

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012


TD 25 corrigé - PFS Résolution analytique + AM dans les liaisons parfaites Page 12/12

0 _   X107 _  0 _ 
Donc : Tpièce8   
F _ 

 _ a.F 
T107   
 Y107
 _

_ T47   
Y47 _


K  ( x,y ,z ) K  0
( x,y ,z ) K
 _
 . 47 
bY ( x,y ,z )


 X107  0
 X107  0 
Puis, on applique le PFS :  T   0
S S

 F  Y107  Y47  0 
a.F  bY

Y47 

a.F
b
 . 47  0
 a.F (a  b)
Y107  F  b  b .F

Question 4 : Déterminer, en appliquant le Principe Fondamental de la Statique à {4} au point I, les six
équations scalaires liant les composantes d’actions mécaniques et les dimensions du
système. En déduire l’expression de p en fonction de l’effort presseur F , de la raideur k et
des dimensions du système.

1) Isolons {4}.

2) Bilan des Actions Mécaniques Extérieures (BAME) sur {4}.


- Action mécanique du fluide sur 4
- Action mécanique du ressort sur 4
- Action mécanique de 2 sur 4 (pivot glissant d’axe (I, y ) )
- Action mécanique de 7 sur 4 (sphère-plan de point de contact I et de normale y )

3) Modélisables avec l’hypothèse problème plan (J, x, y ) par :


 0 _  0 _
T fluide4  

 p.S
 _

_ T ressort 4  
 
k.(L0  L) _ 
P(I ,y ) 
0
( x,y ,z )

P(I ,y ) 
_ 0( x,y ,z )
 0 
 X 24 _   a.F _
T 
24 

 0
 _
_ 

T   7 4


 b

_
NI,24  0
P(I ,y )  ( x,y ,z )  _ 
P(I ,y ) ( x,y ,z )

4) Résolution :
On peut appliquer directement le PFS :  T   0 car les torseurs sont déjà tous écrits au même point I.
S S

 X 2 4  0  X 24  NI ,24  0
 
 a.F a.F
 p.S  k.(L0  L )  0  k.(L0  L ) 
 b p  b
NI,24  0  S

Question 5 : Faire l’application numérique.

32.4000
10.(20  16) 
p 33  1, 4 N / mm2  1, 4 MPa  14 bar
.302

MPSI-PCSI Sciences Industrielles pour l’Ingénieur S. Génouël 01/05/2012