Vous êtes sur la page 1sur 5

Contexte du sujet

En effet, l’enregistrement des données médicales des patients dans les hôpitaux ne sont pas
les mêmes, chaque hôpital a sa façons de gérer leurs informations. Cette situation rend difficile
l’accès aux données en temps réel, manque de traçabilité, absence totale de sécurité disparition des
documents, etc.

En vue de cette situation difficile que rencontrent les cliniques, nous nous penches sur les études et
mise en place d’un programme d’enregistrement médical électronique (PEME) au sein de ce
département.

Ce travail rentre dans le cadre de la partie pratique de notre formation

Description du sujet

Le but de cette application est la solution logicielle d’enregistrement médical électronique dans une
base des données unique qui permet d’assurer la gestion des patients en temps réel et de garder des
traces pour les suivis médicaux.

L’enregistrement médical électronique doit garantir :

 La traçabilité :
 Suivis et évaluation des médecins :
 Accès aux données :

En remplissant ces trois (3) conditions .l’authenticité des données est préservée et les documents
restent consultable à tout moment .l’information devient donc un élément de productivité
supplémentaire, là où elle pouvait représenter un risque.

Il faut bien rappeler que Programme d’Enregistrement Médical Electronique (PEME) est non
modifiable, il s’agit donc d’une fonctionnalité qui dépasse de loin le simple stockage, et qui constitue
un véritable outil de travail au quotidien, intégré au flux d’information.

Méthodologie :

Une méthode d’analyse et de de conception a pour objectif de permettre la formalisation des


étapes préliminaire du développement d’un système afin de rendre ce développement plus fidèle
aux besoins des utilisateurs. Pour ce faire, on part d’un énoncé informel (le besoin tel qu’il est
exprimé par l’utilisateur, complété par des recherches d’information auprès des futurs utilisateurs du
logiciel), ainsi que l’analyse de l’existant. La phase de conception, permet de liste les besoin et les
résultats attendus. La phase conception permet, quand a elle, de décrire de manière non ambigue,le
plus souvent en utilisant un langage de modélisation ,le fonctionnement du futur système , afin d’en
faciliter la réalisation.

A cet effet, il existe plusieurs méthode de modélisation d’un système.

Cependant, pour notre travail nous avons retenu la méthode MERISE.


Le Modèle Conceptuel de Données(MCD) permet de représenter sous graphique l’ensemble
des données utilisées par le système d’information, ainsi que les relations entre ces données. Il a
pour but de définir, de représenter et de structure les différentes informations utilisées dans le
domaine étudient.

LABORATOIRE

ID_LABO
TYPE_EXAMEN
OBSERVATION_LABO
DATE_EXAMEN
FRAIS_EXAMEN

1.n

Transférer

1.1
PATIENT TRAITEMENT
ID_PAT
NOM_PAT
PREN_PAT 1.n ID_TRAIT
DATENAIS_PAT Faire NOM_MALADIE
SEX_PAT 1.1 DATE_DEBUT
ADRESS_PAT DATE_FIN
TEMPERATURE_PAT FRAIS_TRAIT
POIDS_PAT ETAT_PAT

1.n

Consulter

1.n
MEDECINS

ID_MED
NOM_MED
PREN_MED
SEX_MED
TEL_MED
FONCTIN_MED
REGLES DES GESTION
Les données du domaine étudie doivent vérifier et respecter certains règles pour que la base de
données demeure dans un état cohérent par rapport à la réalité qu’elle est censé représenter. Ces
s’appellent règles de gestion.

Les règles de gestion sont des règles qui expriment les contraintes d’intégrité entre les données
domaine étudie que le modèle conceptuel des données doit respecter.

RG1 : un patient est transférer à un et un seul laboratoire, un laboratoire peut recevoir un ou


plusieurs patients.

RG2 : un patient est consulter par un ou plusieurs médecin, un médecin peut consulter un ou
plusieurs patients.

RG3 : un patient peut faire un ou plusieurs traitements, un traitement peut faire par un et un seul
patient .

Modèle Logique de Données (MLD)


Le modèle de logique de données est une représentation sous forme relationnelles des entités et
association du model conceptuel de données.il a pour objet de décrire la structure des
enregistrements logiques et permet d’entrevoir la structure des données indépendamment de leur
gestion physique.

Règles de passage du modèle conceptuel de données (MCD) au modèle logique de données (MLD).

Pour passer du modèle conceptuel de données au modèle logique de données (MLD).

1. Chaque entité devient une relation au sens relationnelle du terme l’identité de l’entité
devient la clé de la relation.
2. Les associations de cardinalité (1.1) à (1.n) disparaissent et leur propriétés migrent dans
l’entité ayant la plus cardinalité (1.1)
3. L’identifiant de l’entité ayant pour cardinalité (1.n) migre dans l’entité ayant la plus petit
cardinalité.

En appliquant ces règles à notre mcd on obtient les relations suivantes :

LABORATOIRE (ID_LABO, TYPE_EXAMEN, OBSERVATION, DATE_EXAMEN)

MEDECIN (ID_MED , NOM_MED, PREN_MED, SEX_MED, TEL_MED, FONCTION_MED)

TRAITEMENT (ID_TRAIT , NOM_MALADIE, DATE_DEBUT, DATE_FIN, FRAIS_TRAIT,


ETAT_PAT, #ID_PAT)

PATIENT (ID_PAT , NOM_PAT, PREN_PAT,DATNAIS_PAT, SEX_PAT, ADRESS_PAT,


TEMPERATURE_PAT, POIDS_PAT, #ID_LABO)

CONSULTER (ID_PAT , ID_MED, OBSERVATION, FRAIS_CONSUL, DATE_CONSULT)


DICTIONNAIRE DE DONNEES

C’est un document qui recenser de manier exhaustive les informations présents dans le
domaine étudie et qui ont vocation à être manipules par le SI. Ces informations proviennent :

-Des documents existant ou à créer.

-Des entretiens réalisés avec les utilisateurs.

N° RUBRIQUE DESIGNATION TYPE TAILLE NATURE OBSERVATION


1 ID_PAT Identifiant du patient AN 5 E obligatoire
2 NOM_PAT Nom du patient AN 20 E obligatoire
3 PREN_PAT Prénoms du patient AN 20 E Obligatoire
4 DATNAIS_PAT Date de naissance D 10 E Jj/mm/aaaa
5 SEX_PAT Sexe du patient A 2 E obligatoire
6 ADRESS_PAT Adresse du patient AN 20 E obligatoire
7 TEMP_PAT Température du patient AN 5 E obligatoire
8 POIDS_PAT Poids du patient N 3 E obligatoire
9 ID_MED Identifiant du médecin AN 5 E obligatoire
10 NOM_MED Noms du médecin AN 20 E obligatoire
11 PREN_MED Prénoms du médecin AN 20 E obligatoire
12 SEX_MED Sexe du médecin A 2 E obligatoire
13 TEL_MED Numéro de téléphone AN 20 E facultatif
14 FONC_MED Fonction du médecin AN 20 E obligatoire
15 ID_TRAIT Identifiant du traitement AN 5 E Obligatoire
16 NOM_MAL Nom de maladie AN 20 E obligation
17 DAT_DEB Date de début D 10 E Jj /mm/aaaa

18 DAT_FIN Date de fin D 10 E Jj/mm/aaaa


19 FRAIS_TRAIT Frais du traitement N 10 E Obligatoire
20 ETAT_PAT Etat du patient AN 50 E obligatoire
21 ID_LABO Identifiant du laboratoire AN 5 E Obligatoire
22 TYPE_EXAM Type d’examen AN 20 E obligation
23 OBSERV_LABO Observation du laborantin AN 20 E obligatoire
24 DAT_EXAM Date d’examen D 10 E obligatoire
25 ID_PAT Identifiant du patient AN 5 E obligatoire
26 ID_MED Identifiant du médecin AN 5 E obligatoire
27 OBSRV_CONSL Observation du médecin AN 20 E obligatoire
28 FRAIS_CONSL Frais de consultation N 10 E obligatoire
29 DATE_CONSL Date de consultation D 10 E obligatoire
Graphe des dépendances fonctionnelles

Le graphe des dépendances fonctionnelles est l’ensemble des relations liées de


manière unique à chaque propriété ou ensemble de propriété à d’autres propriétés. Il
permet en évidence les corrélations entre les diffèrent propriété utilisées dans le système
d’information.

On dit que A B (A déterminé B) ou (B dépendent A


fonctionnellement de (A), si étant données une valeur de (A), il lui correspond une et une
valeur de (B).