Vous êtes sur la page 1sur 7

Droit Administratif et InternationalDroit PénalDroit

GénéralDroit ConstitutionnelCours de Droit – Par


Niveaux

Qu’est-ce que le droit et à quoi


sert-il ?
Par Mathieu le 29/10/2009Ressources > Droit > Cours de Droit - Par Niveaux > 1ère STMG > Le
Droit Dans la Société

Table des matières

 I- La fonction du droit

 II- La règle de droit

 III- La necessité du droit

 IV- La justification du rôle de l’Etat

80€

Charlotte





 (33 avis)
1er cours offert !
Besoin d'un professeur de droit civil ?
Découvrez les professeurs

I- La fonction du droit
A- La définition du droit

Dans le langage juridique, le mot « droit » a une double signification. Le droit, ou droit
objectif, est l’ensemble des règles de conduite qui régissent les rapports entre les
hommes. Ces règles sont regroupées dans des codes (Codes civil, Code de la route,
Code pénal, etc.)

Les droit subjectifs sont les prérogatives que le droit reconnaît à un individu ou à un
groupe d’individus et dont ceux-ci peuvent se prévaloir dans leurs relations avec les
personnes ou avec les choses (ex: le droit de vote, le droit de propriété, le droit au
respect de la vie privée). Le titulaire de droits est traditionnellement désigné comme le
« sujet » de droits; de là vient l’expression de droits subjectifs.

B- Les divisions du droit

Le droit national ou droit interne est le droit en vigueur dans un pays. Le droit national
se divise en deux ensembles: le droit public et le droit privé.

Le droit public est l’ensemble des règles qui organisent le fonctionnement d’un Etat qui
gouvernent les rapports de l’Etat et de ses agents avec les particuliers. Il se subdivise
en plusieurs branches: droit constitutionnel, droit administratif, droit pénal, droit fiscal.

Le droit privé est l’ensemble des règles qui gouvernent les rapports des particuliers
entre eux ou avec les collectivités privées (sociétés, associations,etc.). Il se subdivise
en plusieurs branches: droit civil, droit commercial, droit du travail, etc.

Lorsqu’un situation comporte un élément étranger, elle est régie par le droit
international. Le droit international privé règle les rapports des particuliers entre eux
(ex: mariage d’un Québécois et d’un Suédoise en France). Le droit international public
s’applique aux rapports entre les Etats.
II- La règle de droit
A-La règle de droit et les autres règles sociales

Outre les règles de droit, d’autres règles sociales régissent la vie des hommes en
société, telles les règles de politesse ou les règles morales.

Si le droit est souvent influencé par la morale, certaines règles morales ne sont
cependant pas consacrées par le droit. Ainsi, le devoir d’aider une personne dans le
besoin n’est pas imposé par une règle de droit. Seule l’obligation d’assister une
« personne en péril » est consacrée par le droit; une personne dans le besoin n’est
pas, au sens du droit, une « personne en péril ».

B- Les caractères de la règle de droit

1- Que signifie le caractère général de la règle de droit?

Aux termes de l’article 6 de la Déclaration des droit de l’homme et du citoyen, la loi


« doit être la même pour tous ». La règle de droit ne s’applique donc pas à telle ou
telle personne nommément désignée, mais à toutes les personnes sans distinction, ou
à une catégorie de personne déterminée (ex: le droit de vote est accordée aux
personnes majeures uniquement).

La généralité de la règle de droit est une garantie contre les discriminations


individuelles.

2- pourquoi dit-on que la règle de droit est obligatoire?

La règle de droit est obligatoire pour tous ceux à qui elle s’applique, quel que soit son
objet:

-certaines règles de droit interdisent certains actes ou comportements (certaines rues


interdites à la circulation); il est obligatoire de ne pas violer l’interdiction édictée.

-d’autres règles obligent les individus à certains actes ou comportements (les époux
doivent nourrir, entretenir et élever leurs enfants); il est obligatoire d’adopter le
comportement prévu.
-d’autres règles permettent certains actes ou comportements (il est permis de chasser
pendant une partie de l’année seulement); il est obligatoire de respecter les limites
posées par la règle spécifique.

3- Comment le caractère contraignant de la règle de droit se manifeste-t-il?

Pour obtenir des individus qu’ils se conforment à la règle de droit, des sanctions sont
prévues. Souvent, la simple crainte de la sanction suffit à obtenir le respect de la règle.
Parfois, la règle est transgressée et la sanction s’applique.

L’objet de la sanction varie:

– les sanctions pénales visent à punir celui qui a violé la règle de droit et à prévenir les
infractions par la menace de la peine (emprisonnement, amende, suspension ou retrait
du permis de conduire, etc.);

– les sanctions civiles permettent soit de contraindre les individus à se conformer à la


règle, soit de réparer le préjudice découlant du non-respect de la règle (versement de
dommages-intérêts, nullité d’un acte, expulsion, saisie, etc.).

III- La necessité du droit


A- Le droit organise la vie en société

Le droit organise les rapports entre les hommes vivant en société: il réglemente les
rapports familiaux, les rapports économiques (entre les employeurs et salariés, entre
les entreprises) et les rapports politiques (entre l’Etat et les citoyens).

En outre, nos société, à travers l’élaboration de règles juridiques, cherchent à assurer


la sécurité matérielle de leurs membres. Ainsi, le droit tend à protéger les individus
contre toute atteinte à leur personne et à leurs biens (le droit protège les individus
contre les agressions, les dangers de la route, les vols …).

B- Le droit est un instrument de politique économique ou sociale

Les droit n’est pas seulement constitué de dispositifs opérationnels organisant la


société de façon pragmatique. C’est aussi un instrument de politique économique ou
sociale. Il permet par exemple à la solidarité national de jouer son rôle au profit des
plus démunis, ou encore de tendre à l’équité sociale par le système fiscal; c’est lui
encore qui détermine le rôle et la place respectifs des individus et de l’Etat dans le
processus économique.

C- Le droit véhicule les valeurs de la société

Le droit protège les valeurs chères à la société à un moment donnée. Le droit actuel
défend notamment, à travers ses règles, les principes d’égalité et de liberté.

Dès lors que les valeurs défendus par la société évoluent, le droit évolue avec elles.
Ainsi, si le droit français n’admet pas le mariage homosexuel aujourd’hui, il est permis
d’envisager qu’il l’admettra dans un futur plus ou moins proche, à l’image de certains
de ses voisins européens.

IV- La justification du rôle de l’Etat


La plupart d’entre nous acceptent de se soumettre aux règles de droit parce qu’elles
sont élaborées pas des représentants du peuple, c’est à dire par des institutions
légitimes.

25€

Tilini





 (9 avis)
Libre, sans intermédiaire et proche de chez vous

Et si vous donniez des cours de droit civil ?


Donnez des cours

Partager

Mathieu

Nos lecteurs apprécient cet article


Cet article vous a-t-il apporté les informations que vous cherchiez ?

(moyenne de 4,00 sur 5 pour 1 votes)

Autres leçons du même cours

Droit : Le Recours aux Juges


13/05

L’Existence et l’Identification des Personnes Juridiques


03/07

La Capacité et le Patrimoine des Personnes Juridiques


03/07

La Diversité des Sources du Droit


03/07

La Personnalité Juridique
13/05

La Personnalité Juridique et son Utilité


15/02
La Résolution des Conflits par le Droit
15/02

Le Droit de la Preuve
15/02

Le Droit et Ses Fonctions


15/02

Le Droit Subjectif : Actes et Faits


13/05

Les Droits des Biens


15/02

Les Effets du Contrat : Exécution et Inexécution


15/02

Les Sources Internationales du Droit


13/05

Qu’Est-Ce Que le Droit ?


17/04

Réglementer la Société : l’Intérêt du Droit


12/05

Poster un Commentaire

Toutes les ressources pour vos cours grâce à Superprof

16 K