Vous êtes sur la page 1sur 4

7.

Les accords diminués

7.1. Définition

L’accord diminué est obtenu en harmonisant le 7ème degré de la gamme mineure harmonique.
Il se note X°7 ou Xdim7.
Il a une fonction dominante c’est le substitut du Vème degré dominant de la gamme.
Il contient 2 tritons ce qui explique qu’il est très tendu
Ex en Cm : l’accord diminué est B°7 ou Bdim7 se substitue à G7, la cadence suivante G7 Cm, devient Bdim7 Cm, remarquons que cela devient un mouvement
chromatique, notons également que G7b9 = B
dim7/G
Bdim7/G G7b9
Lab Lab
Fa Fa
Ré Ré
Si Si
Sol Sol

Les deux tritons sont : Si – Fa et Ré – Lab

7.2. Harmonisation de la gamme diminuée

Un accord diminué présente une tierce mineure entre chaque note, il partage donc l’octave en
4 parties égales. En harmonisant différemment la gamme mineure harmonique, on retrouve 4
accords diminués identique avec des basse différentes : Ddim7 = Fdim7 = Abdim7 = Bdim7, et Cdim7
= Ebdim7 = Gbdim7 = Adim7.
Ceci implique que si on remplace Bdim7 par un des autres accords diminués qui lui est
identique on peut créer une modulation.
Ex : Abdim7 E7b9 A- ou AΔ ou Abdim7 = G7b9 -> Abdim7 – Cm (par exemple)
7.3. Tableau des substitutions par des accords diminués

Degré IΔ II-7 III-7 IVΔ7 V7 VI-7 VII-7b5


Accord CΔ D-7 E-7 FΔ7 G7 A-7 B-7b5
Dominant C7 D7 E7 N(appartient pas
à la tonalité,
A7 B7
envoie vers Sib)
Substitution E°7 F#°7 G#°7 B°7 C#°7 D#°7

La tonique du substitut est la tierce du dominant.


Dans certaines circonstances expliquées ci-dessous un accord dominant b9 peut être substitué
par un accord diminué situé une tierce majeure au dessus

7.4. Fonction des accords diminués


7.4.1. Substitution d’un accord 7 entre deux accords conjoints

Ex 1 :
Degré I VI II V
Substitut tritonique
= approche par le Eb7 Db7
dessus
Accord CΔ A7b9 D-7 G7
Substitution par
accord diminué = C#°7 B°7
approche par le
dessous

Ex 2 :
II Dominant III
2nd
D-7 B7b9 E-7

D#°7

IV Dominant V
2nd
FΔ D7b9 G7

F#°7

V Dominant VI
2nd
7 7b9
G E A-7

G#°7

Ex 3 :

Accord C- G7 C- G7 C-/Eb G7 C-/G G7


Substitution B°7 D°7 F°7 Ab°7
Dans ce cas, la substitution se note sub X7b9 ou X est l’accord auquel l’accord diminué se
substitue.
Retard de résolution ou appogiature

II V I°7 I C°7 C6
D-7 G7 C°7 CΔ La La
I II #II I/3 Fa Sol
CΔ D-7 Eb°7 (D#°7) C/E Ré Mi
I IV #IV I/5 Do Do
CΔ FΔ F#°7 C/G Appogiature, Fa=Sol, Ré=>Mi

Application dans le Christophe : C C/E F F#dim7 - C/G mais ici on ne l’entend pas comme
un retard,

 : les renversements d’accords sont plus fréquent en classique qu’en jazz car c’est un peu
réducteur,
 : les accords diminués sont beaucoup utilisés en classique et dans le gospel,

7.4.2. Entre le troisième et le deuxième degré

Degré II Domina III


nt 2nd
Ex en CΔ E-7 Eb°7 D-7
Fonction tonique Fonction
sous-
dominante

C’est le seul cas où on rencontre un accord diminué dans une progression descendante,

 : parfois le troisième degré est substitué par le premier (substitution diatonique)

7.4.3. Remarque

Un anatole entier peut parfois être remplacé par un accord diminué (éventuellement
également rencontré dans un blues), cela peut s’expliquer par l’analogie entre les notes
rencontrée dans l’improvisation sur ces progressions.

Pentatonique Gamme blues Analogie


avec accord diminué

=> Dans ce cas, il va créer une tension harmonique en agissant comme une longue
appogiature de 2, 4, 8, voire 16 mesures pour revenir sur le premier degré.