Vous êtes sur la page 1sur 28

Réalisé par :

MOUHCINE KARMA Le : 01/10/2018


Propriétés d’air humide et diagramme hygrométrique
Qu’est ce que l’air humide ?

Manipulation et exploitation du diagramme d’air


humide : Les évolutions élémentaires

Méthode de dimensionnement des modules d’un CTA

Etude des cas


AIR HUMIDE

C’est l’air qui constitue l’ambiance qui nous entoure …

C’est un mélange entre l’air dit SEC et la VAPEUR d’eau

La maitrise de ce mélange (air humide) permet d’atteindre nos souhaits :


Climatisation, Traitement d’air ou Conditionnement d’air,

Dans le domaine de climatisation et conditionnement d’air, les


principales caractéristiques à contrôler sont : L’Humidité et la
Température.

Question : C’est l’air humide à 25 °C est considéré comme un mélange


des gaz supposés parfaits … Comment vous expliquez la présence de la
vapeur à cette température ?
PSYCROMETRIE –
Diagramme d’air humide
Psychrométrie : C’est l’etude des caractéristiques physiques et
thermodynamiques d’un mélange gaz-vapeur… l’air humide

Psychromètre : L’un des premiers appareils qui permet de mesurer de


grandeurs fondamentaux :

• Température sèche (bulbe sec) : Celle mesurée par un thermomètre.


• Température humide (bulbe humide) : Celle mesurée par un
thermomètre couvert d’un tissu imbibé d’eau …
PSYCROMETRIE –
Diagramme d’air humide

Diagramme « d’air humide » ou « Psychrométrique » :

1 ) Avoir les caractéristiques d’air humide à partir de deux variables :


Température de sèche
Température humide
Température de rosé
Humidité relative
Humidité absolue
Enthalpie
Pression partielle de la vapeur
2 ) Schématiser et quantifier toute évolution subit par l’air lors de sa
traitement :
Chauffage;
Refroidissement;
Humidification
Déshumidification
Composition de ces trois évolution
PSYCROMETRIE –
Diagramme d’air humide
Définitions :

Humidité absolue (ou teneur en eau) : c’est la masse d’eau contenue dans
l’air sous la forme vapeur … exprimée en gramme d’eau / gramme d’air
sec :

Humidité relative (degré hygrométrique) : c’est la masse, exprimée en


pourcentage, d’eau contenue dans l’air par rapport à la masse d’eau
nécessaire pour avoir la saturation à la même température

Température de rosé : C'est la température à laquelle la vapeur d'eau


contenue dans l'air commence à se condenser au lors d’une opération de
refroidissement ou au contact d'une paroi froide.
Enthalpie spécifique : C’est l’énergie interne que contient l’air humide …
la variation de ce grandeur correspond à un échange de chaleur sensible
et latente avec le milieu extérieur … exprimé en J / Kg d’air sec

Exercice: Une salle de surface de 35 m2 et un hauteur de 3 m, le


thermomètre affiche une valeur de 20 °C et l’humidité relative de 50%

1) Qu’elle est la masse d’eau totale contenue dans la salle

2) La température à l’extérieur est de 8°C , y’a-t-il une possibilité d’avoir


les condensats au niveau des vitrages ?

3) Afin d’éviter ce problème de condensat … on prévoie un


déshumidificateur :
- Déterminer la quantité d’eau à extraire
- Calculer l’énergie utile de déshumidificateur … !
1. Mélange de masses d’air

C’est la réunion homogène de débits d’air de provenance


différentes … objectif : Maitriser la consommation
d’énergie.

Cette réunion s’effectue au niveau d’une CAISSON DU


MELANGE.

Dans un mélange entre l’air neuf et l’air recyclé … la


régulation de débit de chaque constituant s’effectue par
le niveau d’ouverture des registres.

Le dosage des masses d’air dépend de :


- Variation du besoin en air frais (Hygiénique)
- Refroidissement gratuite ou Freecooling
- La qualité de l’ambiance
1. Mélange de masses d’air
Modélisation d’un mélange de deux masses d’air :

- Température du mélange :

- Enthalpie du mélange :

- Humidité absolue du mélange :


1. Mélange de masses d’air
En fonction du débits d’air on définie :
- Le taux de brassage:
. Nombre de fois où le volume d'air d'un local est remplacé
. Exprimé en Volume / heure (Vol/h)
é é

- Le taux d’air neuf :


. Rapport entre les débits de masse d’air neuf et d’air soufflé

- Le taux d’recyclé :
. Rapport entre les débits de masse d’air recyclé et d’air soufflé


1. Mélange de masses d’air
Exercice :

Une salle à climatiser de 35 m2 et 3 m d’hauteur :

- Le taux de brassage imposé est de 5 Vol/h


- Le taux d’air neuf à maintenir est de 60 %
- Les conditions à l’extérieur est de 40°C et 70 %
- Les conditions à maintenir à l’intérieur 23 et 50%

Déterminer les caractéristiques du mélange avant traitement … ?


2. Chauffage

De la chaleur sensible fournie à l’air via :

- Batterie chaude à eau

- Batterie chaude à vapeur

- Batterie à Fluide Frigorifique (à détente directe)

- Batterie électrique (à effet joule)


2. Chauffage
Modélisation sur diagramme d’air humide :

Puissance calorifique fournie à l’air


(Puissance utile de la batterie):

!"# ∗ % & %' ( )* +

Question : Sous quelles hypothèses il


sera possible d’applique la formule
!"# ,- ∗ . & .' ( )* +
3. Refroidissement

De la chaleur sensible ou / et latente arraché de


l’air via :

- Batterie chaude à eau glacée

- Batterie à Fluide Frigorifique (à détente directe)

Et en fonction de la température de la surface de


contacte entre la batterie et l’air on définie :

- Batterie froide sec : La refroidissement s’effectue


sans condensation de la vapeur contenue dans l’air
- Batterie froide humide : la refroidissement est
accompagnée avec une condensation
3. Refroidissement
Modélisation sur diagramme d’air humide :

Refroidissement sec Refroidissement humide

!"/ ∗ %' & % ( )* +

Question : Sous quelle condition le refroidissement sera accompagnée


par une condensation en partie de la vapeur d’eau
3. Refroidissement
Température moyenne de la surface de la batterie 0 12 :

- Batterie à Fluide Frigorifique (à détente directe)

0 12 0'3 4 3 à 5 °,

- Batterie à eau glacée (Ou glycolée)


0 )0 (9:é 4 0 9 +/2 = )0'' 40 ' +/2
12

Efficacité d= une battire froide J :


J )0'KL éM N & 0 NM N ) /)0'KL éM N & 0 12 )

Facteur de Bypass ST :

ST 1&J
3. Refroidissement
Dans le cas d’une refroidissement humide, la chaleur perdue par l’air
est décomposée en deux parties :

- Une chaleur sensible (sous l’effet de diminution de T)

- Une chaleur latente (sous l’effet de condensation de la vapeur )

!"/VW LLMKLM ∗ %' & %X ( )* +

!"/V MK N M ∗ %X & % ( )* +

!"/VY L )!"/V MK N M 4!"/VW LLMKLM +


4. Humidification

C’est l’augmentation de la teneur en eau (vapeur) dans l’air


(augmentation de l’humidité absolue), soit :

- Par l’injection de la vapeur

- Par pulvérisation de l’eau liquide


4. Humidification

Par l’injection de la vapeur

- Théoriquement, l’injection de la vapeur


s’effectue d’une manière isotherme
(Evolution E S)

- L’injection de la vapeur chaude augmente


l'égerment la température sèche de l’air
humide (Evolution E S’)

La quantité de la vapeur apportée


est calculée par :

VM Z ∗ : & :' ( )[/ +


4. Humidification

Par pulvérisation de l’eau liquide

- L’injection de l’eau liquide permet de


refroidir l’air sec tout en augmentant la
teneur en eau

- La chaleur sensible perdue par l’air sec est


récupérée par l’évaporation de l’eau liquide
d’où la conservation d’enthalpie … on parle
d’une évolution adiabatique

La masse d’eau injectée :

VM Z ∗ : & :' ( )[/ +

Le rendement de saturation de l’humidificateur :


: & :'
η
: L & :'
5. Déshumidification

C’est la diminution de la teneur en eau (vapeur) dans l’air


(diminution de l’humidité absolue), soit :

- Par refroidissement humide (Avec un chauffage complémentaire


pour récupérer la température)

- Par adsorption
5. Déshumidification
Modélisation sur diagramme d’air humide :

Par refroidissement humide (Evolution 1 2):


5. Déshumidification
Modélisation sur diagramme d’air humide :

Par adsorption :
- L'eau contenue dans l'air est mise au contact de substances qui possèdent
des propriétés de sorption
- L’absorbant nécessite une régénération cyclique lorsque il arrive à la
saturation
Symboles
Symboles

Vous aimerez peut-être aussi