Vous êtes sur la page 1sur 8

FICHE PEDAGOGIQUE

Florence Foresti
Cette activité peut-être utilisée pour compléter l’unité 4 « Très drôle » de Parcours A2.

Objectifs
Culturel :
 L’humour français
 Connaître une humoriste française : Florence Foresti
Linguistique :
Maintenir une conversation téléphonique
Demander des nouvelles de quelqu’un qui ne va pas bien
Exprimer son opinion

Compétences travaillées
Interaction orale
Compréhension orale
Production orale

Public
Adultes, niveau A2

Matériel
Vidéo du spectacle Florence Foresti fait des sketches à la Cigale, sketch de 12’58 à 14’22 (durée : 1’24)
(http://www.dailymotion.com/video/x2kojl_florence-foresti-fait-des-sketchs-p_fun)

Durée
30 min minimum

Sandra Freland | Professeur Fle & traductrice | www.creafle.com


© 2010 Creafle | Tous droits réservés
FICHE PEDAGOGIQUE

TRANSCRIPTION DU SKETCH
Flo : Allô Nath ? C’est Flo. Ca va ? J’te dérange pas ?
Nath : Non, non, pas du tout. Et toi, comment tu vas ?
Flo : Bah, pas très bien. Justement en fait, je t’appelais pour ça. C’est que j’ai un petit peu des crises d’angoisse qui
reviennent en ce moment. Je voulais t’en parler.
Nath : Lola, arrête de manger le vernis à ongle de maman, c’est caca boudin !
Flo : Je te dérange non ?
Nath : Non, c’est Lola qui mange mon vernis à ongle et c’est caca boudin. Mais vas-y, continue. Arrête !
Flo : Non, bah juste, euh, voilà, je vais pas très bien. Je sais plus trop comment m’en sortir. Je sais pas ce que t’en
penses ?
Nath : Va mettre une culotte.
Flo : Comment tu le sais ? Bon, bref, en tous cas, voilà, je t’appelais juste pour te dire que comme j’en peux plus, bah
cette nuit, je risque de faire une grosse connerie. Voilà.
Nath : Mais pourquoi tu fais ça ?
Flo : Bah parce que je suis à bout.
Nath : Pourquoi tu mets de la compote dans les oreilles de ton frère, Lola ! Tu m’énerves.
Flo : Je vais te laisser, non ? Je crois que t’es un petit peu occupé.
Nath : -Oui, oui, enfin non. Je suis pas occupée mais c’est eux, ils sont énervés. Bon en tous cas, je suis très très contente
pour tout ce que tu m’as dit, c’est formidable. Ah écoute, ça marche pour toi, du tonnerre. Attends, attends ! Tu veux
pas que je te passe Lola, elle a fait des progrès incroyables. Je vais te la passer, tu vas voir. Lola viens parler à tata Flo.
Flo : Non, vraiment je t’assure, c’est pas la peine.
(Au public : « Non, c’est pas la peine, arrêtez de nous passer vos enfants au téléphone, on s’en fout ».)
Allez bisous.

PREPARATION A LA COMPREHENSION
TRAVAIL SUR LA TRANSCRIPTION
Former des binômes. Expliquer aux apprenants que vous allez leur distribuer la transcription d’une conversation
téléphonique, mais qu’elle ne contient les paroles que d’un seul interlocuteur, Florence.
Ils ont 10 minutes pour inventer ce que dit Nathalie à l’autre bout du fil.

Lorsque les 10 mn sont terminées, chaque binôme vient jouer la conversation téléphonique devant le groupe.
Pour leur intervention les apprenants seront placés chacun à un coin opposé de la classe pour les obliger à parler fort,
(pour rompre la monotonie on pourra changer les coins pour chaque binôme) en leur demandant de faire comme s’ils
étaient au téléphone en le mimant avec leur main (comme le fait Florence dans la vidéo).

TRAVAIL SUR LE VOCABULAIRE


Vérification que les élèves connaissent le lexique suivant : vernis à ongle – culotte – compote afin de faciliter la
compréhension du sketch.

Deux options :
Options 1 :
Apporter en classe 2 pots de compote, 2 vernis à ongles et 2 petites culottes (celle d’un enfant, c’est moins gênant selon
le public, et correspond mieux au sketch). Disposer les 3 articles sur 2 tables différentes.
Options 2 :
Imprimer en double les pages 4, 5 et 6, découper puis plier la feuille en deux. Placer les 3 images face à la classe sur
deux tables différentes.

Pour les 2 options, imprimer en double et découper les étiquettes-mots ci-dessous. (Le mot oreille est volontairement
en trop, l’apprenant connaît ce mot et il sera donc élimer par l’apprenant lors de la réalisation de l’activité, mais cela
permet de l’avoir entendu pour faciliter la compréhension lorsqu’il apparaît ensuite dans le sketch).

Sandra Freland | Professeur Fle & traductrice | www.creafle.com


© 2010 Creafle | Tous droits réservés
Déroulement de l’activité :
Demander à 2 volontaires de venir. Chacun se positionne à 2 mètres face à une des deux tables où sont disposés les
objets (ou les images).
Présenter au groupe classe et aux 2 volontaires les 4 étiquettes une à une, en les lisant seulement.
Puis expliquer aux deux volontaires qu’il y a 3 objets (ou images) sur la table et 4 étiquettes. Ils doivent attribuer le plus
vite possible le mot correct à chaque objet. Le gagnant aura une surprise (on pourra lui prêter le DVD du spectacle).
Remettre les 4 étiquettes à chaque apprenant.
Lancer l’activité par un « top, partez ! ». Stopper le jeu lorsqu’un des joueurs a placé 3 étiquettes. Vérifier avec la classe
en disant juste « correct » ou « incorrect ». Si c’est correct, le jeu est terminé, dans le cas contraire relancer le jeu par un
« top, partez ! » et ainsi de suite jusqu’à ce qu’à un des apprenants ait identifié correctement les 3 mots.
Correction.

VISIONNAGE

Quelle est selon vous la relation entre la conversation téléphonique et ces 3 objets ?
Laisser chaque élève donner son avis brièvement.

Expliquer qu’ils vont regarder un sketch de l’humoriste Florence Foresti et que la moitié du dialogue qu’ils ont complété
précédemment, correspond à la moitié de la transcription du sketch. Donc oui Florence Foresti parle relativement vite,
mais ils connaissent déjà la moitié du dialogue.
Avant de lancer la vidéo, inviter les apprenants à retourner la transcription pour ne pas la regarder et se concentrer
uniquement sur la vidéo (sinon les apprenants ont tendance à lire et écouter en même temps et à ne pas regarder la
vidéo, or les mimiques facilitent la compréhension).

Visionnage.

Questions après visionnage :


Nath est-elle concentrée sur la conversation téléphonique avec son amie Flo ? Non.
Pourquoi ?/ A qui parle-t-elle en même temps ?  Elle parle à ses deux enfants en même temps.
Avez-vous compris comment s’appelle sa fille ?  Lola.

Question avant 2ème écoute :


Que sont en train de faire les enfants pendant que Nath est au téléphone (3 choses différentes) ?
Jouer (manger !) avec le vernis à ongle
S’habiller (« va mettre ta culotte »)
Manger (« Pourquoi tu mets de la compote dans les oreilles de ton frère »)
Que propose Nath à Flo à la fin de la conversation téléphonique ?
De lui passer Lola.
Que confie Flo au public sur le fait de parler aux enfants de ses amis au téléphone ?
« Non, c’est pas la peine, arrêtez de nous passer vos enfants au téléphone, on s’en fout »

Prolongement :
Avez-vous des enfants ?
Avez-vous des amis qui ont des enfants ?
Avez-vous déjà vécu une situation similaire ?
Êtes-vous d’accord avec Florence quand elle dit « on s’en fout ! » ?
Ce genre d’humour vous fait rire ? Avez-vous aimé le sketch ?
L’humour français est-il différent dans votre pays ?

Sandra Freland | Professeur Fle & traductrice | www.creafle.com


© 2010 Creafle | Tous droits réservés
Sandra Freland | Professeur Fle & traductrice | www.creafle.com
© 2010 Creafle | Tous droits réservés
Sandra Freland | Professeur Fle & traductrice | www.creafle.com
© 2010 Creafle | Tous droits réservés
Sandra Freland | Professeur Fle & traductrice | www.creafle.com
© 2010 Creafle | Tous droits réservés
COMPOTE COMPOTE

CULOTTE CULOTTE
VERNIS À VERNIS À
ONGLES ONGLES
OREILLE OREILLE

Sandra Freland | Professeur Fle & traductrice | www.creafle.com


© 2010 Creafle | Tous droits réservés
FICHE APPRENANT

Florence Foresti

Flo : Allô Nath ? C’est Flo. Ca va ? Je te dérange pas ?


Nath :
Flo : Bah, pas très bien. Justement en fait, je t’appelais pour ça. C’est que j’ai un petit peu des crises d’angoisse qui
reviennent en ce moment. Je voulais t’en parler.
Nath :
Flo : Je te dérange non ?
Nath :
Flo : Non, bah juste, euh, voilà, je vais pas très bien. Je sais plus trop comment m’en sortir. Je sais pas ce que t’en
penses ?
Nath :
Flo : Comment tu le sais ? Bon, bref, en tous cas, voilà, je t’appelais juste pour te dire que comme j’en peux plus, bah
cette nuit, je risque de faire une grosse connerie. Voilà.
Nath :
Flo : Bah parce que je suis à bout.
Nath :
Flo : Je vais te laisser, non ? Je crois que t’es un petit peu occupé.
Nath :
Flo : Non, vraiment je t’assure, c’est pas la peine. Allez bisous.

Sandra Freland | Professeur Fle & traductrice | www.creafle.com


© 2010 Creafle | Tous droits réservés

Vous aimerez peut-être aussi