Vous êtes sur la page 1sur 19

Pr Tarik ZAIR

NATURE COMPLEXE DU MODE

La police administrative présente diverses complexités


pour sa détermination et ses modes d’exercice.

PLAN DE LA PRESENTATION:
1. L’IDENTIFICATION DE LA POLICE ADMINISTRATIVE,
2. LES CATEGORIES DE POLICE ADMINISTRATIVE,
3. L’OBJET DE LA POLICE ADMINISTRATIVE : LE MAINTIEN ORDRE
PUBLIC,
4. LES MODALITES DE L’ACTION DE LA POLICE ADMINISTRATIVE.
L’IDENTIFICATION DE LA POLICE ADMINISTRATIVE

ELEMENTS DE DEFINITION:
1. Prépondérance de l’aspect fonctionnel (ensemble
d’activités),
2. Présence de l’aspect organique (exercée par les
autorités administratives).

Objet de la police administrative:


Elle vise le maintien de l’ordre public.
POLICE ADMINISTRATIVE ET SERVICE PUBLIC:
Règles de divergence:
1. Police administrative est exercée par le procédé de la
prescription,
2. Service public est exercé par le procédé des prestations.

Règles de convergence:
1. La police administrative est un service public,
2. Le service public et dominé par des règles de police,
3. Le service public peut être un moyen pour assurer la
police administrative.
DETERMINATION DE LA POLICE
ADMINISTRATIVE
La détermination se fait par rapport à la police judiciaire:
différences entre les deux.

POLICE ADMINISTRATIVE ET POLICE JUDICIAIRE

Enormes différences existent entre les deux mais


certaines confusions demeurent lorsque les mêmes
autorités exercent les deux activités au même moment.
CRITERES DE LA DISTINCTION
Séparation entre les autorités administratives et les
autorités judiciaires

Police administrative Police judiciaire

Caractère préventif Caractère répressif


Objet large Objet précis

Compétence étatique ou Compétence exclusivement


décentralisée étatique
Article 18 du CPP (police judiciaire):
« elle est chargée… de constater les infractions
pénales, d’en rassembler les preuves et d’en
chercher les auteurs. Elle exécute les instructions
et délégations des juridictions d’instruction et
exécute les ordres du parquet ».

Le critère fondamentale de distinction:


Le critère finaliste.
La jurisprudence consacre la règle.
La CSA, Affaire Rossi (24 mai 1972):
la police judicaire est chargée « de constater les
infractions pénales, d’en rassembler les preuves et
d’en rechercher les auteurs ».
Fondement de la règle:
« …elle est judiciaire à partir du moment ou elle a
un objet précis pouvant donner lieu à des
poursuites correctionnelles ou criminelles, cet
objet précis ayant pu être déterminé par une
dénonciation ou par leur propre découverte…
Tant que l’agent exerce une mission de contrôle
ou de surveillance générale, tant que son enquête
n’est pas orientée sur une infraction précise, il est
dans l’exercice de la police administrative ».
CONSEQUENCES DE LA DISTINCTION

• Tribunaux
Police administratifs
administrative • Responsabilité de l’Etat
ou des communes

• Tribunaux ordinaires
Police • Toujours responsabilité
judiciaire de l’Etat
LES CATEGORIES DE POLICE ADMINISTRATIVE
1. POLICE GENERALE
Un pouvoir général qui vise la préservation de la
sécurité, la tranquillité et la salubrité publique

2. POLICE SPECIALE
Un pouvoir précis par habilitation où l’autorité
investie du pouvoir de police ne peut agir qu’à l’égard
d’une activité particulière afin d’atteindre un objectif
particulier.
L’OBJET DE LA POLICE ADMINISTRATIVE : LE
MAINTIEN ORDRE PUBLIC
L’ordre public ne correspond pas à un certain nombre
d’éléments matériels définis d’avance (valeur de la
société).
Les éléments de l’ordre public:
C’est un ordre matériel. Il vise:
1. La sécurité publique;
2. La tranquillité publique;
3. La salubrité publique.
C’est un ordre extérieur;
C’est un ordre moral.
LES TITULAIRES DU POUVOIR DE POLICE
ADMINISTRATIVE
LES TITUALIRES DE POLICE GENERALE
1. Le Roi (en période exceptionnelle, Art 59 de la
constitution);
2. Le Chef du Gouvernement (pouvoir de signer les décrets
règlementaires);
3. Les ministres (comme membres du Gouvernement);
4. Les autorités locales:
Province: Gouverneur
Commune: Partage entre l’administration
territoriale et le maire

LES TITULAIRES DE POLICE SPECIALE


C’est le Chef du Gouvernement (par habilitation) ou les
ministres (par délégation ou habilitation) suivants les cas.
LES MODALITES DE L’ACTION DE LA POLICE
ADMINISTRATIVE
LES MODALITES JURIDIQUES
La police administrative est exercée par le procédé de
l’acte administratif unilatéral (interdiction du contrat).

Il peut donner lieu à deux modalités d’exercice:


Intervention exclusive de l’administration:
Les actes de police sont individuels ou règlementaires.

Intervention avec le concours des administrés :


- L’autorisation préalable;
- La déclaration préalable.
L’exercice de la police administrative peut donner
lieu à des sanctions:

Les sanctions administratives;


L’avertissement, l’amende, le retrait d’autorisation,
la suspension, la dissolution, etc.

Les sanctions pénales.


C’est un moyen entre les mains de l’autorité
administrative en cas de désobéissance de la part des
administré aux actes de police (objet: exécution des
mesures de police).
LES MODALITES METERIELLES
Le recours à la force publique devient parfois
indispensable.

Se fait selon deux degrés:


1. Exécution forcée ou exécution d’office,
2. Recours aux forces publiques:
Il peut s’agir soit des forces civiles (sureté nationale,
force auxiliaires), soit des forces militaires
(Gendarmerie Royale, Forces Armées Royales).
LE CONTRÔLE JURIDICTIONNEL DES ACTIVITES DE PA

L’intervention des pouvoirs est conditionnée par


l’existences de menaces de désordre.

Cette intervention doit respecter 2 règles fondamentales:

Le juge s’attache à vérifier le respect des droits et libertés


lors de l’exercice de la police administrative par les
différentes autorités administratives.
ASPECTS FONDAMENTAUX DU CONTRÔLE

Le contrôle de la Le contrôle des Le contrôle des


finalité motifs effets
• La finalité renvoie à • Appréciation des • Impact sur l’exercice des
l’ordre public . résultats recherchés par droits et libertés.
• Eléments composites et l’agent agissant au titre • Paramètres pris en
évolutifs. de la police compte (contexte/nature
• Double contrôle (But et administrative. de la liberté).
objet) • Contrôle de l’intension
de l’agent
(détournement de
pouvoir).
LA JUSTIFICATION DE LA MESURE DE POLICE OU
SA PROPORTIONNALITE

• Il s’agit d’un contrôle de légalité externe de la


mesure de PA.
• Ce contrôle s’attache à la nécessité de la mesure
en question
• L’administration doit l’apprécier en amont au
moment de l’intervention au titre de la PA,
• Ce contrôle vise à mesurer la proportionnalité en
rapport avec la ou les menaces de troubles que
pourrait subir l’ordre public.
BIBLIOGRAPHIE
— ROUSSET. M et GARAGNON. J, Droit administratif
marocain, éd REMALD, 2017.
— BENABDALLAH. M-A, La police administrative dans le
système juridique marocain, Publications APREJ, 1987.
— ESPULGAS. P, Le service public Paris, Dalloz, 1998.
— PICARD. E, La notion de police administrative, Paris,
LGDJ, 1984.
— RIVERO. J et WALINE. M, Droit administratif, Paris,
Dalloz, 18e éd, 2000.
— VEDEL. G et DELVOLVE. P, Droit administratif, Paris,
PUF, 12e éd, 1992.