Vous êtes sur la page 1sur 1

Le paiement a l’international :

1) les clauses du contrat de vente à l’international :

Le contrat de vente à l’international doit contenir les informations suivantes :

- Le lieu de livraison de la marchandise : c’est le lieu de transmission de la propriété de la marchandise.


- La monnaie de règlement : la devise d’échange.
- Le lieu de payement : pays d’importation ou pays d’exportation.
- La date de payement : les échéances.
- Le mode de paiement : selon la solvabilité de l’acheteur, ainsi que les liens de confiance entre les deux
parties.

2) Les moyens de paiement :

A) Le virement bancaire international: Le virement est un ordre donné par un acheteur étranger à son
banquier de débiter son compte d’une certaine somme pour créditer celui du vendeur.
Exemple : virement SWIFT Le virement SWIFT est à privilégier chaque fois que les relations le
permettent : il est le moyen de transmission le plus rapide, le plus souple et il est peu coûteux.
B) Le chèque: deux types de chèques :
1) les chèques d’entreprises : émis par le titulaire du compte.
2) Les chèques de banque : émis par une banque.
C) Les effets de commerce : La lettre de change ou traite et Le billet à ordre

3) Les techniques de paiement :


- Le règlement par facture commerciale : présenté par le vendeur mais n’apporte aucun garantie de
paiement
- Le règlement par traite libre : adressée à l’importateur sans aucun document d’accompagnement
Comme la facture commerciale, elle n’apporte aucune garantie de paiement ou d’acceptation par
l’importateur
- Le règlement par remise documentaire ou crédit documentaire :
1 - Le crédit documentaire : c’est une opération par laquelle une banque s’engage par ordre de son
client importateur de payer un tiers exportateur.
2 - la remise documentaire : La remise documentaire est une technique de paiement qui consiste
pour l’exportateur à faire encaisser par sa banque le montant dû par l’importateur contre
délivrance de documents représentant une marchandise.
- L’affacturage : L'affacturage est une technique de gestion financière par laquelle une société
financière (le factor) gère, dans le cadre d'un contrat, les créances d’une entreprise en achetant ses
factures, en recouvrant ses créances et en garantissant les créances sur ses débiteurs.