Vous êtes sur la page 1sur 2

L’eau est la première source de vie sur terre, elle s’accapare de la plus grande surface de la

planète. Elle peut être sous plusieurs formes : liquides ; gazeuses, solides, cela selon les
conditions dans lesquelles elle se trouve, un passage d’une phase à l’autre est possible avec
un changement de ces conditions. La molécule d’eau est constituée de deux atomes
d’hydrogène reliés à un atome d’oxygène.

L’eau peut provenir de plusieurs sources, des études ont permis de classer ces sources selon
plusieurs critères. En connaissant les particularités de l’endroit de la source, et en se basant
sur des traitements fiables, on peut facilement vérifier la potabilité de l’eau.

Il y a plusieurs catégories d’eau parmi ces catégories, on trouve l’eau minérale et l’eau
gazeuse.

L’eau minérale est une catégorie d’eau qui est de source souterraine, dont les composantes
sont stables, sa particularité provient du fait que cette eau possède du fluor ou des oligo-
éléments, cette eau nécessite des matériaux spécifiques pour son exploitation, c’est pour cela
qu’elle est souvent définie par des qualités qui lui sont propre, Elle possède des teneurs en
magnésium très hautes et des teneurs en nitrates faibles, ces teneurs varies dans l’eau minérale
ce qui a permis de classer cette catégorie d’eau en cinq , on cite ; les eaux sulfatées, sulfurées,
chlorurées, oligométalliques, et finalement les eaux minérales bicarbonatées

L’eau minérale ne nécessite pas, par contre un traitement particulier pour son exploitation, en
dehors des traitements qui visent à éliminer quelques toxiques, étant donné qu’elle est de
source souterraine, elle n’est guère en contact avec l’air ambiant, c’est pour cela que pour une
conception d’eau minérale le seul procédé est le procédé de l’embouteillage.

Le procédé d’embouteillage est un procédé simple a effectué, on passe d’abord par une
injection de résine Pet, ensuite par un soufflage qui a son tour est attendu par une étape
d’insufflage, pour arriver en fin vers les étapes de remplissage, de bouchage et de transport.

La deuxième catégorie d’eau est l’eau gazeuse qui est une eau qui contient un gaz dissout
dans son sein, qui donne un gout spécial, ce gaz est appelé gaz carbonique, ce dernier est
absorber par cette eau. Il existe plusieurs types de cette catégorie d’eau, on cite ; l’eau plate,
l’eau dégazeifiée et l’eau effervescente.
Le premier procédé de conception de cette eau est découvert par un chimiste suédois nommé
torbern en 1766, torbern voulait produire de l’eau minérale naturelle et effervescente, il
inventa ainsi un procédé pour produire de l’eau gazeuse naturelle, suite à cette découverte de
nombreux chimistes et chercheurs inventent à leur tour plusieurs procédés pour fabriquer cette
eau de manières différentes comme le procédé de priestley.

Ces procédés sont conçu pour injecter du gaz carbonique dans une eau naturelle produisant
ainsi un phénomène d’absorption, des traitements spécifiques suivent cette étape d’injection,
pour arriver en fin à la production de l’eau gazeuse, ces procédés sont toujours d’actualité, et
pratiqués par les usines qui produisent cette catégorie d’eau.

Puisque l’eau est l’une des sources les plus essentielles pour la vie sur terre, encore faut-il la
préserver, et ne pas la gaspiller.