Vous êtes sur la page 1sur 15

PHÉNOMÈNES

SITUATIONS
ÉVÉNEMENTS
D’APPRÉCIATION ET DE
RÉDUCTION DU
PROCESSUS COMPOSITION
ACCIDENTEL DU
Incidence de Aptitude à la maîtrise
l’environnement des risques
Gravité
du dommage
Phénomène
Personne
dangereux

x
Situation Exposition
dangereuse à une situation
dangereuse

x
Déclenchement Probabilité
Événement d’origine
matérielle d’un événement
dangereux dangereux
ou humaine

Facteurs
x
d’évitement Possibilité
du dommage d’évitement du
d’origine matérielle
dommage
ou humaine

=
DE L’INDICE DE D’UNE MACHINE
Fréquence et/ou Probabilité
Gravité du durée d’exposition d’occurence Possibilité Indice
dommage (G) au phénoméne de l’événement d’évitement du de risque
dangereux (F) dangereux (O) dommage (P)
1

Gravité du dommage : G
G 1 Lésion légère (normalement réversible); par ex. écorchure, lacération, bleu, blessure légère qui nécessite des
premiers soins, etc.
G 2 Lésion grave (normalement irréversible, y compris le décès); par ex. membre brisé ou arraché, blessure grave avec points
de suture, décès, etc.
Fréquence et/ou durée d’exposition au phénomène dangereux : F
Selon le besoin d’accès à la zone dangereuse (par ex. pour des raisons de production, d’entretien ou de réparation),
la nature de l’accès (par ex. l’alimentation manuelle de matières), le temps passé dans la zone dangereuse,
le nombre de personnes demandant l’accès et la fréquence d’accès
F 1 Rare à assez fréquente et/ou courte durée d’exposition
F 2 Fréquente à continue et/ou longue durée d’exposition
Probabilité d’occurrence de l’événement dangereux : O
Selon les données de fiabilité, l’historique en matière d’accidents et la comparaison des risques
O 1 Très faible : technologie stable, éprouvée et reconnue pour les applications de sécurité
O 2 Faible : événement relié à une défaillance technique de probabilité supérieure ou égale à 10-5 bris/heure
(1 bris/100 000 heures); ou bien, événement entraîné par l’action d’une personne qualifiée, expérimentée,
formée, effectuant une tâche unique, etc.
O 3 Élevé : événement relié à une défaillance technique de probabilité supérieure ou égale à 10-3 bris/heure (1 bris/1 000 heures);
ou bien, événement entraîné par l’action d’une personne sans expérience ou formation particulière.
Possibilité d’évitement du dommage : P
En fonction du mode d’exploitation de la machine (avec ou sans travailleur, par des travailleurs expérimentés),
de la rapidité d’apparition de l’événement, de la conscience du risque, de la possibilité humaine d’éviter ou de
limiter le risque, de l’expérience ou de la connaissance pratique du phénomène dangereux
P 1 Possible dans certaines conditions
P 2 Impossible ou rarement possible
GRILLE GÉNÉRALE D’ANALYSE DU
Exemple de grille remplie
Poste de travail ou machine Fabricant Tâche Étape de vie de la machine Grille remplie Date
❑ installation ❑ production ❑ réglage par
❑ maintenance ❑ nettoyage ❑ déblocage ❑ autre : _______________________

Détermination de la catégorie
Activité ou Estimation de l’indice de risque des systèmes de commande Priorité
Composante du risque Mesures de réduction du risque Suivi Remarque
sous-activité (machine sans protection) relatifs à a sécurité (1 à 3)
(s’il y a lieu)
Fréquence/ Probabilité Possibilité Indice Mesures Mesures Fréquence/ Possibilité
Phénomène Situation Événement Dommages Gravité Objectifs de Gravité Catégorie
No Description Exposition d’occurence d’évitement de risque de prévention de prévention Exposition d’évitement
dangereux dangereuse dangereux possibles (G1/G2) prévention (G1/G2) (B à 4)
(F1/F2) (01/02/03) (P1/P2) (1 à 6) possibles retenues (F1/F2) (P1/P2)

Phénomène dange- Toute situation dans Événement d’origine Lésions physiques ou Agir sur les compo-
reux : cause possible laquelle une person- technique ou humai- atteintes à la santé santes du risque qui
de dommages ne est exposée à un ne susceptible de d’une personne permettent de pren-
ou plusieurs phéno- causer des domma- dre les mesures par-
mènes dangereux ges à une personne mi les plus efficaces

Énumérer les étapes Source de danger Décrire l’exposition Exemple d’évène- • coupure/lacération Démarche préventive Décrire les moyens Décrire les moyens
successives d’exécu- (élément mobile cou- lors des interventions ments d’origine tech- • amputation privilégiée par ordre proposés pour agir adoptés pour agir
tion de la tâche et pant ou perforant, prévues en fonction- nique : • choc électrique de priorité : sur les composantes sur les composantes
les différentes inter- produits dangereux, nement normal : • démarrages intem- • décès 1 suppression du du risque du risque
ventions du travail- etc.) ou Énergies (les • interventions en cas pestifs • écorchures phénomène dan-
leur quantifier, ex. vitesse, de blocage, de dys- • dysfonctionnement • (voir aide-mémoire gereux (sécurité
masse, pression, fonctionnement de la machine dommage) intrinsèque)
etc.) • modes d’interven- • libération soudaine 2 réduction du ris-
tion différents de d’énergie que, par ex. risque
ceux prévus réductible
Exemple d’évène- 3 réduction du risque
ments d’origine par la mise en pla-
humaine : ce d’un protecteur
• action d’un autre fixe, d’un protec-
travailleur pouvant teur avec dispositif
intervenir sur la de protection
machine 4 réduction du risque
• action « anormale » par la mise en
du travailleur place d’un disposi-
• accès à une zone tif de protection
dangereuse 5 suppression ou
limitation des dom-
mages, par ex.
équipements de
protection individu-
elle, signalisation,
méthodes de travail

Fréquence/ Probabilité Possibilité Indice Mesures Mesures Fréquence/ Possibilité


Phénomène Situation Événement Dommages Gravité Objectifs de Gravité Catégorie
Description Exposition d’occurence d’évitement de risque de prévention de prévention Exposition d’évitement
No dangereux dangereuse dangereux possibles (G1/G2) prévention (G1/G2) (B à 4)
(F1/F2) (01/02/03) (P1/P2) (1 à 6) possibles retenues (F1/F2) (P1/P2)
PHÉNOMÈNES
1. Phénomènes mécaniques dangereux
1.1 Facteurs à prendre en compte
Masse, vitesse (énergie cinétique des éléments en mouvement contrôlé ou non contrôlé)
Accélération, force
Énergie potentielle, soit l’accumulation d’énergie à l’intérieur de la machine engendré par :
• des éléments élastiques (ressorts, etc.)
• des gaz/des liquides sous pression (hydraulique, pneumatique, etc.)
• l’effet du vide/d’une pression
1.2 Phénomènes associés à des pièces et à des outils
Pièces et outils en mouvement
Disposition relative des pièces et des outils en mouvement
Angles rentrants (des rouleaux, des convoyeurs, etc.)
Résistance mécanique inadéquate
Formes dangereuses (tranchante, pointue, rugueuse, etc.)
(voir exemples)
1.3 Phénomènes associés à la gravité terrestre
Masse et stabilité (chute d’éléments ou d’un travailleur sous l’effet de leur poids)
(voir exemples)
2. Phénomènes électriques dangereux
Conducteurs sous tension
Éléments de machine sous tension
Phénomènes électrostatiques
3. Phénomènes thermiques dangereux
Objets ou matériaux à des températures extrêmes (hautes ou basses)
Présence de flamme ou explosion; présence d’eau et de métal en fusion
Rayonnement de sources de chaleur, ambiance de travail froide ou chaude, etc.
4. Bruit
5. Vibrations
6. Rayonnements
Rayonnement de basse fréquence, de fréquence radio, micro-ondes, rayons X et gamma,
Laser/lumière infrarouge, visible et ultraviolette, etc.
7. Phénomènes dangereux engendrés par des matériaux, des produits, des contaminants
Matières dangereuses (nocives, toxiques, corrosives, réactives, humides, tératogènes, cancérogènes,
mutagènes ou irritantes)
Matières infectieuses et matières combustibles, inflammables, comburantes ou explosives,
gaz comprimés, etc.
8. Phénomènes dangereux engendrés par le non-respect des principes ergonomiques
Posture non neutre, force, répétition, absence de micro-pause, manutention fréquente
Éclairement inadéquat, etc.
Visibilité déficiente, mauvaise disposition des commandes
Accès difficile à l’espace de travail, aménagement des lieux, etc.
EXEMPLES DE PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES DANGEREUX
ASSOCIÉS À DES PIÈCES ET À DES OUTILS

Phénomène Conséquences Phénomène Conséquences


dangereux possibles dangereux possibles
1 2
• Enroulement
• Happement
• Enroulement • Choc
• Happement • Écrasement
• Entraînement • Entraînement
• Brûlure
• Piqûre
3 4

• Happement
• Abrasion • Entraînement
• Entraînement • Écrasement
• Brulûre • Brûlure
• Projection

5 6

• Choc • Entraînement
• Écrasement • Abrasion

7 8

• Perforation • Écrasement
• Projection • Cisaillement
• Brûlure • Sectionnement
• Choc • Projection

9 10

• Perforation
• Piqûre • Choc
• Poinçonnement • Écrasement
• Projection
EXEMPLES DE PHÉNOMÈNES MÉCANIQUES DANGEREUX
ASSOCIÉS À DES PIÈCES ET À DES OUTILS

Phénomène Conséquences Phénomène Conséquences


dangereux possibles dangereux possibles
11 12

• Coupure • Coupure
• Sectionnement • Sectionnement
• Projection • Projection
• Entraînement

13 14

• Enroulement
• Entraînement • Happement
• Écrasement • Choc
• Sectionnement • Entraînement
• Sectionnement
• Cisaillement
15 16

• Cisaillement
• Sectionnement • Écrasement
• Entraînement • Cisaillement
• Écrasement • Sectionnement
• Choc

17 18

• Entraînement • Entraînement
• Écrasement • Écrasement
• Arrachement • Arrachement
• Sectionnement • Sectionnement
• Choc • Choc
19 20
• Cisaillement
• Sectionnement
• Choc • Enroulement
• Écrasement • Happement
• Entraînement • Choc
• Écrasement
• Entraînement
EXEMPLES DE PHÉNOMÈNES DANGEREUX
ASSOCIÉS À LA GRAVITÉ TERRESTRE

Phénomène Conséquences Phénomène Conséquences


dangereux possibles dangereux possibles
21 22

• Effondrement
• Écroulement
• Affaissement • Chute
• Étouffement • Glissement
• Coincement • Effondrement
• Écrasement
• Chute

23 24

• Écrasement • Chute
• Coincement • Glissement
• Abaissement • Trébuchement
• Effondrement

25 26

• Choc • Chute
• Écrasement • Trébuchement
• Effondrement • Glissement
SITUATIONS
1. Exposition du travailleur aux phénomènes mécaniques dangereux
1.1 Situations associées aux phénomènes mécaniques généraux
◆ Possibilité de se rapprocher de sources d’énergie : masse et vitesse
(énergie cinétique des éléments en mouvement contrôlé ou non contrôlé)
DÉTERMINATION
◆ Possibilité d’entrer en contact avec une forme (fixe ou peu mobile) dangereuse (tranchante, pointue, etc.)
◆ Possibilité de se rapprocher de sources d’énergie accumulée à l’intérieur de la machine :
• sous forme d’éléments élastiques (ressorts, etc.)
• sous forme de gaz/de liquides sous pression (hydraulique, pneumatique, etc.)
• effet du vide/d’une dépression
1.2 Situations associées à des pièces et à des outils
◆ Possibilité d’entrer en contact avec des zones de
• happement/enroulement • coupure/sectionnement/cisaillement
• entraînement/emprisonnement • écrasement/choc
• frottement/abrasion • perforation/piqûre
1.3 Situations associées à la gravité terrestre
◆ Travail en hauteur
◆ Travail en dessous d’une charge ou à proximité d’une charge en hauteur
◆ Travail en dessous d’une machine ou à proximité d’une machine en hauteur
◆ Travail à proximité du « vide » (échafaudage, structure, trou dans le plancher, etc.)
◆ Travail à proximité ou sur un sol, un plancher ou une voie de circulation glissant, inégal, encombré, etc.
◆ Exposition à une chute ou à un entraînement par des objets ou des matériaux (tranchée, eau, matériau en vrac dans un silo, etc.)
2. Exposition du travailleur aux phénomènes électriques dangereux
◆ Possibilité d’entrer en contact avec des pièces sous tension (contact direct)
◆ Possibilité, pour des pièces de machines accessibles, d’être mises sous tension à la suite d’une défaillance d’isolation (contact indirect)
◆ Possibilité de se rapprocher de pièces sous haute tension DÉTERMINATION
◆ Possibilité d’entrer en contact avec des éléments portant des charges électrostatiques
◆ Travail à proximité de rayonnements thermiques/échauffement local/projection de particules en fusion/phénomènes chimiques
pouvant résulter de courts-circuits, surcharges, etc.
3. Exposition du travailleur aux phénomènes thermiques dangereux
◆ Travail à proximité d’objets ou de matériaux à des températures extrêmes (hautes ou basses)/flammes ou explosion/rayonnement
de sources de chaleur
◆ Exposition à un environnement de travail chaud ou froid
4. Exposition du travailleur aux phénomènes dangereux engendrés par le bruit
5. Exposition du travailleur aux phénomènes dangereux engendrés par des vibrations
◆ Utilisation de machines tenues à la main
◆ Vibrations transmises à l’ensemble du corps (avec posture extrême)
6. Exposition du travailleur aux phénomènes dangereux engendrés par des rayonnements
◆ En situation normale de travail
◆ Exposition accidentelle
7. Exposition du travailleur aux phénomènes dangereux engendrés par des matériaux, des produits,
des contaminants
◆ Possibilité d’entrer en contact/d’inhaler ou d’ingérer des fluides, gaz, brouillards,
fumées et poussières traités, utilisés, produits ou dégagés par la machine
8. Exposition du travailleur aux phénomènes dangereux engendrés par le non-respect
des principes ergonomiques
ÉVÉNEMENTS
1. Événements associés aux phénomènes mécaniques dangereux
1.1 Phénomènes mécaniques généraux
◆ Rupture/éclatement/défaillance d’un organe mécanique
◆ Basculement/renversement/chute de la machine, de l’un de ses éléments ou d’un objet traité par la machine
DÉTERMINATION
◆ Éjection d’une pièce/d’un fragment d’outil
◆ Libération soudaine d’énergie accumulée (ressort, pression, dépression)
1.2 Pièces et outils
◆ Accès à une zone dangereuse en raison de la forme de la pièce ou de l’outil d’un mécanisme en mouvement
◆ Mise en marche intempestive, survitesse/ralentissement inattendu d’un mécanisme accessible,
impossibilité d’arrêter un mécanisme accessible provoqué par :
• un dysfonctionnement du système de commande résultant
• d’une défaillance d’un composant
• d’une anomalie de la logique (cas de la logique câblée)/du logiciel (cas de la logique programmée)
• d’une influence extérieure sur ce système (perturbation par rayonnement électromagnétique/conduction directe)
• une défaillance de l’alimentation en énergie
• le rétablissement de l’alimentation en énergie après une coupure
• une action humaine inopportune sur un organe de service ou sur un autre élément de la machine (par ex. sur un capteur ou un préactionneur)
• des influences externes/internes (poids, vent, auto-allumage dans les moteurs à combustion interne, etc.)
s’exerçant sur des éléments de la machine
◆ Dysfonctionnement du dispositif de ralentissement/de freinage entraînant l’impossibilité de ralentir/d’arrêter
la machine dans les meilleures conditions possibles
1.3 Gravité terrestre
◆ Glissade/perte d’équilibre (cas où des travailleurs sont dans/sur la machine) ◆ Chute de matière ou de matériau
◆ Chute d’un travailleur ◆ Chute de machine ou d’élément de machine
2. Événements associés aux phénomènes électriques dangereux
◆ Entrée en contact avec des éléments sous tension (contact direct) ◆ Décharge électrostatique
◆ Défaillance (par ex. apparition d’un défaut d’isolement) ayant pour effet ◆ Court-circuit, surcharge, etc. provoquant une émission
de mettre des éléments accessibles sous tension (contact indirect)
◆ Arc électrique déclenché par rapprochement avec des pièces DÉTERMINATION
de rayonnement, la projection de matériaux en fusion,
des effets chimiques
sous haute tension
3. Événements associés aux phénomènes thermiques dangereux
◆ Entrée en contact avec des objets ou des matériaux à des températures extrêmes (hautes ou basses)
◆ Exposition prolongée hors norme à des sources de chaleur
◆ Inflammation/explosion
4. Événements entraînant l’exposition dangereuse au bruit
◆ Exposition hors normes ◆ Mise en marche intempestive d’une source de bruit
5. Événements entraînant l’exposition dangereuse aux vibrations
◆ Exposition hors normes ◆ Mise en marche intempestive d’une source de vibrations
6. Événements entraînant l’exposition dangereuse aux rayonnements
7. Événements entraînant l’exposition dangereuse à des matériaux, des produits ou des contaminants
◆ Exposition hors normes ◆ Accès intempestif à des matériaux, produits, contaminants
◆ Apparition d’une fuite ou d’un déversement ◆ Incendie/explosion/réactions chimiques
◆ Présence de source d’inflammation avec des poussières,
gaz ou vapeurs inflammables
8. Événements entraînant le déclenchement de phénomènes dangereux engendrés par le non-respect
des principes ergonomiques
1. Dommages occasionnés par des phénomènes mécaniques
◆ Fracture/entorse/foulure

DÉTERMINATION
◆ Coupure/lacération
◆ Amputation
◆ Perforation/piqûre
◆ Écorchure/égratignure/ecchymose/contusion/plaie ouverte
◆ Irritation
◆ Brûlure par friction
◆ Blessures multiples
◆ Décès
2. Dommages occasionnés par des phénomènes électriques
◆ Choc électrique
◆ Brûlure électrique
◆ Électrisation (sans décès)
◆ Électrocution (avec décès)
3. Dommages occasionnés par des phénomènes thermiques
◆ Brûlure par la chaleur (y compris le feu et les flammes) ou l’eau bouillante
◆ Effet de la chaleur ou de la lumière
◆ Engelure/hypothermie
4. Dommages occasionnés par le bruit
DÉTERMINATION
◆ Détérioration de l’acuité auditive, de l’équilibre
◆ Fatigue, stress, baisse de la vigilance
5. Dommages occasionnés par les vibrations
◆ Lombalgies/traumatismes vertébraux
◆ Troubles neurologiques et ostéoarticulaires
◆ Troubles vasculaires (par ex. phénomène dit « des doigts blancs »)
◆ Inconfort (par ex. engourdissement)
6. Dommages occasionnés par les rayonnements
◆ Brûlures
◆ Mutations génétiques
7. Dommages occasionnés par des matériaux, des produits, des contaminants
◆ Dommages pour la santé
◆ Décès
◆ Brûlure chimique
◆ Dommages résultant d’incendies/d’explosions
8. Dommages occasionnés par le non-respect des principes ergonomiques
◆ Effets physiologiques (par ex. troubles musculo-squelettiques « TMS ») résultant,
par ex., de postures contraignantes, d’efforts excessifs ou répétitifs
◆ Effets psycho-physiologiques (effets de la surcharge mentale, notamment le stress)
◆ Blessures résultant de fonctionnements intempestifs, eux-mêmes causés par des erreurs
humaines favorisées par une mauvaise conception de l’interface « homme-machine »
(par ex. une disposition inadéquate des organes de service)

Dans ce document, le terme dommage est utilisé au sens de lésion professionnelle.


DE L’INDICE DE
DÉTERMINATION D’UNE MACHINE
Fréquence et/ou Probabilité
Gravité du durée d’exposition d’occurence Possibilité Indice
dommage (G) au phénoméne de l’événement d’évitement du de risque
dangereux (F) dangereux (O) dommage (P)
1

DÉTERMINATION
5

Gravité du dommage : G
G 1 Lésion légère (normalement réversible); par ex. écorchure, lacération, bleu, blessure légère qui nécessite des premiers soins, etc.
G 2 Lésion grave (normalement irréversible, y compris le décès); par ex. membre brisé ou arraché, blessure grave avec points
de suture, décès, etc.
Fréquence et/ou durée d’exposition au phénomène dangereux : F
Selon le besoin d’accès à la zone dangereuse (par ex. pour des raisons de production, d’entretien ou de réparation),
la nature de l’accès (par ex. l’alimentation manuelle de matières), le temps passé dans la zone dangereuse,
le nombre de personnes demandant l’accès et la fréquence d’accès
F 1 Rare à assez fréquente et/ou courte durée d’exposition
F 2 Fréquente à continue et/ou longue durée d’exposition
Probabilité d’occurrence de l’événement dangereux : O
Selon les données de fiabilité, l’historique en matière d’accidents et la comparaison des risques
O 1 Très faible : technologie stable, éprouvée et reconnue pour les applications de sécurité
O 2 Faible : événement relié à une défaillance technique de probabilité supérieure ou égale à 10-5 bris/heure (1 bris/100 000 heures);
ou bien, événement entraîné par l’action d’une personne qualifiée, expérimentée, formée, effectuant une tâche unique, etc.
O 3 Élevée : événement relié à une défaillance technique de probabilité supérieure ou égale à 10-3 bris/heure (1 bris/1 000 heures);
ou bien, événement entraîné par l’action d’une personne sans expérience ou formation particulière.
Possibilité d’évitement du dommage : P
En fonction du mode d’exploitation de la machine (avec ou sans travailleur, par des travailleurs expérimentés),
de la rapidité d’apparition de l’événement, de la conscience du risque, de la possibilité humaine d’éviter ou de
limiter le risque, de l’expérience ou de la connaissance pratique du phénomène dangereux
P 1 Possible dans certaines conditions
P 2 Impossible ou rarement possible
DÉTERMINATION

DE LA CATÉGORIE DES SYSTÈMES DE


COMMANDE RELATIFS À LA SÉCURITÉ

Point
de départ

G Gravité du dommage
G1 Lésion légère (normalement réversible)
G2 Lésion grave (normalement irréversible), y compris le décès

F Fréquence et/ou durée d’exposition au phénomène dangereux


F1 Rare à assez fréquente et/ou courte durée d’exposition
F2 Fréquente à continue et/ou longue durée d’exposition

P Possibilité d’évitement du dommage


P1 Dans certaines conditions
P2 Rarement possible

B, 1 à 4 : Catégories des parties de systèmes de commande reliées à la sécurité

Catégories ayant la préférence pour les points de référence

Catégories possibles nécessitant des mesures supplémentaires

Mesures excessives pour le risque en question

RÉFÉRENCE : Sécurité des machines - Parties des systèmes de commande relatives à la sécurité - Partie 1 : Principes généraux de conception, 1997. EN 954-1
Ce document est un aide-mémoire présentant une méthode qui permet d’analyser les risques
associés aux machines dangereuses utilisées dans les milieux de travail. La méthode est fondée
sur des principes éprouvés. L’analyse du risque, telle qu’elle y est présentée, sert à repérer les
phénomènes dangereux, à estimer les risques et à choisir les mesures de sécurité appropriées.
Il comprend entre autres un modèle de grille d’analyse du risque. Cette grille peut être adaptée
selon les besoins et les situations propres à chaque établissement.
L’aide-mémoire est utilisé dans le cadre d’une formation sur l’analyse des risques. Toute
personne désireuse d’appliquer la méthode d’analyse doit donc avoir au préalable reçu une
formation appropriée.

Recherche, rédaction et validation Remerciements


Joseph-Jean Paques et Réal Bourbonnière, Nous tenons à remercier MM. Roger David de la Caisse
ingénieurs, IRSST régionale d’assurance maladie de l’Île de France (Paris) et
Renaud Daigle, technicien, IRSST Jean-Pierre Lacore de l’Institut National de Recherche et
Donald Duchesne, ingénieur, conseiller en de Sécurité (Paris) dont les études et publications ont
prévention-inpection, CSST servi de base scientifique à cet ensemble de documents.
Conrad Trudel et Jean Villeneuve, ergonomes, MM. David et Lacore ont été très étroitement associés
inspecteurs, CSST à la genèse des normes européennes de base sur la
Tan Tai Huynh, Sorin Eliskof et Luc Schreiber, sécurité des machines (EN 292) et l’analyse du risque
ingénieurs, inspecteurs, CSST (EN 1050). Leurs conseils et leurs avis nous ont permis
d’exposer le plus clairement possible les concepts asso-
Production ciés à l’analyse des risques des machines.
Direction des communications, CSST

Gestion de projet
Lyne Beaulé, conseillère en communication,
CSST

Révision linguistique
Tradulitech
Lucie Duhamel, CSST

Illustrations
Ronald DuRepos

Conception graphique et infographie


Cormier Publicité (www.cormierpub.qc.ca)

© Commission de la santé et de la sécurité du travail du Québec


Dépôt légal - Bibliothèque nationale du Québec, 2004
ISBN 2-550-43217-7
DC 900-337-1PDF (06-11)