Vous êtes sur la page 1sur 2

II.3.

Equilibre d’un système de forces concourantes

II.3.1 Équilibre du point matériel, solution graphique

II.3.1.1 Conditions d’équilibre du point matériel


Un corps réel est soumis généralement à plusieurs forces non concourantes. Chacune
de ces forces est appliquée à l’extérieur ou à l’intérieur du corps suivant des lignes
d’action quelconques. Si le corps est vu de très loin, il peut être confondu avec un
point matériel ( fig.II.12).
Soit un point matériel soumis à l’action de plusieurs forces quelconques. Ces forces
sont nécessairement concourantes sur ce point sans volume. Si le point matériel est en
équilibre statique, la résultante de toutes les forces qui agissent sur lui doit être nulle

Figure II.12 : Forces sur un corps et notion de point matériel

Pour qu’un point matériel soit en équilibre statique, il faut et il suffit que le
polygone du dyname de toutes les forces soit fermé, c’est-à-dire que l’extrémité
de la dernière force coïncide avec l’origine de la première force.

Pour résoudre graphiquement l’équilibre du point matériel, on procédera comme suit :


1. Construire le plan de situation à l’échelle 1 cm ↔ a cm. Représenter sur ce dessin
toutes les forces connues et inconnues par des grandeurs vectorielles. Les forces
seront dessinées correctement là où elles agissent sur le point.
2. Isoler le premier point matériel de la structure étudiée, c’est-à-dire supprimer toutes
les liaisons ou contacts extérieurs au point. Commencer à résoudre le problème par
le point matériel soumis à l’action de forces connues.
3. Construire le dyname des forces à l’échelle 1 cm ↔ b N. Représenter tout d’abord
les forces connues les unes à la suite des autres et fermer le polygone des forces avec
les forces inconnues.
4. Représenter l’équilibre du point matériel sur le plan de situation après avoir fermé
le dyname et contrôlé les conditions d’équilibre.
II.3.1.2 Cas d’un point matériel soumis à trois forces concourantes
Le point matériel est soumis à l’action de trois forces. Généralement, la force F est
entièrement connue. Les deux autres forces F1 et F2 sont déterminées seulement par
leur point d’application et leur direction. Sur le dyname, la résultante des deux forces
F1 et F2 est directement opposée à la force donnée F. Comme le dyname est un
triangle, les trois forces F, F1 et F2 sont obligatoirement coplanaires (fig.II.13)

Plan de situation Dyname


1 cm ↔ a cm 1 cm ↔ b N

Figure II.13 Point matériel sollicité par trois forces

II.3.1.3 Cas d’un point matériel soumis à un nombre quelconque de forces


(fig.II.14) :

Plan de situation Dyname


1 cm ↔ a cm 1 cm ↔ b N

Figure II.14 Point matériel sollicité par sept forces

Si toutes les forces sont coplanaires, deux forces au maximum peuvent être
indéterminées en intensité et sens. Si les forces ne sont pas coplanaires, trois forces
peuvent être inconnues en intensité et sens.