Vous êtes sur la page 1sur 19

UNIVERSITE

HASSAN II CASABLANCA
ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D’ELECTRICITE ET DE MECANIQUE

CAHIER DES TRAVAUX PRATIQUES ELECTRONIQUE DE


PUISSANCE

CONVERSION CONTINU‐

Département Génie Electrique


2ème Année Cycle d’Ingénieur GE AU 2019‐2020
Version 2019
RESPONSABLE : PR. ABDELOUAHED MESBAHI
Avant tout :
Les séances des TP se déroulent au laboratoire d’Électronique de Puissance. Les
manipulations se composent d’une partie Simulation et une autre partie pratique.
Les simulations sont à réaliser sous Le Logiciel PSIM et ce avant la manipulation pratique.
Les manipulations pratiques doivent être précédées par un schéma de montage
comportant les sources, convertisseurs, charges et appareils de mesure vérifié et
validé auprès du Professeur responsable des TP.
Les rapports et compte‐rendu doivent être en format électronique et aussi :
Respecter le plan suivant

 Objectifs de la manipulation
 Analyse et Dimensionnement
 Mesures et résultats
 Interprétations, explications et réponses aux questions
 Conclusions.

Règle Primordiale
Il est Interdit de mettre sous tension un montage électrique sans
l’accord et la vérification du responsable des TP.
EP 1 : Conversion Continu‐Continu
PARTIE SIMULATION ETUDE D’HACHEURS ALIMENTANT DES CHARGES RLE
PARTIE MANIPULATION PRATIQUE
EP 11 : Hacheur dévolteur
EP 12 : Hacheur Survolteur
OBJECTIFS :
1‐ Etudier les montages Hacheurs sur diverses charges.
2‐ Vérifier par simulation le principe de certains convertisseurs DC‐DC
3‐ Valider expérimentalement certains convertisseurs DC‐DC.
EP 2 : Conversion Continu‐Alternatif
PARTIE SIMULATION ETUDE D’ONDULEURS DE TENSION
PARTIE MANIPULATION PRATIQUE
EP 21 : Onduleur Monophasé
EP 22 : Onduleur Triphasé
OBJECTIFS :
1‐ Etudier des montages Onduleurs sur diverses charges.
2‐ Vérifier par simulation le principe de certains convertisseurs DC‐AC
3‐ Valider expérimentalement certains convertisseurs DC‐AC.

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page2


EP 1 : CONVERSION CONTINU‐CONTINU
1. Partie Simulation
Eléments du Montage:
Source de tension continue Ve=120V.
Charge est de type RL en série avec une fem E avec R=10 et L=4mH. E=0V , 20V et 80V.
La fréquence de découpage f=1000Hz.

1.1. Hacheur série


Réaliser le montage de la figure 1 sous Psim . Sauvegarder le fichier sous le nom buck1


Figure 1 Hacheur Buck

1.1.1. Charge RL
Régler la durée de simulation à 0.005s
Placer un ampèremètre pour mesurer le courant dans le générateur Ve.
Régler les paramètres de la charge pour qu’elle soit de type RL.
Pour =25% , =50%, =75% et =100% (voir commande des interrupteurs page 11 du
fichier Psim_presentation_rapide.pdf).
Avec SimView,
Relever les formes d’ondes de Vch, Ich, Ie
relever également les courants et tension dans les interrupteurs de Puissance ( cad K1 et D1)
Mesurer aussi l’ondulation de courant et la comparer avec la valeur théorique

1.1.2. Charge RLE


Régler les paramètres de la charge pour qu’elle soit de type RL en série avec une fem E
Pour E=0V, E=20V et E=80V
Pour =25% , =50%, et =75%
Relever les formes d’ondes de Vch, Ich, Ie
Mesurer également les valeurs moyennes de Vch et Ich

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page3


L’alimentation est‐elle toujours en conduction continu ?
Réaliser le montage de la figure 2 sous Psim . Sauvegarder le fichier sous le nom buck2.
Paramétrer les éléments comme indiqué sur la figure2. Fixer le rapport cyclique de la
commande à 50% .
Calculer le courant de charge à la limite de conduction.


Figure 2Variation de la charge

Relever les formes d’ondes de Vch, Ich,


Reporter sur les chronogrammes les types de conduction (continue, discontinue) et aussi les
résistances impliquées dans la charge.

1.2. Hacheur Boost


Réaliser le montage de la figure3 sous PSIM. Sauvegarder le fichier sous le nom boost1.
Paramétrer les éléments comme indiqué sur la figure3.


Figure 3 Hacheur Boost

Calculer la résistance de la charge pour que l’alimentation délivre Un courant de 5A sous 28V.
©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page4
Calculer en fonction des éléments du montage le rapport cyclique de la commande.
Lancer la simulation. Sous SIMVIEW, relever les chronogrammes de Vch et Ich , mesurer leur
valeur moyenne.
Vérifier les courants et tensions dans les Composants de Puissances
Modifier le montage précédant, pour avoir celui de la figure4. A t=0.05s on insère une charge
R2 identique à R1.
Lancer la simulation. Sous SIMVIEW, relever les chronogrammes de Vch et Ich , Ik1 et ID1.
Quelle situation a provoqué cette charge. Quel sera son impact sur les composants ?


Figure 4 Variation de la charge

1.3. Hacheur Quatre Quadrants


Sous PSIM, Réaliser le montage de la figure 5


Figure 5 Hacheur 4Q

Effectuer les paramétrages de la M.C.C. suivants:

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page5



Etudier l’étage de commande en faisant varier le rapport cyclique entre deux valeurs ( agir sur
le temps de simulation pour avoir une bonne visualisation des signaux de commande)
Charger le moteur à 10Nm. Ajuster le rhéostat Rh1 pour assurer un courant d’excitation de
1A.
Régler le rapport cyclique pour qu’il passe à t=1.5s de 80% à 30%.
Relever les chronogrammes du courant d’induit de la MCC ( courant dans L flag=1) la tension
Vch et aussi la vitesse de rotation.
Est‐ce que le Hacheur entre dans une zone de Débit Interrompu ?
Lors du démarrage que constate t‐on ? Proposer des solutions pour remédier à cet
inconvénient

2. Partie Manipulation Pratique : Hacheur série EP11

2.1. Préliminaires
1) Sur la maquette du Hacheur, repérer la partie Commande et la partie Puissance (Entrée
Sortie). Justifier l’utilisation de radiateurs .
2) Les transistors utilisés dans ces maquettes sont : IRF250 ou G4PH50UD. D’après la
documentation constructeur, Noter les principales caractéristiques des composants.
Sans brancher la charge ni alimenter la partie puissance (entrées E+‐E‐) , Repérer sur la
maquette, la sortie signal de commande du Transistor de puissance « com_K ».
3) Alimenter la maquette. en utilisant un oscilloscope, mesurer la fréquence de découpage
du Hacheur.

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page6


4) Faire varier le rapport cyclique pour fixer le rapport cyclique aux valeurs 25%, 50% et
75%. Prendre des clichés de signaux (utiliser le menu mesure de l’oscilloscope
(guide_oscillo_fr.pdf)


Figure 6 Menu Mesure

2.2. Charge RL
1) Repérer les positions min et max du rhéostat (Utilisation Ohmmètre). Mesurer à
l’ohmmètre la résistance de la charge . Brancher le rhéostat déjà fixé à sa valeur
maximale à la sortie du Hacheur.
2) Régler le rapport cyclique à 0%.
3) Régler la tension d’entrée à 60V.
4) Câbler le montage de la figure7. Mettre sous tension la maquette.
5) Pour les valeurs du rapport cyclique 25%, 50% et 75%, Visualiser Vch et Ich (prendre
ces clichés) et relever les indications de l’ampèremètre et du Voltmètre (position DC).
6) Que mesure t‐on si on place les appareils de mesure sur la position AC
7) Pour =50%, faire varier le rhéostat et mesurer 4 valeurs du courant et la tension (Ich
et Vch)
8) Tracer la courbe de sortie Vch=f(Ich)
9) A partir de i, Déduire la valeur de l’inductance propre de la charge Résistive

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page7


ich

Ve  60V

Vch


Figure 7 Charge Résistive

3. Partie Manipulation Pratique : Hacheur Parallèle EP12

3.1. Préliminaires
1) Sur la maquette du Hacheur, repérer la partie Commande et la partie Puissance (Entrée
Sortie).
2) Les transistors utilisés dans ces maquettes sont : IRF450. D’après la documentation
constructeur, Noter les principales caractéristiques des composants.
Sans brancher la charge, Repérer sur la maquette, la sortie signal de commande du
Transistor de puissance « com_K ».
3) Alimenter la maquette. En utilisant un à oscilloscope. Mesurer la fréquence de
découpage du Hacheur pour les deux positions de l’interrupteur fréquence ( f1, f2).
4) Faire varier le rapport cyclique pour fixer le rapport cyclique aux valeurs 25%, 50% et
75% . Prendre des clichés de signaux obtenus (utiliser le menu mesure de
l’oscilloscope (guide_oscillo_fr.pdf)

3.2. Étude de la charge


La charge sera constituée d’un rhéostat de résistance R en fil bobiné (inconnue) et
d’inductance Lx .
La fréquence de hachage sera fixée à f=10kHz
1) Vérifier la valeur de l’inductance de la bobine disponible sur la table de laboratoire et
calculer l’ondulation de courant pour
2) Brancher l’inductance du Boost avec le Hacheur à son endroit sur la maquette
3) Régler le rapport cyclique à sa valeur minimale (0%).
4) Repérer les positions min et max du rhéostat (Utilisation Ohmmètre). Brancher le
rhéostat déjà fixé à sa valeur maximale à la sortie du Hacheur (OUT+, GNDP).

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page8


5) Brancher l’alimentation d’entrée (IN+, GNDP) et mettre sa valeur à 0.
6) Placer un ampèremètre pour mesurer le courant dans l’inductance et un voltmètre
pour mesurer la tension de sortie.
7) Faire un schéma de montage complet et le faire valider auprès du responsable
8) Régler progressivement la tension d’entrée jusqu’à 15V.
9) Pour les valeurs du rapport cyclique 25%, 50% et 75%, Visualiser Vch et IL et relever
également les indications de l’ampèremètre et du Voltmètre (position DC).
10)Que mesure t‐on si on place les appareils de mesure sur la position AC
11)Pour =50%, faire varier le rhéostat et mesurer 5 valeurs du courant et la tension
(Ich et Vch) (Attention à ne pas dépasser le courant de charge maximal de 0.45A)
12)Tracer la courbe de sortie Vch=f(Ich).

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page9


EP 2 : CONVERSION CONTINU‐ALTERNATIF
4. : Partie Simulation
Eléments du Montage:
Source de tension continue Ve=100V.
Charge est de type RL en série avec une fem E avec R=10 et L=40mH. Source de courant


La commande est pilotée par une Horloge de 50Hz

4.1. Onduleur de Tension en Pont Commande Symétrique


Réaliser le montage de la figure 8 sous Psim . Sauvegarder le fichier sous le nom inverter1


Figure 8 Onduleur de tension Monophasé

4.1.1. Charge R
Régler les paramètres de la charge pour qu’elle soit résistive. (laisser la source de courant
court‐ci cuitée)
Régler la durée de simulation à 0.14s et le temps d’affichage 0.06s
Avec SimView,
1) Relever les formes d’ondes des signaux de commande Bas et Haut. de quel type de
commande s’agit‐il ?
2) Relever les formes d’ondes de Vch, Ich, Ie . Mesurer les valeurs moyennes et efficaces

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page10


3) Faire une analyse spectrale du courant et tension dans la charge (limiter l’échelle à
600Hz)
4) Déduire les valeurs efficaces des fondamentaux de Ich et Vch
5) Relever également les courants et tension dans les interrupteurs de Puissance (K1 et
K2)
6) Que devient le convertisseur si on modifie le rapport cyclique de la Commande

4.1.2. Charge RL
Régler les paramètres de la charge pour qu’elle soit de type RL.
Avec SimView,
1) Relever les formes d’ondes de Vch, Ich, Ie . Mesurer les valeurs moyennes et efficaces
2) Faire une analyse spectrale du courant et tension dans la charge (limiter l’échelle à
600Hz)
3) Déduire les valeurs efficaces des fondamentaux de Ich et Vch
4) Relever également les courants et tension dans les interrupteurs de Puissance (K1 et
K2)

4.1.3. Charge RL-Source de Courant


Régler les paramètres de la charge pour qu’elle soit de type RL en série avec une source de
courant (figure 8). Ajouter au fichier inverter1 deux capteurs (un de courant et l’autre de
tension) pour prélever Ich et Vch


Avec SimView,
1) Relever les formes d’ondes de Vch, Ich, Ie .
2) Faire une analyse spectrale du courant et tension dans la charge (limiter l’échelle à
600Hz). Mesurer l’amplitude des trois premiers Harmoniques.
3) Insérer un filtre pour mesurer le déphasage entre le fondamental de Vch et le courant
Ich

4.1.4. Charge RL-Source de Tension


Dans le schéma précédant, on remplace la source de courant par une source de tension dont
les propriétés sont données ci‐dessous .

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page11




Avec SimView,
1) Relever les formes d’ondes de Vch, Ich, Ie .
2) Faire une analyse spectrale du courant et tension dans la charge et aussi le courant Ie
(limiter l’échelle à 600Hz). Mesurer l’amplitude des trois premiers Harmoniques.
3) Insérer un filtre pour mesurer le déphasage entre le fondamental de Vch et le courant
Ich

4.2. Onduleur de Tension en Pont Commande Décalée


Réaliser le montage de la figure9 sous Psim . Sauvegarder le fichier sous le nom inverter2


Figure 9 Onduleur de tension Monophasé Commande Décalée

Concevoir une commande décalée pour l’onduleur de tension monophasé.

4.2.1. Charge RL-Source de Courant


Pour les valeurs de l’angle de décalage suivantes 30°, 60° et 90° et avec SimView, faire :
1) Relever les formes d’ondes des signaux de commande des interrupteurs Bas et Haut
2) Relever les formes d’ondes de Vch, Ich, Ie.
3) Faire une analyse spectrale du courant et tension dans la charge (limiter l’échelle au
19eme harmonique). Qu’observe t‐on pour une valeur particulière de l’angle de décalage

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page12


4.3. Onduleur de tension triphasé

4.3.1. Commande symétrique


Réaliser le montage de la figure10 sous PSIM. Sauvegarder le fichier sous le nom inverter3.
Paramétrer les éléments comme indiqué sur la figure. Régler la source de tension fcem1 à
fcem3 comme ci‐dessous en respectant les déphasages.


Régler les blocs de commande de T1 jusqu’à T6 pour avoir une commande 180°. Lancer la
simulation.


Figure 10 Onduleur Triphasé Commande 180

avec SimView:
1) Relever les formes d’ondes des signaux de commande des interrupteurs T1 à T6
2) Relever les formes d’ondes de VAN,UAB IA, Ie.
3) Faire une analyse spectrale des grandeurs VAN,UAB IA, Ie (limiter l’échelle au 19eme
harmonique). Qu’observe t‐on pour certains harmoniques particuliers

4.3.2. Commande décalée 120°


Modifier les blocs de commandes des interrupteurs T1 à T6 de la figure10 de sorte que
chaque Ti ne conduise que durant 120. Refaire les mêmes questions que précédemment.

5. Partie Manipulation Pratique1 : Maquette Onduleur Monophasé EP21

5.1. Préliminaires
1) Sur la maquette de l’onduleur, repérer la partie Commande et la partie Puissance
(Entrée Sortie). Les transistors utilisés dans ces maquettes sont : IRF640. D’après la
documentation constructeur, Noter les principales caractéristiques des composants.

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page13


2) Alimenter l’étage de Commande et visualiser à l’oscilloscope le signal de commande
com_S1 . Mesurer la plage de variation de la fréquence de l’onduleur , .
3) Pour _ 50 , Relever les déphasages entre (Com_S1, Com_S4) , (Com_S1,
Com_S2) (prendre les clichés des chronogrammes) .
4) mesurer le temps mort entre les signaux de commande Com_S1, Com_S4, Com_S1,
Com_S2 et Com_S3, Com_S2 (prendre les clichés des chronogrammes)

5.2. Charge RL
1) Repérer les positions min et max du rhéostat (Utilisation Ohmmètre). Mesurer à
l’ohmmètre la résistance de la charge. Brancher le rhéostat déjà fixé à sa valeur
maximale à la sortie de l’onduleur.
2) Ajuster la fréquence de sortie de la commande _ à 100Hz .
3) Câbler le montage de la figure11 associant l’onduleur Monophasé à son alimentation
Ve et à la charge. Placer des appareils de mesure (Position AC) pour mesurer le courant
et la tension de la charge.

ich

Ve  60V

Vch


Figure 11 Onduleur Monophasé Charge Résistive

4) Varier progressivement la tension Ve jusqu’à 60V.


5) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de . (prendre les clichés des
chronogrammes). Sur le chronogramme de , montrer les phases active,
récupération et roue libre.
6) Tracer séparément les spectres de .
7) Que représentent les valeurs mesurées par les appareils de mesure ?
8) Ajuster la fréquence de sortie de l’onduleur à 50Hz. mesurer de nouveau avec les
appareils de mesure les valeurs efficaces de . Comparer avec les valeurs
mesurées en 7) Conclure.
9) Tracer la courbe de sortie de l’onduleur (ne pas dépasser le courant
maximal de la charge, de la source d’alimentation)

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page14


6. Partie Manipulation Pratique2 : Onduleur triphasé EP22

6.1. Préliminaires
1) Sur la maquette de l’onduleur, repérer la partie Commande et la partie Puissance
(Entrée Sortie).
2) Alimenter l’étage de Commande et visualiser à l’oscilloscope le signal de commande
T1 . Mesurer la plage de variation de la fréquence de l’onduleur , .
3) Pour 50 , mesurer la fréquence de la sortie (prendre le cliché du
chronogramme) . En déduire la relation liant et
4) Mesurer avec un voltmètre, la sortie du Voltage Controlled Oscillator (VCO) pour
deux valeurs de . Tracer la courbe du signal . Déterminer ainsi les
valeurs de pour avoir les fréquences du tableau ci‐dessous

(Hz) 25 30 40 50 60 70

6.2. Charge Resistive


La charge sera de type résistive triphasée.
1) Ajuster la fréquence de sortie de la commande à 50Hz en réglant la tension à
sa juste valeur.
2) Câbler le montage de la figure12 associant l’onduleur triphasé à son alimentation Ve et
à la charge. Placer des appareils de mesure (Position AC) pour mesurer le courant en
ligne et les tensions simple et composée (faire vérifier le schéma de montage par le
responsable).


Figure 12 Onduleur Triphasé

3) Varier progressivement la tension Ve jusqu’à 60V.


4) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de VAN IA. Que représentent les valeurs
mesurées par les appareils de mesure ?
©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page15
5) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de VAN, VBN. définir l’expression de VCN
dans le canal MATH2 de l’oscillo. Idem pour UAB dans MATH3.
6) Tracer séparément les spectres de VAN UAB.
7) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de VAO, VBO. définir l’expression d’UAB dans
le canal MATH3 de l’oscillo. Idem pour VCO dans MATH2.
8) Relever à l’oscilloscope la forme d’ondes de VNO, Tracer son spectre.

6.3. Charge Moteur Asynchrone Triphasé


1) Ajuster la fréquence de sortie de la commande à 50Hz.
2) Câbler le montage associant l’onduleur triphasé à son alimentation Ve et le moteur avec
sa dynamo tachymétrique pour mesurer la vitesse.
3) Placer les sondes de l’oscilloscope pour relever la tension VAN et le courant IA
4) Varier progressivement la tension Ve jusqu’à l’obtention du démarrage du moteur
(limiter la tension Ve à 160V).
5) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de VAN IA . Analyser surtout la forme du
courant.
6) Pour les fréquences de l’onduleur FT1=30Hz , 40Hz, 50Hz et 60Hz ; tracer la courbe
liant la vitesse de rotation N (tr/mn) à la tension de commande Vref..

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page16


Ce sujet de TP ne sera réalisé que si la maquette est disponible. A défaut elle sera remplacée par
la maquette sujette de la manipulation pratique2 (page15)

7. Partie Manipulation Pratique2 : Maquette Etude Commandes Onduleur Triphasé


EP22
Cette maquette permet générer trois commandes différentes :

 Commande symétrique

 Commande décalée

 Commande MLI pré‐calculée

7.1. Etude de la commande


Cette partie sera réalisée sans brancher aucune source de tension à l’entrée ni aucune charge
à la sortie.

7.1.1. Préliminaires
1. Sur la maquette de l’onduleur, repérer la partie Commande et la partie Puissance
(Entrée Sortie). Choisir la commande 180°.
2. Alimenter l’étage de Commande par l’interrupteur Marche et visualiser à
l’oscilloscope le signal de commande 1H . Mesurer la plage de variation de la fréquence
de l’onduleur , .

7.1.2. Commandes 180° et 120°:


1. Brancher la carte sur le secteur
2. Relever le signal 1H et déduire la plage de variation de fréquence de la commande
3. Relever les déphasages entre (1H,2H) , (1H,3H) , (1H,3H), (1H,1L) .
4. Tracer le spectre du signal 1H (utiliser l’option FFT )

7.1.3. Commande MLI :


1. Brancher la carte sur le secteur
2. Relever les signaux (1H,1L)
3. Tracer le spectre du signal 1H (utiliser l’option FFT )
4. Sur le tracé du signal 1H, relever le nombre d’angles de commutation par quart de
période et les évaluer.
5. En déduire le nombre d’harmoniques supprimés.
La charge sera d’abord de type résistive triphasée puis Inductive. Pour les trois commande
disponible, réaliser toutes les questions de 1 à 10.

Procédure : Il est important de choisir d’abord le type de la commande avant de mettre en


marche l’étage de commande surtout lorsque la charge est branchée.
Etape0 : tous les interrupteurs sont sur la position OFF

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page17


Etape1 : mettre à ON uniquement l’interrupteur de la commande choisie.
Etape2 : : mettre à ON l’interrupteur Marche

7.2. Etude sur charge Résistive


1) Ajuster la fréquence de sortie de la commande 1 à 50Hz. Mettre à 0FF l’interrupteur
Marche .
2) Câbler le montage de la figure13 associant l’onduleur triphasé à son alimentation Ve et
à la charge. Placer des appareils de mesure (sondes de laboratoires ) pour mesurer le
courant en ligne et les tensions simple et composée (faire vérifier le schéma de
montage par le responsable). Choisir le type de la commande et mettre à ON
l’interrupteur Marche .


Figure 13 Onduleur Triphasé

3) Varier progressivement la tension Ve jusqu’à 60V.


4) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de VAN IA. Que représentent les valeurs
mesurées par les appareils de mesure ?
5) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de VAN, VBN. définir l’expression de VCN
dans le canal MATH2 de l’oscillo. Idem pour UAB dans MATH3.
6) Tracer séparément les spectres de VAN UAB.
7) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de VAO, VBO. définir l’expression d’UAB dans
le canal MATH3 de l’oscillo. Idem pour VCO dans MATH2.
8) Relever à l’oscilloscope la forme d’ondes de VNO, Tracer son spectre.

©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page18


7.3. Etude sur charge Inductive
9) Garder la fréquence de sortie de la commande à 50Hz. Mettre à 0FF l’interrupteur
Marche .
10)Changer la charge R par une Bobine triphasée. Noter le courant maximal de la bobine.
Choisir le type de la commande et mettre à ON l’interrupteur Marche .
7) Varier progressivement la tension Ve jusqu’à 60V.
8) Relever à l’oscilloscope les formes d’ondes de VAN IA . Analyser surtout la forme du
courant par une étude du spectrale.
9) Conclure sur la forme d’onde du courant pour les trois types de commande Vref..



©A.MESBAHI 2GE Module S1M1 AU2019‐2020 page19

Vous aimerez peut-être aussi