Vous êtes sur la page 1sur 16

Article 1 - Lois Fédérales

Article 1.1 - Le commissariat

a) Il est interdit de venir au commissariat pour prendre un café, vous pouvez y venir uniquement
pour des affaires devant être traitées avec un membre du LSPD de quelque nature qu’elle soit.

b) Il est interdit de rester devant le commissariat sans aucune raison ou pour discuter avec un ami.

c) Les places de parking devant le commissariat sont réservées aux visiteurs. (Civils)

d) Les membres du LSPD se réservent le droit de faire circuler n’importe quelle personne du secteur
si la situation l’exige, et ce, tout autour du commissariat.

e) Un agent du LSPD peut vous mettre une amende si vous flâner dans les environs du commissariat.

Article 1.2 - Les contrôles

a) Toute personne à proximité d’un “point chaud” est susceptible d’être contrôlée et fouillée sans
qu’aucune justification ne soit à donner. L’agent qui vous contrôle devra vous donner son identité
et vous présenter son badge.

b) Un agent du LSPD peut également fouiller une personne qui récidive après avoir été prise avec
des substances illégales.

c) Selon la situation, (par exemple un état d’urgence : defcon), un agent du LSPD a la possibilité de
vous contrôler sans raison particulière.

d) Si aucune raison particulière, un agent du LSPD ne pourra pas vous fouiller à moins de vous avoir
pris en flagrant délit.
Article 1.3 - Plaintes / informations

a) Tout citoyen peut porter plainte contre tout autre citoyen s’il juge la situation nécessaire. Les
plaintes qui ne sont pas soutenues par des preuves valables, ont peu de probabilité d’aboutir sur
un jugement face à un juge.

b) De même pour les informations sur de potentiels criminels, points de drogues : toutes devront
être accompagnées de photos / copie de SMS / enregistrement audio / etc afin qu’un jugement
puissent avoir lieu. En ce sens, pas de preuve = pas de jugement et donc pas d’inculpation.
Cependant, la personne en question peut être inscrite dans les fichiers du LSPD comme potentiel
suspect.

c) Les potentiels “indiques” peuvent demander un service de protection rapproché au LSPD.


Cependant, le LSPD se réserve le droit d’accepter ou pas la demande.

Article 1.4 - Amendes / peines de prison

a) Concernant les infractions de catégorie 1, les amendes sont prédéfinies mais modifiables par
l’agent qui les donne. En effet il peut les modifier en plus ou moins selon la situation dans laquelle
la personne s’est fait prendre. Un récidiviste est susceptible d’avoir une amende plus grosse que
la normale selon que sa récidive est récente ou non.

b) Les substances illégales à ce jour sont : cannabis / cocaïne / méthaphétamine / opium. Aucune de
ces substances n’est autorisée, quelle que soit la quantité.

c) Les peines de prison sont définies par les agents du LSPD en dessous de 4 heures. ¨Pour des peines
de prison de 4 heure et plus, les agents du LSPD devront demander le transfert en fédéral au juge
(ou gouverneur si le juge n’est pas présent). Si aucun des membres du gouvernement n'est
présent, la peine sera reportée après la validation du juge. Toutefois, l’agent du LSPD peut
envoyer un mail rapide au juge pour avoir une réponse immédiate.

d) Une tentative de meurtre sur un citoyen est caractérisée par la mise dans le coma de celui-ci. Sur
un agent du LSPD le fait de tirer en sa direction est considéré comme tentative de meurtre.

e) Le meurtre de citoyen sans raison valable (légitime défense) constaté par un agent LSPD ou relaté
par un citoyen avec preuves (photos, enregistrements) est lui aussi passible de 5 heures de
Fédérale.

f) Le décès du citoyen doit être déclaré par un médecin.


g) Libération sous caution : Suite à l’arrestation d’un accusé qui est soumis à une peine de prison
fédérale, l’accusé aura la possibilité de payer une caution pour ne pas aller en fédérale avec accord
du juge suivant ce barème :

 20 000 $ par heure pour des peines de 0 à 4h

 50 000 $ par heure à partir de 4h


La caution peut s’élever à un montant maximum de 500 000 $

h) Allègement des peines : Suite à l’arrestation d’un prévenu qui est soumis pour la première fois
une mise en fédérale, sa peine peut être allégé en accord avec le juge/procureur. L'allègement
des peines s’applique en accord avec le droit à l’oubli.

i) Récidive : Toute récidive, c’est-à-dire, être déclaré coupable d’un crime que le citoyen a déjà
commis, entraînera une peine de fédérale doublée à une hauteur d’une durée maximum de 24h.

Article 1.5 - Civilité / respect d’autrui

a) Les civils ont comme devoir de respecter les lois mais aussi les autres civils. Faites preuve de bon
sens.

b) Le tapage nocturne après 00h est interdit (sauf événement spécifique autorisé)

c) Il est interdit de sortir une arme dans un lieu public, magasin, bâtiment administratif,
gouvernemental ou civil. Tout manquement à cette règle sera pris comme une agression et une
réponse sera effectuée sans délais.

d) Il est interdit de pénétrer dans des zones privées, que ce soit des entreprises ou des résidences.

e) Pour tout événement, vous devez passer d’abord par le Gouvernement puis le LSPD, et dans la
mesure du possible par les services d'événements disponibles.
Article 1.6 - Port du casque

Le port du casque est obligatoire en ville et sur les autoroutes. En ce qui concerne les petites routes hors
ville et chemin de terre le port du casque n'est pas obligatoire.

Article 1.7 - Propriétés privées

a) Définition :

La propriété privée correspond au droit d’user, de jouir et de disposer d’une chose de manière propre,
exclusive et absolue sous les restrictions établies par la loi. Il s'agit de la propriété qui appartient en propre
à un individu. Une propriété privée appartient à une ou plusieurs personnes selon la répartition des biens
établie auprès du gouvernement.

b) Les droits :

Le(s) propriétaire(s) peuvent jouir de leur propriété privée dans la limite de la légalité et du code pénal.
Ils peuvent s’ils le souhaitent inviter des personnes sur leur propriété et interdire l’accès à certaines
personnes.

Dans le cadre d’une entreprise, la présence des employés est tolérée dans le cadre du travail ; toutes
personnes étrangères ne sont pas autorisées à pénétrer dans la propriété de l’entreprise hormis si ladite
personne y est invitée. Si un agent du LSPD constate un flagrant délit qui mène à s'introduire dans une
propriété privée, celui-ci le peut sans mandat. Sans flagrant délit les agents du LSPD devront fournir un
mandat pour pénétrer une propriété privée sans le consentement de son propriétaire.

c) Violations sur la propriété privée :

Une personne non invitée pénétrant sans armes et sans actions de menaces sur une propriété privée dite
normale, ne doit pas être neutralisée, le LSPD doit être prévenu immédiatement afin de résoudre le litige.

Une personne non invitée pénétrant avec armes et en profanant des actions de menaces sur une propriété
privée dite normale, peut être neutralisée à l’aide d’une arme non létale uniquement, en faisant au moins
une sommation avant la neutralisation, et le LSPD devra être prévenu immédiatement afin de résoudre le
litige.

Une personne non invitée pénétrant sur une propriété privée dite sensible, peut être neutralisée par tous
les moyens en faisant au moins trois tirs de sommation en l’air avec la neutralisation, et le LSPD devra être
prévenu immédiatement afin de résoudre le litige.
Article 1.8 - Garde à vue

Le LSPD peut mettre en garde à vue quiconque est considéré comme suspect avec preuves lors d’une
enquête pour une durée maximum de 120 minutes avant une autre mise en garde à vue. Si cette même
personne est en attente de validation du gouvernement/juge pour aller en fédéral, celle-ci se verra
remettre un bracelet électronique autour du pied qui permettra aux agents du LSPD de savoir les
mouvements de l’accusé.

Le juge pourra réduire le temps de fédéral en fonction du temps que la personne ait passé en cellule de
garde à vue. Cependant, il n’est pas obligé.

Le LSPD peut mettre en garde à vue quiconque est considéré comme suspect sans preuves lors d’une
enquête pour une durée maximum de 30 à 60 minutes.

Si le citoyen ne souhaite pas répondre lors de l’interrogatoire, l’agent du LSPD ne peut pas tenir compte
du silence de ce dernier (droit au silence).

Si la garde à vue ne montre que le citoyen n’a entravé aucune dite loi, la garde vue ne sera pas notifié sur
le casier judiciaire.

Article 1.9 - Port d'armes

Le port d’arme est illégal sauf si le citoyen a obtenu auprès du LSPD le permis de port d’armes. Sans ce
permis, aucun citoyen n’est autorisé à être équipé d’une arme. En ce sens, même un policier doit passer
son port d’armes. Le LSPD se réserve le droit de retirer ce permis à tout moment. L’accord d’un juge n’est
pas nécessaire.

Les armes autorisées avec un PPA sont les armes du LSPD pour les agents appartenant à ce département
ainsi que le pistolet type SNS pour les citoyens. Toute autre arme est considérée illégale.

Un citoyen ayant une arme illégale sur lui peut risquer de prendre une peine de fédérale à vie. En effet,
ce type d’armes vous rend automatiquement classé dans la liste des ennemis publics et d’individus les
plus recherché.

Le trafic d’armes est interdit quelle que soit le type d’arme que vous vendez ou achetez. En ce sens, les
individus qui se permettent de faire du trafic d’armes risquent des peines très lourdes.

Les armes ne servent qu’à se défendre et à aucun moment il ne faut se permettre de sortir son arme. Le
LSPD peut vous inculper pour un tel acte.
Article 2 - Code de la route

Article 2.1 - Les limitations de vitesse dans Indiana City

- vitesse limite en ville (et villages) : 90 km/h

- vitesse limite sur route hors villes : 110km/h

- vitesse limite sur autoroute : 130km/h (Autoroute)

Article 2.2 - Les citoyens sont autorisés à :

- Dépassement par la gauche avec ligne blanche si les voitures devant sont trop lentes, strictement
interdit par la droite.

- Le non-respect du code de la route pendant les événements de courses organisés et validés par
le LSPD.

- Le prêt d’un véhicule est autorisé sous réserve que vous ayez un justificatif à présenter à l’agent
qui vous contrôle.

Article 2.3 - Les entités suivantes sont autorisées à passer outre le code route

-Le LSPD (en code 2 ou 3 uniquement)

-Les EMS (en intervention uniquement)

-Le Gouvernement (en véhicule de fonction)


Article 2.4 - Adaptation de la vitesse en fonction du climat

En cas de changement climatique majeurs, tels que chutes de neige, brouillard, pluie abondante, les
limitations de vitesses seront réduites comme ci-dessous :

- vitesse limite en ville (et villages) : 50km/h

- vitesse limite sur route hors ville : 90km/h

- vitesse limite sur autoroute : 120km/h

Article 2.5 - Ivresse

La limite autorisée du taux d'alcool dans le sang lors de la conduite d'un véhicule (auto, moto, camion,
quad, hélicoptère, avion ainsi que bateau) est de 0,50g/L de sang.

Les sanctions prévues par le code pénal pour une alcoolémie positive sont un retrait de permis
accompagné d'une mise en cellule de dégrisement et d'une mise en fourrière du véhicule.

La mesure de l'alcool consommé s'effectue avec un éthylomètre ou avec une analyse de sang.
Article 3 - Règles sur l’espace aérien

Article 3.1 - Réglementation licence hélicoptère

Seules les personnes munies d’une licence de pilotage (hélicoptère) sont autorisées à piloter les
hélicoptères.

Article 3.2 - Réglementation licence avion

Seules les personnes munies d’une licence de pilotage (avion) sont autorisées à piloter les avions.

Article 3.3 - Survol de la ville de Los Santos

Le survol de la ville de Los Santos est strictement interdit sans accord préalable du gouvernement ou du
juge. Seuls les membres du Gouvernement, du LSPD et du LSMS sont autorisés à survoler la ville d’Indiana
sans cette autorisation.

Article 3.4 - Distance de survol (Hélicoptère)

Sauf pour les besoins du décollage ou de l’atterrissage et des manœuvres qui s’y rattachent les
hélicoptères doit se maintenir à une hauteur de vol réglementaire suivants les règles définies ci-dessous :

a) Au-dessus des zones à forte densité ou des rassemblements de personnes en plein air à moins de 200
mètres au-dessus de l’obstacle le plus élevé situé dans un rayon de 300 mètres autour de l’hélicoptère.

b) Ailleurs qu’aux endroits spécifiés en a), à une hauteur supérieure à 100 mètres au-dessus du sol ou de
l’eau.

Article 3.5 - Distance de survol (Avion)

Sauf pour les besoins du décollage ou de l’atterrissage et des manœuvres qui s’y rattachent, les avions
doivent se maintenir à une hauteur de vol réglementaire suivant les règles définies ci-dessous :

a) Au-dessus des zones à forte densité ou des rassemblements de personnes en plein air à moins de 1000
mètres au-dessus de l’obstacle le plus élevé situé dans un rayon de 300 mètres autour de l’avion.
b) Ailleurs qu’aux endroits spécifiés en a), à une hauteur supérieure à 100 mètres au-dessus du sol ou
de l’eau.

Article 3.6 - Atterrissage

En ville, et comme stipulé dans le code pénal, il est strictement interdit d’atterrir sur des zones non
prévues à cet effet. En dehors de la ville, l’atterrissage sur des zones désertiques peut être toléré.

Article 3.7 - Intervention LSPD / LSMS

En cas d’intervention du LSPD et du LSMS, les Art 3.4 / 3.5 / 3.6 ne s’appliquent pas.

Article 3.8 - Sanctions

Tous citoyens ne respectant pas ce décret pourront se voir retirer leur diplôme de pilotage, seront
passibles d’une mise en fourrière de l’hélicoptère ou de l’avion ainsi qu’une amende établie par le LSPD
qui pourra s’élever à maximum $50.000

En cas de non-respect de ces articles et si le contrevenant tente de s’enfuir lors du contrôle, il s’expose à
des peines pénales plus lourdes décidées par le juge.
Article 4 - Emprisonnement

Article 4.1 - Glossaire

- Diffamation :

La diffamation est une fausse accusation qui porte atteinte à l'honneur et à la considération d'une
personne. La diffamation peut être raciste, sexiste, homophobe. Elle relève d'une procédure spécifique
permettant de protéger la liberté d'expression.

- Harcèlement :

Le harcèlement est un enchaînement d'agissements hostiles à répétition visant à affaiblir


psychologiquement l'individu qui en est la victime. Ce type de comportement peut être habituel et
impliquer le statut social et physique.

- Menaces de mort :

Une menace de mort est un message adressé oralement ou par écrit à une personne, lui faisant savoir
qu'il sera porté atteinte à sa vie, éventuellement sous certaines conditions souvent liées à ce que fera ou
non cette personne, souvent dans l'intérêt de l'auteur du message : la gravité de ces propos fait qu'il s'agit
d'un délit dans plusieurs pays.

- Tentative d’assassinat :

Une tentative d'assassinat est une action qui vise à assassiner une personne, c'est-à-dire dont le but est
de la tuer volontairement et de manière préméditée, que le passage à l'acte soit effectif ou non et que la
mort de la personne visée ait effectivement lieu ou non.

Un policier peut, avec l’accord de Washington, déroger toutes les règles de ce code pénal.

- Jurisprudence

En cas de prise en flagrant délit d’un citoyen commettant une infraction non définie dans le code pénal,
le LSPD se réserve le droit, de se concerter avec le juge afin de définir une peine adaptée au forfait de ce
qu’a fait le citoyen.
Article 4.2 - Définition des durées d’emprisonnement

Toutes peines au-delà de la Catégorie 1 nécessitent un jugement :

Catégorie 1 :

Au poste de Police de 0 à 60 minutes ou 120 minutes s’il les Policiers ont des preuves contre l’accusé.

- Conduite sans permis – Amendes – $10.000

- Coups et blessures sur civils locaux – $20.000

- Infraction grave au code de la route – $5.000

- Insulte à agent – $15.000

- Port d'arme sans permis – $30.000

- Rappel à la loi grave – $15.000

- Vol de véhicule – $10.000

- Transport de substances illicites inférieur 10 – $25.000

- Conduite en état d'ivresse (dégrisement) – $10.000

- Constatation grave d'ivresse sur la voie publique (dégrisement) – $12.500

- Détention d'argent sale entre $0 et $1.000 – $20.000


- Diffamation – $10.000

Catégorie 2 :

En fédérale minimum 2 heures, accompagnée d’une amende pouvant aller jusqu’à $50.000

- Agression à main armée

- Vol à main armée

- Tentative de braquage

- Tentative de vol à main armée

- Délit de fuite

- Tentative de meurtre non préméditée

- Coups et Blessures sur civil avec passeport

- Harcèlement répété sur civil avec passeport

- Menaces de mort

- Transport de substances illicites entre 10 et 30 Unités

- Récidive d'infractions de catégorie 1 dans les 30 derniers jours

- Détention d'argent sale entre $10000 et $50000


Catégorie 3 :

En fédérale minimum 3 heures, accompagnée d’une amende pouvant aller jusqu’à $100.000

- Tentative de meurtre

- Transports de substances illicites, plus de 30 unités

- Récidive d'infraction de catégorie 2

- Détention d'argent sale, plus de $50.000

Catégorie 4 :

En fédérale minimum 4 heures, accompagnée d’une amende pouvant aller jusqu’à $200.000

- Prise d'otage sans violence et sévices corporels

- Transports de substances illicites supérieures à 50 Unités

- Récidive d'infraction de catégorie 3

- Détention d'argent sale entre $100.000 et $500.000

- Divulgation d’information classée confidentielle

- Port d'armes illégales


Catégorie 5 :

En fédérale minimum 5 heures, accompagnée d’une amende pouvant aller jusqu’à $300.000

- Braquage de banque

- Escroquerie

- Prise d'otage avec violence et sévices corporels

- Meurtre non prémédité sur civil avec passeport

- Trafic de stupéfiant en bande organisée

- Appartenance avérée à un groupe criminel et participation aux actes (association de malfaiteurs)

- Blanchiment d'argent

- Récidive d'infraction de catégorie 4

- Détention d'argent sale supérieur à $500.000


Catégorie 6 :

En fédérale minimum 5 heures, accompagnée d’une amende pouvant aller jusqu’à $500.000

- Meurtre prémédité sur civil

- Escroquerie en bande organisée

- Récidive d'infraction de catégorie 5

- Menace / Agression sur une personne officielle (Membre du LSPD, LSMS, Gouvernement)

- Tentative de meurtre sur une personne officielle (Membre du LSPD, LSMS, Gouvernement)