Vous êtes sur la page 1sur 26

Réf : 2016/2017

__________________________________________________________________

Ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique


Direction Générale des Etudes Technologique
Institue supérieur des Etudes Technologiques de Bizerte
Département Technologies de l’informatique

RAPPORT DU STAGE D’INITIATION

Réalisé par :
Encadré par
Période de stage : Du 08/01/2018 au 03/02/2018
Adresse : CSCGhazella

Organisme d’accueil : Tunisie Telecom


Adresse : direction régionale des télécoms d’Ariana
Tél : 71.757.433/71.00.12.98

Année universitaire : 2017/2018


Remerciement
Sommaire

Introduction générale .................................................................................................................. 3


Chapitre 1 : présentation de l’organisme d’accueil ................................................................... 4
Introduction......................................................................................................................................... 4
1.1. Presentation de l’organisme ............................................................................................... 4
1.2. L’organigramme de l’organisme .......................................................................................... 1
1.3. description service de stage ................................................................................................ 1
1.3.1. chef de CSC : ................................................................................................................ 1
1.3.2. unité zone : .................................................................................................................. 1
1.3.3. Unité entreprise : ........................................................................................................ 2
1.3.4. Unité gestion d’abonnes :............................................................................................ 2
1.3.5. Unité entretien : .......................................................................................................... 3
Conclusion : ......................................................................................................................................... 3
Chapitre 2 : Presentation des activité de stage .......................................................................... 4
Introduction :....................................................................................................................................... 4
2.1. les activités : .................................................................................................................... 4
Conclusion : ....................................................................................................................................... 11
Chapitre 3 : Presentation de l’ infrastructure informatique ...................................................... 12
Introduction :..................................................................................................................................... 12
3.1. Description matériels informatique : ............................................................................... 12
3.2. Logiciel et application : ...................................................................................................... 14
Conclusion : ....................................................................................................................................... 18
Conclusion générale ................................................................................................................. 19

1
Listes Figures

Figure 1 : l’organisation de CSC ................................................................................................ 1


Figure 2 : Gestion des Suspensions et des rétablissements du fixe ............................................ 3
Figure 3 : schéma général du réseau téléphonique .................................................................... 4
Figure 4 : la structure rigide ....................................................................................................... 5
Figure 5 : la structure souple ...................................................................................................... 5
Figure 6 : système GIS ............................................................................................................... 8
Figure 7 : réglette verticale ..................................................................................................... 12
Figure 8 : système GIS ............................................................................................................. 14
Figure 9 : Confirmer les demande ............................................................................................ 14
Figure 10 : modifier contrat...................................................................................................... 15
Figure 11 : services supplimentaire et packs ............................................................................ 15
Figure 12 : Workflow Backbones ............................................................................................ 15
Figure 13 : Workflow .............................................................................................................. 16
Figure 14 : Parametrage du Workflow .................................................................................... 17
Figure 15 : GSR........................................................................................................................ 17
Figure 16 : Operation Demandées ........................................................................................... 18
Introduction générale

J’ai honneur de présenter ce rapport concernant le stage qui j‘ai effectué au sein de la « direction
régional telecomghazella » dans le cadre de stage d’initiation

Un réseau de télécommunication est un réseau d’arcs (liaison de télécommunication)

Et de nœuds (commutateur, routeur), mise en place de façon à ce que ce message puissant


entre transmis d’un bout à l ‘autre du réseau au travers de multiple liaison.

Exemple de réseau de télécommunication :

 Réseau informatique
 Internet
 Le réseau téléphonique commute

Donc je préfère de passer mon stage d’initiation à TUNISIE TELECOM , pendant cette période
de stage j’ai découvrir le monde de l’entreprise et l’environnement de l’entreprise ouvrier . de
ce fait, j’ai collecté des information varies sur l’entreprise et j’ai eu un esprit observateur et vis
à vis de l’environnement qui m’entoure

Ce rapport comporte III chapitres

 Le chapitre I : Le premier chapitre « présentation de l’organisme d’accueil» sera


consacré pour la présentation de l’organisme d’accueil Tunisie télécom de CSC
GHAZELLA

 Le chapitre II : Dans le deuxième chapitre de ce travail «apport du stage» sera consacré


description les activités dans les services

 Le chapitre III : Dans le troisième chapitre consacré description des applications


Informatiques utilisés
Chapitre 1 : présentation de l’organisme d’accueil

Introduction
Ce premier chapitre est une présentation générale de Tunisie Télécom ainsi qu’une
description de CSC

Tunisie Télécom : est le nom : commercial de l’opérateur de Télécommunication en

Tunisie.
La loi pourtant création de l’office national des télécommunications, dont le nom
commercial est Tunisie Telecom, est promulguée le 17 avril 1995 et entre en vigueur le 1er
janvier 1996. Devenu société anonyme de droit public fin 2002.
L’office national des télécommunications en 2004, connait une privation partielle en 2006
avec l’entré dans son capital.
Tunisie Telecom propose des services dans le domaine des télécommunications fixes et
mobiles. En juin 2006, il est fort de 1259000 abonnés au réseau fixe (RTCP), dont il détient le
monopole et de 3265000 abonnés au réseau GSM (la ligne et inaugurée 20 mars 1998), faisant
de lui le leader sur ce marché devant l’opérateur privé Oreedoo ,Orange .
Il est également un fournisseur d’accès à internet. Son activité se repartie les services et les
fonctionnalités que doit assurer tout opérateur de télécommunication

1.1. Presentation de l’organisme

CSC : centre service client c’est un ensemble des unités aux servie client que ce soit des
abonnes ou des entreprises ou bien des sociétés

 Rôle :
Le CSC est chargé d’installer les nouvelles lignes téléphoniques, de réparer les
dérangements et d’entretenir le réseau téléphonique de façon générale.
1.2. L’organigramme de l’organisme

Chef de CSC

Unité zone Unité Unité gestion Unité entretien


entreprise d’abonnes

Figure 1 : l’organisation de CSC

1.3. description service de stage

1.3.1. chef de CSC :


Il oriente et coordonne le travail des différentes unités.

Son rôle est à la fois administratif et technique : prise de décision, contrôle et gestion du
personnel.

Le chef du CSC intervient aussi avec les équipes lorsqu’il s’agit d’un dérangement difficile
à réparer.

1.3.2. unité zone :


Son rôle est essentiellement administratif plutôt que technique, il consiste à :

1
 Enregistrer tous les documents entrants et sortants du CSC en particulier la collection
des renseignements concernant les dérangements.

 Gestion des réclamations et des dérangements des abonnés

 Contrôler les entrées et sorties du matériels ainsi que la gestion des véhicules (bon pour
gas-oil, bon pour réparation…)

 Etablir les statistiques journalières, mensuelles et annuelles des nouvelles constructions


(nombre d’installation…) et dérangements (tableau de dérangement, taux de seuil…).

1.3.3. Unité entreprise :


**faire des consultations services et d’entreprise demandes.

**suivie les traitements avec les grands sociétés à l’aide d’application WORKFOLW .

1.3.4. Unité gestion d’abonnes :

Les attributions de cette unités consistent notamment à :

 L’acquisition des ordres des nouvelles constructions ou de transfert fournit par


l’ACTEL (Agence commerciale des télécommunications), la préparation des avis de
construction et en fin l’orientation des équipes d’installation.
 L’acquisition par GIS des positions et des natures des dérangements et d’autres
informations fournit par la table d’essai (adresse de l’abonné, numéro du poste…) ; Ces
renseignements leurs permettront de remplir l’avis de dérangement.
 L’orientation des équipes de relève de dérangement suivant leurs spécialités.
 L’enregistrement des travaux effectués par chaque équipe en remplissant des
bilans journaliers pour superviser le bon déroulement des travaux.

Cette unité a la permission de rétablissement de désactivation les lignes téléphoniques a l’aide


de l’application GESTION DES SUSPENSIONS ET DES R2TABLISSEMENTS DU FIXE
Figure 2 : Gestion des Suspensions et des rétablissements du fixe

1.3.5. Unité entretien :

o Equipe d’installation : elles s’occupent de l’établissement des nouvelles


constructions des lignes.

o Equipes de maintenance (de relève des dérangements) : elles prennent en charge le


maintien des lignes d’abonnés par le relève et la réparation des dérangements tout
en se référant sur l’ensemble des renseignement indiqués sur les avis de
dérangement.

=>Chaque équipe est constituée par deux ou trois ouvriers, un chauffeur


guidé par un chef plein d’expérience et qui représente la direction sur le terrain des travaux.

Conclusion :
Au niveau de ce premier chapitre, nous avons élaboré une présentation générale du CSC
Ghazella, son organisme.
Chapitre 2 : Presentation des activité de stage

Introduction :
Ce deuxième chapitre est une présentation des activités de stage en Tunisie Télécom CSC
Ghazella

2.1. les activités :

Activité 1 :Réseau téléphonique urbain

1. Schéma général du réseau :

Figure 3 : schéma général du réseau téléphonique

2. Types de zones d’un réseau téléphonique :

a. Zone de structure rigide :

Un abonné peut avoir une liaison avec le point de concentration


(P.C) puis avec le centre local sans passer par des points de coupure
dans ce cas on parle d’un réseau à structure rigideet on appelle cette
zone « zone d’adduction directe ».
Figure 4 : la structure rigide

b. Zone à structure souple :

La liaison indirecte entre l’abonné et le central est due à la présence des


points de coupures à l’intermédiaire généralement sont des sous
répartiteur on parle dans ce cas de réseau à structure souple.

Figure 5 : la structure souple

3. Hiérarchie du réseau téléphonique :

Les répartiteurs :
A cause de la grande capacité des câbles qui sortent du centre du rattachement on utilise
les répartiteurs :
 Premièrement pour localiser le dérangement, contrôler les lignes et faire les
essais de mesure.
 Deuxièmement pour rendre le câble plus souple ; c’est à dire de faible capacité
dès qu’on le divise au fur et à mesure qu’on s’éloigne du central pour aboutir enfin à
l’abonné par une seule paire.
Durant ce stage j’ai pu percevoir l’organisation du réseau téléphonique urbain qui se
compose de :
 Le répartiteur d’entrée (RE) ou Le répartiteur général (RG) :

C’est un bâti métallique dans lequel des éléments en amont (réglettes verticales) sont
relies a des éléments en aval (réglettes horizontales) au moyen d’un fil conducteur nommé
jarretière.
Le rôle du répartiteur d’entrée est de contrôler l’abonné : on peut suspendre son
abonnement en introduisant une lame conductrice entre deux fils de la paire, on peut changer
la position de l’abonné.

Le répartiteur a pour rôle également de protéger l’utilisateur et l’équipement contre les


foudres et les surtensions grâce à des modules de protection parafoudres.

Réglettes verticales
Ce sont des réglettes verticales à 112 paires. Elles représentent les têtes côté réseau
extérieur. Chaque tête comporte 16 amorces et chaque amorce contient 7 paires.

Réglettes horizontales
Les réglettes horizontales représentent l’interface entre le répartiteur d’entrée et le centre
de commutation. Chaque réglette est à 112 paires, chaque paire est envoyée et alimentée par le
central de commutation.

Il permet aussi le transfert d’un numéro d’abonné d’un lieu à un autre, tout en restant
dans la même zone du répartiteur. Cela permet de garder le même numéro.
Toute paire de réglettes verticales est connectée par une jarretière (ensemble de deux fils
conducteurs torsadés) à une paire de la réglette horizontale qui est identifiée par :

 L’unité de Raccordement (UR)


 Le numéro de la réglette horizontale
 Le numéro de la paire dans la réglette

 Les sous répartiteurs ou SR :

Il permet de répartir les câbles de grosse capacité en câble de petite capacité.


Cette distribution est déterminée par l’intermédiaire des sous répartiteurs de zone et d’îlot ou
d’immeuble.

 Sous répartiteur de zone (SRZ)

L’examen sur le plan pratique des sous répartiteurs de zone m’ont conduit à conclure
que les sous répartiteurs se présentent généralement sous forme d’armoires métalliques sur vois
publique installés à côté d’une chambre de raccordement appelée aussi frein de raccordement.

Les sous répartiteurs de zone se compose de :


 Tête ou arrive l’alimentation : c’est à dire coté central.
 Distribution c’est à dire le côté ou les paires de fils se dirigent vers les
points de concentration (PC).

Chaque tête ou distribution se compose de 112 paires qui sont regroupés en 28 paires.

Dans chaque SR il y a une paire de ligne utilisée par le service de dérangement pour
communiquer avec la table d’essai afin de localiser le dérangement.

 Sous répartiteur d’îlot (SRI) :

Les sous répartiteurs d’îlot ou d’immeubles possèdent la même fonctionnalité que les autres
sous répartiteurs de zones, mais ils desservent un grand nombre d’immeubles.
Les réglettes de raccordements sont logées dans des coffrets placés dans des parties communes
des immeubles
Activité2 : Service du dérangement

1. Introduction :
Tout abonné ayant une ligne dérangée doit impérativement déclarer l’état de ligne en
composons 1298. Un agent spécifique est destiné pour remplir les avis de dérangements à
travers le GIS qui est raccordé au central de communication par l’intermédiaire d’une
application GIS: Système de la Gestion du Dérangement.

Figure 6 : système GIS

2. Rôle :
Le service de dérangement joue un rôle important et essentiel dans le bon fonctionnement
du réseau téléphonique. Ce service doit intervenir à tout moment pour réparer n’importe quel
dérangement survenu sur la ligne de l’abonné.

3. les différents types de dérangement :


Au cours de mon stage j’ai pu connaître et examiner tous les types de dérangement qui
sont classés dans le tableau suivant :
cause
Types Nature

-Mal contact au niveau de


l’appareil.

-Coupure accidentel d’un


Discontinuité de la ligne
câble souterrain.
d’abonné.
Isolement
-Coupure du câble à une paire
au niveau de la connexion
avec câble 5/1.

-Contacte au niveau d’un


manchon de deux fils de la
ligne.
Boucle C’est le court-circuit de la
-fusible ou parafoudre grillé.
ligne d’abonné.
-Accidents de travail ou d’une
mauvaise installation

Mélange avec une autre paire


due généralement à une
infiltration de l’eau au niveau
Courant étranger Diaphonie du manchon

Infiltration de l’eau et
l’humidité en ce qui concerne
Perte à la terre Contacte d’un fil de la ligne
une épissure.
avec la terre

Friture C’est le cas d’un mauvais


contact lors du rattachement
qui produit du bruit en ce qui
concerne l’appareil lors d’une
communication.
4. Relève du dérangement :

- Signalisation de l’abonné dérangé au service de réclamation.


- Essai de constatation de la ligne dérangé.
- Aiguillage des abonnés au CSC concerné.
- Saisie d’un abonné dérangé par secteur.
- Répartition des dérangements par équipe, zone.

En cas général, suivant la constatation faite d’après la table d’essai l’agent intervient :

 En 1er lieu à SR.


 En 2ème lieu à la PC.
 Enfin, à l’abonné.

En ce qui concerne l’équipe, elle intervient aux différents câbles après localisation de
dérangement.

 Si le dérangement est du côté alimentation

On doit vérifier l’isolement du côté central au point de vue :


- fusible
- Jarretière reliant la paire de l’abonné et la réglette horizontale.
- Peigne sur la tête horizontale.

Si le courant ne parvient pas jusqu’à la tête, on doit alors faire une permutation (changement
de la paire d’alimentation de l’abonné).

► Comment se fait la permutation ?

Avant de demander le choix d’une paire disponible coté câble de transport, on contacte de
nouveau la table d’essai pour vérifier la nouvelle paire prise en charge.

Si elle est bonne on procède par le changement de l’emplacement de la jarretière dans le central
et l’ SR. Une fois ce travail est terminé, l’agent de dérangement doit contacter de nouveau la
documentation pour avoir un avis de permutation.

 Si le dérangement est du côté distribution

Admettons que le courant parvient jusqu’à la paire de l’abonné du côté alimentation.


On doit d’abord vérifier l’état de la jarretière qui relie la paire d’alimentation à celle de
distribution.

► Si la jarretière est brisée on doit la changer.

► Si la jarretière est en bon Etat, on doit vérifier l’existence du courant dans le PC.

 Si le courant existe on doit vérifier le câble 5/1 ou le câble une paire.


 Si on a un isolement 3 cas se présentent :
-Permutation de l’abonné coté distribution avec autorisation de la documentation (existence
de pair disponible).
-Localisation du dérangement en utilisant les appareils de mesure.

-Si le PC est saturé, on utilise un système de gain de pair qui consiste à satisfaire
tout abonné en instance ou en long dérangement. (Après on procède à rétablir la
situation du câble dérangé.

 Si le dérangement est du côté branchement

Admettons que le courant parvient jusqu’au bout du câble 5/1.


On doit vérifier l’appareil téléphonique ainsi que l’entrée de poste (la rosace).

Conclusion :
Dans ce chapitre nous allons découvrir l’activité de Réseau téléphonique urbain et active de
Service du dérangement
Chapitre 3 : Presentation de l’ infrastructure
informatique

Introduction :
L'informatique est la science du traitement automatique de l’information, elle est très faible et
parfaitement réussie dans toutes les gestions d’activité complexe .Dans ce chapitre on va avoir
l'infrastructure de l'informatique et les différents composant matériel et logiciel (Hard et soft)
dans l'agence d’actel.

3.1. Description matériels informatique :

Dans le centre de communication automatique : (CCA) Généralement on a : le répartiteur


général et le central électronique.

Répartiteur général : c’est un bâti métallique destiné supporter des réglettes verticale et des
réglettes horizontale.

Figure 7 : réglette verticale

*Réglette verticale: ce sont des réglettes verticales à 112 paires. Elles représentent les têtes
cote réseaux, chaque tête comporte 16 amorce et chaque amorce contient 7paire.
*Réglette horizontale: elle représente l’interface entre le répartiteur t le centre de
communication. Chaque réglette est à 112 paires.

Le sous répartiteur:les câbles d transport qui arrivent du répartiteur général aboutissent aux
sous répartiteur, ce dernier est une armoire sur laquelle se trouvent de réglettes pour la
connexion des abonnés

Les câbles :
La transmission des communication téléphoniques se fait a travers des câbles spéciaux
constituants le support fondamental du réseau téléphonique.

On désigne trois types de câble :

 Les câbles de transport : ce sont des câbles d’abonnés dont la contenance minimale
est 112 paires, prenant source du répartiteur générale, cote tète, pour venir alimenter
un sous répartiteur de zone. Ces câbles ont une capacité qui varie généralement entre
112 t 1982pairs.
 Les câbles de distribution : ce sont des câbles de capacité moyenne, reliant les SR et
PC. Ils sont utilisés aussi n cas de tètes directs, c'est-à-dire lorsque l’abonne est relié
directement au répartiteur général a l’aide des câbles de distribution puisque la
présence d’un SR n’est pas justifiée (l’abonne est proche du central) .
 Les câbles de branchement : ce sont des câbles uni paire, joignant de concentrations
aux postes d’abonné.

Les poteaux :

Un poteau est un support pour les câbles de distribution et les câbles 5/1. On désigne :

•poteau 6m : c’est la longueur généralement utilisée.

•poteau 8m : c’est la longueur utilisée pour éviter les problèmes de coupures des câbles
3.2. Logiciel et application :
 Système GIS :

Ce système permet de manipuler de plusieurs tâches par exemple :

- Pour valider des demandes téléphoniques

Figure 8 : système GIS

- Pour confirmer des demandes Data

Figure 9 : Confirmer les demande


- Ou bien pour modifier contrat (dé numérotation/groupage……)

Figure 10 : modifier contrat

- Et d’autres services supplémentaires (des traitements et des consultations …)

Figure 11 : services supplimentaire et packs

 Workflow
Le Workflow Data est un système d’information implémenté chez Tunisie Telecom, qui a
pour rôle
La modélisation et la gestion informatique de l'ensemble des tâches à accomplir par des
différentsacteurs impliqués dans la réalisation d'un processus métier, ainsi que
l'affectation des ports.

Figure 12 : Workflow Backbones


Ce système permet aussi de faire la qualification des lignes XDSL (ADSL/SDSL/VDSL).
Centre de Commutation Automatique, l’accès aux différentes interfaces suivantes:
- XDSL Suivi des OTs (Ordre de Travaux)

Figure 13 : Workflow
- XDSL Consultation Demandes
- ADSL Parc ADSL
- XDSL Suivi des Réclamations
- ADSL Transfert et résiliation
- Manuel D’utilisation
Figure 14 : Parametrage du Workflow

 GSR
 Ce système contrôle le paiement des factures

Figure 15 : GSR
C’est une application qui fait la gestion de rétablissement, suspension et désactivation la
ligne selon le cas
Figure 16 : Operation Demandées

Conclusion :
Au cours de ce chapitre on a présenté l’infrastructure informatique ainsi que le coté matériel afin
d’acheminer les travaux demandés et le coté logiciel utilisé
Conclusion générale

Ce rapport résulte d’une expérience d‘ un mois au sein de la direction générale de


Tunisie Télécom à Gazella. Durant trente jours, j’ai essayé de développer mes connaissances
sur le domaine des télécoms, ce stage était vraiment bénéfique.
En effet, il était une bonne occasion de découvrir le milieu professionnel,
d’approfondir mes connaissances pratiques, de perfectionner mes capacités et mes aptitudes
qui vont me servir comme étant une expérience modeste dans ma future vie professionnelle.

Je voudrais dire que le travail d’équipe est très important vu que tous les services sont
liés et doivent communiquer entre eux. Une bonne ambiance règne dans l’entreprise et tout le
personnel a été coopératif et attentif à mes questions.

Enfin, je tiens à exprimer ma satisfaction d’avoir pu travaillé dans de bonnes conditions


matérielles et un environnement agréable
Biographie et netographie

[1]: bureau de l’encadreur de la direction générale de Tunisie Telecom

[2]: Wikipedia

[3]:https://www.tunisietelecom.tn/Fr