Vous êtes sur la page 1sur 5

PSI 1/5

TD N°17

Exercice N°1
Synthèse NH3

On dispose des données suivantes pour  :

(Extrait de : http://uel.unisciel.fr/chimie/elementsp1/elementsp1_ch02/co/chapitre2_05.html)


0
1. Déterminer la plage de température pour laquelle K >1
2. Comment varie la vitesse de réaction avec la température ? (réponse qualitative mais
justifiée attendue).
3. De façon qualitative mais justifiée, faire apparaître un domaine de température optimal pour
l'exploitation industrielle de la réaction.
4. On a recours à un catalyseur, à base de fer ou d'autres métaux, qui active la rupture des
liaisons dans les molécules de , et . C'est le procédé Haber. On peut calculer de
façon précise le rendement théorique en ammoniac pour différentes valeurs de la pression et
de la température, comme indiqué au graphe ci-dessus. Commenter la façon dont le
rendement varie avec T et P.

PSI – Lycée R. Follereau de Belfort – Année 2019-2020


PSI 2/5

Extrait de : http://uel.unisciel.fr/chimie/elementsp1/elementsp1_ch02/co/chapitre2_05.html

5. À cause des limitations cinétiques, on opère à une température de pour une pression
de 200 B , comme le suggère le graphe ci-dessous. Commenter ce diagramme.

PSI – Lycée R. Follereau de Belfort – Année 2019-2020


PSI 3/5

Extrait de : http://uel.unisciel.fr/chimie/elementsp1/elementsp1_ch02/co/chapitre2_05.html

6. En partant des proportions stoechiométriques, déterminer la composition finale (équilibre


thermodynamique) du mélange à 400 puis 500 °C pour les pressions de 200 b et 500 b.
Commenter.

Exercice N°2

On dispose des données suivantes :


2 Fes +O2,g →2 FeO s Δr G0=−532.6+0.1420T kJ . mol−1 T en K
3 1 0 −1
Fe +O → Fe O Δr G =−559.9+0.1728T kJ . mol T en K
2 s 2,g 2 3 4,s
4 2
Fe s+ O2,g → Fe2 O3,s Δr G0=−547.6+0.1815T kJ . mol−1 T en K
3 3

1. Préciser la variance de chaque équilibre.

PSI – Lycée R. Follereau de Belfort – Année 2019-2020


PSI 4/5

2. Deux des trois équilibres précédents peuvent-ils exister simultanément ?


0
3. Représenter les Δr G en fonction de T et montrer que FeO n'est pas stable à toutes les
températures.

4. Pour 2CO g +O 2,g →2CO 2,g on donne Δr G 0=−565.4+ 0.1740T kJ . mol−1 (T en K )


PCO
.Déterminer le rapport nécessaire à la réduction de FeO en Fe à 1000 puis 1500 °C.
PCO 2

Commenter les résultats.

Exercice N°3

D'après : http://www.sosryko.fr/atelier/ExosResolus/Oxydoreduction/1112/ERSA_03_(Ox)Pile-Hg-Sn.pdf

Exercice N°4

D'après : http://jeanmarc.drocourt.pagesperso-orange.fr/Chimie/redox_exo.pdf

PSI – Lycée R. Follereau de Belfort – Année 2019-2020


PSI 5/5

Exercice N°4

D'après : http://jeanmarc.drocourt.pagesperso-orange.fr/Chimie/redox_exo.pdf

Exercice N°4

D'après : http://jeanmarc.drocourt.pagesperso-orange.fr/Chimie/redox_exo.pdf

PSI – Lycée R. Follereau de Belfort – Année 2019-2020