Vous êtes sur la page 1sur 14

Fiche pratique

FICHE PRATIQUE

Les accords-cadres

Mars 2020

www.francemarches.com
Chaque jour, France Marchés publie les appels d’offres publics de plus de 300 journaux de presse régionale (PQR, PHR), du BOAMP, du
Journal officiel de l’union européenne (JOUE) et de plus de 1000 sites d’acheteurs publics.
Table des matières

Les accords-cadres

Qu’est-ce qu’un accord-cadre (AC) ? 3

Les procédures de consultation utilisées pour la passation d’un accord-cadre 4

Les niveaux de prestations pouvant être attendus dans un accord-cadre 5

Quelle est la principale différence entre un AC et un « marché public traditionnel » ? 6

Quelle est la durée d’un accord-cadre ? 7

Quelles différences entre « bons de commandes » et « marchés subséquents » ? 8

Quelles sont les prestations pouvant faire l’objet d’un accord-cadre ? 9

Quels types de prestations correspondent davantage aux AC à BDC ? 10

Quelles sont les conditions d’exécution des AC à MS ? 11

Quelles sont les conditions d’exécution des AC à BDC ? 12

Comment s’effectue alors la répartition des commandes dans les AC à BDC 13


conclus avec plusieurs prestataires (AC pluri-attributaire) ?

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


3

Qu’est-ce qu’un accord-cadre (AC) ?

Le 1° de l’article L. 2125-1 du code de la Il s’agit ainsi :


commande publique définit la notion d’accord-
1. d’une technique d’achat particulière, différente
cadre comme un contrat « qui permet de
de celle des « marchés ordinaires »
présélectionner un ou plusieurs opérateurs
économiques en vue de conclure un contrat 2. dont l’objet est de déterminer les conditions
établissant tout ou partie des règles relatives dans lesquelles : seront émis des bons des
aux commandes à passer au cours d’une commandes (BDC) et seront passés des
période donnée ». marchés à part entière, dits « marchés
subséquents » (MS)

3. pouvant être utilisée par un acheteur public


Une première approche « théorique unique ou plusieurs acheteurs, lorsque ceux-ci
» issue des textes réglementaires. se réunissent en un groupement de
commandes pour passer un contrat unique
Retenez-en surtout qu’un accord-
4. pouvant donner lieu, à l’occasion d’une même
cadre est une forme de « marché »
consultation, à l’attribution d’un contrat à un ou
comme une autre. plusieurs candidats (les mieux classés).

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


4

Les procédures de consultation utilisées pour la passation d’un


accord-cadre

L’accord-cadre (AC) est un type de contrat au


L’expression « accord-cadre » ne
même titre, par exemple, qu’un marché à prix
global et forfaitaire.
doit pas vous rebuter !
En effet, cette forme de marché : -
La procédure de passation (phase de d’une part, n’est pas conditionnée
consultation) peut prendre différentes formes. par un montant (donc un accord-
L’acheteur choisit la procédure de mise en
cadre peut tout à fait être passé en
concurrence essentiellement en tenant compte du
procédure adaptée et pas
montant total attendu des prestations à passer.
uniquement en appel d’offres), - et
Il apprécie ce montant au regard des seuils vous pouvez être appelés à y
européens qui s’imposent à lui (voir la fiche « Appel répondre pour des achats modérés
d’offres »), à savoir : et à honorer à moyenne échéance.
• 5 350 000 € HT pour les marchés de travaux,

• 139 000 € HT pour les marchés de fournitures et


de services de l’État,

• 214 000 € HT pour les marchés de fournitures et


de services des collectivités territoriales.

Si le montant estimatif qu’il identifie est inférieur à


ces seuils, l’acheteur peut recourir à une «
procédure adaptée » offrant davantage de
souplesse dans les conditions de la consultation :

• possibilité de réduire les délais de remise des


plis,

• supports de publicité adaptés,

• faculté de négocier avec les candidats – une


bonne opportunité à saisir !

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


5

Les niveaux de prestations pouvant être attendus dans un


accord-cadre
Recensez les « éventuels » niveaux minimaux et/ou
Prêtez bien attention aux
maximaux de prestations demandés par
l’acheteur : informations qui vous sont fournies
dans les avis de publicité !
1. Si un montant maximum a été fixé, c’est ce
montant qui doit être pris en compte puisqu’il Ne vous engagez pas sur un volume
est censé ne pas pouvoir être dépassé. de prestations trop impactant au
2. Si aucun montant maximum n’a été fixé, la regard de vos capacités objectives !
procédure est obligatoirement une « procédure
formalisée », c’est-à-dire l’une de celles prévues
pour les contrats dont le montant estimatif
dépasse les seuils de mise en concurrence
européens.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


6

Quelle est la principale différence entre un AC et un « marché


public traditionnel » ?
A la différence d’un « marché traditionnel » conclu à
Contrairement à un marché
prix forfaitaire, pour lequel les deux parties
s’engagent sur un prix global en principe intangible comportant un forfait, vous n’êtes
sauf modifications en cours d’exécution, l’accord- engagé dans un accord-cadre que
cadre peut prendre plusieurs formes : sur des quantités fixées dès la
• Indication d’un montant minimum de prestations conclusion du contrat ou des
garanties mais sans indication d’un montant aménagements à la marge lors de la
maximum réponse aux différentes
• Indication d’un montant maximum à atteindre commandes.
mais sans indication d’un montant minimum
garanti

• Indication de montants minimum et maximum

Avantage pour vous :


Vous bénéficiez « par principe » d’un droit
d’exclusivité sur les prestations objets de l’AC,
l’acheteur est engagé pendant toute la durée
contractuelle (sauf s’il précise une clause de non
exclusivité dans les documents du marché).

Inconvénient éventuel … pour vous :


L’acheteur ne s’engage que sur les quantités
minimums indiquées. Au pire, sans indication d’un
montant minimum, il n’a aucune obligation à passer
une commande, et ne versera aucune indemnité
compensatoire.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


7

Quelle est la durée d’un accord-cadre ?

La réglementation prévoit cependant deux


Vous pouvez bénéficier d’un
exceptions :
engagement de l’acheteur sur 4
1. L’objet même des prestations nécessite une ans, voire plus si les prestations
continuité des rapports contractuels supérieure nécessitent pour vous un
à 4 ans avec le titulaire de l’AC. amortissement sur une durée plus
Exemple : S’agissant d’une prestation de maîtrise longue.
d’oeuvre urbaine (recrutement d’une équipe
d’urbaniste) pour la conception et le suivi
d’exécution de la requalification de l’ensemble d’un
quartier ancien : la durée de l’AC peut alors être
calée sur la durée de l’opération.

2. L’exécution des prestations nécessite des


investissements amortissables sur une durée
supérieure à 4 ans.

Exemple : S'agissant de prestations de nettoiement


des voies et espaces publics sur le territoire d’une
Communauté d'agglomération : un accord-cadre a
pu être passé pour 5 ans « compte tenu des
investissements à réaliser par le titulaire pour
l'exécution des prestations. »

Ou encore : S'agissant de l'acquisition d'une «


solution informatique pour la gestion financière »
pour un Département : un AC a pu être conclu
pour une durée de 8 ans « du fait de l’intégration
dans le marché de la maintenance des logiciels
» (donc également du fait de l'intégration de la
maintenance dans le marché de fourniture).

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


8

Quelles différences entre « bons de commandes » et « marchés


subséquents » ?
1. Les bons de commandes (BDC) sont des
Dans le cas d’un AC à BDC, les prix
documents écrits adressés aux titulaires du
marché. Ils précisent les prestations, décrites
fixés initialement restent intangibles.
dans le marché, dont l’exécution est demandée Dans le cas d’un AC à MS, vous
et en déterminent la quantité.
serez amenés à proposer une
nouvelle offre à chaque nouvelle
Les « AC à bons de commandes » sont en fait
les anciens « marchés à bons de commandes », sollicitation (mais dans une moindre
renommés depuis la réforme de 2014-2016). mesure).

2. Les marchés subséquents sont les marchés


conclus sur le fondement de l’AC, lequel ne fixe
que le besoin générique de l’acheteur mais n’en
précise pas les détails.

Les cahiers des charges spécifiques aux MS qui


viendront ainsi préciser ultérieurement les
caractéristiques et les modalités d'exécution des
prestations demandées : quantités demandées,
délais d’exécution, adaptations ou évolutions
des MS déjà passés, etc.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


9

Quelles sont les prestations pouvant faire l’objet d’un accord-


cadre ?
Tout type de prestation peut être concerné : 3. Dans le domaine des services généraux
travaux, fournitures et services.
• Services d’entretien
Quelques exemples :
• Fournitures courantes dites « sur étagère »
1. Dans le domaine des travaux • Formation
d’investissement
• Communication (vidéaste, maquettage de
• Assurance de dommage-ouvrage documents, gestion d’évènements)
• Prestations de contrôle technique, de • Acheminement de colis (coursier),
coordination SPS, de diagnostics, d’études ou déménagement
de relevés de géomètres, d’études de sols et de
définition de fondations, voire, sous certaines
conditions de maîtrise d’oeuvre… Les prestations pouvant vous être
confiées via un accord-cadre sont
2. Dans le domaine de la gestion, de l’entretien extrêmement ouvertes !
de patrimoine

• Campagne de remplacement de composants et/


ou d’équipements TCE (maintenance)

• Services de gardiennage

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


10

Quels types de prestations correspondent davantage aux AC à


bons de commande ?
Les AC à BDC sont plutôt destinés : Exemple :
Un AC passé par une collectivité pour les travaux
1. Aux prestations élémentaires ou simples,
de réhabilitation, de réaménagement d’espaces, de
d’usage courant, puisque les prix du Bordereau
gros entretiens et réparations sur l’ensemble de
des Prix Unitaires (BPU) de l’AC sont immuables
son patrimoine.
et serviront de base pour tous les BDC à tirer.
Il appartient à l’entreprise de jauger si elle est en
2. Aux prestations standardisées, dont les prix
mesure de répondre à ce type de prestations (par
sont fixés en fonction de normes / de labels et
exemple ne pas s’engager sur un volume de
donc par définition, restent invariables.
commandes impossible à absorber), ou si elle doit
s’associer en groupement avec d’autres
Cependant les acheteurs utilisent aussi l’AC à BDC
entreprises pour faire une proposition cohérente et
pour des prestations répétitives demandant un
compétitive.
savoir-faire particulier et un volume de prestations
conséquent.

Les accords-cadres à bons de commandes sont davantage « faits pour vous » :


l’acheteur aura tendance (et intérêt) à choisir ce type d’AC lorsque les
prestations à honorer sont standardisés et donc, correspondent à un savoir-
faire particulier sur lequel vous êtes spécialisés.

Quels types de prestations correspondent aux AC à marchés


subséquents ?
Les AC à MS sont plutôt destinés : Exemple :
Un AC passé pour des travaux de second oeuvre,
1. Aux prestations complexes ou lourdes
mais concernant des bâtiments de factures,
2. Aux prestations nécessitant des précisions pour d’agencements et d’époques différents nécessitant
être adaptées aux besoins tout au long de la vie des adaptations d’intervention au cas par cas.
de l’AC.

Par principe, ce type d’AC vous concerne moins. Il est requis des acheteurs
lorsque les prestations à fournir demandent une adaptation pour chaque
commande, à partir d’un besoin générique exprimé lors de la consultation.
Mais aucune opportunité n’est fermée pour vous !

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


11

Quelles sont les conditions d’exécution des AC à MS ?

1. Les MS (marchés passés sur le fondement de 2. La procédure doit respecter 4 conditions


l’AC) sont des documents écrits qui précisent les impératives :
caractéristiques (et les modalités d’exécution • La consultation des titulaires doit être écrite
des prestations demandées) qui n'ont pas été
fixées dans l’AC. La « re-consultation » du ou • L’acheteur doit fixer et annoncer un même
délai, raisonnable et proportionné, pour tous
des titulaires est obligatoire.
les titulaires consultés
Les MS peuvent être conclus :
• Les titulaires consultés doivent transmettre leur
• Soit lors de la survenance du besoin, soit selon offre par écrit, sous forme papier ou sous
une périodicité prévue par l’AC ; forme dématérialisée
• Soit après mise en concurrence des titulaires de • Le marché est attribué sur la base des critères
l’AC (en cas de multi-attribution), soit après avoir prévus dans l’accord cadre.
demandé au titulaire de l‘AC de compléter, par
écrit, son offre (mono-attribution).
Comme indiqué lors de la page
précédente, l’acheteur vous
demandera une nouvelle offre à
chaque sollicitation – donc une
adaptation « à la marge » des
travaux, fournitures et services dont
vous avez la spécialité.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


12

Quelles sont les conditions d’exécution des AC à BDC ?

Les BDC peuvent être conclus : Encore un avantage pour vous, entreprises, car
• Soit lors de la survenance du besoin quand bien même vous ne seriez pas « le premier
» dans le classement des offres, vous
• Soit selon une périodicité prévue par l’AC
bénéficierez d’une indisponibilité des autres
titulaires de l’AC pour vous voir confier des
Dans l’hypothèse d’un AC à BDC multiattributaires,
commandes !
les différents titulaires de l’AC ont forcément
proposé des prix différents. L’acheteur pourrait être
tenté de ne passer commande qu’au premier Dans un AC à BDC, la passation des
titulaire, celui ayant présenté les meilleurs prix.
prestations est on ne peut plus
Cependant, l’acheteur n’y a pas intérêt car s’il a simple : la transmission d’un « ordre
choisi de recruter plusieurs fournisseurs, c’est pour de mission » sous forme d’un
se garantir une sécurité de remise de prestations BDC…
au moment où il en a besoin.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


13

Comment s’effectue alors la répartition des commandes dans


les AC à BDC conclus avec plusieurs prestataires (AC pluri-
attributaire) ?
L’acheteur peut utiliser différentes méthodes pour C’est une « redite » mais encore une fois, prenez
l’attribution des BDC : bien connaissance des méthodes choisies par
l’acheteur pour attribuer ses commandes :
1. La méthode dite « en cascade » qui consiste à attention aux systèmes de choix des titulaires «
faire appel en priorité aux titulaires les mieux flottants » (la seconde illustration en est une),
disant. Dans ce système, l’acheteur contacte le dans lesquels vous risquez de ne recevoir
titulaire dont l’offre a été classée première. Si aucune commande effective.
celui-ci n’est pas en mesure de répondre dans
les délais exigés, l’acheteur pourra s’adresser au
titulaire dont l’offre a été classée deuxième et Contrairement à une idée reçue
ainsi de suite. selon laquelle l’acheteur ferait
2. La méthode dite du « tour de rôle » où pour systématiquement au candidat
chaque BDC, le choix du titulaire s’effectue par ayant proposé la meilleure offre, il
roulement. Dans ce second système, le premier peut être prévu des méthodes
titulaire peut par exemple être déterminé selon permettant d’alterner l’attributaire
l’ordre alphabétique des noms de société ou
des BDC, afin d’assurer un
l’ordre de classement des offres. Cette méthode
permet de garantir une meilleure équité dans la roulement équitable entre les
répartition des commandes différents prestataires d’un même
AC à BDC.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


Chaque jour, France Marchés publie les appels d’offres publics de
plus de 300 journaux de presse régionale (PQR, PHR), du BOAMP,
du Journal officiel de l’union européenne (JOUE) et de plus de 1000
sites d’acheteurs publics.

www.francemarches.com