Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre 4

LE RESUME
I. QU'EST-CE QUE RESUMER ?

II. COMMENT ELABORER UN RESUME ?


FICHE METHODOLOGIQUE
A. LES PRINCIPALES ETAPES
B. LES PRINCIPAUX OBSTACLES
C. QUE PEUT-ON SUPPRIMER DANS UN RESUME ?
D. QUE FAIRE EN CAS D'ENUMERATION ?

III. APPLICATION
UN EXEMPLE DE RESUME
EXEMPLE 1 :"LE GRAND MATCH : Moteur contre nature"
EXEMPLE 2 : LE MONDE MENACE PAR LE PROGRES
« Science et vie Junior juin 1989 »
Corrigé
I. QU'EST-CE QUE RESUMER ?
Résumer, c'est réduire un texte à l'essentiel, le condenser en peu de mots. La
règle sera de réduire le texte au quart de sa longueur. Toutefois une marge de 10 % en
plus ou en moins est admise.
Ainsi un texte de 400 mots sera résumé entre 90 et 110 mots.

II. COMMENT ELABORER UN RESUME ?


FICHE METHODOLOGIQUE
A. LES PRINCIPALES ETAPES
Pour résumer, il faut d'abord s'imprégner du texte, le comprendre, grâce à une
lecture approfondie et une analyse débouchant sur un plan schéma (reportez -
vous au chapitre I). Les onze premières étapes seront donc identiques.
01. Survolez le texte.
02. Questionnez.
03. Lisez.
04. Eliminez les difficultés.
05. Retrouvez les grandes parties.
06. Sélectionnez les mots ou expressions-clés.
07. Dégagez les mots ou expressions-liens.
08. Notez les mots-clés et les mots-liens.
09. Rédigez une ou deux phrases exprimant les idées de chaque paragraphe ou
partie.
10. Transformez ces idées en titres : c'est déjà une première
contraction du texte.
11. Etablissez le plan schéma. Quand vous avez devant vous le plan schéma
auquel votre analyse du texte a abouti, le résumé est déjà bien amorcé.
12. Rédigez le résumé. Pour obtenir le résumé, vous mettrez en phrases le plan
schéma ; vous le rédigerez. Vous veillerez à ne pas juxtaposer simplement
les éléments mais, au contraire, à souligner les rapports qui existent entre
eux.
B.LES PRINCIPAUX OBSTACLES

ERREURS A EVITER COMMENT LES EVITER


Ne pas surligner ou souligner Lisez d'abord jusqu'au bout en vous
de mots considérés comme efforçant de bien saisir le sens général
importants à la première lecture. du texte.
Ne pas surligner ou souligner des Choisissez soigneusement les mots-clés
phrases ou morceaux de phrases et notez les idées qu'ils expriment.
complètes : vous ne pourriez plus Exp. : Je restai respirant à peine,
ensuite vous en détacher à la tout mon corps froid comme un
rédaction. Cela vous conduirait à marbre. Ce qu'il faut surtout retenir
une mosaïque de citations. c'est l'idée exprimée par ces mots :
J'avais peur.

Ne pas utiliser un style Le résumé, contrairement à la prise de


télégraphique notes, doit être rédigé.

Ne pas ajouter les phrases les unes Reliez logiquement phrases et


après les autres sans qu'on saisisse paragraphes par des mots-liens, mais
les rapports entre elles. aussi par une ponctuation bien adaptée.

C. QUE PEUT-ON SUPPRIMER DANS UN RESUME ?


En règle générale, on peut supprimer tout ce qui est accessoire ou redondant, tout ce
qui peut être enlevé sans que l'idée d'ensemble en souffre : les petits détails, les
exemples isolés, les données chiffrées.

D. QUE FAIRE EN CAS D'ENUMERATION ?


1. En cas d'énumération de faits ou d'exemples, on conserve l'élément le plus
significatif.

2. En cas d'énumération de noms, on cherche un mot plus général, un terme


générique qui puisse englober l'ensemble
Exemple : L'énumération : les journaux, la radio, la télévision, peut être remplacée
par le terme générique les médias.
IV. APPLICATION
UN EXEMPLE DE RESUME
EXEMPLE 1 :Reprenez le texte "LE GRAND MATCH : Moteur contre nature" situé
page 9 : vous l'avez déjà lu et analysé. Résumez-le en utilisant entre 80 et 100 mots.

EXEMPLE 2
LE MONDE MENACE PAR LE PROGRES

L'apparition des progrès techniques et scientifiques dans la vie quotidienne ne


va pas sans problèmes sérieux.
Les villes qui devraient permettre de bénéficier du confort moderne connaissent
un entassement qui y rend la vie pénible : encombrement automobiles,
insuffisance des transports en commun, bruit. Il s'y ajoute la pollution de l'air due aux
gaz lâchés par les automobiles ou les milliers de cheminées.
Pour échapper à cette atmosphère pesante, le citadin, peut-il fuir vers la nature
? oui, à condition d'affronter les longues files de voitures qui quittent la ville chaque
week-end vers une campagne qui recule de plus en plus devant les banlieues. Ira-t-il
passer ses vacances au bord de la mer ? Il risque de la trouver polluée par le pétrole
rejeté par les innombrables bateaux qui nettoient leurs cales, en mer ou font naufrage
en provoquant des "marées noires".
Pollution de l'air et de l'eau, disparition de la nature inquiètent les dirigeants
des pays développés qui se demandent si la vie sera encore possible dans quelques
dizaines d'années et qui commencent à prendre des mesures pour protéger
"l'environnement".
« Science et vie Junior juin 1989 »
Questionnaire :
1. Analysez le titre.
2. Proposez d'autres titres
3. Rédigez une ou deux phrases exprimant les idées de chaque partie.
4. Transformez ces phrases en titres et établissez le plan schéma de deux façons
différentes.
5. Résumez le texte.
Le résumé : corrigé
1. LE GRAND MATCH : MOTEUR CONTRE NATURE

La consommation d'énergie croît sans cesse pour faciliter notre vie quotidienne.
Le moteur a aussi envahi nos loisirs à tel point que le silence n'existe plus nulle
part.
La machine-gadget s'est jointe à la machine utile, troublant la tranquillité et
polluant l'air, ce dont souffrent hommes et animaux. Il suffit d'un motard pour
déranger cent personnes. Cette multiplication des machines n'a d'autre cause
que l'égoïsme. On ne peut en effet affirmer qu'elle soit bénéfique à l'économie du
pays. (89 mots)

2. UN EXEMPLE D'ANALYSE DEBOUCHANT SUR UN PLAN


SCHEMA PUIS SUR UN RESUME
TEXTE/ : "Le Monde menacé par le Progrès

Après avoir survolé, questionné, lu, éliminé les difficultés, retrouvé les grandes
parties, sélectionné les mots-clés, dégagé les mots-liens, reformulé et vérifié, je
réponds au questionnaire.
1. Analyse du titre :
"Le Monde menacé par le Progrès" évoque immédiatement sous une forme
apparemment paradoxale l'idée centrale du texte et le sens de la démonstration
de l'auteur.
Paradoxale, parce que, la notion de progrès et le discours, qui l'accompagne
devraient avoir pour finalité le bien être et le confort de l'homme. Or, ici, le
progrès est présenté comme agent menaçant et vient s'ajouter aux "mille et une
tracasseries" de la vie quotidienne des citadins. C'est donc l'une des causes,
profondes du mal dont souffrent nos sociétés.

2. Proposition d'autres titres :


Les dangers du progrès.
La disparition de la nature.
Pollution omniprésente.
Les grands risques écologiques.

3. Rédaction de phrases exprimant les idées de chaque partie.


Partie 1 (paragraphe 1) :
Le progrès entraîne des problèmes sérieux.
Partie 2 (paragraphe 2) :
Idée principale : La vie dans les villes est pénible.
Idée complémentaire 1 : L'entassement est source de bruit et de difficultés
dans les transports.
Idée complémentaire 2 : L'air est pollué par les gaz.
Partie 3 (paragraphe 3) :
Idée principale : Fuir la ville est une solution compromise
Idée complémentaire 1. On doit affronter les embouteillages pour atteindre
la campagne.
Idée complémentaire 2. La mer est polluée par le pétrole.
Partie 4 (paragraphe 4) :
Idée principale : Les dirigeants s'inquiètent face à cette situation.
Idée complémentaire 1. Ils se demandent si la vie sera encore possible.
Idée complémentaire 2. Ils prennent des mesures.

4. Transformation de ces phrases en TITRES (pour les idées principales),


en sous-titres (pour les idées complémentaires) et construction du plan
schéma :
Présentation.1

1. LA RANCON DU PROGRES :
+
2. VIE PENIBLE POUR LES CITADINS
+ 2.1 L'entassement source de bruit et de difficultés
dans les transports.
+ 2.2. Pollution de l'air par les gaz
+
3. FUIR LES VILLES : UNE SOLUTION COMPROMISE
+ 3.1. Des embouteillages pour atteindre une campagne
qui s'éloigne
+ 3.2 . Pollution de la mer par le pétrole

4. INQUIETUDE DES DIRIGEANTS


+ 4.1. Vie possible demain ?
4.2 . Mesures prises

6. Le résumé du texte
(Le texte étant court, le résumé ne sera pas découpé en paragraphes).
Le monde menacé par le progrès
Le progrès entraîne des problèmes graves. La vie dans les villes est devenue pénible.
D'une part, l'entassement y est source de bruit et rend les transports difficiles ; d'autre
part, l'air y est pollué. Fuir la ville est une solution compromise. En effet, la campagne
est repoussée par les banlieues et il faut, pour l'atteindre, supporter les embouteillages.
La mer, elle, est polluée par le pétrole. Face à cette situation qui menace la vie sur terre,
les dirigeants, inquiets, commencent à prendre des mesures.