Vous êtes sur la page 1sur 80

Cycle ingénieurs

Semestre 5

Management de projet de
l’entreprise

Enseignant : Mohamed AZEROUAL


Qu’est-ce qu’un projet ?
Un projet est un effort temporaire exercé dans le but de
créer un produit, un service ou un résultat unique.
La nature temporaire des projets implique que le projet a
un commencement et une fin déterminée. La fin est
atteinte lorsque les objectifs du projet ont été satisfaits,
ou lorsque le projet est arrêté parce que ses objectifs ne
seront pas ou ne pourront pas être atteints, ou lorsque le
projet n’est plus utile.

Le caractère temporaire ne s’applique pas typiquement au


produit, au service ou au résultat créé par le projet ; la
plupart des projets sont entrepris pour créer un résultat
durable.
Qu’est-ce qu’un projet ?
Un projet peut créer :
 un produit, qui peut être, soit un composant d’un autre
élément, soit l’amélioration d’un élément, soit encore
l’élément final lui-même ;
 un service ou une capacité de fournir un service (par
exemple, une fonction de l’entreprise qui vient en
support de la production ou de la distribution) ;
 une amélioration apportée à une ligne de produits ou
de services existante (par exemple, un projet Six-Sigma
entrepris pour réduire les défauts) ; ou
 un produit, tel qu’un résultat ou un document (par
exemple, un projet de recherche qui développe des
connaissances permettant de déterminer l’existence ou
non d’une tendance, ou de savoir si un nouveau
processus sera utile à la société).
Qu’est-ce que le management de projet ?
Le management de projet est l’application de
connaissances, de compétences, d’outils et de techniques
aux activités d’un projet afin d’en satisfaire les exigences.
Il est effectué en appliquant et en intégrant, de manière
appropriée, les processus de management de projet
groupés logiquement et classés en cinq groupes de
processus qui sont :
Clôture
Surveillance et
maîtrise

Exécution

Planification

Démarrage
Qu’est-ce que le management de projet ?
Le management d’un projet consiste à :

 Identifier les exigences ;


 Aborder, pendant la planification et l’exécution du
projet, les divers besoins, soucis et attentes des parties
prenantes ;
 Etablir, entretenir et assurer des communications de
nature active, efficace et collaborative entre les parties
prenantes ;
 Gérer les parties prenantes de manière à satisfaire les
exigences du projet et à créer les livrables de projet ;
 Maintenir un équilibre entre les contraintes, qui sont en
concurrence et qui comprennent, entre autres : le
contenu, la qualité, l’échéancier, le budget, les ressources,
et les risques.
Influences de l’organisation sur le
management de projet
Communications organisationnelles :
 Le succès du management de projet dans une organisation
dépend en grande partie d’un style de communication
organisationnel efficace, surtout dans le contexte de la
globalisation des métiers du management de projet;
 Les capacités de communications organisationnelles ont une
grande influence sur la façon dont les projets sont conduits;
 Les chefs de projet doivent communiquer de façon plus
efficace avec toutes les parties prenantes concernées au
sein de la structure organisationnelle pour faciliter la prise
de décision.
Influences de l’organisation sur le
management de projet

Structures organisationnelles :
 La structure organisationnelle est un facteur
environnemental de l’entreprise, qui peut affecter la
disponibilité des ressources et avoir une influence sur la
conduite des projets;
 Les types de structures organisationnelles vont du type
d’organisation fonctionnelle au type d’organisation par
projets, en passant par diverses structures matricielles.
Influences de l’organisation sur le
management de projet
Influences de l’organisation sur le
management de projet

Les facteurs environnementaux de l’entreprise :


 Ils désignent les conditions qui ne sont pas sous le
contrôle immédiat de l’équipe de projet, et qui influencent,
contraignent ou dirigent le projet;
 Les facteurs environnementaux de l’entreprise sont
considérés comme des données d’entrée pour la plupart
des processus de planification, ils peuvent être favorables
ou défavorables aux options de management de projet, et
peuvent avoir une influence positive ou négative sur le
résultat
Exp. (culture, infrastructures, RH, marchés, climat politique…)
Influences de l’organisation sur le
management de projet

Parties prenantes et gouvernance du projet :


 Une partie prenante est une personne, un groupe ou un
organisme qui peut affecter, être affecté par, ou percevoir
d’être affecté par une décision, une activité ou le résultat
d’un projet.

 La gouvernance de projet permet aux organisations de


gérer les projets de façon cohérente et de maximiser la
valeur des résultats des projets, et d’aligner les projets
avec la stratégie commerciale.
Influences de l’organisation sur le
management de projet
Influences de l’organisation sur le
management de projet

Équipe de projet :
 L’équipe de projet comprend le chef de projet et le groupe
de personnes qui agissent ensemble pour l’exécution des
travaux du projet en vue d’en atteindre les objectifs ;
 L’équipe de projet est composée du chef de projet, de
l’équipe de management de projet et d’autres membres de
l’équipe qui exécutent le travail mais ne prennent pas
nécessairement part au management du projet.
Caractéristiques du cycle de vie du projet
Management du contenu du Projet

Contenu du projet :

Tout le travail nécessaire pour la création des livrables du


projet ainsi que les processus utilisés pour leur création.

Le management du contenu du projet comprend :

 Les processus permettant d’assurer que tout le travail


requis par le projet est effectué pour mener à bien le
projet;
 Il porte essentiellement sur la définition et la maîtrise de
ce qui est inclus dans le projet et de ce qui en est exclu.
Management du contenu du Projet

Processus du Management du contenu :

• Planifier le Mangement du contenu


1

• Recueillir les exigences


2

• Définir le contenu du projet


3

• Créer la structure de découpage de projet


4

• Valider le contenu
5

• Maitriser le contenu
6
Management du contenu du Projet
Planifier le management du contenu:
 Planifier le management du contenu est le processus qui
consiste à créer un plan de management du
contenu qui documente la façon dont le contenu du projet
sera défini, validé et maîtrisé;
 L’intérêt principal de ce processus réside dans le fait qu’il
fournit les directives et les orientations de management du
contenu du projet tout au long du projet;
 L’élaboration du plan de mangement du contenu
commence par l’analyse des informations contenues dans
la charte du projet et dans la dernière version des plans
approuvés du plan de management du projet, des
informations historiques contenues dans les actifs
organisationnels et de tout autre facteur environnemental
pertinent.
Management du contenu du Projet

Planifier le management du contenu :


Management du contenu du Projet

Recueillir les exigences :

 Recueillir les exigences est le processus visant à


déterminer, à documenter et à gérer les besoins et les
exigences des parties prenantes, dans le but d’atteindre les
objectifs du projet;
 Les exigences doivent être recueillies, analysées et
enregistrées d’une manière suffisamment détaillée pour
que leur mesure puisse se faire dès le début de l’exécution
du projet;
 L’intérêt principal de ce processus réside dans le fait qu’il
fournit la base pour définir et gérer le contenu du projet, y
compris le contenu du produit.
Management du contenu du Projet

Recueillir les exigences :


Management du contenu du Projet

Définir le contenu :

 Définir le contenu est le processus qui consiste à élaborer


une description détaillée du projet et du produit :
 La description du contenu
 Les critères d’acceptation
 Les livrables
 Les exclusions
 Les contraintes et les hypothèses
 L’intérêt principal de ce processus est qu’il décrit le
périmètre du projet, du service ou du résultat, en
définissant, parmi les exigences recueillies, celles qui seront
incluses dans le contenu du projet et celles qui
en seront exclues.
Management du contenu du Projet

Définir le contenu :
Management du contenu du Projet

Créer la structure de découpage du projet (SDP) :

 Créer la structure de découpage du projet est le


processus qui consiste à subdiviser les livrables et
le travail du projet en composants plus petits et plus faciles
à maîtriser;

 L’intérêt principal de ce processus est qu’il fournit une


vision structurée de ce qui doit être livré.
Management du contenu du Projet

Créer la structure de découpage du projet (SDP) :


Management du contenu du Projet

Valider le contenu :

 Valider le contenu est le processus qui consiste à


formaliser l’acceptation des livrables du projet terminés;

 L’intérêt principal de ce processus est qu’il confère un


caractère d’objectivité au processus d’acceptation et
accroît les chances d’acceptation du produit, du service ou
du résultat final en validant chacun des livrables.
Management du contenu du Projet

Valider le contenu :
Management du contenu du Projet

Maîtriser le contenu :

 Maîtriser le contenu est le processus qui consiste à


surveiller l’état du contenu du projet et du produit et à
gérer les modifications affectant la référence de base du
contenu;

 L’intérêt principal de ce processus est qu’il


permet le maintien de la référence de base du contenu
tout au long du projet.
Management du contenu du Projet

Maîtriser le contenu :
Management des délais du Projet
Le management des délais du projet comprend les processus
permettant de gérer l’achèvement du projet dans le temps
voulu.
Processus de management des délais du projet :

1 • Planifier le management de l’échéancier

2 • Définir les activités

3 • Organiser les activités en séquence

4 • Estimer les ressources nécessaires aux activités

5 • Estimer la durée des activités

6 • Élaborer l’échéancier

7 • Maîtriser l’échéancier
Management des délais du Projet

Planifier le management de l’échéancier :

 Planifier le management de l’échéancier est le processus


qui consiste à établir les politiques internes, les procédures
et la documentation pour la planification, le
développement, le management, l’exécution et la maîtrise
de l’échéancier du projet;
 L’intérêt principal de ce processus réside dans le fait qu’il
fournit les directives et les orientations de management de
l’échéancier du projet tout au long du projet.
Management des délais du Projet

Planifier le management de l’échéancier :


Management des délais du Projet

Définir les activités :

 Définir les activités est le processus qui consiste à


identifier et à documenter les actions spécifiques à
entreprendre pour produire les livrables du projet;
 L’intérêt principal de ce processus est de découper les lots
de travail en activités qui servent de base à l’estimation, à
la planification, à l’exécution, à la surveillance et à la
maîtrise du travail du projet.
Management des délais du Projet

Définir les activités :


Management des délais du Projet

Organiser les activités en séquence :

 Organiser les activités en séquence est le processus qui


consiste à identifier et à documenter les relations
entre les activités du projet;
 L’intérêt principal de ce processus est qu’il définit la
séquence logique de travail pour obtenir l’efficacité
maximale compte tenu de toutes les contraintes du projet.
Management des délais du Projet

Organiser les activités en séquence :


Management des délais du Projet

Organiser les activités en séquence : outils et techniques

La méthode des antécédents est une technique utilisée pour


la construction d’un modèle d’échéancier dans lequel les
activités sont représentées par des nœuds et sont
graphiquement liées par un ou plusieurs liens
logiques, pour montrer l’ordre dans lequel les activités
devront être effectuées. La méthode des activités-sur nœud
est une méthode de représentation d’un diagramme des
antécédents. C’est la méthode utilisée par la plupart des
progiciels de gestion de projet.
Management des délais du Projet

Organiser les activités en séquence : outils et techniques


Management des délais du Projet

Organiser les activités en séquence : outils et techniques

Décalages avec avance et décalages avec retard :

Un décalage avec avance est la durée dont une activité


successeur peut être avancée par rapport à
une activité prédécesseur. Par exemple, dans un projet de
construction d’un nouvel immeuble de bureaux,
l’aménagement de l’espace paysager pourrait démarrer deux
semaines avant l’achèvement du traitement de la liste des
réserves.
Management des délais du Projet
Organiser les activités en séquence : données de sortie
Diagrammes de réseau du projet :
Management des délais du Projet

Estimer les ressources nécessaires aux activités :

Estimer les ressources nécessaires aux activités est le


processus qui consiste à estimer le profil et les
ressources humaines, le type et la quantité de matériels,
d’équipements ou de fournitures nécessaires à
l’accomplissement de chaque activité. L’intérêt principal de ce
processus est qu’il identifie le type, la quantité et les
caractéristiques des ressources requises pour mener à bien
l’activité, ce qui permet d’avoir des estimations de coût et de
durée plus exactes.
Management des délais du Projet

Estimer les ressources nécessaires aux activités :


Management des délais du Projet

Estimer la durée des activités :

 Estimer la durée des activités est le processus qui consiste


à estimer le nombre de périodes de travail
requises pour accomplir chacune des activités avec leurs
ressources estimées;
 L’intérêt principal de ce processus est qu’il chiffre le temps
nécessaire pour mener à bien chacune des activités, ce qui
constitue une donnée d’entrée majeure du processus
Élaborer l’échéancier.
Management des délais du Projet

Élaborer l’échéancier :

 Élaborer l’échéancier est le processus qui consiste à


élaborer le modèle de l’échéancier du projet à partir de
l’analyse des séquences d’activités, des durées, des besoins
en ressources et des contraintes de l’échéancier;

 L’intérêt principal de ce processus réside dans le fait que,


sur la base des activités de l’échéancier avec leur durée,
leurs ressources, les ressources disponibles et les liens
logiques, l’outil de planification génère un modèle
d’échéancier comportant les dates prévues pour accomplir
les activités du projet.
Management des délais du Projet

Élaborer l’échéancier :
Management des délais du Projet

Élaborer l’échéancier :

 Méthode du chemin critique : La méthode du chemin


critique est la méthode utilisée pour estimer la durée
minimum du projet et déterminer le degré de flexibilité de
l’échéancier sur les chemins de réseau logiques du modèle
de l’échéancier
Management des délais du Projet

Élaborer l’échéancier :

 La méthode de la chaîne critique :

La méthode de la chaîne critique est une méthode de


modélisation de l’échéancier permettant à l’équipe de
projet de placer une réserve de temps sur tout chemin de
l’échéancier du projet, pour prendre en compte des
conflits de ressources et des incertitudes du projet.
Management des délais du Projet

 La méthode de la chaîne critique :


Management des délais du Projet

Maîtriser l’échéancier :

 Maîtriser l’échéancier est le processus qui consiste à


surveiller l’état des activités du projet dans le but de
mettre à jour l’avancement du projet et de gérer les
modifications affectant la référence de base de l’échéancier
pour exécuter le plan;

 L’intérêt principal de ce processus est qu’il fournit les


moyens de reconnaître les écarts par rapport au plan et de
prendre des actions correctives et préventives, et ainsi de
minimiser le risque.
Management des délais du Projet

Maîtriser l’échéancier :
Management des coûts du Projet

 Le management des coûts du projet comprend les


processus relatifs à la planification des coûts, à l’estimation,
à l’établissement du budget, au financement, au
provisionnement, au management et à la maîtrise des
coûts, de façon à ce que le projet soit achevé dans les
limites du budget approuvé;
 Le management des coûts du projet doit tenir compte des
exigences des parties prenantes à ce propos. La
façon de mesurer les coûts du projet sera différente d’une
partie prenante à une autre et d’un moment à un autre;
 Le management des coûts du projet porte principalement
sur le coût des ressources nécessaires à l’achèvement des
activités du projet.
Management des coûts du Projet

Processus de management des coût du projet :

• Planifier le management des coûts


1

• Estimer les coûts


2

• Déterminer le budget
3

• Maîtriser les coûts


4
Management des coûts du Projet
Planifier le management des coûts :

il est le processus qui établit les politiques internes, les


procédures et la documentation pour la planification, le
management, les dépenses et la maîtrise des coûts du projet.
L’intérêt principal de ce processus est qu’il fournit les
directives et les orientations sur la façon de gérer les coûts
du projet tout au long du projet.
Management des coûts du Projet
Plan de management des coûts :
 Unités de mesure
 Niveau de précision : pour une précision de ±10 %, la
valeur de 10 520 $ doit être arrondie au 1 000 $ le plus
proche (10 % de 10 520 $) et annoncée comme 11 000 $.
 Niveau d’exactitude
 Liens avec les procédures de l’organisation : La SDP
fournit le cadre du plan de management des coûts, en
permettant une cohérence des estimations, des budgets et
de la maîtrise des coûts
 Seuils de maîtrise
 Règles de mesure de performance : Etablir les techniques
de mesure de la valeur acquise qui seront utilisés; spécifier
les méthodologies de suivi et les formules de calcul du
management par la valeur acquise
Management des coûts du Projet
Estimer les coûts :

Il est le processus qui consiste à évaluer les ressources


monétaires nécessaires à l’accomplissement des activités du
projet. L’intérêt principal de ce processus est qu’il détermine
le montant des coûts nécessaires à l’accomplissement du
travail du projet.
Management des coûts du Projet
Déterminer le budget :
Il est le processus qui consiste à cumuler les coûts estimés,
de chacune des activités ou de chacun des lots de travail, de
façon à établir une référence de base de performance des
coûts approuvée. L’intérêt principal de ce processus est qu’il
détermine la référence de base des coûts qui peut être
utilisée comme élément de comparaison pour surveiller et
maîtriser la performance du projet.
Management des coûts du Projet
Maîtriser les coûts :
Il est le processus qui consiste à surveiller l’état du projet,
dans le but de mettre à jour les coûts du projet et de gérer
les modifications affectant la référence de base des coûts.
L’intérêt principal de ce processus est qu’il fournit les
moyens de reconnaître les écarts par rapport au plan afin
d’entreprendre des actions correctives et de minimiser le
risque.
Management de la qualité du Projet
Le management de la qualité du projet :
 Comprend les processus et les activités de l’organisation
réalisatrice qui déterminent la politique qualité, les
objectifs et les responsabilités, de façon à ce que le projet
satisfasse aux besoins pour lesquels il a été entrepris;
 Applique les politiques et les procédures tout au long du
projet et soutient, en fonction des besoins, les activités
d’amélioration continue des processus menées au nom de
l’organisation réalisatrice;
 Veille à ce que les exigences du projet, notamment les
exigences du produit, soient respectées et validées.
Le management de la qualité du projet porte à la fois sur le
management du projet et sur ses livrables.
Il s’applique à tous les projets, indépendamment de la nature
de leurs livrables.
Management de la qualité du Projet
Les processus de management de la qualité du projet sont
les suivants :
 Planifier le management de la qualité. Ce processus
consiste à identifier les exigences de qualité et les normes
à respecter pour le projet et ses livrables, et à documenter
comment le projet démontrera sa conformité aux
exigences et aux normes de qualité appropriées;
 Mettre en œuvre l’assurance qualité. Ce processus
consiste à auditer les exigences de qualité et les résultats
des mesures du contrôle de la qualité, de façon à s’assurer
que le projet utilise les normes de qualité et les définitions
opérationnelles appropriées;
 Mettre en œuvre le contrôle qualité. Ce processus
consiste à surveiller et à enregistrer les résultats des
activités liées à la qualité pour évaluer la performance, et à
recommander les modifications nécessaires.
Management de la qualité du Projet
Le management de la qualité du projet porte à la fois sur le
management du projet et sur ses livrables. Il s’applique à tous
les projets, indépendamment de la nature de leurs livrables.
Les mesures et les techniques relatives à la qualité du produit
sont spécifiques du type de livrable généré par le projet.
Le non- respect des exigences de qualité peut entraîner des
conséquences négatives graves pour certaines parties
prenantes du projet, voire pour toutes. Par exemple :
 satisfaire aux exigences du client en surmenant l’équipe de projet peut
conduire à une diminution des profits et un accroissement des risques
du projet, à des démissions, à des erreurs ou à des reprises ;
 respecter les objectifs de l’échéancier du projet, en effectuant à la hâte
les inspections qualité planifiées, peut compromettre la détection
d’erreurs, entraîner une diminution des profits et accroître les risques
lors du fonctionnement.
Management de la qualité du Projet

L’approche fondamentale du management de la qualité du


projet se veut compatible avec les normes de qualité de
l’Organisation internationale de normalisation (ISO). Chaque
projet doit avoir un plan de management de la qualité. Les
équipes de projet sont tenues de respecter le plan de
management de la qualité et doivent disposer de données
afin de prouver leur conformité à ce plan.
Management de la qualité du Projet
En vue de garantir la compatibilité avec les normes ISO, les
approches modernes du management de la qualité tentent de
fournir des résultats qui répondent aux exigences définies.
Ces approches reconnaissent l’importance des points
suivants :
 Satisfaction du client. Comprendre, évaluer, définir et gérer
les exigences du client afin de satisfaire à ses attentes;
 Prévention plutôt qu’inspection. La qualité devrait être
planifiée, conçue et intégrée, et non pas rajoutée, par
inspection, dans les livrables du management du projet ou
dans ceux du projet;
 Amélioration continue. Le cycle Planifier-Dérouler-
Contrôler-Agir est la base de l’amélioration de la qualité;
Management de la qualité du Projet

 Responsabilité de la direction. Le succès exige la


participation de tous les membres de l’équipe de projet. La
direction conserve la responsabilité de fournir les
ressources nécessaires en quantité adéquate.
 Coût de la qualité. Le coût de la qualité fait référence au
coût total des travaux relatifs à la conformité et des
travaux compensatoires dus à la non-conformité, parce
qu’à la première tentative d’accomplir le travail, il peut se
trouver qu’une une partie des travaux nécessaires serait
ou aurait été mal réalisée.
Management des ressources humaines du
Projet

Le management des ressources humaines du projet


comprend les processus d’organisation, de management
et de direction de l’équipe de projet. L’équipe de projet est
constituée de personnes ayant des rôles et des
responsabilités qui leur ont été attribués pour mener le
projet à son terme. Ces personnes possèdent des
compétences variées, travaillent à temps plein ou à temps
partiel, et peuvent venir en renfort ou quitter l’équipe
au fur et à mesure que le projet avance.
Management des ressources humaines du
Projet

Les processus de management des ressources humaines du


projet sont les suivants :

 Planifier le management des ressources humaines. Ce


processus consiste à identifier et à documenter, dans le
cadre du projet, les rôles, les responsabilités et les
compétences requises, les relations d’autorité, et à
élaborer un plan de management des ressources humaines;
 Constituer l’équipe de projet. Ce processus consiste à
confirmer la disponibilité des ressources humaines et à
obtenir l’équipe nécessaire à l’exécution des activités du
projet;
Management des ressources humaines du
Projet

 Développer l’équipe de projet. Ce processus consiste à


améliorer les compétences des membres de l’équipe, leurs
interactions et l’environnement global de l’équipe, afin
d’améliorer la performance du projet;
 Diriger l’équipe de projet. Ce processus consiste à suivre
la performance des membres de l’équipe, à fournir des
retours d’information, à résoudre des problèmes et à gérer
des modifications pour optimiser la performance du
projet.
Management des ressources humaines du
Projet
En conséquence, une planification supplémentaire peut être
nécessaire au cours du projet. Par exemple :
 Après la création d’une structure de découpage du projet
par les membres initiaux de l’équipe, il peut être nécessaire
de renforcer l’équipe de projet.
 À mesure que de nouveaux membres s’ajoutent à l’équipe,
leurs niveaux d’expérience, ou leur manque d’expérience,
peuvent augmenter ou diminuer les risques du projet, ce
qui crée le besoin d’une planification supplémentaire des
risques.
 Les durées des activités peuvent être sujettes à
changement lorsqu’elles sont estimées, budgétisées,
définies en termes de contenu, ou planifiées avant de
connaître tous les membres de l’équipe de projet et leurs
niveaux de compétence.
Management des ressources humaines du
Projet
Pour gérer et diriger l’équipe de projet, il faut notamment :
 Influencer l’équipe de projet. Le chef de projet doit avoir
conscience des facteurs humains pouvant avoir un impact
sur le projet, et les influencer si possible. Ceci comprend
l’environnement de l’équipe, la situation géographique des
membres de l’équipe, les communications entre les parties
prenantes, les politiques internes et externes, les
problèmes majeurs de nature culturelle, le caractère
unique de l’organisation, ainsi que tous les autres facteurs
humains susceptibles d’altérer la performance du projet;
 Adopter un comportement professionnel et
éthique. L’équipe de management de projet doit avoir
conscience du comportement professionnel et éthique, y
adhérer, et s’assurer que tous les membres de l’équipe
l’observent.
Management des communications du Projet

Le management des communications du projet comprend les


processus qui sont requis pour assurer, de
manière appropriée et en temps utile, la planification, la
collecte, la création, la distribution, la conservation,
la recherche, le management, la maîtrise, la surveillance et
l’archivage final des informations du projet.
Management des communications du Projet
Les processus de management des communications du
processus sont les suivants :
 Planifier le management des communications, consiste à
développer une approche et un plan appropriés pour les
communications du projet, en prenant en compte les
besoins et les exigences des parties prenantes en matière
d’information, ainsi que les actifs organisationnels
disponibles dans l’entreprise;
 Gérer les communications, consiste à créer, à rassembler, à
distribuer, à sauvegarder, à récupérer et, finalement, à
archiver les informations du projet, conformément au plan
de management des communications;
 Maîtriser les communications, consiste à surveiller et à
maîtriser les communications tout au long du cycle de vie
du projet, afin d’assurer que les besoins en information des
parties prenantes du projet soient satisfaits.
Management des communications du Projet

Les activités de communication impliquées dans le cadre de


ces processus peuvent souvent comprendre diverses
dimensions à prendre en compte, et notamment les suivantes :
 internes (au sein du projet) et externes (client, fournisseurs,
autres projets, organisations, public) ;
 formelles (rapports, comptes rendus, instructions) et
informelles (courriels, mémos, discussions ad hoc) ;
 verticales (plus haut et plus bas dans l’organisation) et
horizontales (entre pairs) ;
 officielles (bulletins d’information, rapport annuel) et
officieuses (communications officieuses) ;
 écrites, orales, verbales (inflexions vocales) et non verbales
(gestuelle).
Management des communications du Projet
La plupart des compétences en communication sont partagées
entre le management général et le management de projet, et
comprennent, entre autres :
 l’écoute active et efficace ;
 l’interrogation, l’exploration des idées et des situations afin d’assurer une
meilleure compréhension ;
 la formation, pour encourager, rassurer et renforcer les connaissances de
l’équipe, de sorte qu’elle puisse être plus efficace ;
 la recherche factuelle, pour identifier ou confirmer des informations ;
 l’identification et la gestion des attentes ;
 la persuasion d’une personne, d’une équipe ou d’une organisation pour mener à
bien une action ;
 l’accompagnement, afin d’améliorer les performances et d’obtenir les résultats
escomptés ;
 la négociation, pour parvenir à des accords mutuellement acceptables entre les
parties ;
 la résolution des conflits, pour prévenir des impacts perturbateurs ;
 le résumé, la récapitulation et l’identification des étapes suivantes.
Management des risques du Projet

La gestion du risque s’attache à identifier les risques c’est à


dire les pertes potentielles et quantifiables, inhérentes à une
situation ou une activité, associées à l’occurrence d’un
événement. Cette prévention des risques aboutit à établir
une grille des risques avec des veilles ciblées correspondant
à chaque type de risque (politique, juridique, social,
économique, environnemental….) et des contre-
mesures adaptées.
Management des risques du Projet

Dans le management d’un projet, le risque zéro n’existe pas.

Les risques doivent être :


 Anticipé ;
 Évaluer ;
 Maitriser.

L’objectif essentiel de la gestion des risques :


 S’assurer de la connaissance et de la compréhension des
risques auxquels le projet est exposé ;
 Permettre de développer un plan de maitrise des risques.
Management des risques du Projet

Apprendre à définir les objectifs


A partir des ces objectifs :
 Pouvoir identifier, analyser et prioriser les risques;
 Établir un plan de maitrise de ceux-ci;
 Être capable de faire le suivi des risques.

Donc la gestion des risques est un processus


 Identifier exhaustivement les risques liés à un projet;
 Évaluer et mesurer la criticité d’un risque;
 Établir un plan de prévention, le suivre;
 Réagir en cas de problème.
Management des risques du Projet

 Établir un plan de prévention et le suivre :


Management des approvisionnements du
Projet
 Le management des approvisionnements du projet
comprend les processus d’achat des produits, des
services ou des résultats nécessaires et externes à
l’équipe de projet. L’organisation peut être soit l’acheteur,
soit le vendeur des produits, des services ou des résultats
d’un projet;
 Le management des approvisionnements du projet
comprend les processus de management du contrat et de
maîtrise des modifications requis pour développer et
gérer des contrats ou des bons de commande émis par
des membres autorisés de l’équipe de projet.
Management des approvisionnements du
Projet
Les processus de management des approvisionnements sont
les suivants :
 Planifier le management des approvisionnements : Ce
processus consiste à documenter les décisions
d’approvisionnement du projet, à spécifier les approches et à
identifier les vendeurs potentiels;
 Procéder aux approvisionnements : Ce processus consiste à
obtenir les réponses de vendeurs, à sélectionner un vendeur
et à attribuer un contrat;
 Maîtriser les approvisionnements : Ce processus consiste à
gérer les relations fournisseurs, à suivre les performances
des contrats et, le cas échéant, à apporter aux contrats les
modifications et les corrections appropriées;
 Clore les approvisionnements : Ce processus consiste à
finaliser chacun des approvisionnements du projet.
Management des parties prenantes
Le management des parties prenantes du projet comprend les
processus nécessaires pour identifier les personnes, les
groupes ou les organisations susceptibles d’affecter le projet
ou d’être affectés par celui-ci, pour analyser les attentes des
parties prenantes et leur impact sur le projet, mais aussi pour
développer des stratégies de management appropriées afin de
mobiliser efficacement les parties prenantes en les impliquant
dans les décisions du projet et son exécution. Le management
des parties prenantes porte également une attention
particulière à la communication continue avec ces dernières
pour comprendre leurs besoins et leurs attentes, pour traiter
les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentent.
Management des parties prenantes
Les processus du Management des parties prenantes sont les
suivants :
 Identifier les parties prenantes : Ce processus consiste à
identifier les personnes, les groupes ou les organisations
susceptibles d’affecter une décision, ou d’être affectés par
celle-ci, par une activité du projet, ou par son résultat final. Il
consiste également à analyser et à documenter des
informations pertinentes concernant les intérêts des parties
prenantes, leur participation, leurs interdépendances, leur
influence et leur impact potentiel sur la réussite du projet;
 Planifier le management des parties prenantes : Ce processus
consiste à élaborer des stratégies de management
appropriées pour impliquer efficacement les parties
prenantes tout au long du cycle de vie du projet, sur la base
de l’analyse de leurs besoins, de leurs intérêts et de leur
impact potentiel sur la réussite du projet;
Management des parties prenantes

 Gérer l’engagement des parties prenantes : Ce processus


consiste à communiquer et à travailler avec les parties
prenantes pour satisfaire leurs besoins et leurs attentes, à
traiter les problèmes au fur et à mesure qu’ils se présentent
et à promouvoir une implication appropriée des parties
prenantes dans les activités du projet tout au long du cycle
de vie du projet;
 Maîtriser l’engagement des parties prenantes : Ce processus
consiste à effectuer un suivi global des relations avec les
parties prenantes du projet et à adapter les stratégies et les
plans visant à leur implication.
Merci de votre attention

Vous aimerez peut-être aussi