Vous êtes sur la page 1sur 19

Chapitre 2:

CONNEXION AU RESEAU – PARTIE 5


3ème Année Licence Informatique

Cours préparé par:


Mr Hocine NOUI

1
Plan
2.6. Transmission fiable
Introduction
2.6.1. Stop-and-Wait
2.6.2. Fenêtre glissante

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 2


2.6 TRANSMISSION FIABLE

3
2.6. TRANSMISSION FIABLE
Introduction
 Certaines trames corrompues doivent être supprimées.
 D'autres n'atteignent jamais leur destination et se perdent en
réseau.
 Un protocole de liaison de donnée qui délivre les trame de
manière fiable doit en quelque sorte retransmettre les trame
corrompues ou perdues
 À noter que la fiabilité est une fonction qui peut être fournie au
niveau liaison donnée,
 Cependant, beaucoup de technologies de liaison de données
modernes omettent cette fonction.
 La livraison fiable est souvent fournie à des niveaux plus élevés,
la couche transport et, parfois, la couche d'application.

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 4


2.6. TRANSMISSION FIABLE
Introduction
 La fiabilité est assurée via deux mécanismes; accusés de réception
(acknowledgment) et les délais d'attente (timeout).
 Un accusé de réception (ACK) est une petite trame de contrôle
qu'un protocole renvoie à son homologue en vue de l’informer qu'il a
reçu la trame lui est destinée antérieurement.
 On veut dire par trame de contrôle, une trame avec un entête et
sans la partie données (corps du message)
 La réception d'un accusé de réception indique à l'émetteur que sa
trame a été livrée avec succès.
 Si l'expéditeur ne reçoit pas un accusé de réception après un laps de
temps (timeout), alors il retransmet la trame d'origine.
 La stratégie utilisant les ACK et les Timeouts pour mettre en œuvre
une livraison fiable est parfois appelée demande de répétition
automatique (ARQ).
Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 5
2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.1. Stop-and-Wait
 Après la transmission d'une trame, l'expéditeur attend un accusé
de réception avant de transmettre la trame suivante.
 Si l'accusé de réception n'arrive pas après une certaine période,
l’expéditeur retransmet la trame,
Temps

a- L'ACK est reçu avant l'expiration du Timeout b- La trame originale est perdue
Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 6
2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.1. Stop-and-Wait
 Supposons que l'expéditeur a envoyé une trame et le récepteur l'a
acquittée, mais l'ACK est soit perdu ou arrivé en retard.

c- l'accusé de réception est perdu d- Le Timeout déclenché trop tôt.

 Dans les deux cas, l'expéditeur retransmet la trame , mais le


récepteur va penser qu'il s'agit d’une nouvelle trame
Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 7
2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.1. Stop-and-Wait: Numéro de séquence
 Pour résoudre ce problème, l'en-tête de protocole stop-and-wait
comprend habituellement un 1 bit utilisé comme numéro de
séquence de la trame (contient 0 ou 1).

Ainsi, lorsque l'expéditeur retransmet la


trame 0, le récepteur peut déterminer
qu'il s'agit d'une deuxième copie de la
trame 0 et peut donc l'ignorer

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 8


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.1. Stop-and-Wait: Inconvénients
 Le principal défaut de l'algorithme stop-and-wait est qu'il permet à
l'expéditeur d'envoyer une seule trame à la fois, sur le lien
Exemple
 Considérons, par exemple, un lien de 1,5 Mbps avec un RTT=45 ms
 Ce lien a un RTT×BandePassante de 67,5 Kb, soit environ 8 Ko.
 Comme l'expéditeur ne peut envoyer qu'une seule trame par RTT, et
en supposant que la taille d'une trame est de 1 Ko,  cette
transmission n’utilise qu'un huitième de la capacité de la liaison.
 Pour utiliser pleinement le lien, il faut que l'expéditeur soit en
mesure de transmettre jusqu'à huit trames avant de recevoir
l’acquittement de la première trame.

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 9


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Coté émetteur
Algorithme
 L'émetteur affecte un numéro de séquence,
Trames
notée SeqNum , à chaque trame,
SeqNum: 1
 L'expéditeur utilise trois variables: SeqNum: 2
• La taille de la fenêtre d'émission, notée LAR SeqNum: 3
SWS , le nombre de trames à transmettre SeqNum: 4
avant d'attendre l'accusé de réception
SeqNum: 5
• LAR indique le numéro de séquence de
SWS SeqNum: 6
la dernière trame acquittée
• LFS indique le numéro de séquence de LFS SeqNum: 7

la dernière trame émise SeqNum: 8


SeqNum: 9
 L'expéditeur maintient toujours la condition
suivante: LFS−LAR ≤ SWS SeqNum: 10

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 10


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Coté émetteur
Algorithme
 L'émetteur envoie jusqu’à SWS trames puis
Trames
attend la réception de l’acquittement
SeqNum: 1
 L'expéditeur doit être en mesure de SeqNum: 2
mémoriser jusqu'à SWS trames dans un
LAR SeqNum: 3
tampon, en cas où il doit les retransmettre
SeqNum: 4
 Le tampon est libéré quand l'expéditeur SeqNum: 5
reçoit un accusé cumulatif de toutes les
SWS SeqNum: 6
trames envoyées de la fenêtre
SeqNum: 7
 Les paramètres LAR et LFS sont mis à jour
SeqNum: 8
LAR  LFS,
SeqNum: 9
SeqNum: 10

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 11


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Coté récepteur
Algorithme
 Le récepteur détient les trois variables
Trames
suivantes
SeqNum: 1
• La taille la fenêtre de réception, notée
SeqNum: 2
RWS , le nombre de trames que le
récepteur accepte avant d’envoyer l’ACK LFR SeqNum: 3
SeqNum: 4
• LAF indique la trame ayant le numéro de
séquence le plus grand NumSeq dans la SeqNum: 5
fenêtre de réception RWS SeqNum: 6
• LFR désigne le numéro de séquence de SeqNum: 7
la dernière trame reçue et acquittée.
LAF SeqNum: 8
 Le récepteur maintient toujours la condition SeqNum: 9
suivante: LAF-LFR ≤ RWS SeqNum: 10

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 12


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Coté récepteur
Algorithme
Quand une trame avec le numéro de séquence
Trames
SeqNum arrive, le récepteur prend les mesures
SeqNum: 1
suivantes:
SeqNum: 2
 Si SeqNum ≤ LFR ou SeqNum> LAF alors la
LFR SeqNum: 3
trame est en dehors de la fenetre de
SeqNum: 4
réception  la trame sera supprimée
SeqNum: 5
 Si LFR <SeqNum ≤ LAF alors la trame est
RWS SeqNum: 6
dans la fenêtre du récepteur et elle est
acceptée SeqNum: 7

LAF SeqNum: 8
SeqNum: 9
SeqNum: 10

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 13


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Coté récepteur
Algorithme
 Le récepteur doit recevoir toutes les trames
Trames
prévues de la fenêtre de réception, avant
SeqNum: 1
d’envoyer un acquittement
SeqNum: 2
 Les trame reçues et acceptées seront mise
LFR SeqNum: 3
en tampon afin de les réordonner
SeqNum: 4
 Le récepteur utilise l‘acquittement cumulatif, SeqNum: 5
en accusant à la fois la réception de RWS
RWS SeqNum: 6
trames
SeqNum: 7
 Le récepteur met à jour ces paramètres.
LAF SeqNum: 8
LFR  LAF, LAF  LAF + RWS
SeqNum: 9
SeqNum: 10

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 14


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Taille de la fenêtre
 La taille de la fenêtre d'envoi SWS est choisie selon le nombre de
trames que peut supporter un lien à un moment donné.
 SWS est facile à déduire, il suffit juste de calculer le produit
RTT×BandePassante.
 D'autre part, le récepteur peut mettre RWS à 1(RWS =1)
 le récepteur ne met pas la trame en tampon (Pbm d'ordre)
 le récepteur acquitte chaque trame reçue (Trop de ACK)
 Le récepteur peut mettre RWS à SWS (RWS = SWS)
 le récepteur met SWS trames en tampon (mettre les trame en
ordre)
 le récepteur acquitte SWS trame reçue à la fois (acquittement
cumulatif)
Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 15
2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Numéro de séquence
 En pratique, le numéro de séquence est représenté par un champs
dans l‘entête de la trame.
 Si ce champs est de 3 bits de taille alors 8 numéros de séquence
sont possibles; 0...7
 Ceci implique qu'on doit réutiliser les numéros de séquence.
 On aura besoin de distinguer entre deux trames qui utilisent le
même numéro de séquence.
  Le nombre de numéro de séquence doit être plus grand que le
nombre de trames qu'un lien peut supporter à un moment donnée
(taille de la fenêtre d'envoi SWS)
  En générale le nombre de numéro de séquence = 2 ×SWS

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 16


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Diagramme de temps
Emetteur Récepteur

SWS =4, RWS = 1


RTT acquittement individuel

SWS =4, RWS = 4


acquittement Cumulatif
2RTT

3RTT

4RTT

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 17


2.6. TRANSMISSION FIABLE
2.6.2. Fenêtre Glissante
Mise en ordre et contrôle de flux
 La fenêtre glissante peut être utilisé pour remplir trois fonctions
différentes:
1. Délivrer les trames avec fiabilité à leur destination
2. Préserver l'ordre dans lequel les trames sont transmises.
- Numéro de séquence
- Mise en tampon
3. Contrôler le flux pour éviter que l'expéditeur inonde le
récepteur
- Informer la source de la quantité d'espace de tampon libre
dont la destination dispose.

Hocine NOUI 2014-2015 RÉSEAUX – Licence-3 Informatique UHL - Batna 18


FIN

19