Vous êtes sur la page 1sur 10

RAPPORT PROVISOIRE PHASE N°2

Energie

DESCRIPTION ET PROCESSUS ENERGIE

Révision : 0 du 03/02/2020 Page 1 sur 7


RAPPORT PROVISOIRE PHASE N°2

Energie

SOMMAIRE

Table des matières


1-Introduction .............................................................................................................................................................. 3
2-Préambule ............................................................................................................................................................... 3
3-Cogénération........................................................................................................................................................... 3
3-1 Turbogénérateur.............................................................................................................................................. 3
3-2 Générateur de vapeur cogénération ............................................................................................................ 4
3-2-1 Chaudière de récupération avec postcombustion .............................................................................. 5
3-2-2 Efficacité énergétique ............................................................................................................................. 5

Révision : 0 du 03/02/2020 Page 2 sur 7


RAPPORT PROVISOIRE PHASE N°2

Energie

1-Introduction

Le présent document représente un descriptif des installations de la cogénération, du


générateur de vapeur liqueur noire et du système de gestion de l’énergie.

2-Préambule
Les énergies utilisées par la SNCPA sont principalement l’électricité, le gaz naturel et la liqueur
noire.

L’usine est alimentée en électricité à travers un poste de transformation 30kv/5.5kv.


A l’intérieur de l’usine, le 5.5kv est distribué à des sous station 5.5kv/0.4kv pour alimenter les
différentes unités.

Le gaz naturel provient de la STEG à travers un poste de comptage et de détente, sert à


alimenter principalement les chaudières et le four à chaux.

La liqueur noire provient de l’unité pâte est utilisée, après concentration, comme combustible
dans la chaudière de récupération.

3-Cogénération

L’unité de cogénération comprend essentiellement

• un turboalternateur marchant au gaz naturel et produisant de l’électricité 7Mw-e (selon


les conditions du site) à 5.5Kv

• Un générateur de vapeur, utilisant la fumée de combustion du turbogénérateur pour


produire 26 tonnes/h de vapeur à 20 bars-e.

Le rendement global de la cogénération doit être supérieur à 92%


L’unité de cogénération sera dotée d’un système de contrôle commande numérique SCADA
pour permettra la commande et la gestion de toutes les informations relatives au
fonctionnement de la cogénération, aux installations thermiques, des pompes, à la position des
vannes motorisées, des températures aux points essentiels de l'installation, aux présences de
tension, à la position des contacteurs de puissance ainsi que des états de fonctionnement des
machines.

3-1 Turbogénérateur
Le turbogénérateur ainsi que tous ses composants (turbine, alternateur, excitatrice, lubrification,
instrumentation, etc…) seront montés sur skid sous caisson insonorisé et pressurisé, avec une
protection contre une éventuelle fuite de gaz.
Révision : 0 du 03/02/2020 Page 3 sur 7
RAPPORT PROVISOIRE PHASE N°2

Energie

Le turbogénérateur sera totalement indépendant pour marcher seul c'est-à-dire qu’il aura son
propre transformateur 5.5kv/0.4kv pour alimenter tous ses composants. Il doit être configuré
pour prendre en charge le réglage de la tension et de la fréquence.

Le tableau moyenne tension du turbogénérateur sera du type blindé, de classe 7.2 kV, les
disjoncteurs auront un courant nominal de 2500A avec coupure dans le SF6 et un pouvoir de
coupure de 25 kA classe 7.2 kV.
Le groupe doit être configuré pour prendre en charge le réglage de la tension et de la
fréquence.
Voir schéma unifilaire ci-après en particulier concernant les protections et la
synchronisation. Reference : PLX 984 2830 000 001

Les modes d’exploitation suivantes seront pris en compte pour le turbogénérateur :

• l’usine SNCPA est alimentée par la Cogénération couplée au réseau MT de la STEG

• l’usine SNCPA est alimentée par le réseau STEG uniquement

• l’usine SNCPA est alimentée par le turbogénérateur uniquement qui fonctionne en mode
ilotage

Le turbogénérateur est prévu pour fonctionner en mode couplage réseau STEG et en mode
ilotage. Les disjoncteurs concernés par le couplage sont les disjoncteurs de synchronisation.
La synchronisation et le couplage sont réalisés au poste du turbogénérateur, la procédure sera
agréée par la STEG, un protocole de synchronisation et de couplage et de découplage sera
convenu entre la SNCPA et la STEG.
Pour plus d’efficacité énergétique, un échangeur sera installé sur le circuit d’huile (ou le
système de refroidissement de l’huile) pour produire de l’eau chaude qui sera utilisée ailleurs.

3-2 Générateur de vapeur cogénération

Voir schéma ci-après. Reference : TERX984.1220.0000.004


Le générateur de vapeur cogénération est composé essentiellement des équipements
suivants :

Révision : 0 du 03/02/2020 Page 4 sur 7


RAPPORT PROVISOIRE PHASE N°2

Energie

• Une bâche alimentaire maintenue à une température de 105 °c,

• Un dégazeur,

• Un échangeur pour réchauffer l’eau traitée à l’entrée du dégazeur,

• 2 pompes alimentaires, une en service l’autre à l’arrêt,

• 2 pompes de désurchauffe, une en service l’autre à l’arrêt,

• Une chaudière de récupération produisant de la vapeur 26tonnes/h à 20 bars-e,

• Un système pour produire de la vapeur à 3.5 bars-e

• Un ballon purge,

• Un ballon flash

3-2-1 Chaudière de récupération avec postcombustion


La Chaudière de récupération utilise la fumée de combustion du turboalternateur pour produire
26 tonnes/h de vapeur à 20 bars-e.
Cette chaudière est de type à postcombustion c'est-à-dire qu’elle permet de poursuivre la
combustion de l’oxygène résiduel dans la fumée de combustion provenant du turboalternateur.
Pendant les périodes de maintenance ou d’arrêt non programmé de la turbine, la chaudière de
récupération sera utilisée en mode « Air Frais » afin de produire les 26 tonnes/h de vapeur à 20
bars-e.

3-2-2 Efficacité énergétique

Pour une meilleure efficacité énergétique, le générateur de vapeur doit répondre aux critères
suivants :
• Le dégazeur est installée au-dessus de la bâche alimentaire et ce afin d’utiliser la vapeur
s’échappant de cette dernière

• Avant d’entrer dans le dégazeur, l’eau traitée passe à travers un échangeur réchauffée
par la vapeur s’échappant du dégazeur

• Les condensats à la sortie du ballon supérieur de la chaudière, passent à travers un


échangeur dans le ballon inférieur puis sont dirigés vers le dégazeur,

• Les purges de la chaudière, aussi bien du ballon supérieur qu’inférieur, passent à travers
« un ballon purge » dont la vapeur est envoyée au dégazeur,

Pour limiter la nuisance sonore, un silencieux est à prévoir pour la mise à l’air de la vapeur
provenant du réseau 3.5 bars-e.

Révision : 0 du 03/02/2020 Page 5 sur 7


RAPPORT PROVISOIRE PHASE N°2

Energie

4-Générateur de vapeur liqueur noire

Voir schéma générateur de vapeur liqueur noire ci-après. Reference


TERX984.1220.0000.007
Le schéma de ce générateur est similaire à celui de la cogénération. La différence est dans le
combustible utilisé et le débit vapeur.

Le générateur de vapeur liqueur noire est composé essentiellement des équipements


suivants :
• Une bâche alimentaire maintenue à une température de 105 °c,

• Un dégazeur,

• Un échangeur pour réchauffer l’eau traitée à l’entrée du dégazeur,

• 2 pompes alimentaires, une en service l’autre à l’arrêt,

• 2 pompes de désurchauffe, une en service l’autre à l’arrêt,

• Une chaudière de récupération produisant de la vapeur 16tonnes/h à 20 bars-e,

• Un système pour produire de la vapeur à 3.5 bars-e

• Un ballon purge,

• Un ballon flash

Chaudière de récupération
C’est une chaudière, conventionnelle, à tube d’eau produisant 16tonnes/h de vapeur à 20bar-e.
La particularité de cette chaudière est l’utilisation de liqueur noire concentrée comme
combustible.
La mise à feu de cette chaudière se fait avec du gaz naturel.
Efficacité énergétique
Pour une meilleure efficacité énergétique, le générateur de vapeur doit répondre aux critères
suivants :
• Le dégazeur est installée au-dessus de la bâche alimentaire et ce afin d’utiliser la vapeur
s’échappant de cette dernière

• Avant d’entrer dans le dégazeur, l’eau traitée passe à travers un échangeur réchauffée
par la vapeur s’échappant du dégazeur

• Les condensats à la sortie du ballon supérieur de la chaudière, passent à travers un


échangeur dans le ballon inférieur puis sont dirigés vers le dégazeur,
Révision : 0 du 03/02/2020 Page 6 sur 7
RAPPORT PROVISOIRE PHASE N°2

Energie

• Les purges de la chaudière, aussi bien du ballon supérieur qu’inférieur, passent à travers
« un ballon purge » dont la vapeur est envoyée au dégazeur,

Pour limiter la nuisance sonore, un silencieux est à prévoir pour la mise à l’air de la vapeur
provenant du réseau 3.5 bars-e.
5-Système de gestion de l’énergie
Le système de gestion de l’énergie est constitué d’un logiciel de management, d’un système de
mesurage et d’un système de contrôle et d’acquisition de données SCADA.
Ce système de gestion de l'énergie, permet à l'utilisateur de savoir en temps réel, quand, où et
comment les ressources énergétiques de SNCPA sont consommées.

Logiciel de management

Le logiciel management permet de visualiser des consommations et d’établir des bilans


énergétiques, des consommations spécifiques, …

Le logiciel de management des Energies doit permettre de construire librement autant de


rapports et d’analyses dont SNCPA aura besoin pour une bonne application de la politique
énergétique de SNCPA.

Pour ce faire, le logiciel s’appuie sur les informations provenant du SCADA.


Les informations collectées au niveau du SCADA devront être accessibles à l’ensemble des
responsables de SNCPA depuis leurs postes bureautiques, mais également à ceux des autres
sites de SNCPA.

D’où l’intérêt que chacun puisse accéder aux données qui le concernent en fonction de ses
besoins. Il faut alors veiller à adopter une solution logicielle flexible et capable de présenter des
vues adaptées aux différents profils d’utilisateurs.

Système SCADA

Le système de contrôle et d’acquisition de données (SCADA) permet de traiter en temps réel


les télémesures et de contrôler à distance les installations techniques. Il s’appuie sur les
appareils de mesure des sites de production.

A ce niveau, des interfaces seront mis à la disposition des opérateurs de production pour
superviser et contrôler les installations, entrer manuellement et consolider les données.

Mesurage
Le système de mesurage comprend l’ensemble des appareils de mesure des sites de
production (compteur électrique, débitmètre…)
Le mesurage se fait en temps réel de la consommation d’énergie et des principales
composantes associés

Révision : 0 du 03/02/2020 Page 7 sur 7


POSTE DE LIVRAISON STEG
TAB. HTA 5.5 KV AC - STEG

SS 01

2000A 1250A