Vous êtes sur la page 1sur 41

DIVISION FORAGE

Département Formation

MODULE « M2 »

LE CAROTTAGE

SONATRACH
Auteur : F. GRONDIN
Juin 2004
LE CAROTTAGE

SOMMAIRE

1. INTRODUCTION.........................................................4
2. CAROTTIER STANDARD...........................................5
2.1 Eléments d'un carottier standard....................................................................5
2.2 Carottier standard model 250P (cf. figure 1)....................................................7
2.2.1 Description (cf. figure 3)..................................................................................7
2.2.2 Montage du carottier (en deux sections)..........................................................7
2.2.3 Calibrage du sabot (cf. figure 2)......................................................................7
2.2.4 Changement des cales de réglages................................................................10
2.2.5 Changement du roulement (cf. figure 6)........................................................13
2.2.6 Vérification et/ou changement du siège et de la bille (cf. figure 7) .................14
2.2.7 Vérification du core catcher............................................................................14
2.2.8 Contrôle du diamètre des stabilisateurs du carottier.......................................14
2.2.9 Contrôle des diamètres intérieurs du tube intérieur du carottier et de la
couronne de carottage............................................................................................15
2.2.10 Recommandations importantes....................................................................15
2.2.11 Carottage avec le model 250P......................................................................16
3. LES SOLUTIONS DE CAROTTAGE............................21
3.1 Le carottage conventionnel..........................................................................21
3.2 Le carottage avec tubes intérieurs en fibre de verre........................................21
3.3 Le carottage avec tubes intérieurs en aluminium............................................22
3.4 Le carottage avec tubes longs (Long barrel coring).........................................22
3.5 Le carottage au gel (Gel coring)...................................................................22
3.65 Le carottage des formations non consolidées................................................23
3.7 Le carottage orienté (Oriented coring)...........................................................24
3.8 Le carottage horizontal (Horizontal well coring)..............................................25
3.9 Le carottage Puits haute pression (High Pressure well coring)...........................26
3.10 Le système de carottage Eponge (Sponge Coring).........................................26
3.11 Le carottage "prope".................................................................................27
4. LES COURONNES DE CAROTTAGE..........................28
5. PARAMETRES OPERATIONNELS.............................33
5.1 Fluide de forage.........................................................................................33
5.2 Circulation.................................................................................................33
5.3 Vitesse de rotation (voir description dans les tables).......................................34
5.4 Poids sur l'outil (voir description dans les tables)............................................34
6. AUTRES TECHNIQUES DE CAROTTAGE...................39
page 2 / 40
LE CAROTTAGE

6.1 Carottage latéral (Sidewall coring)................................................................39


6.2 Carottage au câble (Wireline coring).............................................................39
6.3 Carottage petit diamètre (Slimhole coring).....................................................39
7. ANALYSE DES CAROTTES.......................................40

page 3 / 40
LE CAROTTAGE

1. INTRODUCTION
En forage, les déblais remontés par la circulation ne sont pas toujours
représentatifs. Pour le géologue, les renseignements sont incomplets. Ces déblais
peuvent provenir de niveaux différents (cas de retombées) et la vitesse de remontée
des déblais est incertaine.
Dans l'industrie de l'huile et du gaz, carotter peut être défini comme " couper et
enlever un échantillon cylindrique de roche de la parois du puits."
Le carottage procure des spécimens intacts de la formation. C'est la seule méthode
pour faire des mesures directes sur la roche et connaître les propriétés des fluides
contenus.
Ces échantillons de carotte sont une des sources les plus précieuses de données
pour l'étude de roches de subsurface et de réservoirs. Par conséquent, carotter est
une méthode très importante d'obtention de données pour les géologues, les
ingénieurs de forage, les prétrophysiciens et les ingénieurs de réservoir.
La prise d'un échantillon massif (carotte) important procure au géologue :
 une certitude sur la côte et le terrain,
 la valeur du pendage,
 une appréciation de la dureté des terrains (important également pour le
foreur),
 la possibilité de faire des mesures précises, de porosité, perméabilité,
 la possibilité de reconnaître avec certitude l'âge du terrain par l'étude des
fossiles (micropaléontologie).
Le carottage est réalisé pour différentes raisons et selon le type de puits. Les puits
d'hydrocarbure peuvent être classés comme puits d'exploration, d'estimation ou puits
de développement.
Le passage de la phase d'exploration à la phase de développement exige des
informations plus détaillées concernant le réservoir. Dans chacun des types de puits,
le carottage peut être la méthode utilisée pour acquérir les données nécessaires.
Les informations obtenues en mécaniques des roches fournissent une évaluation
plus détaillée pour optimiser de futures considérations de forage. Les catégories
générales de données obtenues en carottant incluent les informations géologiques, de
réservoirs , et de production.
Pour obtenir ces différentes données à partir des trois types de puits, avec des
situations différentes de carottage et différentes formations, les Compagnies des
Services fournissent une gamme de solutions de carottage comme :
 Carottage conventionnel (Conventional coring)
 Carottage avec carottier tube fibre de verre (Fiberglass Inner Tubes)
 Carottage avec carottier tube aluminium (Aluminium Inner Tubes)
 Carottier long (Long Barrel Coring)
 Carottage au gel (Gel Coring)
 Carottage/forage (Coring-While-Drilling - CoreDrill System – BHI)
 Carottage dans les formations non-consolidées - PosiClose (DBS)
 Carottage orienté (Oriented Coring et Corienting)
 High pressure Well Coring
 Horizontal Well Coring
 Sponge Coring (DBS)
 Clean Core

page 4 / 40
LE CAROTTAGE

Il y a deux types de carottage :


 Carottage axiale
 Carottage latéral
Les carottes axiales sont obtenues en utilisant des carottiers (core barrel) (fig. 1 et 2).

2. CAROTTIER STANDARD
La longueur d'une section de carottier est nominalement de 30 ft. La longueur de
tout carottier est cependant toujours un multiple de 30 ft. Il est commun de
descendre un carottier de 60 ft ou de 90 ft comme longueur standard. Des carottiers
de 360 ft ont déjà été descendus.
Le système conventionnel de récupération de carottes est le basique double tube
carottier.
2.1 Eléments d'un carottier standard
Le carottier est constitué des éléments suivants (cf. figure 1) :
Tube extérieur (Outer Barrel)
Le tube extérieur loge et protége les autres éléments du carottier et transmet le
poids, la rotation, et le fluide de forage à la couronne de carottage.
Tube intérieur (Inner Tube ou Inner Barrel)
Les tubes intérieurs sont faits de d'un cylindre uniforme et lisse qui facilite l'entrée
de la carotte. Le jeu entre la carotte et le diamètre intérieur du tube est conçu pour
minimiser le risque de coincement de la carotte dans le tube intérieur. De même la
parois lisse du tube intérieur réduit l'entortillement et les marques sur la carottes, les
deux étant nuisible à un bon carottage.
Les tubes intérieurs hébergent ainsi la carotte une fois qu'elle a été coupée.
Une grande variété de tubes intérieurs est disponible pour correspondre aux
formations à carotter.
Les tubes intérieurs et externes sont reliés par un système pivotant (swivell) qui
empêche la rotation du tube intérieure pour une meilleure récupération de la carotte.
Joint de sécurité (Safety joint)
Le joint de sécurité permet de se déconnecter des tubes extérieurs si ceux ci sont
coincés dans le trou et d'extraire et de remonter les tubes intérieur. Il procure
également le moyen de séparer les tubes extérieurs et intérieurs pour l'entretien des
éléments internes du carottier.
Stabilisateurs (Stabilisers)
Les stabilisateurs centrent le carottier dans le puits. Ils sont normalement
positionnés à 30 ft d'intervalle entre les sections de tubes extérieurs. Ils réduisent le
flambage, le coincement de la carotte et l'oscillation de l'outil, et permettent ainsi plus
de poids sur la couronne pour une meilleur vitesse de pénétration.
Couronne de carottage (Core Bit)
La couronne de carottage coupe un cylindre de formation constituant la carotte. Elle
est connectée au bas du tube extérieur.

page 5 / 40
LE CAROTTAGE

Système de rotation (Swivel Assembly ou Bearing Assembly)


Le système isole le tube intérieur de la
rotation du tube extérieur au travers du
roulement de butée. Il permet également de
dévier le fluide de forage du tube intérieur
vers l'espace annulaire tube intérieur/tube
extérieur au travers d'évents et d'un siège
recevant une bille (drop ball).
Les roulements peuvent être rapidement
contrôler et facilement remplacer lorsqu'ils
sont usés. Les roulements sont lubrifiés par
la boue et ne sont pas affectés par la
température et la pression du puits.
Système de retenu de la carotte
(Catcher Assembly ou Core Catcher)
Le système de retenu de la carotte
permet de casser la carotte du fond et de la
retenir à l'intérieur du tube intérieur.
Lors du carottage, la carotte pénètre à
l'intérieur du "tube intérieur". Lorsque la
décision d'arrêter le carottage est prise, la
mise en tension du carottier (rotation
arrêtée) permet au "core catcher" d'agripper
la carotte, de la casser et de la maintenir à
l'intérieur du carottier.

Figure 1 – 250P Core Barrel


BHI (Christensen)

diamètres 250 P Core Barrel

3 ½"
4 1/8"
4 ½"
4 ¾"
5 ¾"
6 ¼" x 3"
6 ¼ x 4"
6 ¾"
8 "

page 6 / 40
LE CAROTTAGE

2.2 Carottier standard model 250P (cf. figure 1)

2.2.1 Description (cf. figure 3)


Ce carottier à double tube (éléments de 30 ft) est muni à sa partie supérieure d'un
joint de sécurité. La partie mâle de ce joint (1) raccordée au train de sonde est reliée
à sa partie inférieure aux chapeaux de palier supérieur (8) et inférieur (12) entre
lesquels se trouve le roulement de butée (11).
Le tube intérieur (20) suspendu au roulement de butée (11) par l'intermédiaire de
la butée de retenue (10) du chapeau (13) et du raccord (17) est terminé à sa base
par un sabot en deux pièces (21) dont la partie inférieure comprend une portée
conique intérieure dans laquelle vient le ressort fendu de retenue de la carotte.
La partie femelle du joint de sécurité (6) est reliée au tube extérieur (19) par
l'intermédiaire d'un stabilisateur. La couronne (23) est vissée à la base du
stabilisateur inférieur.
Que le carottier soit utilisé en simple ou en plusieurs éléments, chaque tube
extérieur est intercalé entre deux stabilisateurs (18).
La bille (15) sur le siège (16) empêche tout passage de boue dans le tube intérieur.
La circulation, en carottage, passe par les évents se trouvant sur le chapeau de tube
intérieur (13).
Des cales d'épaisseur (9) permettent de régler le jeu entre le sabot du tube
intérieur et la couronne.
2.2.2 Montage du carottier (en deux sections)
On suppose le carottier stocké sur rack selon les consignes du constructeur (chaque
tube extérieur contenant son tube intérieur).
Effectuer les opérations suivantes dans l'ordre :
 Descendre et caler la section inférieure munie de ses 2 stabilisateurs sans oublier
un protecteur fermé à la base. Ceci à l'aide de la tête de levage double.
 Dévisser la tête de levage du tube extérieur.
 Dégager le tube intérieur et le caler (collier spécial faisant partie de l'outillage).
 Dévisser la tête de levage du tube intérieur.
 Amener la section supérieure complète sur laquelle le joint de sécurité complet a
été vissé sur le tube intérieur ainsi que sur le tube extérieur.
 Visser et bloquer les 2 tubes intérieurs.
 Dégager, enlever le collier de sécurité du premier tube intérieur.
 Visser et bloquer les 2 tubes extérieurs.
 Dégager tout l'ensemble, sortir le protecteur, vérifier le calage du sabot, et
calibrage si nécessaire (voir 2.2.3 ci-après).
 Visser et bloquer la couronne
2.2.3 Calibrage du sabot (cf. figure 2)
Le calibrage du sabot par rapport au tube extérieur doit se faire après chaque passe
de carottage; le carottier avec tous ses éléments bloqués, étant suspendu au crochet.

page 7 / 40
LE CAROTTAGE

Le rattrapage du jeu sur la longueur du tube intérieur est fait à l'aide de cales de
réglage (9) , ceci :
- Pour éviter que le sabot ne repose sur le fond de l'outil,
- Pour limiter les efforts de traction sur le tube intérieur et sur le roulement, lors
de la coupe de la carotte. Le bord inférieur du sabot ne doit pas reposer sur le
fond intérieur de la couronne. C’est donc la couronne et le tube extérieur qui
supportent les tractions
- .

Figure 2 – Calibrage du sabot du carottier 250P

Carottier “ L” MAXIMUM
Tube extérieur
Dimensions nom. en pouces en mm

4”1/8 x 2”1/8 2“11/16 68,25


Le calibre de
réglage B.1823
doit porter ici 4”1/2 x 2”1/8 2”1/8 68,25

4”3/4 x 2”5/8 2”15/16 74,60

5”3/4 x 3”1/2 2”15/16 74,60

6”1/4 x 3” 3”11/32 84,93


L C
6”3/4 x 4” 3”23/32 94,46
D
E 7”1/4 x 4” 3”25/32 96,04
Sabot de tube
intérieur 8” x 5”1/4 3”31/32 100,08

nota:
- Dans le tableau ci-dessus, les carottiers “marine” sont notés en caractères
italiques gras.
- Pour le réglage du carottier, il faut utiliser le calibre B.1823 de façon à ce
que la ligne “C” du sabot soit entre les points “D” et “E” du calibre.
- Ce réglage doit être effectué avec le carottier suspendu au crochet.

page 8 / 40
LE CAROTTAGE

Figure 3 – description du carottier 250P

JOINT DE SECUTITE COMPLET

1. Corps intérieur
2. Ressort du pion d’arrêt
3. Pion d’arrêt de la bague
4. Bague
5. Joint “O” ring
6. Corps extérieur
7. Joint “O” ring

PALIER DE BUTEE TUBE


INTERIEUR

8. Chapeau de palier
supérieur
9. Cale de réglage
10. Butée de retenue de
roulement
11. Roulement de butée
12. Chapeau de palier inférieur
(Tubes intérieur et extérieur)
13. Chapeau de tube intérieur
14. Non représenté (voir
remarque)
15. Bille acier
16. Siège de la bille
17. Raccord de chapeau de
tube int.
18. Stabilisateur de tube
extérieur
19. Tube extérieur
20. Tube intérieur
21. Sabot de tube intérieur
complet
22. Ressort de retenue de
carotte
23. Couronne de carottage

Carottier 4 1/8 x 2 1/8 ,


5 3/4 x 3 1/2 et 7 5/8 x 5 1/4
seulement

Carottier 4 3/4 x 2 5/8 et 7


5/8
x 5 1/4 seulement

page 9 / 40
LE CAROTTAGE

2.2.4 Changement des cales de réglages


1) Carottiers : 4"1/8 - 5"3/4 - 6"1/4 -- 6"3/4 - 6"1/4 marine (cf. figure 4)
Il faut procéder dans l'ordre suivant
- Poser sur cales (avec collier de sécurité).
- Dévisser le safety joint.
- Dégager le tube intérieur et le caler sur le tube extérieur.
- Débloquer (sans dévisser)
o le chapeau de palier inférieur (12)
o le chapeau de palier supérieur (8)
- Dévisser le chapeau de palier inférieur (12) et soulever l’ensemble composé de
la tête de levage, du 1/2 joint de sécurité et du chapeau de palier supérieur.
- Dévisser à la main le chapeau de palier supérieur (8).
- Procéder au réglage des cales.
- Revisser à la main le chapeau de palier supérieur (8) muni des cales.
- Remonter dans l’ordre inverse et bloquer.
Nota: Cet ordre de démontage est impératif. Le chapeau de palier supérieur a un
filetage fin.
Le moufle étant rarement dans l’axe de la table, si l’on débloque et dévisse
uniquement cette pièce, il serait difficile d’engager et de revisser le chapeau de
palier. Le filetage fin risquerait d’être détérioré, ce qui rendrait l’ensemble “joint de
sécurité” inutilisable.
2) Carottiers 4”3/4 et 8” (cf. figure 5) -
Il faut procéder dans l'ordre suivant :
- Poser sur cales.
- Dévisser le joint de sécurité (safety joint) et caler le tube intérieur.
- Débloquer (sans dévisser).
o le chapeau de palier inférieur (12).
o le tube intérieur (13)
- Dévisser le chapeau de palier inférieur (12) et soulever l’ensemble tête de levage
et 1/2 joint de sécurité.
- Dévisser à la main le chapeau de tube intérieur (13).
- Procéder au réglage des cales.
- Revisser à la main le chapeau de tube intérieur (13) avec les cales.
- Remonter dans le sens inverse et bloquer.

Attention: Si l’on utilise des tubes intérieurs en aluminium ou en fibre de verre, il faut
tenir compte de l'expansion thermique de ces matériaux.

page 10 / 40
LE CAROTTAGE

page 11 / 40
LE CAROTTAGE

Figure 4 – Changement des cales sur Carottiers : 4"1/8 - 5"3/4 - 6"1/4 --


6"3/4 - 6"1/4 marine

1 - 1/2 joint de sécurité intérieur


6 - 1/2 joint de sécurité extérieur
8 - Chapeau de palier supérieur
9 - Cales de réglage à changer
11- Roulement
12 - Chapeau de palier inférieur

11

Collier pour calage tube int 駻 ieur


sur tube ext 駻 ieur

page 12 / 40
LE CAROTTAGE

Figure 5 – Changement des cales sur Carottiers : 4”3/4 et 8”

1 - 1/2 joint de sécurité intérieur


6 - 1/2 joint de sécurité extérieur
9 - Cales de réglage à changer
11 - Roulement
12 - Chapeau de palier inférieur
13 - Chapeau de tube intérieur

Collier pour calage tube int 駻


ieur
sur tube ext 駻 ieur

page 13 / 40
LE CAROTTAGE

2.2.5 Changement du roulement (cf. figure 6)


Le changement du roulement est identique sur tous les carottiers. Il faut effectuer
les opérations suivantes dans l'ordre :
- Poser sur cales avec collier de sécurité.
- Dévisser le joint de sécurité, dégager le tube intérieur et le caler.
- Débloquer et dévisser le chapeau de palier inférieur (12).
- Dégager l'ensemble tête de levage, 1/2 joint de sécurité et chapeau de palier
supérieur.
Attention : Le roulement peut être en mauvais état et les billes cassées peuvent
tomber. Prendre la précaution de couvrir les slips.
- Débloquer et dévisser la butée de retenue (10).
- Changer le roulement.
- Remonter en ordre inverse.
- Bien vérifier après montage que le tube intérieur tourne librement.

Figure 6 – Changement du roulement

1 - 1/2 joint de sécurité intérieur


6 - 1/2 joint de sécurité extérieur
8 - Chapeau de palier supérieur
9 - Cales de réglage
10 - Butée de retenue de roulement
12 - Chapeau de palier inférieur

page 14 / 40
LE CAROTTAGE

2.2.6 Vérification et/ou changement du siège et de la bille (cf. figure 7)


A la première descente du carottier, il est nécessaire de procéder à une vérification
visuelle du siège et de la bille (diamètre 1”). Si le siège de la bille est sifflé, il faut
alors procéder à son changement comme indiqué sur figure 7.
Procéder de même après chaque prise de carotte, lorsque le carottier est au jour ou
en cas d’anomalies de pression en cours de carottage.
2.2.7 Vérification du core catcher
Le "core catcher" doit être contrôlé dès la réception du carottier sur le chantier, puis
à chaque manœuvre, Il ne faut pas hésiter à le changer si nécessaire.
2.2.8 Contrôle du diamètre des stabilisateurs du carottier
Les diamètres des stabilisateurs du carottier doivent correspondrent aux valeurs
indiquées dans le tableau ci-dessous. Le contrôle se fera dès la réception du carottier
puis après chaque prise de carotte.

Ø NOMINAL CAROTTIER Ø NOMINAL FORAGE Ø NOMINAL STAB CAROTTIER


4"1/8 x 2"1/8 6" 5"7/8
4"1/2 x 2"1/8 6" 5"7/8
4"3/4 x 2"5/8 6" 5"7/8
5"3/4 x 3"1/2 8"1/2 8"15/32
6"1/4 x 3" 8"1/2 8"15/32
6"3/4 x 4" 8"1/2 8"15/32
7"1/4 x 4"1/4 12"1/4 12"7/32
8" x 5"1/4 12"1/4 12"7/32

Figure 7 – Changement du siège de la bille

16 - Siège de la bille
13 - Chapeau de tube intérieur
13 20 - Tube intérieur
A remplacer

16

2.2.9 Contrôle des diamètres intérieurs du tube intérieur du carottier et de la couronne


de carottage
Lors de la réception du carottier, puis à chaque manœuvre lors du carottage, il est
20 de calibrer les tubes intérieurs du carottier et le diamètre intérieur de la
nécessaire
couronne de carottage pour s'assurer des diamètres de passage. Il faut aussi avant
chaque descente vérifier le diamètre extérieur de la couronne.

page 15 / 40
LE CAROTTAGE

Le contrôle des diamètres intérieurs doit s’effectuer à l’aide de calibres dont les
mesures sont indiquées dans le tableaux ci-dessous :
DIAM.
4" 1/8 4" 1/2 4" 3/4 5" 3/4 6" 1/4 6" 3/4 8"
NOMINAL
Diam. Int. tube 2" 3/8 2" 1/4 2" 7/8 3" 3/4 3" 1/4 4" 1/4 5" 1/2
Diam. Int
2" 1/8 2" 1/8 2" 5/8 3" 1/2 3" 4" 5" 1/4
couronne
Diam. calibre
tube intérieur 58 55 71 93.25 78.5 105.9 137.7
(mm)
Diam. calibre
55 55 67,7 90 77.2 102.6 134.4
couronne (mm)
Remarque :
● Les calibres sont cylindriques, ils ont tous une longueur de 30 cm.
● Les calibres de contrôle du diamètre intérieur de la couronne sont dimensionnés
pour ne pas passer au travers de la couronne. Si le calibre passe, la couronne doit
être rejetée.
● Par contre, les calibres de contrôle de diamètre intérieur du tube intérieur sont
dimensionnés pour passer au travers de ces tubes. Si ce calibre ne passe pas,
rejeter le tube.
2.2.10 Recommandations importantes
● Les filetages doivent être parfaitement propres et débarrassés des dépôts de
plomb ou de zinc provenant de La graisse. Il ne faut pas graisser exagérément.
● Le blocage des tubes intérieurs se fait à la clé à chaîne modérément.
● Attention : l'écrasement des tubes est facile.
● Le blocage des tubes extérieurs se fait au cabestan (3 tours de corde maximum,
ou ce qui est mieux, utiliser le tensiomètre aux clés (cf. tableau 1 sur les couples de
blocage recommandés).
● Le joint de sécurité doit être lubrifié très légèrement et serré à la clé à chaîne
munie d'une rallonge. A chaque démontage, vérifier l'état des deux joints ("O" ring)
d'étanchéité, ainsi que l'état des cannelures de la bague, car l'on risque un blocage
ferme, et le joint se débloquera difficilement si l'on désire le dévisser.
● Le calibrage du sabot doit se faire impérativement, le carottier étant suspendu.
● Ne jamais graisser le roulement à billes pour éviter la formation de "pâte émeri"
avec les sables fins de la boue de circulation.
● Le jeu maximum du roulement est de 6 mm. Il doit être changé entre 4 et 5 mm
de jeu.
● Ne jamais dévisser le joint de sécurité à la table.
● Dans la caisse à outillage, il existe un bouchon d'aluminium "le core marker".
o Il ne faut pas oublier de l'introduire dans le tube intérieur avant de visser
le sabot avec son extracteur.
o Lors de l'extraction il indique la fin de la carotte. (Lorsqu'on extrait 18 ou
27 m de carotte, il est possible que la tête de la carotte reste coincée dans le
haut du tube, et soit récupérée lors d'une carotte suivante).
● Récupérer la bille à chaque manœuvre.
page 16 / 40
LE CAROTTAGE

2.2.11 Carottage avec le model 250P


Pour toute formation à carotter proche du sabot du tubage précédent, il est
nécessaire de faire au préalable, une passe d’outil tricône avec 2 paniers à sédiments.
Dans tous les cas, lors de la remontée du dernier outil précédent la descente d’un
carottier, le Superviseur de forage doit porter une attention particulière à l’outil qui
vient d’être remonté. Il doit s’assurer que le fond du trou est propre.
Composition de la garniture de carottage :
Le choix de l’incorporation d’une coulisse de forage dans la garniture sera dicté par
les conditions du trou.
Si le carottage intervient après une passe de forage, la quantité de masse tiges
pourra être réduite au minimum correspondant au poids sur la couronne nécessaire
pour le carottage.
Mode opératoire :
Le carottier est descendu avec une couronne ayant en général un diamètre
légèrement inférieur à l’outil de forage qui l’a précédé, ceci pour éviter les reforages
pendant la descente, et pour éviter un élargissage trop important de la passe
carottée.
Prévoir à l’avance une tige courte qui sera insérée dans la garniture à 1 longueur
de la surface. Cette précaution est nécessaire pour débuter le carottage avec une tige
complète et limiter ainsi le nombre de connections.
Lancer la bille (1” de diamètre) et circuler à plein débit un "bottom’s up" pour
éventuellement évacuer le bouchon de reprise et en même temps nettoyer le tube
intérieur, tout en descendant pour prendre le fond. Arrêter la rotation à 1 mètre du
fond.
Une baisse de poids à l’indicateur de poids et une augmentation de pression indique
un fond propre.
S’il y a baisse de poids sans augmentation de pression (ou à peine
sensible), c’est l'indication de présence de déblais au fond. Il faut les éliminer par
circulation et rotation lente.
Descendre à 10 cm du fond circuler pour remettre en suspension les particules
métalliques qui peuvent rester au fond.
Une montée en pression indique l’arrivée de la bille sur son siège. Régler le débit,
et noter la pression.
Carottage :
Appliquer le poids recommandé au départ (voir tableau des paramètres) sans
rotation; noter l’augmentation de pression.
Mettre la rotation 30/40 tours (bien souvent le poids décroche et remonte
brusquement, il faut très rapidement remettre le poids recommandé).
Carotter 40 à 50 cm en laissant remonter le poids jusqu’à une valeur moyenne.
Augmenter alternativement le poids par fraction de 1 tonne et la rotation de 10
tours, afin de mettre en évidence le paramètre donnant le meilleur avancement.
Il faut noter les avancements chaque 10 cm pour mieux suivre le déroulement du
carottage et noter les paramètres optimums.
TABLEAU DES PARAMETRES

page 17 / 40
LE CAROTTAGE

POIDS (Tonnes) ROTATIONS(tr/mn) DEBITS (l/mn)


Diamètre Recommandé
MINI MAXI MINI MAXI MINI MAXI
Couronne au départ
4" à 5" 3 1.5 5 40 100 200 600
5 " à 6" 4 2 6 40 100 250 700
6" à 7" 5 2.5 7 30 90 300 800
7 " à 8" 5 3 7 30 80 400 900
8" à 9" 6 4 10 20 80 600 1200
9" à 10" 8 4 12 20 70 800 1600
10" et plus 10 6 14 20 60 1000 1800

Coupe de la carotte :
Arrêter la rotation (en terrain tendre, arrêter la circulation).
Dégager du fond. En terrain dur, l’indicateur de poids enregistrera la prise de la
carotte et sa rupture. Si la carotte ne s’est pas rompue, il est recommandé de ne pas
tirer plus de 10 tonnes (il faut tenir compte des frottements dus au train de sonde
dans le puits, qui sont plus ou moins importants selon la déviation, la profondeur et
l’état du puits).
Si la carotte ne s’est pas rompue avec la traction de 10 tonnes : circuler, et
augmenter le débit de façon à obtenir une augmentation de pression de 20 à 30 bars
(si possible). Garder une traction de 10 tonnes et attendre jusqu’à la rupture. Il est
recommandé de ne pas tourner en traction pour ne pas vriller le sabot et son ressort
de retenue (core catcher). Dans certaines formations très dures, il est quelques fois
nécessaire de manœuvrer et de maintenir en traction de 15 à 30 minutes.
Après rupture, dégager de 3 à 4 mètres, redescendre lentement jusqu’à 30 cm du
fond en vérifiant que la descente se fait librement.
Reprise du carottage après ajout d'un simple :
Après avoir coupé la carotte et ajouté le simple:
- Descendre au fond sans rotation (avec circulation)
- Poser au fond à la valeur de poids de carottage + 50% (ce poids supplémentaire
a pour but de dégager la carotte du ressort de retenue (core catcher); parfois,
ce dégagement s’aperçoit à l’indicateur de poids.
- Revenir au poids normal de carottage.
- Mettre la rotation et continuer le carottage.
Remarques :
L’avancement doit être identique. Si cela n'est pas le cas, cela signifie que la
carotte est toujours coincée dans le "core catcher", il faut alors répéter l’opération de
démarrage.
Dans les formations très fracturées, lors de l’ajout d’un simple, il est préférable de
ne pas tourner à la table pour dévisser la tige carrée. Ceci pour permettre aux parties
fracturées de re-pénétrer dans le tube intérieur dans la même position.

page 18 / 40
LE CAROTTAGE

Un carottage réussi est une question d’état du matériel, mais également une
question de bonne pratique en appliquant des paramètres constants et avec un Chef
de poste présent en permanence sur le plancher de forage.
Anomalies an cours de carottage :
La chute d’avancement indique :
- le blocage de la carotte dans le tube intérieur (très fréquent dans les terrains
fracturés ou à fort pendage),
- que le tube est bloqué.
L’augmentation de la pression indique :
- une usure anormale de la couronne par la formation d’un demi “O” ring
(fragment de roche ou de ferraille ayant roulé sous la couronne),
- en terrain tendre, bouchage des canaux d’irrigation ( appelés lignes d’eau)
par manque de débit.
(Dans ces deux cas, la pression redevient normale en dégageant)
La chute de pression peut provenir :
- d'une
- anomalie sur l’équipement de surface (fuite).
- d'un sifflage dans la garniture de forage.
- d'une anomalie au niveau du carottier.
L’augmentation du couple peut provenir:
- d’un poids trop élevé sur la couronne,
- d'une rotation ou d'un débit trop faible.
Dans tous les cas, il ne faut pas insister, il est préférable de remonter au jour pour
inspection.

page 19 / 40
LE CAROTTAGE

Extraction de la carotte (avec extracteur):


Sortir le carottier et remplacer la couronne par le protecteur court. Redescendre le
carottier dans le trou. Engager les coins et le collier de sécurité juste sous les cotés du
stabilisateur supérieur. Débloquer le joint de sécurité et dévisser avec précaution à la
clé à la chaîne. Sortir lentement le tube intérieur en vérifiant soigneusement que tous
les filetages sont bien bloqués pour avoir la certitude de travailler ensuite en toute
sécurité. Lorsque le tube intérieur a été dégagé et après vérification d’usage, il est
recommandé d’opérer de la manière suivante :

1 - Placer la clé de sabot du tube intérieur dans


le joint de sécurité et descendre le sabot dans la
clé. Débloquer le filetage entre les deux parties du
sabot intérieur et dévisser d’environ un tour.

Etape 1

2 - Positionner les mâchoires de l’extracteur de


carottes sur la partie supérieure du sabot de tube
intérieur de telle manière que la base du collier soit au
ras de l’épaulement du filetage mâle.

Etape 2

3 - Dégager le tube intérieur du joint de


sécurité et mettre en place la chandelle du support
spécial dans son embase.

Etape 3

page 20 / 40
LE CAROTTAGE

Etape 4

4 - Descendre le tube intérieur sur la chandelle


jusqu’à déblocage du ressort arrache carotte (core
catcher). Dévisser la partie inférieure du sabot de
tube intérieur de façon à dégager la carotte qui est
alors supportée par le support carotte spécial.

5 - Rabattre les mâchoires vers le bas et


enclencher le bras de manœuvre. En supportant
le manche avec son épaule, l’opérateur a les
deux mains libres pour finir le montage.

Etape 5

6 - Dégager le tube intérieur et le placer


dans la position désirée pour la sortie de la
carotte. Celle-ci peut être dégagée du tube
intérieur en relâchant plus ou moins la
pression des mâchoires par l’intermédiaire du
bras de manœuvre. Le déplacement vertical
du tube intérieur permet de couper la carotte
à la longueur désirée.
- Il est bon de faciliter la manœuvre
du tube intérieur en l’amarrant.
- Le bouchon repère (core marker)
indique la fin de la carotte.

3. LES SOLUTIONS DE CAROTTAGE

page 21 / 40
LE CAROTTAGE

Pour obtenir les différentes données, en fonction des types de puits et des différentes
situations de carottage, les Sociétés de Services procurent aujourd'hui différentes
solutions.

3.1 Le carottage conventionnel


Tube conventionnel
Le carottage conventionnel convient à
la plupart des applications de carottage
(le carottier standard a été vu dans le
chapitre 2).

Carotte
récupérée

3.2 Le carottage avec tubes intérieurs en fibre de verre


Les tubes intérieurs en fibre de verre sont conçus pour améliorer
considérablement la qualité de la carotte et sa récupération. Le
carottage est plus sûr, plus efficace et la carotte est plus
facilement manipulable.
Les tubes intérieurs en fibre de verre sont facilement adaptables
au carottier conventionnel. Ils sont équipés à leurs extrémités d'un
raccord en acier fileté (récupérable) pour permettre la connexion
au carottier conventionnel.
Les tubes intérieurs en fibre de verre deviennent le système de
conditionnement (emballage) de la carotte dès le moment où elle
est récupéré jusqu'à ce qu'elle atteigne le laboratoire d'analyse.
Ces types de tubes intérieurs offrent peu de résistance à l'entrée
de la carotte, réduisant le coincement à l'intérieur du tube
(jamming) et la perte de la carotte. Ils augmentent ainsi de
manière significative la récupération des carottes et l'efficacité du
carottage.
L'utilisation des tubes en fibre de verre est limitée par la
température du puits (maxi 150 °C)

Tube intérieur
3.3 Le carottage avec tubes intérieurs en aluminium Tubesen
aluminium
fibre de verre
Les tubes intérieurs en aluminium (lisses ou
rainurées) fournissent les mêmes avantages que les
tubes intérieurs en fibre de verre. Ils sont utilisés "Fluted"
dans les puits où la température est trop élevées Lisse
pour l'usage des tubes intérieurs jetables en fibre
de verre. Limite de température d'utilisation 220
°C.

page 22 / 40
LE CAROTTAGE

Les tubes servent d'emballage au transport de la


carotte (il n'y a pas besoin de couper la carotte).

3.4 Le carottage avec tubes longs (Long


barrel coring)
Le carottage avec tubes longs est conçu pour
maximiser le rendement des opérations de
carottage. Des carottes entre 90 ft et 360 ft peut
être obtenues en une seule passe. Cette
technologie réduit le nombre de manœuvres requis
pour carotter un certain intervalle donné. Cela
réduit considérablement le temps d'appareil pour le
programme de carottage.

3.5 Le carottage au gel (Gel coring)


Développé par Baker Hughes INTEQ, le "Gel coring"
protége la carotte des dommages de mouillabilité en
minimisant le contact de la carotte avec le fluide de forage.
Il encapsule totalement la carotte au fond du puits avec le
gel et la protége quand elle est remontée au jour puis
transportée au laboratoire pour analyse. Le "Gel coring"
préserve la mouillabilité des carottes pendant le processus
de carottage; élimine l'invasion statique de la carotte
lorsqu'elle est dans le tube; et protège l'intégralité
mécanique de l'échantillon.
Le "gel coring" facilite également l'introduction de la
carotte dans le tube intérieur, prévient les coincements
"jamming", permettant l'utilisation de carottier long (270
ft).
Des modifications mineures sont nécessaires pour
transformer un carottier standard en carottier au gel.
Dans le tube intérieur sont incorporés :
 un
 bouchon équipé d'un piston. Lors de l'introduction de Système Gel Coring
la carotte dans le tube intérieur, la carotte vient
s'appuyer contre le piston qui laisse alors passer le
gel constituant ainsi un film qui encapsule
complètement la carotte au fur et à mesure de son
entée dans le tube intérieur.
 une vanne de purge installée au sommet du tube
intérieur. Cette vanne permet de purger la pression
qui peut avoir été piégée lors du carottage.

3.6 Le carottage des formations non consolidées


L'équipement de carottage et les techniques développées sont conçus pour
permettre un haut pourcentage de récupération de la carotte dans les formations
tendres, friables et non consolidées.

page 23 / 40
LE CAROTTAGE

Des "core catchers" spéciaux (comme "Extended pilot shoe", "Flapper shoe
assembly", "PosiClose system", ou "Full Closure core catcher") sont utilisés pour
atteindre les objectifs de récupération dans ces applications.

Exemple : le système "PosiClose" (DBS) ou Hydrolift (BHI) sont conçus pour une
récupération maximale de la carotte dans les formations fortement non consolidées.
Ils autorisent l'entrée de la carotte sans restriction pendant le carottage et une
complète fermeture à l'arrêt de l'opération. Ces caractéristiques augmentent la
possibilité des carottes non consolidées d'entrer dans le tube intérieur pendant le
déroulement du carottage. Le système d'entrée de la carotte sans restriction aide
pour la récupération de formation fortement fracturée en éliminant le coincement qui
est causé par contact prématuré du "core catcher".
Récupération
terminée
Hydrolift Full Récupération
Closure core catcher Carottage activée
(BHI)

Tube
extérieur Core

Carotte

"Full Closure"
core catcher

Couronne
Le principe de fonctionnement du système est le
même pour les deux équipements . Le principe
consiste :
1) envoi
Moded'une première billerécupération
Mode (en acier) pour commencer le carottage de manière
conventionnelle
carottage carotte
2) à la fin du carottage, on envoi une deuxième bille (en plastic) qui dirige alors le
flux de boue vers une chambre, faisant remonter le tube intérieur avec sa carotte.
3) en remontant, le ressort du core catcher est activé etPosiClose
ferme le tube
systemintérieur,
(DBS)
retenant la carotte à l'intérieur
4) lorsque le tube est complètement remonté, la boue est ventilée vers une dump
valve. La récupération de la carotte non-consolidée est terminée.

page 24 / 40
LE CAROTTAGE

3.7 Le carottage orienté (Oriented coring)

Le système de carottage orienté est conçu


pour produire une carotte avec les données
qui indiquent son orientation d'origine avant
d'être extraite du réservoir. Ces informations
sont du type : pendage de la formation,
perméabilité directionnelle, contrainte
principale, alignement de la fracture…etc.
Une meilleure compréhension de la forme et
des propriétés de la structure du réservoir est
obtenue. Oriented coring

Les équipements spécifiques de carottage


sont utilisés conjointement avec les
équipements de mesure de déviation. Une
marque permanente de référence est tracée
sur la carotte et est référencée aux
informations de mesure de déviation
obtenues.

Corienting system

Exemple : Le carottage co-orienté (Corienting


system)
Le Corienting System (DBS) est conçu
pour intégrer des outils électroniques de
mesure de déviation avec l'environnement
protégé du système interne du carottier.

page 25 / 40
LE CAROTTAGE

3.8 Le carottage horizontal (Horizontal well coring)


Le système de carottage horizontal est conçu pour couper et récupérer avec succès
des carottes dans les puits horizontaux. Carotter horizontalement est beaucoup plus
complexe que de carotter verticalement parce que les possibilités de coincement de la
carotte (jamming) sont considérablement accrues, et parce que la nécessité
d'étancher le sommet du tube intérieur est requise.
Carottage Medium-radius
Le système d'Eastman Christensen utilise la carottier éprouvé 250P dans une
configuration de 30-ft. Le carottier est complètement stabilisé avec deux stabilisateurs
spéciaux à lames droites.
Le tube intérieur est
complètement stabilisé avec des Roller
roulements de type à rouleaux. Ces Roll Pin Pin 12" I.T. Sub
Length
roulements aident à assurer
l'intégrité de la carotte et à
augmenter la récupération en
minimisant la rotation du tube
intérieur. Le carottier incorpore un
roulement à son extrémité inférieur
(bit end bearing) pour assurer la
centralisation du tube intérieur
dans la gorge de la couronne.
Weld
Le carottier peur être entraîné Mounting Pad
par un moteur de fond (high- Roller Type Bearing
torque, low speed Mach 1 PDM)
stabilisé en magasin.
Si des déblais sont suspectés Roller
dans le puits, un raccord de Spacer Spacer
circulation ("drop ball" sub) peut
être incorporé entre le moteur et le
carottier. L'usage de ce raccord est
Roll
recommandé pour assurer la
Pin
circulation à travers le tube
Housing
intérieur et d'évacuer les déblais
avant de commencer le carottage.
Comme avec les carottiers
standards, différents types de "core Bit End Bearing
catchers" sont disponibles pour
répondre aux exigences des
formations et des applications.

page 26 / 40
LE CAROTTAGE

3.9 Le carottage Puits haute pression (High Pressure well coring)


Le système est conçu pour permettre
l'opération de carottage en sécurité dans les
puits à haute pression. Le système élimine la High Pressure Well
Coring
possibilité de piéger du gaz à la pression de
formation dans le tube intérieur. Si le gaz est
piégé aux pressions de fond, une fuite
incontrôlée de gaz pourrait survenir à tout
moment durant la manœuvre de remontée ou
sur le plancher pendant la récupération de la
carotte.
Un tube intérieur en aluminium équipé d'un
système d'évents installés à 1-ft d'intervalle
tout le long du tube intérieur, permet
l'évacuation contrôlée du gaz de formation
pendant la manœuvre de remontée au jour.

3.10 Le système de carottage Eponge (Sponge Coring)


Le système de carottage "Sponge Coring" de
DBS est conçu pour récupérer une carotte dans le Sponge Coring
réservoir et permettre la récupération de l'huile et
identifier les zones à huiles et les zones mobiles.
Le carottage "éponge" autorise les mesures
dans les conditions insitu, de saturation de l'huile
et de l'eau, de perméabilité, de perméabilité
relative,de pression capillaire, et de saturation du
gaz.
À l'intérieur du tube intérieur, un troisième tube
est installé. Celui ci est généralement en
aluminium avec une face interne recouverte
d'éponge synthétique. Pendant la manœuvre de
remontée au jour, les effluents de la carotte sont
absorbés par le revêtement en éponge, ce qui
permet aux analystes de reconstituer les Carotte
conditions in-situ. La caractéristique de l'éponge
est d'accepter l'huile, préférentiellement à l'eau.
Avant de démarrer le carottage, l'éponge est
saturée d'eau pour prévenir une formation d'un
cake du fluide de forage.
La conduite du carottage est identique au
carottage conventionnel.
L'éponge récupère
l'huile suintant de la Tube Int. en
carotte aluminium

page 27 / 40
LE CAROTTAGE

3.11 Le carottage "prope"


"Clean core"
L'objectif recherché par les Compagnies de
Services est de produire une carotte ayant subit
un minimum d'invasion de la part du fluide de
forage sans pour autant sacrifier la récupération
de la carotte. Cela permet d'obtenir des résultats
plus exacts lors des analyses de la carotte en
laboratoire.
Le système "Clean Core" est développé par
DBS.
Le système "CoreGard" développé par Baker
Hughes INTEQ utilise un sabot pilote rallongé
"extended pilot shoe" pour se protéger contre
l'invasion par filtration des fluides de forage
pendant la coupe de la carotte. Les couronnes
"CoreGard" ont des ouvertures de refoulement sur
la face et sur le diamètre intérieur du PDC pour se
prémunir de la formation de cake. Cela réduit en
outre l'invasion du filtrat de l'échantillon de la
carotte.

Profil modifié

Ouverture sur la face


et dur l"ID

page 28 / 40
LE CAROTTAGE

4. LES COURONNES DE CAROTTAGE


La couronne de carottage est une partie intégrale de chaque système de carottage.
Cependant, la conception de la couronne n'est pas unique à un système. La plupart
des couronnes de carottage peuvent être utilisées avec la plupart des systèmes de
carottage. Par conséquent, il est raisonnable de considérer séparément la conception
et l'usage des couronnes, des services de carottage.
La sélection d'une couronne de carottage pour une application est basée sur les
mêmes principes que ceux des sélections d'outils de forage, mais avec des
considérations supplémentaires. Cela inclus d'éviter le coincement de la carotte
(jamming) ainsi que la réduction de l'invasion de la boue sur la carotte.
Les couronnes de carottage peuvent être divisées en trois groupes en fonction de
leurs types de dents (cutters) :
 Polycrystalline Diamond Compact
(PDC) : les dents des PDC sont les plus
appropriés pour les formations tendres à
moyennement tendres et peu abrasives. On
trouve des couronnes “Steel body” pour les
formations très tendres et moins consolidées.
Ces couronnes peuvent présenter une déviation
interne (évents) du débit vers le nez de la
couronne qui a pour but de laisser passer un
faible débit au niveau de la prise de la carotte et
de limiter le lavage de celle-ci. Les couronnes
les plus répandues sont les “Matrix body”.
Comme les outils de forage PDC elles sont
composées de deux parties; une âme acier
supportant une matrice qui contient sur sa face
d’attaque les PDC.
 Diamant naturel (Natural
Diamond) : les couronnes en diamant naturel
fournissent des surfaces de coupes lisses et ont
leurs applications dans les formations
modérément dures à dures et abrasives
(Cambrien, Quartzites). Les diamants peuvent
être soit sertis soit imprégnés à la matrice. Le
procédé de fabrication est purement manuel et
long (positionnement des diamants avant
passage au four), et le résultat est souvent
dépendant du choix des diamants naturels. Le
coût de ces couronnes est donc élevé et les
performances attendues généralement faibles.
 Thermally Stable polycrystalline Diamond (TSD) : les dents TSD sont
stables à la chaleur. Ils peuvent opérer dans les applications qui produisent des
températures par friction élevées pouvant atteindre 1200° C.

page 29 / 40
LE CAROTTAGE

Quand on sélectionne une couronne pour une application, les caractéristiques de


conception suivantes sont à prendre en considération :
 Profil
 Disposition des dents
 Densité des dents
 Dimension des dents
 Placement des dents
 Orientation des dents
 Exposition des dents
 Configuration Hydraulique
 Protection des diamètres (intérieur et extérieur)
 Longueur de la section de protection des diamètres

Les options disponibles pour chacune de ces caractéristiques de conception


permettent à la couronne de carottage de correspondre précisément à l'application.

Sélection des couronnes de carottage

Type de IADC Diamant


Formation PDC TSD
roche code Naturel
111
Formations tendres avec des Gombo,
intercalations collantes et faibles Argile, à
contraintes de compression. Marne 139
Marne, Sel, 435
Formations tendres avec faibles
Anhydrite,
contraintes de compression et à
Argile
haute forabilité.
shisteuse 537
Formations tendres à Sable, 515
moyennement dures de faibles Argile
à
contraintes de compression avec shisteuse,
des intercalations dures. Craie 517
Formations moyennement dures à Argile 535
dures avec des contraintes de shisteuse,
à
compression élevées et des Mudstone,
petites intercalations abrasives. Calcaire 617
637
Formations dures et denses avec
Calcaire,
des contraintes de compression à
Dolomite
élevées mais non-abrasives 727
737
Formations extrêmement dures et Quartz,
à
abrasives Vocanique
837

page 30 / 40
Diamants naturels
sertis
LE CAROTTAGE

Types de couronnes en diamant


Diamants naturels
imprégnés

TSD
PDC

page 31 / 40
LE CAROTTAGE

Une variété de profils, de types de dents et d'options sont disponibles pour fournir
des performances optimales quelque soit le type de formations.

Profil Parabolique pour


formations tendres à
moyennement dures

Profil double cône pour le


carottage dans les formations
tendres à moyennement dures avec
vitesse d'avancement élevée

Profil à étage (extérieur) pour


formations non-consolidées.
Le profile étagé assure une vitesse
d'avancement rapide avec une
évacuation efficace des déblais.
Pour prévenir le lavage excessif de la
carotte, la couronne peut être agencée
avec des orifices (évents) sur sa face
qui by-passeront la plus grande partie
du débit de boue directement sur la
face de l'outil.

page 32 / 40
Profil arrondi (intérieur et
extérieur) pour carottage dans les
formations moyennement tendres à
moyennement dures. LE CAROTTAGE
Egalement recommandé dans les
formations abrasives

Profil Semi-Circulaire pour


carottage dans les formations
moyennement dures.
Le profil semi-circulaire assure une
vitesse de pénétration élevée et la
meilleure protection possible du
diamant avec une couverture
complète de la face de la couronne.

Profil Semi-Circulaire avec lames en


PDC. Utilisé dans les formations très
tendres à tendres.

page 33 / 40
LE CAROTTAGE

5. PARAMETRES OPERATIONNELS
5.1 Fluide de forage
Tout type de fluide peut être utilisé pour le carottage. Le fluide de forage doit
accomplir les mêmes fonctions de base pour le carottage comme il le fait pour les
opérations de forage. Cela inclus :
 Le contrôle des pressions de formation
 L'évacuation des déblais forés
 Le refroidissement et la lubrification de l'outil
 Le contrôle de la stabilité du puits
 La prévention contre la corrosion
 De supporter les températures de fond.
La teneur en sable de la boue doit être maintenue aussi basse que possible (< 1%)
pour prévenir l'endommagement par le fluide des éléments du carottier, du corps de
la couronne et de réduire l'usure au minimum.
En addition aux fonctions de base citées ci-dessus, le fluide de carottage doit
prévenir les altérations entre la carotte et les propriétés du fluide. Le fluide de
carottage idéal devrait être capable de minimiser :
-La fuite de l'effluent de la carotte.
-La pénétration ou la filtration de la boue dans la carotte.
-Le bouchage des pores de la carottes par les solides de la boue, spécialement les
solides insolubles ou compressibles.
-Le changements aux niveaux de la saturation des fluides
-Le gonflement des argiles dans les carottes
-La production et la mobilisation de particules fines dans les pores
-La pression différentielle agissant sur la carotte.
Le fluide de carottage idéal devrait également prévenir les bouchage par émulsion.
5.2 Circulation
La vitesse de circulation est déterminée par les conditions du puits, le diamètre et
conception de l'outil, type de boue, profondeur du trou, le carottier et la garniture et
la capacité des pompes.
Un débit trop faible ne nettoiera pas proprement la totalité de la surface de l'outil,
conduisant à un rebroyage des déblais ou à un échauffement excessif de la couronne,
et par conséquent à une diminution de la vitesse d'avancement.
Un débit élevé peut être nuisible à l'outil au moment du démarrage et pendant le
carottage. Cela parce que la surface de l'espace annulaire est habituellement réduite,
causant d'une part une pression excessive aux pompes, et d'autre part provoquant un
rebondissement de la couronne sur le fond du trou, causant ainsi des fractures sur les
dents ou les diamants de la couronne. Le résultat étant une diminution de la vitesse
d'avancement et de la durée de vie de l'outil.
Dans les formations tendres, les "washouts" sont une conséquence d'un "lavage" de
la carotte dont la conséquence est un faible pourcentage de récupération de la
carotte. Pour protéger la carotte, des évents de décharge sur la face de l'outil des
"core catchers" type "Pilot" sont recommandés. Utilisés conjointement, ils procureront
un nettoyage de la face de la couronne avec un minimum de "lavage".
page 34 / 40
LE CAROTTAGE

En remède au "washout" les débits de circulation peuvent être réduits mais des
précautions doivent être prise pour éviter la destruction de l'outil par échauffement.
5.3 Vitesse de rotation (voir description dans les tables)
La meilleur vitesse de rotation pour le carottage est habituellement établie par les
limitations des équipements de forage. Profondeur et diamètre du trou, diamètre et
conditions des tiges de forage, diamètre et nombre de masse-tiges et la formation
devant être carottée, tout cela doit être pris en considération.
Les tables descriptives définissent la gamme de vitesse de rotation recommandée
pour la meilleure récupération possible de carotte dans les différentes formations.
Aussi longtemps qu'un hydraulique adéquat est utilisé pour garder l'outil propre, la
meilleure vitesse de rotation peut être trouver soit en réduisant, soit en augmentant
la vitesse de rotation tout en gardant le poids sur l'outil constant.
Certaines formations telles les argiles collantes ou anhydrites créeront des torques
excessifs. En utilisant différentes combinaisons de poids et de rotation, un carottage
régulier peut être obtenu.
5.4 Poids sur l'outil (voir description dans les tables)
Le poids adéquate sur l'outil pour chaque passe de carottage peut être déterminé
par augmentation progressive et par étape de 1 tonne à 2 tonnes. Après observation
des vitesses de pénétration de chaque étape, le poids optimum est atteint lorsqu'un
poids additionnel ne procure plus d'accroissement de vitesse de pénétration, ou si un
torque excessif apparaît.
Un usage de poids trop élevé peut causer une pénétration trop profonde des
diamants ou du PDC dans la formation tendre, avec un débit de boue insuffisant pour
nettoyer les dents de l'outil et évacuer les déblais. La couronne pourrait se boucher et
même se bourrer, et sa vitesse d'avancement ainsi que sa durée de vie se verrait
ainsi diminuées. Dans les formations dures, un poids excessif provoquera un
échauffement ou un cisaillement des diamants, et conduira à une usure prématurée
de la couronne.
Lorsque les bons paramètres ont été établis, tout doit être fait pour garder le poids
constant. Le forage automatique est un moyen pour maintenir un poids uniforme et
constant, mais rien ne remplace l'expérience et la compétence du foreur.

page 35 / 40
LE CAROTTAGE

Drill Bits Table Description


   Type:   Soft-Medium
Diamond coring bits  
Bit Recommended Recommended
IADC Special
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed,
code features/usage
number diameter rpm
C18   D5X5   43/4-121/4   500-3,000   50-500   Dbl Cone FK  
Baker-Hughes-
SC712   T524   43/4-121/4   400-2,000   60-500   Low Inv GMF  
INTEQ  
         
CG-300   M623   6, 61/8, 61/4, 77/8, 83/4,   400-2500   50-500   AGIKM  
Bit-Tech   CN-402   M712   6, 61/8, 61/4, 77/8, 83/4   400-2500   50-500   AGKM  
CN-332   M713   61/8, 63/16, 61/4, 77/8, 83/4   400-2500   60-120   AGMR  
Christensen- Chriset   AQ-8   Variable   200-500   AIW  
Products     Natural diamond EX-8   Variable   200-700   AF  
Security DBS   CB17   M613   6-121/4   250-3,500   80-140   F 

Drill Bits Table Description


   Type:   Soft-Medium
PDC coring bits  
Bit Recommended Recommended
IADC Special
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed,
code features/usage
number diameter rpm
ARC412   M354   4 3/4-121/4   400-2,000   50-500   Low Inv VGMF
Baker-Hughes-
ARC415   M354   4 3/4-121/4   400-2,500   50-500   Low Inv VGMF
INTEQ  
ARC425   M354   4 3/4-121/4   400-2,500   50-500   Low Inv VGMF
RC412   M354   4 3/4-121/4   400-2,000   50-500   Low Inv F  
RC414   M355   4 3/4-121/4   400-2,000   80-500   Short MF  
RC476   M565   4 3/4-121/4   400-2,300   60-500   Round  
Bit-Tech  
CP-440-BU   M342   6, 61/8   300-2000   50-500   AFGMVW  
CP-440-BU   M232   77/8, 81/2, 83/4.   300-2000   50-500   AFGMVW  
CP-440   M342   77/8, 81/2, 83/4   300-2000   60-120   AFG  
Christensen-  
ChrisDril   AQ-8   Variable   200-400   AW  
Products      
DPI   ML31C   M143   61/8-827/32       GI  
Kingdream   BC463   M332   43/4,6,81/2,121/4   300-2,500   80-5000    
KDC77   S133   43/4-121/4   400-3,350   40-150   Ul  
RockBit  
KDC88   S133   43/4-121/4   400-3,350   40-150   Um  
CD 93   M233   6-121/4   250-3,500   80-140   F 
Security DBS  
FC264LI   M343   81/2-121/4   250-3,500   50-150   F 
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2,
C60   M232   100-2,000   60-120   GUI  
77/8, 83/8, 81/2,  
Varel  57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2,
C100   M232   100-2,000   60-120   GUI  
77/8, 83/8, 81/2,  
CS56   M132   81/2 x 4   100-2,000   60-120   GUI  

Drill Bits Table Description


   Type:   Soft and Sticky
Diamond coring bits  
Bit Recommended Recommended
IADC Special
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed,
code features/usage
number diameter rpm
Bit-Tech   CN321BL   M613   61/8   300-2000   60-120   AGMR  
CSD120   S134   6-121/4   250-3,500   50-150   F 
Security DBS  
CT103UF   M423   81/2   250-3,500   50-150   F 

page 36 / 40
LE CAROTTAGE

Drill Bits Table Description


   Type:   Medium
Diamond coring bits  
Bit Recommended Recommended Special
IADC
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed, features/
code
number diameter rpm usage
C201   D6X5   43/4-121/4   500-3,000   60-500   Dbl Cone K  
Baker-Hughes- SC226   T5X8   43/4-121/4   500-3,000   60-500   Dbl Cone K  
INTEQ   SC777   TSR8   43/4-121/4   500-2,500   60-500   Round R  
SC712   T524   43/4-121/4   400-2,000   60-500   Low Inv GMF  
CG-300F   M623   6, 61/8, 61/4, 77/8, 83/4   400-2500   50-500   AGIKM  
Bit-Tech   CN-403   M712   6, 61/8, 61/4, 77/8, 83/4,   400-2500   50-500   AGKM  
CN-333G   M713   61/8, 63/16, 61/4, 77/8, 83/4 400-2500   50-500   AGMR  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8
C320   M623   100-2,000   60-120   GIUh  
81/2, 83/8, 83/4, 97/8, 121/4  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8  
Varel  C320 RC   M623   100-2,000   60-120   GIUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8 
C310   M734   100-2,000   60-120   GIUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  

Drill Bits Table Description


   Type:   Medium
PDC coring bits  
Bit Recommended Recommended Special
IADC
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed, features/
code
number diameter rpm usage
ARC415   M354   43/4-121/4   400-2,500   50-500   Low Inv VGMF
Baker-Hughes-
ARC425   M354   43/4-121/4   400-2,500   50-500   Low Inv VGMF
INTEQ  
RC476   M565   43/4-121/4   400-2,300   60-500   Round  
CP-440BU   M342   6, 61/8   300-2000   50-500   AFGMVW  
Bit-Tech   CP-440BU   M232   77/8, 81/2, 83/4   300-2000   50-500   AFGMVW  
CP-440   M342   77/8, 81/2, 83/4   300-2000   60-120   AFG  
FC284   M233   6-121/4   250-3,500   90-160   F 
CD 104   M334   6-121/4   250-3,500   90-160    
Security DBS   CD 202   M232   6-121/4   250-3,500   90-160    
CMP ZI   M333   6-121/4   250-3,500   90-160   F 
FC274LI   M343   81/2-121/4   250-3,500   50-150   F 
6, 61/8, 61/2, 77/8, 83/8
C120   M432   100-2,000   60-120   GIUm  
81/2, 83/4, 97/8, 121/4
Varel   6, 61/8, 61/2, 77/8, 83/8
C1001   M432   100-2,000   60-120   GIUm  
81/2, 83/4, 97/8, 121/4
CS58   M132   81/2 x 4   400-2,000   80-1000   GIMNUhV  

page 37 / 40
LE CAROTTAGE

Drill Bits Table Description


   Type:   Medium-Hard
Diamond coring bits  
Bit Recommended Recommended Special
IADC
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed, features/
code
number diameter rpm usage
SC226   T5X8   43/4-121/4   500-3,000   80-500   Dbl Cone K  
SC278   T2X9   43/4-121/4   750-3,500   80-500   Round K  
Baker-Hughes-
SC777   TSR8   43/4-121/4   500-2,500   80-500   Round R  
INTEQ  
SC279   DSR0   43/4-121/4   500-2,500   80-500   Round R  
SC281   NA   43/4-121/4   500-2,500   80-500   Round R  
CN-424BL   M842   61/8, 63/4   400-2500   50-500   AGMR  
CN-404RS   M812   61/8, 77/8, 81/2, 83/4   400-2500   50-500   AGKM  
Bit-Tech   CG-300PG   M623   6, 61/8, 61/4, 77/8, 83/4 400-2500   50-500   AGIKM  
CN-404G   M612   6, 61/8, 61/4, 77/8, 83/4   400-2500   50-500   AGKM  
CN-334G   M813   61/8, 63/16, 61/4, 77/8, 83/4 400-2500   50-500   AGRM  
CT 303   M623   6-121/4   250-3,500   110-150   I 
CT 313   M623   6-121/4   250-3,500   110-150   W 
Security DBS   CT 103   M623   6-121/4   250-3,500   110-150   I 
CT 403   M624   6-121/4   250-3,500   110-150   I 
CT 93   M623   6-121/4   250-3,500   110-150   I 
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8
C200   M613   100-2,000   60-120   GKUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8 
C200 DF   M613   100-2,000   60-120   GFKUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8 
C300   M713   100-2,000   60-120   GKUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8 
Varel   C300 DF   M713   100-2,000   60-120   GFKUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8 
C320   M623   100-2,000   60-120   GIUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8 
C320 RC   M623   100-2,000   60-120   GIUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  
57/8, 531/32, 6, 61/8, 61/2, 77/8 
C310   M734   100-2,000   60-120   GIUh  
83/8, 81/2, 83/4, 97/8, 121/4  

Drill Bits Table Description


   Type:   Medium-Hard
PDC coring bits  
Bit Recommended Recommended Special
IADC
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed, features/
code
number diameter rpm usage
ARC325   NA   55/8-81/2   2750-3800   50-500   Low Inv VGMF
Baker-Hughes- ARC425   M354   43/4-121/4   400-2,500   50-500   Low Inv VGMF
INTEQ   ARC427   M355   43/4-121/4   500-3,000   50-500   Low Inv VGMF
RC478   M565   43/4-121/4   500-3,000   60-500   Round  
CP-440BU   M342   6, 61/8   300-2000   50-500   AFGMVW  
Bit-Tech   CP-440BU   M232   77/8, 81/2, 83/4   300-2000   50-500   AFGMVW  
CP-440P   M342   77/8, 81/2, 83/4   300-2000   60-120   AFG  
Kingdream   PC733   M722   57/8,81/2   1,500-2,500   60-500    
FC284LI   M343   81/2-121/4   250-3,500   50-150   F 
Security DBS  
FCi264LI   M343   81/2-121/4   250-3,500   50-150   F 

page 38 / 40
LE CAROTTAGE

Drill Bits Table Description


Type: Hard
Surface Set Diamond coring bits
Bit Recommended Recommended Special
IADC
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed, features/
code
number diameter rpm usage
C23 D5X9 43/4x121/4 500-3,500 60-500 Round
Baker-Hughes-
SC278 T2X9 43/4-121/4 750-3,500 60-500 Round K
INTEQ
SC777 TSR8 41/8-97/8 500-2500 60-500 Round R
CN-424BLP M842 61/8, 63/4 750-2500 60-120 AGMR
Bit-Tech CN-404RSP M812 61/8, 77/8, 81/2, 83/4 750-2500 60-120 AGKM
CN-404P M812 6, 61/8, 77/8, 83/4 750-2500 60-120 AGKM
Security DBS CI352 M843 6-121/4 250-3,500 50-70 G
57/8, 531/32, 6, 61/8,
C400 M712 100-2,000 60-120 GKUh
61/2, 77/8, 83/8, 81/2
Crystal
57/8, 531/32, 6, 61/8,
C500 M812 100-3,000 60-120 GKUh
61/2, 77/8, 83/8, 81/2

Drill Bits Table Description


Type: Hard
PDC coring bits
Bit Recommended Recommended Special
IADC
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed, features/
code
number diameter rpm usage
Baker-Hughes- ARC427 M355 43/4-121/4 500-3,000 50-500 Low Inv
INTEQ RC478 M565 43/4-121/4 500-3,000 60-500 Round
CP-440BUP M242 6, 61/8 300-2000 50-300 AFGMVW
Bit-Tech
CP-440BUP M232 77/8, 81/2, 83/4 300-2000 50-300 AFGMVW
CNR67 M812 61/8-83/4 G
CNM66 M813 61/2-823/32 G
DPI CNM44 M813 815/32 G
CNR78 M812 81/2 G
CTR77 M722 81/2 G
Kingdream PC832 M823 57/8,6,81/2 2,000-4,000 60-500
FCi274LI M343 81/2-121/4 250-3,500 50-150 F
Security DBS
FCi284LI M343 81/2-121/4 250-3,500 50-150 F

Drill Bits Table Description


   Type:   Extremely Hard
Surface Set Diamond coring bits  
Bit Recommended Recommended Special
IADC
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed, features/
code
number diameter rpm usage
C23   D5X9   43/4 x 121/4   500-3,500   60-500   Round M  
Baker-Hughes-
SC279   D5R0   43/4-121/4   750-3,500   60-500   Round NM  
INTEQ  
SC278   T2X9   43/4-121/4   750-3,500   60-500   Round KM  
CN-425BLP   M842   61/8, 63/4   1000-3000   60-90   AGRUhW  
Bit-Tech  
CN-405RSP   M812   61/8, 77/8, 81/2, 83/4 1000-3000   60-90   AGKUhW  
Security DBS   CI352   M843   6-121/4   250-3,500   50-70   G 
57/8, 531/32, 6, 61/8,
Varel   61/2, 77/8, 83/8, 81/2
C600   M814   100-2,000   60-120   GKUh  

Drill Bits Table Description


   Type:   Extremely Hard
PDC coring bits  
Bit Recommended Recommended Special
IADC
Manufacturer name/model Size range, in. WOB, lb/in. rotary speed, features/
code
number diameter rpm usage
DPI   CIF89   M841   61/4-83/8       G

page 39 / 40
LE CAROTTAGE

6. AUTRES TECHNIQUES DE CAROTTAGE


6.1 Carottage latéral (Sidewall coring)
le mode de carottage latéral est la percussion.
Le système de carottage latéral par percussion utilise une charge explosive
cylindrique tirée dans la parois du trou pour obtenir un échantillon de roche. Le
cylindre et l'échantillon sont récupérer par câble.
Avec le carottage latéral par percussion, des charge TNT sont incorporées dans une
petite cavité le long d'un tube "carottier". La charge explosive est actionnée par un
signal électronique, et fait pénétrer le cylindre échantillonneur dans la roche.
L'ensemble est récupéré au câble.
Environ 20 échantillons peuvent être obtenus par opération. Les échantillons ont
environ 1" de diamètre et 2" de long.
Le coût de ces opérations est généralement plus faible que le carottage axial mais
la fiabilité et la qualité des données obtenues ne sont pas comparable au carottage
conventionnel.
6.2 Carottage au câble (Wireline coring)
Le carottage au câble permet de couper la carotte et de la récupérer sans le besoin
de faire la manœuvre de remontée de la garniture. Le tube intérieur du carottier est
récupérable en utilisant le câble. Quand la longueur de la carotte a été récupérée, et
qu'il n'est plus prévu de poursuivre le carottage, un bouchon est descendu (ou
envoyer de la surface) à l'intérieur de la couronne, transformant la couronne en un
outil de forage. Cela permet de repasser en phase forage sans être nécessaire de
remonter et de changer la garniture et l'outil.
Il est nécessaire d'utiliser un " Safety SAS Equipment" pendant l'opération de
récupération au câble.
6.3 Carottage petit diamètre (Slimhole coring)
Le carottage en petit diamètre utilise un carottier semblable au carottier
conventionnel, mais sans le joint de sécurité, cela du au faible diamètre des
équipements. Le carottier petit diamètre est conçu pour opérer dans les diamètres de
trou entre 4 3/8" to 4 ¾ ".

page 40 / 40
LE CAROTTAGE

7. ANALYSE DES CAROTTES


L'analyse de la carotte récupérée fourni les données qui permettront l'interprétation
du réservoir ou de l'intervalle de formation carottée.
L'analyse de la carotte est divisée en deux catégories; l'analyse conventionnelle et
l'analyse spéciale.
L'analyse conventionnelle comprend les tests qui déterminent les propriétés
pétrophysiques suivantes :
 Lithologie
 Porosité de la roche
 Perméabilité de la roche
 Saturation de l'effluent contenu dans la roche.
La lithologie inclut le type de roche et les caractéristiques de la roche.
La porosité de la roche déterminera le volume de l'effluent dans le réservoir.
La perméabilité de la roche déterminera la capacité de l'effluent du réservoir à
débiter
La saturation de l'effluent indique la présence et le type d'hydrocarbure dans la
roche
Les autres informations obtenues de l'analyse conventionnelle comprend le type de
fluide produit, le contact entre fluides, et permet l'optimisation du positionnement des
intervalles de complétion.
L'analyse spéciale de la carotte inclut un nombre de tests plus sophistiqués que
ceux réalisés dans l'analyse conventionnelle. Ces tests permettent la détermination de
:
 Quantité et distribution des fluides du réservoir.
 La perméabilité relative
 Volume de fluide restant dans le réservoir après abandon.
Les données produites par l'analyse spéciale de la carotte peuvent également être
utilisées pour améliorer les interprétations obtenues par les mesures de diagraphie
électrique.

page 41 / 40

Vous aimerez peut-être aussi