Vous êtes sur la page 1sur 29

Science introductive : Pourquoi

l’étude du Management
Pr. Saadia MAROUANE
ENCG-Casablanca
UH2C
S1 : GrA, GrB, GrC, GrD
Objectifs du cours
 L’étudiant doit être capable de comprendre
l’intérêt, les enjeux et l’importance du
management;
 L’étudiant doit être capable d’analyser les
notions de base du management;
 L’étudiant doit être capable d’interpréter les
étapes et la logique du développement du
management.
Séance
introductive :
Pourquoi l’étude
du Management

Ch. 5 : Défis et
tendances du Ch. 1 : Concepts
Management du Management

Introduction
au
Management
Ch. 4 : Processus du Ch. 2 : Différentes
Management approches du
Management
Ch. 3 :
Développements
utiles sur
l’entreprise
(Environnement et Contrôle
fonctions de l’Ese) écrit
Introduction

I. Notion d’organisation

1. Entreprise comme exemple d’organisation

2. Différentes structures de l’entreprises

II. Le Management: variable déterminante pour la survie


des Organisations

1. Définition du Management

2. Apports du Management

3. Dimensions du Management

Conclusion
Introduction
L’étude du management permet de mettre en relief
l’importance des styles de management sur les
organisations.

Management et Organisation sont deux notions étroitement


associées, en pratique et en théorie. De la qualité du
management vont dépendre le degré de réalisation des
objectifs de l’organisation et sa performance. Il est donc
essentiel de définir l’espace organisationnel avant d’étudier le
concept de management.
I. Notion d’organisation
Une organisation est un ensemble de moyens structuré en
fonction d’objectifs, qui regroupe notamment des personnes.
Elle désigne :

 Une entité créée pour conduire une action collective (par


exemple : une entreprise, une association à but non lucratif,
un hôpital, un parti politique…),

 La façon selon laquelle cette entité est agencée (notamment:


la définition et la répartition des tâches entre les acteurs
participant à l’action collective) et les processus qui produisent
à la fois l’entité et son agencement.
Dans leur tentative de définir les organisations, les théoriciens
ont mis l’accent successivement sur différents aspects des
relations entre l’individu et sa tâche.

 Dans un premier temps, l’accent a été mis sur les rapports


entre l’Homme et les conditions physiques et administratives
de son travail.

 Dans un deuxième temps, l’accent a été mis sur les relations


des Hommes au travail entre eux.

 Une approche plus récente met l’accent sur les rapports socio-
économiques établis entre les travailleurs, les organisations et
le milieu extérieur.
Dans son examen de la théorie des organisations W.R. Scott
repère trois définitions caractéristiques de l’organisation:

1. « Une collectivité axée sur la poursuite de buts relativement


spécifiques et manifestant une structure sociale hautement
formalisée »,

2. « une collectivité qui partage un intérêt commun à la survie


du système organisationnel et s’engage dans des activités
communes»,

3. « une coalition de groupes d’intérêts variables qui élaborent


des buts par négociation »
1. Entreprise comme exemple d’organisation
Sens large : C’est une idée qui se traduit en une activité planifiée
et mise en œuvre

 Sens plus restreint : C’est une organisation particulière, qui


vise la réalisation et le partage de bénéfices (contrairement aux
administrations publiques et aux associations sans but
lucratif ). Elle crée une valeur ajoutée (différence entre la
valeur de la production et les consommations d’une période)
qui est répartie entre les salariés, les institutions financières,
les actionnaires, l’état, …).
2. Différentes structures de l’entreprises
Connaître la structure de l’entreprise permet de définir le style
de management à adopter :

La structure fonctionnelle

La structure hiérarchique

La structure hiérarchico-fonctionnelle

La structure divisionnelle

La structure matricielle

La structure projet
A. La structure fonctionnelle
Préconisée par F.W Taylor, elle repose sur un
découpage de l’entreprise par domaine de
compétences. L’autorité est donc divisée en fonctions
relatives à des spécialités précises. Elle pose
cependant des problèmes de coordination, des
sources de conflits entre les différentes autorités.
B. La structure hiérarchique
Proposée par Fayol, elle repose sur le principe de
l’unité du commandement. Elle allie simplicité et
clarté dans la définition des responsabilités. Mais elle
s’avère rigide dans la circulation de l’information, peu
propice à la prise d’initiatives et développe un esprit
de routine.
C. La structure hiérarchico-
fonctionnelle
Elle vise à partager l’autorité entre les chefs
opérationnels qui agissent, et les chefs fonctionnels
qui conseillent et influencent. Elles associent les
organes hiérarchiques (line) et opérationnels(staff).
Des conflits peuvent survenir entre opérationnels et
fonctionnels
D. La structure divisionnelle
On découpe l’entreprise suivant un critère de
marchés, de produits, d’activités. A l’intérieur de
chacun de ses sous ensembles on peut retrouver une
des structures précédentes. Cela peut conduire à la
perte de cohésion de l’ensemble et à la création de
baronnie.
E. La structure matricielle
Elle repose sur le principe de dualité au niveau du contrôle
et de la gestion. La structure de l’entreprise se fait selon
deux niveaux - opérationnel et fonctionnel - et le
découpage de l’activité se fait selon deux critères - la
fonction et le projet. Ainsi, chaque salarié a 2 supérieurs
hiérarchiques : un chef de projet désigné selon les tâches à
accomplir, et un responsable permanent.
Direction
Générale
CdS
Comité de Responsable Responsable Responsable
Pilotage CdP Département 1 Département 2 Département 3
Chef de projet A Ressource
Equipe projet A R Département 1
Chef de projet B
Equipe projet B
F. La structure projet
Mise en place pour répondre à un besoin ponctuel de
type R&D, construction, mise en œuvre de nouveaux
process de fabrication, de circulation d’information,
d’une campagne de communication…
II. Le Management: variable déterminante
pour la survie des Organisations

Le succès des entreprises est presque toujours fonction de la


qualité de leur gestion. La Bank of America, affirme « que tout
compte fait, plus de 90 % des faillites commerciales sont dues à
l’incompétence et à l’inexpérience des cadres » :Le management
est ainsi à la fois la cause des échecs et des succès de la firme.
1. Définition du Management
Le management est une activité dont la finalité est de
conduire une organisation vers son but (réaliser des profits,
se développer, assurer un service public, …) par la réalisation
d’objectifs prédéfinis.

Le management est lié au travail collectif (« être efficaces à


plusieurs, travailler avec les autres, faire travailler les autres »)
et son importance grandit avec la taille de l’organisation.
LE MANAGEMENT : DU SPÉCIFIQUE
AU GLOBAL
 La notion de management revêt plusieurs acceptations
distinctes

 La fonction de la plus haute autorité hiérarchique

 Désigne l’encadrement

 Correspond au commandement et à l’animation des Hommes

 Donner au management un sens plus global

 Ensemble de démarches, méthodes et processus de conduite,


organisation, allocation de ressources, contrôle, planification,
activation et animation d’une entreprise ou d’une unité de
travail
CONSOMMATEURS ET CLIENTS
QUI BÉNÉFICIENT DES EFFORTS DE L'ENTREPRISE
FOURNISSENT LE SERVICE AUX …
SALARIÉS

DONT LE TRAVAIL A UN EFFET DIRECT SUR LA


SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE

APPORTENT LEUR SOUTIEN AUX …

CHEFS D'ÉQUIPES ET MANAGERS INTERMÉDIAIRES

QUI FACILITENT LE TRAVAIL DES EMPLOYÉS


ET RÈGLES LES PROBLÈMES

APPORTENT LEUR SOUTIEN AUX …

DIRIGEANTS ET TOP MANAGERS

QUI DÉTERMINENT LA
MISSION ET LES
LA PYRAMIDE ORIENTATIONS DE
INVERSÉE DU L'ENTREPRISE
MANAGEMENT DE
L'ENTREPRISE
2. Apports du Management
Diriger consiste à fixer des objectifs en effectuant des choix.
Gérer, c’est organiser et optimiser les moyens disponibles
pour atteindre les objectifs.

Le terme « management », qui tend à remplacer la


« gestion » ou la « direction » dans le vocabulaire
économique, englobe ces deux notions. Cette évolution
terminologique accompagne une évolution dans la façon de
conduire les organisations.

« Manager » suppose :
 Une grande réactivité:
Le manager a la capacité d’agir en fonction des circonstances
pour maîtriser rapidement des situations complexes, et ce à
deux niveaux :

 L’ administration au sens courant du terme, que l’on


pratique dans le quotidien des organisation;

 La gestion, qui renvoie communément à un ensemble de


techniques (gestion financière, gestion comptable, gestion
des ventes, gestion de la trésorerie, …).
 Une action sur les hommes :
De nombreux auteurs ont souligné cet aspect du management.
En particulier :

 Peter Drucker, pour qui le management repose sur 5


principes : fixer des objectifs, organiser le travail, motiver,
communiquer et former les équipes ;

 Henry Mintzberg, qui met l’accent sur le rôle unificateur du


manager dont la tâche est d’unir les efforts de tous dans un
but donné;

On en déduit le rôle relationnel du manager et le poids de la


gestion des ressources humaines dans son activité.
 La primauté de l’information:
Le management fixe des objectifs, il a un rôle décisionnel et il
crée les conditions nécessaires pour atteindre les objectifs, dont
il contrôle la réalisation. Tout ceci nécessite la mise en place
d’un système d’information fournissant les données
nécessaires à des choix pertinents (données qui remontent
souvent par les managers eux-mêmes), puis à la mise en œuvre
et au contrôle des réalisations.
3. Dimensions du Management
La fonction de management a de fait trois dimensions,
humaine (faire travailler des personnes ensemble, motiver),
économique (fonctionnement ou développement de
l’organisation aux meilleurs conditions) et informationnelle
(dont la communication)

Le management est une activité de synthèse, qui nécessite


des capacités à traiter et combiner des informations
d’origines diverses, plus ou moins variées selon le contexte
(financière, technique, légale, économique, politique, …) et à
agir en conséquence dans les trois dimensions.
Informations sur
l’environnement Actions
directes du
manager

Management

Informations sur
Information
l’organisation
dirigeant l’action
des autres
Conclusion
Le management, concept voisin de celui de direction ou gestion,
est l'ensemble des techniques visant à optimiser l'usage des
ressources d'une organisation en vue de la réalisation d'un
objectif. (Ce concept sera longuement étayé dans
le chapitre I : le concept de management : origine, évolution
historique , rôles et principes).
L’émergence du management reste très contemporaine puisque
c’est au début du 20ème siècle que l’on peut situer les premières
théories du management. C’est à partir d’une synthèse des
travaux de nombreux théoriciens que l’on peut présenter les
fondements théoriques du management du 21ème siècle.
(Cf.Chapitre II. Les différentes approches du management).
Le champ de prédilection de l’exercice du management étant
l’entreprise, un chapitre est prévu pour circonscrire et
comprendre les caractéristiques spécifiques de l’organisation
entreprise (Cf. Chapitre III : Quelques développements utiles sur
l’entreprise).

Le management est souvent défini comme étant l’action, l’art ou


la manière de conduire une organisation, de la diriger, de
planifier son développement et de la contrôler. Son domaine
d’application s’étend à tous les domaines d’activités de
l’entreprise. (Cf. Chapitre IV. Le processus de management).

Vous aimerez peut-être aussi