Vous êtes sur la page 1sur 20

UNIVERSITE CHEIKH ANTA DIOP DE DAKAR

ECOLE SUPERIEURE POLYTECHNIQUE: DéPaRTEmENT géNIE


civil

RAPPORT DE STAGE DE FIN DE CYCLE


(DUT)
DANS L’ENTREPRISE AIBD SA

PERIODE : DU 10 JUillet aU 10 août 2014

Présenté Par : Baye Malaw Diouf

Année-scolaire : 2013-2014
DéDicaces
Après avoir rendu grâce à DIEU le tout puissant et son prophète MOUHAMED (PSL),
nous dédions ce rapport à :

o nos parents pour nous avoir toujours soutenus dans nos études
o nos frères et sœurs
o nos amis
o nos promotionnaires
o tous ceux qui nous sont chers
RemeRciement
Nous adressons nos remerciements les plus sincères à notre maitre de stage, M Al Ousseynou
Ndiaye, chef de département de la construction de l’AIBDSA et M Gueye notre chef de chantier
pour leur disponibilité et leurs nombreux conseils tout au long de notre stage

Nos remerciements vont égale à l’endroit de :

o M Abdoulaye Mbodj, Directeur Général de AIBS SA de nous avoir accepté au sein de


son entreprise
o M Alassane Ndiaye, Directeur Technique d’AIBDSA
o M Niang, assistant de Study, et tous les membres de la direction technique de
l’AIBDSA
o Tous les professeurs qui ont participé à notre formation
o Et à tous ceux qui de près ou de loin m’ont soutenu en arriver là
Table des maTières

DéDicaces……………………………………………………………………….01

Remerciements………………………………………………………………02

Table des maTières………………………………………………………03

IntroductIon…………………………………………………………………04

I. Présentation du Projet ……………………………………...05


1. Descriptif du projet AIBD…………………………………………………….05
2. Objectifs………………………………………………………………………..05
3. Présentation du plan de réinstallation……………………………………05
II. Présentation de l’entrePrise et ses Partenaires……..07
1. AIBD SA……………………………………………………………………….07
2. Organigramme………………………………………………………………07
3. Les partenaires………………………………………………………………09
 FRAPORT………………………………………………………………………09
 L’Entreprise Saudi Ben Laden Group……………………………………09
 Groupement STUDI International……………………………………….09
 Des Conseillers techniques et financiers……………………………….09
 Les partenaires financiers………………………………………………….09

III. DEROULEMENT DU STAGE………………………………………….11


1. Compte rendu visite de chantier..............................................................11
2. Déroulement des travaux participés……………………………………….15

IV. ExpériEncEs acquisEs…………………………………………17

ConClusion……………………………………………………………………18

ANNEXES……………………………………………………………………….19
Introduction
Du 10 juillet au 10 août, J’ai effectué un stage au sein de l’entreprise AIBD SA situé au CICES,
FOIRE. Au cours de stage au département de la construction d’AIBD SA. J’ai pu m’intéresser
aux travaux de construction d’une mosquée au niveau du site de recasement de DIASS

Plus largement ce stage a été l’opportunité pour moi d’appréhender les valeurs d’un grand
groupe, les réalités du terrain, de découvrir et de me sensibiliser au métier qui m’était inconnu
jusqu’ici, de conducteur de travaux, de voir les techniques de réalisations de certaines ouvrages
élémentaires.

Au de-là d’enrichir mes connaissances sur le domaine du BTP, ce stage m’a permis de
comprendre dans qu’elle mesure est-il important de bien planifier les tâches pour respecter les
délais

Mon maitre de stage étant le chef de département de la construction de l’entreprise, j’ai pu


apprendre dans d’excellentes conditions les règles de suivies de travaux.

Ce rapport a été pour moi une opportunité de percevoir comment s’organise une entreprise, les
enjeux d’un grand projet comme ceux d’un aéroport.

L’élaboration de ce stage a pour principale source les différents enseignements tirés de la


pratique journalière des tâches auxquelles j’étais affecté. Enfin les nombreux entretiens que j’ai
pu avoir avec les employés des différents services de la société mon permis de donner une
cohérence à ce rapport

En vue de rendre compte de manière fidèle et analytique les 30 jours passés au sein de
l’entreprise il apparait logique de présenter à titre préalable le projet AIBD dans son ensemble,
puis l’entreprise AIBDSA et ses partenaires. Ensuite il sera précisé les différentes missions et
tâches que j’ai pu effectuer au sein du service (déroulement du stage). Et enfin il sera donné les
nombreux apports que j’ai pu en tirer.
I. PRESENTATION DU PROjET
1. Description du projet AIBD :
Le projet consiste en la construction d’un nouvel Aéroport International d’une capacité
annuelle de 3 millions de passagers situé à Diass, à 47 km de Dakar, en remplacement de l’actuel
Aéroport International Léopold Sédar Senghor de Yoff.

2. Objectifs :
Le nouvel aéroport contribuera au désengorgement de la ville de Dakar et favorisera un meilleur
aménagement du territoire en synergie avec la création de la Zone Économique Spéciale
Intégrée. Il a pour ambition de faire du Sénégal un hub sous régional de transport aérien
de premier plan, tout en répondant aux meilleurs standards internationaux, tant sur le
plan de la sûreté et de la sécurité que de la qualité du service.

3. Présentation du Plan de Réinstallation


Dans le cadre du Plan de Déplacement et de Réinstallation des populations impactées par la
construction et l’exploitation du Nouvel aéroport, il est prévu la réalisation d’habitations à leur
bénéfice à titre de mesure compensatoire.

Un site de recasement de 150 ha, dont 75 ha aménagés pour accueillir les habitations, a été
aménagé. Il a été entièrement viabilisé et comprend un réseau de 13, 5 km de voirie principale
et secondaire, renforcé par un réseau de drainage des eaux pluviales performant.

Les travaux d’installation du réseau d’adduction d’eau potable (AEP) sont terminés. La
construction de 14 bornes fontaines de 4 robinets chacune a été réalisée et réceptionnée ; des
essais de pression et des opérations de javellisation ont été effectués.

Au fur et à mesure de l’installation des populations sur le site de recasement, l’abonnement à


l’eau des bornes fontaines est effectué par le Conseil Rural de Keur Moussa. A ce jour, 4 bornes
fontaines sont fonctionnelles. Elles sont gérées par des comités de gestion dont la mise en place
a été facilitée par la structure d’accompagnement des populations. Ces comités, qui fixent les
tarifs, ont en charge l’entretien des bornes fontaines et le paiement des factures d’eau.
L’opportunité étant offerte, certains chefs de famille ont déjà introduit, auprès de la SDE, une
demande individuelle d’abonnement à l’eau.

Toutes les installations électriques (poteaux moyenne et basse tension postes bas, équipements
de branchement et de sécurité) sont achevées et des tests, positifs du reste, ont été effectués par
la SENELEC. Le site est, donc, électrifié depuis novembre 2013.
Au total, 544 parcelles de 400 m² chacune ont été délimitées sur le site, dont 516 sont destinées
à accueillir les logements et 28 réservées aux équipements socio collectifs.

Un lot de 300 logements est déjà construit et réceptionnés. Il reste 42 habitations


complémentaires à achever.

Les logements comportent 3 chambres, 1 salon, 1 cuisine et des toilettes, pour un total bâti de
93 m². Sur l’espace libre de la parcelle, les PAP pourront créer elles-mêmes un jardin potager,
ou un enclos pour animaux ou même construire un petit commerce.
Il y a également la construction de 4 petites mosquées et une grande mosquée pour la prière du
vendredi. Ces travaux sont démarrés et devaient être achevé en octobre.

Au niveau de chaque mosquée, est construite une école coranique, des toilettes et une morgue.
II. Présentation de AIBD SA et ses Partenaires
1. AIBD SA

En février 2006, la Société « Aéroport International Blaise Diagne Société Anonyme


(AIBD SA) » a été créée. Elle est en charge du financement, de la construction, de
l’exploitation et du développement du nouvel aéroport. AIBD SA, liée à l'Etat du Sénégal par
une convention a autour d'elle des partenaires de classe mondiale.

Répartition du capital : 100 % Etat après rachat, en septembre 2007, des 55% détenus
initialement par le privé.

Composition du Conseil d’Administration

Initialement formé de :

- 6 représentants de l’Etat dont le Président,

- 5 représentants du privé,

Le Conseil d’Administration d’AIBD SA est actuellement composé, depuis le 23 mars


2011, de neuf (09) administrateurs conformément aux règles de l’OHADA relatives aux
sociétés anonymes.

2. Organigramme
Organigramme AIBDSA

Service achat et Auditeur Interne


moyens généraux

Contrôleur de gestion
Bureau Courrier

Département Conseiller presse


Directeur Général
informatique de
gestion
Conseiller Planification
et Stratégie
Cellule passation de Directeur Général
Marchés Adjoint Conseiller Juridique

Documentation et
Ingénieur Financier AFD
Archivage DOC

Assistant Gestion Projet


AFD

Direction Département Direction


Direction
Environnementale et Administrative et
Sociale Technique Communication Financière

Dept Dept Dept Dept Dept Dept Chargés Chargé Dept Dept Dept
Environnem Urbanisme Libération construc Equipement Supports et évènementiel Finance RH. Compta
Logist publication
ent emprise et Réseaux et relation
Recasem. publiques
3. Les Partenaires
 FRAPORT :Un Gestionnaire de classe internationale

FRAPORT (Allemagne) a été sélectionnée pour assurer l’exploitation de la future


plateforme et assister la société AIBD SA dans la validation du design définitif et prendre en
compte ses préoccupations opérationnelles et de rentabilisation.

 SBG :Un Constructeur de premier ordre

L’Entreprise Saudi Ben Laden Group en collaboration avec le cabinet d’architecture Dar Al
Handasah a été sélectionné pour la réalisation du nouvel aéroport, à travers un contrat de type
«Design and Build».

 STUDI International :Un Cabinet d’Ingénierie de renommée pour


l’assistance technique à la Maîtrise d’Ouvrage (AMO)

Le Groupement STUDI International/SOFREAVIA devenu EGIS AVIA/SACI


(Tunisie/France/Sénégal) a été retenu pour assister AIBD SA dans la validation des
études techniques détaillées et assurer le suivi, la supervision et le contrôle des travaux de
construction.

 Des Conseillers techniques et financiers d’envergure internationale

Le cabinet AECOM renforce les capacités techniques d’AIBDSA liées principalement à la


gestion du projet.

Le Groupe BNP Paribas a été retenu pour diriger la syndication bancaire pour le
financement à long terme du projet et la BMCE Capital devenue
BLACKPEARLFINANCES assurant également le rôle de conseiller financier.

 Les partenaires financières :

Pour le financement du Projet de construction du nouvel Aéroport, un montage financier très


solide a été élaboré. C’est ainsi que le financement a été pensé en deux (02) phases : un Crédit
Relais (court terme) et une enveloppe pour le Long Terme avec comme option le recours aux
banques de développement.

BNP PARIBAS et BLACKPEARL FINANCE (ex BMCE du Maroc) ont assuré les premiers
crédits relais pour financer les travaux et ont structuré le Financement Long Terme du
Projet. Ce dernier est assuré par un pool de banques conduites par la BAD (70 millions d’euros)
et la BID (70 millions d’euros).

Les autres banques sont l’AFD (70 millions d’euros), l’ICF 30 millions d’euros), la BOAD (26
millions d’euros) et IDC d’Afrique du Sud (50 millions d’euros) pour la tranche
conventionnelle d’une part, le Fonds Saoudien (70 millions d’euros) et l’OPEC Fund (20
millions d’euros) pour la tranche islamique d’ autre part.

POINT SUR LE FINANCEMENT


Sources de financement du projet AIBD
1 – Travaux de construction de AIBD – « Financement RDIA »
1.1 – Crédits Relais déjà remboursés EUR 160 Millions
1.2 – Financement Long Terme mobilisé EUR 406 Millions
(signature des accord s de financement en
date du 19 septembre 2011)
Sous-total (1) EUR 566 Millions
2 – Travaux en Partenariat Public Privé (« PPP »)
2.1 – Infrastructures de « Fueling » EUR 7,6 Millions
2.2 – Infrastructures de « Catering » EUR 7 Millions
2.3 – Hangar de maintenance avion EUR 50,67 Millions
2.4 – Hangar d’aviation générale EUR 13,42 Millions
2.5 – Hôtel EUR 28 Millions
Sous-total (2) EUR 106,69 Millions
III. Déroulement Du stage
Arrivé à l’entreprise, la première chose que le stagiaire doit faire est la connaissance des
employés. Les stagiaires dès leurs arrivés passent aux différentes directions de l’entreprise pour
faire la présentation. J’ai eu à rencontrer le directeur général de l’entreprise. Accompagné de
Mme Dieng, j’ai visité l’ensemble des directions. Elle m’a mis en relation avec le directeur
technique de l’entreprise. Cette direction regroupe le département logistique, le département
de la construction, et le département des équipements et réseaux. Le lendemain j’ai eu un
entretien avec l’ingénieur en génie civil qui est devenue mon maitre de stage.

Le chantier se trouvait à Diass (47km) de DAKAR. On se rendait sur chantier 4 jours par
semaines.

Durant les 3 premiers jours, accompagnés d’un autre stagiaire et du maitre stage, nous avons
visité l’aéroport : le pavillon présidentiel, l’aérogare passagers (main terminal), le bloc
technique et le tour de contrôle, aérogare fret (cargo) et l’aérogare des pèlerins (hajj terminal).

Le 4 ième jour, nous étions rendus aux niveaux du site de recasement. Notre maitre de stage
était chargé de la suivie des travaux du site de recasement. Arrivés au site nous avons rencontrés
le chef de chantier qui nous a intégrés dans son équipe. Désormais nous devions travailler dans
cette équipe durant nos jours de présence. Les jours qui restaient dans la semaine on le passait
au siège. Au siège j’ai eu l’occasion de rencontrer le représentant de group studi. Group studi
est l’assistant au maitre d’ouvrage. Il est chargé du suivi et de la validation des travaux de
l’aéroport.

1. Compte rendu visite de chantier


 Aérogare passagers (main terminal)

Les travaux de structures ont été réalisés à 90%. :

Les travaux de maçonnerie ont été presque terminés.

Partition en plâtre : l’entreprise continue d’exécuter ces travaux au niveau de l’étage avec la
pose de la deuxième couche de plâtre après l’achèvement des travaux électromécaniques et ces
travaux ont atteint un taux d’avancement d’environ 90%.

Revêtement muraux : les travaux de pose des revêtements en résine ont été démarrés. Il avait
un arrêt des revêtements en pierre. L’assistant au maitre nous expliqué qu’il y’avait une manque
de coordination avec les équipes électromécaniques

Revêtement sur le sol : les travaux de pose de granite sont assez avancés ; l’entreprise avait
également entamé les travaux de pose de joints

Peinture : les travaux de mastic ont été démarré à l’intérieur de l’aérogare pour les locaux
techniques et les bureaux avec un taux d’avancement de 70% d’après ; et concernant la peinture
extérieure les travaux sont presque achevés.

Il restait, en ce qui concerne les travaux de structure, la mise en place des murs rideaux et
revêtements en aluminium et les travaux de couverture
Lots techniques : les travaux électriques et les installations d’équipement ont été déjà achevé

Intérieur main terminal

 Bloc technique et tour de contrôle

Les travaux de structure en béton, de structure métallique sont presque achevés

Les murs de maçonneries et enduit, de même que les travaux de de plâtre ont été presque
terminé.

Les travaux de pose de la membrane d’étanchéité ont été entamés

Certains bureaux ont été revêtus en granite et l’entreprise avait entamé la pose de la couche
époxy dans les locaux techniques

Les travaux de peinture ont été déjà achevés

L’entreprise avait démarré l’installation des portes palières au niveau des cages d’ascenseur

Lots techniques : les installations électriques ont été terminées


Tour de contrôle

 Aérogare fret cargo

Les travaux de structure sont partiellement terminés. Il restait les travaux d’enduit, de peinture,
de revêtements en aluminium, des fenêtres et des revêtements au sol.

Lots techniques : La pose des gaines et des climatisations et des dampers dans l’administration
du cargo ont été démarré ;

L’entreprise avait commencé les travaux d’installation des chemins de câble au niveau du cargo
office.

 Pavillon présidentiel

Les travaux de structures de béton, de maçonneries et d’enduit ont été achevés

Les travaux de revêtements en aluminium ont presque atteint les 90%

Les travaux électriques sont achevés au niveau de ce bâtiment

L’entreprise avait également terminé les descentes d’eaux pluviales


Pavillon présidentiel

Intérieur du pavillon présidentiel


Aérogare pèlerins hajj terminal

Il avait arrêt des travaux de finitions pour ce bâtiment

Il avait également des retards au niveau des travaux de montage des profilés

Les travaux aux niveaux des lots techniques sont en arrêt.

2. Déroulement des travaux participés


 Poutres coulées sur place

Les premiers travaux que j’ai eu à participer sont ceux de coffrages des poutres. Le coffrage est
l’étape préparatoire du coulage. Pour chaque poutre on avait besoin seulement de deux planches
servant de coffrages latéraux et des étais, le mur constitué le fond de coffrage. On met ensuite
le ferraillage des poutres. Le ferraillage permet à la poutre de résister à la traction. Les cadres
permettent d’éviter le cisaillement des poutres. Des chapeaux étaient également posés aux
niveaux des intersections : chapeaux de rives pour poteaux de rives et chapeaux continus pour
poteaux intermédiaires. Après vérification du coffrage par le chef de chantier, une groupe de
maçons et moi ont procédé aux coulages des différentes poutres

Le coulage est la phase finale du travail de réalisation d'une poutre en béton armé. Cependant,
il faut faire très attention à la formulation du béton. Elle joue un rôle décisif dans la résistance
de la poutre. Le béton doit être bien dosé: sable, gravier, ciment, eau sont différemment dosés
selon la masse de la poutre ainsi que sa résistance finale

 Dalles nervurées

Apres la réalisation des poutres on devait s’attaquer aux travaux de plancher. La première tâche
à achever était le coffrage.

Le coffrage consiste à disposer horizontalement des planches dans le sens de portée du plancher.
Elles servent de fond de coffrage des nervures mais aussi de plates formes permettant de
supporter les hourdis. Les planchers sont maintenue à la cote prescrite par des étais.

Le ferraillage des nervures est constitué de 3 barres de 12 un barre de 10. Après pose des
nervures aux centres des planches, on place les hourdis de manière orthogonal aux nervures.
Ces hourdis doivent prendre appuis sur 2,5 à 3 cm de part et d’autre de la planche et doivent
être également serres les uns des autres

Pour la réalisation de la dalle de compression un treillis soudé et des armatures de chapeaux


étaient posés sur les entrevous. On a ensuite coulé en un seul coup le béton complémentaire
des entrevous et la table de compression.

Ce jour-là nous étions beaucoup plus nombreux parce qu’on devait terminer les travaux le plus
tôt possible.
Il nous fallait 15 à 28 jours pour décoffrer d’après le chef chantier. Il nous avait également dit
qu’on pouvait démarrer les travaux d’acrotère 10 jours après le coulage.

 Enduits extérieurs

L’enduit extérieur dit enduit de façade, est un mélange avec lequel on recouvre les murs en
maçonnerie ; il est constitué de matériaux inertes tels que sables, granulats…qui lui donnent
son aspect, sa couleur, et de liants qui assemblent par collage les matériaux inertes et assurent
ainsi les performances des en duits: étanchéité, perméabilité, souplesse, dureté …

En attendant que la dalle atteigne sa résistance, on s’engage à ces travaux. On ne pouvait pas
démarrer les travaux d’enduit à l’intérieur car il y’avait toujours des étais.
IV. EXPERIENCES ACQUISES
Mes objectifs de découverte du métier, des valeurs d'un grand Groupe et d'intégration dans
une équipe ont été pleinement satisfaits. J'ai été considéré pleinement comme un
collaborateur-manœuvre, immergé dans le monde professionnel. J'ai donc découvert ce
qu'était la vie sur le terrain : la chaleur, la poussière, les problèmes de sécurité, les relations
humaines dans l'équipe.

On a eu également à rencontrer, lors de la visite, de nombreux matériaux et d’engins qu’on


entendait seulement et qu’on n’avait jamais vus.

Du point de vue technique, ce stage nous a permis de voir les principes d’exécution des
poutres, des planchers, les ferraillages et même les dosages en matériaux des enduits, poutres
et des planchers

Ce stage a été également très instructif pour nous. Au cours de ces 30 jours, j’ai pu ainsi
observer le fonctionnement d’une entreprise. Au-delà de l’activité de chacun des services, j’ai
pu apprendre comment s’articulent les différents départements d’une telle entreprise. Par
ailleurs les relations humaines entre les différents employés de la société, indépendamment de
l’activité exercée par chacun d’eux, m’a appris sur le comportement à avoir en toute
circonstance
ConClusion
L'expérience pratique de ce stage chez AIBD SA a été particulièrement enrichissante et a
répondu aux objectifs fixés, à savoir la découverte des métiers des travaux publics, des valeurs
d'un grand Groupe comme AIBD SA, et des contraintes du travail sur le terrain. Elle a éveillé
ma curiosité pour des métiers, des techniques et des matériaux qui m'étaient méconnus. J'ai pu
découvrir la réalité du terrain, la mentalité qui règne sur les chantiers, et la complexité de chaque
tâche. C'est une expérience nécessaire avant d'envisager de diriger une équipe.
ANNEXES

Etaillage du plancher de la mosquée Mosquée : vue face Bétonnière