Vous êtes sur la page 1sur 2

Associations culturales Buttage, appliqué pendant le 2ème et 3ème sarclage.

On peut associer le manioc avec les cultu- Fertilisation


res suivantes Minérale : Dose : 50-50-50 ou 75-50-75 en fonction de
Arachide : 2 lignes de 30 x 30 cm ou 40 x l’intensification.
20 cm entre 2 lignes de manioc. Application fractionnée : tout le P et K à la planta-
Soja : 1 ligne en sol riche aux écartements
de 30 – 40 cm, et en sol pauvre, 2 li-
tion (dose de fonds), 40 à 46 kg N au redresse-
ment appliqué 30 – 40 jours de plantation.
Techniques culturales
gnes de 40cm x 20cm, semé 2-3 se- Organique : Fumure de ferme à 15 tonnes/ha, enfouis-
maines après le manioc.
Haricot volubile: semis au même moment
sement résidus végétaux, et paillage. du manioc
ou 45 jours après le manioc ; 2 lignes Récolte
aux écartements de 50 x 20 cm d’écar-
tement
Feuilles : 2 récoltes à 3 mois de la plantation et à
Haricot nain : semis au même moment ou 2 45 jours, 2 mois après la première.
semaines avant le manioc ; 2 lignes à Boutures : entre 9 et 15 mois de la plantation, ou
40 x 10 cm ou 40 x 20 cm. après 9 mois du premier recepage ; le recepa-
Maïs : 1 ligne entre 2 lignes de manioc, 2 – ge se fait à 20 – 25 cm du collet ; condition-
3 semaines avant le manioc, au même nement à 50 et 100 tiges de un mètre de lon-
moment, ou en relais 45 jours avant le gueur ; conservation en jauge, en meule, ver-
manioc à 1,0m x 0,5m d’écartement. ticalement sous hangars u sous ombrage, ou
Riz: semis souvent avant le manioc, 2 li- près d’un point d’eau.
gnes 40 x 20 cm Racines tubéreuses suivant le cycle (précoce ou
tardif) de la variété (entre 9 à 18 mois).
Entretien du champ Arrachage complet de la plante à maturité est
Regarnissage des vides, 3 à 4 semaines
après plantation.
conseillé ; pas de récolte graduelle sur un seul
Phytosanitation, une fois au regarnissage, pied. Cultiver les variétés à différents cycles
champ de production des racines tubé- de maturité pour échelonner la récolte.
reuses et ; du regarnissage à la récolte
pour le champ de multiplication des
boutures saines.
Sarclages (contrôle des adventices) :
Trois sarclages manuels recommandés
en savane dont le premier à partir de 3 à
4 semaines de la plantation, avant regar-
nissage.
Programme de Relance de la Recherche Agricole et Forestière
Les sarclages sont critiques les 3 pre- en République Démocratique du Congo
miers mois de la plantation pour garantir
une bonne tubérisation. Projet 9 ACP ZR 13/1 (GCP/DRC/036/EC selon codification FAO)

Financé par l’Union européenne et exécuté par la FAO


INERA
Ce document a été réalisé avec l’aide financière de 13, Avenue des Cliniques, Kinshasa/Gombe
l’Union européenne. Les opinions exprimées dans B.P. 2037, Tél. 098185431– 09935175
le présent document ne reflètent pas nécessaire- E-mail : inera_dg@yahoo.fr
ment l’opinion officielle de l’Union européenne Site Internet : www.inera-rdc.org
2

Préparation du terrain Position : horizontale, couverte complète-


En forêt ment (dégâts des termites réduits, faible
incidence de la verse) ; oblique, couverte
Le manioc Défrichement (bois et sous bois) ; coupe de
au 2/3, à un angle de 30 à 45° ; verticale
sous bois 3 mois avant l’abattage des futaies ;
incinération localisée ; buttage : 1 x 1m entre (usages spécifiques : maraîchères, micro
Le manioc est une plante vivrière, ar- propagation, jauge)
les buttes ; enfouissement, pendant le buttage,
bustive pérenne pouvant atteindre un à les débris végétaux décomposables au moins Plantation avec jauge de préférence pour le
quatre mètre de haut et ayant une ou 21-45 jours avant la plantation regarnissage des champs de multiplica-
tion car, dans ce cas, les plantules ont le
plusieurs tiges principales avec ou sans même âge.
En savane
ramification. Le mode de propagation
Champ sur buttes, en billons, à plat ou cultivé
par bouture est utilisé couramment, non labouré. Ecartements recommandés :
1 x 1 m, pour la production racines tubéreuses.
mais la graine (réservé à la recherche). Labour tracteur : 30 à 45 jours avant planta-
1 x 0,50 m, pour la multiplication des boutures.
Le rendement en station de recherche tion ; enfouissement des résidus végétaux ; 1 x 0,50 m, pour la production des feuilles
hersage peu avant la plantation, deux passages
de l’INERA Mvuazi pour les variétés croisées Rotation de culture
améliorées varient de 25 à 55 tonnes à La préparation manuelle de terrain : enfouir En zone forestière mettre les céréales plutôt
l’hectare. des résidus végétaux, des billons équidistant- que le manioc en tête de rotation.
s1m à 1.5m ; 21-45 jours avant plantation ; En savane, démarrer avec une légumineuse
Exigences édaphiques du manioc remuer les billons en mélangeant la terre et les dans les sols à faible fertilité.
débris de décomposition avant de planter.
Terrain et type de sol :
Epoque de plantation
Sols : meubles sablo argileux ou argi- Variété et matériel de plantation
lo-sablonneux, profonds et riches en
éléments nutritifs. Variété à haut rendement, résistant aux maladies et Province Saison A Saison B
Eviter le terrain où l’eau stagne ainsi, aux ravageurs, notamment à la mosaïque africaine: Bas-Congo et Octobre/ Février/Mars
que le terrain avec racines d’arbre hô- ZIZILA, NSANSI, MVUAZI, DISANKA, BUTA- Kinshasa Novembre
tes de Fomes lignosus établies MU et TME 419. Les matériels de plantation doi-
Bandundu, Ka- Octobre Mars
(champignon responsable des pourri- vent provenir d’un champ de multiplication des
saï
tures des racines). Sud – Kivu et Octobre/ Février/Mars
boutures saines, sur tiges saines de 9 à 15 mois. Maniema Novembre
Précédant cultural : éviter les sols
Nord-Kivu Mars/Avril Septembre
ayant porté une culture avec les mê- Mode de plantation
mes exigences en éléments nutritifs. Equateur, Pro- Mars/Avril Octobre
vince Orientale
(ex. manioc, patate douce, bananer, Une seule bouture (micro ou petite), longue de 10,
taro, etc.) 15, 20, 25 cm selon la variété, avec 3 à 5 bour-
Nord Katanga Septembre février
Sud Katanga Novembre – février
geons ;
Décembre