Vous êtes sur la page 1sur 3

BTS CPI 2 Physique-Chimie

Chapitre 3 CHANGEMENTS D’ÉTATS DES ALLIAGES MÉTALLIQUES BINAIRES


Objectifs du programme :
➢ Décrire et exploiter les diagrammes d’équilibre binaire solide-liquide isobare dans les cas suivants :
- miscibilité totale à l’état liquide et à l’état solide
- miscibilité totale à l’état liquide et nulle à l’état solide, eutectique
I. Miscibilité totale à l’état solide et à l’état liquide
1. Présentation
Deux métaux sont totalement miscibles à l’état solide forment un alliage binaire monophasé. Pour cela, ces
deux espèces doivent avoir :
• des rayons atomiques proches
• tendance à former la même structure cristalline (cfc ou cc, le plus souvent)
→ Exemples d’alliages binaires monophasés : Cu-Ni, Au-Ag, Fe-Mn.
2. Diagramme binaire de l’alliage Cu – Ni – diagramme à fuseau simple
On mesure l'évolution de la température d’un mélange Cu-Ni, au cours de sa solidification, pour diverses
proportions de cuivre et de nickel.

Diagramme binaire Cu-Ni

Constat 1 : La température continue à diminuer (+ faiblement) pendant la solidification. Elle n’est constante que
pour Cu ou Ni pur. La température de début et de fin de solidfication sont donc différentes.
Constat 2 : Les températures de début et de fin de solidification dépendent de la composition.
A l’aide des relevés expérimentaux précédents, on construit le diagramme binaire de l’alliage Cu-Ni, en fonction de
la fraction massique ou molaire (en %) en nickel dans le cuivre.
Vocabulaire
Liquidus : Courbe de début de solidification ou de fin de fusion. Au dessus de cette courbe, tout est liquide.
Solidus : Courbe de fin de solidification ou de début de fusion. Sous cette courbe, tout est solide.
Entre le solidus et le liquidus coexistent la phase liquide et la phase solide. Comme la pression est constante (1
atm), la variance vaut V = …...................................................................................................................................

Donc, la température varie / ne varie pas lors de la transition de phase d'un alliage binaire monophasé.

3. Formulaire
xB est la fraction molaire de B dans A wB est la fraction massique de B dans A
n mB
n=n A +n B =n l +ns → xB= B m=m A +m B =m l +m s → w B =
n m
n B =nlB + nsB =xb ⋅n m B =mlB +m sB =w B ⋅m
nl =nlA +n lB ; n s =n sA +n sB m l =m lA +mlB ; m s =m sA +m sB
nlB =x lB ⋅n l ; n sB =x sB ⋅n s m lB =w lB ⋅m l s
; mB =x B ⋅m
s s

BTS CPI2 – Physique-Chimie – Ch 3 : Changements d’états des alliages métalliques binaires 1/3
4. Exploitation du diagramme binaire
Soit un point M situé à l’intérieur du fuseau (deux
phases : L+S)

Théorème de l’horizontal : Les compositions des


phases liquides et solides se lisent, respectivement, aux
abscisses des intersections de l’horizontale d’une
température donnée avec le liquidus et le solidus.
Exemple : Pour le point M, ci-contre :
- fraction massique totale de B : w B =...................
- fraction massique de B dans la phase liquide :
w lB =....................... .
- fraction massique de B dans la phase solide :
w sB =....................... .
Théorème des moments chimiques :
m l ⋅ML=ms ⋅MS ou nl ⋅ML=n s ⋅MS
Exemple : Pour la situation précédente ml ⋅ML=m s ⋅MS donne ………………………………………………..........
……………………………………………………………………………………………………………………………….........

……………………………………………………………………………………………………………………………….........
……………………………………………………………………………………………………………………………….........

……………………………………………………………………………………………………………………………….........
5. Hétérogénéité des grains
En raison de l’évolution de la composition du cristal formé lorsque la température diminue (point M intérieur au
fuseau), chaque grain formé est plus riche en nickel en son centre que sur ses bords.
Schéma d’un grain pour l’exemple précédent :

II. Miscibilité nulle à l’état solide – alliage Cd-Bi

Le point E sur le diagramme précédent est appelé point eutectique.


→ Un composé eutectique1 change d’état à température constante, comme un corps pur.
Intérêt de l’eutectique : Il possède le point de fusion le plus faible possible de l’alliage.

1 Eutectique provient du grec. Il signifie « qui fond bien ».

BTS CPI2 – Physique-Chimie – Ch 3 : Changements d’états des alliages métalliques binaires 2/3
Rem. : La différence entre un eutectique et un corps pur tient au fait que, si on modifiait la pression, ce composé ne serait plus
un eutectique. La composition d’un eutectique dépend en effet légèrement de la pression.
III. Miscibilité partielle à l’état solide
1. Diagramme binaire de l’alliage Cu - Ag

→ Les structures α et β sont cubiques faces centrées.


→ Le diagramme présente un point eutectique.
A l’état solide, pour w Cu croissante, le cristal existe selon 5 types de compositions possibles :
• 1 phase α, solution solide de Cu dans Ag
• 2 phases : 1 phase α + 1 phase ayant la composition de l’eutectique : c’est un hypo-eutectique
• 1 phase : le composé eutectique
• 2 phases : 1 phase eutectique + 1 phase β : c’est un hyper-eutectique
• 1 phase β, solution solide de Ag dans Cu
2. Aspects microscopiques de l’alliage Ag-Cu
Légende : En gris clair : phase α (riche en Ag)
En noir : phase β (riche en Cu)
→ Pour les phases eutectiques, les zones grises contiennent essentiellement de l’argent, les zones noires sont
essentiellement du cuivre.
Exercice : Dans les colonnes de gauche et de droite, respectivement, représenter les phases α et β.

Phase α Hypoeutectique Eutectique Hypereutectique Phase β

Bibliographie :
Toute la Physique, éd Dunod, 1999.
Chimie PC-PC* - H-Prépa – éd Hachette – 2004
Sitographie :
http://campus.cerimes.fr/odontologie
http://www.cookson-clal.com/le-blog/fusion-et-solidification-du-metal/

BTS CPI2 – Physique-Chimie – Ch 3 : Changements d’états des alliages métalliques binaires 3/3

Vous aimerez peut-être aussi