Vous êtes sur la page 1sur 1

Atelier d’écriture n°2

Imaginer un dialogue
Rédigez un dialogue dans lequel Mme Loisel explique à son amie les raisons pour lesquelles
elle souhaite lui emprunter un bijou.
Mme Loisel se rendit chez son amie dès le lendemain et lui conta sa détresse. Cette
dernière l’écouta avec beaucoup d’attention.
« Vois-tu, je viens te voir car mon mari a reçu une invitation du ministre de l’instruction
publique pour aller à la soirée dansante de lundi »
5 Son amie souligna qu’elle connaissait très bien le ministre de l’instruction publique, elle
ajouta « c’est un homme charmant et sa femme Mme Georges Ramponneau est une femme
exquise qui sait recevoir. Ma chère, tu ne vas pas t’ennuyer ! »
Mme Loisel l’écouta et ces propos la ramenèrent sur le but de sa visite. Elle lui dit
« crois-tu que tu pourrais m’aider en me prêtant un bijou qui rehausserait ma toilette ? Je n’ai
10 que quatre cent francs pour m’acheter une robe ! » Mme Forestier sourit discrètement sur les
propos que venait de lui tenir son amie. Elle connaissait son goût pour les toilettes, son envie
irrésistible de posséder les tissus les plus soyeux, les robes dernier cri, les formes les plus
voluptueuses ! Elle entendit ses gémissements sur sa condition soit disant misérable : « je n’en
peux plus de cette vie terne, sans relief. Peut-être pourrais-je, à cette occasion me révéler
15 enfin et montrer que je puis être une femme d’intérêt, je pourrais peut- être devenir une
femme connue et sollicitée ! »
Son amie ne prit pas la peine de lui répondre, elle l’amena dans sa chambre où se
trouvait un large coffret rempli de bracelets, de colliers de perles, de parures en or, en
pierreries. Elle l’ouvrit et lui dit : « choisis, ma chère. »
20 Mme Loisel en perdit le souffle devant tant de richesse. Elle était jalouse et se disait
que son amie avait bien de la chance d’être née dans une bonne famille et se demandait
pourquoi elle n’avait pas eu ce destin! Elle sortit de ses pensées en attendant son amie lui dire
« ne t’inquiète pas ! Prends ce qui te fait plaisir ! »
Elle découvrit alors dans une boîte de satin noir, une superbe rivière de diamants, et
25 son cœur se mit à battre d’un désir immodéré. Elle avait peur que son ami refuse de lui prêter
ce bijou. Mais celle-ci lui dit d’un air dégagé : « si tu souhaites porter cette parure, c’est sans
problème ! Elle te va à ravir ! Profite bien de ta soirée et n’oublie pas de me raconter ce que
tu auras vécu lundi ! »
Mme Loisel n’en croit pas ses oreilles : son amie a accepté de lui passer un bijou digne
30 des reines ! Elle sauta au cou de son amie, l’embrassa avec emportement, puis s’enfuit avec
son trésor.