Vous êtes sur la page 1sur 6

L'ouverture de la piscine

L’ouverture de la piscine, lorsque faite dans les règles de l’art, devrait vous
permettre d’obtenir une eau claire à tout coup, surtout si la fermeture
avait elle aussi été réalisée adéquatement. Pour un processus complet
respectant les temps de réaction des produits chimiques, vous devez
compter deux à trois jours avant que la piscine ne soit fonctionnelle.

Le meilleur moment pour ouvrir la piscine est à la fin avril, alors que le
mercure extérieur (et non celui de la piscine!) s’approche lentement des
20°C (68°F). Vous aurez ainsi les meilleures chances d’éviter la formation
d’algues et l’évaporation des produits chimiques d’hivernage, en plus de
vous donner le temps nécessaire au bon ajustement des propriétés de
l’eau - ou à la récupération de celle-ci si vous l’avez « perdue » malgré
tout - avant la saison de baignade.

Voici un aide-mémoire chronologique, pour un démarrage sans soucis.


Notez que ces instructions sont générales, et que certaines d’entre-
elles peuvent varier selon qu’il s’agit d’une piscine creusée ou hors-
terre, et aussi selon le type et la marque des équipements.

1. Préparer les équipements et les lieux

1.1
Commencez par enlever le maximum de débris et d’eau sur la toile (ou le filet). S’il y a trop d’eau, utilisez une
pompe submersible ou encore siphonnez avec le boyau d’arrosage (piscine hors-terre seulement, car ce principe
fonctionne par gravité). Retirez la toile ou le filet en prenant soin d’éviter que les débris ne se répandent dans
l’eau. Pour plus de chances de succès, demandez l’aide d’une ou deux personnes. Mettez la toile ou le filet de
côté;

1.2
Enlevez le « ballon d’hivernage » (ballon soutenant la toile ou le filet) s’il y a lieu et mettez-le de côté;

1.3
Enlevez tous les débris dans l’eau en utilisant un ramasse-feuilles;

1.4
Retirez les protections de styromousse (écumoire, drain de fond, etc) ainsi que le distributeur de produits
chimiques d’hivernage (s’il y a lieu);
1.5
Remettez la pompe en place, en vous assurant que son bouchon de drainage y est bien vissé et que sa mise à la
terre, s’il y a lieu, est installée;

1.6
Préparez le filtre (aussi appelé « filtreur ») en réinstallant son
bouchon de drainage et la petite bouteille de verre, puis en
remplaçant le sable s’il a plus de trois ou quatre saisons (vous
pouvez le remplacer par d’autre sable ou encore par du verre de
filtration, qui coûte à peine plus cher mais qui durera 8 à 10 ans au
lieu de 3 à 5 ans). Dans le cas d’un filtre à cartouche, nettoyez cette
dernière ou achetez-en une nouvelle;

1.7
Vérifiez le manomètre : s’il n’indique pas « 0 », changez-le. Il est
d’ailleurs conseillé de le changer à tous les ans. Pour en assurer
l’étanchéité, enroulez un peu de ruban téflon sur le filetage du
manomètre avant de l’installer. Faites de même pour les bouchons
des points 5 et 6 si nécessaire;

1.8
Connectez le boyau de l’écumoire (ou de la valve trois voies) au devant de la pompe. Connectez ensuite le boyau
reliant le dessus de la pompe au filtre, puis connectez enfin le boyau reliant la sortie du filtre au retour d’eau de la
piscine. Fixez aussi le boyau de vidange (« waste ») au filtre et déroulez-le jusqu’à la rue. Serrez adéquatement
les collets (ou bagues) qui maintiennent les boyaux en place;

1.9
Remplissez la pompe avec de l’eau;

1.10
Inspectez la piscine afin de détecter les trous dans la toile ou les fissures dans le béton, ainsi que les pièces
d’équipements brisées (ex. : panier, valve trois voies, écumoire) et procédez à la réparation ou achetez les pièces
requises si nécessaire;

1.11
Rebranchez le chauffe-eau.

2. Nettoyer la piscine et les équipements

2.1

Nettoyez les cernes le long des parois à l’aide d’un dégraissant sans phosphate et d’une brosse à plancher ou d’un
chiffon, pendant que le niveau d’eau est bas, et nettoyez aussi les rebords sur le pourtour de la piscine. Au même
moment, installez les lumières sous-marines et les rondelles du retour d’eau (si vous les aviez enlevées);

2.2
Remplissez la piscine, en essayant de créer le moins de remous
possible, jusqu’à ce que le niveau atteigne les 2/3 de l’écumoire.
Pendant le remplissage, nettoyez le revêtement extérieur de la
piscine, de même que la toile d’hivernage (ou le filet) et le ballon
retiré précédemment, laissez-les sécher puis rangez-les. Enfin,
sortez, nettoyez et mettez en place les différents équipements (tête
et tuyau de balayeuse, bouée, panier de l’écumoire, thermomètre,
plongeoir, échelle, etc.), et pourquoi pas aussi l’ensemble de patio;

2.3
Montez les différents éléments de la balayeuse afin de la rendre
prête à l’utilisation (manche télescopique relié à la tête, elle-même
reliée au boyau, qui lui, est relié à la plaque d’aspiration);

2.4
Lorsque le bon niveau aura été atteint, ne coupez pas l’eau : laissez-la couler au-dessus de l’écumoire, puis
passez la balayeuse en suivant les étapes ci-dessous.

2.4.1
Si votre piscine est munie d’un drain de fond, tournez la poignée de la valve trois voies vers le bas pour assurer
une succion maximale de l’écumoire;

2.4.2
Piscine hors-terre : démarrez la pompe (que vous aviez déjà remplie au point 1.9), et attendez que l’eau y
circule normalement. Piscine creusée : faites fonctionner la pompe (que vous aviez déjà remplie au point 1.9)
jusqu’à ce que l’eau disparaisse, remplissez-la à nouveau, faites-la fonctionner, remplissez-la et ainsi de suite,
jusqu’à ce que l’eau y circule normalement (environ cinq ou six remplissages). Si votre pompe fait un bruit
anormal, arrêtez-la et faites-la vérifier par un spécialiste.

2.4.3
Vérifiez l’étanchéité de toutes les connections. Si vous détectez des fuites, arrêtez la pompe et resserrez les
bagues ou remplacez-les, puis repartez la pompe et vérifiez à nouveau;

2.4.4
Arrêtez la pompe, mettez la manette du filtre à la position « waste » ou « drain », puis redémarrez la pompe.
Dans le cas d’un filtre à cartouche, retirez cette dernière, puis ouvrez la valve qui se trouve entre le filtre et la
pompe avant de redémarrer celle-ci (attention : dans les deux cas, assurez-vous que le boyau de vidange est
raccordé et qu’il se rend jusqu’à la rue, tel que décrit au point 1.8!);
2.4.5
Remplissez d’eau le boyau de la balayeuse en plaçant la plaque d’aspiration vis-à-vis du jet de retour d’eau.
Lorsque le boyau sera plein, rendez-vous à l’écumoire tout en maintenant la plaque d’aspiration sous l’eau, et
insérez celle-ci dans l’écumoire (assurez-vous que le panier est en place). Si vous trouvez l’eau trop froide pour
effectuer ce processus, remplissez un gant à vaisselle d’eau chaude et insérez-y votre main : celle-ci restera au
chaud le temps de remplir le boyau et de le déplacer sous l’eau;

2.4.6
Passez lentement la balayeuse (pas le robot), en évitant les remous;

2.4.7
Lorsque vous aurez terminé, éteignez la pompe, remettez la manette du filtre à « filtre », puis débranchez la
balayeuse. Assurez-vous que le niveau d’eau est aux 2/3 de l’écumoire, sinon ajustez-le. Piscine avec drain de
fond : tournez la poignée de la valve trois voies à la position 4. Filtre à cartouche : réinsérez la cartouche et
fermez la valve. Remettez la pompe en marche;

Si vous suivez ces instructions, les saletés seront rejetées sans contaminer le sable du filtre, et le boyau
d’arrosage au-dessus de l’écumoire assurera une succion constante au fur et à mesure que de l’eau est rejetée
à la rue.

3. Traiter l’eau

3.8
Achetez de nouveaux produits chimiques si ceux qui vous restent sont périmés. De plus, il est conseillé de
remplacer les réactifs de la trousse d’analyse de l’eau à chaque année;

3.9
Après quatre à six heures de fonctionnement de la pompe et du filtre, faites un lavage à contre-courant («
backwash ») d’environ 3 à 5 minutes afin de nettoyer le sable du filtre, puis ajustez le niveau d’eau si nécessaire;

3.10
Vérifiez le niveau d’alcalinité de l’eau et ajoutez la quantité de produit nécessaire pour l’ajuster entre 80 et 120
ppm. Laissez l’eau circuler pendant quatre heures puis vérifiez à nouveau. Si le niveau est adéquat, passez à
l’étape suivante;

3.11
Vérifiez le niveau de PH et ajustez-le entre 7,0 et 7,2 au besoin. Laissez l’eau circuler pendant quatre heures puis
vérifiez à nouveau. Il ne s’agit pas du niveau idéal pour la baignade, mais du niveau qui permet un meilleur
rendement du traitement choc;

3.12
Vérifiez le niveau de dureté en calcium et ajustez-le entre 200 et 300 ppm au besoin. Laissez l’eau circuler
pendant quatre heures puis vérifiez à nouveau;

3.13
Si vous avez beaucoup d’algues dans votre eau, versez maintenant la quantité requise d’algicide 40 %. Si vous
n’aviez pas nettoyé les cernes de la piscine, tel que décrit en 2.1, alors versez aussi un produit dégraissant. Dans
un cas comme dans l’autre, attendez 24 heures avant de passer au traitement choc. S’il n’y a pas beaucoup
d’algues et que le cerne est déjà nettoyé, alors passez directement à l’étape suivante sans mettre d’algicide ni de
dégraissant;

3.14
Versez la quantité requise de traitement choc dans un contenant d’eau chaude et agitez le tout jusqu’à dissolution
complète, puis versez en différents endroits dans l’eau de la piscine. Note : à faire de préférence le soir;

3.15
Si vous n’avez pas eu besoin de mettre d’algicide à l’étape 3.6, alors c’est maintenant le moment d’en mettre.
Mais attendez au moins une heure après avoir versé le traitement choc;

3.16
Versez la quantité requise de clarifiant dans l’eau quatre heures ou plus après avoir mis l’algicide;

3.17
Vérifiez le niveau de PH et ajoutez les produits nécessaires à l’obtention d’un niveau entre 7,2 et 7,8 (idéalement
à 7,6). Attendez au moins quatre heures avant de vérifier que le PH est bien au niveau requis, et réajustez-le au
besoin. Il s’agit du niveau idéal pour la baignade;

3.18
Si vous utilisez un stabilisateur (produit qui diminue la consommation de chlore en empêchant les rayons du soleil
de le dissoudre) : diluez, dans un contenant d’eau chaude, la quantité requise à l’obtention d’un niveau de 30
ppm, puis versez le tout dans l’écumoire. Laissez l’eau circuler pendant quatre heures puis vérifiez à nouveau.
Note : cette étape est inutile si vous utilisez du chlore stabilisé;

4. Terminer la mise en route

4.1
24 heures après ce qui précède, passez à nouveau l’aspirateur, mais en mode normal (et non en mode « waste
»);

4.2
Faites un lavage à contre-courant (« backwash ») d’environ 3 minutes puis ajustez le niveau d’eau si nécessaire.
Vérifiez le manomètre : il devrait idéalement indiquer entre 10 et 22 psi lorsque la pompe est en fonction;

4.3
Mettez le chauffe-eau en marche;

4.4
Apportez un échantillon de 250 ml (1 tasse) d’eau chez un spécialiste qui en analysera les propriétés et la
sécurité.

Indications additionnelles

z Fiez-vous toujours aux indications fournies sur les emballages des produits chimiques et entreposez ces
derniers au sec et hors de la portée des enfants;
z Sur le marché vous trouverez des trousses de démarrage contenant tous les produits nécessaires à
l’ouverture (traitement choc, algicide, clarifiant);
z Ne jamais mettre deux produits chimiques dans l’eau en même temps;

z Évitez le contact du chlore avec l’acier afin d’éviter la rouille;

z Ne jamais mettre de l’eau dans le chlore : quelques gouttes suffisent pour créer une explosion;

z Lors des journées chaudes et ensoleillées, la teneur en chlore diminuera plus rapidement et demandera
un suivi assidu;
z Si vous éprouvez de la difficulté à obtenir une eau claire ou si vous êtes incertain face à l’un des
processus décrits ci-hauts, faites appel à un spécialiste.

Des problèmes?
Voici quelques symptômes qui doivent éveiller votre attention si vous les rencontrez :

z Du sable près du jet de retour d’eau : peut-être est-ce dû à une fuite des canalisations souterraines ou à un
bris à l’intérieur du filtre (s’il s’agit d’un filtre à sable). Dans le premier cas, il est préférable de contacter un
professionnel. Dans le deuxième cas, vérifiez ou faites vérifier le filtre.
z Le filtre ne délivre pas assez de pression ou ne filtre pas efficacement : Faites un lavage à contre-courant («
backwash ») immédiatement. Si le problème persiste, peut-être le sable a-t-il besoin d’être remplacé.
z Bulles d’air s’échappant continuellement du jet de retour d’eau : il y a probablement une fuite dans les
boyaux ou les connexions, en particulier ceux reliant l’écumoire à la pompe. Vous pouvez essayer de
détecter le problème vous-même, mais si vous ne trouvez rien ou si les boyaux sont enfouis, appelez un
professionnel.
z Les tuiles ou pavés, sous lesquels sont enfouis les boyaux, s’enfoncent dans la terre à des endroits précis : il
y a peut-être une fuite dans la tuyauterie souterraine. Vous pouvez essayer de détecter le problème vous-
même, mais il est préférable d’appeler un professionnel.
z La pompe surchauffe, ne fonctionne pas à pleine capacité ou fait un bruit inhabituel : apportez la pompe à un
technicien spécialisé pour entretien ou réparation. Peut sera-t-il nécessaire de la remplacer.
z La piscine perd de l’eau : si vous constatez que le niveau d’eau cesse de descendre lorsqu’il arrive sous
l’écumoire, sous le jet de retour d’eau, ou encore directement au-dessus ou en dessous d’une lumière
immergée, il est probable que la perte soit due à une fuite à cet endroit. Vérifiez les joints, les boyaux, ou les
conduits des lumières selon le cas. Cette situation peut nécessiter un remplacement de pièces ou une
réparation professionnelle. Si le niveau d’eau s’arrête à un endroit autre, vérifiez les murs de la piscine à
cette hauteur : il y a probablement une fuite, qui peut être réparée à l’aide d’une trousse conçue à cet effet.
Regardez particulièrement là où l’échelle prend appui sur les murs. Si l’eau ne semble pas vouloir s’arrêter
de descendre, le trou est peut-être au fond de la piscine : remontez alors le niveau d’eau pour éviter
l’affaissement des murs (piscine hors-terre) puis appelez un professionnel. Certaines réparations peuvent
être effectuées par vous-même, mais si vous doutez de votre réparation, ou si vous ne trouvez pas la fuite,
n’hésitez pas à appeler un professionnel.

Voilà, votre piscine est en route pour une nouvelle saison! Si vous prenez soin de vérifier et d’ajuster la
teneur en chlore et le PH à tous les matins, et d’ajouter régulièrement la quantité adéquate d’algicide, votre
eau sera toujours claire et attirante.

Bonne baignade!

Liste des outils

Balayeuse (tête, boyau, manche télescopique et plaque d’aspiration)


Boyau de vidange
Boyau d’arrosage
Brosse à plancher et chiffons
Ramasse-feuilles
Seau
Tournevis

Liste des matériaux

Algicide 40 %
Bisulphate de sodium (PH-)
Carbonate de sodium (PH+) ou bicarbonate de soude
Clarifiant d’eau
Collets ajustables (bagues)
Dégraissant sans phosphate
Nettoyant pour vinyle
Produit ajusteur de dureté
Produit ajusteur d’alcalinité
Ruban téflon
Stabilisateur
Traitement choc
Trousse de départ (contient traitement choc, algicide et clarifiant)
Trousse d’analyse de l’eau

Centres d'intérêt liés