Vous êtes sur la page 1sur 2

Les différentes phases d’une situation d’apprentissage

LA TACHE POSSIBILITES DE
SES DIFFERENTES PHASES COMMENT ? DUREE DIFFERENCIATION
Des élèves Du maître (à objectif constant)

1) Mise en route et appropriation . Répondent à des questions brèves et . Choisit des questions qui font . Travail collectif ou individualisé 5 minutes . Faire appel à sa mémoire seule ;
Rappel des acquis précédents précises. émerger ce qui sera utile pour la
* Toujours partir de ce qui est connu : . Justifient leurs réponses. séquence. . Utiliser :
. Vérifie le degré de maîtrise / - une fiche-outil ;
- c’est rassurant pour l’élève ;
renvoie éventuellement à l’outil - du matériel de manipulation ;
- cela l’amène à mobiliser ses savoirs et adéquat.
compétences, à les réactualiser ;
. Pour certains : reformulation.
* Il est inutile d’aller plus loin si on
fait le constat de lacunes importantes.
Entrée dans la situation proposée
Dans cette phase d'appropriation, il va s'agir
pour les élèves : . Lance la recherche par une ou des
- de comprendre ce qu'on attend d'eux consignes.
- d'appréhender les contraintes (en matériel,
en temps)
- de s’approprier les modalités de travail.

2) Recherche . Il importe que l’élève cherche Pour préparer la mise en commun : . Travail individuel ou de groupe. 10 minutes . Longueur de la situation-problème
* Point d’ancrage : une situation-problème d’abord seul, et se confronte à . Circule et observe ce que chacun . Complexité de la situation
la situation pour disposer d’éléments à fait, la manière dont il procède. . Manipulations / expérimentations avec . Quantité du travail donné
* Pour quel travail ? partager ensuite en groupe . Se note les réactions originales transcription simultanée des résultats. . Tutorat :
une véritable recherche des élèves avec, par . Effectuent la recherche et en préparent la pour pouvoir les exploiter ensuite. - par un camarade
conséquent, le droit au tâtonnement, à l’erreur. restitution sur un support (commun si travail . Situations choisies autant que possible - par l’enseignant
de groupe) dans la réalité pour donner du sens à Aides écrites :
l’apprentissage - guides de recherche
. Utilisent éventuellement du matériel pour - fiches-outils
cette recherche

3) Mise en commun Les travaux réalisés précédemment sont Il joue son rôle d’expert et . Travail collectif, alliant oral et usage du 10 à 15 minutes
* Explicitation et vérification.des collectés pour être présentés, observés, d’intermédiaire : tableau.
différents résultats et des différentes confrontés, discutés et analysés (penser à . il reçoit toutes les solutions
démarches l'organisation de cette phase : qui fait quoi et . il aide à les analyser sans porter . Il est important que les différentes
* Travail sur l’erreur ; comment ?). Le résultat importera tout autant de jugement de valeur (La solutions apportées puissent être La tâche de restitution doit être
* Validation de toutes les solutions que les procédures mises en neutralité absolue et bienveillante comparées (les afficher simultanément) adaptée aux capacités des élèves
en cohérence avec le but fixé ; œuvre pour y arriver. est importante à cet instant, en (présentation du travail réalisé et
* Valorisation de ce qui apporte un particulier à l’égard des solutions explicitation de la démarche)
plus (ex. gain de temps…) Il est opportun de garder une trace (même erronées)
éphémère) des remarques qui sont faites. . il aide à la validation ou à
l’invalidation par la classe
La mise en commun peut se faire sur un
temps différé, pour permettre à l'enseignant
de l'organiser en fonction des propositions
des élèves.
À partir des constats faits lors de la synthèse, Reformule le cas échéant et veille à Compte-rendu oral avec transcription au 5 minutes
4) Synthèse / structuration / il va s'agir de mettre les mêmes mots sur ce la clarté et à la correction de ce qui tableau ou sur une affiche. (La trace
institutionnalisation que l'on a trouvé. sera la trace écrite. écrite individuelle sera retranscrite par
Redire clairement ce qu’il faut retenir, les élèves à la fin de la séquence).
formuler la règle ou la procédure. Ce travail peut se faire en ayant recours à Si un apport didactique est
Valider la règle ou la procédure avec quelques l'écrit comme outil de la pensée. nécessaire, c'est à ce moment qu'il
exemples. est fait par l'enseignant.

5) Application . Réalise la tâche demandée. . Donne des consignes pour la . Travail individuel, écrit de préférence 10 minutes
Application directe de ce qui a été fait. . Peut solliciter une aide réalisation de la tâche. sur ardoise, pour un contrôle immédiat
Exercices courts individuels, oraux ou écrits, . Vérifie la faisabilité. en direction de tous les élèves.
avec correction collective immédiate. . Aide à réfléchir.

En différé :

6) Entraînement avec correction Chaque élève répond par écrit. . Propose des situations identiques à Les différents modes d’activité sont Plusieurs séances . Longueur de la tâche
(d’exercices ciblés en fonction des erreurs) celles exploitées lors des différents possibles en alternance : de 30 minutes en . Complexité de cette tâche
Utilisation de ce qui a été appris Pendant la correction, l’élève explique sa apprentissages . individuel / groupe / collectif ; oral / cycle 2 (restitution ou transposition)
Reformulations fréquentes (de la règle / des méthode lorsqu’il est invité à présenter son écrit à 45 minutes en . Tutorat par des camarades
procédures…) résultat. Contrôle : cycle 3 (temps de (travail en binôme ou par
. l’assimilation de l’apprentissage . Rythme de travail de plus en plus correction groupes plus étoffés)
. sa compréhension, au-delà du soutenu. compris) . Outils : . affiches ;
mécanisme. . fiches individuelles ;
Les activités d'entraînement peuvent . matériel de manipulation.
. Propose des élargissements. prendre la forme d'exercices écrits . Temps donné à chacun
individuels, mais aussi d'activités . Accompagnement par l’enseignant
collectives et rituelles. Il peut également . Proposition d’une méthodologie
s'agir de jeux. Ce sont la plupart des plus concrète (matériel / fiches
exercices traditionnels qui permettent l' d’aide…) ou plus abstraite.
«automatisation ».

Les élèves mobilisent la totalité L’enseignant propose des Individuel Si des difficultés sont encore
7) Evaluation des savoirs et des savoirs acquis et les situations de plus en plus Evaluation écrite ou observation en Au maximum 30 mesurables après évaluation, des
savoir-faire combinent pour témoigner du complexes dont la résolution situation avec grille critériée minutes temps de remédiation peuvent être
Dans un contexte proche de celui qui leur niveau de compétence atteint attestera du niveau de la maîtrise de mis en place pour une partie des
a permis de se construire un nouveau dans l’apprentissage considéré. la compétence visée atteint par élèves, en classe ou en APC.
savoir, les élèves vont avoir à réaliser chacun des élèves.
seuls une tâche. Il annonce clairement aux élèves les
compétences évaluées et leur donne
les critères d’évaluation.
Il n’’intervient que très peu pendant
l’évaluation.

L’élève mobilise ses savoirs et savoir-faire L’action du maître se situe dans le


8) Transfert/réinvestissement dans un contexte nouveau, dans des choix des situations proposées. Oral /écrit selon les situations.
Il s'agit de vérifier, dans un temps différé et
situations variées, dans d’autres champs
dans une autre activité, si la notion apprise
disciplinaires.
est réellement acquise.