Vous êtes sur la page 1sur 5

10/10/2017

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

Chapitre 2:

Relations fondamentales des


Turbomachines

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

Relations fondamentales des turbomachines

1. Triangle des vitesses


2. Relation d’Euler
3. Degré de réaction

1
10/10/2017

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

1. Triangle des vitesses

Considérons la composition du mouvement absolu du fluide à travers un rotor,

résultant de la rotation de celui-ci. Le mouvement absolu caractérisé par une

vitesse V est obtenu par la composition du mouvement d’entraînement de

vitesse U et le mouvement relatif (par rapport au rotor) de vitesse W

  
V  U W

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

1. Triangle des vitesses V1: Vitesse absolue du fluide


à l’entrée du rotor
W1: Vitesse relative du fluide
par rapport au rotor à l’entrée
V2 W2 du rotor
U1: Vitesse d’entraînement du
U2 rotor à l’entrée

V1
W1 V2: Vitesse absolue du fluide
à la sortie du rotor
U1
W2: Vitesse relative du fluide
par rapport au rotor à la sortie
du rotor
U2: Vitesse d’entraînement du
rotor à la sortie

2
10/10/2017

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

1. Triangle des vitesses

Vi Wi

Vm,i
i

Ui
Vu,i

i=1 : l’entrée du rotor


i=2: la sortie du rotor
 i : angle d’écoulement

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

2. Relation d’Euler

La relation d’Euler donne l’expression de l’énergie spécifique échangée entre

le rotor d’une turbomachine à fluide incompressible et le fluide. Elle résulte de

l’application du théorème du moment cinétique sur un volume de fluide à

l’intérieur du rotor. Cette énergie est notée eth.

eth  (U 2Vu 2  U1Vu1 ) + : machine réceptrice


- : machine motrice

La hauteur énergétique (en m) , échangée entre le rotor et le fluide, est


donnée par:

Hth=eth/g

3
10/10/2017

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

L’application du premier principe de la thermodynamique pour le système fluide

traversant une turbomachine:


Pc
sortie
Pu + Pc = Qm (h0s - h0e ) Qm
Avec:
entée
h0 = h + v2/2 l’enthalpie d’arrêt
Qm
Pu/Qm = eth= U2Vu2 - U1Vu1
Pu
En absence d’échange calorifique
Pc=0 on aura: En absence d’échange calorifique
h0s- h0e = U2Vu2 - U1Vu1 la quantité I=h0–UVu est constante.
On peut écrire: h2=hs h1=he I est appelée Rothalpie.
Donc: h02 – U2Vu2 = h01 – U1Vu1

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

3. Degré de réaction
Nous avons exprimé l’énergie massique eth en utilisant le premier principe. Cette
énergie est composé de deux parties. La première est dite statique, la deuxième
est dite dynamique.

p02  p01 p2  p1 1
eth  U 2Vu 2  U1Vu1    (V22  V12 )
  2

Énergie Énergie
statique Dynamique

4
10/10/2017

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

3. Degré de réaction
Le degré de réaction est par définition le rapport entre la partie statique et l’énergie
totale: p2  p1

p02  p01
On peut démontrer que:
1 (Vu 2  Vu1 )(Vu 2  Vu1 )
  1
2 U 2Vu 2  U1Vu1
Pour une pompe centrifuge Vu1=0.
Vu 2
  1
2U 2

Le degré de réaction doit être le plus grand possible

Ecole Nationale Supérieure d’Arts et Métiers de Meknès Département Energétique

3. Degré de réaction a
Vu
  1 2
 a 2U 2
V2 W2
2 b
1
V2 W2
U2 b
2 c
U2 V2 W2
0,5
2
U2

1 2 Vu 2 c
U2
La pompe doit être tournée dans le sens
inverse d’inclinaison des aubes pour avoir
un degré de réaction qui est grand