Vous êtes sur la page 1sur 1

H6 JDIP 2012

être lourdes (brûlures) dans ces localisations où la peau est très fine relâchement musculaire, ou au contraire à une hypertonie platys-
et assez pauvre en annexes. male réactionnelle. Des rides transversales accordéon apparaissent,
Enfin pour avoir un petit effet tenseur (notamment au niveau du résultant de la pesanteur et du différentiel de relâchement du
cou), on pourra proposer un traitement par laser infrarouge ou muscle platysmal et de la peau plus distendue que le muscle et
radiofréquence. Ce traitement ne remplace cependant pas un lifting qui se plie perpendiculairement à lui. Les deux muscles platys-
chirurgical lorsque les rides et la ptose sont avérées ! males s’écartent dans la zone médiane et leur bord antérieur se
ramasse et devient visible, formant les cordes platysmales anté-
http://dx.doi.org/10.1016/j.annder.2012.04.012 rieures très inesthétiques. Les cordes platysmales postérieures sont
moins visibles mais peuvent attirer vers le bas la peau relâchée des
FMP-GDEC03-3 bajoues, majorées par la ptose graisseuse.
Le tissu adipeux s’accumule souvent en région sous-mentale, accen-
Cou et décolleté. Anatomie et vieillissement ou tuant l’aspect de double menton chez celles et ceux qui ont déjà
particularités anatomiques un angle cervicomentonnier trop ouvert du fait de la position basse
C. Beylot de l’os hyoïde.
Bordeaux, France
Mots clés : Anatomie ; Vieillissement ; Cou et décolleté http://dx.doi.org/10.1016/j.annder.2012.04.013
Le cou, une région anatomique complexe.— Joignant la tête au
reste du corps, le cou est une véritable autoroute où passent la
moelle épinière, les voies aérodigestives, les vaisseaux, les nerfs,
où siègent des organes importants, comme le larynx, la thyroïde, Plénière thématique du Groupe Laser 9h—10h30
les parathyroïdes. Sa forme générale est définie par les structures
osseuses sous-jacentes et sa statique dépend aussi des nombreux
muscles profonds et superficiels. La position de l’os hyoïde définit PLT-LASER01-1
l’angle cervicomentonnier : s’il est en situation haute, l’angle est Controverse annuelle : appareils de
fermé et le cou est de forme idéale, s’il est en situation basse,
l’angle est ouvert avec tendance au double menton.
radiofréquences : info ou intox ?
N. Roos a , S. Dahan b
En tant que dermatologues, nous nous intéresserons surtout aux a Paris, France
plans superficiels : b Toulouse, France
— la peau du cou est plus fine et fragile sur la face antérieure et
les faces latérales, plus épaisse dans la région de la nuque, où elle Mots clés : Radiofréquences ; Néocollagénèse ; Remodelage
adhère à l’aponévrose ; Si les radiofréquences (RF) envahissent peu à peu les cabinets de
— le tissu sous-cutané sépare la peau du sytème musculo- dermatologie, il est encore difficile des définir précisément leur
aponeurotique superficiel (SMAS). Il est d’abondance variable, mode d’action au niveau tissulaire, et de situer les différentes RF
facilitant le décollement cutané dans toute la zone antérieure et les unes par rapport aux autres. Les études cliniques souffrent sou-
la plus grande partie des faces latérales. L’adhérence est plus forte vent d’un manque de puissance, les évaluations sur simples photos
dans la région sous-parotidienne et à la nuque ; numériques ne sont pas toujours convaincantes, ni suffisantes pour
— le SMAS est en relation avec celui de la face. Il enveloppe toute évaluer les résultats. Enfin, il est encore difficile de situer l’intérêt
la partie antérieure et latérale du cou, transmettant l’action des des RF seules par rapport aux lasers, notamment infrarouges.
muscles à la peau et participe au maintien de la tonicité cuta- La RF, onde électromagnétique, courant, induit en chauffant
née. Dans la région parotidienne, le SMAS est fibreux et adhère par effet thermique sur les fibroblastes une néocollagénèse der-
à la capsule glandulaire. Au-dessous de la mandibule, le SMAS cer- mique objectivée par des biopsies cutanées. Cette néocollagénèse
vical inclue le muscle platysmal, très aplati, qui assure la tonicité entraîne un remodelage dermique profond, une mise en tension
des plans superficiels du cou. Les muscles de la nuque sont épais et cutanée.
puissants, le muscle trapèze représente le plan superficiel. L’intérêt des RF par rapport à nos équipements lasers est
Le V du décolleté prolonge la région du cou sur le plan esthétique l’amélioration naturelle de la tonicité, sur tous types de peaux,
et subit le même vieillissement.— Sous la peau, une mince couche toutes zones, avec éviction sociale minime, en association avec les
de tissu adipeux recouvre les trois faisceaux du grand pectoral laté- autres techniques de dermatologie esthétique. Cette méthode nous
ralement, les clavicules en haut et le sternum au milieu. semble donc indispensable à toute prise en charge globale du visage,
Le vieillissement du cou et du décolleté.— Très variable d’un cou et décolleté ou du corps.
individu à l’autre, il dépend beaucoup des expositions solaires répé- Si de nombreuses études ont objectivé l’efficacité de la RF avec
titives, mais aussi de la tonicité des muscles platysmaux. évaluation clinique, photographique, échographique, d’autres éva-
Chez le nourrisson, le cou est très peu dégagé et le pli est profond, luations biométrologiques notamment sont à proposer à l’avenir.
propice aux intertrigos. Chez l’adolescente, la peau du cou est lisse
et ferme, de coloration uniforme, avec quelquefois chez certaines, http://dx.doi.org/10.1016/j.annder.2012.04.014
ébauche d’un ou deux petits plis transversaux qui s’accentueront
par la suite. Chez la femme, le vieillissement est souvent acti- PLT-LASER01-2
nique, avec aspect d’érythrose interfolliculaire siégeant sur les
faces latérales et la région antérieure du cou, n’épargnant qu’un
Lasers et technologies apparentées fractionnés
C. Noé a , A. Kolbé b , J.-M. Mazer c
losange médian à l’ombre du menton. Cet aspect bigarré se prolonge a Cavaillon, France
au décolleté, avec davantage de lentigos solaires et de kératoses b Saint-Pierre, France
actiniques, qui peuvent se cancériser. Ce mélange de rouge, de c Paris, France
brun et de blanc définit l’aspect poïkilodermique. À la nuque, les
expositions solaires excessives, chez les marins, les cultivateurs, Mots clés : Lasers fractionnés ; Radiofréquence fractionnée
mais aussi les fanatiques du bronzage, sont responsables de rides Les traitements fractionnés sont de plus en plus utilisés, notamment
profondes entrecroisées sur un fond élastosique. C’est la nuque dans la prise en charge du vieillissement cutané et des cicatrices.
losangique ou rhomboïdale. Le fractionnement repose sur le ciblage de « microzones » réparties
Parfois, la peau se relâche au niveau du cou, sans qu’il y régulièrement sur la surface cutanée et séparées par des espaces
ait d’altérations actiniques importantes et cela est dû à un de peau non traitée (Fig. 1) permettant une « récupération »