Vous êtes sur la page 1sur 79

SUPPORT TECHNIQUE

Revit en mode
analytique
Copyright© 2017 GRAITEC France

Toute reproduction personnelle, professionnelle ou commerciale de tout ou partie de cette


documentation sous toute forme ou média et par quelque procédé que ce soit est formellement
interdite.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 2/ 79


Table des matières
Le modèle analytique dans REVIT ........................................................................................... 5
Paramètres de structure ........................................................................................................ 5
Paramètres du modèle analytique ...................................................................................... 5
Paramètres des conditions d’appuis ................................................................................. 12
Paramètres des représentations symboliques .................................................................... 12
Cas de charges................................................................................................................ 15
Combinaisons de charges ................................................................................................ 17
Le comportement du modèle analytique Revit. .................................................................... 17
La création du modèle analytique. ................................................................................... 17
Le réglage des murs analytiques ...................................................................................... 18
Paramétrer l’affichage du modèle analytique .................................................................... 20
Les accrochages analytiques ............................................................................................ 21
Voile reposant sur un système poteau poutre .................................................................... 21
Voile reposant sur un voile .............................................................................................. 23
La gestion des ouvertures ................................................................................................ 24
Les liens analytiques manuels ......................................................................................... 25
La gestion des linteaux ................................................................................................... 25
La gestion des éléments courbes ...................................................................................... 26
La gestion des éléments inclinés ...................................................................................... 27
La numérotation ............................................................................................................ 27
La projecttion du modèle analytique................................................................................ 27
L’option béton précoulé .................................................................................................. 27
Le Plugin BIM Connect pour l’export du modèle analytique vers Advance Design et Arche...... 28
Paramètres globaux ............................................................................................................ 28
Exportation .................................................................................................................... 29
Importation .................................................................................................................... 29
Synchronisation ............................................................................................................. 30
Le plugin Autodesk Structural Toolkit pour l’export du modèle analytique vers Robot Structural
Analysis ................................................................................................................................ 32
Option d’intégration ........................................................................................................... 32
Type d’intégration.............................................................................................................. 32
Synchronisation ................................................................................................................. 33
Ferraillage conception ........................................................................................................ 34
Les outils de correction du modèle de calcul dans Advance Design .......................................... 35
La fonction « détection anomalie » ...................................................................................... 35
La fonction Relimitation Auto et extension ......................................................................... 37

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 3/ 79


La projection sur plan ........................................................................................................ 37
La fonction étirer au nœud ................................................................................................. 38
La fonction Magnétisme sur les points ................................................................................ 39
La fonction supprimer ouvertures ....................................................................................... 40
La fonction créer ouvertures ............................................................................................... 40
La fonction créer linteau..................................................................................................... 40
Les outils de correction du modèle de calcul dans Arche Ossature ........................................... 41
La commande magnétiser sur les files ................................................................................. 41
La commande couper dalles ............................................................................................... 42
La commande ajuster porteur ............................................................................................. 43
La commande ajuster poutres ............................................................................................. 43
La commande ajuster dalles................................................................................................ 44
La commande ajuster fondations ........................................................................................ 44
La commande Relimiter ..................................................................................................... 45
La commande étirer ........................................................................................................... 45
La commande aligner......................................................................................................... 47
La fonction supprimer ouvertures ....................................................................................... 47
La fonction Créer linteau.................................................................................................... 48
La fonction renuméroter..................................................................................................... 48
Gestion des continuités dans Arche..................................................................................... 48
Définition de la tolérance CAO .......................................................................................... 49
Gestion des intersections .................................................................................................... 49
Les astuces pour un export réussis .......................................................................................... 51
Les réglages principaux sous Revit ...................................................................................... 51
Les vérifications principales du modèle de calcul sur Advance Design .................................. 51
Les ajustements nécessaires du modèle de calcul sous Arche Ossature .................................. 54
Les vérifications du modèle de calcul dans RSA .................................................................. 59
Le nouveau workflow Revit – Arche – Revit ........................................................................... 60
Exercices ............................................................................................................................... 65
Exercice 1 : correction d’un modèle sus Advance Design ..................................................... 65
Exercice 2 : correction d’un modèle sous Arche Ossature ..................................................... 65
Exercice 3 : creation d’un modèle sous Revit et export vers Advance design et Arche ............ 65

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 4/ 79


Le modèle analytique dans REVIT
Paramètres de structure
Paramètres du modèle analytique
 Vérifications automatiques

Par défaut, les vérifications automatiques sont décochées pour éviter les messages d’avertissement
continues lors de la saisie des éléments. Vous pouvez donc effectuer une vérification de la
cohérence ou des conditions d’appuis manuellement. Ces vérifications seront semi automatiques
car elles vérifient l’ensemble de la structure lorsque l’utilisateur le demande. Arche Ossature
fonctionne également ainsi.

 Tolérances

Distance d’appui : La tolérance de distance d’appui est utilisée lors de la vérification des
conditions d’appuis. Réglons ce paramètre sur 0.2 m. Prenons une poutre appuyée sur un poteau
et décalons le modèle analytique de la poutre pour que ce dernier ne repose pas sur le poteau :

En cliquant sur « conditions d’appuis », une erreur est détectée sur la poutre car cette dernière ne
repose pas sur le poteau.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 5/ 79


Nous pouvons maintenant rapprocher le modèle analytique de la poutre du modèle analytique du
poteau afin d’obtenir une distance inférieure à 0.2 m :

La poutre n’est toujours pas connectée au poteau mais aucune erreur n’est détectée car nous
sommes inférieurs à la tolérance.
Distance entre les modèles analytiques et physique : Elle est utilisée pour vérifier la cohérence
entre les modèles analytique et physique et notamment avec les fonctions « connectivité des
modèles analytiques » et « modèle analytique en dehors du modèle physique ».
Détection automatique analytique horizontale : Cette tolérance permet la connexion horizontale
des éléments analytiques proches.
Preonons l’exemple d’ un système poteau-poutre. La distance entre le poteau analytique et la
poutre analytique est de 0.34 m.

La méthode d’alignement du début et de la fin de la poutre est bien sur « détection automatique ».

Aucune connexion analytique sera réalisée entre ces deux éléments structurels. Si nous laissons
maintenant un espacement de 0.3m entre le poteau analytique et la poutre analytique, une
connexion analytique sera directement réalisée.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 6/ 79


NB : Vous obtiendrez probablement un message d’erreur lors de la vérification de la cohérence
car le logiciel vient créer une connexion analytique alors qu’il n’existe pas de connexion
physique.
Détection automatique analytique verticale : Cette tolérance permet la connexion verticale des
éléments analytiques.
Prenons encore une fois l’exemple d’un système poteau poutre mais en élévation.

Nous avons décalé volontairement le poteau de 40 cm par rapport au niveau sup. Les modèles
analytiques ne sont pas connectés.
Comme deuxième test, décalons le poteau mais de 30 cm seulement.

Les deux modèles analytiques sont bien connectés.


Détection automatique de liaison analytique : Cette détection automatique créera des liaisons
rigides.
Prenons encore une fois l’exemple d’un système poteau-poutre avec une poutre décalée par
rapport à l’axe du poteau.

Si la distance poutre-poteau est inférieure à 0.3m, une liaison analytique sera automatiqement
créée :

Cette liaison analytique répond donc au critère global de 0.3m mais se règle également
localement sur les éléments. Pour un poteau analytique, vous pouvez activer ou non la liaison
analytique :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 7/ 79


Vous pouvez aussi modifier les propriétés de liaison analytique des poutres :

L’aide en ligne de Revit résume parfaitement le comportement de cette liaison rigide en fonction
des paramétrages locaux effectués sur les poutres et poteaux dans Revit.

 Vérifications des conditions d’appuis


Références circulaires : La vérification des références circulaires détecte les réseaux tournants
dans votre modèle.Un réseau tournant présente la configuration suivante :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 8/ 79


Aucune poutre ne peut être considérée comme prioritaire, elles reposent les unes sur les autres.

 Vérification de la cohérence entre les modèles analytiques et physiques


Connectivité des modèles analytiques : La vérification de la connectivité des modèles analytiques
est effectuée selon la tolérance « distance entre les modèles analytiques et physiques ».
Prenons l’exemple d’une simple poutre :

Vous obtiendrez l’erreur suivante :

Comme indiqué ci-dessus, cette vérification est liée à une tolérance. Si nous décalons légèrement
la poutre (0.09 m) l’avertissement ne sera pas généré car nous avons un décalage de 0.09 < 0.3 m
entre le poteau et la poutre.

Modèle analytique ajusté à partir de l’emplacement par défaut : modification du modèle


analytique.
Vérification du chevauchement des poutres et sols analytiques : Revit vérifie si la poutre
analytique et le sol analytique sont au même niveau. Autrement dit, la poutre porte-elle
correctement le sol ?
Ci-dessous le message d’avertissement généré :

Instabilité selon les conditions de relâchement : Indique si les relâchements engendre une
instabilité. Par exemple, une poutre articulée reposant sur un appui de type « rotule ».

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 9/ 79


Vous pouvez gérer les degrés de relaxations des éléments dans Revit. Vous avez accès aux 6
degrés de liberté dans la fiche du filaire :

Outre les relâchements dans les filaires, les conditions d’appuis des éléments peuvent être
précisées. Ci-dessous le message d’avertissement générée par le logiciel :

Modèle analytique en dehors du modèle physique : Les outils de détection automatique


modifient le modèle analytique. Ce dernier peut se trouver en dehors du modèle physique. Cette
détection vous en informe.
Cette vérification est aussi basée sur la tolérance de distance entre les modèles analytique et
physique.

Ci-dessous le message d’avertissement obtenu lors de cette vérification :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 10/ 79


Caractéristiques matérielles de structures valides :

Chaque matériau doit posséder des caractéristiques mécaniques, ces dernières étant
paramétrables dans la fenêtre de propriétés des matériaux, onglet « Physique » :

Est-ce frein pour l’export de cette maquette vers Advance Design, Arche Ossature ou RSA ?
Non pas vraiment. Lors de l’import, nous faisons un mappage des matériaux et nous réaffactons
les matériaux directement dans le logiciel de calcul. Cette manipulation est très rapide. Il ne
semble donc pas vraiment nécessaire de remplir les caractéristiques physiques des matériaux dans
REVIT. Evidemmentn cela est contestable si de nombreux matériaux sont utilisés dans un même
modèle.

 Visibilité du modèle analytique


Par défaut, Revit différencie les extrémités des modèles analytiques linaires.

Le segment de départ (la première extrémité du fialire) est représenté en vert et le segment de fin
en rouge. Ces couleurs peuvent être modifées dans la fenêtre remplacements visibilité/graphisme.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 11/ 79


Paramètres des conditions d’appuis
Dans cette fenêtre, vous pouvez charger la famille de symbole pour chaque type d’appui.

Ci-dessous les symboles des conditions d’appuis (articulé, encastré, appui simple ou utilisateur) :

Paramètres des représentations symboliques


Vous pouvez obtenir une représentation symbolique des éléments en choisissant un niveau de
détail faible :

Cette représentation symbolique sera plutôt utilisée pour les charpentes.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 12/ 79


Interdistance symbolique : Ces valeurs de distance par défaut ont une influence sur les vues en
plan et en élévation (coupe éventuellement).
Contreventement (distance 2.5mm valeur par défaut) :

Contreventement (distance 10mm) :

Poteau (distance 2.5 mm valeur par défaut) :

Poteau (distance 10mm) :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 13/ 79


Poutre (distance 2.5mm valeur par défaut) :

Poutre (distance 10 mm) :

Afficher le contreventement au-dessus :


Cette fonction permet d’afficher les contreventements se situant au dessus du niveau considéré.
(contreventement double croix dans une charpente).
Afficher le contreventement au-dessous :
Cette fonction permet d’afficher les contreventements se situant au dessous du niveau considéré.
(contreventement double croix dans une charpente). En optant pour une représentation
symbolique en angle, nous avons ce type de dessin :

Symbole de contreventement entre poutres :


Ce symbole par défaut peut être édité et modifié via l’éditeur de famille. La représentation par
défaut est la suivante :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 14/ 79


Symbole de connexion :

Les symboles de connexion Moment du cadre et Moment de console sont les suivants :

Encore une fois, ces symboles peuvent être modifées via l’édteur de famille.

Cas de charges
Cet onglet vous permet d’ajouter des cas de charges et/ou de supprimer des charges spécifiques
dans Revit. Pour un export/import des charges des logiciels Arche, Advance design et Robot vers
Revit, nous vous conseillons d’utiliser les notations anglophones.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 15/ 79


Renommez la nature de type « exploitation » en « Live » et la charge permanente en type
« Dead ».

Les charges seront ensuite ajoutées sur les différents éléments du modèle (principalement les
dalles) afin d’y être exportées vers les logiciels de calcul. Inclure ces charges représente un réel
intérêt tant leur intensité diffère au sein d’une même dalle.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 16/ 79


Trois types de charges vous sont proposées :
- La charge concentrée
- La charge linéique
- La charge surfacique
Ces charges peuvent être hébergées par des éléments (poteaux/poutres/dalles). Cette philosophie
est également présente dans Arche et Robot mais moins utilisée dans Advance. En effet, une
charge linéaire sur une quelconque barre restera indépendante dans un modèle Advance. Si vous
modifiez la longueur de la barre, la charge ne suivra pas.
Lors de la saisie de la charge, n’oubliez pas d’y indiquer le cas de charge et l’intensité :

Combinaisons de charges
La gestion des combinaisons de charges dans Revit ne semble pas utile car Advance Design et
Robot possèdent des générateurs de combinaisons Eurocodes très évolués. Saisir les
combinaisons manuellement serait une perte de temps.

Le comportement du modèle analytique Revit.


La création du modèle analytique.
Les différents points à retenir sont les suivants :

 Le modèle analytique peut être désactivé sur les éléments. Nous le désactiverons sur les
cloisons par exemple. Pour cela, vous pouvez tout simplement décocher « Activer le
modèle analytique » dans les propriétés de l’élement.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 17/ 79


 Certains éléments ne possèdent pas de modèle analytique. Un poteau architectural n’a
pas de propriétés analytiques. Même conclusion pour un composant in situ quand bien
même il s’agirait d’un composant de type « mur ».

Cela peut être considéré comme une limite intrasèque du logiciel.

Le réglage des murs analytiques


Les murs analytiques acceptent différents réglages analytiques par rapport à différents type
d’éléments. Sur ce dernier point, Revit a évolué ces dernières années car ce réglage spécifique
au mur n’était possible que par rapport à un mur adjacent. On pouvait donc modifier la
géométrie du mur seulement par rapport à un autre mur.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 18/ 79


Pour effectuer cette manipulation, appelez la fonction réglage analytique (AA) puis Mur
réglage :

 Réglage du mur par rapport à un autre mur :

 Réglage du mur par rappot à un poteau :

L’extrémité du mur est confondue avec l’extrémité du voile. Cette configuration est souvent
utilisée dans Arche Ossature afin de descendre les efforts au droit d’une semelle ponctuelle.

 Réglage du mur par rapport au nœud d’une dalle :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 19/ 79


Paramétrer l’affichage du modèle analytique
 Affichage des nœuds analytiques

Ces nœuds analytiques ne sont pas représentés par défaut. Les activer vous permettra de déplacer
plus facilement le modèle analytique.

 Afficher les axes locaux sur les éléments.


Ces axes locaux sont très utiles pour gérer les relaxations sur les éléments.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 20/ 79


L’origine du filaire ci-dessus est l’extrémité la plus proche de l’axe local de l’élément.

 Afficher les charges

Les accrochages analytiques


Chaque nœud analytique contient de nombreusues fonctions d’accrochage :

Chaque symbole possède sa propre utilité. Par exemple, le trait rouge vertical permet d’étirer ou
de raccourcir l’élément.

Voile reposant sur un système poteau poutre


Lorsque vous déplacez un élément, son axe analytique suit sauf si vous avez projeté les éléments
selon un quadrillage ou un plan de référence quelconque.
Construisons un voile reposant sur un système poteau-poutre mais décaler par rapport à l’axe
neutre de la poutre :

Par défaut, Revit aligne parfaitement ces 3 entités en prenant comme base le mur.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 21/ 79


Si nous modifions le modèle analytique du poteau pour que ce dernier passe en son centre, le
mur analytique ne suit pas, il est donc dans le vide.

Pour que ce denier repose sur le modèle analytique de la poutre et du poteau, vous devez créer un
quadrillage et projeter ce mur analytique contre ce quadrillage :

Projection du mur analytique sur le quadrillage 2 :

Le mur repose de nouveau sur la poutre.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 22/ 79


Voile reposant sur un voile
L’alignement des voiles est bien géré par Revit grâce à la tolérance de détection automatique
analytique horizontale. Le concept de base étant d’autoriser l’alignement de deux voiles
d’épaisseur différente.

Par défaut, le voile supérieur s’aligne au voile inférieure. Cet alignement sera possible si et
seulement si nous sommes à l’intérieur de la tolérance indiquée dans l’onglet « détection
automatique analytique horizontale ».
Vous pouvez aussi aligner le voile inférieur sur le voile supérieur en projetant le modèle
analytique du mur supérieur en son centre :

Si l’épaisseur du voile inférieur est très importante, l’alignement des voiles n’est plus satisfait.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 23/ 79


Un autre sujet apparaît au niveau des joints de dilatation. Deux voiles bien distincts séparés par
un joint auront un modèle analytique commun s’ils sont très rapprochés (inférieur à la tolérance).

Vous pouvez éviter cette situation en utilisant une tolérance de détection automatique analytique
horizontale très faible. Vous pouvez aussi créer des quadrillages sur chaque file de voile et
projeter ces voiles analytiques contre ces quadrillages.

La gestion des ouvertures


Revit vous donne la possibilité de désactiver les ouvertures dans un voile afin de ne pas les
prendre en compte dans le calcul. Pour cela, utiliser le réglage analytique et désactiver l’ouverture
en question :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 24/ 79


Les liens analytiques manuels
Vous pouvez forcer la connexion des éléments grâce à l’utilisation du lien analytique infiniment
rigide.

Nous vous déconseillons l’utilisation de cette fonction car le lien analytique n’est pas reconnu par
Arche ou Advance Design. De plus, ces éléments peuvent perturber le maillage des éléments dans
un modèle de calcul.

La gestion des linteaux


Nombreux sont les utilisateurs ayant recours aux familles spécifiques qui permettent de traiter
une ouverture avec linteau intégré. Ces familles très efficaces au niveau de l’annotation (En effet,
il est possible de récupérer les carcatéristiques du linteau et de la fenêtre dans une même étiquette)
peuvent s’avérer très contraignantes pour l’exploitation du modèle analytique. Ci-dessous une
famille de fenêtre avec linteau intégré :

Le modèle analytique du voile devient inexploitable :

Par contre, il sera toujours possible de désactiver l’ouverture avant de l’exporter vers un logiciel
de calcul.

Quid du linteau ?
Le linteau étant imbriqué dans une famille fenêtre, il perd son modèle analytique. Il faudrait donc
créer une famille linteau avec « fenêtre imbriquée », le linteau conserverait ainsi son modèle
analytique.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 25/ 79


La gestion des éléments courbes
Pour un système de poutres, vous pouvez activer la fonction « courbe approximative » associée à
la valeur de discrétisation affichée dans Revit.

 Cas 1 : Courbe approximative non cochée

Le modèle analytique suit une courbe parfaite. Cette solution n’est pas à retenir pour le calcul car
peu de logiciels de calcul éléments finis gère les éléments curvilignes.

 Cas 2 : Courbe approximative « cochée »

La poutre courbe est facétisée selon le décalage discrétisé maximal :

 Cas 3 : Utiliser les points en dur.


La discrétisation va respecter la position des poutres perpendiculaires et en faire des points durs.
Quid de l’export vers Advance Design ?
Les éléments courbes sont discrétisés automatiquement à l’import du modèle dans Advance
Design. Régler éventuellement l’angle de discrétisation dans Gestion/Application :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 26/ 79


La gestion des éléments inclinés
Les poteaux ou voiles peuvent être inclinés facilement dans Revit et seront inclinés dans Advance
Design par l’intermédiaire de la fonction « excentrement ».

La numérotation
La numérotation des poutres dans Arche est primordial pour assurer une descente de charges
correcte. Cependant, le numéro d’un élément ne représente pas un paramètre déterminant pour
l’export vers les logiciels de calcul car chaque élément possède un identifiant .gtcx indépdendant.

La projection du modèle analytique


Si vous projetez le modèle analytique d’un élément sur un quadrillage ou un plan de référence
quelconque, le modèle analytique restera figé sur le plan de projection lors du déplacement de
l’élément de coffrage.

L’option béton précoulé


Certaines familles REVIT hébergent l’option « matériau pour le comportement du modèle ».
L’utilisateur peut donner le comportement qu’il souhaite (Béton, Acier, Béton précoulé, Bois et
Autre). Ce paramètre aura une influence sur le comportement des jonctions des éléments.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 27/ 79


Par exemple, une poutre de type « béton précoulé » a été saisi dans le voile. Une fois cette poutre
attachée au voile, le volume de béton du voile est automatiquement déduit. Le volume de béton
du voile est correcte. Vous n’obtiendrez pas ce comportement ave une famille de poutre classique
de type « béton ». Cette option pourra vous être utile lors de la création d’une famille de linteau
par exemple.

Le Plugin BIM Connect pour l’export du modèle analytique vers


Advance Design et Arche
Ce plugin permet l’export, l’import ou la synchronisation de la maquette Revit avec les logiciels
Graitec Arche et Advance Design. Vous pouvez télécharger ce plugin sur le site de Graitec ou
directement via l’application store d’Autodesk. Autre point, ce plugin BIM Connect est
directement intégré au Powerpack Graitec.

Paramètres globaux

 Mise à jour des sections mappées à l’importation


Cette fonction vous permettra de remplir la table de mappage. Si une section n’est pas déclarée
dans cette table, cette dernière sera créée automatiquement.

 Exportation/Importation des charges


L’utilisateur peut ne pas saisir les charges dans Revit. Il pourra donc les saisir dans Arche ou
Advance Design et les importer dans Revit.

 Utiliser le mappage des matériaux

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 28/ 79


Vous pouvez mapper les différents matériaux utilisés dans votre projet Revit pour que ces
derniers aient leur corolaire dans Advance Design ou Arche. Attention, par défaut, cette option
n’est pas cochée.

Exportation
 Exporter uniquement les éléments avec modèle analytique
Cette option paraît indispensable. Il suffira de désactiver le modèle analytique sur les éléments
que nous ne voulons pas exporter. Pour cela, cliquer sur l’élément analytique et cliquer sur
« désactiver le modèle analytique ».

Importation
 Importer les plaques de base du poteau
Concerne l’import d’un modèle Autodesk Advance Steel (logiciel de dessin en serrurerie et
charpente métallique).

 Importer uniquement les éléments structurels


Concerne aussi l’import d’un modèle Autodesk Advance Steel.

 Désactiver les jonctions de poutres à l’import.


Concerne aussi l’import d’un modèle Autodesk Advance Steel.

 Mappage des sections

Les utilisateurs Revit ont leur propre famille de poutres et poteaux. Ces familles possèdent des
paramètres nommés bpou pour désigner la largeur de la poutre ou bpot comme largeur du
poteau. Pour que ces familles et leurs paramètres soient reconnus par Advance Design et Arche,
il faut indiquer à quel paramètre correspond la largeur ou la hauteur par exemple.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 29/ 79


Synchronisation
 Importer des résultats MEF pour les cas de charges
Cette option vous permettra d’importer les diagrammes d’efforts dans Revit. Vous pourrez
ensuite lire ces efforts avec les fonctions du Plugin « Autodesk Structural Toolkit ».

Sachez également que ces efforts peuvent être lus par les nouveaux outils de ferraillage Graitec
intégrés dans Revit. Vous pourrez ainsi facilement ferrailler un poteau à partir des efforts calculés
dans Advance Design ou Arche.

 Distance minimum entre les points


Lors de la synchronisation, le BIM Connect peut détecter la position des éléments et indiquer
rapidement si des éléments ont été déplacés dans le modèle de calcul. Par exemple, venons créer
un simple poteau dans REVIT au point de base (0 ;0 ;0).

Exportons ce poteau dans Advance Design et déplacer le de 0.5m. Ensuite, nous synchronisons le
modèle de calcul avec la maquette Revit :
Le BIM Connect vient détecter un changement de coordonnées et vous l’informe via l’onglet
géométrie. Vous pouvez double-cliquer sur cet onglet pour connaître les coordonnées dans
Advance et celles dans REVIT avant d’accepter la modification.

Attention, lorsque vous changez de section, la section va s’agrandir par rapport à l’axe de saisie
de l’élément : nu-fini intérieur, nu fini extérieur etc..

 Cas paratique : utilisation du BIM Connect pour synchroniser la section d’une poutre
Dans le cadre du BIM, cette fonction de synchronisation est capitale. Très souvent, les éditeurs
ont privilégié les notions d’import/export. Avec cet outil, nous pouvons étudier les différences

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 30/ 79


entre deux modèles et accepter les modifications voulues. Prenons l’exemple d’une poutre
modélisée dans REVIT en 18x20ht.

Après la descente de charges sous Arche Ossature, il s’avère que la dimension de cette poutre
passe en 18x50ht.

Utiliser l’outil synchronisation et lisez le fichier .gtcx créé dans Arche Ossature :

La synchronisation détecte une modification de section. Il faut l’accepter et ensuite l’appliquer


dans Revit :

La section est ainsi modifiée. Si le type 18x50ht n’existe pas dans le modèle Revit, il est
automatiquement créé.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 31/ 79


Le plugin Autodesk Structural Toolkit pour l’export du modèle
analytique vers Robot Structural Analysis

Option d’intégration
 Envoyer le modèle
Permet l’export du modèle vers Robot Structural Analysis.

 Mettre à jour le modèle


Votre modèle est déjà exporté sous Robot Structural Analysis et vous voulez simplement le
mettre à jour pour répercuter les éventuelles modifications géométriques effectués par le projeteur
Revit.

 Mettre à jour le modèle et les résultats

Type d’intégration
 Intégration directe
Les modifications sont effectués simultanément.

 Envoyer au fichier intermédiaire (erreur de traduction « au format intermédiaire »).


L’intégration n’est plus directe mais vous passez par un format d’échange BIM, ici le .smxx.

 Options d’envoi
Vous pouvez notamment travailler sur l’ensemble de la structure ou seulement sur des éléments
spécifiques.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 32/ 79


Synchronisation
Si certaines sections de poutres ou poteaux sont modifiées dans Robot Structural Analysis, vous
pouvez les intégrer dans Revit. Par exemple, venons modifier la section d’une poutre dans
Robot :

Intégrer cette modification au modèle Revit :

Cocher « mettre à jour le modèle » :

La modification a été répercutée dans Revit :

 Importer les résultats de calcul Robot dans Revit


Les fonctions Gestionnaire de résultats et Explorateur de résultats vous permettent d’afficher les
diagrammes d’efforts sous Revit.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 33/ 79


Ci-dessous les diagrammes d’efforts normaux dans les poteaux :

 Importer le ferraillage théorique dans Revit


Vous pouvez également importer les diagrammes d’aciers théoriques calculés par l’expert métier
Robot. Attention, le ferraillage réel de l’élément n’est pas importé mais seulement le théorique :

Ferraillage conception
Le Structural Toolkit vous propose également un onglet ferraillage. Cet onglet vous donne accès
au ferraillage réel de l’élément.

Vous pouvez sélectionner un élément et demander le calcul du ferraillage réel de l’élément dans
Robot Structural Analysis. Pour cela, cliquer sur l’élément en question et appeler l’outil
ferraillage conception.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 34/ 79


Lancer le calcul du ferraillage.

Ensuite, importer ce ferraillage « réel » directement dans Revit :

Les outils de correction du modèle de calcul dans Advance Design


Pour obtenir un modèle de calcul correcte, il faudra recaler le modèle analytique Revit en son
sein ou tout simplement utiliser les outils de relimitation présents dans le logiciel de calcul.

La fonction « détection anomalie »


Cette fonction doit être utilisée afin de détecter les problèmes de connexion entre les filaires.
En utilisant cette fonction, Advance Design va détecter tous les objets dont l’épure extérieur
coupe un autre élément mais sans que leurs axes soient connectés. Advance Design va pointer les
éléments qui semblent connectés, mais qui ne le sont pas d’un point de vue calculatoire.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 35/ 79


Cette fonction va également pointer les nœuds qui sont anormalement proches l’un de l’autre (la
distance entre ces nœuds est inférieure à la tolérance).

La tolérance pour la détection d’anomalies est à spécifier manuellement dans le menu Options >
Application.

Advance Design affichera une liste d’avertissement dans la console si des anomalies sont
détectées. Il est alors possible de double-cliquer sur l’avertissement afin qu’Advance Design
sélectionne les éléments correspondants dans le modèle 3D.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 36/ 79


La fonction Relimitation Auto et extension
Dans l’exemple suivant, les poutres et les poteaux sont correctement connectés mais les
poteaux sont légèrement trop longs.

Il faut sélectionner les éléments et utiliser la fonction « Relimitation Auto&Extension » pour


avoir des objets parfaitement connectés :

La projection sur plan


L’utilisateur active la fonction « Projection sur plan »,
Une sélection des éléments à projeter doit être faite puis validée par Entrée,

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 37/ 79


On définit un plan en cliquant sur deux poteaux et valide par Entrée,

Les éléments appartiennent maintenant au même plan.

La fonction étirer au nœud

On active la fonction « Etirer au nœud »,


On sélectionne les éléments à étirer et on valide avec Entrée,

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 38/ 79


On sélectionne ensuite le nœud de référence et on valide avec Entrée,

Les éléments sont maintenant correctement connectés :

La fonction magnétisme sur les points


Une nouvelle propriété a été ajoutée aux éléments points.
Ce nouveau paramètre rend la fonction « Etirer au nœud » encore plus simple d’utilisation.
L’objectif est d’automatiser cette fonction en plaçant des « points magnétiques » sur la structure
puis à appeler la fonction sur une sélection multiple.

On crée des points avec la propriété magnétisme activée,

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 39/ 79


On sélectionne ensuite le point et les éléments et on active la fonction « Etirer au nœud »,

Advance Design corrige les éléments suivant la tolérance et ignore les autres éléments.

La fonction supprimer ouvertures

Appeler la fonction « supprimer ouvertures » puis venez cliquer sur l’ouverture en question.

La fonction créer ouvertures

Sélectionner votre ligne d’aide. Ensuite appuyer sur créer ouvertures. L’ouverture est
automatiquement générée dans le voile.

La fonction créer linteau


Une fois l’ouverture créée, vous découpez les voiles suivant cette ouverture :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 40/ 79


Vous obtenez 4 surfaciques. Un linteau, une allège et deux trumeaux.

Les outils de correction du modèle de calcul dans Arche Ossature


Il faut obligatoirement utiliser les fonctions CAO d’Arche Ossature pour recaler le modèle. Ces
fonctions sont très efficaces.

La commande magnétiser sur les files


La commande « Magnétiser sur les files » permet d’aligner des poutres et/ou des voiles et/ou des
semelles filantes sur une file de construction dont la propriété magnétisme est active. On accède à
la commande par le menu Modifier / CAO / Magnétiser sur les files ou par le raccourci clavier
Alt + M.
Pour utiliser cette commande, il faut :
Sélectionner un ou plusieurs objets (pas forcément du même type),
Prendre la commande « Magnétiser sur les files »,
Répondre à la question de la boite de dialogue qui s’ouvre.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 41/ 79


Remarque : Seules les extrémités des objets sélectionnés, situées dans le champ magnétique
seront déplacées sur la file de construction.
Utiliser aussi le menu contextuel (clic droit), files sur sélection. Vous pouvez ainsi facilement
créer une file qui suit un élément.

La commande couper dalles


La commande « Couper dalles » permet de découper les dalles en fonction des éléments porteurs
(poutres et voiles). On accède à la commande par le menu Modifier / CAO / Couper dalles ou

par l’icône située dans la barre d’outils Modélisation.


Pour utiliser cette commande, il faut :
Sélectionner une ou plusieurs dalles,
Prendre la commande « Couper dalles ».

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 42/ 79


La commande « ajuster porteur »
La commande « Ajuster porteur » permet d’aligner verticalement un poteau ou un voile
respectivement par rapport à un poteau ou un voile de l’étage inférieur. On accède à la
commande par le menu Modifier / CAO / Ajuster porteur.
Pour utiliser cette commande, il faut :
Sélectionner les poteaux et les voiles que l’on souhaite ajuster,
Prendre la commande « Ajuster porteur »,
Valider la boite de dialogue qui s’ouvre.

Remarque : Cette commande ainsi que toutes les autres commandes ajuster ne fonctionne que si
l’on se trouve à l’intérieur de la tolérance d’ajustement qui se paramètre dans la boite de dialogue
Options – CAO accessible par le menu Options / CAO.

La commande « ajuster poutres »


La commande « Ajuster poutres » permet de connecter les poutres sur les poteaux et sur les
extrémités des voiles. On accède à la commande par le menu Modifier / CAO / Ajuster
poutres.
Pour utiliser cette commande, il faut :
Sélectionner les poutres que l’on souhaite ajuster,
Prendre la commande « Ajuster poutres »,
Valider la boite de dialogue qui s’ouvre.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 43/ 79


La commande « ajuster dalles »
La commande « Ajuster dalles » permet de connecter les dalles aux poutres et aux voiles. On
accède à la commande par le menu Modifier / CAO / Ajuster dalles ou par le raccourci clavier
Alt + J.
Pour utiliser cette commande, il faut :
Sélectionner les dalles que l’on souhaite ajuster,
Prendre la commande « Ajuster dalles »,
Valider la boite de dialogue qui s’ouvre.

La commande « ajuster fondations »


La commande « Ajuster fondations » permet d’ajuster la longueur des fondations filantes à la
longueur des voiles qu’elles portent. On accède à la commande par le menu Modifier / CAO /
Ajuster fondations.
Pour utiliser cette commande, il faut :
Sélectionner les fondations filantes que l’on souhaite ajuster,
Prendre la commande « Ajuster fondations »,
Valider la boite de dialogue qui s’ouvre.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 44/ 79


La commande « Relimiter »
Cette commande est obtenue par le menu Modifier / CAO / Relimiter ou raccourci clavier
« Alt + R ». Elle permet l’allongement ou le raccourcissement d’éléments :
La démarche à suivre est la suivante pour l’allongement d’éléments.
Sélectionner une ou plusieurs entités à relimiter,
Prendre la commande Relimiter  le pointeur de la souris se transforme en une paire de ciseaux

,Cliquer sur l’objet servant de limite à la relimitation qui une fois sélectionné apparaît en
rouge,
Valider par la touche « Entrée ».

La démarche à suivre est la suivante pour le raccourcissement d’éléments.


Sélectionner une ou plusieurs entités à relimiter,
Prendre la commande Relimiter  le pointeur de la souris se transforme en une paire de ciseaux

,
Cliquer sur l’objet servant de limite à la relimitation qui une fois sélectionné apparaît en rouge,
Cliquer le coté (par rapport à la frontière) que l’on souhaite conserver. Une petite croix rouge
matérialise le clic,
Valider par la touche « Entrée »

La commande « étirer »
La commande « Etirer » permet de modifier les points de définition d’un objet. On accède à la

commande par le menu Modifier / CAO / Etirer ou par le raccourci clavier Alt + T :
Pour utiliser cette commande, il faut :
Sélectionner un objet,
Prendre la commande « Etirer »,
Cliquer sur le point de définition que l’on souhaite déplacer (mode d’accrochage extrémité),
Cliquer sur le nouveau point de définition (mode d’accrochage adapté à la situation).
Exemple d’une dalle

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 45/ 79


Remarque : Cette commande ne fonctionne pas avec les entités ligne et file de construction.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 46/ 79


Remarques :
 La touche tabulation permet de modifier la sélection de la frontière (élément qui apparaît en
rouge),
 Un bord de dalle ne peut pas servir de limite,
 Cette commande ne fonctionne pas sur les dalles

La commande « aligner »
La commande « aligner » permet d’aligner des poutres et/ou des voiles et/ou des semelles filantes
par rapport à une entité : voile, poutre, semelle filante, ligne ou file de construction. On accède à
la commande par le menu Modifier / CAO / Aligner ou par le raccourci clavier Alt + L.
Pour utiliser cette commande, il faut :
Sélectionner un ou plusieurs objets (pas forcément du même type),
Prendre la commande « Aligner »,
Sélectionner l’objet servant de base à l’alignement,
Valider le choix et terminer la commande par Entrer.

La fonction « supprimer ouvertures »


Il est possible de supprimer l’ensemble des ouvertures de plusieurs voiles en un seul clic.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 47/ 79


La fonction « créer linteau »

Vous pouvez créer une poutre sur un voile et activer cette fonction. Le voile sous la poutre sera
tout simplement supprimé.

La fonction « renuméroter »
Vous pouvez renuméroter le modèle facilement dans Arche Ossature via la fonction éponyme :

Gestion des continuités dans Arche


Vous pouvez gérer facilement les continuités dans ARCHE en modifiant les numéros des
éléments :

Vous pouvez également utiliser la fonction « associer éléments » qui auparavant existait pour les
dalles seulement.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 48/ 79


Définition de la tolérance CAO
Vous pouvez régler la tolérance CAO dans la fenêtre suivante :

Quelle est l’influence de cette tolérance ?


Ossature intègre une notion de tolérance de saisie paramétrable par l’utilisateur. Lors de
l’interprétation du modèle, il détecte la jonction entre deux éléments si la distance entre les deux
points représentant leur intersection est inférieure à la tolérance. Cette tolérance est paramétrable
dans fenêtre ci-dessus.

Gestion des intersections


Lorsqu'il y a un poteau à l'intersection de deux poutres, il n'y a pas d'hésitation possible, toutes les
poutres sont principales.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 49/ 79


Configuration en "Croix" Configuration en "T" Configuration en
"L"
Lorsqu'il n'y a pas de poteau à l'intersection de deux poutres plusieurs configurations sont
possibles :

 Configuration en "Croix"
Les deux poutres sont "Principales", alors Ossature détectera une erreur lors de la modélisation,
Aucune des deux poutres n'est "Principale", alors Ossature détectera une erreur lors de la
modélisation,
Une poutre est principale, l'autre ne l'est pas, Ossature coupera automatiquement la poutre "Non-
Principale" sur la poutre "Principale" de la façon suivante :

1 .1

2
1 .2

 Configuration en "T"
Les deux poutres sont "Principales", alors Ossature détectera que la poutre n°2 repose sur la
poutre n°1,
Aucune des deux poutres n'est "Principale", alors Ossature détectera que la poutre n°2 repose sur
la poutre n°1,
Une poutre est principale, l'autre ne l'est pas, Ossature coupera automatiquement la poutre "Non-
Principale" sur la poutre "Principale".

 Configuration en "L"
Les deux poutres sont "Principales", alors Ossature fera reposer la poutre avec le numéro le plus
élevé sur celle avec le numéro le plus faible,
Aucune des deux poutres n'est "Principales", alors Ossature fera reposer la poutre avec le numéro
le plus élevé sur celle avec le numéro le plus faible,
Une poutre est principale, l'autre ne l'est pas, Ossature fera reposer la poutre "Non-Principale" sur
la "Principale".

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 50/ 79


Les astuces pour un export réussis
Les réglages principaux sous Revit
Pour réussir cet export, vous devez respecter plusieurs points :

 Le modèle analytique dans Revit


- Désactiver le modèle analytique sur les cloisons
- Gérer les charges et les cas de charges
- Gérer les relaxations des éléments filaires (surtout en charpente)
- Utiliser les quadrillages ou les plans de référence si nécessaires pour recaler le
modèle analytique

 Paramétrer le BIM Connect ou le Structural Toolkit


- Mappage des sections
- Mappage des matériaux

 Les tolérances de détection automatique


Choisissez une tolérance faible (0.001 m par exemple) pour éviter la superposition des voiles au
niveau des joints de dilatation.

 La création du fichier .gtcx ou .smxx pour l’export vers RSA


La maquette Revit est exporté au format .gtcx (fichier créé par le BIM Connect lors de l’import).
Ce format de fichier convient parfaitement, n’utilisez pas les autres formats mais privilégiez le
format Graitec BIM (format .gtcx).

Les vérifications principales du modèle de calcul sur Advance Design


 Importer le fichier .gtcx dans Advance Design

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 51/ 79


 Dans les options d’affichage ALT+X, demander l’affichage des filaires par section et la
légende des couleurs :

Cette option vous permet de détecter rapidement les différentes sections importées dans Advance
Design.

 Les filaires doivent être de type Poutre C pour les poutres et poteaux et barre/tirant ou
buton pour les contreventements.
 Vérifiez les numéros des étages. L’incrément des niveaux doit être logique si l’on veut
obtenir les déplacements relatifs entre étage sous séisme SX ou SY.

 Vérifiez l’intensité des charges et leur unité. Pour cela, demander le symbole « intensité et
unités pour les charges ».

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 52/ 79


 Attention au poids propre
Les charges saisies dans Revit sont importées dans Advance Design mais il faut ajouter le poids
propre au calcul du modèle. Pour cela, ajouter le terme -1 suivant Z dans le cas de charge 1-G.

 Les appuis
Par défaut, Advance considère des appuis encastrés. Vos poteaux sont donc encastrés en pied.
Nous préférons utiliser des appuis de type « articulation » notemment en sismique pour éviter que
le poteau devienne primaire et participe au contreventement de la structure.

 Le maillage des éléments


Il est inutile de mailler finement les poteaux dans un modèle éléments finis béton. Ces derniers
reprennent principalement des efforts verticaux G et Q, le contreventement est assuré par les
voiles. Vous pouvez donc sélectionner l’ensemble des filaires et demander seulement une maille
sur l’intégralité du filaire :

 Choisir le type de charge d’exploitation

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 53/ 79


Avant la génération des combinaisons, veuillez renseigner la catégorie de charge d’exploitation.

 Générer les combinaisons


Vous pouvez désormais générer les combinaisons simplifiées ou les combinaisons détaillées. Si
votre modèle utilise plusieurs catégories de charges d’exploitation, il faut utiliser les combinaisons
détaillées.

 Recaler le modèle
Vous pouvez désormais recaler le modèle via les outils de recalage explicités dans ce document.

Les ajustements nécessaires du modèle de calcul sous Arche Ossature


 Importer le fichier .gtcx

 Gestion des continuités


Les plans de coffrage sont désormais réalisés avec Revit. Chaque travée d’une poutre continue est
saisis indépendemment afin de faciliter le repérage des éléments sur le plan. Vous pouvez forcer
la continuité grâce à la fonction « Associer éléments ».

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 54/ 79


C’est une nouveauté de la version 2017. Auparavant cette fonction existait mais seulement pour
les dalles.

 Gestion des priorités


Les priorités seront gérées dans Arche. De façon générale, vous pouvez modifier la classe de la
poutre. Elle permet de distinguer les poutres primaires des poutres secondaires lorsque celles-ci se
croisent. Vous pouvez aussi modifier leurs numéros. Par défaut, la poutre avec le numéro le plus
faible est porteuse.

 Gestion des dalles


Les dalles ne seront pas forcément découpées en fonction des porteurs dans Revit et leur sens de
portée n’est pas reconnu par Arche Ossature. L’ingénieur doit donc utiliser la fonction découper
dalles. Ensuite il faut régler le sens de portée.

 Gestion des ouvertures


Les utilisateurs Arche privilégient la fonction créer linteau à la création d’ouvertures dans les
voiles :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 55/ 79


La configuration suivante est donc privilégiée :

Elle présente un certain avantage car l’ingénieur peut exploiter les torseurs dans les voiles de
gauche et de droite mais aussi calculer le linteau en l’exportant vers Arche Poutre ou le nouveau
module BIM Designers Poutre. L’allège est alors négligée ou comptabilisé dans le linteau.
Autre point, ces ouvertures peuvent gêner le calcul du modèle Arche :
« Arche Ossature a détecté une ou plusieurs ouvertures alignées avec un bord de voile. Ce cas
ne peut pas être calculé par la méthode traditionnelle… ».
A l’export du modèle Revit dans Arche, vous retrouvez ces ouvertures.

Vous pouvez lancer le calcul du modèle Arche mais vous pouvez rencontrer l’erreur mentionnée
ci-dessus. Nous vous proposons donc deux solutions.
 Solution 1
Vous créez des linteaux au niveau de toutes les ouvertures. Cette opération est possible car Arche
reconnaît l’extrémité de votre ouverture :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 56/ 79


Sélectionner les voiles et supprimer les ouvertures.

Utiliser la fonction créer linteau.

 Solution 2
Nous créons une famille d’ouverture Revit avec un linteau intégré.
Certains utilisateurs Revit utilisent des familles de fenêtre ou portes avec linteau intégré. Ces
familles ne peuvent convenir pour l’exploitation du modèle analytique. En effet, le linteau étant
intégré à la famille fenêtre, il perd son rôle analytique.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 57/ 79


Le modèle analytique du voile devient inexploitable. Il faut donc créer une famille de linteau avec
fenêtre intégrée. Cela peut être une famille poutre à l’intérieur de laquelle nous avons incorporé
une extrusion.

Sélectionner les voiles et utiliser la fonction créer linteau

Avec cette deuxième solution, nous gardons une logique BIM car le linteau créé dans Revit est
présent dans Arche Ossature. Nous pourrons donc éventuellement synchroniser ce linteau dans
Revit. Malgré tout, nous avions seulement un voile dans Revit et nous obtenons 2 éléments dans
Arche :

Pour éviter ce problème, nous pouvons scinder le voile dans Revit avant d’exporter le modèle
vers Arche :

 Gestion des décalages

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 58/ 79


Comme indiqué précédemment, le modèle analytique de Revit sera ajusté manuellement par
l’ingénieur en fonction de ses attentes. Cependant, des erreurs de modélisation peuvent subsister.
Il faut donc corriger ce modèle sous Arche comme indiqué dans ce document.

Les vérifications du modèle de calcul dans RSA


 Importer le fichier .smxx dans RSA
Pour exporter votre modèle Revit vers Robot, privilégiez l’intégration directe mais n’oubliez pas
de définir les options d’envoi.

 Dans les options d’affichage des attributs, demander l’affichage des filaires par section et
la légende des couleurs :

 Vérifier les propriétés des éléments filaires


 Vérifiez l’intensité des charges et leur unité. Pour cela, demander le symbole « intensité et
unités pour les charges ».

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 59/ 79


 Vérifier la prise en compte du poids propre

 Vérifier vos appuis


 Gérer la maillage de votre structure

 Choisir le type de charge d’exploitation

 Générer les combinaisons


 Recaler le modèle de calcul avant le maillage de la structure.
 Synchronisation des modèles Revit et Robot

Le nouveau workflow Revit – Arche – Revit


La liaison Revit/Arche Ossature étant fonctionnelle, nous pouvons maintenant proposer un
nouveau workflow BIM.

 Saisie de la maquette sous Revit

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 60/ 79


 Export du modèle vers Arche Ossature

 Descente de charge « traditionnelle » sous Arche Ossature


 Calcul d’un élément poutre/poteau/semelle dans les BIM Designers à partir des efforts
issus de Arche Ossature.
La plateforme Arche hybride 2017 vous permet d’exporter vos éléments Poutre, Poteau et
Semelle vers les nouveaux modules BIM Designers. Pour cela, choisissez Modules BIM
Designers.

Pour l’export, la manipulation reste inchangée, clic droit + Appel du module de ferraillage.
Calcul d’une poutre (BIM Designer Beam)

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 61/ 79


Calcul d’un poteau (Bim Dseigner Column)

Le nouveau module Bim Designers Column vous propose également des courbes d’interaction
3D :

Calcul d’une semelle (Bim Designer footing)

Le nouveau module Arche Semelle vous propose également la saisie d’un torseur ELU :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 62/ 79


 Utilisation des BIM Designers dans Revit, intégration du ferraillage et génération des
plans
Ferraillage de la poutre dans Revit :
Ces éléments calculés peuvent s’intégrer à REVIT. Pour cela, utiliser le plugin Concrete Building
design.

Sélectionner la poutre calculée et importer le fichier .gtcx de la poutre. Générez ensuite le plan de
ferraillage directement dans Revit :

Les armatures ci-contre sont des objets Revit, elles peuvent être annotées, modifiées et exploiter
comme n’importe quel objet Revit.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 63/ 79


Ferraillage du poteau dans Revit

Ferraillage de la semelle dans Revit

 L’intérêt majeur de ce workflow


Ce workflow est privilégié car il présente les avantages suivants :
- La descente de charge effectué dans Arche Ossature est une descente de
charge traditionnelle. Vous pouvez donc lire les charges linéaires et charges
ponctuelles reportés sur vos éléments principaux.
- Les éléments calculés via les BIM Designers utilisent les charges calculées
dans Arche. Ces charges sont ensuite importées dans Revit lors de l’import de
l’élément dans la maquette numérique.
- L’import du ferraillage 3D dans Revit évitera les retouches manuelles car les
éléments de calcul (poutre, poteau, semelle) sont directement dans leur
environnement 3D. Il n’y a plus la nécessité de reprendre les largeurs d’appuis
etc..

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 64/ 79


Exercices
Exercice 1 : correction d’un modèle sus Advance Design

Exercice 2 : correction d’un modèle sous Arche Ossature

Exercice 3 : creation d’un modèle sous Revit et export vers Advance design et
Arche
 Difficultés rencontrées :
- Sous-sol
- Poteaux imbriqués dans les voiles
- Axe non horizontal ou vertical
- Gestion des poutres continues
- Utilisation de la fonction Mur réglage
- Création des quadrillages
- Gestion des ouvertures et des linteaux

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 65/ 79


- Utilisation du BIM Connect
- Import dans Advance Design et détection des anomalies
- Import dans ARCHE OSSATURE et calcul de la descente de charges

 Construction du modèle
- Créer trois niveaux SS/RDC/R+1 de hauteur 3 mètres

 Importer le plan ssol.dxf au niveau RDC


Lors de l’import, venez cocher « Vue active uniquement » :

Le plan sera ainsi visible seulement dans le vue RDC et il ne viendra pas polluer les autres vues.
Autre point, dans « visibilité/graphisme », raccourci clavier « vv », venez cocher « demi-teinte »
pour ce plan.

Vous pouvez ensuite épurer le plan en utilisant la fonction « requête » :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 66/ 79


Vous pouvez par exemple masquer les cotations et les notes textuelles. Autre solution, les calques
peuvent être désactivés facilement via les paramètres de visibilité.

 Créer les voiles


Pour le voile centrale ci-dessous, il semble judicieux de l’arrêter au nu des poteaux. Nous
viendrons utiliser la fonction « Mur réglage » pour que le modèle analytique du mur coïncide avec
le modèle analytique du poteau. En effet, cette configuration est souvent utilisée dans Arche.
(Poteau à l’extrémité des voiles).

Pour le voile de la façade Nord, veuillez suivre la ligne (qui n’est pas parfaitement horizontale).

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 67/ 79


 Saisie des poutres
Vous pouvez utiliser la famille « Poutre perso Type » pour créer vos poutres :

Vous pouvez aussi utiliser votre famille de poutre.Il est préférable de réfléchir au préalable à la
création des poutres. Si vos poutres sont continues, vous pouvez les saisir en continuité mais
essayez d’anticiper au mieux les jonctions et les priorités. (voir configuration en T, en L etc..).Par
facilité, vous pouvez saisir chaque tronçon de poutre de façon non continue et il sera possible de
renommer ces poutres dans Arche Ossature afin d’affecter les continuités voulues.

 Saisie des poteaux


Pour placer correctement les poteaux, vous pouvez les dessiner rapidement sur la plan et ensuite
utiliser la fonction « aligner » :

 Annotation du modèle
Vous pouvez maintenant annoter le modèle avec vos étiquettes.

 Ajustement du modèle analytique dans Revit


Créez une vue analytique du RDC. Pour cela dupliquer la vue RDC :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 68/ 79


Renommez cette vue RDC Analytique et modifiez le graphisme de cette vue en affichant
seulement le modèle analytique.

Enfin, masquer le plan dwg :

Afficher les axes locaux sur les filaires :

L’affichage des axes locaux facilitera le réglage du modèle analytique.


- File centrale
Comme vous pouvez le constater, la file centrale n’est pas parfaitement verticale car l’axe neutre
du poteau ci-dessous n’est pas aligné par rapport à l’axe neutre des poutres :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 69/ 79


Le modèle analytique du poteau situé à l’axe neutre de ce dernier attire les poutres analytiques.
La file est donc complètement décalée.

Il faut créer une file verticale et aligner le poteau par rapport à cette file verticale. Il ne faut
surtout pas s’amuser à aligner les poutres par rapport à cette file verticale car elles viendront
suivre naturellement le poteau. On peut donc conclure qu’il est préférable d’aligner les porteurs,
les éléments horizontaux suivront (s’ils sont à l’intérieur de la tolérance horizontale évidemment).
Création de la file verticale numéro 1 :

Projeter le poteau suivant le quadrillage 1 et A :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 70/ 79


Vous devez obtenir le réglage suivant. Attention, les lignes Quadrillage A et Quadrillage 1
peuvent être inversées. Cela dépendra seulement de la façon dont vous avez conçu et saisis votre
poteau.
Finalement, en réglant analytiquement ce poteau, nous avons une file verticale parfaite et les
poutres ont suivi :

- Projection du mur selon le quadrillage A


Vous pouvez maintenant projeter le mur selon le quadrillage A :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 71/ 79


- Création d’une file sur la façade Nord

Ce voile n’étant pas parfaitement horizontale, il semble judicieux de créer une file à l’axe neutre
de ce voile puis de projeter ce voile contre cette file :

Aligner ensuite le voile adéquat par rapport à cette file B.


- Création d’une deuxième file verticale pour aligner l’ensemble des poteaux de la faade Est

Comme vous pouvez le constater, les poteaux ne sont pas disposés exactement au niveau de l’axe
analytique de la poutre. Il faut donc créer une file verticale 2 pour que les poteaux supportent la
poutre en question. L’idée reste la même, il faut aligner l’ensemble des poteaux et le voile sur ce
quadrillage 2 :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 72/ 79


Il reste un détail à régler. Nous remarquons que les poutres suivantes ne sont pas alignées par
rapport à cette file.

Comment aborder ce problème ?


Il ne faut pas aligner brutalement le début et la fin de la poutre suivant la file 2 mais seulement
alignés les extrémités concernées. Prenons par exemple la poutre de l’extrémité droite :

L’axe local de la poutre est au niveau du poteau. (cela dépend du sens de votre saisie dans
REVIT). L’extrémité du début est parfaitement aligné par rapport à la file 2 car elle suit le poteau

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 73/ 79


d’angle qui est lui-même aligné par rapport à cette même file. Il suffit seulement d’aligner la fin
de la poutre sur la file 2 :

- Réglage des murs


Pour l’export vers Arche Ossature, il faut éviter les décalages.

Nous remarquons un léger décalage entre le voile et le poteau. Ce décalage aura des
répercussions sur la découpe des dalles dans Arche. Il semble utile de le combler. Cliquer sur le
mur en question et utiliser la fonction « réglage analytique » :

Ensuite, sélectionnez Mur réglage :

Puis cliquez sur l’extrémité du mur analytique et ensuite sur le poteau analytique :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 74/ 79


L’extrémité du mur est maintenant confondue avec le poteau. Ce comportement sera
parfaitement accepté par Arche Ossature. Nous pouvons maintenant passer au voile central et
utiliser la même technique.

Ci-dessous le réglage effectué :

Les extrémités des voiles sont confondues avec les poteaux. Enfin, nous pouvons encore une fois
effectuer le même réglage à l’extrémité NE :

Ci-dessous le réglage effectué :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 75/ 79


Les réglages analytiques du niveau sont maintenant effectués.

 Importer le plan rec.dxf au niveau R+1


 Dessinez des volumes
 Gestion des ouvertures
Nous allons seulement créer quelques ouvertures afin de comprendre leur gestion pour l’export
vers Arche. Nous pouvons par exemple créer les ouvertures sur la façade ouest et les aligner selon
le plan dwg. Ces ouvertures d’1m75 peuvent ensuite être annotées.

La hauteur de l’ouverture est de 2 mètres.


Afin de compléter la démarche, nous pouvons créer les linteaux et évider le mur au droit du
linteau pour ne pas doubler un éventuel quantitatif de béton au droit de ce linteau. Pour cela,
nous pouvons utiliser la famille « Poutre perso Type béton précoulé » et attacher la poutre au
voile. Cette famille est identique à la famille poutre classique à un détail près : le matériau pour le
comportement du modèle est défini en Béton précoulé.
Cependant, le modèle analytique n’est plus correct car la poutre analytique est superposée au mur
analytique. Nous pourrons améliorer ce point directement dans Arche Ossature. Le deuxième
niveau est maintenant terminé, reste éventuellement la création de l’ensemble des ouvertures.

 Réglage analytique de niveau à niveau


Vous pouvez créer une vue analytique du niveau R+1.
- Alignement des linteaux et du voile
Les voiles du RDC doivent être parfaitement alignés aux voiles du sous-sol par la détection
analytique horizontale. Cependant, certains voiles ne reposent pas sur les poutres du sous sol :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 76/ 79


La raison pour laquelle l’alignement n’est pas bon peut se vérifier rapidement : le voile ne repose
pas sur l’axe neutre de la poutre mais s’aligne sur le nu de cette dernière.

Dans cette situation, le voile supérieur attire au mieux la poutre mais la détection automatique ne
permet au voile de s’aligner directement sur la poutre sous-jacente. Il faut donc créer des
quadrillages.
Nous créons donc les files 3 et 4 soit au niveau de l’axe neutre du voile, soit au niveau de l’axe
neutre de la poutre. Après alignement sur les files concernées, le décalage n’est plus visible.

Sur cet exemple, nous n’avons pas saisis de dalles. Nous ne saisirons donc pas de charges
surfaciques. Dans l’onglet « Analyser », « Cas de charges », vous pouvez supprimer le cas de
charge d’exploitation.
Autre point, les poutres sont articulées par défaut. Vous pouvez donc sélectionner ces poutres et
désactiver les relâchements aux extrémités.
Enfin, les conditions d’appuis des éléments peuvent être saisies dans REVIT. Pour cela, il faut
utiliser la fonction « conditions d’appui » ci-dessous :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 77/ 79


La saisie des conditions d’appui pourra être réalisée directement très rapidement dans Advance
Design ou Arche Ossature. Il n’y a donc aucune obligation de les saisir dans REVIT.

 Utilisation du BIM Connect


Comme évoqué précédemment, il faut effectuer un mappage des sections. Vous pouvez mapper
les familles « Poutre perso Type » et les familles « Poteau perso rect Type ».

 Export du modèle analytique vers Advance Design


Vous pouvez utiliser la fonction « Exporter » du BIM Connect. Décocher le démarrage
automatique d’Advance Design :

Enregistrez le fichier .gtcx et importer le dans Advance Design :

Dans Advance Design, sélectionnez l’ensemble des surfaciques et supprimer les excentrements
des surfaciques :

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 78/ 79


Sélectionnez vos poutres et faites de même. Modifier éventuellement le maillage des éléments et
tester votre modèle sous poids propre. Vous pouvez maintenant exporter ce modèle vers Arche
Ossature en utilisant encore une fois le fichier .gtcx.

 Descente de charge dans Arche Ossature


- Ajuster vos poutres : fonction « ajuster poutres »
- Relimiter vos poutres : fonction « relimiter automatiquement »
- Sélectionner vos voiles et utiliser la fonction « ajuster porteur »
- Sélectionner vos voiles et utiliser la fonction « Relimiter automatiquement »
- Créez des linteaux au dessus des ouvertures
- Supprimez les ouvertures
- Utilisez la fonction « créer linteau »
- Générez vos semelles de façon automatique
- Créez des files et utilisez la fonction « magnétiser sur files
- Créez des dalles et découper ces dalles de façon automatique
- Ajustez vos dalles

Autodesk® Advance Steel, Autodesk® AEC Collection et Autodesk® Revit sont des marques
déposées ou des marques commerciales d’Autodesk, Inc. aux États-Unis et/ou dans d’autres
pays. © Copyright 2017 Autodesk, Inc. Tous droits réservés.

Copyright© 2017 Tous droits réservés – GRAITEC France 79/ 79

Vous aimerez peut-être aussi