Vous êtes sur la page 1sur 28

Année universitaire 2019 - 2020

Macroéconomie 3

Patrick Musso
Patrick.Musso@univ-cotedazur.fr

Licence 2 Economie – Gestion


ISEM, Université Nice Sophia Antipolis
Plan du cours
4 chapitres

1. Chapitre introductif
2. Le marché du travail
3. L’équilibre macroéconomique
4. La politique économique
Chapitre 3

L’équilibre
macroéconomique
Plan du chapitre 3
1. Le modèle AS / AD
 Du court au moyen terme : l’ajustement des prix et des
salaires
 L’offre agrégée
 La demande agrégée
 L’équilibre macroéconomique
Le modèle AS / AD
Aggregate Supply / Aggregate Demand
Le modèle AS /AD
 Du court au moyen terme : l’ajustement des prix et des
salaires
 Dans les chapitres précédents, nous avons supposé que
l’équilibre macroéconomique de court terme était déterminé par
la demande globale car :
 Les prix et les salaires nominaux étaient supposés constants
à court terme ;
 Les contraintes portant sur l’offre globale étaient négligées.

⇒ A court terme, l’offre globale est supposée s’ajuster aux


variations de la demande globale.
Le modèle AS /AD
 Du court au moyen terme : l’ajustement des prix et des
salaires
 A moyen terme cependant, les variations de la demande globale
induisent des ajustements de prix et de salaires :
 Les variations de la demande de travail vont influencer
l’équilibre du marché du travail et induire des variations de
salaires ;
 Les variations de salaires vont impacter le niveau général
des prix, ce qui va avoir en retour un effet sur la demande
globale.
⇒ A moyen terme, les ajustements de prix et de salaires vont
modifier l’équilibre macroéconomique.
Le modèle AS /AD
 Du court au moyen terme : l’ajustement des prix et des
salaires
 La détermination de l’équilibre macroéconomique de moyen
terme nécessite de prendre en compte :
 Les interactions entre la demande globale et l’offre globale ;
 Les processus d’ajustement dans le temps des prix et des
salaires.
⇒ Nous allons mener cette analyse dans le cadre du modèle
AS / AD (Aggregate Demand / Aggregate Supply).
Le modèle AS /AD
 L’offre agrégée
 La fonction d’offre agrégée s’obtient facilement à partir du
modèle WS / PS.
 Rappelons en effet que :

( )
W= P e ⋅ F u , z
− +

P= (1 + µ ) W
 On en déduit :

P P (1 + µ ) F (u , z )
= e
Le modèle AS /AD
 L’offre agrégée

P P e (1 + µ ) F (u , z )
=

⇒ Pour des valeurs des paramètres structurels µ et z données, le


niveau général des prix dépend des anticipations de prix des
agents et du taux de chômage.
 Rappelons également que :

U N −L L Y
u≡ = =−
1 =−
1
N N N N
Le modèle AS /AD
 L’offre agrégée
 En remplaçant la variable u par sa valeur, on obtient finalement :

Y
P=P (1 + µ ) F (1 − , z )
e

 Cette dernière équation est celle de la courbe d’offre agrégée


(courbe AS).
 Cette équation fournit, pour une population active donnée, une
relation entre le niveau général des prix P, les anticipations de
prix des agents Pe et le niveau du produit global Y.
Le modèle AS /AD
 L’offre agrégée
Y
P=P (1 + µ ) F (1 − , z )
e

N
 Remarque  : Une augmentation du produit induit une
augmentation du niveau général des prix :

Y⇒u⇒W⇒P
 Remarque  : Un accroissement du niveau général des prix
anticipé accroit dans les mêmes proportions le niveau général
des prix effectif :

 Pe ⇒  W ⇒  P
Le modèle AS /AD
 L’offre agrégée
 La courbe d’offre agrégée a donc les propriétés suivantes :
 Elle est une fonction croissante du niveau du produit Y ;
 Elle passe par un point tel que P = Pe et Y = Yn (lorsque le
niveau général des prix est égal à la valeur anticipée par les
agents, le taux de chômage effectif est égal au taux de
chômage naturel) ;
 Une variation du niveau général des prix anticipé Pe entraîne
un déplacement de la courbe d’offre agrégée dans le plan
(ex : une augmentation de Pe provoque un déplacement de
AS vers le haut)
Le modèle AS /AD
 L’offre agrégée

P
AS

A
P = Pe 

Y = Yn Y
Le modèle AS /AD
 L’offre agrégée
AS’

P
AS
A’
P = P’e 

A
P = Pe 

Y = Yn Y
Le modèle AS /AD
 La demande agrégée
 La fonction de demande agrégée capture l’effet du niveau
général des prix sur le produit global.
 Dans le chapitre précédent, nous avons défini la demande
globale grâce aux deux équations du modèle IS / LM

Y = C(Yd ) + I(Y,i) + G
M = P L(Y,i)

⇒ Une variation du niveau général des prix P entraîne une


variation de la demande globale (via une modification de
l’équilibre sur le marché de la monnaie).
Le modèle AS /AD
 La demande agrégée
Un accroissement du niveau général
i
des prix P réduit la demande globale.

LM’ (P’ > P)

LM (P)

i’

i
IS

Y’ Y Y
Le modèle AS /AD
 La demande agrégée

P’ 

P 

AD

Y’ Y Y
Le modèle AS /AD
 La demande agrégée

G’ > G
M’’ < M

AD’
P 
AD

AD’’

Y Y
Le modèle AS /AD
 L’équilibre macroéconomique
 L’équilibre de moyen terme est une situation telle que :
 L’offre agrégée est égale à la demande agrégée (point
d’intersection entre les courbes AS et AD)
⇒ Le marché des biens et services, le marché financier et le
marché du travail sont tous à l’équilibre.

 Le niveau général des prix est compatible avec les


anticipations des agents (P = Pe) ;
 Le taux de chômage observé est égal au taux de chômage
d’équilibre (taux de chômage naturel).
⇒ Le produit d’équilibre est égal au produit potentiel (produit
naturel)
Le modèle AS /AD
 L’équilibre macroéconomique

P AS

E
P = Pe 

AD

Y = Yn Y
Le modèle AS /AD
 L’équilibre macroéconomique
 L’équilibre de court terme est une situation telle que :
 L’offre agrégée est égale à la demande agrégée (point
d’intersection entre les courbes AS et AD)
⇒ Le marché des biens et services, le marché financier et le
marché du travail sont tous à l’équilibre.

 Le niveau général des prix n’est pas celui anticipé par les
agents (P0 ≠ Pe) ;
 Le taux de chômage observé n’est pas égal au taux de
chômage d’équilibre (taux de chômage naturel).
⇒ Le produit d’équilibre n’est pas égal au produit potentiel
(produit naturel)
Le modèle AS /AD
 L’équilibre macroéconomique

P AS

E1
P1 
E
P0  AD

Yn Y1 Y
Le modèle AS /AD
 L’équilibre macroéconomique
 Du court terme au moyen terme
 Si l’équilibre de court terme est tel que le niveau général des
prix anticipé par les agents est inférieur au niveau général
des prix effectif (Pe < P1), les agents vont être amenés à
corriger leurs anticipations dans le temps
⇒ Les salariés vont obtenir des augmentations de salaires
(courbe WS)
⇒ Les firmes vont accroître leurs prix pour intégrer les
augmentations de salaires (courbe PS)
⇒ La courbe AS se déplace vers la gauche
Le modèle AS /AD
 L’équilibre macroéconomique
AS’

P AS

E2
P2  E1
P1 
E
P0  AD

Yn Y2 Y1 Y
Le modèle AS /AD
 L’équilibre macroéconomique
 Du court terme au moyen terme
 A l’équilibre E2, le niveau général des prix anticipé par les
agents est toujours inférieur au niveau général des prix
effectif (Pe < P2), les agents vont donc de nouveau corriger
leurs anticipations
⇒ Les salariés vont obtenir de nouvelles augmentations de
salaires (courbe WS)
⇒ Les firmes vont encore accroître leurs prix pour intégrer les
augmentations de salaires (courbe PS)
⇒ La courbe AS se déplace de nouveau vers la gauche
Le modèle AS /AD
AS’’
 L’équilibre macroéconomique
AS’

P AS

E3
P3  E2
 E1
P1 
E
P0  AD

Yn Y2 Y1 Y
Le modèle AS /AD
 L’équilibre macroéconomique
 Du court terme au moyen terme
 A l’équilibre E3, le niveau général des prix anticipé par les
agents est égal au niveau général des prix effectif (Pe = P3)
⇒ Le taux de chômage et le niveau de produit global sont
revenus à leur niveau naturel
⇒ Le processus de révision des anticipations est terminé
⇒ L’économie à rejoint son point d’équilibre de moyen terme

 A long terme, l’évolution de la population active ainsi que


l’accroissement du stock de capital du à l’investissement
modifient les caractéristiques du niveau d’emploi naturel et donc
du niveau de produit naturel