Vous êtes sur la page 1sur 163

Université Lille 3

Faculté LLCE Langues, Littératures et Civilisations Étrangères

DEPARTEMENT D’ÉTUDES ANGLOPHONES – ANGELLIER

LICENCE – PARCOURS : ANGLAIS

GUIDE DES ETUDES

ANNEE UNIVERSITAIRE 2017 – 2018

1
Photo de couverture : Saint Paul’s Cathedral (Londres) vue du Millenium Bridge (FA)

2
Le mot du directeur du département

Le Département d’Études anglophones – Angellier est heureux de vous accueillir pour l’année
universitaire qui débute. Tous les personnels enseignants et administratifs s’attacheront à faire en
sorte qu’elle soit pour vous aussi fructueuse et enrichissante que possible.

Ce Guide des études a été conçu pour servir d’outil de référence. Vous y trouverez, pour chaque
année de Licence, le détail des formations dispensées par Unité d’Enseignement (U.E.) avec, pour
chacune, le programme, la bibliographie et les modalités d’examen. Prenez le temps de lire
soigneusement les descriptifs qui vous concernent : vous y trouverez toutes les réponses aux
questions que vous vous posez. Des conseils méthodologiques sont également proposés : surtout
destinés aux nouveaux arrivants, ils peuvent toutefois constituer un rappel salutaire pour les
« anciens ».

Vous fréquenterez ce Guide des études, mais aussi votre ENT sur le site de l’Université. Vous
n’oublierez pas cependant que nombre d’informations sont affichées aux panneaux qui vous
concernent au Département d’Études anglophones et que vous devez les consulter régulièrement, en
particulier pour ce qui concerne les épreuves d’examen organisées par le département (oraux, par
exemple).

Les études d’anglais impliquent, bien sûr, une assiduité sans faille, ainsi qu’un travail suivi de
préparation des séances de travaux dirigés et d’approfondissement personnel des cours magistraux,
mais aussi la fréquentation constante des supports écrits (presse), audiovisuels (radio, télévision,
cinéma) et informatiques (Internet) pour être en prise directe avec le monde anglophone.

Nous souhaitons que cette année d’étude vous apporte l’épanouissement et le succès.

Fabrice ANTOINE
Directeur du Département d’Études anglophones

3
CONSTRUISEZ VOTRE PARCOURS DE FORMATION

La structure des enseignements de licence vous permet à la fois d’acquérir des fondamentaux disciplinaires et
de construire votre projet personnel de formation universitaire. Un large choix d’options (proposées
notamment à partir de la L2) vous amènera ainsi à élaborer progressivement votre parcours à Lille 3.
Vous venez de prendre connaissance du programme des enseignements constitutifs de votre parcours de
Licence. Ces enseignements sont organisés en 10 Unités d’Enseignements (UE). De façon générale, ces UE se
répartissent en UE fondamentales, UE complémentaires, une UE de langue (UE 9) et un enseignement consacré
à l’élaboration de votre projet d’étudiant (UE10).
UE 10 PROJET DE L’ETUDIANT
Les enseignements de l’UE 10 « Projet de l’étudiant » vous invitent, sur un mode non disciplinaire, à construire
ou enrichir votre projet de formation universitaire. Cette UE 10 est OBLIGATOIRE et sera EVALUÉE au même
titre que les autres UE constitutives de votre parcours de Licence.
Comment choisir votre UE 10 ?
Au semestre 1, vous suivez obligatoirement l’UE 10 « Intégration », laquelle vous permet d’acquérir la maîtrise
de votre environnement universitaire. Cet enseignement est proposé entièrement à distance.
A partir du semestre 2, vous choisissez votre UE 10 en fonction de votre projet personnel, d’études ou
professionnel.
En complément de ce choix, vous suivez obligatoirement un enseignement d’initiation à la culture numérique
(enseignement à distance). Cet enseignement est organisé du semestre 2 au semestre 6.
Pour connaître les UE 10 auxquelles vous avez accès, vous devez vous rapprocher de votre secrétariat
pédagogique et consulter le guide des UE 10 disponible en ligne à l’adresse https://www.univ-
lille3.fr/etudes/formations/cursus-licence/organisation/ue10/.
Vous pouvez également vous procurer un exemplaire papier en vous rendant au Pôle Transversalité – bureau
B1-011 – niveau forum-1 du Bâtiment administratif.
Comment valider votre choix d'UE 10 ? À partir du 12 septembre, connectez-vous sur votre ENT et consultez
les UE 10 que vous pouvez choisir dans votre parcours.
L’inscription dans un groupe de TD est OBLIGATOIRE et se fait via votre ENT (Espace Numérique de Travail) :
cliquez sur « mes applications » puis dans la rubrique ma scolarité, cliquez sur « m’inscrire, me réinscrire » puis
sur « m’inscrire aux groupes de TD».
Attention : cette inscription vous permet de réserver une place dans un TD mais il ne s’agit pas de l’inscription
pédagogique : c'est-à-dire l’inscription aux examens (celle-ci sera à réaliser dans le courant du semestre via
votre ENT).
Si une UE 10 vous intéresse mais que celle-ci n’apparait pas dans les choix proposés dans l’application «s’inscrire
aux groupes de TD », cela signifie que cette UE 10 n’est pas inscrite dans la maquette de votre formation, vous
n’êtes donc pas autorisé.e à vous y inscrire.
Quand vous inscrire à l'UE 10 ?

Quand vont se dérouler les Plus d’information sur les UE 10 sur


enseignements ? Les :
enseignements des UE 10 http://www.univ-
commencent la semaine du 26 lille3.fr/etudes/formations/cursus-
septembre 2016 pour les semestres licence/organisation/ue10/
impairs et la semaine du 16 janvier
2017 pour les semestres pairs. En
cas de difficultés, contacter :
ue10sap@univ-lille3.fr Tél.
03.20.41.73.77 ou 03.20.41.69.98

4
LES OPTIONS D’OUVERTURE

Les options d'ouverture vous permettent de découvrir un champ disciplinaire ou professionnel et de


diversifier vos poursuites d'études en master. Elles peuvent en outre faciliter votre insertion
professionnelle à l'issue de la licence.
- Accessibles à partir de la Licence 2, ces options d'ouverture sont organisées sur plusieurs UE et sur
plusieurs semestres. Elles viennent en lieu et place d'UE de votre parcours type de licence.
- Suivre une option d'ouverture vous engage : vous devez la suivre sur la totalité de votre parcours de
formation.
- Nous vous invitons à prendre connaissance sur notre site de l’ensemble des options d’ouverture qui
vous sont proposées.

http://www.univ-lille3.fr/etudes/formations/cursus-licence/organisation/options-ouverture
Liste des options d’ouverture
- Culture visuelle
- ESJ Journalisme (modalités d’accès particulières – accessible dès la Licence 1)
- Études européennes
- Études de genre(s)
- Français Langue Étrangère - FLE
- Information-Documentation
- Interculturalité
- Langue des Signes Française - LSF
- Management des entreprises et des associations - MEA
- Métiers du web
- Professorat des écoles
- Programmation créative
- Sensibilisation aux métiers de l'enseignement

Attention : les parcours de licence suivants ne proposent pas d’options d’ouverture.


- Licence mention Art (excepté le parcours Arts plastiques)
- Licence mention Économie et gestion quel que soit le parcours choisi
- Licence mention Histoire parcours Études administratives
- Licence mention Histoire de l’art et archéologie parcours Archéologie
- Licence mention Humanités quel que soit le parcours choisi
- Licence mention Information Communication quel que soit le parcours choisi
- Licence mention LEA quel que soit le parcours de langues choisi
- Licence mention MIASHS quel que soit le parcours choisi
- Licence mention Philosophie parcours Philosophie-Sociologie
- Licence mention Psychologie
- Licence mention Sociologie quel que soit le parcours choisi

Pour les autres parcours de licence, dans la mesure où chacun d’eux propose une liste limitée
d’options d’ouverture, nous vous invitons à vérifier, à l’aide des fiches mises à votre disposition en
ligne, que l’option qui vous intéresse est bien proposée dans votre parcours de formation.

5
LES RÈGLES DE PROGRESSION
DES ÉTUDIANT-E-S DE LICENCE

A l’université, l’année est composée de 2 semestres : le premier se déroule de septembre à mi-janvier, le


second, de mi-janvier à fin juin. Un semestre comporte 12 à 13 semaines de formation : il englobe à la fois les
cours et les examens. Les examens* ont lieu deux fois par an, à l’issue de chacun des 2 semestres. Il y a 2
sessions d’examens organisés au titre des 2 semestres. La session 1 se déroule :
• avant la mi-janvier pour le semestre 1 (appelé semestre impair),
• en mai, pour le semestre 2 (appelé semestre pair).

*excepté pour les filières qui ont opté pour des évaluations sous forme de contrôle continu uniquement
En cas d’échec aux examens de la première session du semestre pair ou impair et en l’absence de validation de
l’année par le jeu de la compensation annuelle*, l’étudiant-e doit se présenter aux examens organisés au titre
de la session 2 dite « de rattrapage ». Les sessions 2 ou de « rattrapage » 2 se déroulent courant juin.
* voir tableau ci-dessous
Le calendrier de l’année universitaire* est disponible sur le site de l’université : https://www.univ-
lille3.fr/etudes/informations-pratiques/calendrier-universitaire/
*Attention : ce calendrier peut faire l’objet d’aménagement en fonction des besoins de la formation
La progression des étudiant-e-s d’une année sur l’autre obéit aux règles suivantes :
- JURYS SEMESTRIELS
- Pour les cursus licence (jurys de première et de deuxième session) la note du semestre est la moyenne
coefficientée des notes obtenues aux différentes UE, avec compensation semestrielle entre les UE :
o si cette moyenne est égale ou supérieure à 10, l’étudiant-e est admis-e au semestre et emporte les crédits
ECTS du semestre (30).
o si cette moyenne est inférieure à 10, l’étudiant-e est ajourné-e au semestre, mais capitalise les UE acquises.

- JURYS D’ANNEE
- Cursus licence, mise en oeuvre de la compensation annuelle et admission à l’année supérieure :
o l’étudiant-e est autorisé-e de plein droit à s’inscrire en année supérieure s’il a été admis, au titre de la
première session, à chacun des deux semestres de l’année.
o l’étudiant-e qui n’a pas été admis-e aux deux semestres de l’année au titre de la première session est, par le
jeu de la compensation annuelle mise en oeuvre à l’issue de la première session, autorisé-e de plein droit à
s’inscrire en année supérieure, si la moyenne des notes des deux semestres (notes de première session
capitalisées) est égale ou supérieure à 10. Dans ce cas, les 60 crédits lui sont attribués au titre de l’année
universitaire.
o l’étudiant-e qui n’a pas été admis-e aux deux semestres de l’année au titre de la deuxième session est, par le
jeu de la compensation annuelle mise en oeuvre à l’issue de la deuxième session, autorisé-e de plein droit à
s’inscrire en année supérieure, si la moyenne des notes des deux semestres (notes de deuxième session
capitalisées) est égale ou supérieure à 10. Dans ce cas, les 60 crédits lui sont attribués au titre de l’année
universitaire.
o La compensation est sans incidence sur les résultats de l’année dans les cas suivants :
 Étudiant-e-s déclaré-e-s admis-es aux deux semestres de l’année universitaire, quelle que soit la session au
titre de laquelle ils, elles ont été déclaré-e-s admis-es.
 Étudiant-e-s qui n’ont été déclaré-e-s admis-es à aucun des deux semestres de l’année universitaire.
 Étudiant-e-s porté-e-s défaillant-e-s à l’une des deuxièmes sessions (quel que soit le semestre).

Les étudiant-e-s déclaré-e-s admis-es à un semestre et ajourné-e-s à l’autre ne peuvent « valider » l’année
qu’au titre de la compensation annuelle (sous réserve que la moyenne des notes des deux semestres soit
égale ou supérieure à 10) mise en oeuvre lors des jurys de fin de premières sessions ou lors des jurys de fin
d’année à l’issue des secondes sessions

6
Le tableau ci-dessous fait le point sur les situations qui peuvent donner lieu à compensation :

SEMESTRE IMPAIR (SI) SEMESTRE PAIR (SP) ANNEE


Session 1 Session 2 Session 1 Session 2 Résultats
(SI s1) (SI s2) (SP s1) (SP s2) Jury annuel 1 Jury annuel 2
(post Sess. 1) (post Sess. 2)
Cas 1 ADM - ADM - ADM
Cas 2 ADM - AJ ADM si résultats :
(SI s1 + SP s1) /2
> Ou = 10

ADM ou AJ ADM si résultats :


(SI s1 + SP s2) /2
> Ou = 10
Cas 3 AJ - ADM ADM si résultats :
(SI s1 + SP s1) /2
> Ou = 10

ADM ou AJ ADM si résultats :


(SI s2 + SP s1) /2
> Ou = 10
Cas 4 AJ ADM ou AJ AJ ADM ou AJ AJ ADM si résultats :
(SI s2 + SP s2) /2
> Ou = 10

Attention : la validation de l’année emporte 60 crédits, sans attribution de crédits au titre du semestre et des
éléments (UE) auxquels l’étudiant a été déclaré ajourné. Toutefois les UE acquises sont validées. Les résultats
d’admission en jury annuel 1 sont définitifs. L’étudiant-e ne pourra en aucun cas se présenter au rattrapage
dans le but par exemple d’améliorer se résultats.
Dans le cursus licence, sera autorisé-e à s’inscrire en chevauchement sur l’année suivante (AJAC) :
- l’étudiant-e qui a été déclaré-e admis-e à l’un des semestres (sous réserve d’avoir validé la L1 pour les
étudiants de L2, condition à vérifier par le jury) ;
- l’étudiant-e qui, sans être admis-e à l’un des semestres, a obtenu la validation de 48 crédits (L1) ou de 45
crédits (L2 et sous réserve d’avoir validé L1, condition à vérifier par le jury).

Il s’ensuit que le jury de L1 doit être réuni avant le jury de L2 et le jury de L3 après celui de L2.
- JURYS DE DIPLOME
- DEUG, licence
o Le diplôme sera attribué sur la base des notes de l’année diplômante et des résultats obtenus par l’étudiant-
e. Après les jurys d’année, le jury délivre le diplôme :
 au titre de la première session, aux étudiant-e-s admis-es à chacun des deux semestres au titre de la
première session (DEUG, licence) et à ceux ayant compensé.
 au titre de la deuxième session, aux étudiant-e-s ayant été admis-es aux deux semestres, dont l’un au moins
au titre de la deuxième session et aux étudiant-e-s ayant validé l’année au titre de la compensation annuelle.
o La mention du diplôme de Licence est déterminée par la moyenne des notes obtenues aux deux semestres de
l’année diplômante.
o Aucune mention ne sera portée sur le diplôme du DEUG.
CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1
QU’EST-CE QUE LE C2I NIVEAU 1 ?
Le Certificat Informatique et Internet (C2i niveau 1) est une certification nationale qui atteste et valorise vos
compétences informatiques et comporte 5 domaines. En continuité avec le B2i des études secondaires, il se
prépare au cours de la licence, mais il est également accessible aux étudiants de master et de doctorat.
Le C2i niveau 1 apporte aux étudiants les compétences qui leur sont utiles tout au long de leur parcours
universitaire. Et c'est bien entendu un élément supplémentaire sur le CV, apprécié des recruteurs.
Le C2i niveau 1 est aussi une première étape dans l'acquisition des compétences numériques nécessaires à
ceux qui envisagent une carrière dans l'enseignement.

7
Le C2i niveau 1 vise plusieurs objectifs : une utilisation optimale d’un ordinateur personnel (environnement,
sécurisation des données...), une maîtrise des outils bureautiques, une utilisation efficace des services
d’Internet et de recherche documentaire, une mise en pratique du travail collaboratif à distance (plate-forme,
wiki, blog…), une sensibilisation au droit et à la déontologie des domaines concernés.
La certification C2i niveau 1 est fortement recommandée pour s’inscrire aux formations préparant aux métiers
de l’enseignement et de l’éducation. La préparation à la certification peut être effectuée en s’inscrivant à
l’unité d’enseignement « UE10- Préparation au C2i niveau 1 » (ou similaire), proposée dans la plupart des
cursus à partir du S2 jusqu’au S6.
Pour les candidats en autoformation, la certification comporte des épreuves organisées deux fois dans l’année
(chaque fin de semestre). Si vous ne validez pas la totalité des épreuves au cours d’une année, vous pouvez
vous réinscrire l’année suivante, vous gardez le bénéfice des domaines acquis pour une durée de 3 ans.
c2i.contact@univ-lille3.fr ou reportez-vous sur le site de l’université Lille 3 à la rubrique « C2i ».
POLE LANSAD
Le pôle LANSAD, intégré à la Faculté de langues LLCE, coordonne désormais la formation en Langues pour les
Spécialistes des Autres Disciplines, proposée en UE9. En anglais, vous intégrerez un groupe spécifique à votre
UFR. C’est également le cas pour l’espagnol au niveau de l’UFR MIME, la Faculté de Sciences Historiques et
pour le département Sciences de l’Éducation.
Pour toutes les autres langues offertes à Lille 3, les groupes seront proposés dans des créneaux transversaux
ouverts à tous. Les inscriptions se dérouleront au pôle LANSAD du 29 août au 12 septembre 2016.
A partir du S2, la même langue doit être suivie tout au long du parcours de licence afin de permettre une
progression réelle (sauf dérogation sur projet de mobilité spécifique). La passation de la certification CLES est
encouragée (cf. rubrique CLES) ainsi que le recours au Centre de Ressources en Langues(CRL) pour soutien à la
formation en langues.
Pour tout renseignement, contactez : ufr-llce.lansad@univ-lille3.fr
LE CLES
Le CLES, une certification nationale qui permet d’attester d’un niveau de compétence en langues, est offerte en
allemand, anglais, arabe, espagnol, grec moderne, italien, polonais, portugais, russe, à plusieurs niveaux :
- CLES 1 : correspond au niveau B1 du Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues – Utilisateur
indépendant, peut faire face à des situations de la vie courante
- CLES 2 : niveau B2 du CECRL Utilisateur indépendant, peut interagir et négocier dans la majorité des
domaines.
- CLES 3 : niveau C1 du CECRL. Utilisateur expérimenté, peut faire valoir sa maîtrise linguistique dans la vie
sociale, académique ou professionnelle

La préparation aux épreuves du CLES peut se faire en autoformation complète ou tutorée à partir de modules
de formation spécifiques, accessibles sur le site du Centre de Ressources en Langues (CRL). Préalablement à
votre inscription, il est recommandé d’effectuer une évaluation de votre niveau au moyen d'un test de
positionnement disponible au CRL. Les épreuves du CLES évaluent 4 compétences : compréhension de l’oral,
compréhension de l’écrit, production écrite, production orale (CLES 1) ou interaction orale (CLES2 et 3).
L’obtention du CLES suppose la validation de chaque compétence.
Pour plus d’informations, contactez : cles.contact@univ-lille3.fr ou reportez-vous sur le site Lille 3 et sur le site
CLES national (http://www.certification-cles.fr/)

8
SERVICES A L’ÉTUDIANT
Ligne générale Lille 3 : 03.20.41.60.00 | Accueil Galerie : 03.20.41.66.07 / 70.58

MAISON DE L’ÉTUDIANT

SCOLARITÉ | DAEVU SUAIO | BAIP


Accueil général étudiant Service d’Accueil, d’Information et
03.20.41.62.10 d’Orientation (SUAIO)
Service des Inscriptions 03.20.41.62.46 | suaio@univ-lille3.fr
03.20.41.60.35 | Bureau d’Aide à l’Insertion
scolarite.inscriptions@univ-lille3.fr Professionnelle (BAIP)
Service des diplômes 03.20.41.63.43 | Hbaip@univ-lille3.fr
03.20.41.62.38 INTERNATIONAL
Bureau de la Vie Étudiante Service des Relations Internationales
03.20.41.70.96 | daevu.vie- Étudiants arrivants : 03 20 41 66 67 / 63
etudiante@univ-lille3.fr 92 incoming@univ-lille3.fr
Relais Handicap Étudiants partants : 03 20 41 63 91 / 63
03.20.41.62.09 | 41 erasmus@univ-lille3.fr
Hrelais.handicap@univ-lille3.fr Dépt. d’Enseignement du Français pour
SANTÉ |Centre de santé de l’étudiant les étudiants de l’International (DEFI)
03.20.19.02.70 03.20.41.63.83 | defi@univ-lille3.fr
Bureau d’accueil des Étudiants
Internationaux (BAEI).
03.20.41.60.29 / 66.59 | Hbaei@univ-
lille3.fr

BÂTIMENT F BÂTIMENT A (Entrée face parking Kino)

ÉTUDES DOCTORALES FORMATION TOUT AU LONG DE LA VIE


École doctorale Régionale SHS Service de Validation des Acquis et de
03.20.41.62.12 | sec-edshs@pres- l’expérience professionnelle (SUVAC)
ulnf.fr 03.20.41.72.84 / 70 95 | suvac@univ-
lille3.fr
Service de Formation Continue et
d’Éducation Permanente (FCEP)
03.20.41.72.72 | fcep@univ-lille3.fr
Service d’Enseignement à distance
(SEAD)
03.20.41.62.28 | Hsead@univ-lille3.fr
BIBLIOTHÈQUE UNIV.
SCD - Bibliothèque Universitaire centrale 03.20.41.70.00 | scd.accueil@univ-
lille3.fr

HALL BÂTIMENT A
Action Culture SUAPS (sports)
03.20.41.60.25 03.20.41.62.69 suaps@univ-lille3.fr
action-culture@univ-lille3.fr

9
10
PRÉVENTION DU HARCELEMENT SEXUEL

L’université, lieu de formation et de recherche, se doit de respecter et de faire respecter les droits de ses
personnels et de ses usagers et de s'assurer que les relations professionnelles et pédagogiques se déroulent
dans le respect et la dignité de chacun-e.
La création de la Cevihs marque l'engagement de l'université dans la promotion d'un environnement exempt
de discrimination et de violence, et réaffirme les principes d'égalité auxquels l'université est attachée.
La « Cellule de Veille et d’Information sur le Harcèlement Sexuel (CEVIHS), prévention des comportements
abusifs » a été créée à l’université Charles de Gaulle Lille 3, en application des recommandations de la note
ministérielle du 21 octobre 2005.
Une représentation de la diversité de la communauté universitaire
La CEVIHS est composée de 15 à 20 membres représentatifs de la diversité de la communauté universitaire,
nommés par le président de l’université sur proposition de la chargée de mission pour un mandat de deux ans
(un an pour les étudiants) renouvelable. La cellule peut, en outre, faire appel aux compétences d'experts
choisis en fonction des questions à traiter. La coordination des travaux de la CEVIHS qui peut, en outre, faire
appel aux compétences d'experts choisis en fonction des questions à traiter, est assurée par le ou la
responsable de la cellule.
Des missions de prévention et d'accompagnement
La CEVIHS n’est pas une instance disciplinaire. A ce titre, elle n’instruit pas les dossiers « à charge » ou « à
décharge » mais informe et conseille la victime déclarée de harcèlement sexuel dans ses démarches
personnelles de prise en charge adaptée et/ou de poursuites à l’encontre de l’auteur présumé des faits.
Son rôle est :
 de diffuser les informations relatives au harcèlement sexuel, notamment sur les droits, démarches et
recours, par tous moyens à sa disposition ;
 d’être un lieu d’écoute, d’aide et d’orientation des membres de la communauté universitaire, victimes ou
témoins d’actes de harcèlement sexuel ;
 d’agir de manière à dissuader l’apparition ou la persistance des comportements abusifs ;
 de faire toutes propositions au conseil d’administration de l’université ayant rapport à la prévention des
comportements abusifs entrant dans son champ de compétences.

Une garantie de confidentialité et d'objectivité


Conformément à l'article 3 du règlement intérieur, les membres de la cellule se sont engagés à respecter les
règles déontologiques de la charte qu'ils ont signée, et à suivre une formation.
Nathalie Coulon
Coordinatrice de la Cevihs
Pour un conseil, une information, une demande d’aide,
cevihs@univ-lille3.fr
www.univ-lille3.fr/fr/cellule-harcelement-sexuel

11
PRÉSENTATION DU DÉPARTEMENT

Le Département d’Études anglophones forme des étudiants dans les domaines de la langue, de la
littérature et de la civilisation des pays anglophones.
Vous trouverez sur le site web toutes les informations relatives à l’offre de formation, au contenu des
enseignements, aux personnels enseignants, à la bibliothèque, etc.
Site web : https://www.univ-lille3.fr/ufr-llce/
Suivre ensuite le cheminement vers le département

Secrétariat
Responsable Administrative de la Faculté LLCE : Michèle Lipka
Secrétaires du Département d’Études anglophones :
Muriel PERRIN (responsable administrative du département)
Guillaume DEREGNAUCOURT (secrétariat pédagogique)
Odile THIEFFRY (secrétariat pédagogique)

L’inscription administrative de chaque étudiant auprès du service Scolarité se double


nécessairement d’une inscription pédagogique au département
Jours et heures d’ouverture du secrétariat :
Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi 9h00 - 12h00 et 13h30 - 16h00

Organisation du département
• Directeur : Fabrice ANTOINE

Les enseignants du Département


Un enseignant-chercheur responsable par année, auprès duquel vous pouvez trouver les conseils
relatifs à votre niveau de scolarité.

Licence 1e année : Mickaël MARIAULE


Licence 2e année : Frédéric PEYRE
Licence 3e année Stéphanie RICHET
Master Recherche ét. anglophones Ronan LUDOT-VLASAK
Master Recherche études irlandaises Catherine MAIGNANT
Master Enseignement Claire DUBOIS
Master MéLexTra : Fabrice ANTOINE

Consultez les panneaux d’affichage pour connaître ses heures de réception, ou adressez-vous au
secrétariat.

ANTOINE Fabrice (professeur) : Traduction, lexicographie, lexicologie


ALAYRAC-FIELDING Vanessa (maître de conférences) : Civilisation britannique
BERCKER Florence (Professeur agrégé) : Traduction
BERCKER François (maître de conférences) : Linguistique anglaise
BOUZON Caroline (maître de conférences) : Linguistique et phonétique
BOOF-VERMESSE Isabelle (maître de conférences) : Littérature américaine
BRISSET Frédérique (maître de conférences) : Traduction, traductologie, cinéma
CALCIU Rodica (maître de conférences) : Phonétique
CAPLIEZ Marc (maître de conférences) : Linguistique
CAPPELLE Bert (maître de conférences) : Linguistique, grammaire.

12
CALIENDO Giuditta (maître de conférences) : Linguistique
CELESTINE Audrey (maître de conférences) : Civilisation américaine
CHARLES Julie (maître de conférences) : Langue et traduction
CHATEL Laurent (professeur) : Études visuelles
CLAVIER Aurore (maître de conférences) : Littérature anglo-saxonne
COTTET Hélène (maître de conférences) : Littérature américaine
DE CARVALHO Lucie (maître de conférences) : Civilisation britannique
De LA FUENTE (maître de conférences) : Linguistique de l’anglais
DE MEZERAC Aude (maître de conférences) : Civilisation britannique
D'SOUZA Florence (maître de conférences) : Civilisation et littérature du Royaume-Uni
DELRUE Laurence (maître de conférences) : Linguistique, phonétique, phonologie
DEPRAETERE Ilse (professeur) : Linguistique
DUBOIS, Claire (maître de conférences) : Littérature et civilisation irlandaises
DUTOIT Thomas (professeur) : Littérature anglaise, théorie littéraire
GRIVET Simon (maître de conférences) : civilisation américaine
HUGUET Christine (maître de conférences) : Littérature anglo-saxonne du XIXe siècle
JENN Ronald (professeur) : Traduction
JOUGAN Sylvie (maître de conférences) : Anglais pour spécialistes d’autres disciplines
KRUTH Patricia (maître de conférences) : Civilisation américaine, cinéma
LECOSSOIS Hélène (professeur) : Littérature irlandaise
LEDUC Guyonne (professeur) : Littérature et civilisation anglaises du XVIIIe siècle
LEMMENS Maarten (professeur) : Linguistique
LUDOT VLASAK Ronan (professeur) : Littérature américaine
MAIGNANT Catherine (professeur) : Civilisations britannique et irlandaise
MARIAULE Mickaël (maître de conférences) : Traduction
MARKEY Michael (maître de conférences) : Anglais pour spécialistes d’autres disciplines
MARTIN BRETEAU Nicolas (maître de conférences) : Civilisation américaine
McCANN Fiona (professeur) : Littérature post-coloniale
MUSITELLI Sophie (maître de conférences) : Littérature des pays anglophones
O’CONNOR Kathleen (maître de conférence) : Linguistique
Ó DÚILL Eoghan (professeur agrégé) : Argumentation, thème, anglais pour spécialistes d’autres
disciplines
OSTER Corinne (maître de conférences) : Traduction
PERRIER Marie (professeur agrégée) : Traduction, langue
PEYRE Frédéric (maître de conférences) : Littérature XVIe et XVIIe siècles
PIÑÓN Christopher (maître de conférences) : Linguistique anglaise
POUZOULET Catherine (professeur) : Histoire et civilisation des États-Unis
RAMDANI Fatma (maître de conférences) : Etudes de genre
RICHET-DROUET Stéphanie (maître de conférences) : Littérature anglaise
RIVENS-MOMPEAN Annick (professeur) : Phonétique, linguistique, didactique
ROBIN Christophe (maître de conférences) : Anglais pour spécialistes d’autres disciplines
SWITALSKI Jean-Luc (maître de conférences) : Civilisation britannique, étude des médias.
TRAINOR Samuel (maître de conférences) : Traduction
VERVAECKE Philippe (maître de conférences) Civilisation britannique
WATTERS John (maître de conférences) : Anglais pour spécialistes d’autres disciplines

Lecteurs :
JENNING Frank (Université de Galway – Irlande)
GARY Holly (Université Tennessee)
STORY Parker (Université Tennessee)
SADIQ Anisah (Université de Leeds)
MC CLURE Houston (hors échange)

13
KEMPER Noah (hors échange)
FLOYD Rachel (hors échange)
NGUYEN Nhi (hors échange)
WEBSTER Claire (hors échange)

Intervenants extérieurs :
ANTOINE Amélie : M2 MéLexTra TAC (doublage)
CODEVELLE Thibault : M2 MéLexTra TAC (doublage)
COËFFE Cécile : français, parcours traduction L2
DESIR Sophie : M2 MéLexTra TAC (doublage)
DESMARET Christine : Didactique de l’anglais précoce
DUMOULIN Lucille : M2 MéLexTra TAC (voice-over)
GEHENNE Pierre : M2 MéLexTra (traduction de jeux vidéo)
HALL Antonia : M2 MéLexTra TAC (sous-titrage)
JOYAUX Amandine : M2 MéLexTra TAC (doublage)
LEPOUTRE Anne : M2 MéLexTra JET (droit)
LEVY Joanna : M2 MéLexTra TAC (sous-titrage)
MINNE Anne-Sophie : M2 MéLexTra JET (traduction spécialisée)
MOREAU Virginie : M2 MéLexTra JET (traduction spécialisée)
TAQUET Alain : M2 MéLexTra JET (informatique)
PICAUD Christian : M2 MéLexTra JET (traduction juridique)
POLLET Rodolphe : M2 MéLexTra TAC (doublage)
PONCHON Stéphanie : M2 MéLexTra TAC (doublage)
ROBIN Nathalie : M2 MéLexTra JET (traduction spécialisée)

14
BIBLIOTHEQUE ANGELLIER (A.K.A. « LA BA »)
http://angellier.biblio.univ-lille3.fr/ .

Responsable : Brigitte VANYPER


La bibliothèque possède plus de 55 000 ouvrages sur la langue, la littérature et la civilisation des pays
anglophones et tout ce qui peut s’y rattacher, de la méthodologie littéraire aux ouvrages de
linguistique française et anglaise.
Le fonds documentaire est majoritairement constitué de monographies, mais sont également
conservés périodiques, mémoires de maîtrise et de master et usuels, etc. Certains périodiques et la
plupart des usuels ne sont consultables que sur place.

a) Salle de travail/salle des catalogues :


C’est là que se trouvent les catalogues du fonds documentaire (fichiers papier qui ne sont plus mis à
jour depuis 1996, et catalogue informatisé qui ne fait pas encore apparaître une partie des ouvrages
de la BA acquis avant 1992), les derniers numéros de certains périodiques, des documents déposés à
l’intention des étudiants par les enseignants, un panneau d’informations destinées aux étudiants
préparant le CAPES ou l’Agrégation, et des plantes vertes en grand nombre.

b) Accueil et prêt des documents : s'adresser à l'Accueil pour l'emprunt des documents.
Depuis que le prêt informatisé existe à la BA, les inscriptions se font à la Bibliothèque Centrale car
c’est elle qui coordonne tout ce qui concerne les emprunts dans le cadre du SCD (Service Commun de
la Documentation).
La gestion du fonds documentaire : l’interrogation porte sur les acquisitions de la BA à partir de 1992
(le catalogue rétrospectif, celui des livres acquis précédemment, étant en cours) et celles de la BU.
Les catalogues des fonds des bibliothèques d’UFR et celui de la BU ont été fusionnés en 2004.
Les fichiers papiers sont encore fort utiles et le seront tant que tous les ouvrages acquis avant 1992
n’apparaîtront pas dans le catalogue collectif : sont mis à la disposition des usagers le catalogue
« Auteurs et titres anonymes », et le catalogue « Matières ». Attention : le catalogue sur fiches
papier n’est plus mis à jour (depuis 1996).

Bibliothèque Angellier, Université Lille 3, Boîte postale 60149, 59653 - Villeneuve d’Ascq cedex
Tél. : 03 20 41 62 74 e-mail : brigitte.vanyper@univ-lille3.fr

Page Web où l’on trouve : conseils, informations diverses, liens vers les sujets d’examen, liste des
périodiques, liste des acquisitions récentes de la BA, des ressources bibliogr., recettes de cuisine,
articles sur le cinéma, etc. : http://angellier.biblio.univ-lille3.fr/ .

Adresse du catalogue du SCD : http://hip.scd.univ-lille3.fr/#focus.

ACCUEIL DES ÉTUDIANTS EN SITUATION DE HANDICAP

A Angellier, le handicap n’est pas un handicap.

Au niveau de l’Université, c’est le RELAIS HANDICAP (Maison de l’Étudiant, face à la Bibliothèque


Universitaire Centrale) qui est chargé d’accueillir et d’accompagner les étudiants de l’université en
situation de handicap permanent ou temporaire.
Tout étudiant(e) concerné(e) doit donc entrer en contact dès le début de l’année universitaire avec la
Chargée d’ Accueil au Relais Handicap, Madame Bernadette CHAJDAS (bernadette.chajdas@univ-
lille3.fr 03.20.41.62.09.) afin d’être recensé(e) comme étudiant(e) en situation de handicap à

15
l’Université de Lille 3. Au besoin, une visite médicale sera programmée avec le médecin en charge
des étudiants en situation de handicap de Lille 3 afin de déterminer les dispositions particulières à
prendre lors des examens (majoration du temps de composition, salle séparée, sujets en braille,
assistance d’un secrétaire, utilisation d’un ordinateur etc.)
Consultez : http://www.univ-lille3.fr/fr/campus/accessibilite/relais-handicap/

Au niveau du Département d’Études anglophones, l’étudiant(e) doit se signaler, indépendamment de


son inscription auprès du Relais Handicap, dès le début de l’année universitaire, auprès de
L’ENSEIGNANT REFERENT HANDICAP du département (Caroline Bouzon, caroline.bouzon@univ-
lille3.fr) afin d’organiser les contrôles continus qui, contrairement aux examens terminaux, ont lieu
au sein des différents groupes de travaux dirigés (TD). Ceci permettra de prendre, tout au long de
l’année, en partenariat avec les enseignants concernés, les dispositions nécessaires afin que les
étudiants puissent composer dans les meilleures conditions. Il est important de se signaler en
prenant rendez-vous avec le référent handicap du département dès la première semaine de cours,
les contrôles continus commençant dès la sixième semaine du semestre.
Les étudiants trouveront de plus amples informations (et notamment les formulaires à télécharger et
à faire parvenir remplis à l’enseignant référent) sur le site de la Faculté :
http://angellier.formation.univ-lille3.fr/handicap/handicap.htm.
N.B. : En cas de signalement tardif, la prise en compte du handicap ne pourra être assurée.

En cas de handicap temporaire au cours de l’année suite à un accident ou autre (poignet cassé,
surdité passagère par exemple…), contactez le référent handicap le plus rapidement possible.

Accessibilité des locaux :


Les locaux du département (salles de cours, secrétariat, bibliothèque …) sont accessibles aux
étudiants se déplaçant en fauteuil. Un accès aux salles du rez-de-chaussée a été mis en place, un
ascenseur étant à disposition des étudiants au niveau de l’UFR IDIST, qui jouxte la Faculté LLCE. Un
ascenseur est également à la disposition des étudiants afin d’accéder aux salles de cours du bâtiment
B.

16
L’ANGLAIS A LILLE 3 ET AILLEURS...

Où consulter…
des dictionnaires unilingues ou bilingues en bibliothèque
- Bibliothèque Angellier, Bibliothèque Universitaire Centrale, bibliothèques municipales etc.
À noter : les dictionnaires font partie des usuels et ne peuvent être empruntés à domicile. Mais ils
font partie de la panoplie de l’angliciste, et vous devrez disposer au moins d’un dictionnaire bilingue,
d’un dictionnaire unilingue anglais et… d’un dictionnaire unilingue français. Des conseils vous seront
donnés par les enseignants. Voir aussi « Outils indispensables », plus bas.

des ouvrages en anglais (sur place ou en prêt)


- Bibliothèque Angellier et à la Bibliothèque Universitaire, bien sûr
- Bibliothèque Municipale de Villeneuve d’Ascq, 96 chaussée de l’Hôtel de Ville (prêt gratuit pour
les Villeneuvois)
- voir aussi les adresses de sites Internet de bibliothèques, notamment :
Le Service Universitaire de Documentation permet d’effectuer des recherches bibliographiques
sur les collections des bibliothèques universitaires françaises : http://www.sudoc.abes.fr
(attention, les livres de la Bibliothèque Angellier qu’on y trouve ne sont qu’une infime partie du
fonds de la bibliothèque, ce sont en majorité des livres achetés après 1992)
The Library of Congress : http://lcweb.loc.gov, the British Library : http://www.bl.uk, etc.

la presse anglo-saxonne
- dans les bibliothèques ci-dessus
- sur les sites Internet des journaux et magazines: The New York Times :
http://www.nytimes.com/, The Economist : www.economist.com/ ou www.economist.co.uk, The
Washington Post : www.washingtonpost.com, The Times : www.the-times.co.uk, The Sunday
Times : www.sunday-times.co.uk, The Daily Telegraph : www.telegraph.co.uk/, The International
Herald Tribune : www.iht.com/, USA Today : www.usatoday.com/news/nfront.htm, The
Spectator : www.spectator.co.uk, The New Yorker : www.newyorker.com et bien d’autres… Liste
plus complète disponible à la Bibliothèque Angellier.

Où voir…
Des émissions ou des films en anglais
- à la télévision ! Consultez les programmes des chaînes françaises et de toutes nationalités, en
direct, en replay, sur internet, pour des films, documentaires, séries, courts métrages ou
journaux télévisés en V.O.
- au cinéma : privilégiez les films en V.O., en évitant de lire les sous-titres…
- et au Centre de Ressources en Langues (Bâtiment B)

Où écouter…
Des émissions de radio
- sur BBC World Service, voir ici : http://www.bbc.co.uk/worldserviceradio
- penser aux sites Internet de la BBC : http://www.bbc.co.uk offre l'accès à des outils pour
l'exploitation pédagogique des documents émis, et des fichiers son au format Realaudio.
Egalement BBC News Online : http://news.bbc.co.uk

Où acheter des ouvrages en anglais


Lille et environs
- Le Furet du Nord, à Lille et Villeneuve d’Ascq (V2)
- Librairie internationale V.O. à Lille (53, rue du Molinel- Tel/fax : 03.20.14.33.96
https://www.librairievo.com/

17
- Librairie Universitaire Meura, à Lille (25, rue de Valmy)
- La FNAC, à Lille et à Gand
Paris
- Librairie Joseph Gibert, bd Saint-Michel, 5e.
- Attica, 64 rue de la Folie Méricourt, 2e.
- Le Nouveau Quartier Latin, 78 bd Saint Michel, 6e.
Sur Internet
- http://www.furet.com et http://www.amazon.com

Où utiliser des outils multimédia en anglais


- Centre de Ressources en Langues (Bâtiment B niveau forum)

Adresses de sites Internet utiles pour anglicistes


- Site de la Bibliothèque Angellier http://www.univ-lille3.fr/ufr/bibangellier
- Site de Lyon 3 : http://www-scd.univ-lyon3.fr/Signets/anglais.htm
- Site de la SAES (Société des Anglicistes de l’Enseignement Supérieur) : www.univ-
pau.fr/saes/saes.htm
- Projet Albion (liste de sites, dans tous les domaines des études d’anglais) : www.projet-albion.net
- Site de l’Académie de Toulouse : www.ac-toulouse.fr/anglais/sitesgb.html
- Portail : www.ccr.jussieu.fr/urfist/cerise/
- Project Bartleby Archive (textes « en ligne ») : http://www.bartleby.com

La liste n’est évidemment pas limitative : à vous d’explorer et de vous assurer de la fiabilité du site
que vous repérez avant d’utiliser son information.

18
ORGANISATION DES ETUDES

Présentation :
Le Département d’Études anglophones forme des étudiants dans les domaines de la langue, de la
littérature et de la civilisation des pays anglophones aux niveaux licence, master et doctorat.
Au niveau L, les enseignements fondamentaux portent sur :
- La langue anglaise : analyse linguistique, lecture, écriture, compréhension, traduction, phonétique
- La littérature : lecture et analyse d'œuvres littéraires du monde anglophone
- La civilisation et l'histoire des pays de langue anglaise, essentiellement le Royaume-Uni, l'Irlande,
les États-Unis et l'Inde.
S'y ajoutent l'enseignement d'une langue vivante autre que l'anglais et un enseignement libre que
l'étudiant pourra choisir dans une liste.
Au niveau Master, les étudiants peuvent choisir entre un parcours professionnel (Métiers du Lexique
et de la Traduction – MéLexTra), un parcours recherche et un parcours enseignement se déclinant
lui-même en deux spécialités : études anglophones et études irlandaises
Toutes les formules de Master débouchent sur une formation doctorale.
Pré-requis : Un bon niveau en anglais en terminale est indispensable car un département. d'anglais
n'est pas une école de langue. L'intérêt pour la langue doit se doubler d'une curiosité pour l'histoire
et la culture des pays concernés et du goût de la lecture. De plus, il faut pouvoir mettre en œuvre des
capacités d'analyse et de synthèse, et maîtriser les exercices fondamentaux des disciplines
enseignées.

La formation
La licence LCE Anglais est construite sur 3 années. Chaque année comporte 2 semestres de 12
semaines d’enseignement.
- Les enseignements sont organisés en UE (Unités d’Enseignement). Chaque semestre comprend 10
UE obligatoires dont une consacrée à l’étude d’une seconde langue étrangère à choisir parmi la
vingtaine de langues proposées à Lille 3 et une UE libre à choisir dans la liste proposée en début
d’année.
- Chaque UE est affectée de crédits ECTS (European Credit Transfer System). Un semestre de
formation validé correspond à 30 crédits. Il faut donc totaliser 180 crédits pour obtenir la licence.
- La structure des enseignements intègre des CM (cours magistraux) et des TD (travaux dirigés).
- Le volume horaire moyen d’enseignements est de 16 à 20 heures par semaine. Il est à compléter
par un travail personnel régulier.
Le Master est une formation en deux ans qui associe spécialisation et interdisciplinarité. Pour plus
d’informations, consulter le guide spécifique du master ou le site web de la Faculté.

Formations possibles après la Licence


En fonction du module suivi à partir du semestre 4, vous pourrez poursuivre vos études dans l’un
des Masters suivants proposés à Lille 3 :
° Pour vous diriger vers les carrières de la recherche et de l’enseignement (enseignant-chercheur à
l’Université, chercheur au CNRS, préparation des concours du CAPES ou de l’Agrégation d’anglais).
- Master Études anglophones
- Master Études Irlandaises

° Pour enseigner dans le primaire (concours de professeur des écoles) ou enseigner l’anglais en lycée
professionnel (CAPLP2)
- Un Master spécifique a été ouvert à la rentrée 2010-2011.

19
° Pour enseigner le français à l’étranger ou vous diriger vers les métiers de l’encadrement des
institutions françaises à l’étranger
- Master Sciences du Langage
► Didactiques des langues et des cultures (accès sélectif en M1)
- Master Langues Étrangères Appliquées
► Relations Interculturelles et Coopération Internationale : « La France en perspective »

° Pour vous diriger vers les métiers de la traduction


- Master Métiers du Lexique et de la Traduction – MéLexTra (accès sélectif en M1)
► Traducteur dans les domaines juridique, économique et technique
► Traducteur audio visuel : doublage, sous-titrage, voice-over
http://angellier.biblio.univ-lille3.fr/dess_angellier/charnieredess.html

° Pour aller vers les métiers de la lexicographie, de la terminographie et les métiers de la traduction
assistée par ordinateur.
- Master Sciences du Langage
► Lexicographie, Terminographie et Traitement Automatique des Langues
° Pour vous diriger vers les métiers de la documentation
- Master Sciences de l’Information et du Document (accès sélectif en M1)
° Pour préparer les concours de la fonction publique (Attaché d’Administration de l’Éducation
Nationale et de l’Enseignement Supérieur, Attaché territorial…..)
- Master Humanités et Formation administrative (accès sélectif en M1)
► Administration générale universitaire scolaire et périscolaire
► Administration territoriale

Suivi et accompagnement des étudiants


Accueil des étudiants de 1ère année durant 3 jours d’initiation au travail universitaire et initiation à la
recherche documentaire durant le premier semestre.
Organisation de séances de tutorat d’aide à la réussite.

Echanges internationaux
Un séjour d’études à l’étranger dans le cadre du programme européen ERASMUS ou du programme
ISEP est recommandé durant la 3e année de licence. Les étudiants, titulaires ou en cours de 3e année
de licence, peuvent également postuler à des postes d’assistants de langue française à l’étranger ou
de lecteurs dans les universités du monde anglophone. Un tel séjour est essentiel pour qui veut
étudier les langues.

Responsable Erasmus (étudiants sortants) et ISEP : Corinne OSTER


Responsable Erasmus (incoming students) : Hélène COTTET

Environnement pédagogique
Les bibliothèques et en particulier celles attachées aux études anglophones et aux études irlandaises
sont à la disposition des étudiants pour leur travail personnel.
Le Centre de Ressources en Langue, dispositif d’accompagnement pour l’apprentissage des langues,
est également à la disposition des étudiants.
La licence LCE Anglais option renforcement en langue et culture est proposée en enseignement à
distance aux étudiants inscrits empêchés d’assister aux cours (salariés ou assimilés, sportifs de haut
niveau, etc.).
Contact : Service d’Enseignement à Distance (SEAD) – Tél. : 03.20.41.62.28 – sead@univ-lille3.fr

20
Conseils aux étudiants de Première Année

1. Vous trouverez dans ce guide toutes les informations utiles concernant votre cursus universitaire.
Lisez-le très attentivement et considérez-vous dès maintenant engagé dans votre année
universitaire. Pour chaque enseignement, des travaux préalables à la rentrée universitaire sont
suggérés : commencez par les effectuer.
La pré-rentrée se déroulera du 11 au 15 septembre 2017. Il est OBLIGATOIRE d’y participer, et la
présence de tous les étudiants est requise à l’assemblée générale qui aura lieu le Septembre, à 9
heures, Amphi B1. C’est au cours de cette réunion que se feront les inscriptions dans les groupes.
Toute absence devra donc être justifiée. Les salariés, notamment, devront présenter un certificat de
leur employeur pour excuser leur absence. En outre, si leur activité professionnelle nécessite des
aménagements horaires, ils devront présenter une copie de leur contrat de travail justifiant
l’inscription dans des groupes spécifiques. S’ils ne peuvent assister à l’assemblée de pré-rentrée, ils
doivent impérativement se présenter au secrétariat avant le 12 septembre pour préciser leurs choix.
Un tutorat pédagogique et documentaire sera proposé au titre du premier semestre. Des
informations complémentaires vous seront communiquées lors de la pré-rentrée.

2. Vous allez suivre en 1ère année de Licence d'anglais des enseignements divers, en cours
magistraux (amphithéâtre de 500 personnes), en travaux dirigés (groupes de 35 à 50 étudiants) et,
pour une petite part, en laboratoire (15 à 20 étudiants).
Parmi les cours, certains vous rappelleront ceux que vous avez suivis au lycée. L'enseignement de la
grammaire par exemple se fonde sur vos acquis, mais l'accent sera porté sur l'analyse et la réflexion
sur la langue ou la mise en pratique autonome (atelier d'écriture, jeux de rôle, travail sur
l'interprétation d'un texte...). A côté de ces cours, vous en suivrez d'autres, qui utilisent des
approches nouvelles, de type réflexif et théorique, qui vous demanderont encore plus d'efforts
d'adaptation : par exemple, la littérature, la civilisation, la linguistique ou la phonétique. Tous ces
cours demandent l'acquisition de méthodes de travail, de réflexion et d'analyse et exigeront de vous
un approfondissement constant et une curiosité toujours en éveil.

Parmi les enseignements OBLIGATOIRES en première année, vous aurez des séances hebdomadaires
de travaux pratiques animées par les lecteurs de langue anglaise. Beaucoup plus que les rencontres
avec « l'assistant » que vous avez pu connaître pendant vos études secondaires, l'enseignement des
lecteurs s'intègre pleinement dans votre cursus universitaire ; les lecteurs sont des enseignants à part
entière, tous titulaires de diplômes universitaires. Ces travaux en petits groupes, en compagnie
d'enseignants dont la langue maternelle est l'anglais, vous mettront en prise directe avec la langue
elle-même. Avec eux vous ferez des exercices de production et de compréhension orale dans des
salles équipées spécialisées, ainsi que de la production écrite en atelier d'écriture.

3. Il est souhaitable que vous ayez bien analysé les motivations qui vous poussent vers des études
d'anglais ; un goût seul pour l'anglais en général n'est pas un gage de réussite dans des études
universitaires de langue.
Cela nous amène naturellement à préconiser une totale implication dans vos études d'anglais : vous
aurez une quinzaine d'heures de cours à l'Université, mais il vous appartiendra de consacrer au moins
deux à trois fois plus d'heures à la lecture des ouvrages recommandés, à la consultation en
bibliothèque, à la préparation d'exercices, à la reprise de cours, etc.
L'assiduité aux cours est essentielle, ainsi que le travail personnel régulier. Profitez de l'offre qui vous
sera faite par les enseignants de leur rendre des préparations. Les corrections vous permettront de
progresser et de satisfaire aux exigences de l'examen. A ceci doit s'ajouter : écoute de la radio
anglaise ou américaine, projection de films, lecture de la presse anglo-saxonne etc. .., toute activité

21
en rapport avec la langue, la culture, la civilisation que vous étudiez. Une solide culture générale est
également nécessaire ainsi qu'une bonne connaissance du monde contemporain.

C'est dire que la réussite, dans des études de langue, engage votre investissement personnel, votre
ouverture et votre disponibilité mais dépend également de vos motivations, de vos projets de
carrière et d'une adéquation entre acquis préalables et orientation.

22
SEMESTRE 1

DETAIL DES ENSEIGNEMENTS

UE1 : Fondamentaux de langue


1. Grammaire
2. Français appliqué à la version

UE2 : Langue orale


1. Phonétique
2. Labo

UE3 : Littérature
Littérature (CM + TD)

UE4 : Civilisation
Civilisation (CM + TD)

UE5 : Méthodologie Linguistique

UE6 : Technique d’expression


Argumentation
Expression orale

UE7 : Méthodologie Littérature

UE8 : Méthodologie Civilisation

UE9 : Langue vivante

UE10 : Projet de l’étudiant

23
Semestre : S1 - UE1

Intitulé de l’UE : Fondamentaux de langue


Nombre de crédits à l’UE : 3 (1,5 grammaire, 1,5 FAV) Charge globale du travail étudiant :
75h
Nom de l’enseignant responsable : K. O’Connor (Approche linguistique de la grammaire)
Noms des intervenants : C. Bouzon, B. Cappelle, C. Langford, K. O’Connor
Nombre d’heures : 12 x 1,5h TD (grammaire)
Langue d’enseignement : anglais

Nom de l’enseignant responsable : F. Brisset (Français appliqué à la version)


Noms des intervenants : F. Brisset, M. Mariaule, J L Switalski, M. Perrier
Nombre d’heures : 12h
Langue d’enseignement : anglais

1. Grammaire
Pré-requis
Niveau intermédiaire en anglais

Compétences visées :
Notre objectif est la consolidation des connaissances acquises sur la structure de la phrase anglaise.
Ce cours présentera une réflexion sur la langue comme système, à travers l’étude des formes et
fonctions et du système des verbes auxiliaires.

Contenu de la formation
En grammaire, nous aborderons en particulier les formes et fonctions grammaticales, l’inversion du
sujet et de l’auxiliaire dans le cadre des questions ainsi que dans d’autres contextes, la
complémentation verbale, les verbes phrastiques et la voix passive.

Travail de l’étudiant hors présentiel : 25h

Bibliographie succincte :
DEPRAETERE, Ilse, and Chad LANGFORD. Advanced English Grammar: A Linguistic Approach. London:
Continuum, 2012.

Modalités d’évaluation :
Contrôle continu
- Évaluation du travail hors présentiel : En grammaire la préparation des exercices et la participation
seront prises en compte dans la note finale.

2. Français appliqué à la version

Pré-requis : aucun

24
Compétences visées :
Cet enseignement vise à combler les lacunes des étudiants dans les domaines suivants : correction de
la langue française, rédaction de phrases complexes, compréhension des subtilités d’un texte-source
en langue étrangère et restitution en français de ce texte dans toutes ses nuances.

Contenu de la formation :
Traduction (version) et grammaire française portant sur :
1. Le système temporel du français : emploi et valeur des temps, conjugaisons, accords des participes
passés, concordance des temps.
2. Traduction de l’aspect et de la modalité
3. Les modes : emploi et valeur de l’indicatif, du subjonctif et du conditionnel
4. Le nom et l'adjectif : les pluriels irréguliers, les noms et adjectifs composés, etc.
5. La ponctuation ; l’emploi dans les deux langues des majuscules et des minuscules

French Grammar and Translation :


1. Time / Tense
2. Aspect / Modality
3. Indicative / Subjunctive / Conditional
4. Nouns and Adjectives : plurals, compounds, etc.
5. Punctuation / Capital letters

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Les étudiants prépareront le travail hebdomadaire requis par l'enseignant.

Bibliographie : Ouvrages suggérés :


Bescherelle 1, 2, 3. Paris : Hatier, 2012.
- Le Petit Robert : dictionnaire alphabétique et analogique de la langue française.

- Le Robert & Collins: dictionnaire français-anglais, anglais-français.


- Longman Dictionary of Contemporary English (dictionnaire unilingue).
- GREVISSE, Maurice. Précis de grammaire française. Paris : Duculot, 1995.

Modalités d’évaluation :
Session 1 : Contrôle terminal : (version et / ou exercices de grammaire).
Session 2 : Examen (version et / ou exercices de grammaire).
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

25
Semestre : S1 – UE2

Intitulé de l’UE : Langue orale (phonétique & labo)

Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 75h

Nom de l’Enseignant responsable : Caroline Bouzon


Noms des intervenants :
Phonétique : Caroline Bouzon, Rodica Calciu, Laurence Delrue
Expression orale : Lecteurs de langue
Nombre d’heures : 12h (phonétique) & 12h (labo)
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
Niveau intermédiaire d’anglais.

Compétences visées
Acquérir le système oral de l’anglais :
- percevoir, produire et savoir décrire les distinctions phonologiques ;
- percevoir, produire et savoir décrire le système d’accentuation des mots ;
- maîtriser les normes internationales de transcription de l’oral (API)
Travailler en équipe (tâches collaboratives en laboratoire de langue et dans le cadre du travail en
autonomie guidée : CRL + Moodle)
Travailler la production et la perception avec des locuteurs natifs (lecteurs).

Contenu de la formation
- Introduction à la prononciation et à la phonologie
- Phonétique articulatoire
- Introduction à l’accentuation des mots anglais
- Usage de l’alphabet phonétique international et pratique de la transcription phonétique

Travail de l’étudiant hors présentiel


6 h de travail autonome au CRL
Devoirs et exercices de transcription hebdomadaire

Bibliographie succincte :
SCHOTTMAN, Wendy. Advanced English Pronunciation. Paris : Ophrys, 2012.
LARREYA, Paul & SCHOTTMAN, Wendy. A Pronunciation Guide. Paris : Nathan, 2013.
ROACH, Peter. English Phonetics and Phonology: A Practical Course. Cambridge: Cambridge UP, 2000.
Un dictionnaire de phonétique :
JONES, Daniel. English Pronouncing Dictionary. 16th edition. Cambridge: Cambridge UP, 2004.
ou
WELLS, J. C. Longman Pronunciation Dictionary. 3rd edition. London: Longman, 2008.

Modalités d’évaluation :
Session 1: Terminal oral en dehors des cours. Pratique de l’oral & questions de cours.
Session 2 : Examen terminal

26
Semestre : S1 – UE3

Intitulé de l’UE : UE3 Littérature


Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : I. Boof-Vermesse
Noms des intervenants : I. Boof-Vermesse, S. Trainor, F. Peyré, F. D’Souza
Nombre d’heures : 1h30 TD/semaine + 6h CM
Langue d’enseignement : anglais

Compétences visées :
Apprentissage du commentaire littéraire en anglais : savoir analyser un texte en utilisant les
catégories narratologiques et savoir rédiger en anglais des paragraphes argumentés rendant compte
du fonctionnement narratif du texte à partir de ces outils méthodologiques.

Initiation into the methodology of close reading of a literary text using narratological tools: the
students learn how to analyze a literary text and write short argumentative paragraphs about the
narrative strategy of the text.

Contenu de la formation :
CM : Définition et mise en place des catégories narratologiques (récit, mode, focalisation, voix,
niveaux narratifs …)
TD : Analyse d’un texte littéraire narratif par semaine (domaines et époques variés de la littérature
anglophone) tiré d’une brochure fournie au début du semestre ; il s’agira de répondre en anglais à
des questions sur le texte invitant à rendre compte de la technique narrative du texte et des choix
présidant à la mise en intrigue.

The course is divided into two types of class, both of which must be attended: lectures (CM)
introducing the theory and definitions of categories used in narratological analysis (story and plot,
mode, point of view , voice, narrative levels…) and weekly seminars (TD) in which these notions are
applied to literary texts (from medieval epic to the postmodernist novel). Students discuss texts
orally in English and write short paragraphs of literary analysis to comment on the narrative
techniques of the examined texts.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préparer par écrit le texte à étudier chaque semaine.
Weekly written preparation about short stories or literary excepts.

Bibliographie : Une brochure contenant le plan du cours et textes à étudier sera distribuée à la
rentrée.

Modalités d’évaluation** :
Session 1 : Contrôle continu
Session 2 : Examen terminal

27
Semestre : S1 – UE4

Intitulé : UE4 Civilisation


Programme : Histoire des États-Unis (début XVIIe-fin XIXe siècle) / U.S. History (early 17th century-late
19th century)

Nombre de crédits à l’UE : 6


Nom de l’enseignant responsable : Nicolas MARTIN-BRETEAU
Nombre d’heures : 1h30 TD + CM 1h (10 semaines)
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis : Niveau intermédiaire en anglais

Compétences visées :
À la fin du semestre, les étudiants devront avoir une connaissance étendue des 250 ans d'histoire
américaine suivant l’arrivée des premiers colons britanniques en Virginie au début du XVIIe siècle. Ils
devront savoir organiser ces connaissances en thèmes et en problèmes historiographiques, c'est-à-
dire savoir les analyser et les synthétiser. Enfin, les étudiants devront maîtriser la façon d'utiliser des
sources historiques, à la fois primaires et secondaires, afin d'étayer des arguments, défendre une
thèse et tirer des conclusions. Ce cours a pour but de développer la pensée historique des étudiants.
By the end of the semester, students should possess a broad knowledge of the 250 years of American
history following the arrival of the first British settlers in Virginia in the early 17th century. They
should know how to organize this knowledge into historiographical themes and problems, that is,
analyze and synthesize them. Last but not least, students should master how to use both primary and
secondary sources to support arguments, defend a thesis and draw conclusions. This lecture seeks to
develop students’ historical thinking skills.

Contenu de la formation :
Les différents chapitres de ce cours magistral offrent une introduction à l'histoire des États-Unis. Il
s’agit notamment de comprendre les processus historiques à l’origine de la construction de la nation
américaine. Ce cours propose une vue d'ensemble des principaux événements de la période
s’étendant de la colonisation britannique de l’Amérique du nord à la période de Reconstruction. En
particulier, le cours présentera les principales perspectives qui structurent les débats entre historiens
aujourd’hui. Nous explorerons ainsi des notions et des thèmes comme la colonisation, l’empire et
l’impérialisme, la race et le racisme, l'esclavage et la liberté, la démocratie et la république, la nation
et le nationalisme, la citoyenneté. L’histoire américaine depuis la fin du XIXe siècle sera étudiée en
Licence 2.
The different chapters of this lecture offer an introduction to U.S. history. They aim at understanding
the historical process in the building of the American nation. The lecture will survey the major events
of the period under study since the early colonization of North America by the British until the
Reconstruction era. In particular, this class will introduce the major scholarly perspectives structuring
the debates between historians today. We will explore many themes and concepts, like colonization,
empire and imperialism, race and racism, slavery and freedom, democracy and the republic, nation
and nationalism, citizenship. U.S. history from the end of the 19th century will be studied in Licence 2.

28
Travail de l’étudiant hors présentiel :
Le cours consistera en des cours magistraux appuyé sur des lectures obligatoires d’un manuel
américain synthétisant l’historiographie la plus récente. Les références bibliographiques seront
données lors du premier cours et accessibles en ligne sur la plate-forme Moodle. On attend des
étudiants d'avoir lu les textes avant de venir en cours. Les notions et les thèmes abordés en cours
seront étudiés de manière plus approfondie en TD à l’aide d’un travail d’analyse et d’interprétation
de sources historiques primaires.
The class will consist of lectures based on assigned compulsory readings of an American textbook
synthesizing the best of recent historical scholarship. Book references will be given during the first
lecture and accessible online on the Moodle platform. Students are expected to come to class having
read the material. The key concepts and themes seen during the lectures will be further studied
during the TDs through analyzing and interpreting primary historical sources.

Bibliographie générale/General bibliography :


Mary Beth NORTON, Carol SHERIFF, David W. BLIGHT and al., A People and a Nation: A History of the
United States, Boston: Cengage Learning, 2012.
Alan BRINKLEY, The Unfinished Nation: A Concise History of the American People, McGraw-Hill, 2013.
Lectures obligatoires/Required readings :
Voir la brochure sur la page Moodle du cours/See the brochure on the Moodle page of the class.

Modalités d’évaluation :
L’évaluation du cours interviendra en TD : des épreuves de contrôle continu seront organisées durant
le semestre, et un examen écrit de quatre heures, commun à tous les groupes de Licence 1, sera
organisé à la fin du semestre.
Teaching assistants will grade students: different types of tests will be organized during the semester,
and a 4-hour written exam gathering all groups of Licence 1 will be organized at the end of the
semester.

29
Semestre : S1 – UE5

Intitulé de l’UE : Méthodologie Linguistique


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 75h
Nom de l’enseignant responsable : Bert Cappelle
Noms des intervenants : Bert Cappelle, Maarten Lemmens, Kathleen O’Connor, Christopher Piñón,
Audrey Vedel-Bonnery
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : Aucun

Compétences visées : Initier l’étudiant à ce que veut dire étudier la langue d’une manière
scientifique et comprendre comment la langue peut refléter et influencer l’humanité, la société et la
culture.

Contenu de la formation :
Ce cours représente une introduction à la linguistique. Dans un premier temps, nous aborderons la
définition de la linguistique comme étude scientifique du langage, les caractéristiques du langage
humain et les différences et ressemblances entre les langues signées et les langues parlées. Ensuite,
nous nous concentrerons sur la relation entre la langue et la culture en prêtant attention à
l’anthropologie linguistique, aux liens de la langue avec la pensée et avec le pouvoir, aux diverses
stratégies linguistiques pour être poli dans des cultures différentes et, enfin, à l’ethnographie.

This course is an introduction to linguistics. First, we discuss the definition of linguistics as a scientific
study of language, the characteristics of human language and the differences and similarities
between signed languages and spoken languages. Then we will focus on the relationship between
language and culture by paying attention to linguistic anthropology, to the links between language
and thought and between language and power, to diverse linguistic strategies for being polite in
different cultures and finally to ethnography.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture de textes hebdomadaire, préparation d’exercices

Bibliographie succincte :
Mihalic̆ek, Vedrana, and Christina Wilson. The Language Files: Materials for an Introduction to
Language and Linguistics. 11ed. Columbus: The Ohio State University Dept of Linguistics, 2011.

Modalités d’évaluation :
Session 1 : contrôle continu (1 devoir sur table (80%) ; l’assiduité et la préparation seront prises en
compte (20%))
Session 2 : contrôle terminal

30
Semestre : S1 – UE6

Intitulé de l’UE : Technique d’expression – Argumentation/expression orale


Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant : 24h
Nom de l’enseignant responsable : Eoghan Ó Dúill
Noms des intervenants : Eoghan Ó Dúill, Marie Perrier, Sarah Moreau, Nathalie Lesaffre, John
Watters.
Nombre d’heures : 12
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis :
Le niveau B1 du CECRL en anglais

Compétences visées :
S’exprimer devant un public, débattre des sujets de société et d’actualité, structurer son discours.

Contenu de la formation :
Douze séances d’une heure. Lors de chaque séance, 2 ou 3 étudiants présenteront des exposés oraux
devant le groupe sur un sujet sélectionné la semaine précédente.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préparer les champs lexicaux de chaque sujet à débattre afin de pouvoir mieux s’exprimer.

Bibliographie succincte :
Un polycopié sera distribué à la pré-rentrée.

Modalités d’évaluation :
- L’exposé oral de chaque étudiant sera noté. Il y aura aussi des points de bonus/malus pour la
participation et la présence.

31
Semestre : 1 – UE7

Intitulé de l’UE : UE7 Méthodologie littéraire


Nombre de crédits à l’UE :
Nom de l’enseignant responsable : H. Cottet
Noms des intervenants (s’il y en a plusieurs) :
Nombre d’heures : 18 heures
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis aucun

Compétences visées : L’objectif sera de familiariser les étudiants avec les outils d'analyse littéraire
dont ils auront besoin tout au long de leur formation en licence LLCE, et de les doter des repères
méthodologiques et culturels qui leur permettront de maîtriser les exercices du commentaire et de la
dissertation, afin de faciliter leur réussite.

Contenu de la formation :
L'étudiant sera amené à découvrir ou à mieux maîtriser les techniques de rédaction et
d’argumentation propres au commentaire et à la dissertation littéraires. Comment définir une
problématique ? Comment rédiger efficacement une introduction, un paragraphe ou encore une
conclusion ? Le cours aura également pour objet d'aider les étudiants à utiliser les concepts d'analyse
propres aux études littéraires : comment identifier le ton d'un texte ? En quoi le genre d'un texte en
détermine-t-il l'analyse ? Il permettra aux étudiants de replacer les textes dans leur contexte
artistique et culturel en leur apportant les repères principaux en histoire littéraire. Autant de
techniques qui relèvent d’un apprentissage spécifique et dont la maîtrise est nécessaire à quiconque
entend poursuivre des études littéraires.

The aim of the course is to help students develop their ability to analyse literary texts and to write
literary commentaries and essays. The course provides essential concepts and references to study
fiction, poetry and drama and helps the students familiarize with the basic tools of literary analysis
and literary history. The assessment consists in two written exams during the semester.

Modalités d’évaluation :
CC.
- Évaluation du travail hors présentiel :
Session 1 : L’évaluation relè ve du C.C. Elle prendra la forme de 2 évaluations écrites et d’une note de
participation et d’assiduité.
Session 2 : Évaluation écrite.

32
Semestre : 1 – UE8

Intitulé de l’UE : UE4 Méthodologie Civilisation


Nombre de crédits à l’UE :
Nom de l’enseignant responsable : Audrey Célestine, Aude de Mézerac
Noms des intervenants : Audrey Célestine, Florence D’Souza, Nicolas Martin-Breteau, Lucie de
Carvalho, Audrey Vedel.
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis
Pas de pré-requis

Compétences visées :
Apprentissage des techniques de travail en sciences humaines et sociales ; analyse de documents
écrits, audio et iconographiques, recherche documentaire etc.

Contenu de la formation :
Le cours doit permettre aux étudiants de se familiariser au travail universitaire de recherche et
d’analyse documentaire dans le domaine de la civilisation. Sera ainsi vue en cours l’ensemble des
techniques nécessaires à la conduite d’un travail en sciences humaines et sociales. Des travaux sur
des dossiers thématiques, en civilisation américaine et britannique, seront réalisés afin de
familiariser les étudiants à l’identification et l’analyse de documents.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Travaux sur documents.

Bibliographie : L’ensemble des documents nécessaires au cours seront mis en ligne sur Moodle

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : CC - session 2 : CT
- Évaluation du travail hors présentiel : Préparation de documents

33
SEMESTRE 2

DETAIL DES ENSEIGNEMENTS

UE1 : Langue
- Grammaire
- Version commentée (CM + TD)

UE2 : Linguistique
- Linguistique - Morphologie
- - Phonétique
- - labo

UE3 : Littérature
Littérature (CM + TD)

UE4 : Civilisation
Civilisation (CM + TD)

UE5 : Méthodologie Traduction

UE6 : Compétences orales


Argumentation
Compréhension

UE7 : Découverte Culture

UE8 : Découverte Langue

UE9 : Langue vivante

UE10 : Projet de l’étudiant

34
SEMESTRE 2

Semestre : S2 – UE1

Intitulé de l’UE : Langue


Nombre de crédits à l’UE : 3 (1,5 grammaire, 1,5 version) Charge globale du travail étudiant : 75h
Grammaire :
Nom de l’enseignant responsable : K. O’Connor (Approche linguistique de la grammaire)
Noms des intervenants : B. Cappelle, C. Langford, K. O’Connor, G. Caliendo, M. Perrier, S. Moreau
Nombre d’heures : 12 x 1,5h TD (grammaire)
Langue d’enseignement : anglais

Version commentée
Nom de l’enseignant responsable : Michaël Mariaule
Noms des intervenants : Michaël Mariaule, Judith Van Heerswynghels, Marie Perrier, Sylvain
Tondeur.
Nombre d’heures : 12 x 1h (TD) + 6 x 1h (CM)
Langue d’enseignement : français

Grammaire
Pré-requis
Approche linguistique de la grammaire en S1

Compétences visées :
Consolidation des connaissances acquises sur la structure de la phrase anglaise.
Introduction à une réflexion sur la langue comme système, à travers l’étude du groupe verbal.

Contenu de la formation :
Nous aborderons les temps verbaux et l’aspect à travers une étude des différents types de situations
(les états, les activités, les accomplissements et les réalisations). Dans un deuxième temps, nous nous
concentrerons sur la modalité épistémique et non-épistémique.

Travail de l’étudiant hors présentiel : 20h

Bibliographie succincte :
DEPRAETERE, Ilse, and Chad LANGFORD. Advanced English Grammar: A Linguistic Approach. London:
Continuum, 2012.

Modalités d’évaluation** :
- Contrôle continu
- Évaluation du travail hors présentiel : En grammaire, la participation et la préparation des exercices
hebdomadaires seront prises en compte.

35
Version commentée

Pré-requis :
Bonne maîtrise de la langue française (grammaire, lexique, syntaxe). Bonne compréhension de la
langue anglaise.

Compétences visées :
Initier l’étudiant à la traduction de type universitaire. Amener l'étudiant à dépasser la traduction
littérale

Contenu de la formation :
Initiation à la version (traduction de l’anglais vers le français) et à la réflexion sur les étapes et les
mécanismes mis en œuvre dans la traduction. Un CM dispense les connaissances théoriques : qu’est-
ce que traduire, quelles sont les difficultés rencontrées par les étudiants, quelles stratégies de
traduction utiliser pour apprendre à se détacher du texte original et traduire correctement ? Le TD
concerne la partie pratique et se compose de traductions de textes littéraires d’anglais
contemporains, de commentaires de traduction ainsi que d’exercices d’observation ou d’application.
Translation methodology based on the analysis of French translations of contemporary English
literary texts. Also English-French translation proper.
NOT recommended for exchange or foreign students who do not have both excellent English and
excellent French

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Les étudiants prépareront le travail hebdomadaire requis par l’enseignant.

Bibliographie succincte :
Manuel au programme
- Lefebvre-Scodeller, Cindy, Corinne Wecksteen, et Michaël Mariaule. Version Originale. Bruxelles :
De Boeck, (à paraître fin 2014). (collection Traducto).
- un dictionnaire unilingue anglais (Oxford Advanced Learner’s Dictionary of Current English ou
similaire)
- un dictionnaire unilingue français (Le Petit Robert de la langue française ou similaire)
- une grammaire française (Précis de grammaire française par Grevisse ou autre)
- un dictionnaire des difficultés (Dictionnaire des difficultés du français d’aujourd’hui chez Larousse,
par exemple)
- un dictionnaire des synonymes français (Trouver le mot juste, par Paul Rouaix, en Livre de Poche)
Les documents à traduire et à commenter seront distribués en cours. Une page est également
ouverte sur la plateforme Moodle (http://moodle.univ-lille3.fr/) afin de faciliter l’échange de
documents entre les enseignants et les étudiants (supports de cours pour le CM, textes à traduire,
outils supplémentaires).

Modalités d’évaluation :
Session 1 : Contrôle continu
Session 2 : Examen (traduction et commentaire de traduction)
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

36
Semestre : S2 – UE2

Intitulé de l’UE : Linguistique (morphologie & sémantique lexicale ; phonétique)


Nombre de crédits à l’UE : 3
Charge globale du travail étudiant : 30h en présentiel, 30h travail autonome, 6h au CRL
Nom de l’Enseignant responsable : Maarten Lemmens (linguistique) & Caroline Bouzon (phonétique)
Noms des intervenants : phonétique : Caroline Bouzon, Rodica Calciu, Laurence Delrue
linguistique : Bert Cappelle, Rodica Calciu, Ilse Depraetere, Maarten Lemmens
Nombre d’heures : 18h TD (morphologie & sémantique lexicale) - 12h (phonétique) – 6h (labo)
Langue d’enseignement : anglais

Compétences visées
●Acquérir des connaissances de base concernant le système linguistique de l’anglais, appliquées à la
morphologie et la sémantique lexicale
- savoir faire des analyses de la morphologie dérivationnelle et inflexionnelle de l’anglais ;
- savoir faire des analyses sémantiques lexicales appliquées à l’anglais, comprenant les relations
sémantiques, la décomposition sémantique, la construction du sens des phrases et du discours
●Meilleure connaissance du système phonologique de l’anglais : approfondissement du système
rythmique, accentuel et phonémique, renforcement des compétences de transcription phonétique

Contenu de la formation
●Iniqaqon à la morphologie:
- la structure des mots (morphème, racine, affixe, flexion, dérivation, catégories des mots, mots
composés, allomorphie).
●Iniqaqon à la sémantique (lexicale) :
- concepts de base (homonymie, polysémie, monosémie, traits sémantiques, etc.)
- description des relations sémantiques (synonymie, antonymie, métonymie, métaphore, etc.),
- sens contextuel.
●Iniqaqon à la phonétique de l’anglais, niveau 2 :
- Pratique de la transcription phonétique à partir d’enregistrements authentiques
- Maîtrise de l’alphabet phonétique international
- Renforcement des compétences acquises en niveau 1

Travail de l’étudiant hors présentiel


Devoirs et exercices de transcriptions hebdomadaires
6 h de travail autonome au CRL (phonétique)

Bibliographie succincte :
Morphologie & sémantique lexicale :
Des chapitres sélectionnés d’autres manuels de linguistique serviront comme support :
LIEBER, Rochelle. Introducing Morphology: Cambridge: Cambridge UP, 2010.
McGREGOR, William B. Linguistics: An Introduction. New York: Continuum, 2009.
Un polycopié avec des exercices sera mis à la disposition des étudiants.

Phonétique :
ROACH, Peter. English Phonetics and Phonology. A Practical Course. Cambridge, CUP, 2000.
WELLS, J. C. English Intonation, An Introduction. Cambridge: CUP, 2006.
Un dictionnaire de phonétique :
JONES, Daniel. English Pronouncing Dictionary. 16th ed. Cambridge: Cambridge UP, 2004.

37
ou
WELLS, J. C. Longman Pronunciation Dictionary. 3rd ed. London: Longman, 2008.
SCHOTTMAN, Wendy. Advanced English Pronunciation. Paris : Ophrys, 2012.

Des polycopiés reprenant les notions essentielles seront mis à la disposition des étudiants lors des
premiers cours.

Modalités d’évaluation :
Session 1: Contrôle continu
Session 2 : Examen Terminal

3. Laboratoire

Compétences visées : Pratique de l’oral :


- Exercices de production, axés sur la mise en pratique des notions fondamentales de phonétique
- Travail sur la perception des phonèmes, de l’accent de mot et de l’accent de phrase
- Exercices de compréhension

Contenu de la formation :
Ce cours est complémentaire du cours de phonétique (UE2)

Travail de l’étudiant hors présentiel : Le travail se fait avec les lecteurs

38
Semestre : S2 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
- EC* Littérature
Nom de l’enseignant responsable : Stéphanie Richet
Noms des intervenants : S. Richet / F. Peyré / S. Musitelli / Ch. Huguet / F. D’Souza
Nombre d’heures : 6h CM/18h TD
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis

Compétences visées
Tout en acquérant une méthodologie du commentaire du texte dramatique et poétique, on tentera
de définir l’activité critique (qu’est-ce que lire un texte ? Qu’est-ce qu’interpréter ?), ainsi que le rôle
du lecteur dans le processus d’élaboration du sens.

Contenu de la formation
Introduction à l’étude du théâtre et de la poésie. On abordera les notions des notions essentielles
pour l’étude des textes dramatiques et poétiques : la mimesis, le temps et l’espace au théâtre, le
texte de théâtre (texte parlé et didascalies, dialogue et monologue, le non-dit au théâtre), le
personnage de théâtre et la « crise du personnage » dans le théâtre moderne, les genres théâtraux,
du texte à la représentation ; essai de définition de la poésie, la syntaxe en poésie, notions de
versification, images et figures, codes et conventions, les genres poétiques, les formes fixes...

Travail de l’étudiant hors présentiel


Lecture et préparation des textes prescrits en TD.

Bibliographie succincte : Une brochure sera distribuée en début de semestre.

Modalités d’évaluation** :
Session 1 : Contrôle continu
Session 2 : Examen terminal.

39
Semestre : S2 – UE4

Intitulé de l’UE : Civilisation


Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : Lucie De Carvalho
Noms des intervenants :
Nombre d’heures : 1 heure CM hebdomadaire / 1,5 heure TD hebdomadaire.
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis

Compétences visées :
Connaissance des grandes étapes de l’histoire britannique aux XXe et XXIe siècles.

Contenu de la formation :
The aim of this course is to analyse the major events and evolutions in 20th and 21st century British
history. This means, among other things, studying the political, social as well as cultural history of the
country. A great deal of the time spent in smaller groups is used discussing various sources, from
written texts (speeches, reports, press articles, etc.) to cartoons providing an insight into the main
events and developments which are part of the syllabus. Central topics are: the Empire, women’s
emancipation, the Great Depression, World Wars, the Welfare State, post-war consumerism,
Thatcher and Blair era, devolution in Scotland and Wales, among other things.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préparation des textes et documents divers en amont.

Bibliographie succincte :
Le cours Moodle est plein d’informations très importantes, dont les principales sont à assimiler.

Clarke, Peter. Hope and Glory: Britain 1900-2000. London: Penguin, 2004.
Marwick, Arthur. A History of the Modern British Isles, 1914-1999: Circumstances, Events and
Outcomes. Oxford: Blackwell, 2000.
Morgan, Kenneth O. The Oxford History of Britain. Oxford: Oxford UP, 2010
Pugh, Martin. State and Society: A Social and Political History of Britain, 1870-1997. London: Arnold,
1999.

Modalités d’évaluation :
-Session 1 : Contrôle continu.
- Session 2 : Examen terminal

40
Semestre : S2 – UE5

Intitulé de l’UE : METHODOLOGIE : TRADUCTION


Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : Florence BERCKER
Noms des intervenants : F. Brisset, M. Perrier, F. Peyré, E. O Duill, F. Bercker
Nombre d’heures : 18 h
Langue d’enseignement : français / anglais

Compétences visées :
Cette UE, complémentaire de l’UE de version commentée, vise à faire acquérir les outils linguistiques
et méthodologiques qui permettront à l’étudiant de première année d’aborder cet exercice nouveau
qu’est le thème, c’est-à-dire la traduction en anglais d’un texte français : temps et aspects, syntaxe,
structures, acquisition du lexique, utilisation des dictionnaires unilingue et bilingue, style et registre
sont quelques-uns des points qui seront abordés au cours du semestre.

Contenu de la formation :
Corpus de textes tirés de la littérature francophone moderne et contemporaine organisés selon une
progression qui va de la phrase simple aux énoncés plus complexes.
Texts taken from contemporary French literature that will be studied according to a progression from
simple sentences to more elaborate structures

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préalablement à chaque séance de TD le travail de l'étudiant consistera à préparer par écrit la
traduction des textes, au moyen des ouvrages contenus dans la bibliographie ci-dessous.
La meilleure préparation à l'exercice de traduction est la lecture assidue et approfondie d'œuvres
littéraires en anglais ET en français.

Bibliographie :
- Dictionnaire bilingue : ROBERT & COLLINS Senior ou Harrap’s Unabridged
- Dictionnaire unilingue : LONGMAN’s Dictionary of Contemporary English ou Oxford Advanced
Learner’s Dictionary
- DEPRAETERE, Ilse, and Chad LANGFORD. Advanced English Grammar: A Linguistic Approach.
London: Continuum, 2012.

Modalités d’évaluation :
- Session 1 : contrôle terminal : exercicedethème
- Session 2 : exercice de thème
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

41
Semestre : 2 – UE6

Intitulé de l’UE : compétences orales


Nombre de crédits à l’UE : 3
1. Argumentation et débat
Nom de l’enseignant responsable : E. Ó Dúill
Nombre d’heures : 6h
Langue d’enseignement : Anglais
2.- Compréhension et expression orales
Nom de l’enseignant responsable : S. Musitelli
Nombre d’heures : 6h
Langue d’enseignement : anglais

1. Argumentation
Pré-requis : Avoir suivi l’UE6 au S1

Compétences visées : Prise de parole en public


Capacité à s’exprimer en anglais de façon claire, informée et argumentée
Apprendre à débattre au sein d’un groupe

Contenu de la formation :
Prise de parole en public grâce à l’interprétation théâtrale :
- lectures jouées et propositions de mise en scè ne
- présentations orales cohérentes et argumentées des thè mes et enjeux des scè nes travaillées.
- pratique du débat à travers une réflexion collective sur les enjeux sociaux, politiques et culturels
des scè nes.

The aim of the course is to improve oral skills through acting. The students deliver played readings of
key scenes from a selection of classical and contemporary plays; they write and perform new scenes
related to the text under study. They also make oral presentations and are encouraged to create
debates with their peers round the cultural, social and political issues raised by the scenes. Regular
attendance and participation are mandatory and are part of the marking process. This course and the
« compréhension orale » course cannot be taken separately.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préparation des lectures jouées, des présentations et des idées à débattre avant chaque séance :
- avec l’aide des lecteurs (voir EC compréhension et expression orales).
- par équipes (partage des rô les et des exercices pour une présentation collective cohérente).

Modalités d’évaluation :
Session 1 : Contrôle continu.
Session 2 : Contrôle terminal.

42
2. Compréhension

Pré-requis : Avoir suivi l’UE6 au S1

Compétences visées :
- Prise de parole en public à travers l’interprétation théâtrale : préparation avec l’aide des lecteurs et
en équipe des lectures jouées, des présentations orales et des débats évalués lors du cours
d’argumentation.
- Exercice de compréhension orale à partir de films et de piè ces de théâtre filmées.
- Initiation à l’analyse filmique.

The course consists in preparatory sessions for the « Argumentation and Debate » course. The two
courses cannot be taken separately. With the help of the lecteurs, the students prepare the played
readings and the oral presentations they perform during the « Argumentation and Debate » class.
Regular attendance and participation are mandatory and are part of the marking process.

Contenu de la formation :
Ce cours est complémentaire du cours d’argumentation. Il permet aux étudiants de développer leurs
compétences en compréhension et expression orales à partir d'extraits de piè ces de théâtre qui
servent ensuite de support au cours d’argumentation.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Le travail se fait avec les lecteurs

Modalités d’évaluation** :
- CC
- Évaluation du travail hors présentiel : L’évaluation est couplée avec celle du cours «
argumentation/débat ».

43
Semestre : S2 - UE7

Intitulé de l’UE : Découverte culture


Culture 1 : Fictions représentation : Science and Fiction
Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant : 18h
Nom de l’enseignant responsable : Frédéric Peyré
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
Aucun

Compétences visées :
Analyse littéraire, mise en œuvre d’un travail d’écriture ou de mise en scène.

Contenu de la formation :
Ce cours présente une sélection de textes de fiction en anglais, de Christopher Marlowe à H. G.
Wells, mettant en scène le personnage du savant – magicien, alchimiste ou expérimentateur– et son
art. L’analyse des extraits portera sur la mise en intrigue et la thématique de la transgression. Elle
sera suivie d’un atelier d’écriture ou de mise en scène permettant aux étudiants de rédiger un court
récit de science-fiction ou d’adapter et jouer un extrait de leur choix.

This class gives an opportunity to discover a selection of texts of fiction in English from Christopher
Marlowe to H.G. Wells, dealing with scientists of all sorts –magicians, alchemists and experimenters-
and their art. The analysis will focus on the various dramatic and narrative strategies, and on the
notion of transgression. The students will then be asked to write their own SF stories or set up a short
theatrical performance on the theme.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Mise en forme du récit d’invention ou répétition de la scène choisie.

Bibliographie :
Pas de bibliographie spécifique

Modalités d’évaluation :
- Session 1 : Contrôle continu
-Session 2 : Examen terminal

44
Semestre : S2 – UE7

Intitulé de l’UE : Découverte culture


Culture 2 Fictions écriture : Women of Page and Screen
Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant : 50h
- EC : Nom de l’enseignant responsable : Eoghan Ó Dúill
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Compétences visées : analyse cinématographique et littéraire, étude de la représentation de la


femme en littérature et au cinéma.

Contenu de la formation :
On étudiera des extraits d’une dizaine de romans célèbres en anglais ainsi que leurs adaptations
cinématographiques.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Ne pas se contenter des extraits étudiés en cours : approfondir
la lecture et visionner l’ensemble des films dans leur totalité.

Bibliographie succincte :
ATWOOD, Margaret : The Handmaid’s Tale.
AUSTEN, Jane : Pride and Prejudice, Sense and Sensibility.
CAPOTE, Truman : Breakfast at Tiffany’s.
FRAZIER, Charles : Cold Mountain.
MITCHELL, Margaret : Gone with the Wind.
COLLINS, Suzanne : The Hunger Games.
DU MAURIER, Daphne : Rebecca.
McEWAN, Ian : Atonement.
SHRIVER, Lionel : We need to talk about Kevin.

Modalités d’évaluation :
-Session 1 : contrôle continu
Session 2 : examen terminal

45
Semestre : S2 – UE7

Intitulé de l’UE : Découverte culture


Culture 3 : Arts de la scène : Du texte à la scène
Charge globale du travail étudiant : 18h
Nom de l’enseignant responsable : Frédéric. Peyré
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis :
Aucun

Compétences visées :
Capacités d’analyse, d’interprétation et d’invention. Prise de parole et prestation devant un public.

Contenu de la formation :
Ce cours propose une approche du théâtre de langue anglaise à partir d’extraits de pièces abordées
dans leur chronologie, de Shakespeare à Pinter. L’analyse, en anglais, portera sur les thèmes et les
questions de mise en scène, puis ouvrira sur une courte prestation théâtrale montée et jouée par les
étudiants, individuellement ou en groupes.

This class is an approach to drama in English, from Shakespeare to Pinter. Extracts will be studied
chronologically, the analysis focusing on the themes and on dramatization. The course will end up
with individual or collective short theatrical productions set up and performed by the students.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Répétition libre de la scène destinée à être jouée

Bibliographie :
Pas de bibliographie spécifique

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : Contrôle continu
-Session 2 : Examen terminal

46
Semestre : S2 - UE7

Intitulé de l’UE : UE7. Découverte culture


Culture 4 Arts visuels : Études cinématographiques - Cinéma américain : architecture et décors
Nom de l’enseignant responsable : P. Kruth
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : Un niveau d’anglais suffisant pour comprendre les films passés en V.O. sous-titrée en
anglais

Compétences visées :
- Méthodologiques : Savoir appréhender un film en langue anglaise. Maîtriser les bases de l’analyse
de films. Améliorer la compréhension orale.
- Culturelles et artistiques : Acquisition de connaissances sur le cinéma américain. Sensibilisation au
rôle de l’architecture et des décors dans un film, à ce qui fait le style d’un cinéaste.

Contenu de la formation :
Initiation à l’analyse de films à partir de deux œuvres américaines modernes devenues des
classiques : Manhattan, Woody Allen, 1979, Edward Scissorhands,Tim Burton, 1990. Ces films
donnent une place importante à l’architecture et aux décors.
On se posera la question des relations entre les personnages et leur environnement, du rôle des
décors, de la composition, du cadrage, des mouvements de caméra, du montage, des rapports
image/son. Ces films seront mis en relation avec d’autres œuvres des mêmes cinéastes.

This course is an introduction to film analysis centering on two modern classics – Manhattan (Woody
Allen, 1979) and Edward Scissorhands (Tim Burton, 1990). The focus will be on the paramount role
played by filmic architecture and the use of the setting; other issues include shot composition,
framing, camera movements, editing, and the relationships between image and sound. Other works
by the same auteurs will help contextualize the two films.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


- Il est demandé aux étudiants de voir Manhattan et Edward Scissorhands avant le début du cours.
- Visionnement des films, lecture de la bibliographie, prise de notes, analyse de séquences

Bibliographie succincte :
1. Analyse de films :
- JULLIER, Laurent, Michel MARIE. Lire les images de cinéma. Paris : Larousse, (2007), 2012. (à la B.A.)
- BORDWELL, David, Kristin THOMPSON. Film Art: An Introduction. New York: McGraw-Hill, 1979.
Plusieurs rééditions mises à jour. (B.A.)
- VANOYE, Francis, Francis FREY, et Anne GOLIOT- LETÉ. Le cinéma. Paris : Nathan, 1998 (« Repères
pratiques »).
2. Cinéma et architecture :
- BERTHOMÉ, Jean-Pierre. Le Décor au cinéma. Paris : Cahiers du Cinéma, 2003.
- PENZ, François, and Maureen THOMAS, eds. Cinema & Architecture. London: BFI, 1997.
- BOUJUT, Michel et al. Cités-Cinés. Paris : Ramsay ; La Villette, 1987. Catalogue de l’exposition

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : Contrôle continu
- Session 2 : examen terminal

47
Semestre : S2 – UE7

Intitulé de l’UE 7 : Découverte Culture


Culture 5 Sciences humaines : Aspects de la presse britannique/ Discovering British newspapers
Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : Jean-Luc Switalski
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : anglais et français

Pré-requis
Bonne maîtrise de l'anglais ; lecture assidue des principaux journaux britanniques

Compétences visées :
Compréhension fine des articles de la presse de qualité et des tabloïds

Contenu de la formation :
Après une catégorisation de la presse britannique quotidienne et dominicale, le cours s'efforcera
d'en dégager la spécificité (politisation, dépendance de la publicité, concurrence, intégration à de
grands groupes britanniques ou étrangers, proximité du pouvoir) et s'intéressera particulièrement à
la presse dite « populaire ». Une perspective historique viendra compléter ce tableau synchronique.
Le cours s'appuiera sur de nombreux documents photographiques et vidéo.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


36 h

Bibliographie succincte :
EVANS, Harold. My Paper Chase. London: Abacus, 2010.
KUHN, Raymond. Politics and the Media in Britain. Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2007.
WILLIAMS, Kevin. Get Me a Murder a Day. London: Arnold, 1998.

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : Contrôle continu
- Session : examen terminal

48
Semestre : S2 – UE7

Intitulé de l’UE : Découverte Culture


Culture 6 Sciences sociales : Introduction to American sociology
Nombre de crédits à l’UE :
Nom de l’enseignant responsable : Audrey Célestine
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis
Pas de pré-requis

Compétences visées :
Apprentissage des outils de l’analyse sociologique développée dans le contexte américain,
connaissance de la discipline aux États-Unis ; analyse des grands problèmes sociaux aux États-Unis.

Contenu de la formation :
This introductory course will cover the theories, methods and approaches used in the study of
society. Several key sociological perspectives such as culture, social class, social psychology, and
organizational power will be used to analyze contemporary social issues in the American context.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lectures

Bibliographie :
L’ensemble des documents nécessaires au cours seront mis en ligne sur Moodle ; une bibliographie
sera donnée en début de semestre.

Modalités d’évaluation** :
- CC ou CT : Travail sur dossiers
- Évaluation du travail hors présentiel : Lectures et préparation de documents

49
Semestre : S2 – UE7

Intitulé de l’UE : Découverte


Culture 7 : British Art and Visual Studies – Image Making in British History
Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : L. CHATEL
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
Wanting to know about British art, aesthetics and culture.

Compétences visées : Ability to discuss art and understand visual cultures.

Contenu de la formation : T
The seminar will explore the role of images in British Culture from the time of the Tudors till the
twentieth century. It will revisit British history through images, thus studying the various meanings
and manifestations of « representation » in society at different times. One part of the seminar will
provide facts, data and general culture from the Tudors onwards and the other part will focus on
image analysis using one or two specific images per session. Several types of visual creations will be
studied (portraiture, genre scenes, religious painting, landscape, caricatures, photography, gardens,
engraving, digital art, video etc). Assessment will be image-based (image analysis).

Travail de l’étudiant hors présentiel :


A lot of thinking. A bit or reading. Engaging with art whenever possible. Using Moodle is required.

Bibliographie succincte :

Modalités d’évaluation :
Session 1 : oral or/and written exam
Session 2 : written exam

50
Semestre : S2 – UE7

Intitulé de l’UE : Découverte Culture


Culture 8 : Mondes anglophones : REGARDS EUROPEENS SUR L’INDE, 1470-1830
Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : Florence D’Souza
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais/Français

Pré-requis :
Un intérêt pour la rencontre entre personnes de cultures et de civilisations différentes.

Compétences visées :
Apprendre à lire des récits de voyage en identifiant dans le texte la voix et la position de
l’observateur européen d’une part, et la manière de rendre compte des personnes et des mœurs du
pays visité d’autre part.

Contenu de la formation :
Par l’étude d’une sélection d’extraits de récits par des voyageurs européens en Inde entre 1470 et
1830, arriver à une compréhension des types de regards portés par les Européens sur cette contrée
éloignée en tous aspects des contrées familières pour ces observateurs extérieurs, entre la
Renaissance et le début de l’époque victorienne.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préparer un dossier sur un voyageur européen ayant visité l’Inde entre 1470 et 1830.

Bibliographie succincte :
CAREY, Daniel. Asian Travel in the Renaissance. Oxford: Blackwell, 2004.
FISHER, Michael. Visions of Mughal India: An Anthology of European Travel Writing, 1471-1671.
London: I.B.Tauris, 2007.
FOSTER, William, ed. Early Travels in India, 1583-1619. (1921) Delhi: Oriental Reprints, 1985.
HULME, Peter & YOUNGS, Tim, eds. The Cambridge Companion to Travel Writing. Cambridge:
Cambridge UP, 2002.

Modalités d’évaluation** :
Deux épreuves de contrôle continu dont chacune constituera 50% de la note globale.
- CC1 : un dossier à préparer à la maison et à rendre en cours de semestre sur un voyageur européen
ayant visité l’Inde entre 1470 et 1830.
- CC2 : un devoir sur table comportant des questions sur un court extrait de récit de voyage afin de
vérifier la connaissance des techniques de lecture acquises pendant le cours.

51
Semestre : 2 – UE7

Intitulé de l’UE : Mythe et littérature britannique des XVIème – XXIème siècles


Nombre de crédits à l’UE : 3
Charge globale du travail étudiant : 1h environ avant chaque séance
Nom de l’enseignant responsable : Christine Huguet
Nombre d’heures : 1,5h par semaine
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : aucun.

Compétences visées :
Le cours s’attachera à donner aux étudiants les moyens de reconnaître des allusions bibliques
directes, mais aussi de sentir, plus largement, qu’un style, une langue ou des conventions génériques
bibliques sont maniés dans un texte littéraire.

This course aims at developing students’ biblical literacy – understanding of direct allusions, as well as
general awareness of biblical style, language and generic conventions in literature.

Contenu de la formation :
Introduction à une étude de la tradition biblique dans la littérature anglaise. La Bible possède en
effet un statut unique dans la culture occidentale: aucun texte n’a marqué davantage l'imaginaire
collectif. Ses liens avec la littérature de langue anglaise depuis la fin du seizième siècle, en particulier,
sont fondamentaux, et pourtant la Bible est peu lue de nos jours. Nous n’avons plus que des notions
fragiles sur la Création, le mythe de la Chute, la Tour de Babel, la patience de Job ou encore les
paraboles du Nouveau Testament. Au cours de leur carrière universitaire, les étudiants se retrouvent
ainsi souvent pénalisés, ou du moins gênés, par leur méconnaissance de la Bible. Le cours évoquera
donc certains des mythes et personnages de la Bible qui ont le plus clairement inspiré artistes et
écrivains.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture et ébauche d’analyse des documents (littéraires et visuels) proposés par l’enseignant.

Bibliographie :
Des indications seront données en début de semestre.

Modalités d’évaluation :
Session 1. CC1 : Question(s) de cours afin d’évaluer le travail hors présentiel; CC2 : repérage et
analyse des éléments bibliques dans de courts documents littéraires britanniques.
Session 2. Repérage et analyse des éléments bibliques dans de courts documents littéraires
britanniques.

52
Semestre : S2 – UE8

Intitulé de l’UE : Découverte langue


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 75h
Découverte langue 1 : Langue(s) en contexte : langue du crime
Nom de l’enseignant responsable : Kathleen O’Connor
Noms des intervenants :
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais et français

Pré-requis

Compétences visées :
Introduction à la linguistique à travers un examen de l’implication de la linguistique dans le crime et
dans les procès.

Contenu de la formation :
Ce cours présente une série d’études de cas judiciaires où la linguistique joue un rôle. Par exemple,
comment peut-on déterminer l’auteur d’un texte ? A partir d’une demande de rançon, quelles
informations peut-on en déduire concernant l’auteur ? Si un policier vous demande de fouiller votre
voiture, êtes-vous obligé de répondre à l’affirmative ? Le son de la voix, est-il semblable à une
empreinte digitale ? Ces études nous permettront de comprendre plusieurs domaines de la
linguistique tels que la pragmatique, la phonétique et la sociolinguistique.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lectures et exercices hebdomadaires

Bibliographie succincte :
Olsson, John. Word Crime. London: Continuum, 2012.
Olsson, John, and June Luchjenbroers. Forensic Linguistics. London: Continuum, 2008.
Solan, Lawrence M., and Peter M. Tiersma. Speaking of Crime. Chicago: Chicago UP, 2005.

Modalités d’évaluation** : Contrôle final et devoirs hebdomadaires.


- CC
- Évaluation du travail hors présentiel : La préparation et la participation seront prises en compte
(20%)

53
Semestre : S2 – UE8

Intitulé de l’UE : Découverte langue


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 75h
Découverte langue 3 – Evolution du langage
Nom de l’enseignant responsable :
Nombre d’heures : 18h (12 x 1,5h)
Langue d’enseignement : anglais/français

Pré-requis : Aucun

Compétences visées :
Compréhension de comment les langues peuvent évoluer

Contenu de la formation :
Les langues évoluent au fil du temps. Par exemple, le français d’aujourd’hui est très différent du
français parlé il y a mille ans, ou même il y a cent ans. La langue évolue également chez un seul
locuteur au cours de l’acquisition du langage chez l’enfant ou entre l’adolescence et la fin de la vie.
Ce cours explorera un ou plusieurs aspects de l’évolution du langage. Nous examinerons les
différents mécanismes qui déclenchent le changement linguistique et les différents facteurs qui y
sont impliqués.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lectures et exercices hebdomadaires

Bibliographie :
Une bibliographie complète sera fournie lors de la première séance.

Modalités d’évaluation** :
- CC
- Évaluation du travail hors présentiel : La participation et la préparation pourraient être prises en
compte

54
Semestre : S2 - UE8

Intitulé de l’UE : Découverte langue


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 75h
Découverte langue 4 : Langue et représentation(s) : la morphologie comparative
Nom de l’enseignant responsable : Christopher Piñón
Noms des intervenants:
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : français (une connaissance de base de l’anglais est supposée)

Pré-requis
Notions de base de la linguistique

Compétences visées :
Introduction à l’analyse linguistique, surtout en morphologie.

Contenu de la formation :
Ce cours vise à familiariser les participants à la morphologie comparative : comment faire des
analyses en morphologie des données qui viennent de langues typologiquement diverses, comment
comparer/évaluer deux (ou plusieurs) analyses différentes des mêmes données. On examinera de
près les notions de « morphème » et d’« allomorphe ».

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lectures et exercices

Bibliographie succincte :
Langacker, Ronald W. Fundamentals of Linguistic Analysis. New York: Harcourt Brace Jovanovich,
1972.

Modalités d’évaluation** :
- CC
- Évaluation du travail hors présentiel : La préparation (lectures et exercices) et la participation seront
prises en compte (20%).

55
Semestre : S2 – UE8

Intitulé de l’UE : UE8 Découverte langue


Nombre de crédits à l’UE : 3
- EC* Traduire autrement : révision de traduction
Nom de l’enseignant responsable : Mickaël Mariaule
Nombre d’heures : 18 (12x 1h30)
Langue d’enseignement : français

Pré-requis : Aucun

Compétences visées :
Faire dépasser aux étudiants le premier jet dont ils se contentent souvent en traduction pour livrer
un travail plus abouti.

Contenu de la formation :
Les étudiants devront réviser et retravailler une mauvaise traduction française d’un texte de départ
en anglais contemporain. Ils pourront ainsi prendre conscience qu’ils sont tout à fait capables de
proposer mieux. Les mauvaises traductions seront prises dans des copies d’examen corrigées, si bien
que les étudiants verront quelles fautes ont été commises, tant au niveau de la compréhension de
l’anglais que de la reformulation en français, et ainsi ne pas les répéter. Ce cours se situera dans le
prolongement logique de celui de français appliqué à la version, au S1, et fonctionnera en parallèle
de celui de version commentée au S2, le tout formant un ensemble complet visant à préparer au
mieux les étudiants qui souhaiteraient éventuellement se spécialiser en traduction au S4.

Editing and proofreading of translations into French of English contemporary literary texts.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Les étudiants prépareront le travail hebdomadaire requis par l'enseignant.

Bibliographie succincte :
Bescherelle 1, 2, 3. Paris : Hatier, 2006.
- Le Robert : dictionnaire de la langue française.

- Le Robert & Collins : dictionnaire bilingue français-anglais, anglais-français.


- Longman Dictionary of Contemporary English (dictionnaire unilingue)
- Grellet, Françoise. Initiation à la version anglaise. (1985) Paris : Hachette Supérieur, 2010.
- Grevisse, Maurice. Précis de grammaire française. Louvain-la-neuve : Duculot, 1995.
- Lefebvre-Scodeller, Cindy, Corinne Wecksteen. et Mickael Mariaule. Version Originale. Bruxelles :
De Boeck, 2014.Traducto,
- Vreck, Françoise. Entraînement à la version anglaise. Paris : Ophrys-Ploton, 2007.

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : contrôle continu (révision de traduction)
- Session 2 : examen (révision de traduction)
- Évaluation du travail hors présentiel : Les enseignants vérifieront que le travail hebdomadaire est
préparé sérieusement. Les étudiants qui ne l’auraient pas fait pourront se voir refuser l’accès au
cours.

56
Semestre : S2 – UE8

Intitulé de l’UE : UE 8 Découverte langue – Lexique et traduction


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 54h

Nom de l’enseignant responsable : Fabrice Antoine


Nombre d’heures : 18h (12 x 1h30)
Langue d’enseignement : français/anglais

Pré-requis : aucun

Compétences visées :
Cet enseignement vise à enrichir le vocabulaire anglais des étudiants afin de leur permettre
d’appréhender la langue anglaise dans toute sa richesse et sa complexité, et d’en saisir les nuances
dans toute situation de communication, de transmission ou de travail de la langue.

Contenu de la formation
Acquisition et approfondissement du lexique anglais. Exploration de champs sémantiques et lexicaux;
synonymes, antonymes, faux-amis, prépositions, collocations, style, ton, registre de langue

Acquisition / Strengthening of English vocabulary. Semantic and lexical fields, synonyms, antonyms,
false friends, prepositions, collocations, style, tone, language register.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Les étudiants prépareront le travail hebdomadaire requis par
l'enseignant.

Bibliographie : Ouvrages suggérés :


- Word Routes, Lexique thématique de l’anglais courant. Cambridge : Cambridge University Press,
1994.

Modalités d’évaluation :
- CC ou CT : Contrôle continu
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

57
Semestre : S2 – UE8

Intitulé de l’UE : L1 S2 UE8 Découverte langue – Traduction et culture


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : Ronald Jenn
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis :
Aucun

Compétences visées :
Cette UE vise à faire prendre conscience de la dimension culturelle dont la traduction est
indissociable tout en la mettant au service d’une stratégie d’apprentissage globale permettant
l’acquisition des outils nécessaires pour suivre les cours de traduction dispensés en deuxième année.
Cette UE vise à faire prendre conscience de la dimension culturelle dont la traduction est
indissociable tout en la mettant au service d’une stratégie d’apprentissage globale permettant
l’acquisition des outils nécessaires pour suivre les cours de traduction dispensés en deuxième année.

Contenu de la formation :
A travers une sélection de textes littéraires contemporains publiés par de grandes maisons d’éditions
et issus aussi bien de la littérature francophone qu’anglophone (mais également de la presse), est
proposée une progression visant à réinvestir et consolider les acquis des autres cours de 1ère année
tout en veillant à l’appropriation de nouveaux réflexes traductifs. Analyse stylistique du texte et/ou
visée rhétorique, jeu des voix narratives, réseaux lexicaux, découpage en unités de traduction,
réflexion autour des outils à disposition du traducteur (dictionnaires bi- ou unilingues papier ou en
ligne) sont quelques uns des aspects de la méthode que ce cours entend mettre en place. Le cours
met également l’accent sur la dimension collaborative du traduire en favorisant l’interaction entre
étudiants et la critique constructive.

Travail de l’étudiant hors présentiel :

Modalités d’évaluation** :
Session 1 : C.C.
Session 2 : C.T Thème ou Version

58
Semestre : S2 – UE8

Intitulé de l’UE : L1 S2 UE8 Découverte langue – Traduction(s) : Traduction intralinguistique anglaise


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 54h
Nom de l’enseignant responsable : S. Trainor
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : aucun

Compétences visées :
Analyse critique de l’adaptation et de la réécriture de textes anglais.
Reformulation en anglais liée à la traduction.

Contenu de la formation :
Ce cours propose de passer de l’analyse comparative (grammaticale, lexicale, stylistique, structurelle,
culturelle etc.) des textes anglais réécrits ou adaptés à une pratique de la reformulation en anglais en
tant qu’élément méthodologique de la traduction français-anglais.

This course combines the comparative (grammatical, lexical, stylistic, structural, cultural etc.) analysis
of rewritten and adapted English texts with the development of targeted rewording skills applied to
French-English translation.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Préalablement à chaque séance de TD le travail de l'étudiant


consistera soit à l’analyse comparative d’un texte et son adaptation, soit à la préparation d’une
traduction intralinguale d’un texte en anglais selon des critères contextuels. Tous les exercices seront
publiés sur Moodle.

Bibliographie succincte :
Algeo, John. British or American English? A Handbook of Word and Grammar Patterns. Cambridge:
CUP, 2006.
Davidson, George, ed. Roget’s Thesaurus of English Words and Phrases. London: Penguin, 2004.
Dickens, Charles. Great Expectations. Adapt. Rick Geary. New York: Berkley, 1990.
Halliday, M. A. K., and Ruqaiya Hasan. “Components of the context of situation, and register.”
Cohesion in English. London: Longman, 1976, 21–26.
Heaney, Seamus, trans. Beowulf. London: Faber and Faber, 1999.
Jakobson, Roman. “On linguistic aspects of translation.” The Translation Studies Reader. Ed. Lawrence
Venuti. London: Routledge, 2004. 126-139.

Modalités d’évaluation** :
- CC ou CT : Session 1 : 2 épreuves de contrôle continu (CC)
Session 2 : examen de 2h (CT)

59
Semestre : S2 – UE8

Intitulé de l’UE : Découverte langue – langues comparées


Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant :18h en présentiel
- EC*
Nom de l’enseignant responsable : Caroline Bouzon
Noms des intervenants : Caroline Bouzon
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : français

Pré-requis : aucun

Compétences visées
Approfondissement du système phonologique de l’anglais (vu en S1)
Comparaison des systèmes phonologiques de l’anglais et du français
Mise en relief des difficultés d’apprentissage des francophones
Amélioration de la prononciation
Initiation à la correction phonétique

Contenu de la formation
L’objectif de ce cours est de comparer les systèmes phonologiques du français et de l’anglais, dans le
but de mieux comprendre les difficultés rencontrées par les apprenants francophones. A partir de
cette comparaison, nous pourrons voir les différents outils possibles pour améliorer leur
prononciation. Nous reprendrons donc les notions fondamentales vues au S1 en cours de
phonétique.

Cette comparaison portera sur la description des voyelles et des consonnes, ainsi que sur l’analyse du
système accentuel et rythmique. Nous travaillerons la prononciation de l’anglais ainsi que la
transcription phonétique (en utilisant l’Alphabet Phonétique International) à partir de documents
écrits et/ ou oraux. Nous travaillerons également sur des enregistrements de francophones parlant
anglais et d’anglophones parlant français. Ce travail de correction phonétique nous permettra de
faire le lien avec la description des deux systèmes phonologiques.

Bibliographie succincte :
SCHOTTMAN, W. Advanced English Pronunciation. Paris, Ophrys, 2012.
LARREYA, P. & SCHOTTMAN, W. A Pronunciation Guide. Paris, Nathan, 2013.
ROACH, P. English Phonetics and Phonology. A Practical Course. Cambridge, CUP, 2000.

Un dictionnaire de phonétique :
JONES, D. English Pronouncing Dictionary. 16th edition, CUP, 2004.
ou
WELLS, J. C. Longman Pronunciation Dictionary. 3rd edition, Longman, 2008.

Modalités d’évaluation :
Session 1: Contrôle continu
Session 2 : Terminal écrit

60
Semestre : S2– UE8

Intitulé de l’UE : Découverte langue – Lire pour traduire


Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : Frédérique Brisset
Nombre d’heures : 18h (12 x 1,5h)
Langue d’enseignement : français-anglais

Compétences visées :
- Savoir procéder au repérage des marqueurs spécifiques d’un texte avant sa traduction.
- Comprendre les caractéristiques stylistiques pour le transfert dans une autre langue.

Contenu de la formation :
Ce cours se propose d’initier les étudiants à l’analyse textuelle préalable à tout exercice de
traduction. Les extraits proposés en anglais seront tirés de divers genres littéraires contemporains,
roman, nouvelle, poésie, théâtre, à partir desquels nous étudierons les notions de registre, niveau de
langue, réseau lexical, statut énonciatif et focalisation, ainsi que les principales figures de style et de
rhétorique, et leur importance pour le transfert du texte en français.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture et préparation d’analyses et de commentaires hebdomadaires. Application à la traduction.

Bibliographie :
BASSNETT, Susan. Translation Studies. Chap. 3, “Specific problems of literary translation”. London:
Routledge, 2002.
CORDESSE, Gérard, Gérard LEBAS & Yves LE PELLEC. Langages littéraires, textes d’anglais. Toulouse:
Presses Universitaires du Mirail, 1991.
GENETTE, Gérard. Seuils. Paris: Le Seuil, 1987.
GRELLET, Françoise. A Handbook of Literary Terms. introduction au vocabulaire littéraire anglais.
Paris: Hachette, 2013.
LODGE, David. The Art of Fictin. London: Penguin, 1992.
MOLINIÉ, Georges. La stylistique. Paris: PUF, 2004.
PLASSARD, Freddie. Lire pour traduire. Paris: Presses Sorbonne Nouvelle, 2007.
SUHAMY, Henri. Stylistique anglaise. Paris: PUF, 1994.
SUHAMY, Henri. Les figures de style. Paris: PUF, col. Que sais-je ?, 2000.
VERLEY, Claudine. Lectures critiques en anglais, A Guide to the Critical Reading of Fiction in English.
Gap: Ophrys, 1998.

Modalités d’évaluation :
Session 1 : contrôle continu
Session 2 : Examen terminal

61
SEMESTRE 3

DETAIL DES ENSEIGNEMENTS

UE1 Langue
Grammaire
Version

UE2 : Linguistique
Linguistique Syntaxe
Phonétique

UE3 : Littérature
Littérature (CM + TD)

UE4 : Civilisation
Civilisation (CM + TD)

UE5 : Thème

UE6 : Compétences orales


Argumentation
Labo

UE7 : Approfondissement Culture

UE8 : Approfondissement Langue

UE9 : Langue vivante

UE10 : Projet de l’étudiant

62
Semestre : S3 – UE1

Intitulé de l’UE : LANGUE


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 37,5
Nom de l’enseignant responsable : Bert Cappelle (Grammaire)
François Bercker (Version)
Noms des intervenants : Bert Cappelle, Kathleen O’Connor, Ilse Depraetere, …
Nombre d’heures : 12 h Grammaire – 18h Version
Langue d’enseignement : anglais / français/anglais

1. GRAMMAIRE
Pré-requis : S1, S2

Compétences visées : Approfondir la réflexion sur la langue comme système, à travers l’étude du
nom et les déterminants dans le groupe nominal ; maîtriser les formes linguistiques appropriées dans
différents contextes.

Contenu de la formation :
Présentation des principales propriétés du nom en anglais, en mettant l’accent sur la distinction
comptable/massif. En outre, examen détaillé de la référence nominale (générique/(non)spécifique)
et de l’ensemble des déterminants quantifiants, démonstratifs et possessifs.

Grammar: in this course we will explore the main properties of the noun in English, focussing on the
count/mass distinction. We will also examine in some detail the area of nominal reference
(generic/(non)specific) and the range of quantifying, demonstrative and possessive determiners.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Lecture de textes hebdomadaire, préparation d’exercices

Bibliographie succincte :
- DEPRAETERE, Ilse, and Chad LANGFORD. Advanced English Grammar: A Linguistic Approach.
London: Continuum, 2012.
- LARREYA, Paul et Claude RIVIERE. Grammaire explicative de l’anglais. 4ème édition. Paris : Pearson
Education France, 2010.
- HUART, Ruth, Paul LARREYA et Emmanuelle MATHIOT. Exercices corrigés. Paris : Pearson Education
France, 2013. (manuel qui accompagne la grammaire ci-dessus).

Modalités d’évaluation** :
Session 1 : contrôle continu (1 devoir sur table (80%) ; l’assiduité et la préparation seront prises en
compte (20%))
Session 2 : contrôle terminal

63
2. VERSION

Pré-requis : Maîtrise des caractéristiques élémentaires de la syntaxe et de la grammaire du français


et de l'anglais écrits – temps, aspects, conjugaisons, accords (liste non exhaustive…), ainsi que du
vocabulaire des principaux champs lexicaux des deux langues. Le cas échéant, une mise à niveau
préalablement à la rentrée universitaire est indispensable, au moyen d'ouvrages choisis dans la
bibliographie ci-dessous.

Compétences visées : Consolidation des acquis de version commentée de 1ère année. Cet
enseignement, à la fois théorique et pratique, vise à sensibiliser l'étudiant aux difficultés et aux
contraintes de l'exercice (genre, grammaire, lexique, ponctuation, perception du niveau de langue,
etc.…) et à lui faire acquérir la maîtrise d'un français écrit de qualité

Contenu de la formation :
Traduction de textes divers (littérature, presse, théâtre) essentiellement tirés d'œuvres ou d'articles
de la seconde moitié du XXe et du début du XXIe siècle, et choisis pour leur intérêt lexical,
grammatical et stylistique. Ces textes sont rassemblés dans un polycopié distribué par chaque
enseignant lors du premier cours.
Translation of various texts (literature, press, drama…) mostly taken from late 20th century and 21st
century works and chosen for their lexical, grammatical and stylistic contents.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Préalablement à chaque séance de TD le travail de l'étudiant


consistera à préparer la traduction des textes, au moyen des ouvrages contenus dans la bibliographie
ci-dessous

Bibliographie :
Les ouvrages à "fréquenter" aussi assidûment que possible sont :
- un dictionnaire unilingue français : Le nouveau Petit Robert de la langue française ; Le Petit Larousse
Illustré
- un dictionnaire unilingue anglais : Oxford Advanced Learner's Dictionary ; Longman Dictionary of
Contemporary English ; Cobuild English Language Dictionary
- un dictionnaire bilingue : Robert et Collins Senior ; Grand Dictionnaire Hachette Oxford ; Harrap's
New Standard Dictionary
- une grammaire anglaise : LARREYA, P.& Rivière, C. Grammaire Explicative de l'Anglais. Paris :
Pearson, 2010; Bled Anglais. Paris : Hachette, 2012
- un manuel de vocabulaire : BOUSCAREN, C & REY, J. Le Mot et l'Idée 2. Paris : Ophrys, 2012

En outre l'étudiant consultera avec profit l'ouvrage spécialisé suivant :


- CHUQUET, H & PAILLARD, M. Approche linguistique des problèmes de traduction. Gap : Ophrys,
1987
On complètera cette bibliographie par les sites suivants :
- http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais
- http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais-anglais
- http://www.oxfordlearnersdictionaries.com/
- http://www.ldoceonline.com/
- http://www.wordreference.com/fr/
- http://www.thefreedictionary.com/
- http://www.cnrtl.fr/
- http://www.crisco.unicaen.fr/des/

64
Modalités d’évaluation :
- Session 1 : 1 contrôle continu en fin de semestre
- Session 2 : version et grammaire dans une épreuve de deux heures

65
Semestre : S3 – UE2

Intitulé de l’UE : Linguistique (phonétique ; syntaxe)


Nombre de crédits à l’UE : 3
Charge globale du travail étudiant : 76h (30h en présentiel, 6h CRL, 40h de préparation et de lecture
Nom de l’enseignant responsable : Christopher Pinon (syntaxe) et Laurence Delrue (phonétique)
Noms des intervenants : Phonétique : Caroline Bouzon, Rodica Calciu, Laurence Delrue
Syntaxe : Israel de la Fuente, Christopher Pinon
Nombre d’heures : 15H TD en syntaxe (10h x 1h30), 15h TD en phonétique (10 x 1h30)
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis :
maîtrise du socle de connaissances de base (niveaux 1 et 2) acquises en phonétique anglaise à l'issue
du niveau L1 (S1 et S2), maîtrise des connaissances en analyse grammaticale acquises en L1

Compétences visées :
Approfondissement :
- développer la compétence de symbolisation de l'oral à partir d'extraits audio authentiques et de
textes par l'entraînement à la transcription phonétique afin d'améliorer la qualité de la production
orale
- développer la réflexion sur les régularités de la langue orale: placement de l'accent de mot et de
l'accent de phrase, relations graphies/phonies (prononciation des voyelles et consonnes)
- acquérir une maîtrise du système rythmique de la langue anglaise qui permette une mise en forme
orale du sens
- analyse de la phrase en constituants
- analyse approfondie de la structure de la phrase, des catégories grammaticales, des fonctions
grammaticales
- développement de la capacité de représenter la structure hiérarchique de la phrase

Contenu de la formation :
Phonétique
A partir de l'étude du système phonologique de l'anglais dans sa spécificité (approfondissement de
l'accent de mot, des relations graphies/phonies, de l'accent de phrase) l'étudiant pourra mieux
appréhender les points de difficulté rencontrés dans l'apprentissage de l'anglais oral.
Syntaxe
Dans cette partie du cours, nous étudierons la phrase anglaise, y compris sa structure hiérarchique et
les formes et fonctions de ses constituants. Nous adopterons un système qui nous permettra de
représenter ce système sous forme d’arbres syntaxiques.

Travail de l’étudiant hors présentiel : transcriptions phonétiques et exercices théoriques de


préparation aux cours hebdomadaires; 6h de travail en autonomie au CRL; lectures en syntaxe et
préparation d’exercices

Bibliographie succincte :
[Phonétique]
FOURNIER, J-M. Manuel d'anglais oral. Gap : Ophrys, 2010.
JONES, D. English Pronouncing Dictionary. 18th ed. Cambridge : CUP, 2011.

66
LILLY, R. & VIEL, M. La prononciation de l'anglais, règles phonologiques et exercices de transcription,
1998. Hachette supérieur (avec CD).
ROACH, P. English Phonetics and Phonology: A Practical Course. Cambridge : CUP, 2000.
WELLS, J.C. Longman Pronounciation Dictionary. 3rd ed. London: Longman, 2008.
[Syntaxe]
BORSLEY, Robert D. Syntactic theory : A unified approach. London : Arnold, 1999.

Modalités d’évaluation :
- Session 1: Contrôle continu
- Session 2: Examen terminal

67
Semestre : S3 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature britannique


Œuvres au programme : The Merchant of Venice, William Shakespeare
Oliver Twist, Charles Dickens
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : Frédéric Peyré
Noms des intervenants : F. Peyré, C. Huguet, S. Richet, S. Musitelli,
Nombre d’heures : CM : 12h – TD : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis Une lecture attentive préalable des deux œuvres au programme est indispensable

Compétences visées : étude de l’élaboration du sens dans une œuvre littéraire, mise en évidence des
enjeux thématiques, narratifs et dramatiques. Organisation littéraire structurée et argumentée sous
la forme d’un commentaire ou d’une dissertation.

Contenu de la formation :
Cet enseignement vise à faire connaître deux œuvres majeures de la littérature britannique, de les
replacer dans leur contexte historique et culturel, et de présenter leurs thématiques principales en
accompagnant cette analyse d’une réflexion d’ensemble sur la langue (modes narratifs et discursifs,
figures de style, images). Cette approche sera complétée par l’étude détaillée de plusieurs extraits
représentatifs de la diversité de chaque œuvre.

This course aims at introducing two major works in British literature, in their respective historical and
cultural contexts. The study of the main themes will combine with a reflection on language (modes of
narration and of discourse, figures of speech, imagery).This approach will be supplemented with the
detailed analysis of several extracts representative of the literary diversity of each work.

Travail de l’étudiant hors présentiel : préparation des textes à commenter en TD. Exercices de
commentaire et de dissertation ‘maison’.

Bibliographie : des indications bibliographiques seront données aux étudiants à la rentrée.

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : CC 1 commentaire de texte en 1h30 sur l’une des deux œuvres au choix.
CC 2 commentaire ou dissertation en 4h sur l’une des deux œuvres au choix.
- Session 2 : commentaire ou dissertation en 4h sur l’une des deux œuvres au choix.

68
Semestre : S3 - UE4

Intitulé de l’UE : Civilisation Britannique (18ème et 19ème siècles)


Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : Claire Dubois
Noms des intervenants: Claire Dubois, Florence d’Souza, Lucie De Carvalho
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : aucun

Compétences visées :
Acquisition des bases culturelles et chronologiques sur la période. Capacité d’analyse de documents
textuels et iconographiques.

Contenu de la formation :
Cet enseignement propose une approche de l’histoire de la Grande-Bretagne et de l’Empire
Britannique aux XVIIIème et XIXème siècles. La période sera étudiée de façon thématique en abordant
l’étude de documents de civilisation variés (textuels et iconographiques).

This class is an approach to the history of Britain and the British Empire in the 18th and 19th centuries.
The various themes will be studied from complementary perspectives with reference to various types
of sources including iconographic documents and texts.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture préalable des documents distribués. Relecture régulière et systématique des cours d’une
séance à l’autre. Connaissance des cours de CM

Bibliographie :
Les indications bibliographiques et les documents seront fournis à la rentrée.

Modalités d’évaluation :
- Session 1 : 2 CC, sous la forme d’un commentaire de texte(s) et / ou de document(s)
iconographique(s) ou dissertation.
- Session 2 : mêmes modalités

69
Semestre : S3 – UE5

Intitulé de l’UE : Thème


Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : F. Bercker
Nombre d’heures : 18h TD
Langue d’enseignement : Français / anglais

Pré-requis :
Maîtrise des caractéristiques élémentaires de la syntaxe et de la grammaire du français et de l'anglais
écrits – temps, aspects, conjugaisons, accords (liste non exhaustive…), ainsi que du vocabulaire des
principaux champs lexicaux des deux langues. Le cas échéant, une mise à niveau préalablement à la
rentrée universitaire est indispensable, au moyen d'ouvrages choisis dans la bibliographie ci-dessous.

Compétences visées :
Consolidation des acquis de méthodologie de traduction de 1ère année. Cet enseignement, à la fois
théorique et pratique, vise à sensibiliser l'étudiant aux difficultés et aux contraintes de l'exercice
(genre, grammaire, lexique, ponctuation, perception du niveau de langue, etc.…) et à lui faire
acquérir la maîtrise d'un anglais écrit de qualité

Contenu de la formation :
Traduction de textes divers (littérature, presse, théâtre) essentiellement tirés d'œuvres ou d'articles
de la seconde moitié du XXe et du début du XXIe siècle, et choisis pour leur intérêt lexical,
grammatical et stylistique. Ces textes sont rassemblés dans un polycopié distribué par chaque
enseignant lors du premier cours.
Translation of various texts (literature, press, drama…) mostly taken from late 20th century and 21st
century works and chosen for their lexical, grammatical and stylistic contents.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préalablement à chaque séance de TD le travail de l'étudiant consistera à préparer la traduction des
textes, au moyen des ouvrages contenus dans la bibliographie ci-dessous

Bibliographie :
Les ouvrages à "fréquenter" aussi assidûment que possible sont :
- un dictionnaire unilingue français : Le nouveau Petit Robert de la langue française ; Le Petit Larousse
Illustré
- un dictionnaire unilingue anglais : Oxford Advanced Learner's Dictionary ; Longman Dictionary of
Contemporary English ; Cobuild English Language Dictionary
- un dictionnaire bilingue : Robert et Collins Senior ; Grand Dictionnaire Hachette Oxford ; Harrap's
New Standard Dictionary
- une grammaire anglaise : LARREYA, P.& Rivière, C. Grammaire Explicative de l'Anglais. Paris :
Pearson, 2010; Bled Anglais. Paris : Hachette, 2012
- un manuel de vocabulaire : BOUSCAREN, C & REY, J. Le Mot et l'Idée 2. Paris : Ophrys, 2012

En outre l'étudiant consultera avec profit l'ouvrage spécialisé suivant :


- CHUQUET, H & PAILLARD, M. Approche linguistique des problèmes de traduction. Gap : Ophrys,
1987

70
On complètera cette bibliographie par les sites suivants :
- http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais
- http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais-anglais
- http://www.oxfordlearnersdictionaries.com/
- http://www.ldoceonline.com/
- http://www.wordreference.com/fr/
- http://www.thefreedictionary.com/
- http://www.cnrtl.fr/
- http://www.crisco.unicaen.fr/des/

Modalités d’évaluation :
- 2 contrôles continus (milieu et fin de semestre)
- Session 2 : épreuve de deux heures
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

71
Semestre : S3 – UE6

Intitulé de l’UE : UE6 Compétences orales


Nombre de crédits à l’UE : 3
Expression orale : analyser, débattre, argumenter
Nom de l’enseignant responsable : Fiona McCann
Noms des intervenants :
Nombre d’heures : 12
Langue d’enseignement : Anglais

1. Argumentation
Pré-requis

Compétences visées :
Développer les compétences orales des étudiants

Contenu de la formation :
Il s’agit d’apprendre à présenter, analyser et problématiser un dossier de documents textuels,
iconographiques et audio-visuels. Les étudiants seront amenés à développer leur capacité à analyser
et à mettre en relation des documents, à dégager des problématiques et à parler devant le groupe
avec un minimum de notes. Une attention particulière sera portée à la maîtrise de la voix et du corps
et à la participation très active tout au long du semestre. L’assiduité sera prise en compte dans
l’évaluation.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture et préparation des dossiers

Bibliographie succincte :
Une brochure sera distribuée en début de semestre

Modalités d’évaluation** :
- CC : les étudiants seront évalués toutes les semaines.
- Évaluation du travail hors présentiel :

72
Semestre : S3 - UE7

Intitulé de l’UE : Renaissance, Revolution, Restoration


Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : Frédéric Peyré
Noms des intervenants: Frédéric Peyré - Lucie de Carvalho
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis aucun

Compétences visées : acquisition de bases culturelles et chronologiques sur la période. Capacité


d’analyse de documents textuels et iconographiques.

Contenu de la formation :
Cet enseignement propose une approche diversifiée de l’Angleterre des XVIème et XVIIème siècles, de la
Renaissance à la Restauration. Les thématiques seront abordées selon une perspective socio-
culturelle et littéraire, s’appuyant sur différents types de support : extraits de pièces de théâtre et de
textes littéraires ou philosophiques, œuvres picturales et documents iconographiques.

This class is an approach to England in the 16th and 17th centuries, from the Renaissance to the
Restoration. The various themes will be studied from various perspectives with reference to
sociocultural issues and literature. The students will work on different types of documents including
pieces of drama, literary and philosophical texts, paintings and illustrations.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Lecture préalable des documents distribués. Relecture
régulière et systématique des cours d’une séance à l’autre.

Bibliographie : les indications bibliographiques et les documents seront fournis à la rentrée.

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : 2 CC sous la forme de questions de cours ou d’un commentaire de texte(s) ou de
document(s) iconographique(s).
- Session 2 : mêmes modalités

73
Semestre : S3 - UE7

Intitulé de l’UE : Approfondissement culture


Littérature ou civilisation irlandaise : Ireland in the 18th and 19th centuries
Nombre de crédits à l’UE :
Nom de l’enseignant responsable : Claire Dubois
Noms des intervenants: Claire Dubois
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : aucun

Compétences visées :
Acquisition de bases culturelles et chronologiques sur la période. Capacité d’analyse de documents
textuels et iconographiques.

Contenu de la formation :
Après une introduction mettant en avant la relation anglo-irlandaise depuis le XIIème siècle, cet
enseignement proposera une approche de l’Irlande des XVIIIème et XIXème siècles, notamment dans le
cadre de la relation anglo-irlandaise. Les thématiques seront abordées selon une double perspective
littéraire et civilisationniste.

This class is an approach to Ireland and the Anglo-Irish relationship in the 18th and 19th centuries
(after an introduction on the relations between England and Ireland from the 12th century). The
various themes will be studied from two complementary perspectives with reference to literature and
civilization.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture préalable des documents distribués. Relecture régulière et systématique des cours d’une
séance à l’autre.

Bibliographie :
Les indications bibliographiques et les documents seront fournis à la rentrée.

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : 2 CC, l’un en littérature l’autre en civilisation, sous la forme de questions ou d’un
commentaire de texte(s) ou de document(s) iconographique(s).
- Session 2 : mêmes modalités

74
Semestre S3 - UE7

Intitulé de l’UE : Approfondissement culture


Littérature ou civilisation US : Cultural Studies : Detective Fiction
Nombre de crédits à l’UE :
Nom de l’enseignant responsable : I. Boof Vermesse
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis

Compétences visées :
Familiarisation à la méthodologie des « cultural studies ».
Analyse littéraire en utilisant des textes critiques venant de différentes disciplines (théorie littéraire,
histoire de la littérature, narratologie, philosophie, études culturelles, études de genre …)
Cultural studies methodology ; literary analysis using various critical theories from a multidisciplinary
perspective (literary theory, history of literature, narratology, philosophy, social theory, cultural
studies, gender studies…)

Contenu de la formation :
Le cours alternera la lecture de textes primaires (courts extraits de nouvelles ou de romans policiers
de qualité) et de textes critiques sur le roman policier. Il s’agira ainsi de s’interroger sur la façon dont
un genre littéraire (et plus généralement la littérature dite « de genre ») permet de rendre compte
d’une culture donnée à un moment donné.
Chaque semaine les étudiants répondront par de courts paragraphes aux questions posées sur les
textes.

The class will combine the examination of primary sources (short extracts of canonic detective
fiction) and the discussion of critical readings about mysteries as a genre.
The approach will make visible how a literary genre (‘formulaic’ literature in general) accounts for a
given culture at a given time.
Each week, the students will write short paragraphs as prompted by the questions asked about the
texts.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Entraînement à la rédaction en anglais de courts paragraphes en réponse à des questions posées sur
un texte primaire ou secondaire.
Writing in English of short essays about issues raised in primary or secondary sources.

Bibliographie succincte :
Un poly ainsi qu’un plan du cours et sa bibliographie seront distribués en début de semestre.
A brochure, a syllabus and its bibliography will be handed out at the beginning of the semester.

Modalités d’évaluation** :
- CC : 1 DM ou exposé + 1 DT (questions à partir d’un texte)
1 Oral presentation or homework assignment + 1 exam

75
Semestre : S3 – UE7

Intitulé de l’UE : approfondissement Culture


Arts visuels : Introduction à l’Art de l’Inde
Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : Florence D’Souza
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis :
Un intérêt pour l’expression artistique des différentes civilisations du monde.

Compétences visées :
Savoir identifier les principaux styles et courants de l’art indien à travers les siècles.

Contenu de la formation :
Cet enseignement se propose de situer les grands courants de l’art de l’Inde, depuis la civilisation de
l’Indus (1500 av. J.C.) jusqu’à l’époque moderne, après le départ des colonisateurs britanniques de
l’Inde en 1947. Le but sera de cerner les sources de l’inspiration artistique, de suivre l’évolution du
rôle joué par l’art en Inde à travers les différentes époques, et de comprendre les idées esthétiques
sous-jacentes.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préparer un dossier sur un sujet parmi une liste de sujets proposés.

Bibliographie succincte :
COOMARASWAMY, Anand Kentish. History of Indian and Indonesian Art. Dover: Dover Publications,
1965.
CRAVEN, Roy C. Indian Art. Revised ed. London: Thames & Hudson, 1997.
HARLE, J.C. The Art & Architecture of the Indian Subcontinent. Harmondsworth: Penguin Books, 1986.
ZIMMER, Heinrich. Myths and Symbols in Indian Art and Civilizatio. Joseph Campbell, ed. Delhi:
Motilal Banarsidass, 1991.

Modalités d’évaluation** :
Deux épreuves de contrôle continu dont chacune constituera 50% de la note globale.
- CC1 : un dossier à rendre en cours de semestre sur un sujet proposé (à choisir dans une liste
thématique en début de semestre).
- CC2: un devoir sur table, comportant une vérification des connaissances acquises pendant le cours :
identification des grandes lignes chronologiques des différents styles de l’art indien, et commentaire
sur le rôle joué par des œuvres artistiques individuelles.

76
Semestre : S3 – UE7

Intitulé de l’UE : Approfondissement culture : Creative Writing


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 54h
Nom de l’enseignant responsable : S. Trainor
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis :
Cours général de littérature de L1 (UE3 S1 et S2).

Compétences visées :
Élargissement du répertoire formel de l’expression écrite en anglais.
Sensibilisation aux effets (et aux affects) des choix stylistiques en rédaction.

Contenu de la formation :
Cette formation se base sur deux types d’exercices d’écriture : 1. la transformation stylistique ou
formelle de la composition imaginative ; 2. la réponse créative au texte littéraire (ex. continuation,
pastiche, détournement, etc.).

This class involves two types of writing exercises: 1. stylistic or formal transformation of an original
imaginative composition; 2. creative response to a literary text (e.g. continuation, pastiche etc.).

Travail de l’étudiant hors présentiel : La préparation pour chaque cours consiste en la rédaction ou
la lecture approfondie d’un texte court en anglais.

Bibliographie succincte :
Cox, Ailsa. Writing Short Stories. London: Routledge, 2005.
Eco, Umberto. Six Walks in the Fictional Woods. Harvard: Harvard UP, 1997.
Queneau, Raymond. Exercices de style. Paris : Gallimard, 1947.
Sansom, Peter. Writing Poems. Hexham: Bloodaxe Books, 1993.

Modalités d’évaluation** :
- CC ou CT : Session 1 : 2 épreuves de contrôle continu (CC)
Session 2 : examen de 2h (CT)

77
Semestre : S3 - UE8

Intitulé de l’UE : Approfondissement Langue


Renforcement Traduction
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 72 heures
Nom de l’enseignant responsable :
Noms des intervenants : Samuel Trainor, Frédérique Brisset, Julie Loison-Charles
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais et français

Pré-requis :
« Version commentée » et « Méthodologie de la traduction » obligatoires en première année

Compétences visées :
En premier lieu, une acquisition de vocabulaire et des précisions de nuances grammaticales entre le
français et l’anglais, puis en deuxième lieu, une sensibilisation aux défis de la traduction et, face à ces
défis, l’apport de stratégies et de ressources de traduction.

Contenu de la formation :
Thème et version considérés du point de vue des difficultés telles que, par exemple, les
(non)correspondances entre cultures, des figures de rhétorique et leurs équivalences possibles, les
rythmes distinctifs, les registres de langue dans la narration et dans les dialogues...

This course concerns the translation of texts from English to French and French to English from
several perspectives such as the (non) correspondence of cultures, rhetorical figures and their
possible equivalences, distinctive rhythms, registers of language in narration and in dialogues…

Travail de l’étudiant hors présentiel : 4h par semaine

Bibliographie succincte :
Trésor de la langue française, Oxford English Dictionary, Webster’s International Dictionary,
Robert and Collins Bilingual Dictionary.
La Grammaire anglaise de l’étudiant par Serge Berland-Delépine (Ophrys), Le Mot et l’idée 1 par J.
Rey (Ophrys), Mary Wood, Thème anglais, introduction (PUF).

Modalités d’évaluation :
- CC sous forme de deux devoirs sur table à coefficients distincts
- Évaluation du travail hors présentiel : préparation d’un texte par semaine à présenter en cours

78
Semestre : S3 – UE8

Intitulé de l’UE : Renforcement linguistique 1

Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 75h

- EC : Introduction à l’acquisition du langage

Nom de l’Enseignant responsable : I. DE LA FUENTE


Noms des intervenants : I. DE LA FUENTE
Nombre d’heures : 18h (12 x 1,5h)
Langue d’enseignement : Anglais

Compétences visées
Comprendre les étapes de l’acquisition de la langue maternelle et d’une langue étrangère.
Comprendre les différentes approches théoriques à l’acquisition du langage et les principales
méthodologies de recherche dans ce domaine. Expliquer l’importance de l’acquisition pour la
linguistique plus généralement. Analyser des données de l’acquisition.

Contenu de la formation
L’acquisition de la langue maternelle (L1) : les étapes, le rôle de l’input et de la correction des
erreurs, les premiers mots et la construction du lexique, la syntaxe du mot simple à la construction
des phrases, les problèmes de langage, les méthodologies de recherche, et les théories de
l’acquisition.
L’acquisition d’une deuxième langue (L2) : contraste avec l’acquisition de la L1, le concept de la
période critique, les étapes majeures, le rôle de la langue maternelle, l’acquisition « incomplète » et
la « fossilisation », les méthodologies de recherche, et les théories de l’acquisition.

Travail de l’étudiant hors présentiel


Lecture hebdomadaire, préparation des questions de discussion à partir des lectures

Bibliographie succincte :
La bibliographie sera distribuée lors de la première séance.

Modalités d’évaluation :
Session 1 : Devoir maison sur l’acquisition de la L1 (45%), devoir maison sur l’acquisition de la L2
(45%), assiduité et participation (10%)
Session 2 : Devoir sur table

79
Semestre : S3 – UE8 –

Intitulé de l’UE : Approfondissement Langue.


Renforcement linguistique 2 : World Englishes - Les variétés de l’anglais
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 75h
Nom de l’enseignant responsable : Ilse Depraetere
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis :
Cours de Linguistique S1 et S2

Compétences visées :
A l’issue du cours, l’étudiant aura une meilleure vue sur les différents types de variétés de la langue
anglaise et sur des questions qui relèvent de la politique des langues. Il sera en mesure de présenter
les traits distinctifs des variétés étudiées et d’expliciter des thématiques qui relèvent du domaine de
la sociolinguistique et de la politique des langues.

Contenu de la formation :
L’objectif de ce cours est de mieux comprendre la position de l’anglais dans le monde et ses enjeux
(socio)linguistiques. L’aperçu historique de la diffusion de l’anglais nous permettra de prendre
connaissance des multiples variétés de l’anglais et d’étudier des questions qui relèvent de la
politique des langues et de la variation linguistique en situation de contact. Les thèmes suivants
pourront, ainsi, être abordés :
- le développement de l’anglais comme langue de communication internationale
- ‘New Englishes’
- les langues pidgin et créoles
- African American Vernacular English (‘ebonics’)
- RP, Cockney, Estuary English

The aim of this course is to give an overview of the role and status of English in the world. Starting
from a historical overview of the spread of English, questions relating to language contact, language
policy and language change will be dealt with. The following topics will be addressed:
- English as a lingua franca
- ‘New Englishes’
- Pidgins and creoles
- African American Vernacular English (‘ebonics’)
- RP, Cockney, Estuary English

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture de textes

Bibliographie succincte :
Brutt-Griffler, J. World English: A Study of its Development. Clevedon: Multilingual matters, 2002.
Crystal, D. English as a Global Language. 2nd ed. Cambridge: Cambridge UP, 2003.
Graddol, D. English Next India: The Future of English in India. Britain: The English Company (UK) Ltd,
2010.
Jenkins, J. World Englishes: A Resource Book for Students. 2nd ed. London and New York, NY:
Routledge, 2009.

80
Lippi-Green, R. English with an Accent: Language, Ideology and Discrimination in the United States.
2nd ed. London and New York: Routledge, 2012.
Schneider, E. W. English Around the World. Cambridge: Cambridge UP, 2011.

Modalités d’évaluation :
- Session 1 : contrôle continu
Session 2 : Examen terminal

81
SEMESTRE 4

DETAIL DES ENSEIGNEMENTS

UE1 Langue
Grammaire
Version

UE2 : Linguistique
Linguistique Sémantique
Linguistique Diachronie

UE3 : Littérature
Littérature (CM + TD)

UE4 : Civilisation
Civilisation (CM + TD)

UE5 : Thème

UE6 : Compétences orales


Argumentation
Compréhension expression orales
Labo

UE7 : Options Métiers Enseignement Recherche ou Traduction ou options transversales

UE8 : Options Métiers Enseignement Recherche ou Traduction ou options transversales

UE9 : Langue vivante

UE10 : Projet de l’étudiant ou options transversales

82
Semestre : 4 – UE1

Intitulé de l’UE : Langue


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 37,5
Nom de l’enseignant responsable : Bert Cappelle (Grammaire)
François Bercker (Version)
Nombre d’heures : 12 h Grammaire – 18h Version
Langue d’enseignement : anglais

1. GRAMMAIRE
Pré-requis : S1, S2, S3

Compétences visées : Approfondir la réflexion sur la langue comme système, à travers l’étude des
modifieurs dans le groupe nominal, l’accord entre le sujet et le verbe et la cohésion dans le discours ;
maîtriser les formes linguistiques appropriées dans différents contextes.

Contenu de la formation :
Ce cours examinera les adjectifs et les relatives dans le groupe nominal, l’accord entre le sujet et le
verbe avec les groupes nominaux collectifs ou complexes, ainsi que les marqueurs grammaticaux et
lexicaux de cohésion.
In this course we will examine adjectives and relative clauses within the noun phrase, subject-verb
agreement with collective or complex noun phrases, as well as grammatical and lexical markers of
cohesion.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Lecture de textes hebdomadaire, préparation d’exercices

Bibliographie succincte :
- DEPRAETERE, Ilse, and Chad LANGFORD. Advanced English Grammar: A Linguistic Approach.
London: Continuum, 2012.
- LARREYA, Paul et Claude RIVIERE. Grammaire explicative de l’anglais. 4ème éd. Paris : Pearson
Education France, 2010.
- HUART, Ruth, Paul LARREYA et Emmanuelle MATHIOT. Exercices corrigés. Paris : Pearson Education
France, 2010. (manuel qui accompagne la grammaire ci-dessus)

Modalités d’évaluation :
Session 1 : contrôle continu (1 devoir sur table (80%) ; l’assiduité et la préparation seront prises en
compte (20%))
Session 2 : contrôle terminal

2. VERSION
Pré-requis
Maîtrise des caractéristiques élémentaires de la syntaxe et de la grammaire du français et de l'anglais
écrits – temps, aspects, conjugaisons, accords (liste non exhaustive…), ainsi que du vocabulaire des

83
principaux champs lexicaux des deux langues. Le cas échéant, une mise à niveau préalablement à la
rentrée universitaire est indispensable, au moyen d'ouvrages choisis dans la bibliographie ci-dessous.

Compétences visées :
Consolidation des acquis de version commentée de 1ère année. Cet enseignement, à la fois
théorique et pratique, vise à sensibiliser l'étudiant aux difficultés et aux contraintes de l'exercice
(genre, grammaire, lexique, ponctuation, perception du niveau de langue, etc.…) et à lui faire
acquérir la maîtrise d'un français écrit de qualité

Contenu de la formation :
Traduction de textes divers (littérature, presse, théâtre) essentiellement tirés d'œuvres ou d'articles
de la seconde moitié du XXe et du début du XXIe siècle, et choisis pour leur intérêt lexical,
grammatical et stylistique. Ces textes sont rassemblés dans un polycopié distribué par chaque
enseignant lors du premier cours.
Translation of various texts (literature, press, drama…) mostly taken from late 20th century and 21st
century works and chosen for their lexical, grammatical and stylistic contents.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préalablement à chaque séance de TD le travail de l'étudiant consistera à préparer la traduction des
textes, au moyen des ouvrages contenus dans la bibliographie ci-dessous

Bibliographie :
Les ouvrages à "fréquenter" aussi assidûment que possible sont :
- un dictionnaire unilingue français : Le nouveau Petit Robert de la langue française ; Le Petit Larousse
Illustré
- un dictionnaire unilingue anglais : Oxford Advanced Learner's Dictionary ; Longman Dictionary of
Contemporary English ; Cobuild English Language Dictionary
- un dictionnaire bilingue : Robert et Collins Senior ; Grand Dictionnaire Hachette Oxford ; Harrap's
New Standard Dictionary
- une grammaire française (Bescherelle; Bled; Grévisse)
- une grammaire anglaise : LARREYA, P.& Rivière, C. Grammaire Explicative de l'Anglais. Paris :
Pearson, 2010; Bled Anglais. Paris : Hachette, 2012
- un manuel de vocabulaire : BOUSCAREN, C & REY, J. Le Mot et l'Idée 2. Paris : Ophrys, 2012

En outre l'étudiant consultera avec profit les ouvrages spécialisés suivants :


- CHUQUET, H & PAILLARD, M. Approche linguistique des problèmes de traduction. Gap : Ophrys,
1987
- LEFEBVRE, C, MARIAULE, M & WECKSTEEN C. La traduction anglais – français. Manuel de
traductologie pratique, Paris/Louvain : De Boeck, 2015

On complètera cette bibliographie par les sites suivants :


- http://www.oxfordlearnersdictionaries.com/
- http://www.ldoceonline.com/
- http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais
- http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais-anglais
- http://www.wordreference.com/fr/
- http://www.thefreedictionary.com/
- http://www.cnrtl.fr/
- http://www.crisco.unicaen.fr/des/

Modalités d’évaluation :
- Session 1 : 1 contrôle continu en fin de semestre

84
- Session 2 : version et grammaire dans une épreuve de deux heures
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

85
Semestre : S4 – UE2

Intitulé de l’UE : Linguistique (Sémantique & Diachronie)


Nombre de crédits à l’UE : 3
Charge globale du travail étudiant : 30h présentiel, 40h travail en autonomie
Nom de l’enseignant responsable : Christopher Piñón (sémantique), Maarten Lemmens (diachronie)
Noms des intervenants : Sémantique : Christopher Piñón, Giuditta Caliendo, Ilse Depraetere
Diachronie : Maarten Lemmens, Rodica Calciu
Nombre d’heures : 30h (15h sémantique ; 15h diachronie)
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
- bonne maîtrise de l’anglais
- connaissance du système phonologique de l’anglais (L1)
- connaissance du système morphologique de l’anglais (L1)
- connaissance des notions de bases de la sémantique lexicale (L1)

Compétences visées : L’objectif de cet enseignement est double. Dans la partie sur la diachronie de
l’anglais, il est de permettre à l’étudiant de comprendre les grandes étapes de l’histoire de la langue
anglaise, en rapport avec les principes internes à l’évolution de l’anglais ainsi qu’avec le contexte
extra-linguistique. Dans la partie sur la sémantique, le but est de permettre à l’étudiant de se
familiariser avec les bases de la sémantique moderne.

Contenu de la formation :
Diachronie : description des événements historiques importants ayant eu des influences sur le
développement de l’anglais ; description des évolutions linguistiques importantes concernant le
lexique, la syntaxe et la phonologie de l’anglais ; étude linguistique de textes en vieil et moyen
anglais.
Sémantique : une présentation des deux grands sous-champs de la sémantique, le sens des mots
(ainsi que les relations sémantiques entre les mots), et le sens des phrases (qui comprend les notions
de proposition, d’implication, de présupposition etc.).

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Diachronie : lecture et préparation des textes primaires (en vieil anglais ou en moyen anglais) ;
lecture de textes sélectionnés en traduction moderne (e.g. :Beowulf, Canterbury Tales) ; exercices et
devoirs.
Sémantique : lecture de Riemer 2010 et de Saeed 2009; exercices.

Bibliographie succincte :
(Diachronie)
Baugh, A.C., and T. Cable. A History of the English Language. 5th ed. London: Taylor & Francis Books;
Routledge, 2002.
Barber, Charles. The English Language: A Historical Introduction. Cambridge: Cambridge UP, 2000.
(Sémantique)
Riemer, Nick. Analysing and distinguishing meanings. Chapter 5 of Introducing semantics. Cambridge:
Cambridge University Press, 2010.
Saeed, John I. Sentence relations and truth. Chapter 4 of Semantics. 3rd ed. Wiley-Backwell, 2009.

86
Semestre : S4 - UE3

Intitulé de l’UE : Littérature


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : R. Ludot-Vlasak
Noms des intervenants (s’il y en a plusieurs) : R. Ludot-Vlasak, I. Boof-Vermesse
Nombre d’heures : 12h CM 18h TD
Langue d’enseignement : anglais

Compétences visées :
Apprentissage du commentaire littéraire en anglais : savoir analyser un texte en utilisant les
catégories narratologiques et savoir rédiger en anglais des paragraphes argumentés à partir de ces
outils méthodologiques.

Contenu de la formation
The Great Gatsby (1926) de F. Scott Fitzgerald, l’une des œuvres majeures de la littérature
américaine, nous entraîne dans la période tumultueuse du Jazz Age et de la consommation
ostentatoire au lendemain de la Première Guerre mondiale. The Sun Also Rises (1925) d’E.
Hemingway nous fait découvrir une « génération perdue » d’Américains, qui errent entre Paris et
l’Espagne. À travers l’étude de deux romans proposant des poétiques contrastées, ce cours
permettra de familiariser les étudiant(e)s avec la fiction américaine de l’entre-deux-guerres.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Lecture approfondie des œuvres au programme

Bibliographie succincte :
E. Hemingway :
Hemingway, Ernest. Fiesta : The Sun Also Rises. 1925. London: Arrow Books, 2004.
Mallier, Clara. The Sun Also Rises: roman holographique. Paris: PUF, 2011.
Tanner, Tony. « Ernest Hemingway’s Unhurried Sensations ». 1965. The Hemingway Review, 1.2
(Spring 1982): 20-38.

F. Scott Fitzgerald :
Fitzgerald, F. Scott. The Great Gatsby. 1926. New York: Penguin Modern Classics, 1950.
Beuka, Robert. American Icon : Fitzgerald’s The Great Gatsby in Critical and Cultural Context.
Rochester (New York): Camden House, 2011.
Churchwell, Sarah. Careless People : Murder, Mayhem and the Intervention of the “Great Gatsby”.

Modalités d’évaluation :
Session 1 : Contrôle continu
Session 2 : Examen terminal :

87
Semestre : S4 – UE4

Intitulé de l’U.E : Civilisation


Histoire des États-Unis (fin XIXe siècle à nos jours) / U.S. History (late 19th century to today)
Nombre de crédits à l’UE : 6
Nom de l’enseignant responsable : Simon Grivet
Nombre d’heures : CM 10 x 1h / TD : 12 x 1h30
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis : Niveau intermédiaire en anglais

Compétences visées :
À la fin du semestre, les étudiants devront avoir une connaissance étendue de la période s’étendant
de la fin de la frontière (1890) à l’Amérique de Donald Trump. Au-delà de la connaissance des
principaux événements de la période, ils devront pouvoir organiser ces connaissances d’une manière
thématique. Ils devront également avoir compris ce qu’est un problème historiographique. Ce cours
se place dans la continuité de celui de L1 avec des objectifs similaires : bien appréhender les
différents types de sources historiques, savoir argumenter et être critique vis-à-vis des documents.
By the end of the semester, students should possess a broad knowledge of the period from the end
of the Frontier (1890) to Donald Trump’s America. Beyond knowing the key events of the period,
students should also know how to organize this knowledge thematically. They are expected to
understand what an historiographical problem is. This class should be seen as a continuation of the
one offered in L1 with similar aims: how to handle different types of historical sources, how to argue
and have good judgment with documents.

Contenu de la formation :
Le cours magistral constitue une introduction à l’histoire des États-Unis. Il s’agit notamment de
comprendre les transformations de la nation américaine à mesure qu’elle devient la puissance
hégémonique sur la planète et que le modèle démocratique hérité de la Révolution et de la
Reconstruction montre de nombreuses insuffisances. Ce cours propose une vue d’ensemble des
événements s’étendant de la fin du XIXe siècle (fin de la frontière, industrialisation, immigration de
masse) à l’Amérique contemporaine. On s’intéressera notamment aux thèmes suivants : le
progressisme, l’expérience américaine de la 1ere Guerre mondiale, la Grande Dépression, le New
Deal, les transformations dues à la 2nde Guerre mondiale, la guerre froide, le mouvement des droits
civiques, les contestations des années 1960 ou encore la naissance et l’essor de la Nouvelle Droite. A
chaque fois, une attention particulière sera dévolue aux débats historiographiques.
The lecture offers an introduction to the history of the United States. A major theme running through
the semester has to do with the transformation of America as it became a superpower and as its
democratic model, forged during the Revolution and Reconstruction, displayed numerous
weaknesses. The lecture will offer a general view of events from the end of the 19th century (end of
the Frontier, industrialization, mass immigration) to today’s America). Here are some of the themes
we will study: progressivism, the American experience with World War 1, the Great Depression, the
New Deal, transformations following World War 2, the Cold War, the Civil Rights Movement, the
protests during the 1960s and the birth and development of the New Right. With every topic, we will
review the major historiographical debates.

88
Travail de l’étudiant hors présentiel :
Le cours consistera en des cours magistraux appuyé sur des lectures obligatoires d’un manuel
américain synthétisant l’historiographie la plus récente. Les références bibliographiques seront
données lors du premier cours et accessibles en ligne sur la plate-forme Moodle. On attend des
étudiants d'avoir lu les textes avant de venir en cours. Les notions et les thèmes abordés en cours
seront étudiés de manière plus approfondie en TD à l’aide d’un travail d’analyse et d’interprétation
de sources historiques primaires.
The class will consist of lectures based on assigned compulsory readings of an American textbook
synthesizing the best of recent historical scholarship. Book references will be given during the first
lecture and accessible online on the Moodle platform. Students are expected to come to class having
read the material. The key concepts and themes seen during the lectures will be studied further
during the TDs through analyzing and interpreting primary historical sources.

Bibliographie générale/General bibliography :


BRINKLEY, Alan. The Unfinished Nation: A Concise History of the American People. New York: McGraw-
Hill, 2013.
NORTON, Mary Beth, Carol SHERIFF, David W. BLIGHT and al. A People and a Nation: A History of the
United States. Boston: Cengage Learning, 2012.
Lectures obligatoires/Required readings :
Voir la brochure sur la page Moodle du cours/See the brochure on the Moodle page of the class.

Modalités d’évaluation :
L’évaluation du cours interviendra en TD : des épreuves de contrôle continu seront organisées durant
le semestre, et un examen écrit de quatre heures, commun à tous les groupes de Licence 2, sera
organisé à la fin du semestre.
Teaching assistants will grade students: different types of tests will be organized during the semester,
and a 4-hour written exam gathering all groups of Licence 2 will be organized at the end of the
semester.

89
Semestre : S4 - UE5

Intitulé de l’UE : Thème


Nombre de crédits à l’UE : Nom de l’enseignant responsable : F. Bercker
Noms des intervenants :
Nombre d’heures : 18h TD
Langue d’enseignement : Français / anglais

Pré-requis
Maîtrise des caractéristiques élémentaires de la syntaxe et de la grammaire du français et de l'anglais
écrits – temps, aspects, conjugaisons, accords (liste non exhaustive…), ainsi que du vocabulaire des
principaux champs lexicaux des deux langues. Le cas échéant, une mise à niveau préalablement à la
rentrée universitaire est indispensable, au moyen d'ouvrages choisis dans la bibliographie ci-dessous.

Compétences visées :
Consolidation des acquis de méthodologie de traduction de 1ère année. Cet enseignement, à la fois
théorique et pratique, vise à sensibiliser l'étudiant aux difficultés et aux contraintes de l'exercice
(genre, grammaire, lexique, ponctuation, perception du niveau de langue, etc.…) et à lui faire
acquérir la maîtrise d'un anglais écrit de qualité

Contenu de la formation :
Traduction de textes divers (littérature, presse, théâtre) essentiellement tirés d'œuvres ou d'articles
de la seconde moitié du XXe et du début du XXIe siècle, et choisis pour leur intérêt lexical,
grammatical et stylistique. Ces textes sont rassemblés dans un polycopié distribué par chaque
enseignant lors du premier cours.
Translation of various texts (literature, press, drama…) mostly taken from late 20th century and 21st
century works and articles, and chosen for their lexical, grammatical and stylistic contents.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préalablement à chaque séance de TD le travail de l'étudiant consistera à préparer la traduction des
textes, au moyen des ouvrages contenus dans la bibliographie ci-dessous

Bibliographie :
Les ouvrages à "fréquenter" aussi assidûment que possible sont :
- un dictionnaire unilingue français : Le nouveau Petit Robert de la langue française ; Le Petit Larousse
Illustré
- un dictionnaire unilingue anglais : Oxford Advanced Learner's Dictionary ; Longman Dictionary of
Contemporary English ; Cobuild English Language Dictionary
- un dictionnaire bilingue : Robert et Collins Senior ; Grand Dictionnaire Hachette Oxford ; Harrap's
New Standard Dictionary
- une grammaire anglaise : LARREYA, P.& Rivière, C. Grammaire Explicative de l'Anglais. Paris :
Pearson, 2010; Bled Anglais. Paris : Hachette, 2012
- un manuel de vocabulaire : BOUSCAREN, C & REY, J. Le Mot et l'Idée 2. Paris : Ophrys, 2012

En outre l'étudiant consultera avec profit l'ouvrage spécialisé suivant :


- CHUQUET, H & PAILLARD, M. Approche linguistique des problèmes de traduction. Gap : Ophrys,
1987

90
On complètera cette bibliographie par les sites suivants :
- http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais
- http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais-anglais
- http://www.oxfordlearnersdictionaries.com/
- http://www.ldoceonline.com/
- http://www.wordreference.com/fr/
- http://www.thefreedictionary.com/
- http://www.cnrtl.fr/
- http://www.crisco.unicaen.fr/des/

Modalités d’évaluation :
- 2 contrôles continus (milieu et fin de semestre)
- Session 2 : épreuve de deux heures
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

91
Semestre : 4 – UE6

Intitulé de l’UE : UE6 - Compétences orales


Nombre de crédits à l’UE : 3
Expression orale : analyser, débattre, argumenter
Nom de l’enseignant responsable : Claire Dubois
Noms des intervenants :
Nombre d’heures : 36
Langue d’enseignement : Anglais

1. Argumentation
Pré-requis

Compétences visées :
Développer les compétences orales des étudiants

Contenu de la formation :
Il s’agit d’apprendre à présenter, analyser et problématiser un dossier de documents textuels,
iconographiques et audio-visuels. Les étudiants seront amenés à développer leur capacité à analyser
et à mettre en relation des documents, à dégager des problématiques et à parler devant le groupe
avec un minimum de notes. Une attention particulière sera portée à la maîtrise de la voix et du corps
et à la participation très active tout au long du semestre. L’assiduité sera prise en compte dans
l’évaluation.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture et préparation des dossiers

Bibliographie succincte :
Une brochure sera distribuée en début de semestre

Modalités d’évaluation** :
- CC : les étudiants seront évalués toutes les semaines.
- Évaluation du travail hors présentiel :

92
SEMESTRE 5

DETAIL DES ENSEIGNEMENTS

UE1 Traduction
Thème
Version

UE2 : Langue orale


Phonétique
Compréhension Expression orales

UE3/4 : Littérature ou civilisation


Littérature : programme A ou B
Ou
Civilisation : programme A ou B

UE5 : Argumentation

UE6 : Linguistique
Linguistique - pragmatique

UE7 : Options Métiers Enseignement Recherche ou Traduction ou options transversales

UE8 : Options Métiers Enseignement Recherche ou Traduction ou options transversales

UE9 : Langue vivante

UE10 : Projet de l’étudiant ou options transversales

93
Semestre S5 – UE1

Intitulé de l’UE : Traduction


Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable :
Noms des intervenants :
Nombre d’heures : 18 h version + 18h thème
Langue d’enseignement : français / anglais

Pré-requis
Maîtrise des caractéristiques élémentaires de la grammaire et de la syntaxe des deux langues, ainsi
que des champs lexicaux les plus courants.

Compétences visées : Approches du thème et de la version littéraires

Contenu de la formation :
Traduction de pages de fiction moderne ou contemporaine (XXe et XXIe siècles) aussi diverses que
possible. Ces textes sont rassemblés dans un polycopié distribué par chaque enseignant lors du
premier cours.
Translation of various literary texts mostly taken from 20th and 21st century works and chosen for
their diversity (genre, date, geographical origin…)

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préalablement à chaque séance de TD le travail de l'étudiant consistera à préparer la traduction des
textes, au moyen des ouvrages contenus dans la bibliographie ci-dessous.
Après chaque séance, l'étudiant devra approfondir son travail sur les champs lexicaux et les
questions grammaticales abordés en cours.

Bibliographie :
- WOOD, Mary. Thème anglais : filière classique. Paris : P.U.F., 1995.
- VRECK, Françoise. Entraînement à la version anglaise. Gap : Ophrys, 2002.
- Dictionnaires bilingues et unilingues
- Dictionnaire unilingue français
- LARREYA, Paul et Claude RIVIERE. Grammaire explicative de l’anglais. London: Longman, 1999.
- SWAN, Michael. Practical English Usage. Oxford: O.U.P., 1996.
- GREVISSE, Maurice et André GOOSE. Le bon usage. Louvain : Duculot, 1986.
- Un recueil de vocabulaire, Le mot et l’idée. (Ophrys), ou autre.

Modalités d’évaluation :
- Session 1 : contrôle continu thème ET version en fin de semestre
- Session 2 : épreuve de 2 heures thème OU version
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

94
Semestre : S5 – UE2

Intitulé de l’UE : Langue orale


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 30 h en présentiel ,6h CRL
Nom de l’enseignant responsable : Rodica Calciu
Noms des intervenants: Caroline Bouzon, Rodica Calciu , Laurence Delrue
Nombre d’heures : 18h phonétique + 12h compréhension et expression orales
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
Phonétique : Il est absolument indispensable de maîtriser l’alphabet phonétique international
(L1/S1-S2) et de connaître les règles d’accentuation des mots en anglais (L2/S3-S4) ainsi que d’avoir
une bonne maîtrise de l’anglais oral.
Compréhension orale : Améliorer les compétences en compréhension et production de l’anglais
parlé.
Entraîner à la prise de parole pour améliorer la production spontanée des étudiants en toute
situation de discours.

Compétences visées :
Phonétique : Acquérir le système intonatif de l’anglais: percevoir les groupes de souffles, justifier le
placement du noyau, percevoir les variations mélodiques.
Approfondir le système intonatif de l’anglais : réaliser des groupes de souffles justes, placer le noyau
et utiliser le patron intonatif approprié.
Compréhension orale : Entraînement à la compréhension de l’anglais oral à partir de documents
audiovisuels authentiques.
Questions sur le contenu, enrichissement du vocabulaire, articulation des idées.
Echange de point de vue sur le sujet traité.
Entraînement à la prise de parole, présentation devant un public, construction d’une argumentation
prise de parole par rapport aux idées d’autrui.

Contenu de la formation :
TD Phonétique : L’étude du système de l’intonation de l’anglais d’après des documents écrits et
audio-visuels.
Observation des propriétés spécifiques de l’anglais oral : recherche des groupes de souffles,
réduction et non-réduction des marqueurs grammaticaux, justification de placement du noyau,
variations mélodiques.
Compréhension et expression orale : Exercices de compréhension à partir de documents
audiovisuels authentiques suivis directement par des discussions sous forme de débats, de jeux de
rôle, d’exposés portant sur le thème de l’enregistrement. Entraînement à la prise de parole.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Travail sur documents audio /vidéo en parallèle du TD

Bibliographie succincte :
CRUTTENDEN, A. Intonation .Cambridge: CUP, 1996.
FOURNIER, J.-M. Manuel d’anglais oral. Paris : Ophrys, 2010.
HUART, R. Nouvelle grammaire de l’anglais oral. Paris : Ophrys, 2010.

95
ROACH, P. English Phonetics and Phonology: A Practical Course. Cambridge: CUP, 2000.
SCHOTTMAN, W. Advanced English Pronunciation. Paris : Ophrys,2012.
WELLS, J.C. English Intonation: An Introduction. Cambridge: CUP, 2006.

Modalités d’évaluation** :
Session 1 : Contrôle continu
Session 2 : Terminal oral

96
Semestre : S5 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature et civilisation


Nombre de crédits à l’UE : 6 Charge globale du travail étudiant :

LITTERATURE PROGRAMME A
Nom de l’enseignant responsable : Guyonne Leduc
Noms des intervenants : Guyonne Leduc, Stéphanie Richet-Drouet, Ronan Ludot-Vlasak
Nombre d’heures : 18h x 3
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis . L’œuvre devra avoir été lue avant le début du cours.

Compétences visées : Réflexions sur un texte littéraire. Maîtrise de la technique de la dissertation et


du commentaire de texte

Enseignant : G. Leduc
Contenu de la formation :
Donne, John. “Holy Sonnets” and “Selected Poems.” Metaphysical Poetry. Ed. Colin Burrow. London:
Penguin, 2006. 4-9, 22-28, 32-35. Un polycopié de textes complémentaires sera disponible au secré-
tariat en juin 2017.

“Death, be not proud […] / Death, thou shalt die” (“Holy Sonnets X”), “Batter my heart […] / Take
me to you, imprison me, for I / Except you enthral me, never shall be free” (“Holy Sonnet XIV”),
“makes one little room, an everywhere” (“The Good Morrow”), “Who sees God’s face, that is self life,
must die” (“Good Friday”) sont quelques vers issus de poèmes de John Donne (1572-1631).
Fourmillant de paradoxes, d’unions des contraires (discordia concors), la poésie de Donne permet la
contemplation esthétique. L’analyse détaillée d’un certain nombre de poèmes conduira à
caractériser l’écriture de la quête spirituelle du poète.

“Death, be not proud […] / Death, thou shalt die” (“Holy Sonnets X”), “Batter my heart […] / Take
me to you, imprison me, for I / Except you enthral me, never shall be free” (“Holy Sonnet XIV”),
“makes one little room, an everywhere” (“The Good Morrow”), “Who sees God’s face, that is self life,
must die” (“Good Friday”) are some lines drawn from John Donne’s (1572-1631) poems. Teeming
with paradoxes, with the unions of contraries (discordia concors), Donne’s poetry makes aesthetic
contemplation possible. An accurate analysis of a certain number of poems will enable to
characterize the writing of the poet’s spiritual quest.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Bennett, Joan. Five Metaphysical Poets. Oxford: Oxford UP, 1963.
Carrive, Lucien. La Poésie religieuse anglaise entre 1625 et 1640 : Contribution à l'étude de la
sensibilité religieuse à l'âge d'or de l'anglicanisme. Caen: Association des publications de la Faculté
des lettres et sciences humaines de l'U de Caen, 1972.
Ellrodt, Robert. Seven Metaphysical Poets: A Structural Study of the Unchanging Self. Oxford: Oxford
UP, 2000.

97
Lewalski, Barbara Kiefer. Protestant Poetics and the Seventeenth-Century Lyric. Princeton: Princeton
UP, 1979.
Martz, Louis. The Poetry of Meditation: A Study in English Religious Literature of the Seventeenth
Century. New Haven: Yale University Press, 1954.

Enseignant : S. Richet
Contenu de la formation :
Shelley, Mary. Frankenstein; or, The Modern Prometheus.1818. London: Penguin Classics, 1992 (ou
toute autre édition comportant une préface, qu’il faudra lire).

Le cours s’attachera à déchiffrer la complexité de cette œuvre de Mary Shelley devenue un véritable
mythe, autant d’un point de vue structurel que générique. Outre l’examen détaillé de passages clés
du roman, nous nous attacherons en TD à élucider des notions essentielles propres à éclairer la
lecture de l’œuvre, telles que la mise en abîme, le recours au mythe, les contextes scientifique et
historique… Pour ce faire, il est impératif que les étudiants aient lu l’ouvrage avant le début des
cours.

This course will aim at deciphering the complexity of Mary Shelley’s novel from a structural as well as
a generic perspective. In addition to the close examination of key passages of the novel, we shall
elucidate essential notions, such as embedding processes, the recurrence of myths and the historical
and scientific contexts… It is therefore imperative that the students attending the course should
have read the novel prior to the beginning of the term.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Baldick, Chris. In Frankenstein’s Shadow: Myth, Monstrosity and 19th-Century Writing. Oxford: Oxford
UP, 1987. pp. 1-63.
Gilbert, Sandra, and Susan Gubar. The Mad Woman in the Attic: The Woman Writer and the 19th -
Century Literary Imagination. New Haven: Yale UP, 1979. pp. 213-47.
Lecercle, Jean-Jacques. Frankenstein: Mythe et philosophie. Paris: PUF, 1988.
Teyssandier, Hubert. Cercles infernaux : Frankenstein, de Mary Shelley; Melmoth the Wanderer de
C.A. Maturin. Paris : PSN, 1993.

Enseignant : R. Ludot-Vlasak
Contenu de la formation :
Melville, Herman. Typee. A Peep at Polynesian Life. 1846. New York: Penguin, 1996.

Le premier roman de Melville, qui fut également son plus grand succès éditorial, est inspiré de son
expérience parmi les Taïpis au début des années 1840 sur l’île de Nuku Hiva en Polynésie. Les
problématiques abordées dans ce cours comprendront la mise en mots du paysage polynésien, la
dénonciation de la colonisation et la question de l’identité américaine, mais également la
représentation ambivalente des Taïpis (qui étaient considérés comme des cannibales sanguinaires
depuis la publication en 1841 de l’ouvrage de Francis O. Olmsted Incidents of a Whaling Voyage).
Nous nous intéresserons également aux modalités selon lesquelles Melville réinvente dans ce roman
certains modèles culturels et littéraires (l’Antiquité classique, la littérature de voyage, Shakespeare,
Rousseau, Montaigne).

98
Melville’s first novel and most popular work during his lifetime is based on his own experience
among the Typees on the Polynesian island of Nuku Hiva in the early 1840s. The topics addressed in
this course will include the representation of Polynesia by the novelist, his indictment of colonialism
and reflection on American identity as well as his ambivalent depiction of the Typees (who had been
regarded as bloodthirsty cannibals since Francis A. Olmsted’s Incidents of a Whaling Voyage
published in 1841). We will also explore the way Melville’s Typee revisits several cultural and literary
models (classical Antiquity, travel literature, Shakespeare, Rousseau, Montaigne).

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Jaworski, Philippe. “Introduction”. Herman Melville – Œuvres I. Paris: Gallimard, 1997. ix-xxxiv.
Levine, Robert S., ed. The Cambridge Companion to Herman Melville. Cambridge: Cambridge UP,
1998.
Mayoux, Jean-Jacques. Melville par lui-même. Paris : Éditions du Seuil, 1958.
Otter, Samuel. Melville’s Anatomies. Berkeley: U of California P, 1999, ch. 1 “Losing Face in Typee”.
Parker, Hershel. Herman Melville. A Biography, Volume 1, 1819-1851. Baltimore: The Johns Hopkins
UP, 1996.

99
-
Semestre : S5 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature et civilisation

Nombre de crédits à l’UE : 6 Charge globale du travail étudiant :

LITTERATURE PROGRAMME B
Nom de l’enseignant responsable : Guyonne Leduc
Noms des intervenants : S. Musitelli, Hélène Lecossois, Thomas Dutoit
Nombre d’heures : 18h x 3
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis . L’œuvre devra avoir été lue avant le début du cours.

Compétences visées : Réflexions sur un texte littéraire. Maîtrise de la technique de la dissertation et


du commentaire de texte

Enseignant : S. Musitelli
Samuel Taylor Coleridge: The Major Works. Ed. H. J. Jackson. Oxford: Oxford UP, 2000.

Samuel Taylor Coleridge (1772-1834) fut un innovateur et un explorateur. Il fut l’un des inventeurs
du romantisme anglais et sillonna sans relâche les terres inconnues de l’esprit humain, notamment
les contrées du rêve, de l’étrange et du surnaturel. Poète et critique, fasciné par l’acte de création, il
tenta de comprendre les pouvoirs de l’imagination, qui, selon lui, éveille les capacités visionnaires de
l’homme. Nous étudierons une sélection de poèmes, dont The Rime of the Ancient Mariner, « The
Eolian Harp », Christabel, « Frost at Midnight », « France: An Ode » ou encore « Hymn Before Sun-
Rise ».

Samuel Taylor Coleridge (1772-1834) was an innovator and an explorer. He was one of the main
inventors of British Romanticism and relentlessly explored the unchartered territories of the human
mind, investigating the realms of dreams, the bizarre and the supernatural. A poet and a critic, he
was fascinated by artistic creation, and endeavoured to understand the powers of imagination,
which, according to him, awakens the visionary powers of the mind. We will study a selection of
poems, including The Rime of the Ancient Mariner, “The Eolian Harp,” Christabel, “Frost at Midnight,”
France: An Ode” and “Hymn Before Sun-Rise.”

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Bonnecase, Denis. S. T. Coleridge : Poèmes de l’expérience vive. Grenoble: ELLUG, 1992.
Burwick, Frederick, ed. The Oxford Handbook of Samuel Taylor Coleridge. Oxford: Oxford UP, 2009.
Curran, Stuart. Poetic Form and British Romanticism. Oxford, New York: Oxford UP, 1986.
Newlyn, Lucy, ed. The Cambridge Companion to Coleridge. Cambridge: Cambridge UP, 2002
Trilling, Lionel, and Harold Bloom, eds. Romantic Poetry and Prose. Oxford: Oxford UP, 1973.

100
Enseignant : H. Lecossois
Synge, John Millington. The Playboy of the Western World. 1907. The Complete Works. Ware: Words-
worth Library, 2008. (édition recommandée). Le texte est également disponible en ligne :
https://www.gutenberg.org/files/1240/1240-h/1240-h.htm Des documents supplémentaires seront
distribués en cours.

Comédie satirique mordante, The Playboy of the Western World (Abbey Theatre, Dublin, 1907) fit
scandale au moment de sa création. Elle est aujourd’hui perçue comme l’un des classiques du
répertoire du théâtre (irlandais) de langue anglaise. En situant la pièce dans son contexte historique,
nous nous pencherons sur les raisons de ce scandale. Nous nous intéresserons à la façon dont
Playboy interroge la modernité coloniale de l’Irlande edwardienne en jouant, par exemple, sur le
stéréotype racialiste du Stage Irishman, en déstabilisant les identités genrées ou en remettant en
cause la possibilité même de représenter une identité nationale.

At the première of J. M. Synge’s satirical comedy The Playboy of the Western World on 26 January
1907 (Abbey Theatre, Dublin) protests erupted which spilled over onto the street and lasted for a full
week. The play is now considered a classic of Irish theatre in English. By situating Playboy in its
historical context, we will investigate the reasons for the uproar it caused. We shall pay special
attention to the ways in which Synge’s play questions the colonial modernity of Edwardian Ireland,
by drawing on the racial stereotype of the Stage Irishman, for instance, or by destabilising gender
identities or even by questioning the very possibility of representing a national identity.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Collins, Christopher. J. M. Synge’s The Playboy of the Western World. London: Routledge, 2016.
Kilroy, James. The ‘Playboy’ Riots. Dublin: The Dolmen P, 1971.
Mathews, P. J. The Cambridge Companion to J. M. Synge. Cambridge: Cambridge UP, 2010.
Morash, Christopher. A History of Irish Theatre, 1601-2000. Cambridge: Cambridge UP, 2002.
Pilkington, Lionel. Theatre & Ireland. Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2010.

Enseignant : T. Dutoit
Forster, E. M. Howards End. 1910. Intr. David Lodge. Harmondsworth : Penguin Classics, 2000.

Écrit au seuil d'un tournant majeur de l'histoire anglaise, Howards End pose la question suivante:
"Qui héritera, qui devrait hériter, l'Angleterre?" Comme beaucoup de romans sur le Country House
(lignée continuée dans la série télévisée Downton Abbey [2010-15]), le roman de Forster concerne le
rapport entre propriété, héritage et le présent en tant que transmission du passé au futur. Notre
étude du roman se complétera par l'étude de l'adaptation filmique d'Ivory/ Merchant, Howard's End
(1992). Il est recommandé aussi de lire d'autres textes: de Forster (romans et nouvelles), mais aussi
sur l'histoire 1890-1914. L'introduction de David Lodge à notre édition du roman, Penguin Classics,
est très utile.

At a turning point in English history, Howards End asks the question, "Who shall inherit England?"
Like many Country House novels (continued in television series like Downton Abbey [2010-15]),
Forster's novel is about property, inheritance, the present as transmission of the past to the future.
Our study of the novel will be supplemented with study of the Ivory/ Merchant film adaptation from

101
1992, Howards End. Students should also read other novels and stories by Forster, and histories of
the period, 1890-1914. The Lodge introduction to the Penguin Classics edition is also most helpful.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Forster, E. M. Aspects of the Novel. Intr. Frank Kermode. Harmonsworth: Penguin Classics, 1972.
Furbank, P. N. E. M. Forster: A Life. London: Secker & Warburg, 1977-1978.
Leavitt, David. "Lost Among the Pinafores." Tin House 2.2 (2001): 242-48.
Moffatt, Wendy. E. M. Forster. A New Life. London: Bloomsbury, 2010.
Smith, Zadie. "E. M. Forster's Ethical Style: Love, Failure and the Good in Fiction." Guardian Book
Review (11 January 2003): 2-4.
http://www.theguardian.com/books/2003/nov/01/classics.zadiesmith
Stone, Wilfred. The Cave and the Mountain: A Study of E. M. Forster. Stanford: Stanford UP, 1966.

102
Intitulé de l’UE : Littérature et civilisation

Nombre de crédits à l’UE : 6 Charge globale du travail étudiant :

LITTERATURE PROGRAMME E
Nom de l’enseignant responsable : Guyonne Leduc
Noms des intervenants : *F. Peyré, H. Cottet, I. Boof-Vermesse
Nombre d’heures : 18h x 3
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis . L’œuvre devra avoir été lue avant le début du cours.

Compétences visées : Réflexions sur un texte littéraire. Maîtrise de la technique de la dissertation et


du commentaire de texte

Enseignant : F. Peyré
Shakespeare, William. The Tempest. 1611. The World’s Classics. Oxford: Oxford UP (ou The New
Cambridge Shakespeare, ou Arden, ou Penguin).

La Tempête est l’une des dernières pièces écrites par Shakespeare. Répertoriée comme comédie, elle
propose ce cheminement caractéristique des œuvres des dernières années selon lequel la mise à
l’épreuve des personnages, qu’ils soient motivés par l’ambition, la soif de pouvoir ou le désir de
vengeance, ouvre sur une résolution placée sous le signe de la réconciliation. Ce huis clos de deux
heures sur une île où se côtoient Caliban, être sauvage et difforme, Ariel, l’esprit de l’air, Prospéro le
magicien et sa fille Miranda, bientôt rejoints par les ‘naufragés’ victimes d’une tempête illusoire, met
en scène les contradictions du rapport à l’autre, entre Vieux et Nouveau Mondes, nature et culture,
monstruosité et humanité, corruption et sagesse. Riche en effets spectaculaires, La Tempête est aussi
une méditation sur l’être et l’existence, un conte où la magie de Prospéro et de Shakespeare
participe de cette étoffe des rêves qui nous façonne.

The Tempest is one of Shakespeare’s last plays. Registered as a comedy, its plot unfolds in
accordance with the dramatic mood characteristic of Shakespeare’s late works. The protagonists are
thus put to the test of hubris, were it lust, ambition or the desire for revenge, only to be made part of
a final tableau of reconciliation. Within the microcosm of the island and the two hours’ traffic of the
stage, the play features a variety of figures: Caliban, a savage misshapen creature, Ariel, an airy spirit,
Prospero the magician and his daughter Miranda, soon joined by the ‘shipwrecked party’ forced to
perform under the delusion of magic, the first blow of which is the tempest itself. The pattern of
action dramatizes the contradictory issue of otherness as it confronts the Old and the New Worlds,
nature and culture, monstrosity and humanity, corruption and wisdom. Highly spectacular as it may
indeed be, The Tempest is also a meditation on the self, the world and life as a whole. It is a tale full
of Prospero’s and Shakespeare’s magic, the stuff dreams and our very selves are made of.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Bloom, Harold. Shakespeare: The Invention of the Human. London: Fourth Estate, 1999.
Frye, Northrop. Northrop Frye on Shakespeare. New Haven: Yale UP, 1986.

103
Girard, René. Les Feux de l’envie. Paris : Grasset, 1990.
Greenblatt, Stephen. Will in the World. New York: Norton, 2004.

Enseignant : H. Cottet
Twain, Mark. Adventures of Huckleberry Finn. 1884. Ed. Thomas Cooley. New York: W. W. Norton &
Company, 1998.

D’après Ernest Hemingway le livre qui a donné naissance à “toute la littérature américaine
moderne”, Adventures of Huckleberry Finn, demeure un classique, quoique la voix que Twain laisse
entendre, celle de Huck, soit celle, encore indisciplinée, d’un enfant sauvage. Elle nous emmène dans
un parcours sinueux le long du Mississippi, dans un récit initiatique singulier où se joue
l’apprentissage de la liberté. Comment cette voix nous interpelle-t-elle encore et que vient-elle
encore déranger ?

“All modern American literature comes from one book by Mark Twain called Huckleberry Finn,” said
Ernest Hemingway. Indeed a classic, Adventures of Huckleberry Finn is told however in the un-
“sivilized” voice of a wild child, Huck. It leads us through a tortuous path along the Mississippi River,
and tells a coming-of-age story which reads as a complex discovery of freedom. How does this voice
speak to us still, and in what ways is it still hard to hear?

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Lire tous les articles inclus dans l’appareil critique de l’édition Norton.
Arac, Jonathan. Huckleberry Finn as Idol and Target: The Functions of Criticism in Our Time. Madison:
The U of Wisconsin P, 1997.
Urbas, Joseph. Mark Twain : Huckleberry Finn. Paris : Cned-Didier Concours, 1996.

Enseignant : C. Huguet
Dickens. Charles. A Tale of Two Cities. 1859. Ed. Andrew Sanders. Oxford: Oxford UP, 2008.

Avec plus de deux cents millions d’exemplaires produits à ce jour, A Tale of Two Cities (1859), second
et dernier roman historique de Charles Dickens, est, si l’on fait exception de la Bible et du Coran, le
livre le plus publié de la planète. Il s’agit pourtant, à première vue du moins, du roman le moins
« dickensien » de l’auteur : un jugement superficiel que s’efforcera de nuancer l’analyse des réseaux
d’images, d’allégories et de symboles, grâce auxquels Dickens offre au lecteur une méditation
poétique sur le sens de la Révolution française.
With over two hundred million printed copies, A Tale of Two Cities (1859), one of only two historical
novels by Charles Dickens, is the most published book on the planet, apart from the Bible and the
Koran. Yet at a superficial level at any rate, this is perhaps the least “Dickensian” of his novels – an
impression certainly not corroborated by the analysis of its subtle deployment of imagery, allegory
and symbol.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Glancy, Ruth. “A Tale of Two Cities”: Dickens’s Revolutionary Novel. Boston: Twayne, 1991

104
Hollington, Michael. A Tale of Two Cities. Neuilly: Atlande, 2012.
Jones, Colin, Josephine McDonagh, and Jon Mee, eds. Charles Dickens, A Tale of Two Cities, and the
French Revolution. Basingstoke: Palgrave Macmillan, 2009.
Sanders, Andrew. The Companion to A Tale of Two Cities. London: Unwin Hyman, 1988.

105
Semestre : S5 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature ou Civilisation


Nombre de crédits à l’UE : 6

CIVILISATION PROGRAMME A : Représentations et Arts Visuels

Nom de l’enseignant responsable : Audrey Célestine


Noms des intervenants: Laurent Châtel– Vanessa Alayrac-Fielding – Patricia Kruth
Nombre d’heures : 18h x 3
Langue d’enseignement : anglais

1. Nature, Gardens and Landscapes in British Visual Culture (L. Châtel)


Pré-requis : aucun
Compétentes visées: Acquisition de connaissances culturelles britanniques entre la fin du XVIIe et la
fin du XIXe sècle. Initiation à l’histoire de l’art et l’analyse d’image, utile pour les concours et pour les
développements professionnels ultérieurs. Capacité d’analyse des documents textuels et
iconographiques.

Contenu de la formation :
Cet enseignement propose une étude de la perception et de la conception de la nature, des jardins et
des paysages dans la Grande-Bretagne des XVIIIe et XIXe siècles en s’appuyant sur un corpus de
textes, d’images, de sites internet, d’applications numériques et de vidéos.
This seminar tackles the question of the perception and conception of nature, gardens and
landscapes in eighteenth- and nineteenth-century Britain, on the basis of a study of texts, images,
internet sites, digital applications and videos. The study embraces a discussion of British science,
aesthetics, taste (beautiful, sublime, picturesque), garden history, landscape awareness, landscape
painting, and landscape preservation. Special emphasis will be placed on authors such as Addison,
Switzer, Whately, Burke, Reynolds, Walpole, Knight, Price, Repton, Turner, Ruskin, Owen, Morris,
Wilde, Octavia Hill, etc. Assessment will be conducted on the basis of visual and verbal analysis (texts
and images).

Travail de l’étudiant hors présentiel : Etude préalable des documents distribués. Relecture régulière
et systématique des éléments de cours magistral donnés à chaque séance.

Eléments bibliographiques :
Andrews, Malcolm. Landscape and Western Art. Oxford: Oxford UP, 1999.
Baridon, Michel. Les Jardins : paysagistes, jardiniers, poètes. Paris : Bouquins, 1998.
---. Vidéo : « Baridon sur les jardins (12 février 1999) », http://www.ina.fr/video/I05276539
---. Le Jardin paysager anglais au XVIIIe siècle. Dijon: EUD, 2000.
Châtel, Laurent & M.-M.Martinet. Jardins et paysages en Grande-Bretagne. Paris : Didier Érudition,
2001.
---. “Getting the Picture of the Picturesque : Some Thoughts on the Greatest British Aesthetic Muddle
of the Eighteenth and Nineteenth Centuries” RSEAA 51 (2000): 229-248.
(http://www.persee.fr/doc/xvii_0291-3798_2000_num_51_1_1525)
---. « Le jardin "anglais" : représentation, rhétorique et translation de la nation britannique, 1688-

106
1820", Art et Nation en Grande-Bretagne au XVIIIe siècle » Revue Française de Civilisation
Britannique, vol. XIII, 4 (2006) :171-188.
De Bolla, Peter. The Education of the Eye. Painting, Landscape, and Architecture in Eighteenth-
Century Britain. Stanford: Stanford UP, 2003.
Hunt, John Dixon. The Genius of the Place. The English Landscape Garden 1620-1820. London: Paul
Elek, 1975 ; (reprinted constantly since).
Martinet, M.M. Art et Nature en Grande-Bretagne. De l’harmonie classique au pittoresque du premier
romantisme. Paris : Aubier, 1980.
Mitchell, W.J.T, ed. Landscape and Power. Chicago: Chicago UP, 1994 ; (2nd ed. 2002)
Mosser, Monique et Georges Teyssot. Histoire des jardins, de la Renaissance à nos jours. (1ère éd. it.
Milan, Electa, 1990). Paris : Flammarion, 1991.
Parreaux, André et Michèle Plaisant. Jardins et paysages. Le style anglais. Villeneuve d’Ascq : Lille
PU : 1979.
Remington, Vanessa and Sally Goodsir. Painting Paradise : The Art of the Garden. London: Royal
Collection Trust, 2015.
Roger, Alain. Court traité du paysage. Paris : Gallimard,1997.
RSEAA : revue de la société d’études XVII-XVIIIe, « Jardins », vol 51 (2000) :
http://www.persee.fr/issue/xvii_0291-3798_2000_num_51_1
Saint-Girons, Baldine. Fiat Lux. Une philosophie du sublime. Paris : Vrin, 1993.
Thames and Hudson Series on Painters (British Painting, Constable, Turner, etc) :
http://www.thamesandhudsonusa.com/series/world-of-art

2. Hogarth and 18th century British Culture (V. Alayrac-Fielding)

Pré-requis : goût pour la peinture et l’histoire de l’art.

Compétences visées : acquisitions de connaissances en civilisation britannique et en histoire de l’art


britannique. Capacités à analyser des documents iconographiques et a mener une analyse croisée
texte/image

Contenu de la formation :
Ce cours aborde l’histoire socio-culturelle de la Grande-Bretagne du XVIIIe siècle à travers la figure et
l’œuvre d’un de ses peintres emblématiques, William Hogarth. L’étude de l’esthétique picturale de
Hogarth permettra d’explorer les nouvelles approches philosophiques et épistémologiques du siècle,
et sera mise en perspective avec une étude de textes politiques, philosophiques et esthétiques
fondateurs (Burke, Addison et Steele, Locke, Newton, Hogarth). Les transformations sociales et
culturelles de la Grande-Bretagne des Lumières (urbanisation et importance de Londres,
développement du commerce, de la société de consommation, les loisirs, l’art de la conversation, les
institutions artistiques) seront abordées à partir de l’œuvre de William Hogarth et d’autres artistes
contemporains, ainsi que par la littérature de l’époque sur ces thèmes.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


3 à 4h par semaine de lectures et de préparation pour le cours.

Bibliographie succincte :
Hogarth, William. The Analysis of Beauty. Ed. Ronald Paulson. New Haven: Yale UP, 1997.

107
Jarrett, Derek. England in the Age of Hogarth. London: Hart-Davis, MacGibbon, 1974.
Manners and Morals: Hogarth and British Painting 1700-1760. London: Tate, 1987.
Ogée, Frédéric. The Dumb Show: Image and Society in the Works of William Hogarth. Oxford: Voltaire
Foundation, 1997.
Paulson, Ronald. The Beautiful, Novel, and Strange: Aesthetics and Heterodoxy. Baltimore: Johns
Hopkins UP, 1996.

3. Les Italo-Américains au cinéma / Le cinéma des Italo-Américains : De Scarface (1932) à la trilogie


du Parrain (1972, 1974, 1990) (P. Kruth)

Pré-requis : Aucune connaissance préalable du sujet n’est nécessaire. Avoir suivi des cours de cinéma
est un atout.

Compétences visées :
- Culturelles : Étude de la représentation à l’écran de la minorité italo-américaine, des années 1930
aux années 1990.
- Méthodologiques : Le cinéma est étudié ici à la fois comme un document de civilisation et comme
une forme d’art. On s’entraînera à l’analyse d’images en mouvement dans une perspective
civilisationniste et l’on apprendra aussi à apprécier ce qui fait un style.

Contenu de la formation :
Le stéréotype du gangster violent véhiculé par le cinéma hollywoodien a largement contribué à une
image négative de la communauté italo-américaine dans l’opinion publique. Il a fallu attendre Martin
Scorsese et Who’s That Knocking at My Door (1969) pour qu’apparaisse une représentation plus
nuancée grâce à un portrait réaliste de la Petite Italie de New York. Dans les années 70, c’est aussi un
autre cinéaste italo-américain, Francis Ford Coppola qui, à sa façon, avec la saga du Godfather, rendit
mondialement célèbre l’histoire de cette communauté.
Le cours est centré sur l’étude d’extraits de films des années 30, d’œuvres de Scorsese et de la
trilogie du Parrain.

This course deals with the representation of Italian Americans on the screen. It shows how this image
evolved from early gangster films like Scarface to the Godfather film series, via a more realistic
portrayal of New York’s Little Italy as seen by Martin Scorsese.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Visionner les films, lire la bibliographie et les documents sur Moodle, prendre des notes, analyser
des séquences
Il est fortement recommandé de voir les films suivants de Hawks, Scorsese et Coppola avant qu’ils ne
soient abordés en cours :
- Scarface, Howard Hawks, 1932
- Martin Scorsese :
Who’s That Knocking at My Door, 1969 ; Mean Streets, 1973 ; Italianamerican, 1974 ; Raging Bull,
1980 ; GoodFellas, 1990
- Francis Coppola :
The Godfather, 1972 ; The Godfather II, 1974 : The Godfather III, 1990
Films complémentaires :

108
- Little Caesar, Mervyn LeRoy, 1931
- Moonstruck, Norman Jewison, 1987
- Do The Right Thing, Spike Lee, 1989
- A Bronx Tale, Robert de Niro, 1993
- The Sopranos, série télévisée HBO (1999 – 2007)

Bibliographie succincte :
Italo-Américains, immigration, ethnicité
GAMBINO, Richard. Blood of My Blood : The Dilemma of the Italian-Americans. New York: Guernica,
1974. Ouvrage clé sur l’histoire et la culture italo-américaine.
MANIONE, Jerre, Ben MORREALE. La Storia : Five Centuries of the Italian American Experience. New
York: Harper Perennial, 1992.
WEILL, François. Histoire de New York. Paris : Fayard, 2000.
et sa traduction anglaise A History of New York. N.Y.: Columbia University Press, 2004.
PUZO, Mario. The Godfather. (1969 (roman)
Cinéma
a. général
JULLIER, Laurent, Michel MARIE. Lire les images de cinéma. Paris : Larousse, 2009. (à la B.A.)
BORDWELL, David, Kristin THOMPSON. Film Art: An Introduction. New York: McGraw-Hill, 1979.
plusieurs rééd. mises à jour. (B.A.) Exemples d’analyses de séquences.
VANOYE, Francis, F. FREY, A. LETÉ. Le cinéma. Paris : Nathan, coll. « Repères pratiques », 1998.
— Sites Internet : « types of shots », « editing », etc.
b. Italo-Américains au cinéma
BROWNE, Nick, (dir.). Francis Ford Coppola’s The Godfather Trilogy. Cambridge: CUP, 2000.
CIEUTAT, Michel. Martin Scorsese. Paris :Rivages/Cinéma, 1986.
THOMPSON, David, Ian CHRISTIE (dir.). Scorsese on Scorsese. London: Faber and Faber, (1989), 1996

109
Semestre : S5—UE3

Intitulé de l’UE : Littérature ou Civilisation

CIVILISATION PROGRAMME B : Mondes anglophones et mondes en marge

Nombre de crédits à l’UE : 6


Nom de l’enseignant responsable : Audrey Célestine
Noms des intervenants: Florence D’Souza, Vanessa Alayrac, Nicolas Martin-Breteau
Nombre d’heures : 18h x 3
Langue d’enseignement : Anglais

1. From the great mutiny of 1857 to the foundation of the Republic of India (1950) (F. D’Souza)

Pré-requis : Un intérêt pour le colonialisme et pour la décolonisation sous l’Empire Britannique

Compétences visées : Analyser des textes historiques et porter un regard synthétique sur une région
donnée du monde à une époque donnée.

Contenu de la formation :
Pendant la centaine d’années couverte par ce cours, l’attention sera portée sur l’évolution des
relations entre les Britanniques et les Indiens. Ces relations passèrent d’initiatives de réformes, à une
répression armée de la Grande Mutinerie en 1857, puis par l’organisation politique des Indiens
contre l’impérialisme britannique, et finalement par le retrait des Britanniques, qui ne surent éviter
la partition sanglante en 1947. L’élaboration de la constitution de la nouvelle République Indienne
fut un exercice d’emprunt et d’équilibrage. Le cours suivra l’impact des transformations
administratives, économiques, culturelles et politiques qui résultèrent des interactions entre
Britanniques et Indiens à travers le siècle étudié (1850-1950).

Travail de l’étudiant hors présentiel : Préparer une fiche de lecture, et se familiariser autant que
possible avec l’histoire du colonialisme et de la décolonisation en Inde.

Bibliographie :
BAYLY, Christopher A. Indian Society and the Making of the British Empire. 1988. Cambridge: CUP,
1993.
COHN, Bernard S. Colonialism and its Forms of Knowledge: The British in India. Princeton: Princeton
U. P., 1996.
COPLAND, Ian. India, 1885-1947: The Unmaking of an Empire. Harlow: Pearson Education, 2001.
Seminar Studies in History.
JONES, Kenneth W. Socio-Religious Reform Movements in India. Cambridge: CUP, 1989.

2. Picturing and Writing the Orient : Fictions, Representations and the British Imagination
(V. Alayrac-Fielding)

Pré-requis : aucun si ce n’est une curiosité intellectuelle

110
Compétences visées : acquisitions de connaissances en civilisation britannique et en histoire de l’art
britannique. Capacités à contextualiser et analyser des documents iconographiques et textuels.
Comprendre les phénomènes d’histoire globale.

Contenu de la formation :
This class offers to explore the various ways the Orient was represented in Britain through art and
fiction. Literary texts, philosophical essays, historical accounts, travelogues and the periodical press
all presented various images of the Orient that was fashioned according to political, aesthetic and
philosophical considerations. Similarly in the arts, paintings, prints and decorative objects conveyed a
luxurious image of the Orient that served to define new modes of sociability and a new social
identity. Cultural transfers through trade, mission and artistic encounters fuelled British imagination
and led to the creation of a multi-faceted vision of the East. The vogue of chinoiserie played a major
role in shaping the social self, as it reflected concerns about consumption and mercantile practices
entangled in moral and social aspirations such as politeness, refinement and moral improvement.
The use of the Orient as material, theme and ornament was a particularly salient feature in the
formation of British cultural identity. We will look mainly at the vision of China, but also Turkey and
India, built in Britain to study the construction of British identity through the concept of otherness.
The theory of orientalism, and post-colonial approaches will be introduced to analyse the way the
Orient was pictured and fictionalized.

Travail de l’étudiant hors présentiel: travail de lecture préalable des documents distribués et travail
d’approfondissement personnel.

Bibliographie: Indications bibliographiques et documents fournis à la rentrée

3. L'histoire africaine-américaine jusqu'en 1865 : empire, esclavage, liberté/ African American


History to 1865: Empire, Slavery, Freedom (N. Martin-Breteau)

Compétences visées :
A la fin du semestre, les étudiants devront avoir une connaissance étendue de l'histoire africaine-
américaine depuis les royaumes africains du XVIème siècle jusqu'à la fin de la guerre de Sécession. Ils
devront savoir organiser ces connaissances en thèmes et en problèmes historiographiques, c'est-à-
dire savoir les analyser, les évaluer et les synthétiser. Enfin, les étudiants devront maîtriser la façon
d'utiliser des sources historiques, à la fois primaires et secondaires, afin d'étayer des arguments,
défendre une thèse et tirer des conclusions.
By the end of the semester, students should possess a broad knowledge of African American history
from 16th-century African kingdoms until the end of the Civil War. They should know how to organize
this knowledge into historiographical themes and problems, that is, analyze, evaluate, and synthesize
them. Last but not least, students should master how to use both primary and secondary sources to
support arguments, defend a thesis and draw conclusions.

Contenu de la formation :
Ce cours offre une introduction à l'histoire africaine-américaine. Il propose une vue d'ensemble des
principaux événements de cette histoire jusqu'à la guerre de Sécession. En particulier, le cours
présentera les principales perspectives historiographiques répondant aux différents problèmes
auxquels font face les historiens. Nous discuterons ces perspectives de façon critique en analysant et

111
en interprétant des sources historiques spécifiques. Nous explorerons ainsi de nombreux thèmes,
comme la race, l'esclavage, l'empire, le capitalisme, le commerce servile transatlantique, la liberté, la
démocratie, la citoyenneté, l'abolitionnisme, la résistance noire, l'identité africaine-américaine, et les
principales questions politiques de l'époque qui occupent encore la vie publique américaine
aujourd'hui.
This course offers an introduction to African American history. It will survey its major events since the
Civil War. In particular, this class will introduce the major scholarly perspectives addressing the
different problems encountered by historians. We will critically discuss these perspectives through
analyzing and interpreting specific historical sources. We will explore many themes, like race, slavery,
empire, capitalism, the trans-Atlantic slave trade, freedom, democracy, citizenship, abolitionism,
black resistance, African American culture, and the major political issues from that era that still
polarize American public life today.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Le cours consistera en des cours magistraux et des discussions appuyées sur des lectures obligatoires.
Le cours sera ainsi fondé sur la participation et la collaboration de tous. On attend des étudiants
d'avoir lu les textes avant de venir en classe et donc d'être prêts à participer activement aux
discussions. Une évaluation de la participation orale et des interrogations écrites permettront de
vérifier le travail personnel des étudiants.
The class will consist of lectures and discussions based on assigned compulsory readings. Thus, the
class will be participatory and collaborative. Students are expected to come to class having read the
material and ready to actively participate in discussions. Evaluation of oral participation and in-class
quizzes will check students' personal work.

Bibliographie générale/General bibliography :


BRINKLEY, Alan. American History: Connecting With the Past, Volume I: To 1865. New York: McGraw-
Hill, 2012 [Excellent textbook on American history].
HOLT, Thomas and Elsa Barkley BROWN. Major Problems in African-American History, Volume I: From
Slavery to Freedom, 1619-1877. Boston: Wadsworth, 2000 [A reference book proposing both
primary sources and analytical essays to help interpret African American history].
PAINTER, Nell Irvin. Creating Black Americans: African-American History and Its Meanings, 1619 to the
Present. Oxford: Oxford UP, 2007 [Excellent textbook on African American history].

Lectures obligatoires/Required readings :


Voir la brochure sur la page Moodle du cours/See the brochure on the Moodle page of the class.

112
Semestre : S5 – UE5

Intitulé de l’UE : UE 5 Argumentation


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 54 heures
Nom de l’enseignant responsable : TRAINOR Samuel
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis : avoir suivi les cours d'argumentation en L2, un bon niveau d'anglais à l'oral

Compétences visées :
Renforcer la prise de parole en public à partir d’exposés oraux et de débats, et préparer les situations
de prise de parole en anglais.
Mener une réflexion problématisée, structurée et argumentée à partir des champs de recherche liés
aux cultures des pays anglophones.
Développer des compétences avancées de compréhension de l'oral dans le contexte de l'analyse
critique de divers types de documents audiovisuels.
Mener une discussion contradictoire, et gérer les conflits d’interprétation, à un niveau élevé,
polémique et informé.
Développer des compétences rhétoriques en anglais.

Contenu de la formation.
Pendant chaque cours, un groupe de 4 à 6 étudiants présentera une exposition critique et
argumentée sur un sujet artistique, social, politique ou culturel lié au monde anglophone, à l'aide de
sources primaires audiovisuelles fournies par l'enseignant. Le groupe d'intervenants animera ensuite
un débat avec la classe, pendant lequel chaque étudiant aura l'opportunité de parler en anglais sur la
thématique de la semaine.
The aim of the course is to help students conduct individual and group research in ways that
strengthen their knowledge of English Studies, and to help them develop the skills to publically
present their research in English. In groups of 4 to 6, students are assigned research projects chosen
by the teaching team on questions of contemporary English-speaking societies and culture(s). The
groups present their research in the form of various arguments and/or critical analyses in response
to audiovisual primary sources and lead a class debate on the themes discussed.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Au delà de la préparation de ses deux présentations pour le
contrôle continu, il sera demandé à l'étudiant d’étudier le contenu de chaque dossier avant le cours,
et d'effectuer des recherches thématiques et méthodologiques afin de préparer les débats en classe.

Bibliographie Dossiers de lecture disponibles sur moodle : « L3 – UE5 – Argumentation (S. Trainor, S.
Musitelli) »

Modalités d’évaluation** :
Session 1. Contrôle continu : 2 présentations et contributions aux débats en classe.
Session 2. Oral terminal.

113
Semestre : S5 – UE6

Intitulé de l’UE : Linguistique (pragmatique)


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 75h
Nom de l’enseignant responsable : Ilse Depraetere
Noms des intervenants : Bert Cappelle et Ilse Depraetere
Nombre d’heures : 24h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : Linguistique S1 à S4

Contenu de la formation
Le cours étudiera l’interaction entre l’énoncé et son contexte (linguistique et non-linguistique),
l’objectif du module étant d’examiner les effets de sens contextuels à différents niveaux. Plusieurs
approches et outils fondamentaux dans l’analyse du sens contextuel de l’énoncé seront introduits et
illustrés. Parmi les thèmes spécifiques abordés, il y aura les suivants :
- La théorie de communication de Grice (les maximes de conversation, la notion d’implicature)
- La pragmatique post-Gricéenne
- Le deixis
- Les actes de langage
- La théorie de la politesse
- La pragmatique, l’analyse de discours et le pouvoir (critical discourse analysis)
- Information packaging

The aim of the course is to study the impact of the (linguistic and the non-linguistic) context on the
message communicated by an utterance. The following are the main topics that will be addressed:
- Grice’s theory of conversation (maxims, implicatures)
- Post-Gricean pragmatics
- Deixis
- Speech act theory
- Face and politeness theory
- Pragmatics, discourse analysis and power (critical discourse analysis)
- Information packaging

Travail de l’étudiant hors présentiel : Lecture de textes hebdomadaire, préparation d’exercices

Bibliographie succincte :
Archer, D., Aijmer, K., and A. Wichmann. Pragmatics: An Advanced Resource Book for Students.
London: Routledge, 2012.
Birner, B. J. Introduction to Pragmatics. Chichester: Wiley-Blackwell, 2013.
Cruse, A. 3rd ed. Meaning in Language: An Introduction to Semantics and Pragmatics. Oxford: Oxford
UP, 2011.
Thomas, J. Meaning in Interaction: An Introduction to Pragmatics. Harlow: Longman, 1995.

114
SEMESTRE 6

DETAIL DES ENSEIGNEMENTS

UE1 Traduction
Thème
Version

UE2 : Langue orale


Phonétique
Compréhension Expression orales

UE3/4 : Littérature ou civilisation


Littérature : programme C ou D
Ou
Civilisation : programme C ou D

UE5 : Argumentation

UE6 : Linguistique
Linguistique - Topics

UE7 : Options Métiers Enseignement Recherche ou Traduction ou options transversales

UE8 : Options Métiers Enseignement Recherche ou Traduction ou options transversales

UE9 : Langue vivante

UE10 : Projet de l’étudiant ou options transversales

115
Semestre : 6 – UE1

Intitulé de l’UE Traduction


Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable :
Noms des intervenants :
Nombre d’heures : 18 h version + 18h thème
Langue d’enseignement : français / anglais

Pré-requis
Maîtrise des caractéristiques élémentaires de la grammaire et de la syntaxe des deux langues, ainsi
que des champs lexicaux les plus courants.

Compétences visées :
Approches du thème et de la version littéraires

Contenu de la formation :
Traduction de pages de fiction moderne ou contemporaine (XXe et XXIe siècles) aussi diverses que
possible. Ces textes sont rassemblés dans un polycopié distribué par chaque enseignant lors du
premier cours.
Translation of various literary texts mostly taken from 20th and 21st century works and chosen for
their diversity (genre, date, geographical origin…)

Travail de l’étudiant hors présentiel : Préalablement à chaque séance de TD le travail de l'étudiant


consistera à préparer la traduction des textes, au moyen des ouvrages contenus dans la bibliographie
ci-dessous.
Après chaque séance, l'étudiant devra approfondir son travail sur les champs lexicaux et les
questions grammaticales abordés en cours.

Bibliographie :
- WOOD, Mary. Thème anglais : Filière classique. Paris : P.U.F., 1995.
- VRECK, Françoise. Entraînement à la version anglaise. Gap : Ophrys, 2002.
- Dictionnaires bilingues et unilingues
- Dictionnaire unilingue français
- LARREYA, Paul, Claude RIVIERE. Grammaire explicative de l’anglais. London: Longman, 1999.
- SWAN, Michael. Practical English Usage. Oxford: O.U.P., 1996.
- GREVISSE, Maurice, André GOOSE. Le bon usage. Louvain : Duculot, 1986.
- Un recueil de vocabulaire, Le mot et l’idée. (Ophrys), ou autre.

Modalités d’évaluation :
- Session 1 : contrôle continu thème ET version en fin de semestre
- Session 2 : épreuve de 2 heures thème OU version
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

116
Semestre : S6 – UE2

Intitulé de l’UE : Langue orale


Nombre de crédits à l’UE : 3
Charge globale du travail étudiant : 24h en présentiel, 6h CRL
Nom de l’Enseignant responsable : Caroline Bouzon (phonétique) & Rodica Calciu (compréhension et
expression orales)
Noms des intervenants : Caroline Bouzon, Laurence Delrue
Nombre d’heures : 12h phonétique & 12h compréhension et expression orales
Langue d’enseignement : anglais

1. Phonétique
Compétences visées
Maîtrise des outils et techniques de phonétique expérimentale
- Connaissance des notions de base en acoustique
- Maîtrise des fonctions de base du programme Praat
- Capacité à analyser un petit corpus oral
- Meilleure compréhension du système phonologique de l’anglais
- Amélioration des compétences orales de perception/ production

Contenu de la formation
- Introduction à la phonétique expérimentale (TD phonétique)
- Initiation au programme de visualisation et de traitement de la parole Praat
- Analyse et annotation d’enregistrements authentiques à différents niveaux de représentation
(phonèmes, syllabes, unités rythmiques, unités intonatives)

Travail de l’étudiant hors présentiel


Travail sur documents audio en parallèle du TD
6 h de travail autonome au CRL

Bibliographie succincte :
Une liste bibliographique sera fournie aux étudiants dans les premiers cours.
FRY, D.B. The Physics of Speech. Cambridge: Cambridge UP, 1989.
HUART, R. Nouvelle grammaire orale de l’anglais. Paris : Ophrys, 2010.
ROACH, P. English Phonetics and Phonology: A Practical Course. Cambridge: Cambridge CUP, 2000.
WELLS, J.C. English Intonation, An Introduction. Cambridge: Cambridge UP, 2006.

Un dictionnaire de phonétique :
JONES, D. English Pronouncing Dictionary. 16th ed. Cambridge : Cambridge UP, 2004.
ou
WELLS, J. C. Longman Pronunciation Dictionary. 3rd ed. London: Longman, 2008.

Modalités d’évaluation :
Session 1: Contrôle continu
Session 2 : Examen terminal

117
2. Compréhension et expression orales

Compétences visées
Améliorer les compétences en compréhension et production de l’anglais parlé.
Entraîner à la prise de parole pour améliorer la production spontanée des étudiants en toute
situation de discours.

Contenu de la formation :
Entraînement à la compréhension de l’anglais oral à partir de documents audiovisuels authentiques.
Questions sur le contenu, enrichissement du vocabulaire, articulation des idées, échange de points
de vue sur le sujet traité.
Entraînement à la prise de parole, présentation devant un public, construction d’une argumentation
prise de parole par rapport aux idées ‘autrui.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Outre une participation active au cours, l’écoute régulière de la BBC et d’autres chaînes de la radio
en anglais est vivement recommandée. Seulement un entraînement systématique et régulier peut
apporter une amélioration considérable de la compréhension orale.

Modalités d’évaluation:
Il n’y a pas d’évaluation directe de ces cours

118
Semestre : S6 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature et civilisation


Nombre de crédits à l’UE : 6

LITTERATURE PROGRAMME C
Nom de l’enseignant responsable : Guyonne Leduc
Noms des intervenants Guyonne Leduc, Aurore Clavier, Ronan Ludot-Vlasak
Nombre d’heures : 56h / semaine
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : L’œuvre devra avoir été lue avant le début du cours.

Compétences visées : Réflexions sur un texte littéraire. Maîtrise de la technique de la dissertation et


du commentaire de texte.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Enseignant : G. Leduc
Defoe Daniel. The Fortunes and Misfortunes of the Famous Moll Flanders. 1722. Ed. George A. Starr.
Oxford: Oxford UP, 1987.

The Fortunes and Misfortunes of the Famous Moll Flanders, &c. Who Was Born in Newgate, and
during a Life of continu'd Variety for Threescore Years, besides her Childhood, was Twelve Year a
Whore, five times a Wife (whereof once to her own Brother), Twelve Year a Thief, Eight Years a
Transported Felon in Virginia, at last grew Rich, liv'd Honest, and died a Penitent, Written from her
own Memorandum (1722). Par son titre, le roman (roman picaresque ? confession ? autobiographie
spirituelle?) permet une introduction fructueuse à la vie au XVIIIe siècle. Structure et techniques
narratives, vision de l’homme et de la société, relations femmes-hommes, notamment, seront
analysées.

The Fortunes and Misfortunes of the Famous Moll Flanders, &c. Who Was Born in Newgate, and
during a Life of continu'd Variety for Threescore Years, besides her Childhood, was Twelve Year a
Whore, five times a Wife (whereof once to her own Brother), Twelve Year a Thief, Eight Years a
Transported Felon in Virginia, at last grew Rich, liv'd Honest, and died a Penitent, Written from her
own Memorandum (1722). The very title of the novel (a picaresque novel? a confession? a spiritual
autobiography?) paves the way for a fruitful introduction to eighteenth-century life. Its structure and
narrative techniques, Defoe’s vision of man and society, the woman question are some of the points
that will be analyzed.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Backscheider, Paula R. Moll Flanders: The Making of a Criminal Mind. Boston: G. K.Hall, 1990.
Bony, Alain. "'. . . and takes it as he pleases': L'Étrange Contrat de lecture de Moll Flanders." BSEAA
XVII-XVIII 45 (1997): 91-115.
Hunter, John Paul. Before Novels: The Cultural Contexts of Eighteenth-Century Fiction. New York:
Norton, 1990.
Novak, Maximilian. Defoe and the Nature of Man. Oxford: Oxford UP, 1963.

119
Tadié, Alexis. "Sex, Lies and No Videotapes: Les Fictions du secret dans Moll Flanders." BSEAA XVII-
XVIII 45 (1997): 151-70.

Enseignant : A. Clavier
Bishop, Elizabeth. Poems: The Centenary Edition. London: Chatto & Windus, 2011.

North and South, Questions of Travel, Geography III... D’un recueil à l’autre, c’est une cartographie
poétique changeante que dessinent les écrits d’Elizabeth Bishop, entre localités du souvenir, voyages
exotiques et topographies imaginaires. Si les parcours multiples qu’elle esquisse nous donnent à
observer les mutations du sujet lyrique au sein du monde qu’il habite ou traverse, examine et décrit,
ses vers nous permettent plus largement d’appréhender les métamorphoses à l’œuvre dans la poésie
américaine, des révolutions modernistes à la littérature d’après-guerre. Ces transferts géographiques
et historiques fourniront la trame de notre travail, qui s’attachera tout à la fois à la lecture de
poèmes spécifiques et à l’étude des grandes thématiques qui traversent les écrits de l’auteur.

North and South, Questions of Travel, Geography III… With each book, Elizabeth Bishop’s writings
outline a changing poetic cartography, marked by the locations of memory, exotic travels and
imaginary topographies. While the multiple paths she traces out reveal the transformations of the
lyrical subject within the world it either inhabits or travels through, examines and describes, her
verse also enables us to observe the metamorphoses at work in American poetry at large, from the
modernist revolutions to post-war literature. These historical and geographical transfers will
constitute the framework of our study, which will conjugate the close reading of specific poems and
the analysis of the larger themes that structure the author’s work.

Bibliographie :
Bishop, Elizabeth. One Art: Letters. Ed. Robert Giroux. London: Chatto & Windus, 1994.
Cleghorn, Angus, and Jonathan Ellis, eds. The Cambridge Companion to Elizabeth Bishop. Cambridge:
Cambridge UP, 2014.
Costello, Bonnie. Elizabeth Bishop: Questions of Mastery. Cambridge, MA: Harvard UP, 1991.
Keller, Lynn, Re-making It New: Contemporary American Poetry and the Modernist Tradition.
Cambridge: Cambridge UP, 1987.
Lombardi, Marilyn May, ed. Elizabeth Bishop: The Geography of Gender. Charlottesville: UP of
Virginia, 1993.

Enseignant : R. Ludot-Vlasak
Wharton, Edith. The Age of Innocence. 1920. Ed. Cynthia Griffin Wolff. New York: Penguin, 1996.

Le Temps de l’innocence (1920) dresse un tableau de la haute société new-yorkaise des années 1870.
Son intrigue se concentre sur l’amour impossible entre Newland Archer et la cousine de sa fiancée,
Ellen Olenska, récemment rentrée d’Europe après s’être séparée de son mari polonais. Au fil des
séances, nous nous intéresserons notamment aux questions du désir, du genre, de la satire sociale,
de l’américanité et de la démocratie. Nous étudierons en outre l’adaptation filmique du roman
réalisée par Martin Scorsese en 1993.

An anatomy of New York’s upper-class in the 1870s, Edith Wharton’s The Age of Innocence (1920)
focuses on Newland Archer’s impossible love for his bride’s cousin, Ellen Olenska, who has returned
from Europe after separating from her Polish husband. The topics addressed in class will include

120
desire, gender, social satire, Americanness and American democracy. We will also discuss Martin
Scorsese’s 1993 adaptation of the novel.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Bell, Millicent, ed. The Cambridge Companion to Edith Wharton. Cambridge: Cambridge UP, 1995.
Knights, Pamela. The Cambridge Introduction to Edith Wharton. New York: Cambridge UP, 2009.
Pennell, Melissa McFarland. Student Companion to Edith Wharton. Westport: Greenwood P, 2003.
Rattray, Laura. Edith Wharton in Context. New York: Cambridge UP, 2012.
Ullmo, Anne. The Age of Innocence, Edith Wharton : L’Art du contretemps. Paris : Ellipse, 2001.

Semestre : S6 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature ou civilisation


Nombre de crédits à l’UE : 6

LITTERATURE PROGRAMME D
Nom de l’enseignant responsable : Guyonne Leduc
Noms des intervenants : Christine Huguet, Thomas Dutoit, Isabelle Boof-Vermesse
Nombre d’heures : 56h00 / semaine
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis . L’œuvre devra avoir été lue avant le début du cours.

Compétences visées : Réflexions sur un texte littéraire. Maîtrise de la technique de la dissertation et


du commentaire de texte

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Enseignant : C. Huguet
Hardy, Thomas. Far from the Madding Crowd.1874. Ed. Robert C. Schweik. New York: Norton Critical
Edition, 1986.
Du romancier de la seconde moitié de l’époque victorienne au poète lyrique moderniste : ce cours
permettra de mieux comprendre la singulière carrière de Thomas Hardy en s’intéressant à son tout
premier « roman du Wessex », un texte où se reflètent les tensions entre vision post-darwinienne du
monde et conception romantique des lois de la nature, et où l’évocation pleine de tendresse de la
campagne anglaise s’accompagne d’une déconstruction divertissante des motifs et conventions du
roman pastoral.

From High Victorian writer to modernist lyricist: this course will account for the remarkable
trajectory of Thomas Hardy’s career by offering a reading of his first “Wessex novel” – a novel caught
between romantic and post-Darwinian conceptions of the laws of nature, in which the loving
evocation of the rural setting combines with an entertaining deconstruction of pastoral motifs and
conventions.

121
Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Une bibliographie sera fournie au début du cours.

Enseignant : T. Dutoit
MacNeice, Louis. Selected Poems. London: Faber and Faber, 2007.

Unique blend, or mix, of high and low culture, of classical learning and popular entertainment, of
formal innovation and punchy pith, the poetry of Louis MacNeice is the double helix of two bardic
traditions, one going back to the Romantics and to Gerard Manley Hopkins and their artistic genius,
the other running from Thomas Hardy to the Movement with its accessible forms and subject
matters. Positioned, therefore, between T. S. Eliot and Philip Larkin, MacNeice captures like a
photographer British, American, and Irish life from the 1920s to the early 1960s. As interested in the
arcana of Greek or Latin poetry as in the conversations in drinking pubs, at rugby matches or in
shopping malls, MacNeice's poetry is alternately a funny, moving, philosophical, political and social
embrace of life.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Haberer, A. Louis MacNeice (1907-1963): l'homme et la poésie. Bordeaux : PU de Bordeaux, 1986.
Longley, E. Louis MacNeice. A Critical Study. London: Faber and Faber, 1988.
MacDonald, P. Louis MacNeice. The Poet in His Contexts. Oxford: Clarendon, 1991.
MacNeice, L. Modern Poetry. London: Faber and Faber, 1968.
MacNeice, L. Varieties of Parable. London: Faber and Faber, 2008.

Enseignant : I. Boof-Vermesse
Pynchon, Thomas. The Crying of Lot 49. London: Vintage Classics, 1996.

Roman policier, théorie du complot, satire de la société de consommation, allégorie de la contre-


culture… The Crying of Lot 49 offre de multiples portes d’entrée. Ce court roman postmoderniste
publié en 1966, n’a toujours pas livré tous ses secrets et continue d’exercer son influence sur la
littérature américaine contemporaine. L’enquête menée par Oedipa Maas, femme au foyer
californienne devenue apprentie détective, sur les systèmes de pouvoir occultes et les circuits de
communication qui tentent d’en contester l’hégémonie se lit comme prophétique à l’ère de la
globalisation et des réseaux sociaux. Le cours proposera diverses approches de ce texte (historique,
formaliste, féministe…) pour souligner l’instabilité de toute interprétation qui se voudrait définitive.

A detective novel, a conspiracy theory, a satire of consumer’s society, an allegory of counter-


culture… The Crying of Lot 49 can be approached in numerous ways. This postmodernist novella first
published in 1966 has not revealed all its secrets and still exerts its influence on contemporary
American literature. The investigation conducted by Oedipa Maas, Californian housewife turned

122
detective, about hegemonic networks of power and oppositional underground communication
systems can only be read as prophetic in the era of globalization and social media. This course will
propose several readings of the novel (historical, formalist, feminist…) to highlight the instability of
any interpretation that would claim to be exhaustive.

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Bloom, Harold, ed. Thomas Pynchon. New York: Chelsea House Publishers, 1986.
Freer, Joanna. Thomas Pynchon and American Counterculture. New York: Cambridge UP, 2014.
Grant, J. Kerry. A Companion to The Crying of Lot 49. Athens: The U of Georgia P, 1994.
Mendelson, Edward, ed. Pynchon: A Collection of Critical Essays. New Jersey: Prentice Hall, 1978.
O'Donnell, Patrick, ed. New Essays on The Crying of Lot 49. Cambridge: Cambridge UP, 1991.

123
Semestre : S6 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature ou Civilisation

CIVILISATION PROGRAMME C : Religion, Politique et Éducation

Nombre de crédits à l’UE : 6 Nom de l’enseignant responsable : A. Célestine


Noms des intervenants : Claire Dubois, Catherine Maignant, Aude de Mézerac
Nombre d’heures : 18 x 3
Langue d’enseignement :

1. Irish Home Rule and its representation in the Irish and British press (1870-1921) (C. Dubois)
Pré-requis : aucun

Compétences visées : Acquisition de bases culturelles et chronologiques sur la période. Capacité


d’analyse de documents textuels et iconographiques.

Contenu de la formation :
Cet enseignement propose une étude des thématiques essentielles à la compréhension des relations
anglo-irlandaises aux XIXe et XXe siècles en s'appuyant sur l'histoire du combat pour l’indépendance
irlandaise (Home Rule) et sa représentation dans la presse irlandaise et britannique (discours
politiques, dessins de presse et articles).
This class is an approach to the question of the struggle for Irish independence and the Anglo-Irish
relationship in the 19th and 20th centuries, especially through the prism of the British representations
of Ireland and Irish self-representation in the press. The students will work on different types of
documents including political speeches, press articles and political cartoons.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Lecture préalable des documents distribués. Relecture
régulière et systématique des cours d’une séance à l’autre.

Bibliographie : Les indications bibliographiques et les documents seront fournis à la rentrée.

2. L’Église catholique, l’État britannique et l’éducation en Irlande (1695-1921) (C. Maignant)

Compétences visées :
1) Compétences disciplinaires : acquisitions de connaissances permettant, notamment (mais pas
nécessairement), d’envisager une pré-spécialisation dans le domaine des études sur les ı ̂les
britanniques. Découvrir un aspect essentiel de l’histoire irlandaise ou approfondir sa connaissance
dans le domaine de la civilisation irlandaise dans un but de pré-spécialisation. Réflexion sur les
problématiques liées aux rapports complexes entre religion et pouvoir
2) Compétences transférables

124
Approfondissement des méthodes de commentaire de texte et de dissertation de civilisation.
Entraı ̂nement à l’analyse et la synthè se.

Contenu de la formation :
Dès 1695, les droits à l’instruction des jeunes catholiques irlandais sont limités. Ils seront supprimés
quelques années plus tard. Des hedge schools aux collèges irlandais sur le continent, l’Église
catholique, pourtant affaiblie, est au cœur de toutes les résistances. Elle le restera jusqu’à l’issue de
la période pénale à la fin du XVIIIe siècle avant de prendre en charge l’éducation des jeunes
catholiques par le biais des Sunday schools puis de tout le système scolaire à l’intention des
catholiques à l’application de l’Education Act de 1831. Les enjeux dépasseront alors très largement
ceux de l’instruction publique. Le système éducatif de l’école primaire à l’université deviendra le lieu
d’élaboration identitaire par excellence, un instrument de pouvoir, un outil de réforme morale et
sociale dans le contexte d’une relation complexe avec l’État britannique.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Apprentissage du cours, lecture des ouvrages recommandés,
préparation d’un DM

Bibliographie succincte : Il est conseillé aux étudiants de consulter un ouvrage général sur l’histoire
de l’Irlande à la période considérée, par exemple les tomes 4 et 5 de la New Gill History of Ireland.
Les ouvrages spécialisés incluent les titres suivants ;
- Fischer, Karin et Deirdre Raftery, eds. Educating Ireland: Schooling and Social Change (1700-2000).
Sallins, Co Kildare: Irish Academic Press, 2014.
- McManus, Antonia. The Irish Hedge Schools and its Books (1695-1831. Dublin: Four Courts Press,
2004.
- Inglis, Tom. Moral Monopoly: The Rise and Fall of the Catholic Church in Modern Ireland. Dublin:
UCD Press, 1998.

3. La Réforme en Angleterre et l'émergence des identités confessionnelle au XVIe et au XVIIe


siècles.
The English Reformation and its aftermath : confessional identities in Early Modern England (16th -
17th century). (A. De Mézerac-Zanetti)

Compétences visées :
- Comprendre les enjeux de la Réforme en Angleterre : causes, particularités et liens avec les
événements politiques du XVIe et du XVIIe.
- Être capable de reconnaître les principales caractéristiques des différentes
confessions (anglicanisme, catholicisme, puritanisme) et de leurs courants.
- S’initier à l’historiographie de la Réforme anglaise et aux débats sur l’interprétation de ces
événements.
- S’entraîner au commentaire de document et à la dissertation historiques.

Contenu de la formation :
Une bonne compréhension de la Réforme religieuse en Angleterre est un atout pour aborder les
questions politiques et sociales de la période moderne mais aussi pour appréhender la culture
contemporaine de la Grande Bretagne et des États-Unis ainsi que la littérature en langue anglaise.
De la rupture d’Henri VIII avec Rome pour des raisons politiques, diplomatiques, dynastiques et
intimes à la création d’une religion réformée nationale sous Édouard VI puis à la consolidation

125
d’identités confessionnelles distinctes sous le règne d’Élisabeth 1ère, la politique religieuse est au
cœur de la naissance de l’État moderne en Angleterre.
Ce cours fournira une introduction à un domaine de recherche des plus foisonnants de
l’historiographie anglaise.

Travail de l’étudiant, hors présentiel


Étude des documents fournis (sources primaires), lecture d’un chapitre du manuel recommandé afin
de contribuer à la discussion collective lors des séances de cours.

Bibliographie sommaire
Au cours du semestre nous lirons le manuel suivant (fiche avec 10 questions pour chaque cours) :
- Ryrie, Alec. The Age of Reformation: The Tudor and Stewart Realms, 1485-1603. Harlow: Pearson,
2009.

Pour aborder ce cours dans les meilleures conditions possibles, il est recommandé d’écouter une
sélection de cours disponible sous la forme de podcasts téléchargeables :
: Early Modern England : Politics, Religion and Society under the Tudors and the Stuarts de Keith E.
Wrightson de Yale University. Disponible en vidéo et en document audio sur i-tunes, sur :
http://oyc.yale.edu/history/hist-251 (onglet « sessions ») et sur YouTube.
Les dix cours suivants vous seront particulièrement utiles :
Lecture 2 (the Tree of Commonwealth) ; Lecture 6 (The structures of power) ; Lecture 7 (Late
Medieval Religion and its critics) ; Lecture 8 (Reformation and Division : 1530-1558); Lecture 10 (The
Elizabethan Confessional State) ; Lecture 11 (The Elizabethan « Monarchical Republic » : Political
Participation) ; Lecture 14 (Witchcraft and magic); Lecture 18 (Street Wars of Religion : Puritans and
Arminians) ; Lecture 19 (Crown and Political Nation : 1604-1640) ; Lecture 20 (Constitutional
Revolution and Civil War : 1640-1646).

Sur la Réforme en Angleterre :


- Marshall, Peter. Reformation England, 1480-1642. London: Bloomsbury Publishing, 2012.
- Spurr, John. The Post Reformation: Religion, Politics and Society in Britain, 1603-1714. Harlow:
Pearson Longman, 2006.

Sur l’histoire de l’Angleterre au XVIe et au XVIIe


- Bucholz, Robert, and Newton Key. Early Modern England 1485-1714: A Narrative History. London:
Blackwell, 2009.
- Cottret, Bernard. Histoire d’Angleterre, XVIe-XVIIIe. Paris : PUF, 2003. (Nouvelle Clio).

126
Semestre : S6 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature ou Civilisation

CIVILISATION Programme D : Power, Justice and Race in Contemporary US


Nombre de crédits à l’UE :6
Nom de l’Enseignant responsable : Audrey Célestine
Noms des intervenants : Audrey Célestine, Simon Grivet, Nicolas Martin-Breteau
Nombre d’heures : 18h X 3
Langue d’enseignement : Anglais

1. Race and Migration (A. Célestine)

Pré-requis : Pas de pré-requis

Compétences visées : Connaissance des outils d’analyse des phénomènes migratoires, ethniques et
raciaux dans le contexte américain.

Contenu de la formation :
Migration has always been a major phenomenon in the United States. More people migrate to the
United States than to any other country in the world. In fact, 12% of the population is foreign-born
and 11% is native-born with at least one foreign-born parent, making one in five people in the first or
second-generation U.S. residents. Who migrates and why do they make the journey to the United
States? How will immigrants and their descendants affect the social, economic and political
landscape of the U.S. in years to come? What external forces and societal mechanisms shape
pathways to mobility and patterns of socio-economic incorporation into American society?
Unlike the immigrants who arrived at the turn of the 20th century, today‘s immigrants are notably
non-European. The shift in national origins—from Europe to Latin America, Asia, and the Caribbean—
is the single most distinctive aspect of the new immigration to the United States, a transition which
began in the late 1960s. Today, 85% of the country‘s immigrants arrive from Asia, Latin America, or
the Caribbean. The new immigrants have transformed the US from a largely black-white society to
one now consisting of multiple racial and ethnic groups. During this course, we will examine why
people migrate to the US. We will then focus on how various populations, “Asian”, “Latino” and
“Black” immigrants and their descendants are incorporating into the United States’ core social
structures. We will cover such theoretical and empirical topics as theories of migration, assimilation
and incorporation, race and ethnicity and the question of America’s changing color lines.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Un rythme de lecture soutenu est attendu pour ce cours
Un journal de bord hebdomadaire devra être tenu par les étudiants (des précisions sur le sujet seront
données en classe).

Bibliographie succincte :
Portes, Alejandro, and Ruben G. Rumbaut. Immigrant America : a portrait. University of California
Press, 2006
Roth Wendy, Race migrations : Latinos and the cultural transformation of race. Stanford University
Press, 2012.
Treitler, Vilna Bashi. « Social agency and white supremacy in immigration studies ». Sociology of race
and ethnicity 1.1 (2015) :153-165.

127
Zolberg, Aristide. A Nation by design : Immigration policy in the fashioning of America. Harvard
University Press, 2009.

Les textes, indications bibliographiques, podcasts et vidéos pour cet enseignement sont sur la
plateforme Moodle dédiée.

2. Histoire de la justice pénale aux États-Unis / History of Criminal Justice in the U.S. (S. Grivet)

Pré-requis : Aucun

Compétences visées :
À la fin du semestre, les étudiants devront avoir une bonne connaissance des principales évolutions
de la justice pénale aux États-Unis, depuis l’époque coloniale jusqu’à nos jours. Ils sauront faire le lien
entre le contexte sociopolitique et les pratiques judiciaires. Ils connaîtront les principales discussions
historiographiques qui traversent ce champ de recherches. Enfin, le cours aura aussi pour but de
sensibiliser les étudiants à différents types de sources et à la façon de les utiliser.
By the end of the semester, students should have a good understanding of the major evolutions in
the U.S. criminal justice system from the colonial period to today. They should know how to link the
sociopolitical context with legal practices. They would understand the main historiographical debates
that animate this field of research. Finally, this course also aims at making students aware of
different types of sources and how to use them.

Contenu de la formation :
Ce cours propose une introduction à l’histoire de la justice pénale aux États-Unis. Il ne s’agit pas du
tout d’un cours de droit mais bien d’une étude des pratiques judiciaires déployées aux États-Unis
pour faire face à la délinquance et à la criminalité. Le cours expliquera comment les pratiques de
châtiments physiques et publics de l’époque coloniale ont progressivement cédé le pas à
l’incarcération avec la naissance du pénitencier. Nous montrerons également la place spécifique de
l’esclavage dans le système répressif puis la marque laissée par celui-ci dans les États du Sud après
l’Émancipation. Enfin, nous aborderons les questions clés des XXe et XXIe siècles : les réformes
progressistes de la justice, le débat autour de la peine de mort et les causes et conséquences de
l’incarcération de masse au cours de ces 40 dernières années.
This class offers an introduction to the history of criminal justice in the United States. This is not a
legal course but a study of the various legal practices used in different U.S. jurisdictions to confront
crime and delinquency. We will explain how the physical and public punishments of the colonial
period progressively disappeared with the birth of the penitentiary. We will study the specific role of
slavery in the repressive system, then its legacy in the Southern States after Emancipation. Finally,
we will also address some key issues of the contemporary era: progressive reforms of the justice
system, the debate over capital punishment and the causes and consequences of mass incarceration
since the last 40 years.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Le cours comprend des séquences de cours magistral et de discussions collectives fondées sur des
lectures obligatoires. Les étudiants doivent donc avoir lu les textes obligatoires avant chaque cours
afin de pouvoir participer activement à nos discussions. Une évaluation de la participation orale et
des interrogations écrites permettront de vérifier le travail personnel des étudiants.
The class will consist of lectures and discussions based on assigned compulsory readings. Thus,
students are expected to come to class having read the assigned material so as to be able to actively

128
participate in our discussions. Oral participation and in-class quizzes will be used to check student’s
personal work.

Bibliographie succincte :
Friedman, Lawrence M. Crime and Punishment in American History. New York: BasicBooks, 1993 [A
great introduction to the topic by one of the best scholars in American legal history].
Hadden, Sally (ed.) & Alfred L. Brophy (ed.). A Companion to American Legal History. Chichester,
West Sussex (UK): Wiley Blackwell, 2013. [A more recent update with several important essays].
Hall, Kermit M. (ed.) & Timothy S Huebner (ed.). Major Problems in American Constitutional History:
Documents and Essays. Boston: Wadsworth Cengage Learning, c2010. [A reference book with both
primary sources and essays to help interpret constitutional and legal history].
Morris, Norval & David J. Rothman (ed.). The Oxford History of the Prison: The Practice of Punishment
in Western Society. New York: Oxford University Press, 1995 [A good survey to put the American
experience in context].

3. L'histoire afro-américaine depuis 1863 / African-American History from 1863 (N. Martin Breteau)

Compétences visées :
A la fin du semestre, les étudiants devront avoir une connaissance étendue des 150 ans d'histoire
africaine-américaine suivant la Proclamation d'émancipation (1863). Ils devront savoir organiser ces
connaissances en thèmes et en problèmes historiographiques, c'est-à-dire savoir les analyser, les
évaluer et les synthétiser. Enfin, les étudiants devront maîtriser la façon d'utiliser des sources
historiques, à la fois primaires et secondaires, afin d'étayer des arguments, défendre une thèse et
tirer des conclusions.
By the end of the semester, students should possess a broad knowledge of the 150 years of African
American history following the Emancipation Proclamation (1863). They should know how to
organize this knowledge into historiographical themes and problems, that is, analyze, evaluate, and
synthesize them. Last but not least, students should master how to use both primary and secondary
sources to support arguments, defend a thesis and draw conclusions.

Contenu de la formation :
Ce cours offre une introduction à l'histoire africaine-américaine. Il propose une vue d'ensemble des
principaux événements de cette histoire depuis la guerre de Sécession. En particulier, le cours
présentera les principales perspectives historiographiques répondant aux différents problèmes
auxquels font face les historiens. Nous discuterons ces perspectives de façon critique en analysant et
en interprétant des sources historiques spécifiques. Nous explorerons ainsi de nombreux thèmes,
comme la race, l'esclavage, la liberté, la citoyenneté, la « suprématie blanche », la ségrégation raciale,
la résistance noire, l'identité africaine-américaine, le « long mouvement pour les droits civiques », le
Black Power, et les principales questions politiques de la vie africaine-américaine aujourd'hui.
This course offers an introduction to African American history. It will survey its major events since the
Civil War. In particular, this class will introduce the major scholarly perspectives addressing the
different problems encountered by historians. We will critically discuss these perspectives through
analyzing and interpreting specific historical sources. We will explore many themes, like race, slavery,
freedom, citizenship, white supremacy, racial segregation, black resistance, African American identity,
the “long civil rights movement,” Black Power, and the major current political issues in African
American life.

Travail de l’étudiant hors présentiel :

129
Le cours consistera en des cours magistraux et des discussions appuyées sur des lectures obligatoires.
Le cours sera ainsi fondé sur la participation et la collaboration de tous. On attend des étudiants
d'avoir lu les textes avant de venir en classe et donc d'être prêts à participer activement aux
discussions. Une évaluation de la participation orale et des interrogations écrites permettront de
vérifier le travail personnel des étudiants.
The class will consist of lectures and discussions based on assigned compulsory readings. Thus, the
class will be participatory and collaborative. Students are expected to come to class having read the
material and ready to actively participate in discussions. Evaluation of oral participation and in-class
quizzes will check students' personal work.

Bibliographie générale/General bibliography :


BRINKLEY, Alan. American History, Connecting With the Past, Volume II: From 1865. New York: McGraw-
Hill, 2012 [Excellent textbook on American history].
HOLT, Thomas and Elsa Barkley BROWN. Major Problems in African-American History, Volume II: From
Freedom to Freedom Now, 1865-1990s. Boston: Wadsworth, 2000 [A reference book proposing both
primary sources and analytical essays to help interpret African American history].
PAINTER, Nell Irvin. Creating Black Americans: African-American History and Its Meanings, 1619 to the
Present. Oxford: Oxford UP, 2007 [Excellent textbook on African American history].

Lectures obligatoires/Required readings : Voir la brochure sur la page Moodle du cours/See the
brochure on the Moodle page of the class.

130
Semestre : S6 – UE3

Intitulé de l’UE : Littérature ou Civilisation

CIVILISATION Programme E : Démocratie, Vie Politique et Culturelle

Nombre de crédits à l’UE :6


Nom de l’Enseignant responsable : Audrey Célestine
Noms des intervenants : Jean-Luc Switalski, Patricia Kruth, Lucie de Carvahlo
Nombre d’heures : 18h X 3
Langue d’enseignement : Anglais

1. Grandeur et décadence d’un empire médiatique : Rupert Murdoch et les milieux politiques
britanniques (1967-2012) (J.L. Switalski)

Pré-requis : Une bonne connaissance des médias britanniques, des journaux du groupe Murdoch, et
des institutions politiques britanniques

Contenu de la formation : En 2011, le scandale du News of the World a mis au jour les méthodes
employées par le groupe Murdoch (écoutes téléphoniques, filatures, corruption) afin d’obtenir des
scoops et des moyens de pression sur certaines personnalités, notamment politiques, incitant ces
dernières à s’attirer les bonnes grâces de Rupert Murdoch en échange de petits services. Le cours
s’attachera à retracer l’essor de Murdoch en Grande-Bretagne, à expliquer les conditions de son
développement, et à évaluer la menace qu’un groupe transnational sans légitimité politique fait
peser sur le processus démocratique.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Recherches personnelles, approfondissement du cours,


visionnage des auditions parlementaires.

Bibliographie succincte :
- Shawcross, William. Murdoch: the Making of a Media Empire. London: Touchstone, 1997.
- Watson, Tom, and Martin Hickman. Dial M for Murdoch: News Corporation and the Corruption of
Britain. London: Allen Lane, 2012.
- Williams, Kevin. Get me a Murder a Day : A History of Mass Communication in Britain. London :
Arnold, 1998.

2. Les Italo-Américains au cinéma / Le cinéma des Italo-Américains : De Scarface (1932) à la trilogie


du Parrain (1972, 1974, 1990) (P. Kruth)

Pré-requis : Aucune connaissance préalable du sujet n’est nécessaire. Avoir suivi des cours de cinéma
est un atout.

Compétences visées :
- Culturelles : Étude de la représentation à l’écran de la minorité italo-américaine, des années 1930
aux années 1990.

131
- Méthodologiques : Le cinéma est étudié ici à la fois comme un document de civilisation et comme
une forme d’art. On s’entraînera à l’analyse d’images en mouvement dans une perspective
civilisationniste et l’on apprendra aussi à apprécier ce qui fait un style.

Contenu de la formation :
Le stéréotype du gangster violent véhiculé par le cinéma hollywoodien a largement contribué à une
image négative de la communauté italo-américaine dans l’opinion publique. Il a fallu attendre Martin
Scorsese et Who’s That Knocking at My Door (1969) pour qu’apparaisse une représentation plus
nuancée grâce à un portrait réaliste de la Petite Italie de New York. Dans les années 70, c’est aussi un
autre cinéaste italo-américain, Francis Ford Coppola qui, à sa façon, avec la saga du Godfather, rendit
mondialement célèbre l’histoire de cette communauté.
Le cours est centré sur l’étude d’extraits de films des années 30, d’œuvres de Scorsese et de la
trilogie du Parrain.

This course deals with the representation of Italian Americans on the screen. It shows how this image
evolved from early gangster films like Scarface to the Godfather film series, via a more realistic
portrayal of New York’s Little Italy as seen by Martin Scorsese.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Visionner les films, lire la bibliographie et les documents sur Moodle, prendre des notes, analyser
des séquences
Il est fortement recommandé de voir les films suivants de Hawks, Scorsese et Coppola avant qu’ils ne
soient abordés en cours :
- Scarface, Howard Hawks, 1932
- Martin Scorsese :
Who’s That Knocking at My Door, 1969 ; Mean Streets, 1973 ; Italianamerican, 1974 ; Raging Bull,
1980 ; GoodFellas, 1990
- Francis Coppola :
The Godfather, 1972 ; The Godfather II, 1974 : The Godfather III, 1990
Films complémentaires :
- Little Caesar, Mervyn LeRoy, 1931
- Moonstruck, Norman Jewison, 1987
- Do The Right Thing, Spike Lee, 1989
- A Bronx Tale, Robert de Niro, 1993
- The Sopranos, série télévisée HBO (1999 – 2007)

Bibliographie succincte :
Italo-Américains, immigration, ethnicité
GAMBINO, Richard. Blood of My Blood : The Dilemma of the Italian-Americans. New York: Guernica,
1974. Ouvrage clé sur l’histoire et la culture italo-américaine.
MANIONE, Jerre, Ben MORREALE. La Storia : Five Centuries of the Italian American Experience. New
York: Harper Perennial, 1992.
WEILL, François. Histoire de New York. Paris :Fayard, 2000.
et sa traduction anglaise A History of New York. N.Y.: Columbia University Press, 2004.
PUZO, Mario. The Godfather. (1969 (roman)
Cinéma
a. général
JULLIER, Laurent, Michel MARIE. Lire les images de cinéma. Paris : Larousse, 2009. (à la B.A.)
BORDWELL, David, Kristin THOMPSON. Film Art: An Introduction. New York: McGraw-Hill, 1979.

132
plusieurs rééd. mises à jour. (B.A.) Exemples d’analyses de séquences.
VANOYE, Francis, F. FREY, A. LETÉ. Le cinéma. Paris : Nathan, coll. « Repères pratiques », 1998.
— Sites Internet : « types of shots », « editing », etc.
b. Italo-Américains au cinéma
BROWNE, Nick, (dir.). Francis Ford Coppola’s The Godfather Trilogy. Cambridge: CUP, 2000.
CIEUTAT, Michel. Martin Scorsese. Paris :Rivages/Cinéma, 1986.
THOMPSON, David, Ian CHRISTIE (dir.). Scorsese on Scorsese. London: Faber and Faber, (1989), 1996

3. Le tournant néo-libéral des années 1980 au Royaume-Uni : Origine, mise en œuvre et impacts
économiques, sociaux et culturels (1979-2010) (L. de Carvalho)
/ The neo-liberal turn of the 1980s: its origins, implementation and social, political and cultural
impacts (1979-2010).

Pré-requis: une curiosité pour les affaires politiques

Compétences visées : - apprentissage de concepts et notions-clé pour l’analyse de la situation


politique, sociale et économique du Royaume-Uni d’aujourd’hui
outils d’étude du discours politique
analyse critique des débats l’historiographiques

Contenu de la formation :
Le phénomène thatchérien constitue une clé de lecture fondamentale afin de comprendre le
Royaume-Uni contemporain. Organisé de façon thématique, ce cours propose d’étudier les
transformations économiques, politiques et culturelles qui ont bouleversé le tissu social du
Royaume-Uni depuis les années 1980. Sources de contestations sociales aigues et symboles de ce
qu’on appelle dorénavant le tournant néo-libéral, les politiques majeures de réforme structurelle des
services publics (NHS, national utilities) constitueront l’angle d’approche favorisé. A travers la
mobilisation de sources de nature diverse, il s’agira notamment d’identifier les répercussions de ces
réformes sur les inégalités socio-économiques géographiquement marquées (North/South Divide),
mais également sur les productions culturelles, musicales (Protest Music) ou filmiques (new Social
Realism avec Ken Loach ou Mike Leigh). L’intérêt sera enfin de comprendre plus largement
l’évolution de la pensée économique qui est venue sous-tendre ces politiques, et son impact sur les
idéologies des partis politiques majoritaires (Conservative / New Labour).

The purpose of this class will be to return to the origins of one of the most transformative moments in
British political and economic history, the 1980s. For that purpose, we shall focus on Margaret
Thatcher – the only British prime minister with an –ism attached to her name – to understand the
founding principles of the strong shift in British politics that her premierships entailed. The reforms of
the public services will be here taken as a case in point to study the neo-liberal turn in British politics,
giving us the opportunity to study the impacts of these reforms not only on geographically-
determined socio-economic inequalities, but also on cultural productions from the music and film
industries. Overall, the point will be to understand the transformations made to the very social and
economic fabric of the country, grasp the evolution of the economic philosophy underpinning these
policies, and identify its impacts on contemporary political ideology.

Travail de l’étudiant hors présentiel : feuille de route du travail hors présentiel sera fournie en cours.

Bibliographie :

133
Alexandre-Collier, Agnès. Les habits neufs de David Cameron : Les conservateurs britanniques de 1990
à 2010. Paris : Presses de Sciences Po, 2010.
Dixon, Keith. Un digne héritier – Blair et le Thatcherisme. Paris : Liber, 2000.
Harvey, David. A Brief History of Neo-Liberalism. Oxford: Oxford University Press, 2007.
Jones, Bill, and Philip Norton. Politics UK. London: Routledge, Oxon, 8th Edition, 2014. = Especially
chapters 3, 4, 5, and 24.
Pottier, Jean-Marie. La BritPop selon Pulp de Thatcher à Blair. Paris : Autour du livre, 2009.
Vinen, Richard. Thatcher’s Britain: the Politics and Social Upheaval of the Thatcher Era. London:
Simon & Schuster, 2009.

Others:
My Beautiful Laundrette (1985), a film by Stephen Frears
Letter to Brezhnev (1985), a film by Chris Bernard
The Full Monty (1997), a film by Peter Cattaneo
Gresham College, Lecture by Professor Vernon Bogdanor: Thatcherism (1979-1990). url:
http://www.gresham.ac.uk/lectures-and-events/britain-in-the-20th-century-thatcherism-1979-1990
BBC History, url: http://www.bbc.co.uk/history/british/modern/thatcherism_01.shtml

134
Semestre : S6 – UE5

Intitulé de l’UE : Argumentation


Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : S. Musitelli
Noms des intervenants : E. Ó Dúill, S. Trainor, S. Moreau, S. Musitelli
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis Avoir suivi l’UE5 au S5

Compétences visées :
Renforcer la prise de parole en public à partir d’exposés oraux et de débats.
Mener une réflexion problématisée, structurée et argumentée à partir de champs de recherche
proposés par l’enseignant.
Mener une discussion contradictoire, et gérer les conflits d’interprétation, à un niveau élevé,
polémique et informé.
Savoir exploiter des sources primaires de natures variées.
Préparer les situations de prises de parole en anglais (oraux de concours entretiens d’embauche,
interventions en réunions de travail ou en colloques de recherche).

Contenu de la formation :
Ce cours couvrira différentes techniques d’argumentation, de débat et de prise de parole, portant sur
des sujets artistiques, sociaux, politiques et culturels liés au monde anglophone, à l’aide de sources
primaires de natures variées (audiovisuelle, textuelle, iconographique).

The aim of the course is to help students conduct individual and group research in ways that
strengthen their knowledge of Anglophone studies. Students choose from among various research
projects put forth by the teaching team on major concepts particular to Anglophone culture, with a
connection between classic culture and popular culture. They make oral presentations and lead a
discussion based on their research.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préparation d’exposés oraux à partir d’un champ de recherche indiqué par l’enseignant et de sources
primaires de nature variée.

Bibliographie succincte :

Modalités d’évaluation** :
- CC ou CT : CC
- Évaluation du travail hors présentiel :
Session 1 : Contrôle continu en TD. Le contrôle a lieu chaque semaine d’où l’obligation de
présence, exposés oraux et participation obligatoires.
Session 2 : Contrôle terminal.

135
Semestre : S6 – UE6

Intitulé de l’UE : Linguistique : Topics


Nombre de crédits à l’UE : 3
Charge globale du travail étudiant : 75
Nom de l’enseignant responsable : Christopher Pinon
Noms des intervenants : Bert Cappelle, Ilse Depraetere, Israel de la Fuente, Maarten Lemmens,
Christopher Pinon
Nombre d’heures : 24
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
Linguistique S2, S3, S4

Compétences visées : Introduction à une approche théorique actuelle dans un sous-domaine de la


linguistique.

Contenu de la formation :
Ce cours vise à familiariser les participants aux bases d’une approche théorique actuelle dans un
sous-domaine de la linguistique. Parmi les différentes approches possibles (liste non exhaustive) sont
la Grammaire des constructions (Construction Grammar), la Grammaire générative (Generative
Grammar), la Grammaire cognitive (Cognitive Grammar) et la Théorie des représentations du
discours (Discourse Representation Theory), dont l’approche choisie dépend de l’enseignant. Chaque
approche a ses propres notions théoriques et ses propres domaines empiriques de recherche. Le
cours pourrait aussi se concentrer sur le traitement d’un phénomène empirique, comme par ex.
l’analyse du temps et de l’aspect ou les problèmes de la catégorisation en grammaire.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lectures et exercices, analyse des données linguistiques.

Bibliographie :
Une liste sera fournie lors du cours.

Modalités d’évaluation :
- Session 1: Deux contrôles continus (30 % / 70%)
- Session 2: Examen terminal

136
137
OPTION : MÉTIERS DE L’ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE

DETAIL DES ENSEIGNEMENTS

SEMESTRE 4

UE7 : Renforcement culturel et renforcement linguistique


Culture : Culture US ou Arts visuels : Études cinématographiques : Le film noir
Ou Culture : Culture GB ou Irlandaise : Greening and queering postcolonial literature

ET
Renforcement langue : Approches théoriques en sémantique
Ou Renforcement traduction : Traduction journalistique (version et thème)

UE8 : Analyse de documents britanniques des XVIIIe – XXe siècles

SEMESTRE 5

UE7 : Culture
Culture GB : « a Work to wonder at » : Britain, Politics and the Visual Arts in the 18th
Century
Ou Culture Irlandaise

ET
Renforcement langue : Didactique de l’anglais : modalités d’enseignement/apprentissage
Ou Renforcement traduction : Traduire l’oralité

UE8 : Picture Politics : political, association and commercial iconography

SEMESTRE 6

UE7 : Culture et renforcement linguistique


Culture US : Metropolis and Suburbia
Ou Histoire intellectuelle / Arts visuels : Études sur les femmes, le sexe et le genre : origines et
devenir (Renaissance - XXIe siècle)

ET
Renforcement langue : Approche énonciative de la langue anglaise
Ou Renforcement traduction : Traduction commentée

UE8 : Analyse de documents iconographiques

138
Semestre : S4 – UE7

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Culture US ou Arts visuels : Études cinématographiques : Le film noir
Nombre de crédits à l’UE :
Nom de l’enseignant responsable : P. Kruth
Nombre d’heures : 18 (9 x 2 h)
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : Pas de pré-requis. Avoir suivi l’UE7 cinéma de S2 est un atout.

Compétences visées :
- Culturelles et artistiques : Acquisition de connaissances sur le cinéma hollywoodien.
Reconnaissance d’un genre et de son évolution historique.
- Méthodologiques et linguistiques : Maîtriser les bases de l’analyse de films. Améliorer la
compréhension orale.

Contenu de la formation :
Introduction à l’étude du film noir – souvent décrit comme un « style » plus qu’un genre
hollywoodien à strictement parler – qui trouve son inspiration dans différents arts comme la
peinture, la photographie, la littérature. Le cours se concentrera sur la période classique dont les
limites sont marquées par The Maltese Falcon (John Huston, 1941) et Touch of Evil (Orson Welles,
1958). L’on étudiera des films comme Double Indemnity (B. Wilder, 1944) et Kiss Me Deadly (R.
Aldrich, 1955), et l’on tracera l’évolution du genre jusqu’aux néo-noirs contemporains.

This class focuses on the classic Hollywood film noir period going from The Maltese Falcon (John
Huston, 1941) to Touch of Evil (Orson Welles, 1958). It will deal with films such as Double Indemnity
(B. Wilder, 1944) and Kiss Me Deadly (R. Aldrich, 1955), as well as with more recent neo-noir works.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


- Il est demandé aux étudiants intéressés par ce cours de voir et de revoir un maximum de films noirs.
- Lecture de la bibliographie et des documents sur Moodle, préparation aux analyses de séquences
faites en cours.

Bibliographie succincte :
1. Méthodologie / Analyse de films :
- JULLIER, Laurent, Michel MARIE. Lire les images de cinéma. 2007. Paris : Larousse, 2012. (à la B.A.)
- BORDWELL, David, and Kristin THOMPSON. Film Art: An Introduction. New York: McGraw-Hill, 1979.
Plusieurs rééditions mises à jour. (B.A.)
- VANOYE, Francis, F. FREY, A. LETÉ. Le cinéma. Paris : Nathan, 1998. Repères pratiques.
- SILVER, Alain, James URSINI. Film Noir. London: Taschen, 2004 (English version)
- SILVER, Alain, James URSINI, eds. Film Noir Reader. New York: Limelight Edition, 1996; Film Noir
Reader 2, 1999; Film Noir Reader 3: Interviews, 2001 (même éditeur pour les 3 livres). (B.A)

Modalités d’évaluation** :
- CC : 1 devoir à la maison (« essay » ou analyse de séquence) et 1 devoir sur table (« essay » ou
analyse de séquence).
Session 2 : « Essay » et/ou questions sur le cours et/ou analyse de séquence

139
Semestre : S4 – UE7

Intitulé de l’UE : 7 Postcolonial literature: history & fiction


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
- EC*
Nom de l’enseignant responsable : Fiona McCann
Noms des intervenants (s’il y en a plusieurs) :
Nombre d’heures : 24
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis : Aucun

Compétences visées : Développement des connaissances relatives à la fiction postcoloniale


contemporaine et de la capacité d’analyse des enjeux.

Contenu de la formation :
Il s’agit d’une introduction à la littérature postcoloniale, et notamment à des romans et des nouvelles
qui participent au développement et renouvellement de ce genre très vaste. Les étudiants seront
amenés à comprendre les enjeux socio-historiques et formels du roman et de la nouvelle dans un
contexte postcolonial et analyseront un recueil de nouvelles sud-africain et un roman irlandais.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Lecture attentive des textes (McCabe & Wicomb)

Bibliographie succincte :
Ouvrages étudiés
Wicomb, Zoë. You Can't Get Lost in Cape Town. [1987] New York: The Feminist Press, 2000.
McCabe, Patrick. The Butcher Boy. London: Picador, 1992.
Sources secondaires
Fanon, Frantz, Les damnés de la terre. [1961] Paris : Broché, 2004.
McLeod, John, Beginning Postcolonialism. Manchester: Manchester University Press, 2000.

140
Semestre : S4 – UE7

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Renforcement Linguistique : Approches théoriques en sémantique
Nombre de crédits à l’UE : 3
Nom de l’enseignant responsable : Christopher Piñón
Noms des intervenants : Christopher Piñón, Maarten Lemmens
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
- bonne maîtrise de l’anglais
- connaissance des notions de bases de la sémantique lexicale (L1 & L2)

Compétences visées :
Connaissance de deux théories importantes en sémantique, à savoir la sémantique formelle et la
sémantique cognitive.

Contenu de la formation :
La première partie (C. Piñón) abordera les bases de la sémantique formelle : la logique des prédicats,
les propositions, les quantificateurs et l’intensionalité.
La deuxième partie (M. Lemmens) abordera les concepts de base de la sémantique cognitive : le rôle
de la métaphore et de la métonymie pour la description sémantique et la théorie du prototype
appliquée à la sémantique lexicale.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


- lecture du chapitre sur la sémantique formelle de Saeed 2009.
- lecture des articles sélectionnés
- exercices d’analyse sémantique

Bibliographie succincte :
Lakoff, George, and Mark Johnson. Metaphors We Live By. Chicago: Chicago UP, 1980.
Lemmens, M. « Cognitive Semantics » in Riemer, N., ed. Handbook of Semantics.London: Routledge,
2014.
Tuggy, David. « Ambiguity, Polysemy, and Vagueness ». Cognitive Linguistics 4: 273-290. 1993.
Saeed, John I. Semantics. 3rd ed. London: Wiley-Blackwell, 2009.

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : CC (une épreuve par partie)
- Session 2 : Examen terminal

141
Semestre : S4 – UE7

Intitulé de l’UE : UE7 MER Langue – Renforcement Traduction


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 54h
Traduction journalistique (version et thème)
Nom de l’enseignant responsable : Mickaël Mariaule / Corinne Oster
Noms des intervenants : Mickaël Mariaule / Corinne Oster
Nombre d’heures : 18h (12 x 1h15 ou 10x1h30)
Langue d’enseignement : français/anglais

Pré-requis :
aucun

Compétences visées :
Méthodologie de traduction du texte journalistique. Acquisition de lexique relatif à la vie courante et
aux faits de société.

Contenu de la formation :
Initiation à la traduction de textes journalistiques par le truchement d’articles courts tirés de la
presse anglophone et francophone. Il s’agira de sensibiliser les étudiants à la spécificité du texte
journalistique (codes, registre de langue, titres…) et de mobiliser des champs lexicaux spécifiques à la
presse et aux problèmes de société contemporains.

Introduction to the translation (English into French, French into English) of short press articles taken
from the French and English language press.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Outre la préparation hebdomadaire de textes à traduire pour le cours, il appartiendra aux étudiants
de consacrer une partie de leur temps à la lecture de la presse française et étrangère afin de se
familiariser avec les sujets d’actualité et faits de société, et donc au lexique afférent.

Bibliographie : Ouvrages suggérés :


- Lecture régulière de la presse francophone et anglophone.
- Dictionnaires bilingues et unilingues généraux et spécialisés (voir ouvrages conseillés pour la
traduction générale et spécialisée).
- Recueil(s) anglais/français de vocabulaire des médias, comme par exemple : Gusdorf, Florent.
Words : Médiascopie du vocabulaire anglais. Paris : Ellipses, 1991, ou Andreyev, Judith. Journal’ease.
Montreuil : Bréal, 1990.
- Chartier, Delphine. La traduction journalistique. Toulouse : Presses Universitaires du Mirail, 2000.

Modalités d’évaluation :
Session 1 : Contrôle continu
Session 2 : examen (thème et / ou version)
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

142
Semestre : S4 – UE8

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Analyse de documents britanniques des XVIIIe – XXe siècles
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 1h environ avant chaque séance
Nom de l’enseignant responsable : Lucie De Carvalho
Nombre d’heures : 1,5h par semaine
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
Avoir acquis un certain nombre de bases méthodologiques pour la compréhension et l’exploitation
de textes littéraires.

Compétences visées :
Approfondir et parfaire les bases méthodologiques évoquées ci-dessus ; savoir les transposer au
domaine artistique. Améliorer la connaissance des contextes historique et idéologique de production
des œuvres littéraires et artistiques.

This course aims at developing students’ academic literacy (including in the field of visual studies) and
ability to interpret historical and ideological contexts in the production of literary and visual
documents.

Contenu de la formation :
Contextualisation et commentaire de documents britanniques des XVIIIe – XXe siècles, de natures
diverses (textes littéraires ; documents iconographiques ; documents intéressant les « cultural
studies »). Entraînement écrit et oral au repérage d’éléments permettant une lecture enrichissante
de ces documents.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture et ébauche d’analyse des documents proposés par l’enseignant ; recherches
complémentaires sur les faits et notions qu’ils illustrent.

Bibliographie :
Tout ouvrage encyclopédique de qualité. Exemple: Encyclopaedia Britannica; Cambridge Cultural
History of Britain.

Modalités d’évaluation :
Session 1. CC1 : Question(s) de cours afin d’évaluer le travail hors présentiel; CC2 : analyse d’un
document littéraire ou iconographique britannique des XVIIIe – XXe siècles.
Session 2. Analyse d’un document littéraire ou iconographique britannique des XVIIIe – XXe siècles.

143
Semestre : S5 – UE7

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Culture GB : « a Work to wonder at » : Britain, Politics and the Visual Arts in the 18th Century
Nom de l’enseignant responsable : Vanessa Alayrac-Fielding
Nombre d’heures : 1h30 hebdomadaire
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis : goût pour la peinture et l’histoire de l’art.

Compétences visées :
Acquisition de connaissances en civilisation britannique et en histoire de l’art. Capacités à analyser
des documents iconographiques et à mener une analyse croisée texte/image

Contenu de la formation :
Ce cours aborde l’histoire de l’art britannique depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’a la fin du XVIIIe siècle
dans une perspective esthétique, socio-culturelle et politique. Alors que la Grande-Bretagne se forge
une identité nationale culturelle forte, les artistes anglais sont eux aussi à la recherche d’une
reconnaissance nationale et internationale d’une école de peinture britannique spécifique et d’un art
britannique. L’étude des œuvres d’artistes emblématiques comme James Thornhill, William Hogarth,
Thomas Gainsborough, Joshua Reynolds, mais aussi l’analyse de l’émergence du jardin paysager
anglais, à partir de documents iconographiques et textuels, permettront de comprendre ces rapports
entre art et politique.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


3 à 4h par semaine de lectures et de préparation pour le cours.

144
Semestre : S5 – UE7 -

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Culture Irlandaise
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : Catherine Maignant
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis : aucun

Compétences visées :
Initier les étudiants à l’histoire très contemporaine d’Irlande et, plus particulièrement, au conflit
nord-irlandais (1969-1998) et ses relations avec l’art et la culture

Contenu de la formation :
Il s’agit de replacer dans son contexte historique les ‘Troubles’ et de cerner les enjeux complexes du
paysage politique nord-irlandais entre le mouvement des droits civiques des années 1960 et la
signature des Accords de Paix en 1998, ainsi que la période de transition au début des années 2000.
En analysant certains documents politiques, mais aussi des représentations artistiques et
médiatiques du conflit, les étudiants seront amenés à interroger, mettre en question et comprendre
les idéologies qui sous-tendent le conflit, les réalités socio-économiques et le rôle des arts et médias
dans la formation et l’évolution des opinions.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Apprentissage des cours, analyse de documents.

Bibliographie :
Recommended books :
Bell, J.Bowyer. (1993). The Irish Troubles: A Generation of Violence, 1967-1992. Dublin: Gill and
Macmillan.
McKittrick, David. (2000). Making Sense of the Troubles: A History of the Northern Ireland Conflict.
Belfast: Blackstaff Press.
Mulholland, Mark. (2003). Northern Ireland : A Very Short Introduction. Oxford: Oxford University
Press.
Cain website :
Online primary sources: http://cain.ulst.ac.uk/bibdbs/authorbib.htm
Secondary sources: http://cain.ulst.ac.uk/bibdbs/bibliography/
Also: murals, posters, photographs ans other databases
The Troubles in popular culture :
A complete list of films, novels, songs, poems (etc.) to be found on the following webpage :
https://en.wikipedia.org/wiki/The_Troubles_in_popular_culture

Évaluation :
Contrôle continu : En cours de semestre, présentation orale (individuelle ou collective) et analyse
d’un document illustrant un événement majeur du conflit d’Irlande du Nord ; en fin de semestre
épreuve écrite de deux heures sur le contenu du cours.

145
Semestre : S5 – UE7

Intitulé de l’UE : Renforcement Linguistique : didactique de l’anglais : modalités


d’enseignement/apprentissage
Nombre de crédits à l’UE :
Charge globale du travail étudiant : 18 h en présentiel + 20 h d’observation
- EC 3
Nom de l’enseignant responsable : Annick Rivens Mompean
Noms des intervenants (s’il y en a plusieurs) : Annick Rivens Mompean, Rodica Calciu
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais/français

Pré-requis

Compétences visées :
Maîtrise de stratégies et techniques d’enseignement de l’anglais
Comprendre les enjeux des TIC (Technologies d’Information et Communication) pour l’apprentissage
des langues.
Faire le lien entre des notions théoriques d’apprentissage de la LVE et des situations de terrain
Savoir rédiger un rapport de stage

Contenu de la formation :
Sensibiliser aux enjeux de l’enseignement de l’anglais au niveau secondaire sur le plan linguistique et
culturel, mais aussi institutionnel et technologique.
S’initier à des notions théoriques liées aux questions d’apprentissage des langues vivantes étrangères
et les transférer dans la mise en œuvre d’activités de formation en langue dans le secondaire, en
considérant les courants méthodologiques de référence et les objectifs liées aux compétences
langagières.
Observer des pratiques d’enseignement grâce à un stage d’observation (20h minimum).

Travail de l’étudiant hors présentiel : 20 h d’observation

Bibliographie succincte :
Conseil de l’Europe. (2001). Le Cadre Européen de Références en Langues. Paris : Didier.
GERMAIN, C. (1993). Évolution de l’enseignement des langues : 5000 ans d’histoire, CLE international.
LARSEN-FREEMAN, D. (1986). Techniques and Principles in Language Teaching, Oxford University
Press.
Revue en ligne ALSIC (Apprentissage des Langues et Système d’Information et de Communication):
http://alsic.revues.org
THAINE, C. 2010. Teacher Training Essentials, Cambridge University Press.

Modalités d’évaluation** :
- Session 1 : contrôle continu + rapport de stage
- Session 2 : questions de cours et/ou analyse de documents.

146
147
Semestre : S5 – UE7

Intitulé de l’UE : Renforcement traduction : traduire l’oralité


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 54h
Nom de l’enseignant responsable : S. Trainor
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : anglais et français

Pré-requis : Cours général de traduction de L2 (UE5 thème et UE1 version).

Compétences visées :
Apprentissage des stratégies à développer afin de traduire l’oral et l’oralité, dans le sens anglais-
français (version) et français-anglais (thème).

Contenu de la formation :
Par le biais de traductions de textes destinés à la performance orale (ex. théâtre), mais également de
dialogues et monologues destinés à la lecture (fiction, bandes dessinées, poésie), l’objectif du cours
est de développer les compétences des étudiant-e-s dans le domaine de la traduction des marques
d’oralité dans le document écrit.

Texts written for oral performance (e.g. theatre) and dialogues and monologues designed for silent
reading (fiction, graphic novels, poetry) are translated and analysed in order to develop students’
skills in translating markers of orality in written documents.

Travail de l’étudiant hors présentiel : Il sera demandé à l’étudiant de préparer des traductions à la
maison ou d’effectuer des recherches préparatoires aux exercices de traduction donnés en cours.

Bibliographie succincte :
Biber, Douglas. Variation across Speech and Writing. Cambridge: CUP, 1991.
Berman, Antoine. Traduction et la lettre ou l’auberge du lointain. Paris : Seuil, 1999.
Brumme, Jenny, and Anna ESPUNYA, eds. The Translation of Fictive Dialogue. Amsterdam: Rodopi,
2012.
Leech, Geoffrey, and Mick Short. Style in Fiction. London: Longman, 1981.

Modalités d’évaluation** :
- CC ou CT : Session 1 : 2 épreuves de contrôle continu (CC)
Session 2 : examen de 2h (CT)

148
Semestre : S5 – UE8

Intitulé de l’UE : Analyse de documents


Culture U.S. : Imaginaires de la ville américaine, entre utopies urbaines et cités désenchantées
Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : Hélène Cottet
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis : Aucun

Compétences visées
- Savoir analyser les images : extraits filmiques, documents iconographiques
- Approfondir la connaissance de la culture américaine

Contenu de la formation
Cette formation serait idéalement à compléter avec l’UE 7 Semestre 6 : Culture US : Metropolis and
Suburbia

Les Américains ont façonné leur identité dans leur rapport, imaginaire autant que matériel, au
territoire. La ville est un lieu privilégié où cette identité se réfléchit : où elle se théorise, s’élabore,
mais aussi où elle se donne à voir. C’est donc en partant ici du foisonnement d’images auquel la ville
américaine a donné lieu que nous pourrons revenir sur les ambigüités du « rêve américain ».
En effet, les villes américaines, sans cesse portées à l’écran, sont devenues un véritable « lieu
commun » de nos imaginaires. Il s’agit ici de creuser ce répertoire visuel que nous avons de
l’Amérique urbaine. Depuis les caricatures des « suburbs » jusqu’aux visions apocalyptiques que
certains films catastrophe nous offrent de métropoles telles que New York et Los Angeles, depuis les
premiers portraits offerts par la « street photography » jusqu’aux images plus récentes de foules et
de chaos urbain, depuis les visions idéales de la vie de village aux « royaumes enchantés » de
Disneyland, depuis les grands projets architecturaux jusqu’aux petits bonheurs prosaïques des vies
de quartier… c’est en partant des « clichés » les plus perpétués pour revenir aux fantasmes et aux
mythes profonds que nous dégagerons ici les grandes strates d’un imaginaire américain de la ville.

149
Semestre : S6 – UE7

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Culture US : Metropolis and Suburbia
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : Isabelle Boof-Vermesse
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : Anglais

Pré-requis

Compétences visées :
- Savoir interroger le rapport entre texte et espace
- Maîtriser le commentaire de texte et la dissertation en anglais à partir d’une problématique
- Savoir faire une présentation orale en anglais sur un texte littéraire

Contenu de la formation :
Avec la clôture de la Frontière, l’espace américain se redéploie vers l’urbain pour faire émerger deux
types d’habitation de l’espace qui tous deux participent à la fois de mythologies, de pratiques, et de
représentations différentes.

Moins spectaculaires mais tout aussi idéologiques que les centres-villes, les espaces périphériques
américains ont fait l’objet d’interrogations passionnées au cours du XXe siècle. Comment la
littérature approche-t-elle la « géographie du nulle part » (James Howard Kunstler) pour textualiser
cet espace fabriqué, quadrillé, déjà saturé de sens et pourtant vide? Un poly rassemblant des textes
représentatifs primaires et secondaires sera distribué à la rentrée.

Not as spectacular but just as ideological as cities, suburbia has been subjected to intense scrutiny in
the 20th century. How does literature approach “the geography of nowhere” (James Howard
Kunstler), its grid, its readymade “little boxes on the hillside” (Malvina Reynolds) to account for its
saturated meaning on the one hand, its emptiness on the other? A brochure with literary extracts
and a critical bibliography will be handed out at the beginning of the semester

Semestre : S6 – UE7

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Hist. Intellectuelle / Arts visuels : Études sur les femmes, le sexe et le genre : origines et devenir
(Renaissance - XXIe siècle)
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant responsable : Guyonne Leduc
Nombre d’heures : 1h30 / semaine
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis . Curiosité intellectuelle

Compétences visées : Réflexions sur des textes de périodes variées.

150
Contenu de la formation :
Situated at the crossroads of anthropology, History, the history of ideas and mentalities, as well as
literature, this course will follow a chronological and thematic approach.
One will trace the evolution from “women’s history” (Gerda Lerner) in the 1970s to “gender history”
(Ann Oakley, Joan Wallach Scott) in the 1980s (including the rise of men’s studies), and to “queer
studies” (Judith Butler, Teresa de Lauretis) in the 1990s together with the questioning of the sexual
bicategorization.
One will be very careful to avoid the danger of anachronism, that is not to apply a late twentieth-
century reading grid on early modern texts. Before 1837, prefeminism corresponded to women’s
growing awareness of belonging to a subordinate group in a patriarchal society (based on women’s
physical inferiority as “weaker vessels”). Women’s claims were first to be recognized as reasonable
beings and, consequently, to get access to education (17th-18th c.) before vindicating the possibility
to own one’s property and the right to vote (19th c.) and the free disposal of their bodies (20th c.).

Travail de l’étudiant hors présentiel : lectures, entraînement aux deux exercices demandés

Bibliographie succincte :
Héritier, Françoise. Masculin/Féminin. I. La Pensée de la différence. Paris : Odile Jacob, 1996 et
Masculin/Féminin. II. Dissoudre la hiérarchie. Paris : Odile Jacob, 2002.
Millett, Kate. Sexual Politics. 1969. New York: Doubleday, 1970.
Oakley, Ann. Sex, Gender and Society. 1972. London: Gower Publishing, 1985.
Pateman, Carole. The Sexual Contract. Stanford: Stanford UP, 1988.
Thébaud, Françoise. Écrire l'histoire des femmes. Préf. Alain Corbin. Fontenay-Saint-Cloud : ENS Édi-
tions, 1998. Nouv. éd. Écrire l'histoire des femmes et du genre. Préf. Alain Corbin. Fontenay-Saint-
Cloud : ENS Éditions, 2007.

Modalités d’évaluation** :
- CC ou CT : CC

151
Semestre : 6 – UE7

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Renforcement langue : Approche énonciative de la langue anglaise
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant :
Nom de l’enseignant : F. Bercker
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : français / anglais

Pré-requis :
Maîtrise des compétences visées des UE1, 2 et 5 de L1 et L2.

Compétences visées :
Acquisition des principes de l'analyse linguistique en contexte dans une perspective énonciative, et
maîtrise des outils de base en vue des épreuves de concours de recrutement des enseignants.

Contenu de la formation :
Parce qu'elle place l'énonciateur à l'origine de tout acte de langage, la théorie des opérations
énonciatives s'attache à mettre au jour le fonctionnement de la langue à partir d'énoncés tirés de
divers types de situations de communication authentiques. Les énoncés portent en effet la trace des
choix effectués par l'énonciateur parmi les outils que la langue met à sa disposition pour construire
et transmettre du sens (par exemple BE-ING, HAVE-EN, modaux, déictiques, coordonnants, etc.). Ce
cours s'attachera d'abord à mettre en place les bases théoriques de cette grammaire de
l'énonciation, puis à rechercher à partir de textes les invariants de certains marqueurs.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Exercices d’application des outils d’analyse linguistique présentés en cours. Lecture d’extraits
d’articles ou de chapitres de grammaire distribués en cours.

Bibliographie :
- LARREYA, P. et RIVIERE, C. Grammaire explicative de l'anglais. 4ème éd. Paris : Pearson, 2010.
- BOUSCAREN, J. Linguistique anglaise : initiation à une grammaire de l'énonciation. Gap : Ophrys,
2007.
- CHUQUET, H. et PAILLARD, M. Approche linguistique des problèmes de traduction. Gap : Ophrys,
2004.
- LALLEMENT-DERUELLE, B. et PIERRET-LALLEMENT, N. Bled Anglais. Paris : Hachette éducation, 2012.
- RIVIERE, C. Pour une syntaxe simple à l'usage des anglicistes. Gap : Ophrys, 1995.

Modalités d’évaluation :
- session 1 : 2 contrôles continus (milieu et fin de semestre)
- session 2 : épreuve de deux heures

152
Semestre : 6 – UE7

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Renforcement traduction – Traduction commentée
Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 54
Nom de l’enseignant responsable : Mickaël Mariaule
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : français

Pré-requis : Bonnes connaissances des bases de la grammaire des deux langues, notamment les
catégories grammaticales et la fonction.

Compétences visées : Acquisition d'une méthodologie du commentaire grammatical et


traductologique qui sera mobilisée de manière intégrée dans les séminaires de préparation à
l'épreuve de traduction / explication de choix de traduction du CAPES.

Contenu de la formation :
Dans la perspective d'optimiser la préparation en M1 de l'épreuve de traduction / explication de
choix de traduction du CAPES, il s'agira de réactiver les acquis de version commentée de première
année pour approfondir la réflexion sur ce qui motive les choix de traduction, en portant une
attention particulière aux opérateurs grammaticaux de la langue de départ. Le TD mêlera théorie,
avec une partie cours, et pratique avec commentaires de traduction, exercices et traduction.
Translation and translation commentary in preparation for the Master’s course resulting in the CAPES
exam (to become an English teacher)
NOT recommended for exchange and foreign students who do not have both excellent French and
excellent English

Travail de l’étudiant hors présentiel : Les étudiants prépareront le travail hebdomadaire requis par
l'enseignant.

Bibliographie succincte : L’ouvrage de référence, qui constituera la base du cours, est Version
Originale, de Cindy Lefebvre-Scodeller, Corinne Wecksteen et Michaël Mariaule. Bruxelles : De Boeck,
collection « Traducto », 2015.
CHUQUET, H. et J. PAILLARD. Approche linguistique des problèmes de traduction. Gap : Ophrys, 1987.
GUILLEMIN-FLESCHER, Jacqueline (dir.). Linguistique contrastive et traduction. Gap : Ophrys, 2000.
BALLARD, Michel. Versus : la version réfléchie. Repérages et paramètres, tome I. Gap : Ophrys, 2003.
BALLARD, Michel. Versus : la version réfléchie. Des signes au texte, tome II. Gap : Ophrys, 2004.
CHARTIER, Delphine. Introduction à la traduction : méthodologie pratique. Toulouse : PU Mirail, 1996.
CHARTIER, Delphine. De la grammaire pour traduire. Toulouse : PU Mirail,2006.
GUILLEMIN-FLESCHER, Jacqueline. Syntaxe comparée du français et de l’anglais. Gap : Ophrys, 1981.
VRECK, Françoise. Entraînement à la version anglaise. 2000. Gap : Ophrys, 2007.

Modalités d’évaluation :
Session 1 : contrôle continu (traduction, exercices, commentaire)
Session 2 : examen (traduction, exercices, commentaire)
- Évaluation du travail hors présentiel : les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours. Aucun étudiant ne sera autorisé à assister au cours sans préparation
écrite.

153
Semestre : S6 – UE8

Intitulé de l’UE : Option Métiers Enseignement Recherche


Synthèse de documents
Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant : 1h à 2h avant chaque séance
Nom de l’Enseignant responsable : Christine Huguet
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : anglais

Pré-requis
Avoir acquis un certain nombre de bases méthodologiques pour la compréhension et l’exploitation
de textes littéraires et de documents de civilisation

Compétences visées
Approfondir et parfaire les bases méthodologiques évoquées ci-dessus; savoir les transposer au
domaine artistique. Acquérir le sens de la conceptualisation d’un ensemble de documents, créer des
réflexes synthétiques. Améliorer la connaissance des contextes historique et idéologique de
production des œuvres littéraires et artistiques. Ces compétences nouvelles permettront à l’étudiant,
soit de se destiner à une carrière de chercheur, soit de passer avec aisance des épreuves de mise en
relation de documents (Master de l’enseignement) ou de culture générale (divers concours niveau
Bac + 3 à Bac + 5).

Contenu de la formation
Contextualisation, commentaire et mise en relation de documents d’une même époque (victorienne-
édouardienne) mais de natures diverses (textes littéraires, de civilisation, documents
iconographiques). Entraînement écrit et oral au repérage d’éléments permettant une lecture
enrichissante d’un ensemble de documents.

Travail de l’étudiant hors présentiel


Faire de façon régulière les lectures des sources primaires distribuées en classe. Faire des recherches
sur les penseurs, les auteurs et les artistes dont l’œuvre ou les idées auront été présentées et
commentées en classe. Approfondir les liens entre littérature, philosophie, histoire des idées et des
mentalités, arts visuels. S’entraîner à poser des problématiques pertinentes.

Bibliographie succincte :
Tout ouvrage encyclopédique, par exemple: Volumes 6 et suivants de la Cambridge Cultural History
of Britain, ed. Boris Ford. Cambridge University Press.

Modalités d’évaluation :
Session 1 : CC1 : Questions de cours afin d’évaluer le travail hors présentiel ; CC2 : mise en relation
par écrit de deux documents de natures diverses.
Session 2 : Mise en relation par écrit de deux documents de natures diverses.

154
OPTION : TRADUCTION

DETAIL DES ENSEIGNEMENTS

SEMESTRE 4

UE7 : Traductologie et conférences métiers


Aspects culturels de la traduction
Aspects linguistiques de la traduction

UE8 : Maîtrise du français

SEMESTRE 5

UE7 : Traduction orale

UE8 : Traductologie
Traductologie
Analyse critique de traductions

UE 10 : Préparation au C2i (on attend que les étudiants poursuivent la préparation en autonomie
et valident le C2i)

SEMESTRE 6

UE7 : Traduction spécialisée

UE8 : Initiation à l’anglais économique

155
Semestre : S4 – UE7

Intitulé de l’UE : UE7 Traductologie et conférences métiers


Nombre de crédits à l’UE : 3
- Traductologie : aspects culturels et linguistiques de la traduction
Nom de l’enseignant responsable : Mickaël Mariaule
Noms des intervenants : Mickaël Mariaule – Frédérique Brisset
Nombre d’heures 30h + 12h conférences des métiers
Langue d’enseignement : français

1. Aspects culturels de la traduction (F. Brisset)


Pré-requis : Aucun

Compétences visées : Étude et analyse comparative des particularités culturelles intervenant dans la
traduction de l’anglais vers le français. Identification des procédés en cours et description s’appuyant
sur la terminologie traductologique.

Contenu de la formation :
Après une identification des phénomènes traductologiques en jeu, le TD se consacrera à l’étude
comparative des marqueurs culturels dans les deux langues et aux procédés de traduction
permettant le transfert interlinguistique. On abordera notamment les désignateurs culturels tels que
noms propres : anthroponymes, titres et appellatifs, toponymes et noms de marque), les sigles,
acronymes et troncations, les unités de mesure, ainsi que les marqueurs porteurs de traces
d’interférences tels que les emprunts, xénismes et périgrinismes), mais aussi les champs lexicaux
fortement connotés tels que ceux de la cuisine par exemple.
Dans un second temps, on s’attachera à la traduction des formes idiomatiques avec l’étude des
formes métaphoriques, proverbes, clichés et collocation.

This course aims at improving translation skills from English into French thanks to:
- lessons focusing on the various practices used in the transfer of culture-specific items from one
language into another
- critical analyses and commentary of published translations
- exercises.
NOT recommended for exchange and foreign students who do not have both excellent French and
excellent English

Travail de l’étudiant hors présentiel : Les étudiants devront préparer les exercices demandés par
l’enseignant pour chaque séance.

Bibliographie succincte :
Ballard, M. : Le nom propre en traduction. Paris : Ophrys, 2001.
Bensimon, P. (dir.) Palimpsestes, 11, Traduire la culture, 1998.
Cordonnier, J.L. « Aspects culturels de la traduction : quelques notions clés ». Meta, XLVII, 1, 2002, p.
38-50.
Grass, T. « La traduction comme appropriation : le cas des toponymes étrangers ». Meta, LI, 4, 2006,
p. 660-670.
Leroy, S. Le nom propre en français. Gap : Ophrys, 2004.

156
Pantazara, M. Typologie et traduction des noms d’institutions. Syn-Thèses, n°3. Thessalonique :
Université Aristote, 2010, p. 137-154.
Sergeant, J.C. « Lost in translation ou comment identifier les références culturelles ». Courrier
International, n°831, 5-11 octobre 2006, p. 50.

2. Aspects linguistiques de la traduction (M. Mariaule)

Pré-requis : Aucun

Compétences visées : Acquisition d’une méthodologie de la traduction basée sur les différences de
tendances des discours nécessitant l’application de certaines stratégies de traduction.

Contenu de la formation :
Réactivation des acquis de version commentée L1 et approfondissement de la réflexion sur les
mécanismes mis en œuvre lors du passage de l’anglais au français tant au niveau des signes qu’à
celui des syntagmes et de la syntaxe. Ainsi, le semestre débutera avec le rappel des stratégies
fondamentales que sont la recatégorisation et le chassé-croisé ou encore la différence de
concentration. Il se poursuivra avec les différentes manifestations que peut revêtir la différence de
désignation (relation hypero-hyponymique, métonymie, paraphrase antonymique, relation
définition-proposition / terme, etc.), avant de s’intéresser à l’ordre des mots qui peut changer lors
du passage d’une langue à l’autre. Enfin, si le temps le permet, le semestre se terminera par l’étude
des relations interpropositionnelles qui, elles aussi, peuvent subir des modifications en traduction.

This course aims at improving translation skills from English into French thanks to:
- lessons focusing on the various practices used in the transfer from one language into another
- critical analyses and commentary of published translations
- exercises.
NOT recommended for exchange and foreign students who do not have both excellent French and
excellent English

Travail de l’étudiant hors présentiel : Exercices fournis et / ou indiqués par l’enseignant. Les
étudiants prépareront le travail hebdomadaire requis par l’enseignant.

Bibliographie succincte : L’ouvrage de référence, qui constituera la base du cours, est


Version Originale, de Cindy Lefebvre-Scodeller, Corinne Wecksteen et Michaël Mariaule., Bruxelles :
De Boeck, collection « Traducto »2015.

CHUQUET, H. et PAILLARD, J. Approche linguistique des problèmes de traduction. Gap : Ophrys 1987.
Linguistique contrastive et traduction : recueil d'articles sous la direction de GUILLEMIN-FLESCHER,
Jacqueline,. Gap : Ophrys, 2000.
BALLARD, Michel. Versus : la version réfléchie. Repérages et paramètres, tome I. Gap : Ophrys, 2003.
BALLARD, Michel. Versus : la version réfléchie. A&Des signes au texte, tome II ; Gap : Ophrys, 2004.
CHARTIER, Delphine. Introduction à la traduction. Méthodologie pratique. Toulouse : PU Mirail, 1996.
CHARTIER, Delphine. De la grammaire pour traduire. Toulouse :PU Mirail, 2006.
GUILLEMIN-FLESCHER, Jacqueline. Syntaxe comparée du français et de l’anglais. Gap : Ophrys, 1981.
VRECK, Françoise. Entraînement à la version anglaise. Gap : Ophrys, [2000] 2007.

157
Modalités d’évaluation** :
Session 1 : contrôle continu (exercices, traduction, commentaire)
Session 2 : examen (exercices, traduction, commentaires)
- Évaluation du travail hors présentiel :
N.B. Le nombre de places étant limité dans le parcours, les enseignants prêteront une attention toute
particulière au sérieux du travail fourni par les étudiants à la maison. Un manque de travail notoire
pourra conduire un étudiant à être exclu du parcours.

Semestre : S4 – UE 8

Intitulé de l’UE : UE 8 : MAÎTRISE DU FRANÇAIS


Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant :
1h30/semaine
Nom de l’enseignant responsable : Cécile Coëffe
Noms des intervenants) :
Nombre d’heures : 18h
Langue d’enseignement : Français

Pré-requis : aucun

Compétences visées :
Améliorer son expression écrite pour augmenter ses performances en version.

Contenu de la formation :
Les étudiants s’engagent à produire sur la période au moins deux textes à caractère littéraire à partir
de propositions d’écriture diverses qui représenteront 2/3 de l’évaluation.
Leurs productions serviront de base à une réflexion sur la syntaxe et l’orthographe pour améliorer la
correction de l’expression.
La rédaction d’un pastiche permettra par ailleurs de s’entraîner à imiter le style d’un écrivain,
compétence nécessaire en traduction.

Travail de l’étudiant hors présentiel : environ 25h

Bibliographie succincte : Grammaire méthodique du français, M. Riegel, J-C. Pellat, R. Rioul

Modalités d’évaluation :
- une épreuve sur table de correction de textes fautifs, et un travail d’écriture (1/3)
- deux textes littéraires dont un pastiche rédigés hors présentiel (2/3)

158
Semestre : 5 – UE7

Intitulé de l’UE : UE 7 Traduction orale


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 80
Nom de l’enseignant responsable : Fabrice Antoine
Noms des intervenants : Fabrice Antoine, Eoghan Ó Dúill, Corinne Oster, Jean-Luc Switalski

Nombre d’heures : 36 h (18 pour thème oral et 18 pour version orale)


Langue d’enseignement : français et anglais

Pré-requis Aptitudes à l’improvisation en traduction, capacité à l’auto-correction et à l’auto-


évaluation, goût pour la recherche lexicale, intérêt de tout angliciste pour la lecture en anglais et en
français.
Les étudiants inscrits dans le parcours traduction au S4 seront inscrits en priorité dans ce cours.
NB : Le contrôle continu étant permanent, l’assiduité au cours est INDISPENSABLE.

Compétences visées :
Méthodologie de traduction de textes littéraires, en particulier oralisés, et non-littéraires ;
acquisition de techniques de traduction et de réflexes propres à la traduction orale ; capacités à la
critique et l’analyse de sa propre traduction pour amélioration ; réactivité et efficacité dans le travail
de traduction en temps limité.

Contenu de la formation :
On se donnera pour objectif de développer les compétences à traduire oralement, dans les deux
sens, avec un temps de préparation de plus en plus réduit, des textes extraits de la littérature
contemporaine, de la presse courante ou d’autres supports. Les textes proposés permettront donc
d’aborder des styles et des lexiques divers, tout en développant les réflexes de la traduction en
temps limité et la capacité à analyser sa production pour l’améliorer.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Lecture régulière de la presse et de littérature francophones et anglophones. Apprentissage de
vocabulaire sur des thématiques spécifiques. Approfondissement autour des thèmes des textes
étudiés en TD.

Bibliographie succincte :
Presse courante et littérature contemporaine en anglais et en français. Dictionnaires bilingues et
unilingues généraux (voir ouvrages conseillés en traduction générale).

Modalités d’évaluation** : CC

159
Semestre : S5 – UE8

Intitulé de l’UE : UE 8 Traductologie


Nombre de crédits à l’UE : 3 Charge globale du travail étudiant : 50 heures
Nom de l’enseignant responsable : J. Loison-Charles
Nombre d’heures : 12
Langue d’enseignement : Anglais et français

Pré-requis
Parcours de traduction

Compétences visées
Analyse de traductions : compréhension des problèmes théoriques posés par un texte original et des
solutions adoptées en traduction.

Contenu de la formation
Chaque cours portera sur une théorie de la traduction ou sur un problème concret de la pratique de
la traduction. Un article scientifique sera lu en amont du cours puis discuté en classe. À chaque
approche théorique étudiée sera associé un extrait littéraire qui sera travaillé pendant le TD. Il s’agira
de se confronter aux difficultés présentées par le texte en essayant de le traduire puis en analysant la
ou les traductions publiées.

Each class will concentrate on a theory of translation or on a concrete problem that a translator can
be faced with. Before each session, students will read a scientific paper which will be discussed in
class; they will then work on a literary text which raises the problem tackled by the article. Students
will try and translate the passage before they analyze the published translation(s) of the book.

Travail de l’étudiant hors présentiel


Lecture et analyse des articles théoriques. Traduction d’extraits ou analyse de traductions.

Bibliographie succincte :
Une bibliographie sera fournie au premier TD.

Modalités d’évaluation :
CC : Rédaction d’un commentaire traductologique sur un texte littéraire et sa ou ses traductions.

160
Semestre : S5 – UE8

Intitulé de l’UE : 8 Analyse critique de traductions


Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant : 24 h
Nom de l’enseignant responsable : Frédérique Brisset
Nombre d’heures : 12
Langue d’enseignement : anglais et français

Pré-requis
De bonnes connaissances lexicales et grammaticales en anglais et en français, une pratique régulière
de la lecture dans les deux langues.

Compétences visées :
Réflexion sur la traduction, ses limites, ses contraintes et ses utilisations.

Contenu de la formation :
Il s'agira de porter un regard critique sur les traductions diffusées dans le domaine public (textes
littéraires, dialogues de théâtre, articles de presse, scripts de doublages français) de documents du
domaine anglophone dont la traduction aura été préparée avant le cours. De la comparaison des
versions originales et françaises découleront un certain nombre d'hypothèses concernant les
stratégies liées aux contraintes entourant la traduction à visée « commerciale ». Le repérage ainsi
effectué doit permettre de familiariser l’étudiant avec les procédés de traduction les plus courants,
mais aussi de l’inciter à proposer des variantes en analysant les différences de portée des diverses
versions collectées. Le travail d’analyse portera sur un texte par semaine.

Travail de l’étudiant hors présentiel : 12 heures

Bibliographie consultative :
BAKER, Mona. In Other Words. Abingdon: Routledge, 1992.
BERMAN, Antoine. L’épreuve de l’étranger. Paris : Gallimard, col. Tel, 1984.
CHUQUET, Hélène & Michel PAILLARD. Approche linguistique des problèmes de traduction, anglais-
français, [1987]. Gap : Ophrys, 1989.
DEMANUELLI, Claude & Jean. Lire et traduire anglais-français. Paris : Masson, 1990.
GUILLEMIN-FLESCHER, Jacqueline. Syntaxe comparée du français et de l’anglais, problèmes de
traduction. Gap : Ophrys, 1981.
OSEKI-DÉPRÉ, Inès. Théories et pratiques de la traduction littéraire. Paris : Armand Colin, 1999.
PAILLARD, Michel. Lexicologie contrastive anglais-français. Gap : Ophrys, 2000.
SZLAMOWICZ, Jean. Outils pour le commentaire de traduction en anglais. Gap : Ophrys, 2011.

Modalités d’évaluation :
- CC ou CT : CC (analyse comparative d’un texte et sa traduction en français)
- Évaluation du travail hors présentiel : Les préparations hebdomadaires seront vérifiées par
l'enseignant à chaque cours.

161
Semestre : S6 – UE7

Intitulé de l’UE : UE 7 Traduction spécialisée


Nombre de crédits à l’UE : 6 ECTS
Nom de l’enseignant responsable : R. Jenn
Noms des intervenants : R. Jenn et Sam Trainor
Nombre d’heures : 2x18
Langue d’enseignement : français et anglais

Pré-requis Aucun

Compétences visées :
Acquisition de champs lexicaux spécifiques et sensibilisation à la prise en compte de la diversité de
chaque support et de son destinataire en vue du Master MéLexTra

Contenu de la formation
Traduction de textes semi-spécialisés tirés des presses anglaise et française appartenant à divers
champs: santé /médecine, économie, droit, culture, sports, voyage, environnement, sciences,
politique, nouvelles technologies, etc. Constitution de glossaires thématiques à partir des corpus
comparables (thème).

Travail de l’étudiant hors présentiel


Le travail de recherches est important. Nul ne peut être spécialisé dans tous les domaines : pour
chaque document à traduire, il s’agira donc pour l’étudiant d’aller voir les documents qui ont été
publiés sur le même sujet dans la langue d’arrivée et de se constituer des glossaires, des banques de
données lexicales pour chaque thème. Le travail en groupe peut donc se révéler très bénéfique.

Bibliographie succincte
Les mêmes ouvrages que pour la traduction générale et littéraire auxquels peuvent s’ajouter des
dictionnaires spécialisés.

Modalités d’évaluation
Session 1 : devoir(s) sur table portant sur un thème abordé lors du semestre ou connexe ; exposé sur
un article proposé pour un corpus comparable, contributions aux glossaires (thème)
Session 2 : une version et un thème portant sur des thèmes abordés ou connexes

162
Semestre : 6 – UE8

Intitulé de l’UE : 8 Option traduction


Nombre de crédits à l’UE : Charge globale du travail étudiant : 36h
- EC : initiation à l’anglais économique
Nom de l’enseignant responsable : Eoghan Ó Dúill
Noms des intervenants : Eoghan Ó Dúill
Nombre d’heures : 18
Langue d’enseignement : anglais et français

Pré-requis :
Avoir suivi le parcours traduction au semestre précédent

Compétences visées :
Connaître les grands thèmes du monde économique en anglais et en français. Traduire et
comprendre la presse économique/financière.

Contenu de la formation :
Des traductions à l’écrit et à l’oral, thème et version, associées au monde économique.

Travail de l’étudiant hors présentiel :


Préparer une traduction par semaine et un exposé oral dans le semestre. Pratiquer une lecture
régulière de la presse économique/financière dans les deux langues.

Bibliographie succincte : un polycopié sera distribué à la fin du semestre 5.

Modalités d’évaluation** :
- CC : un CC à l’écrit (50%) et un exposé oral (50%)
- Évaluation du travail hors présentiel :

163

Vous aimerez peut-être aussi