Vous êtes sur la page 1sur 6
UNE ÉoITIoruDU cENTRE ScIENTIFIQUEET TECHNIOUEDE LA NOTED'INFORMATION TECHNIQUE 231 Septembre2007
UNE ÉoITIoruDU cENTRE ScIENTIFIQUEET TECHNIOUEDE LA
NOTED'INFORMATION
TECHNIQUE
231
Septembre2007

(bátiment et géniecivil)

CONSTRUCTION

RÉPARATIONET

PROTECTIONDES OUVRAGESEN BETON

RÉPARATIONET

RÉPARATIONET PROTECTIONDES OUVRAGESENBETON (betimentetgéniecivil) L a présenteNote d ' i n f o r m a

PROTECTIONDES

OUVRAGESENBETON

(betimentetgéniecivil)

La présenteNote d'information techniquea été élaboréesousl'égide du Comité techni- q:aeGros euvre par le groupe de travail Réparation du béton dansle cadrede la Guidan- ce technologiqueéponyme (subsidiéepar la Région wallonne et par la Région flamande).

Composition du groupe de travail

Présidents W. De Caluwé(FEREB) ('), M.Le

Begge(CFE)

Membres

J. Beke (Bureau voor expertiseen architectuur), M. Cuypers (Direction desStructuresen béton - MET) ('), O.David (Maintenanceet Infrastruc-

ture - SNCB) (3),P.Demars (Direction des Structuresen béton - MED

J. De Muer (AlB-Vinqotte International - Génie civil), P.Deroover (Sika),

E. Godderis (SECO) (a),P.Hardy (FEBELCEM) C), H. Ledent (Direction

desStructuresen béton - MET) (t), N. Nicolas (Régiedesbàtiments),

D. Peereman(SECO)('), G.Van der Borgh (FEREB) (1),Y. Vanhellemont

e),

(CSTC), D. Willaert (DépartementMobilité et Travaux publics - Région

flamande)

Ingénieurs-rapporteurs

V. Pollet,B. Dooms et J. Jacobs(CSTC)

Fédérationbelge des spécialistesde la réparation.

Ministère wallon

Société nationale des chemins de fer belges. Bureau de contróle technique pour Ia construction.

Fédération de l'industrie cimentière belee.

de I'Equipement et des Transports.

CENTRE SCIENTIFIQUEET TECHNIQUEDE

LA

CONSTRUCTION

CSTC,établissementreconnuenapplicationde I'arrêté-loidu30 janvier1947 Sièoesocial: Ruedu Lombard42à 1OOOBruxelles

Publicationà caractèrescientifiquevisantà faireconnaitreles résultatsdes étudeset recher- chesmenéesdansle domainede la constructionen Belgiqueet à l'étranger.

La reproduction ou la traduction,même partielles, du texte de la présente Note d'information technique n'est autorisée qu'avec Ie consentementde l'éditeur responsable.

I a I NIT231 - Septembre2007

1 Á INTRODUCTION 4 1.1 T,2 Historique Domaine d'application A tírf 6 Z pATHoLoctES
1
Á
INTRODUCTION
4
1.1
T,2
Historique
Domaine d'application
A
tírf
6
Z
pATHoLoctES DESBÉTONSETFACIÈSDEDÉGRADATION
6
2.r
Facièsde dégradation
6
2.2 Origines desdésordres
7
2.2.I
Dégradationsmécaniquesdu béton
1
2.2.2
Dégradationschimiquesdu béton
8
2.2.3
9
2.2.4
Corrosiondesarmatures.'
Dégradations physiquesdu béton
'
'.
12
z.)
Conséquencesdesdésordres
3
Év^lu^moNDE
LASTRUCTURE
13

& K

3 Év^lu^moNDE LASTRUCTURE 13 & K 3.1 PréparationdeI'inspection ' '

3.1

PréparationdeI'inspection

'

'

3.2

Inspectionderoutine

3.2.1 Inspectionvisuelle

3.2.2 Essaisdebase

J.J

Essaiscomplémentaires

3.3.1 Examen Par ultrasons

3.3.2 Mesuredela corrosion

'

'

3.3.3 Déterminationdela résistanceen compression""""""""' 3.3.4 ""'

Déterminationdela massevolumique.'

3.3.5 Détermination de I'absorption d'eau '

3.3.6 Analysepétrographique

3.3.'7 Contr6ledesarmatures.'

3.3.8 Essaissur I'ensemble de la structureou sur une paÍie de

'

'

celle-ci

3.4 Evaluationdela structure'

'

'

I4

t4

t4

17

19

20

20

2l

2L

22

22

22

22

z3

4 pRtNctpES ETTEcHNteuESDERÉPARATIoN.'.

4.r

A''

Présentationdes PrinciPes Brève descriptiondesproduits

.'

4.2.I

Mortiers de ragréage

4.2.2

4.2.3

Systèmesdeprotectionsuperficielledu béton '

Matériauxdeconsolidation'

'.

 

4.2.4

Inhibiteurs de corrosion

4.2.5

Coulisd'injection

4.2.6

Protectionanticorrosiondesarmatures.'

'

'

"24

'

24

a Á

a/1

' 24

.rÁ

24

25

26

F

C

CHOtxDESSYSTÈMEDERÉPARATIONETDEPROTECTION

5.1 Optionsenvisageables

5.2 Facteursinfluengantle choix

'

'

5.2.1

Sécuritédel'ouvrage

5.2.2

Origine et évolution desdésordres

 

5.2.3

Faisabilité technique

'

'

5.2.4

Facteurséconomiques

5.2.5

Nature et ampleurdesdésordres

5.2.6

5.2.'7

Facteursliésà I'exécution Exigencesrelativesà I'aspect extérieur du béton

5.2.8

Exisencesdu donneurd'ordre

5.3 Choix du système

zz

27

21

27

2' 7

27

28

28

28

28

28

28

t

I 2

t

I

l

l

NIT231 - Septembre2oo7

t\ l^ 1, MATERIAUXDEREPARATIONDUBETON 2s 6.r Mofiiers 29 6.1.l Mortiersde ragréageà basedelianthydraulique 29
t\ l^
1,
MATERIAUXDEREPARATIONDUBETON
2s
6.r
Mofiiers
29
6.1.l
Mortiersde ragréageà basedelianthydraulique
29
6.1.2
Mortiersde ragréageà basederésines
29
6.1.3
Mortiersd'égalisation
29
6.I.4
Autresproduitsà basedelianthydraulique
30
6.1.5
Critèresetpropriétésdesmatériaux
30
6.2 Barbotinesd' accrochage
3
1
6.3 Produitsdeprotectionanticorrosiondesarmatures
3
l
ww
6.4 Produitsdeprotectionfluidespour le béton
3
1
6.4.1 Produitsd'imprégnationhydrofuges
3
l
6.4.2 Produitsd'imprégnationbouche-pores
32
6.4.3 Revêtementsdeprotection(coatings)
JZ
MISEENGUVREDESTRAVAUX
7.1 Préparationdu chantier
J+
7.2 Contrólesà effectueravantet pendantles travaux
a
Á
J+
L2.I
Stabilité
34
7.2.2
Qualité du support
34
1.2.3
Corrosiondesarmatures
34
t.-')
Descriptiondestravaux
34
1.3.I
Enlèvementdu bétonnon adhérentou altéré
35
7.3.2
Dégagementdesarmatures
35
7.3.3
Préparationdu support
36
7.3.4
Préparationdesarmatures
37
1.3.5
Mise en cuvre du mortier de ragréage
38
1.3.6
Cure
42
7.3.7
Egalisation
A')
7.3.8
Applicationd'un revêtementdeprotection
42
1.4
Contrólesen cours de travaux
42
%-M
8
rEcHNreuESspÉcrALESDERÉpARAroNEr DE pRorEcroN
++
8.1 Traitementsélectrochimiquesanticorrosion
44
8.1.1 Généralités
44
8.1.2 Protectioncathodique
46
8.1.3 Déch1oruration
4'7
8.1.4 Réalcalinisation
48
8.2 Inhibiteursdecorrosion.
49
8.2.1 Domained'application
49
8.2.2 Limitesd'emploi
49
8.2.3 Produitsutilisés
49
8.3 Injection desfissures
50
8.3.1 Domained'application
50
8.3.2 Coulisd'injection
50
8.3.3 MiseenGuvre
51
8.4 Consolidation structurelle
51
8.4.1 Domained'application
51
8.4.2 Armaturescomplémentaires
51
8.4.3 Postcontrainteextérieure
52
8.4.4 Collaeed'armatures
52
9
MESURAGEDESTRAVAUX
,., 53
1
CERTIFICATIONDESENTREPR|SES
s6
1 0 1
CONTRÓLEETENTRETIENDESOUVRAGESRÉPARÉS
,.51

ANNEXE

Exigencesrequisespourlesmortiersderagréage(NBNEN

59

BIBLIOGRAPHIE

60

| 3 | NIT 231 - Septembre2007

w 1 INTRODUCTION 1.1 HISTORIQUE rentsprincipes de réparation.Homologuéeen 1998 par le NBN (Bureaude

w

1 INTRODUCTION 1.1 HISTORIQUE rentsprincipes de réparation.Homologuéeen 1998 par le NBN (Bureaude
1
INTRODUCTION
1.1
HISTORIQUE
rentsprincipes de réparation.Homologuéeen 1998
par le NBN (Bureaude normalisation),cettenorme
Après I'explosion qui
a
'60,
béton dansles années
marqué I'utilisation du
le nombre desstructures
fut la premièred'une sériede dix documents - tous
publiésaujourd'hui - qui coiffent toutesles facettes
de la réparationdu béton (voir le tableau 1).
affectées par des désordres a connu une hausse
impressionnantedeux décenniesplus tard, ouvrant
un potentiel d'activités considérableau marché de
la réparation du béton.
Considéréeà I'origine comme un problème d'or-
dre purement esthétique, la réparation du béton
était - pensait-on - àla portéeden'imporle quelqui-
dam.Depuis,la compréhensionde la pathologiedes
bétonset de sesorigines a sensiblement progressé'
faisantprendreconscienceauxprofessionnelsqu'une
Depuis2007,lesGuidesd'agrémenttechnique sont
progressivementremplacéspar desPTV (Prescrip-
tions techniqtes - TechnischeVoorschriften) pout
permettre une certification volontaire BENOR
conjointement au futur marquageCE.
réparationcorrecteexigeaituneconnaissanceappro-
fondie
du matériau et des méthodes de traitement
En Belgique, des recommandations et des pres-
criptions sont égalementen cours d'élaboration
en vue de la certiflcation desréparateursde béton.
Entrepreneurset concepteursseveÍront ainsi tenus
d'apporter 1a preuve de leurs compétencesen la
matière.
disponibles.La fin desannées '80 a ainsi vu fleurir
une littérature techniquespécialiséeen la matière.
Les Bulletins d'information du Comité euro-inter-
nationaldu béton (CEB) t52, 53,541,lesRappotts
du CUR [50], I'ancien Cours-Conférence 55 du
CSTC t56l ou la circu1airc576-b-5 du ministère
wallon de I'Equipement et desTransports [70] n'en
sont que quelquesexemplesconnus.
C'est pour transposercet arsenal de normes, de
prescriptions et de recommandations, publiées ou
à paraïtre,sousune forme adaptéeau marchébelge
desréparateursde béton, que le Comité technique
Gros nuvre du CSTC a émis le voeu de rédiger la
présenteNote d' information technique.
normatifs ont fait
leur ap-
Plusieurs documents
1.2
DOMAINED'APPLICATION
parition au milieu
des années '90, notamment les
premiers Guides d'agrémenttechniquepubliés par
I'UBAtc
(Union belge pour l'agrément technique
dansla construction).Ceux-cicomptentaujourd'hui
Le champd'application decetteNote d'information
technique (NIT) s'étend à la réparationet à la pro-
tection des ouvragesen béton armé et non armé.
à
leur actif une bonne dizair'e de documentscou-
vrant tous les aspectsde la Éparation du béton,
depuis les mortiers de ragréageet les revêtements
jusqu'aux techniquesspécialestelles que la pro-
tection cathodique.
11ne couvrepasla réparationdesouvragesenbéton
cellulaire, desmaqonneriesen blocs de béton, des
systèmesdeprécontrainteet desstructuresenbéton
endommagées par le feu, ni davantagela réparation
'esthétique'
d'éléments en béton décoratif détério-
Par ailleurs, une prénorme européenne,la NBN
rés lors de la mise en ceuvre.
ENV 1504-9 [45], parueen
1997,décrit les diffé-

t

I

t

4

l

|

l

NIT 231 - Septembre2007

Tableau 1 Normes et prénormes relativesà la réparationdu béton.

IndicatiÍ Titre NBN EN 1504-1(2005) NBN EN 1504-2(2005) NBN EN 1504-3(2006)
IndicatiÍ
Titre
NBN EN 1504-1(2005)
NBN EN 1504-2(2005)
NBN EN 1504-3(2006)

NBN EN 1504-4(2005)

NBN EN 1504-5(2005)

Produitset systèmespourla protectionet la réparationdesstructuresen béton.Définitions,prescriptions,maïtrisede laqualitéet évaluationde la conformité.Partie1 : déÍinitions. Produitset systèmespourla protectionet la réparationdestructuresen béton.Définitions,prescriptions,maïtrisede laqualitéet évaluationde la conformité.Parlie2:systèmesde protectionde surfacepourbéton. Produitset systèmespourla protectionet la réparationdesstructuresen béton.DéÍinitions,exigences,maïtrisede la qualitéet évaluationde la

conÍormité.Partie3:

Produitset systèmespourla protectionet la réparationde structuresen béton.DéÍinitions,prescriptions,maïtrisede laqualitéet évaluationde la conÍormité.Partie4 : collagestructural.

Produitset systèmespourla protectionet la réparationdesstructuresen béton.DéÍinitions,exigences,maïtrisede la qualitéet évaluationde la conformité.Partie5 : produitset systèmesd'injectiondu béton.

réparationstructuraleet réparationnonstructurale.

NBN

EN

1504-6 (2006)

Produitset systèmespour la protectionet la réparationdes structuresen béton.Définitions,exigences,maïtrisede la qualitéet évaluationde la conformité.Partie6 : ancraged'armature.

NBN

EN

1504-7 (2007\

Produitset systèmespourla protectionet la réparationdesstructuresen béton.Définitions,exigences,maïtrisede laqualitéet évaluationde la conformité.Partie7 : orotectioncontrela corrosiondesarmatures.

NBN EN 1504-8(2005)

NBNENV1504-9 (1997)

NBN EN 1504-10 (2004)

Produitset systèmespourla protectionet la réparationdestructuresen béton.Définitions,prescriptions,maïtrisede la qualitéet évaluationde la conÍormité.PartieI : contróleoualitéet évaluationdeconÍormité. Produitset systèmespourla protectionet la réparationdestructuresen béton.Définitions,prescriptions,maïtrisede la qualitéet évaluationde la conÍormité.Partie9 : principesgénérauxd'utilisationdesproduitset systèmes. Produitset systèmespourla protectionet la réparationde structuresen béton.Définitions,prescriptions,maïtrisede laqualitéet évaluationde la conÍormité.Partie10: applicationsursitedesproduitset systèmeset contrólede la qualitédestravaux.

NIT231 - Septembre2007