Vous êtes sur la page 1sur 2
a L’éditorial de Jean Daniel La gauche apres Moscou commengons par abssse le bat. 11 est normal que tous ceux qui visent succession de Frangois Miterrand cexploitentla divine surprise’un faux. pas (Pémission télévisée, le soir da ptsch contre Gorbatchev) pour en fniravec un ‘consensus dehuitanssurlapoitiqueétrangére du président et incroyable unanimité de la nation autour de PElysée pendant la guerre du Golfe Mitterrand parce soir-la comme tout le ‘monde, en oublint qu'il n'était pes n'importe ‘Qui:on ne uta pas ait de cadeau, Ces messieurs, entre eur, sont plutt rudes. est presque aussi normal que ls différentes Aroites 'emparent des convulsions du comma risme moribond pour tenter de discréditer une formation socalistedontla msjoritéauparlement ddépend des voix communists, Us font comme si Ia socil-démocratie Eat restée, en France, une alternative marxiste au capitalism. Alors quelle nest, depuis 1983, qu'une variante de économie ‘de marché, Mais faute de Pavoir dit, faute pour ‘Mitterrand avoir accepté de dire & la face du ‘monde, t pour la pédagogie dela gauche, quil avait changé (Pai hautement et maintes fois ‘déploré qu’ ne le fitpas) on fein de se souvenir des silences et dene pas observer les acts. C'est le jeu démocratique. Chacun remplit son re (Comme on dit dans ces cas-l, cette mauvaise foi est de bonne guerre, lestenrevanche atristant de voir que, dans ce roots instrut par des procureurs attendus, le 2ale des témoins a charge se manifeste chez des ‘commentateurs,intellectuels ou litérateurs, que leur discipline devrait inciter plus de rigueur ou A plus d'élégance, L'appréciation des boulever- sements 'Est pr Frangois Mitterrand a susc des perplexités? Pourquoi pas ? Chez nous aus Fautil pour autant, avec Jean d'Ormesson, résumer la gestion élyséenne des aires soviti- ‘ques pa 'unique souci de conserver en France les voix du groupe communiste a ’Astemblée ? Facheux drapage. Si,dans ses romans, d’Ormes- ‘LZ NOUVEL OBSEVATEUR son nese soucist pas de donner seshéros un peu plus de complexté, nous n’en dirions pas tant de bien, Autre exemple. Nous connaissons tous, est méme ici la tare & la cxéme depuis plus de «quince ans, ls sotises hagiographiques et dévo- fesquiontétéécrtessurl'Unionsovitique. Mais Je journal d’Annie Kriegel shonore-tilen épin- slant Claude Roy dans wn floilége ? Eng tous ses collaborateurs occasionnels ? C'est comme si on citait Ia conversion de Gide a communisme sans évoquer son ¢ Retour de PURSS ¢, qui a marqué sa rupcure. ‘Quelle estlafinaitdissimalée de cette amorce dechasseaux sorcieres? Alors quelesintelectuels, dumonde se demandent, comme 4 New York, ce ‘quipeut bien sépaer la droite del gauche aprés ie Tea Jafin du communisme, ou, commedi Londres, sil ‘ne convient pas d'accordet plus de sérieux qu'on. ne’ fait aux théses de Fukuyama sur # la Fin de Histoire «, Fesprit parisien se vautre dans les dalices de Finterpelltion personnelle Pour ceux gui, croyant la cause entendue, ppensentque)'isimplement décidé de défendrele pouvoir, je préviens que je m'en soucie comme GFune guigne. A vrai dire, est méme conre les socialists que je defends, sur le long terme, une idee sociale-democrate que Pon est en tain de salt par amalgame aves le communisme. Car, toujours dans le proces instruit contre a gauche, cea qui, en dfintiv, mont le plus inguité, ce sont es avocats dela défense. Jess: Mitterrand a autres chats fouetter et son fouet doit ‘uembler en ce moment ; les ténors socialists, quand ilsne sont pas ministres ouprésident, sont soucieux dele devenir ou deservirleur courant. La riposte de Roland Dumas n’a pas manque de panache, ni celle de Delors efficacité, mais il agissait de défendre IElysée en disant que les autres ont fait la méme chose. Mais pourquoi Rocarda-t-ilretenuson élanetsuspenduunenvol ui s’annongait heureux ? Comment Pierre ‘Mauroy, que jestime, a-t-il pu reste en deg’ de laligne deflottaison? Sibien quece qu'onaappelé avec imprudence les peuple de gauche nese sent exprimé par personne, non pour traduire seule- ment ses sentiments de » mitterrandien » mais pour qu'llsoit bien dia la face dumonde quiln’'s ‘rougir deren, que est méme toute contraire. ‘manque, non pas ala gauche seule mas la France tout entire, un Léon Blum capable de donner une suite, par-deld Tes années, au fameux dliscours du congrés de Tours, Pour dire &chacun agu'ilest heureux que les socalstes aient conserve Jae vieile maison s. Quilestessentiel pour le pays uiils aient su dire non, dés le départ, dés les origines, au bolchevisme, puis non au stalinisme, Etque si, assurément, ces socalistes ont partagé avec la droite etavec le gaulisme la responsabilité des aventures coloniaes, ils ne se sont jamais compromis dans le barbarie merxiste-léniniste ‘comme une partie au moins de la droite s'est compromise dansla collaboration avec abarbarie™ Siontint a sévelle es views démons faire des procés identié et &ranimer les guerres de religion i va bien fallois tout mettre sur la table, De ce point de vue, ce ne sont pas seulement es snilitants communistes qui doivent une figre ‘handelle aux socialistes d'avoir maintent la gauche dans "honneur,cestencore une fos toute ‘a nation, Car, dans Pinter général, de méme qu'il serait dangereux que les droits ne const tuent plus tne fore et cent Ia place Tex tréme-doite, de méme il serait au moins tout aussi dangereuxquily at une désagrégation dela ‘auche non communist. On dit dans certains cénocles parisiens que le probléme drote-gauche est dépast. Pas pour la Aroite! Voyez comme elle ena besoin, Pour moi, ily a belle lrerte que je ne juge pls, si je Pai jamais fut, @'une idée, d'une ceuvre ou d'un hhommeenrmedemandants'issontde droiteoude gauche. Dans le passé, jai trop souffert de claustrophobic. Une preuve aujourd’hui ? Je trouve uele seul quisit vraiment son épingle dujeudins[apolémique des poitciensentreeux, est Raymond Barre, Reste qu'il sufi alle en province pour savoir que la sensibilté de gauche st peu altérée dans ses rites, ses désirs et sa ‘ytbologie pat 'ffondrement du communism. Dans a faible mesure oi cll est, Chirac devrait prendre ude, Ces an prof de Le Pn etnon ‘Pussons au probléme de fond, Dans examen des conséquences lamise& mort de Pidéologie ‘communiste et de son incarnation sovietique, chacun est concern: pas moins Ia droite que Ia ‘gauche, Ont-ils eu rison ou tort? Ce nest pas ici {in question. Mais tous les hommes Etat du ‘monde et tous les presidents en France avaient, ‘comme dist Pave install ear fate dans le sens dune Histoire qui était celle de la guerre froide. Et du respect intimidé de la superpuis- sance sovitique. Fauteul ? Méme la peur dune guerre nucleire a souvent servi alibi pout parager ie mande, puis pour le gouverner. Ceux Gui en étaient exclu touvaient soit leur intexét servile a reoindre Pun des deux blocs, soit leur ongueilleuse autonomic en se fichant tant avec Pun, tantcavec'autre, Epoquerévolue. Cen’est ‘pas plus facile pour autant et le fauteil bascule ‘Laprudence dont fi preuve le président Bush des quil ses agi dintevenieen Yougoslavie ou de reconnaitre Findépendance des pays Baltes ‘montre bien que la gestion de hégémonie peut ‘rouble Peuphorie du pouvoir absolu DeGuulleestréputé, juste titre a ‘un primar aux nations aux dépens des reg [es gouvernent. Mais ila fonde-son comportement politique s ‘un sourcilleux respect de fa puis- ‘la fois pour diminuer la dépendance de la France & Pégard de Palle aamériouin et parce que, malgré tout il se méfait une Allemagne qui, aprés Adenauer, avait tant hésité entre dans ses vues. Cestexactemeat le cas de Frangois Mitterrand, quoi quil dse. Mais était aussi le cas de tous les responsables, ‘petiguement sans exception. Crest la que le orilége serait cruel des citations des gaullistes, et de tous les partisans dela Real Politi zablissant